Google et JetBrains s'associent pour créer la Fondation Kotlin dont la mission est de protéger,
promouvoir et faire progresser le développement du langage de programmation

Lors de la première journée de l'édition 2019 de sa conférence Google I/O dédiée aux développeurs, le numéro un de la recherche en ligne a annoncé que le langage de programmation Kotlin est désormais son langage préféré pour les développeurs d'applications Android. « Le développement d’Android deviendra de plus en plus Kotlin-first », a expliqué l'éditeur dans un billet de blog. « De nombreuses nouvelles API Jetpack et fonctionnalités seront d'abord proposées pour Kotlin. Si vous commencez un nouveau projet, vous devriez l’écrire en Kotlin », poursuit Google en expliquant que « le code écrit en Kotlin signifie souvent beaucoup moins de code pour vous - moins de code à taper, tester et maintenir. »

Kotlin est un langage de programmation orienté objet et fonctionnel, avec un typage statique qui permet de compiler pour la machine virtuelle Java et JavaScript. Il est développé par une équipe de programmeurs chez JetBrains, l'éditeur d'IntelliJ IDEA, l'environnement de développement intégré pour Java et sur lequel est basé Android Studio, l’EDI officiel pour développer les applications Android.

Le support officiel de Kotlin pour le développement Android a été annoncé à la conférence Google I/O 2017. Pour l’équipe Android de Google, cette décision de supporter Kotlin s’expliquait aisément. D’abord le support EDI pour Kotlin : Android Studio est basé sur IntelliJ IDEA de JetBrains et l'équipe JetBrains travaille depuis des années pour s'assurer que Kotlin fonctionne parfaitement avec IntelliJ IDEA. Google héritera donc de tout leur travail pour supporter Kotlin dans Android Studio. Mais au-delà de cet aspect, Kotlin présente bien d’autres avantages. D’après Google, « Kotlin est [un langage] expressif, concis, extensible, puissant et agréable à lire et écrire », et « il a des fonctionnalités de sécurité intéressantes en termes de nullabilité et d'immutabilité » qui s'alignent avec ses investissements pour rendre les applications sûres et performantes par défaut.

Le plus important d’après Google, c’est que Kotlin est interopérable avec les langages officiels pour le développement Android (Java, C++) et le runtime Android. La firme a expliqué par exemple que Kotlin fonctionne avec le langage Java de manière transparente, de sorte qu'il est facile pour les développeurs qui aiment le langage Java de continuer à l'utiliser, mais aussi d'ajouter progressivement du code Kotlin et de tirer parti des bibliothèques Kotlin. En outre, l'adoption de Kotlin sur Android augmentait régulièrement au fil des années, et d’après Google, avec un enthousiasme croissant parmi les développeurs ; une des raisons pour lesquelles la société a voulu accueillir Kotlin en tant que langage officiel sur Android pour assurer à ces derniers un meilleur support de Kotlin. Ce qui a été fait à partir d'Android Studio 3.0.

Le support officiel de Kotlin a contribué à l'adoption croissante du langage dans le monde du développement Android, au point où certains prédisaient que le langage de JetBrains allait très vite détrôner Java. En tout cas, cette éventualité n'est pas à écarter, car selon Google, « plus de 50 % des développeurs professionnels Android utilisent maintenant Kotlin ».

Nom : kotlin-android.png
Affichages : 7184
Taille : 23,4 Ko

La fondation Kotlin

C'est la raison pour laquelle la fondation Kotlin a été créée par JetBrains et Google avec pour mission de protéger, promouvoir et faire progresser le développement du langage de programmation Kotlin. La Fondation sécurise le développement et la distribution de Kotlin en tant que logiciel libre, ce qui signifie qu'il peut être librement copié, modifié et redistribué, y compris les modifications des versions officielles.

Les principales fonctions de la Fondation Kotlin sont :
  • Détenir les marques associées au projet
  • Nomination du Lead Language Designer
  • Contrôle des modifications incompatibles du langage

Développement : Le code du projet est développé ouvertement sur GitHub principalement par l'équipe employée chez JetBrains, avec des contributions de Google et d'autres. La Fondation n'a aucun développeur sur sa masse salariale. Les contributeurs respectifs détiennent les droits d'auteur du code dont ils sont l'auteur. Le code est distribué sous la licence Apache, version 2.0.

Marques de commerce : La marque Kotlin et les marques, logos et noms de domaine associés appartiennent à la Fondation Kotlin. La Fondation autorise l'utilisation des marques conformément aux directives d'utilisation de la marque Kotlin. Toutes les utilisations non autorisées automatiquement nécessitent une autorisation écrite explicite de la Fondation.

Lead Language Designer : Il est en charge de toutes les décisions concernant le développement du projet et l'évolution du langage. La Fondation nomme le Lead Language Designer, mais ne prend pas directement de décisions sur le déroulement du projet.

Modifications incompatibles : Un Comité du langage spécial nommé par la Fondation examine les changements proposés par le Lead Language Designer et a le pouvoir de rejeter les changements incompatibles ou d'exiger la mise en œuvre de certaines procédures de dépréciation. Le comité du langage n'a aucun pouvoir sur les changements compatibles tels que l'ajout de nouvelles fonctionnalités au langage. Les modifications compatibles sont effectuées à la seule discrétion du Lead Language Designer. Le comité maintient un ensemble de lignes directrices qui sont consultées lors de la prise de décisions.

L'un des objectifs de la Fondation Kotlin est de protéger l'utilisation du mot Kotlin et de s'assurer qu'il n'est pas utilisé à mauvais escient. Les directives suivantes fournissent des conseils sur la façon de référencer la marque Kotlin word («marque déposée») de manière approuvée tout en garantissant que la marque reste soumise à la protection en vertu des lois applicables dans le monde entier et continue de servir d'indicateur de source pour le langage de programmation Kotlin et offres connexes.

Utilisations autorisées : Compte tenu de la nature open source de Kotlin, vous pouvez utiliser la marque déposée pour faire référence au langage de programmation Kotlin. Voici quelques exemples de ces références:
  • Identifier que votre logiciel est écrit dans le langage de programmation Kotlin.
  • Est compatible avec le langage de programmation Kotlin.
  • Cible le langage de programmation Kotlin.
  • S'utilise avec le langage de programmation Kotlin.
  • Contient le langage de programmation Kotlin.
  • Vise à promouvoir ou à enseigner le langage de programmation Kotlin.

Utilisations non autorisées : La marque ne peut jamais être utilisée d'une manière qui entraînerait une confusion quant au parrainage, à l'affiliation ou à l'approbation de JetBrains, Google ou de la Fondation Kotlin, y compris dans le cadre d'un nom d'entreprise, d'un nom de produit, d'un nom de domaine ou d'un nom commercial. À l'exception de ce qui est autorisé dans les présentes, la marque verbale Kotlin ne doit pas être combinée avec d'autres marques, termes ou identifiants de source.

En aucun cas, vous ne pouvez revendiquer des droits de marque sur le nom Kotlin ou tenter d'enregistrer un nom ou un identifiant de source qui incorpore la marque ou le logo Kotlin, ou quoi que ce soit de nature à prêter à confusion, en tant que marque, nom de domaine, nom commercial ou autre identifiant de source.

Source : Fondation Kotlin

Et vous ?

Avez-vous déjà utilisé Kotlin pour le développement Android ?
Qu'en pensez-vous par rapport à Java ?
L'évolution de Kotlin constitue-t-elle une menace dans l'utilisation de Java pour le développement Android ? Dans quelle mesure ?

Voir aussi :

La rubrique Kotlin (actualités, cours, tutoriels)
JetBrains annonce la disponibilité de Kotlin 1.4.20 qui prend en charge de nouvelles fonctionnalités JVM et améliore les performances pour les projets KMM
JetBrains présente la première itération de Compose for Desktop, un framework Kotlin qui simplifie la création d'interfaces utilisateurs et est basé sur Jetpack Compose de Google
Netflix se sert désormais du SDK Kotlin Multiplatform Mobile pour les déclinaisons iOS et Android de Prodicle une application que Netflix propose aux équipes de production de contenu