Une organisation gouvernementale sur quatre est victime de fuites accidentelles dans le cloud, d'après un nouveau rapport de Netwrix sur la sécurité des données dans le cloud

Détecter et remédier aux fuites de données est un défi de sécurité majeur pour les organismes du secteur public, 24 % d'entre eux étant victimes de fuites accidentelles de données dans le cloud.

Le rapport 2021 de Netwrix sur la sécurité des données dans le cloud indique que le phishing (signalé par 39 % des organisations) est l'incident le plus courant auquel les organismes publics sont confrontés dans le Cloud, suivi par les fuites accidentelles de données (24 %) et les attaques ciblées sur les infrastructures (22 %).

La fuite de données est la plus difficile à détecter, 27 % des organisations ayant besoin de plusieurs jours pour la repérer, tandis que le phishing et les attaques ciblées ont été identifiés en quelques heures ou moins par presque toutes les sociétés. La résolution des fuites de données prend également plus de temps que celle des autres incidents, puisqu'elle nécessite des jours (32 %), des semaines (11 %) ou des mois (23 %).

Nom : netwrix.png
Affichages : 610
Taille : 2,4 Ko

Les principales conséquences de ces violations du cloud dans le secteur public sont les dépenses imprévues pour combler les lacunes en matière de sécurité (28 %), la perte de clientèle et/ou de crédibilité (13 %) et le changement de direction (11 %).

Les problèmes liés au cloud sont dus au manque de personnel informatique et de sécurité (65 %), à la négligence des employés (59 %) et au déficit budgétaire (53 %). Seuls 24 % des organismes publics ont reçu un financement supplémentaire pour la cybersécurité, même si, selon l'enquête 2019 de Netwrix, 45 % d'entre eux prévoient une augmentation de leur enveloppe budgétaire en 2020.

"Les technologies du cloud peuvent soulever des problèmes de sécurité qui font que le secteur public hésite à utiliser le cloud pour améliorer les services qu'il fournit", explique Pierre-Louis Lussan, Country Manager France and Directeur South-West Europe chez Netwrix. "Pour adopter les technologies du cloud avec plus de confiance et moins de risques, les organismes publics ont besoin de solutions qui offrent une visibilité sur les données, les activités et les risques dans l'environnement cloud ou hybride. Ainsi, ces organisations seront en mesure de détecter, de prioriser et de répondre rapidement aux menaces dans l'ensemble du parc informatique".

Source : Netwrix

Et vous ?

Que pensez-vous de ce rapport ?
Quelles sont les meilleures solutions pour les organisations gouvernementales pour assurer la sécurité des données dans le cloud ?

Voir aussi :

Quelle solution de cloud computing utilisez-vous ? Quel modèle de service cloud correspond le plus à vos besoins ? Tour d'horizon du marché