Les développeurs devraient-ils se concentrer sur les compétences en matière de l’open source cloud ?
Pour 65 % des répondants, les contributions aux projets open source impressionnent les employeurs

L'essor des technologies de l'informatique dématérialisée et la prolifération des logiciels open source se sont développés en tandem, au cours des deux dernières décennies, les logiciels open source étant désormais à la base des principaux cloud. Pour en savoir davantage sur cette tendance, une enquête, menée par O'Reilly Media et commandée par IBM, a interrogé des développeurs pour connaître les compétences les plus importantes pour eux en matière de cloud Computing. L’étude a révélé que les développeurs ont intérêt à perfectionner leurs compétences en matière de l’open source cloud plutôt que de se concentrer sur les compétences liées au cloud d'un fournisseur spécifique.

L'enquête, qui a interrogé 3400 développeurs et responsables technologiques à la fin de 2020, a révélé que deux tiers des développeurs étaient d'accord pour dire que l'expérience en matière de logiciels open source est plus précieuse que les technologies d'un fournisseur spécifique. En outre, plus de 65 % des personnes interrogées ont déclaré que les contributions aux projets open source impressionnent les employeurs potentiels et conduisent à de meilleures opportunités d'emploi.

Nom : o01.jpg
Affichages : 725
Taille : 17,6 Ko

La technologie du cloud est aujourd'hui si répandue que l’étude d'IBM Institute for Business Value a révélé qu'une entreprise type utilise près de 8 cloud provenant de plusieurs fournisseurs. L'étude note également une forte augmentation de l'adoption des cloud hybrides – la combinaison de cloud publics, privés et l’informatique sur site – en notant qu'au cours des trois prochaines années, l'adoption des cloud hybrides devrait augmenter de 47 %, et que l'entreprise moyenne utilisera près de six cloud hybrides.

Sur les près de 3500 développeurs et responsables technologiques interrogées, 94 % estiment que les logiciels open source sont au moins aussi bons que les logiciels propriétaires. En outre, 70 % des personnes interrogées préfèrent les logiciels à code open source lorsqu'elles choisissent un fournisseur de services cloud.

En ce qui concerne les compétences de développement, 64,6 % des personnes interrogées préfèrent les compétences liées aux technologies open source sous-jacentes (comme Linux, Kubernetes ou Istio), tandis que 35,4 % préfèrent les compétences liées à une plateforme cloud spécifique (comme AWS, Azure ou Google).

Les responsables de l'embauche sont attentifs à la question de savoir quels codeurs ont investi des efforts dans l'open source. « La première chose que je fais est d'aller sur GitHub ou GitLab, et je regarde les projets dans lesquels quelqu'un a été impliqué et je regarde le code qu'il a écrit », a déclaré Todd Moore, vice-président de l'Open Technology chez IBM. « Plutôt que de faire passer une série d'entretiens à un candidat et de lui demander de s'inscrire sur un tableau blanc, j'aime voir ce qu'il a fait dans la communauté. Votre code est votre CV maintenant ».

Nom : o02.png
Affichages : 749
Taille : 35,8 Ko

« Voir que même les développeurs les plus conservateurs considèrent que les compétences en technologie open source sont beaucoup plus importantes que les homologues propriétaires, cela me fait vraiment chaud au cœur, pour ainsi dire », a déclaré Chris Ferris, CTO d'Open Technology chez IBM. Les données de l'enquête IBM/O'Reilly ont un sens, a déclaré Charles King, analyste chez Pund-IT, en Californie.

« Je ne doute pas qu'il y ait quelques développeurs à la barbe grise qui se concentrent largement ou entièrement sur des plateformes propriétaires et des applications commerciales spécifiques », a-t-il déclaré. « Mais avec pratiquement tout le monde qui vise le cloud – où l'open source est la lingua franca – le talent et l'expérience dans les applications et les projets open source sont vitaux pour les développeurs. La référence GitHub mérite d'être soulignée, car elle permet une bien plus grande transparence et un meilleur aperçu de l'expérience et des habitudes de travail des personnes susceptibles d'être embauchées ».

Nom : o03.png
Affichages : 708
Taille : 35,3 Ko

Pourquoi est-il important pour les développeurs de perfectionner leurs compétences en matière de l'open source cloud ?

Selon l'étude, « les architectes et les développeurs de logiciels modernes devraient rester au courant des tendances des technologies open source et des offres de cloud Computing. Sur le long terme, la connaissance des projets open source les plus fondamentaux apportera des avantages majeurs en termes de croissance de l'emploi et d'autres activités professionnelles ».

En effet, selon IBM, la plupart des entreprises adopteront une approche hybride open source du cloud. Un cloud hybride open source combine et unifie les services de cloud publics et privés de plusieurs fournisseurs de cloud pour créer une infrastructure informatique unique et flexible, qui – à l'ère des données dans le cloud et de l'IA – est basée sur des technologies open source. Cela signifie que les compétences liées à ces technologies sont transférables à l'ensemble de la communauté des développeurs et de l'écosystème, et bien sûr à tout cloud propriétaire avec lequel les développeurs peuvent continuer à travailler, lit-on sur le blog Developper d’IBM.

La tendance vers les logiciels open source se poursuit depuis des années, les anciens critiques de l'open source comme Microsoft adhérant maintenant aux technologies et aux pratiques open source autant que toute autre société.

« La raison pour laquelle [Red Hat] OpenShift et Pivotal Platform, désormais appelées VMware Tanzu, ont été respectivement les principaux services de plateforme pour les développeurs d'entreprise, est leur engagement en faveur des innovations open source », a déclaré Charlotte Dunlap, analyste chez GlobalData à Santa Cruz, en Californie.

Ces dernières années, les équipes opérationnelles ont reçu des directives de leurs DSI d'entreprise pour investir davantage dans les technologies open source, y compris des appels d'offres pour réduire les coûts de transformation des entreprises et assurer la flexibilité de la portabilité entre les technologies cloud. « Il n'est pas surprenant que les entreprises recherchent des développeurs avertis dans les technologies de pointe du logiciel open source comme Kubernetes, Istio et Knative pour s'attaquer aux architectures applicatives modernes », a déclaré Dunlap.

Nom : o04.png
Affichages : 699
Taille : 38,9 Ko

Par ailleurs, le rapport 2020 sur les emplois open source de la Linux Foundation a souligné que 93 % des responsables de l'embauche déclarent avoir des difficultés à trouver suffisamment de talents ayant des compétences en matière de l’open source, contre 87 % en 2018. Le rapport note également que les responsables de l'embauche déclarent que la connaissance des technologies open source cloud a l'impact le plus important, 70 % étant plus susceptibles d'embaucher un professionnel possédant ces compétences, contre 66 % en 2018.

Tout ce qui précède indique que les compétences en matière d'open source sont recherchées. Le développement de compétences dans les logiciels open source qui prennent en charge les technologies du cloud Computing serait le meilleur moyen de faire progresser votre carrière, selon l’étude.

Toutefois, si les compétences associées à certaines technologies open source peuvent être valorisées, il n'est pas certain que ce soit toujours le cas.

« Alors que nous entrons dans un monde de services gérés et d'API de haut niveau, cette primeur pourrait même diminuer quelque peu », a déclaré James Governor, analyste chez RedMonk à Portland, dans le Maine. « Cette focalisation sur l'open source a des implications positives et négatives. Tout le monde n'a pas le temps de se concentrer sur les efforts en matière d'open source, que ce soit dans le cadre du travail ou en dehors, ce qui pourrait nuire aux efforts visant à encourager la diversité dans l'industrie ».

Cela dit, Governor reconnaît toutefois que le logiciel open source a tendance à faire partie de la boîte à outils du développeur moderne – qu'il soit en amont ou en aval, le logiciel open source reste un contexte clé pour la plupart des projets logiciels. Il bénéficie généralement de l'accessibilité.

« En termes d'évolution de carrière, il y a sans doute certains responsables du recrutement qui s'attendront à voir un historique solide de contributions au logiciel open source et un profil GitHub bien tenu avec des preuves de tout cela », a déclaré Governor. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Source : IBM

Et vous ?

Que pensez-vous de l’étude d’IBM ? Pertinente ou non ?
Selon vous, les développeurs devraient-ils se concentrer sur les compétences en matière de l’open source cloud au détriment des compétences cloud propriétaires ?
« Votre code est votre CV maintenant ». Que pensez-vous de cette approche de certains recruteurs de sélectionner leurs candidats sur la base de leurs contributions à des projets open source ?

Voir aussi :

Les développeurs exercent une influence considérable à l'ère de Kubernetes et du cloud, selon une nouvelle étude d'IDC
IBM et Palantir nouent un partenariat dans le domaine du traitement des données à faible code AI, pour mettre au point une nouvelle offre d'entreprise : "Palantir for IBM cloud Pak for Data"
Le Français OVH signe un partenariat avec Google cloud pour proposer Hosted Private cloud, compatible avec les technologies Open source et entièrement exploitée et gérée en Europe par OVHcloud
Les développeurs Open source consacreraient moins de 3 % de leur temps à la sécurité, selon une nouvelle enquête de l'Open Source Security Foundation (OpenSSF) et du Laboratory for Innovation Science