IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Intelligence artificielle Discussion :

Couse mondiale à l'IA : l’UE continue de se laisser distancer par les États-Unis et par la Chine


Sujet :

Intelligence artificielle

  1. #1
    Chroniqueur Actualités
    Avatar de Patrick Ruiz
    Homme Profil pro
    Redacteur web
    Inscrit en
    février 2017
    Messages
    1 256
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Cameroun

    Informations professionnelles :
    Activité : Redacteur web
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : février 2017
    Messages : 1 256
    Points : 38 254
    Points
    38 254
    Par défaut Couse mondiale à l'IA : l’UE continue de se laisser distancer par les États-Unis et par la Chine
    Course mondiale à l’intelligence artificielle : l’UE continue de se laisser distancer par les États-Unis premiers en la matière et par la Chine
    Qui se rapproche du sommet à grande vitesse

    La Chine l’a fait savoir depuis 2017 : elle entend devenir leader mondial de l’intelligence artificielle. Vladimir Poutine a pour sa part procédé à l’approbation d’un projet visant à éviter à son pays d’être distancé par d’autres dans cette course dont le vainqueur sera le maître du monde. Qui de la Chine, l’UE, la Russie ou les USA est en passe de gagner ? Un nouveau rapport du groupe de réflexion américain Center for Data Innovation fait le point.

    Les chercheurs dudit groupe de réflexion proposent une mise à jour d’un rapport similaire qui a fait l’objet de publication en 2019. La nouvelle mouture liste des données de trois régions (Chine, UE, USA) sur six volets liés à l’intelligence artificielle : les talents, la recherche, le développement, le matériel, l'adoption et les données. Le rapport compile des informations sur plusieurs axes : les montants totaux d'argent versés aux entreprises spécialisées dans l'intelligence artificielle, le nombre de superordinateurs que chaque pays peut revendiquer dans la liste des 500 premiers, la proportion de chercheurs en intelligence artificielle par rapport à la population totale, etc.

    Sur le premier axe, les USA sont le pays où les entreprises de la filière reçoivent le plus de financements : un peu plus de 14 milliards issus de fonds de capital-risque et de sociétés de capital-investissement au terme de l’année 2019. La Chine suit avec près de 6 milliards, soit près du double dans le cas de l’Union européenne sur la même année. La sortie annoncée du Royaume-Uni de l’UE dans le cadre du Brexit devrait être à l’origine d’une baisse des investissements sur le Vieux Continent, d’après le rapport. Le Royaume-Uni à lui seul pèse pour 57 % des investissements dans la filière.

    Nom : 300.png
Affichages : 1270
Taille : 29,5 Ko

    Sur la dernière décennie, la Chine a réussi la prouesse d’augmenter vu le nombre de superordinateurs qu’elle classe dans le Top 500 de façon importante. De 2012 à 2020, elle est passée de 68 superordinateurs (contre 252 pour les USA) dans ce classement à 214. C’est à peu près le double de ce que réalisent les USA à date. Il ne lui a fallu qu’un peu plus de deux ans pour y arriver. De plus en plus de chercheurs considèrent la puissance de calcul comme critique pour le développement des systèmes d’intelligence artificielle, d’où sa prise en compte dans ce classement des puissances mondiales de l’intelligence artificielle.

    Nom : 301.png
Affichages : 1272
Taille : 25,6 Ko

    Les États-Unis gardent néanmoins la main sur des aspects plus profonds en lien avec le hardware nécessaire pour faire tourner les systèmes d’intelligence artificielle. Sur les 15 premières entreprises (pour ce qui est des ventes) de la filière semi-conducteurs au monde, huit ont leur base aux USA : Intel, Micron, Qualcomm, Broadcom, Nvidia, Texas Instruments, Apple et AMD. L’UE suit uniquement avec Infineon. La Chine n’en possède aucune. Le rapport souligne néanmoins que : « La part des États-Unis dans la capacité mondiale de fabrication de puces est passée de 37 à 12 % entre 1990 et 2020. En outre, la part de marché des États-Unis dans le secteur mondial des semi-conducteurs oscille entre 45 et 50 % depuis plus d'une décennie. Pourtant, une étude réalisée en 2020 par le Boston Consulting Group prévoit que l'initiative "Made in China 2025" de la Chine pourrait réduire la part de marché des États-Unis de 2 à 5 points de pourcentage et que le maintien de restrictions trop larges sur le commerce des semi-conducteurs avec la Chine pourrait diminuer la part de marché des États-Unis de 8 points de pourcentage. »

    Nom : 302.png
Affichages : 1257
Taille : 27,1 Ko

    Les essaims de drones autonomes font partie des travaux sur lesquels sont lancées les armées de divers pays en matière d’applications de l’intelligence artificielle. Chacune d’elles table sur les meilleurs moyens de contrecarrer ce type de flotte. Le chef de la branche de modernisation des armées US explique que, dans des situations où un ennemi mettrait en œuvre une telle artillerie, l'humain ne serait pas à même de résister longtemps en raison de paramètres comme l’importance de son temps de réaction. C’est fort de cette observation qu’il appelle à l'utilisation de systèmes de combat renforcés par de l'Intelligence artificielle (IA). Ils permettraient d'améliorer la reconnaissance et l'identification des cibles et surtout de gagner en réactivité. Autrement dit, l’hyperactivité des champs de bataille du futur forcera l’humain à passer la main à l’intelligence artificielle pour assurer sa propre défense.

    Ce positionnement soulève avec acuité les questions d’éthique en lien avec l’utilisation de l’intelligence artificielle. L’ouverture desdits systèmes à plus d’autonomie leur conférerait au final un droit de vie ou de mort sur le champ de bataille. La position de l’UE sur la question est que les robots-tueurs doivent faire l’interdiction. Le Parlement européen a adopté une résolution y relative en 2018. C’est d’ailleurs l’une des raisons que les chercheurs du groupe de réflexion américain Center for Data Innovation mettent en avant pour expliquer le retard de l’UE sur les USA et la Chine : la réglementation en vigueur dans l’espace européen limite la collecte et l’utilisation des données susceptibles de favoriser le développement de l’intelligence artificielle.

    Source : Center for Data Innovation

    Et vous ?

    Les chiffres de ce rapport sont-ils pertinents ? L’absence de mention de la Russie vous semble-t-elle logique ?
    L’UE peut-elle encore combler son retard en la matière ?

    Voir aussi :

    Un ancien travailleur de Google craint que des « robots tueurs » ne provoquent des atrocités massives, l'ingénieur logiciel prévient que l'IA pourrait aussi déclencher accidentellement une guerre
    L'Europe estime qu'une IA ne doit pas avoir le droit de vie ou de mort sur le champ de bataille, et appelle à interdire les robots-tueurs
    Des scientifiques demandent l'interdiction du développement d'armes contrôlées par l'IA, en évoquant de nombreux problèmes sous-jacents
    Interdiction des robots tueurs : quelques pays, y compris les USA et la Russie, bloquent les négociations, menées au niveau des Nations Unies
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 389
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 389
    Points : 15 006
    Points
    15 006
    Par défaut
    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    L’UE peut-elle encore combler son retard en la matière ?
    Non.
    La Chine et les USA ont beaucoup trop d'avance, ça fait des années qu'ils injectent des milliards dans ce domaine.
    Keith Flint 1969 - 2019

  3. #3
    Expert éminent sénior Avatar de disedorgue
    Homme Profil pro
    Ingénieur intégration
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    3 888
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur intégration
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 3 888
    Points : 11 438
    Points
    11 438
    Par défaut
    Mouais, comme chacun le sait, Albert einstein étaient tellement riche, qu'il ne savait pas quoi faire de ses journées et c'est lancé dans la physique.
    Cordialement.

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 389
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 389
    Points : 15 006
    Points
    15 006
    Par défaut
    Citation Envoyé par disedorgue Voir le message
    Albert einstein
    Sans budget il n'est pas possible de réaliser ce genre de projet :
    Projet Manhattan

    Les USA doivent gaspiller pas mal d'argent, parce que leur budget militaire c'est n'importe quoi :

    Il faut de l'argent pour foutre la merde un peu partout où il y a des ressources.

    Apparemment le marché des drones militaire va se développer :
    $98 Billion Expected for Military Drone Market
    Keith Flint 1969 - 2019

  5. #5
    Expert éminent sénior Avatar de disedorgue
    Homme Profil pro
    Ingénieur intégration
    Inscrit en
    décembre 2012
    Messages
    3 888
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur intégration
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2012
    Messages : 3 888
    Points : 11 438
    Points
    11 438
    Par défaut
    Et sans Einstein avant, pas de projet Manhattan non plus... (quoique qu'il y avait aussi Poincaré)

    Avant de dépenser un fric fou pour la mise en œuvre, il faudrait peut-être d'abord théoriser les bons concepts d'IA et pas ces pseudo ersatz que l'on fait aujourd'hui.

    Pour l'instant, on ne sait faire que de l'IA faible (ce que j'appelle le nouveau nom d'un système expert ), quand on aura conceptualiser une IA Forte, là, on pourra commencer à penser au fric pour la mise en œuvre.
    Cordialement.

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 389
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 389
    Points : 15 006
    Points
    15 006
    Par défaut
    Citation Envoyé par disedorgue Voir le message
    Et sans Einstein avant, pas de projet Manhattan non plus...
    C'est pour ça que j'ai parlé du projet Manhattan, Einstein a joué un rôle dans la création des premières bombes atomiques.
    (Sans budget tu peux avoir Einstein, tu n'auras jamais de bombe atomique)

    Citation Envoyé par disedorgue Voir le message
    quand on aura conceptualiser une IA Forte, là, on pourra commencer à penser au fric pour la mise en œuvre.
    Ouais voilà, que l'UE attende bien avant de gaspiller des milliards dans l'IA.
    Il y en a qui ont déjà commencé :
    Macron annonce 1,5 milliard d'euros pour développer l'intelligence artificielle
    Keith Flint 1969 - 2019

  7. #7
    Nouveau membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2020
    Messages
    17
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2020
    Messages : 17
    Points : 34
    Points
    34
    Par défaut
    Je ne pense pas que l'UE soit en retard. Mais elle ne doit pas attendre plus longtemps pour s'y mettre.
    On sait qu'aujourd'hui pour une réussir une IA, il faut des données. Sans données, on ne peut rien faire. Même si l'UE n'en a pas autant que les US et la Chine, elle peut très bien se débrouiller avant d'attendre les limites.

    Néanmoins, encore une fois. Il faut y mettre les moyens, et malheureusement, on a des politiques qui sont complètement à côtés. Il n'y a qu'à voir la loi sur l'anonymat au sénat et la démonstration de Cédric O. Tant qu'on aura des politiciens à côté de la plaque, on restera à côté de la plaque.

Discussions similaires

  1. Réponses: 8
    Dernier message: 05/09/2019, 22h30
  2. Les États-Unis n'ont plus de superordinateur dans le top 3 mondial
    Par dourouc05 dans le forum Programmation parallèle, calcul scientifique et de haute performance (HPC)
    Réponses: 2
    Dernier message: 21/06/2017, 15h37
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 09/06/2016, 19h40
  4. L’UE veut introduire un backdoor dans tous les véhicules en 2020
    Par Hinault Romaric dans le forum Actualités
    Réponses: 67
    Dernier message: 18/02/2014, 15h17
  5. Réponses: 2
    Dernier message: 05/12/2006, 22h10

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo