IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Communiqués de presse

    Femme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    mai 2018
    Messages
    330
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Âge : 30
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Communication - Médias

    Informations forums :
    Inscription : mai 2018
    Messages : 330
    Points : 24 166
    Points
    24 166
    Par défaut L'Union européenne condamne le distributeur de jeux Valve et cinq autres à une amende de 7,8 millions d'euros
    L'Union européenne condamne le distributeur de jeux Valve et cinq autres à une amende de 7,8 millions d'euros

    Le distributeur américain Valve Corp, propriétaire de la plus grande plateforme de distribution de jeux vidéo au monde, Steam, et cinq éditeurs de jeux vidéo ont reçu mercredi une amende antitrust de l'UE de 7,8 millions d'euros (9,45 millions de dollars) pour avoir bloqué les ventes transfrontalières en Europe.

    Cette sanction fait suite à une enquête de quatre ans, dans le cadre de la répression par la Commission européenne des entraves transfrontalières au commerce en ligne dans les États membres.

    Valve n'a pas reconnu avoir commis de faute et a été condamné à une amende de 1,66 million d'euros. Les amendes infligées aux cinq éditeurs de jeux vidéo – Bandai Namco, Capcom, Focus Home, Koch Media, qui fait partie d'Embracer Group AB, et ZeniMax – ont été réduites de 10 à 15 % après qu'ils ont admis leurs torts.

    La Commission, l'exécutif européen, a déclaré que les pratiques de ces sociétés empêchaient les consommateurs européens de faire leurs achats sur un marché européen de plus de 17 milliards d'euros.

    Nom : UE.png
Affichages : 1177
Taille : 3,3 Ko

    "Les sanctions prises aujourd'hui contre les pratiques de "géoblocage" de Valve et de cinq éditeurs de jeux vidéo pour PC rappellent qu'en vertu du droit européen de la concurrence, il est interdit aux entreprises de restreindre contractuellement les ventes transfrontalières", a déclaré Margrethe Vestager, commissaire européenne chargée de la concurrence, dans un communiqué.

    La commissaire européenne chargée de la concurrence a déclaré que Valve et chaque éditeur ont convenu bilatéralement de géobloquer certains jeux vidéo pour PC provenant de l'extérieur d'un territoire spécifique, ce qui touche une centaine de jeux vidéo.

    Nom : vestager.jpg
Affichages : 1172
Taille : 7,0 Ko
    Margrethe Vestager, commissaire européenne chargée de la concurrence

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    La sanction est-elle proportionnelle à l'infraction commise ?

    Voir aussi

    Antitrust : la Commission européenne ouvre une procédure d'examen contre Google, relative à ses pratiques de collecte de données et de publicité

    L'Union européenne prononce ses premières sanctions liées à la cybercriminalité, contre des Russes, Chinois et Nord-Coréens, impliqués dans des attaques comme WannaCry, NotPetya ou Cloud Hopper

    La Commission européenne fait appel de la décision de la Cour de justice de l'UE d'annuler l'amende record de 13 milliards d'euros, infligée à Apple en 2016

    Taxe GAFA : l'Union européenne « agira d'une seule voix » face aux menaces américaines, d'imposer des droits punitifs allant jusqu'à 100 % sur les produits français
    Publication de communiqués de presse en informatique. Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre confirmé Avatar de Max Lothaire
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2014
    Messages
    155
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2014
    Messages : 155
    Points : 578
    Points
    578
    Par défaut
    Ils ont été condamnés pour quoi exactement ? Pour vendre des jeux dans certains pays de l’UE et pas dans d’autre ?

  3. #3
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en technologies
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    239
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en technologies
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 239
    Points : 807
    Points
    807
    Par défaut
    Ils ont été condamnés pour quoi exactement ? Pour vendre des jeux dans certains pays de l’UE et pas dans d’autre ?
    Non, les jeux ne sont pas au même prix dans tous les pays de l'UE notamment en europe de l'est. Du coup certains malins changent de pays pour acheter un jeux à 5 euros au lieu de 60 et Valve ainsi que d'autres éditeurs ont limités l'achat de jeux dématérialisés dans les pays où les prix sont plus bas par rapport au pays d'origine. En physique la barrière est les frais de livraison mais en demat il n'y a pas de barrière ...

  4. #4
    Expert confirmé

    Inscrit en
    août 2006
    Messages
    3 842
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : août 2006
    Messages : 3 842
    Points : 5 416
    Points
    5 416
    Par défaut
    Bonjour,
    Citation Envoyé par earhater Voir le message
    Non, les jeux ne sont pas au même prix dans tous les pays de l'UE notamment en europe de l'est. Du coup certains malins changent de pays pour acheter un jeux à 5 euros au lieu de 60 et Valve ainsi que d'autres éditeurs ont limités l'achat de jeux dématérialisés dans les pays où les prix sont plus bas par rapport au pays d'origine. En physique la barrière est les frais de livraison mais en demat il n'y a pas de barrière ...
    Ces malins, moi je les appelle des réalistes, et c'est plus ou moins nous tous : le même produit le moins cher possible.

    "Mon pied droit est jaloux de mon pied gauche.
    Quand l'un avance, l'autre veut le dépasser.
    Et moi, comme un imbécile, je marche !"
    [Raymond Devos]

  5. #5
    Membre confirmé Avatar de Max Lothaire
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    mai 2014
    Messages
    155
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 28
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : mai 2014
    Messages : 155
    Points : 578
    Points
    578
    Par défaut
    Citation Envoyé par earhater Voir le message
    Non, les jeux ne sont pas au même prix dans tous les pays de l'UE notamment en europe de l'est. Du coup certains malins changent de pays pour acheter un jeux à 5 euros au lieu de 60 et Valve ainsi que d'autres éditeurs ont limités l'achat de jeux dématérialisés dans les pays où les prix sont plus bas par rapport au pays d'origine. En physique la barrière est les frais de livraison mais en demat il n'y a pas de barrière ...
    Citation Envoyé par droggo Voir le message
    Ces malins, moi je les appelle des réalistes, et c'est plus ou moins nous tous : le même produit le moins cher possible.
    J’avoue que si j’avais su, j’en aurais bien profité aussi.


    Du coup il va se passer quoi ? Les prix resteront les mêmes et les gens se feront tous passer pour des Européens de l’Est, ou bien les prix seront les mêmes pour toute l’UE ?

  6. #6
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en technologies
    Inscrit en
    juin 2013
    Messages
    239
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en technologies
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : juin 2013
    Messages : 239
    Points : 807
    Points
    807
    Par défaut
    J’avoue que si j’avais su, j’en aurais bien profité aussi.


    Du coup il va se passer quoi ? Les prix resteront les mêmes et les gens se feront tous passer pour des Européens de l’Est, ou bien les prix seront les mêmes pour toute l’UE ?
    ça c'est la question qu'il va se poser. Dans le premier cas de figure la justice nous indique qu'il est tout à fait légal d'acheter ses jeux moins cher tant que c'est dans un pays européen dans le second cas à savoir une normalisation des prix au sein de l'UE, les consommateurs de ses pays vont voir leurs jeux augmenter drastiquement leurs prix et les rendre inaccessible vu leur niveau de vie (je rappel qu'une grosse production de jeux est vendue habituellement aux alentours de 60 euros). Etant donné qu'acheter ses jeux en europe moins cher est tout à fait légal j'invite les lecteurs de mon commentaire à s'intéresser aux prix des jeux en république tchèque

    EDIT : enfin dernier rappel, le prix des jeux est le choix des éditeurs donc les prix sont parfois déjà normalisé sur l'ensemble de l'UE et la combine ne marche pas à tous les coups

Discussions similaires

  1. Réponses: 0
    Dernier message: 25/11/2020, 17h19
  2. Réponses: 1
    Dernier message: 21/12/2018, 05h26
  3. Réponses: 4
    Dernier message: 16/12/2018, 12h25
  4. Réponses: 12
    Dernier message: 09/01/2017, 20h13

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo