Google Chrome 88 est disponible avec des demandes d'autorisation moins intrusives
et supprime la prise en charge des URL FTP, ainsi que le support de Mac OS X Yosemite 10.10

Après plusieurs semaines de tests, Google a lancé Chrome 88 sur le canal stable ce 19 janvier. La mise à jour apporte un certain nombre de nouvelles fonctionnalités et d'améliorations, notamment un mode sombre amélioré pour Windows 10 , la recherche par onglets et bien plus encore, des invites de permission moins intrusives. Un autre fait marquant de cette nouvelle version du navigateur phare de Google est la suppression définitive de la prise en charge d'Adobe Flash Player. Adobe a abandonné le support de Flash Player à la fin de 2020 et Microsoft a annoncé en décembre qu'il s'apprête à le supprimer sur tous appareils Windows.

Meilleure prise en charge des thèmes sombres sous Windows 10

Chrome supporte le thème sombre de Windows 10 depuis un certain temps, mais Chrome 88 le rend un peu meilleur. Le thème sombre s'applique désormais aux barres de défilement de nombreuses pages internes de Chrome. Cela inclut les paramètres, les signets, l'historique, la nouvelle page à onglet, et plus encore. Il n'est toutefois pas encore présent sur les sites Web qui supportent les thèmes sombres.

Nom : dark-scrollbars.jpg
Affichages : 1683
Taille : 10,2 Ko

Suppression de la prise en charge des URL FTP dans Chrome 88

À partir de Chrome 88, Google Chrome ne prend plus en charge les URL FTP, c'est-à-dire les adresses du type ftp://. La prise en charge du FTP est une fonctionnalité héritée qui ne prend pas en charge les connexions chiffrées (pas de FTPS) ni les proxys. Dans une note explicative sur le site Web dédié à Chrome, Google a déclaré que l'utilisation du FTP dans le navigateur est suffisamment faible pour qu'il ne soit plus viable d'investir dans l'amélioration du client FTP existant. En outre, des clients FTP plus performants sont disponibles sur toutes les plateformes concernées.

En fait, un attaquant pourrait modifier les fichiers que vous téléchargez en transit, ce qui n'est pas le cas avec les connexions chiffrées HTTPS ou FTPS. Selon Google, comme Chrome et d'autres navigateurs évoluent vers un Web toujours chiffré, il est logique de laisser tomber les anciens protocoles de ce type. Ainsi, Chrome 72 et ses versions ultérieures ont supprimé la prise en charge de la récupération des sous-ressources de documents par FTP et du rendu des ressources FTP de haut niveau. La navigation vers les URL FTP entraîne l'affichage d'une liste de répertoire ou d'un téléchargement selon le type de ressource.



Un bogue dans Chrome 74 et suivants a entraîné la suppression de la prise en charge de l'accès aux URL FTP via des proxys HTTP. La prise en charge des proxys pour le FTP a été entièrement supprimée dans Chrome 76. Les capacités restantes de l'implémentation FTP de Google Chrome ont été limitées à l'affichage d'une liste de répertoires ou au téléchargement d'une ressource via des connexions non chiffrées. Dans Chrome 77, la prise en charge du FTP était désactivée par défaut pour cinquante pour cent des utilisateurs, mais elle était disponible avec des drapeaux.

En gros, Google a travaillé sur la suppression du FTP de Chrome pendant un certain temps, mais il était encore disponible pour certaines personnes, et un drapeau pourrait l'activer. Les données d'utilisation de Google ont ensuite montré que très peu de gens utilisaient le FTP. Maintenant, avec la sortie de Chrome 88, toute la prise en charge du FTP est désactivée. Si vous souhaitez utiliser le FTP, vous aurez besoin d'une application FTP séparée.

Chrome 88 supprime la prise en charge de Mac OS X Yosemite

Google abandonne officiellement le support pour Mac OS X 10.10 Yosemite dans Chrome 88. Mac OS X Yosemite est la onzième version majeure de macOS, le système d'exploitation pour ordinateurs de bureau et serveurs d'Apple. Mac OS X Yosemite a été annoncé officiellement le 2 juin 2014 lors de la WWDC 2014 et il est entré en téléchargement gratuit le 16 octobre 2014. Désormais, les utilisateurs de Mac auront besoin d’OS X 10.11 El Capitan ou d'une version plus récente pour utiliser Chrome 88. Cela ne devrait pas être un choc, car Apple ne supporte plus Yosemite depuis 2017.

Google Chrome 88 supprime la prise en charge d'Adobe Falsh Palyer

Chrome 88 supprime définitivement la prise en charge d'Adobe Flash Player. En effet, Flash a atteint sa fin de vie officielle (EoL) le 31 décembre 2020, lorsqu’Adobe a officiellement cessé de supporter le logiciel. Le 12 janvier, Adobe a également commencé à bloquer le contenu de Flash, dans le cadre de son dernier clou dans le cercueil. Google n'est pas le seul à vouloir supprimer Flash. La décision a été prise avec Adobe et d'autres fabricants de navigateurs tels qu'Apple, Mozilla et Microsoft, en 2017. Apple et Mozilla ont également cessé de supporter Flash, et Microsoft devrait mettre fin à son support dans le courant du mois.

Selon le site d'enquête sur les technologies Web W3Techs, seulement 2,2 % des sites Web actuels utilisent le encore code Flash, un chiffre qui a chuté par rapport aux 28,5 % enregistrés début 2011. Lors d'une conférence en février 2018, Parisa Tabriz, directrice de l'ingénierie chez Google, a déclaré que le pourcentage d'utilisateurs quotidiens de Chrome qui ont chargé au moins une page contenant du contenu Flash par jour est passé d'environ 80 % en 2014 à moins de 8 % début 2018, un chiffre qui a très probablement continué à chuter depuis.

L'extension Legacy Browser Support est définitivement abandonnée

Avec Chrome 85, Google a supprimé son module d'extension Legacy Browser Support (LBS), car la fonctionnalité a été intégrée à Chrome. Chrome 88 va plus loin en désactivant toutes les instances installées du module complémentaire. LBS a été conçu pour que les administrateurs informatiques puissent appeler le navigateur Web Internet Explorer de Microsoft dans Chrome pour les anciennes applications écrites pour ce navigateur ainsi que pour les sites intranet. Comme il est maintenant intégré à Chrome, l'extension est devenue inutile.

Google Chrome 88 rend les invites d'autorisation moins intrusives

Chrome 88 expérimente une manière plus petite et moins intrusive de demander des autorisations. Au lieu du pop-up qui couvre le contenu du site, une nouvelle "vignette" apparaît à gauche de l'URL. La vignette apparaît d'abord avec un texte complet, tel que "Use Your Location ?". Après quelques secondes, elle se réduit à une simple petite icône. En cliquant sur la vignette, qui se présente sous la forme d'un ovale bleu, l'invite de permission que vous avez l'habitude de voir apparaît. Vous pouvez essayer la nouvelle vignette de permission dès maintenant en activant le drapeau à l'adresse chrome://flags/#permission-chip.

Nom : 2021-01-15_10-13-24.jpg
Affichages : 1577
Taille : 15,8 Ko

Test des thèmes clairs et sombres pour Chrome OS

Google teste des thèmes clairs et sombres plus définis pour les Chromebooks. Le thème peut être activé dans le menu Quick Settings. Les thèmes affectent la tablette, le lanceur d'application et le panneau de configuration rapide. Tout ne fonctionne pas à 100 % pour l'instant. Si vous souhaitez l'essayer sur un système d'exploitation Chrome, le drapeau peut être activé en accédant à chrome://flags/#dark-light. Après le redémarrage, le bouton "Theme" apparaîtra dans le panneau "Quick Settings".

Nom : chrome-os-light-dark-1.png
Affichages : 1586
Taille : 143,4 Ko

L'onglet Recherche arrive sur le bureau

Chrome 87 a apporté aux Chromebooks une fonction pratique de recherche par onglets, mais elle n'était pas disponible sous Windows, Mac ou Linux. Chrome 88 l'apporte à ces plateformes via un drapeau Chrome. Lorsqu'elle est activée, une flèche déroulante apparaît dans la barre d'onglets supérieure et affiche tous les onglets ouverts lorsqu'ils sont sélectionnés. Vous pouvez alors utiliser la barre de recherche intégrée pour trouver l'onglet que vous recherchez. Pour activer cette fonctionnalité dans Chrome 88, activez le drapeau de recherche d'onglet à l'adresse en accédant à chrome://flags/#enable-tab-search.

Nom : search-chrome-tabs-3a.png
Affichages : 1547
Taille : 27,7 Ko

Les autres changements survenus dans Chrome

Une grande partie des nouveautés de chaque version de Chrome se trouve sous le capot, et Chrome 88 ne fait pas exception. Google a présenté un grand nombre de ces changements sur son site de développement et sur le blog Chromium :

  • Digital Goods API : les applications Web publiées dans la boutique Google Play Store peuvent désormais utiliser la facturation de la boutique Play Store comme les applications natives ;
  • WebXR : Estimation de l'éclairage AR (AR Lighting Estimation) : pour le contenu AR et VR sur Android, l'estimation de l'éclairage peut aider à rendre les modèles plus naturels et à les faire "s'adapter" d'une meilleure manière à l'environnement de l'utilisateur ;
  • Anchor target=_blank implique rel=noopener par défaut : pour se défendre contre les attaques de type "tab-napping", l'ancre qui cible _blank se comportera comme si rel était réglé sur noopener ;
  • propriété CSS aspect-ratio : cela permet de spécifier explicitement un rapport d'aspect pour tout élément afin d'obtenir un comportement similaire à celui d'un élément remplacé ;
  • isolation de l'origine : les applications Web peuvent choisir d'augmenter la sécurité d'une page en échange de l'abandon de l'accès à certaines API ;
  • moteur JavaScript : Chrome 88 intègre la version 8.8 du moteur JavaScript V8.




Source : Note de version Google Chrome 88

Et vous ?

Que pensez-vous des changements apportés par Chrome 88 ?
Que pensez-vous de la suppression d'Adobe Flash Player par les grands noms de l'industrie ?
Selon vous, quelle est la meilleure alternative à Adobe Flash Player ?

Voir aussi

Google met fin à la prise en charge du contenu Flash par son moteur de recherche à la fin de l'année en cours : « plus d'indexation des fichiers swf autonomes », dit l'entreprise

Chrome 86 bêta apporte deux fonctionnalités pour améliorer l'expérience utilisateur et développeur sur le focus, ainsi que les méta-balises d'économie de batterie

Adobe confirme la fin du support de Flash Player pour le 31 décembre 2020. Quelles alternatives à Flash préconisez-vous ?

La suppression définitive de Flash Player par Microsoft sur les appareils Windows suscite des plaintes sur la toile. Plusieurs utilisateurs souhaitent que la décision revienne aux utilisateurs