Les fournisseurs de cloud européens ont du mal à inverser les pertes de parts de marché causées par la montée en puissance d'Amazon, de Microsoft et de Google.

De nouvelles données du Synergy Research Group montrent que depuis le début de 2017, le marché européen du cloud a plus que triplé, atteignant 5,9 milliards d'euros (ou 6,9 milliards de dollars) au troisième trimestre de 2020. Au cours de cette même période, les fournisseurs de services européens ont augmenté leurs revenus liés au cloud, mais leur part de marché est passée de 26 % à moins de 16 %, en raison de la montée en puissance d'Amazon, de Microsoft et de Google.

Ces trois principaux fournisseurs de cloud ont connu une croissance spectaculaire et représentent aujourd'hui 66 % du marché régional. Le reste du marché européen est constitué de petits fournisseurs de cloud américains et asiatiques, qui perdent également des parts de marché. Parmi les fournisseurs de cloud européens, Deutsche Telekom est le leader avec 2 % du marché, suivi par OVHcloud, Orange et une longue liste de compagnies de téléphone nationales et de spécialistes régionaux du cloud et de l'hébergement.

Nom : synergy.png
Affichages : 181
Taille : 179,0 Ko

En incluant les prévisions d'activité du quatrième trimestre, Synergy estime que les revenus des services d'infrastructure de cloud européen pour l'année 2020 (y compris les services IaaS, PaaS et les services de cloud privé hébergé) s'élèveront à plus de 23 milliards d'euros, soit une hausse de 31 % par rapport à 2019. Les services IaaS et PaaS représentent près de 80 % du marché et ils connaissent également une croissance plus rapide que le segment des petits nuages privés hébergés ou gérés. Les services PaaS, qui comprennent les bases de données, l'IdO et les services d'analyse, sont ceux qui connaissent la plus forte croissance.

"Les fournisseurs européens de cloud tentent de gagner plus de terrain sur le marché en se concentrant sur les segments de clientèle et les cas d'utilisation qui ont des exigences plus strictes en matière de souveraineté des données et de respect de la vie privée. Cela a conduit à l'initiative Gaia-X qui représente une tentative de renverser la situation de l'industrie européenne du cloud", a déclaré John Dinsdale, analyste en chef du Synergy Research Group. "Leurs efforts sont louables, mais le problème est que c'est un peu comme si le Roi Canut essayait d'arrêter une marée montante. Les trois grands fournisseurs américains de cloud computing disposent à présent de 67 centres de données hyperdimensionnés en Europe et de plus de 150 points de présence locaux supplémentaires, tandis que les fournisseurs américains de niveau 2 disposent de 36 autres grands centres de données. Au total, leurs investissements européens au cours des quatre derniers trimestres ont atteint 12 milliards d'euros, soit une hausse de 20 % par rapport aux quatre trimestres précédents. Les entreprises européennes sont confrontées à un énorme défi si elles veulent sortir de leur position de niche - les opportunités de croissance des revenus sont énormes, mais il en va de même pour le financement et la volonté nécessaires pour exploiter ces opportunités".

Source : Synergy Research Group

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Comment les petits fournisseurs pourraient-ils gagner du terrain face aux géants du cloud ?

Voir aussi

Le taux de croissance du marché du cloud s'accélère alors qu'Amazon et Microsoft renforcent leur leadershipà hauteur de 33 % et 18 % du marché mondial respectivement

Marché du Cloud: AWS maintient une bonne longueur d'avance sur ses concurrents, malgré la montée de Microsoft et Google

Les revenus des écosystèmes cloud en hausse de 20 % à 187 milliards de dollars pour le premier semestre 2020, selon Synergy

Les dépenses pour les services cloud ont dépassé les 30 milliards de dollars au second trimestre, avec une croissance incrémentale qui continue d'augmenter, rapportent Synergy Research et Canalys

Les fournisseurs de cloud computing sauvent un marché des centres de données autrement fragile au deuxième trimestre