IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Consultant informatique
    Inscrit en
    avril 2018
    Messages
    1 229
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Côte d'Ivoire

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant informatique
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : avril 2018
    Messages : 1 229
    Points : 30 003
    Points
    30 003
    Par défaut Les politiciens britanniques appellent à l'action contre les revendeurs des articles achetés à l'aide des bots
    Les politiciens UK appellent à faire de la revente de biens achetés à l'aide d'un bot automatisé une activité illégale,
    Les revendeurs s'enrichissant au détriment des consommateurs ordinaires

    Des politiciens veulent mettre fin à une pratique qui est en usage dans le domaine des ventes en ligne. Selon une motion présentée au Parlement britannique, six politiciens du Parti national écossais (SNP) veulent interdire la revente de consoles de jeux et de composants pour PC à des prix « largement supérieurs » au prix de vente conseillé par le marché, ainsi que la revente de biens achetés à l'aide de bots automatisés, en les rendant illégales.

    Une motion sur la « Revente de consoles de jeux et d'achats de composants informatiques par des bots automatisés » a été déposée lundi au Parlement britannique. Video Games Chronicle (VGC) a été le premier à partager la nouvelle. La motion vise à interdire l'utilisation de bots automatisés par les revendeurs et à rendre difficile la vente de technologies à la demande à des prix dépassant largement le prix de détail recommandé par le fabricant.

    Nom : P01.png
Affichages : 1494
Taille : 131,3 Ko

    La motion n'a pas de date fixe pour le débat à la Chambre des Communes, et est connue sous le nom de "Early Day Motion". Ces motions ne reçoivent pas souvent beaucoup d'attention au Parlement, souvent en raison du nombre de motions d'anticipation présentées en même temps, mais elles sont utilisées pour mettre en lumière des problèmes spécifiques de la société, d’après VGC. Cela n'indique pas vraiment un changement radical dans un avenir proche, mais c’est mieux de commencer à en parler. Peut-être que certains députés en ont tout simplement assez d'essayer de retrouver une PlayStation 5 ou le RTX 3080 de Nvidia à plus de 2 fois le prix maximum recommandé.

    Jusqu'à présent, en plus des six premiers députés qui ont signé pour soutenir la motion en tant que parrains, 20 membres du Parlement ont signé la motion, qui est dirigée par le député SNP Douglas Chapman de Dunfermline et West Fife. Parmi ceux qui se joignent aux six politiciens initiaux du SNP, on compte : quinze autres députés du SNP, deux députés indépendants et trois députés travaillistes. Aucun conservateur, la majorité au pouvoir au Royaume-Uni en ce moment, n'a encore signé.

    La motion dans son intégralité se lit comme suit :

    Que cette Assemblée estime que les nouvelles versions des consoles de jeux et des composants informatiques devraient être disponibles pour tous les clients à un prix ne dépassant pas le prix de détail recommandé par le fabricant, et ne pas être achetées en vrac par l'utilisation de robots automatisés qui contournent souvent les quantités maximales d'achats imposées par le détaillant ; demande au gouvernement de présenter des propositions législatives similaires à celles introduites pour la vente secondaire de billets, interdisant ainsi la revente de consoles de jeux et de composants informatiques à des prix largement supérieurs au prix de détail recommandé par le fabricant et, de plus, à cette Assemblée ; et demande en outre au gouvernement de présenter des propositions législatives faisant de la revente de biens achetés à l'aide d'un robot automatisé une activité illégale, refusant ainsi aux vendeurs peu scrupuleux la possibilité de réaliser d'importants bénéfices au détriment des véritables joueurs et utilisateurs d'ordinateurs, tout en dissuadant les activités frauduleuses de cybercriminalité.

    Une telle décision d'interdire la revente de produits à la demande à des prix exorbitants, ainsi que la revente de biens achetés à l'aide de bots informatiques, n'est pas non plus sans précédent. Comme l'indique la motion, il est illégal de vendre des billets de concerts, de spectacles ou d'événements de seconde main. Un moyen de dissuasion pour mettre fin à cette même situation dans l'industrie du spectacle.

    Les bots fonctionnent en avertissant automatiquement leurs utilisateurs lorsque les PS5 arrivent en stock chez les détaillants, avant de contourner tout temps d'attente, d'ajouter des articles à leur panier et de terminer le processus de commande, ce qui donne aux utilisateurs un énorme avantage sur les consommateurs ordinaires, d’après Video Games Chronicle.

    Une réaction à une disponibilité insuffisante chez les détaillants des biens comme le PS5 et le Xbox Series X/S

    Cette motion serait une réaction aux récentes turbulences pour ceux qui espèrent mettre la main sur les dernières technologies, surtout en cette période où les achats sont les plus importants de l'année, d’après PC Gamer. Pour les joueurs sur PC et consoles, c'est surtout le manque de RTX 3080 de Nvidia et de RX 6800 XT d'AMD, d’une part, et des PS5 et Xbox Series X/S, d’autre part, qui agace, mais le problème s'étend largement aux produits les plus populaires.

    Nom : P02.jpg
Affichages : 1365
Taille : 12,7 Ko

    Selon VGC, la disponibilité des PS5 et des Xbox Series X/S ne répondant pas à la demande de lancement, les revendeurs de consoles de nouvelle génération ont cherché à s'enrichir au cours du mois dernier en les vendant à des prix exorbitants sur des marchés comme eBay, où un nombre important de consoles ont été vendues à un prix plus de deux fois supérieur à leur prix de détail.

    Selon une récente étude que cite VGC, les soi-disant « scalpers » (les revendeurs) ont réalisé plus de 28 millions de dollars de bénéfices sur les consoles de nouvelle génération grâce au site d'enchères eBay. Selon l’étude menée par l'ingénieur de données Michael Driscoll, le prix de vente médian des Xbox série S (prix de détail suggéré par le fabricant : 300 $) était de 469 $ sur eBay et celui des Xbox série X plus puissantes (prix de détail suggéré par le fabricant : 499 $) de 865 $, générant plus de 9 millions de dollars de bénéfices pour les revendeurs.

    La PS5 Digital Edition (prix de détail suggéré par le fabricant : 399 $) avait un prix de vente médian de 937 $, tandis que la PS5 (prix de détail suggéré par le fabricant : 499 $) avait un prix de vente médian de 1021 $, générant 19 millions de dollars de bénéfices pour les revendeurs.

    Il a par conséquent été suggéré, a rapporté VGC, que les pénuries de PS5 et de Xbox Series X/S sont en partie dues à des groupes de revendeurs qui utilisent des logiciels pour acheter automatiquement des consoles au fur et à mesure de leur arrivée en stock.

    Les bots mis en cause ont surtout causé des problèmes, Nvidia ayant même admis en septembre que sa page de magasin RTX 3080 était « envahie par des bots malveillants ». Dans un billet de blog, Nvidia a affirmé que le lancement « a été à la fois le meilleur lancement de GPU jamais réalisé et le plus frustrant », et a admis que sa propre boutique en ligne n'était pas préparée au nombre de bots qui ont tenté de revendiquer du stock pour les revendre à une date ultérieure.

    « Alors que nous nous efforçons de fabriquer plus de GeForce RTX 3080 », a dit Nvidia, « nous suggérons de ne pas acheter auprès de revendeurs opportunistes qui tentent de tirer profit de la situation actuelle ».

    Pendant ce temps, Newegg, apparemment sans hyperbole, a affirmé que son magasin avait repoussé des « dizaines de millions » de robots le même jour. Newegg est un détaillant américain d’articles en ligne, dont le matériel informatique et l'électronique grand public. Pour éloigner les bots et les revendeurs des composants de PC, le détaillant a dit en octobre qu’il a dû limiter les ventes à 1 par client (par 48 heures).

    L'année a été difficile pour les achats de technologies (entre autres) et la forte demande de composants les plus récents a mis à rude épreuve les chaînes d'approvisionnement de toutes les parties concernées. Sans parler du fait que ces chaînes d'approvisionnement n'ont souvent pas été pleinement opérationnelles suite à la perturbation causée par le covid-19. La forte demande, avec une chaîne d'approvisionnement souvent limitée, a conduit à une situation qui est devenue une sorte de ruée apparente vers l'or pour les revendeurs capables d'en tirer profit.

    Un groupe utilisant des bots automatisés, CrepChiefNotify, affirme avoir obtenu plus de 5000 consoles de nouvelle génération pour les revendre à profit au cours du mois dernier, a rapporté VGC. Sans surprise, CrepCheifNotify a suscité des commentaires négatifs de la part de consommateurs qui luttent pour obtenir des consoles PS5 et Xbox Series X.

    Si la demande des politiciens au gouvernement britannique de présenter des propositions législatives faisant de la revente de biens achetés à l'aide d'un bot automatisé une activité illégale est entendu et mise en œuvre, les choses pourraient revenir à la normale, et un consommateur ordinaire pourra se procurer une console de jeux chez un détaillant.

    Source : La motion des députés

    Et vous ?

    Qu’en pensez-vous ?
    Quel est votre avis sur le fait que les revendeurs utilisent des bots pour faire du stock afin d’avoir un énorme avantage sur les consommateurs ordinaires ?
    Pensez-vous que la nouvelle motion va conduire à une législation qui rendra illégal le phénomène ?

    Voir aussi :

    « Les mauvais bots » représentent maintenant 20 % du trafic Web, selon un rapport, ils sont même capables d'imiter les mouvements de la souris
    37 % des responsables de services testent ou utilisent des bots intelligents ou des assistants virtuels, selon une étude de Gartner
    Etude : il n'a fallut que « relativement peu de » bots pour propager la désinformation, et submerger les vérificateurs de faits
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Ingénieur en génie logiciel
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    527
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en génie logiciel
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 527
    Points : 1 272
    Points
    1 272
    Par défaut
    intéressant, mais c'est un marché de niche...

    serait plus intéressant de s'attaquer au paradis fiscaux

  3. #3
    Membre expérimenté
    Avatar de Madmac
    Homme Profil pro
    Ingénieur développement logiciels
    Inscrit en
    juin 2004
    Messages
    940
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur développement logiciels
    Secteur : Alimentation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2004
    Messages : 940
    Points : 1 392
    Points
    1 392
    Billets dans le blog
    3
    Par défaut
    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    intéressant, mais c'est un marché de niche...

    serait plus intéressant de s'attaquer au paradis fiscaux
    Mais cela aussi a un impact sur la vie de monsieur Tout-le-monde. Les consoles ne sont pas les premières victimes de cette pratique. Les bonnes cartes graphiques sont constamment les victimes de cette pratique
    intel i7
    Mint 20
    Plasma et Cinnamon

Discussions similaires

  1. Réponses: 14
    Dernier message: 17/05/2019, 13h09
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 22/09/2017, 08h53
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 21/05/2009, 13h31
  4. comment proteger une c# application contre les editeur des resources
    Par boulmaouahibe dans le forum Windows Forms
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/03/2009, 01h54

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo