IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 077
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 077
    Points : 45 987
    Points
    45 987
    Par défaut Comme Oracle et Hewlett Packard, de plus en plus d'entreprises technologiques quittent la Californie
    Le PDG de Tesla, Elon Musk, critique la Californie, quitte l'État et s'installe au Texas
    estimant que la Californie prend les innovateurs pour acquis

    Elon Musk, le PDG de Tesla et de SpaceX, est l'un des entrepreneurs les plus en vue actuellement de la Silicon Valley, avec une fortune personnelle estimée à plus de 125 milliards de dollars et qui croît rapidement. Mais depuis quelques jours, Elon Musk n'est plus un Californien, car l'intéressé a déménagé au Texas, estimant que la Californie était devenue un État trop sûr de lui avec des conditions de vie très difficiles à la fois pour les habitants et les innovateurs. Le Texas s'illustre de plus en plus comme une zone favorable aux affaires, attirant dernièrement une vague de PDG et d'entreprises.

    Elon Musk crie ras-le-bol et quitte la Californie pour s'installer au Texas

    Le sommet du conseil des PDG du Wall Street Journal (The Wall Street Journal CEO Council summit) s'est tenu en début de semaine et a regroupé plusieurs PDG de la Silicon Valley qui ont partagé leurs intentions et leurs visions pour les années à venir. Elon Musk, l'un des invités de marque de l'événement, a profité de l'occasion pour donner ses impressions du climat des affaires dans la Silicon Valley et les conditions de travail de la population active. Sans détour, Musk a déclaré mardi que si SpaceX et Tesla maintiennent encore des opérations importantes en Californie, il s'est personnellement installé au Texas.

    Mais ce n'est pas tout, Musk a aussi lâché quelques piques sur la Californie, l'État qui abrite le siège social de ses deux entreprises. Alors, pour quelles raisons Musk déménage-t-il au Texas et en fustigeant au passage la Californie ? Dans une interview accordée au Wall Street Journal mardi, Musk a d'abord déclaré que ce déménagement était logique, dans le contexte des plans en cours pour une nouvelle usine Tesla dans la région d'Austin. « Les deux choses les plus importantes que j'ai lancées en ce moment sont le développement de Starship dans le sud du Texas et ensuite la grande nouvelle usine américaine pour Tesla », a expliqué Musk.

    Ensuite, il a déclaré que la façon dont la Californie traite ses entreprises est également une raison qui sous-tend ce déménagement. « Si une équipe gagne depuis trop longtemps, elle a tendance à être un peu complaisante, un peu habilitée et ensuite elle ne gagne plus le championnat. La Californie gagne depuis trop longtemps », a déclaré Musk à propos de la Californie, en répétant une analogie qu'il a déjà utilisée à maintes reprises pour exprimer son mécontentement face à l'environnement réglementaire californien.

    Nom : merlin_178844442_32053b33-69ac-4224-9a5e-4e31e0a05eda-jumbo.jpg
Affichages : 11214
Taille : 140,4 Ko

    En effet, le déplacement de Musk loin de la Californie semblait être en cours depuis un certain temps. En mai dernier, Musk s'est heurté aux autorités réglementaires à Fremont, en Californie, lorsque les autorités locales ont refusé de laisser le Tesla rouvrir son usine pendant la pandémie de coronavirus. « Franchement, c'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase », avait-il tweeté à l'époque. « Tesla va maintenant déplacer son siège et ses futurs programmes au Texas/Nevada immédiatement. Si nous conservons ne serait-ce que l'activité de fabrication de Fremont, cela dépendra de la façon dont Tesla sera traité à l'avenir », prévenait le PDG.

    Il a rencontré les mêmes désagréments avec les autorités allemandes à Brandebourg cette semaine. À propos de ces incidents, Musk a déclaré qu'il considérait que le gouvernement comme un "monopole qui ne peut pas faire faillite". Il a également déclaré que "les réglementations sont immortelles" et que le gouvernement devrait penser davantage à les supprimer qu'à établir de nouvelles règles. Il a fait savoir au Wall Street Journal que ce que le gouvernement devrait faire pour les entreprises est « juste se mettre à l'écart », car, selon lui, le gouvernement fait fuir les entreprises, en particulier la Californie.

    « Tout d'abord, Tesla et SpaceX ont manifestement des activités massives en Californie. En fait, il est bien de noter que Tesla est la dernière entreprise automobile qui fabrique encore des voitures en Californie. SpaceX est la dernière entreprise aérospatiale qui fabrique encore beaucoup en Californie », a-t-il déclaré. « Donc, il y avait plus d'une douzaine d'usines automobiles en Californie. Et la Californie était le centre de la fabrication aérospatiale. Mes entreprises sont les deux dernières qui restent. C'est un point très important à souligner ».

    En outre, Musk a déclaré que la Californie considérait les innovateurs comme acquis avec des réglementations strictes qui freinent les possibilités de croissance et a suggéré que la Silicon Valley pourrait perdre de son importance dans le monde de la technologie. « Vous avez une forêt de séquoias et les petits arbres ne peuvent pas pousser. La Californie gagne depuis longtemps, et je pense qu'ils prennent cela pour acquis. Je pense que nous verrons une certaine réduction de l'influence de la Silicon Valley », a-t-il déclaré au Wall Street Journal.

    Le sénateur républicain Ted Cruz, qui représente le Texas, a accueilli le PDG de Tesla dans un tweet : « Le Texas aime les emplois & nous sommes très heureux de vous avoir comme Texan », a-t-il déclaré. Dans ces déclarations, Musk a également fait allusion au mécontentement croissant dans la Silicon Valley, avec le coût élevé de la vie dans la région, la mauvaise qualité des logements et les niveaux élevés de criminalité.

    Elon Musk n'est qu'un parmi plusieurs PDG et entreprises qui tournent dos à la Californie

    La Californie et le Texas, deux puissances économiques américaines, l'une dirigée par les démocrates et l'autre par les républicains, avec des populations respectives de 40 millions et 29 millions d'habitants, sont à bien des égards des frénésies naturelles. C'est une rivalité faite de In-N-Out contre Whataburger, de Disneyland contre la State Fair du Texas, de tacos contre, eh bien, d'autres tacos. Mais comme c'est le cas dans de nombreux matchs entre le numéro 1 et le numéro 2, l'animosité a souvent été unilatérale, le Texas, l'outsider rusé, jouant le rôle de provocateur.

    La nouvelle de Musk, qui a annoncé son déménagement mardi, dans un snobisme à l'égard de la Californie et de son solide environnement réglementaire, a ajouté du carburant à la rivalité de longue date entre les deux États les plus peuplés du pays. La Californie, avec ses coûts de logement élevés, ses incendies de forêt et ses réglementations commerciales strictes, perd des résidents au profit d'autres États, le Texas étant la destination la plus populaire. Selon les chiffres du recensement, sur plus de 653 000 personnes qui ont quitté la Californie l'année dernière, environ 82 000 sont allées au Texas, plus que dans tout autre État.

    Nom : téléchargement (22).jpg
Affichages : 3838
Taille : 9,8 Ko

    Cette décision d'Elon Musk s'inscrit en effet dans le cadre d'un exode technologique plus large de la Silicon Valley, de nombreux cadres et investisseurs en capital-risque s'installant au Texas. Cela pourrait également permettre à Musk d'économiser des milliards de dollars en impôts. Le salaire du PDG, approuvé par le conseil d'administration et les actionnaires de Tesla en 2018, signifie qu'il recevra des actions importantes en fonction de l'augmentation de la capitalisation boursière de Tesla et qu'il atteindra ses objectifs financiers.

    En fait, Le Texas ne perçoit pas d'impôt sur le revenu des personnes physiques, alors que la Californie a l'un des taux d'imposition les plus élevés des États-Unis. Le mois dernier, la valeur nette de Musk a fait un bond de 7,2 milliards de dollars pour atteindre 128 milliards de dollars, après l'envolée des actions de Tesla. Seul le fondateur d'Amazon, Jeff Bezos, est plus riche, selon l'indice des milliardaires de Bloomberg. Mais Musk, PDG de Tesla et de SpaceX, ne partage pas les soucis financiers qui ont poussé beaucoup de gens à quitter la Californie. À bien des égards, son déménagement est symbolique.

    En outre, la semaine dernière, l'entreprise technologique Hewlett Packard Enterprise, une spin-off de Hewlett-Packard, à qui l'on attribue la création de la Silicon Valley, a déclaré ce mois-ci qu'elle transférerait son siège de San Jose, en Californie, à Spring, au Texas, près de Houston. Par ailleurs, la société de services financiers Charles Schwab a annoncé l'année dernière un déménagement de San Francisco vers la banlieue de Dallas-Fort Worth. De son côté, Apple, dont le siège social est à Cupertino, en Californie, a annoncé en 2018 qu'elle allait construire un campus d'un milliard de dollars à Austin.

    Palantir Technologies, une entreprise de premier plan de services et d'édition logicielle spécialisée dans l'analyse et la science des données, a déménagé son siège social de la Silicon Valley à Denver, Colorado, cette année.

    Source : CEO Council summit

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?

    Voir aussi

    Elon Musk menace de déplacer le quartier général de Tesla de la Californie après la pandémie et porte plainte au comté d'Almeda pour avoir maintenu ses usines fermées

    La cour d'appel de Californie décide qu'Uber et Lyft doivent reclasser les chauffeurs en tant qu'employés, suspendant les sociétés à une mesure de vote en novembre

    La Californie adopte une loi sur la protection de la vie privée qui rendra plus difficile pour Facebook et Google de suivre les utilisateurs et de recueillir leurs données personnelles

    Uber et Lyft continueront à opérer en Californie, une Cour d'appel de l'État vient de leur accorder un sursis, le reclassement ou non des chauffeurs sera fixé par vote par les électeurs en novembre
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    Homme Profil pro
    IT Specialist
    Inscrit en
    octobre 2019
    Messages
    136
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Eure (Haute Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : IT Specialist
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2019
    Messages : 136
    Points : 314
    Points
    314
    Par défaut
    Une stratégie pour parler de lui et encore faire gonfler la bulle boursiaire...

    Maintenant quand tu achête une Tesla, tu es un rebelle de la vie comme Elon! Yeah!

  3. #3
    Membre du Club
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    décembre 2019
    Messages
    16
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 26
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique
    Secteur : Service public

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2019
    Messages : 16
    Points : 51
    Points
    51
    Par défaut
    Il en avait ras le bol d'être dans un état démocrate fascisant ^^ du coup bonjour les républicains, les californiens doivent se mordre les doigts

  4. #4
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    août 2018
    Messages
    233
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 52
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : août 2018
    Messages : 233
    Points : 539
    Points
    539
    Par défaut
    Dommage qu'il n''aie pas choisi l’Afrique du sud

  5. #5
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Intégrateur Web
    Inscrit en
    août 2012
    Messages
    241
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Intégrateur Web
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : août 2012
    Messages : 241
    Points : 873
    Points
    873
    Par défaut Et moi qui croyais...
    Citation Envoyé par Sikarii Voir le message
    Il en avait ras le bol d'être dans un état démocrate fascisant ^^ du coup bonjour les républicains, les californiens doivent se mordre les doigts
    Et moi qui croyais que les démocrates étaient d'infâmes communistes !

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    1 053
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 1 053
    Points : 3 654
    Points
    3 654
    Par défaut
    Le PDG de Tesla, Elon Musk, critique la Californie, quitte l'État et s'installe au Texas
    La Californie se place en 10ème position dans le classement des états les plus taxés des USA.

    Grâce à la «rente» pétrolière, le Texas ne prélève ni impôt sur le revenu (personnes physiques), ni impôt sur les sociétés, ni impôt sur les plus-values. (Seuls les impôts fédéraux sont prélevés).


    Mais bien sûr, Elon Musk quitte la Californie pour des raisons "nobles" qu'il prend la peine de médiatiser et non pas pour de basses raisons fiscales!!!

  7. #7
    Membre extrêmement actif Avatar de ddoumeche
    Homme Profil pro
    Ingénieur recherche et développement
    Inscrit en
    octobre 2007
    Messages
    1 483
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Singapour

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur recherche et développement

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2007
    Messages : 1 483
    Points : 2 405
    Points
    2 405
    Par défaut
    Voila le véritable effondrement, pas celui qu'on nous promet pour dans 40 ans depuis l'an mil.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  8. #8
    Expert éminent sénior Avatar de Uther
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    4 294
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Pyrénées Orientales (Languedoc Roussillon)

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 4 294
    Points : 12 915
    Points
    12 915
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Grâce à la «rente» pétrolière, le Texas ne prélève ni impôt sur le revenu (personnes physiques), ni impôt sur les sociétés, ni impôt sur les plus-values. (Seuls les impôts fédéraux sont prélevés).
    Il faut ajouter que le salaires en Californie sont effroyablement élevés. Ça a probablement aussi joué.

  9. #9
    Membre éclairé
    Profil pro
    Inscrit en
    janvier 2009
    Messages
    249
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2009
    Messages : 249
    Points : 670
    Points
    670
    Par défaut
    Il faut aussi ajouter que Oracle veut aussi déménager son siège social au Texas à Austin.

    https://edition.cnn.com/2020/12/11/t...nia/index.html

    Ainsi, outre Dell depuis longtemps implanté au nord d''Austin à Round Rock, il y aura le siège social de Hewlett-Packard Entreprise au nord de Houston à Spring et Apple qui va construire un campus à Austin.

  10. #10
    Membre expérimenté Avatar de FatAgnus
    Homme Profil pro
    Trouffion de base
    Inscrit en
    août 2015
    Messages
    317
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Trouffion de base

    Informations forums :
    Inscription : août 2015
    Messages : 317
    Points : 1 583
    Points
    1 583
    Par défaut
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Voila le véritable effondrement, pas celui qu'on nous promet pour dans 40 ans depuis l'an mil.
    Le véritable effondrement est celui de ta crédibilité... Tu ne nous as toujours pas expliqué pour quelle raison dans l'article « La transition énergétique accélère grâce aux innovations technologiques , tu as diffamé Jean-Marc Jancovici (un expert international régulièrement consulté aux plus hauts niveaux sur les questions climatiques), en prétendant qu'il aurait déclaré, je te cite, « d'instaurer la dictature et de couper la tête des banquiers à Genève si on ne lui donne pas ses 4 000 centrales nucléaires » lors de sa conférence « James Finance contre Docteur Carbone ». Tout le monde pourra vérifier ta crédibilité en visionnant la vidéo. Ce n'est qu'un simple exemple de tes autres diffamations et thèses complotistes abracadabrantes. C'est sûr que ta crédibilité s'est totalement effondrée.

  11. #11
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 355
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 355
    Points : 154 790
    Points
    154 790
    Par défaut Comme Oracle, Tesla et Hewlett Packard, de plus en plus d'entreprises technologiques quittent la Californie
    Comme Oracle, Tesla et Hewlett Packard, de plus en plus d'entreprises technologiques quittent la Californie.
    Certains observateurs expliquent les motivations de cet "exode technologique"

    Le maire de Miami, Francis Suarez, a répondu à de nombreuses demandes de la part de hauts dirigeants du monde de la technologie qui ont contacté ces dernières semaines (du PDG de Tesla Elon Musk au PDG de Twitter Jack Dorsey). Il aurait également rencontré l'ancien PDG de Google Eric Schmidt et le président de Palantir, Peter Thiel, entre autres.

    Que propose-t-il de plus que la Silicon Valley ? Le maire tente de les convaincre que Miami promet un environnement plus propice aux affaires.

    « Il n'y a pas de sauce secrète autre que mon compte Twitter », a déclaré Suarez. « Il ne fait aucun doute qu'une grande partie de la raison pour laquelle ils déménagent est qu'ils estiment qu'il existe un environnement inhospitalier pour la réglementation et la fiscalité. »

    Mardi, Miami va tenter de répondre à ces entreprises de la Silicon Valley en nommant son premier directeur de la technologie. Suarez a déclaré que le nouveau CTO « fournira des services de conciergerie » comme la rationalisation des procédures bureaucratiques pour les entreprises de haute technologie lorsqu'elles viendront à Miami.

    « Il y a une attitude qui a été exprimée par certains dirigeants qui dit : "Nous ne voulons pas de vous et nous n'avons pas besoin de vous " », a déclaré Suarez, faisant allusion à la façon dont les chefs d'entreprise disent se sentir traités dans la Silicon Valley. « C'est le contraire de l’attitude consistant à demander "Comment puis-je aider ? Comment puis-je développer cet écosystème? " »

    Nom : maire.png
Affichages : 1702
Taille : 14,9 Ko

    Les villes qui suscitent l'intérêt

    Alors que la Silicon Valley ne cesse en aucun cas d'être le centre de l'industrie technologique aux USA, une migration indéniable est en cours pour une partie de l'élite de la Silicon Valley vers des villes comme Miami : le co-fondateur de Reddit, Alexis Ohanian, a quitté San Francisco en 2017. Un an plus tard , Shervin Pishevar, un investisseur en capital-risque, a acheté une maison à Miami Beach en 2018. Fin 2020, Jonathan Oringer, qui a fondé Shutterstock et est devenu un investisseur, a déménagé à Miami, tout comme d'autres capital-risqueurs notables, dont Keith Rabois et David Blumberg.

    Ce n’est pas seulement Miami qui vit cette migration. Le mois dernier, Oracle, la grande enseigne technologique, a annoncé le déménagement de son siège social de Redwood City, en Californie, à Austin, au Texas. « Oracle met en œuvre une politique de lieu de travail des employés plus flexible et a changé son siège social de Redwood City, en Californie, à Austin, au Texas. Nous pensons que ces changements positionnent le mieux Oracle pour la croissance et offrent à notre personnel plus de flexibilité quant à l'endroit et la manière dont ils travaillent. En fonction de leur rôle, cela signifie que bon nombre de nos employés peuvent choisir l'emplacement de leur bureau et continuer à travailler à domicile à temps partiel ou tout le temps. En outre, nous continuerons à prendre en charge les principaux hubs d'Oracle dans le monde, y compris ceux situés aux États-Unis tels que Redwood City, Austin, Santa Monica, Seattle, Denver, Orlando et Burlington, entre autres, et nous prévoyons d'ajouter d'autres sites plus tard. En mettant en œuvre une approche plus moderne du travail, nous espérons améliorer encore la qualité de vie et la qualité de production de nos employés »

    Parmi les autres mouvements de ce type, citons Palantir, qui a emménagé son siège social à Denver, tandis que Musk a déclaré le mois dernier qu'il s'était déplacé à Austin, estimant que la Californie prend les innovateurs pour acquis. Hewlett Packard Enterprise a également annoncé le mois dernier qu'elle déménageait son siège social de San Jose, en Californie, en faveur d'une banlieue de Houston.

    Le porte-parole de Hewlett Packard Enterprise, Adam Bauer, a assuré que les considérations fiscales n’avaient pas « motivé » la décision de transférer la société au Texas et que « la réinstallation des membres de l’équipe de la région de la Baie de San Francisco dans des rôles identifiés comme éligibles est entièrement volontaire ». « Nous avons pris la décision de déménager notre siège social dans la région de Houston en réponse aux besoins de l'entreprise, aux opportunités de réduction des coûts à long terme et aux préférences des membres de l'équipe quant à l'avenir du travail », a-t-il précisé.

    C'est suffisamment important pour que, bien que la région de la baie de San Francisco continue de gagner des travailleurs en technologie, le taux d'augmentation est en baisse de plus de 35 % selon les données autodéclarées suivies par LinkedIn. Les experts qui suivent cette migration prévoient que ces chiffres pourraient augmenter.

    « Il y a un mini-exode d'entreprises technologiques qui quittent la vallée, et je pense que cela va s'accélérer en 2021 », a déclaré Dan Ives, analyste financier chez Wedbush Securities.

    Mais les raisons pour lesquelles de nombreuses entreprises déménagent sont plus complexes que les gens ne le pensent. Les experts fiscaux affirment que les entreprises ne déménagent pas nécessairement leur siège social pour des incitations fiscales. En fait, cela peut être un jeu à long terme pour les aider à payer relativement moins les travailleurs là où le coût de la vie est plus bas.

    Les entreprises peuvent également chercher à échapper ou à atténuer les effets des lois existantes ou futures spécifiques aux États et aux municipalités dans un État politiquement libéral comme la Californie.

    Nom : miami.png
Affichages : 1747
Taille : 21,1 Ko

    Des travailleurs qui coûtent moins chers

    Les experts en droit fiscal affirment que des entreprises comme Oracle, qui a longtemps eu des bureaux auxiliaires dans de nombreuses villes américaines, y compris Miami et Austin, doivent toujours payer les mêmes taxes quel que soit leur lieu de résidence.

    « Du point de vue de la fiscalité des entreprises, quitter la Californie ne change pas la facture fiscale », a écrit Gabriel Zucman, professeur d'économie et fiscaliste à l'Université de Californie à Berkeley.

    Mais les experts en fiscalité soupçonnent qu'Oracle et ses pairs pourraient progressivement éliminer les employés mieux payés en Californie au profit des employés moins bien payés au Texas. Ces entreprises peuvent également faciliter l'octroi d'augmentations à leurs employés parce qu'ils vivent dans un endroit où le coût de la vie est moins élevé.

    « Même si de nombreuses entreprises disent qu'elles peuvent laisser les gens travailler de n'importe où, la plupart disent que nous n'allons pas réduire les salaires, mais nous allons ralentir le taux d'augmentation des salaires », a déclaré Brian Kropp, analyste, avec la société de gestion de services informatiques Gartner.

    Kropp a déclaré qu'il s'était entretenu avec des représentants de haut niveau de plusieurs « sociétés de type Fortune 200 » qui envisagent de déménager leur siège social. En bref, le transfert d'employés de la Californie au Texas pourrait représenter des économies à long terme sur les coûts de l'entreprise, ce qui signifie des paiements plus importants pour les dirigeants de ces entreprises.

    « L'effet composé se traduit par une marge de 3 ou 5 % qui se transforme directement en profit », a déclaré Kropp.

    Darien Shanske, professeur de droit à l'Université de Californie à Davis et expert en fiscalité étatique et locale, a déclaré qu'en déménageant dans des villes comme Austin ou Miami, les entreprises continueront de profiter de « l'agglomération », l'idée économique que lorsque les entreprises et l'activité économique sont physiquement regroupées, les entreprises peuvent s'y développer plus facilement.

    « La Californie a tout gâché, mais pas à cause de la politique fiscale, plutôt de son problème de plusieurs décennies de ne pas produire suffisamment de logements », a-t-il déclaré. « C'est probablement moins cher et plus facile à construire à Austin ».

    Nom : musk.png
Affichages : 1689
Taille : 377,7 Ko

    Des menaces juridiques

    Certaines entreprises ont également exprimé leur inquiétude face au nombre croissant de lois spécifiques aux États ciblant les personnes et les entreprises riches, a déclaré Kropp.

    À titre d'exemple, il a évoqué la loi historique de 2018 de la Californie qui oblige les entreprises dont les principaux bureaux de direction sont situés en Californie à avoir au moins une directrice au sein de leur conseil d'administration. À la fin de 2021, les entreprises comptant au moins six directeurs doivent avoir au moins trois directrices (dans le cas d'Oracle, avant même de se déplacer vers l'est, l’entreprise s'y conformait déjà: dans son rapport annuel de juin, la société comptait 15 directeurs, dont quatre sont des femmes).

    Outre les lois des États imposant une représentation plus prononcée des femmes, d'autres observateurs de l'industrie ont souligné les premiers efforts de la Californie et de New York pour imposer un impôt sur la fortune.

    L'année dernière, le projet de loi 2088 de l'Assemblée de la Californie visait à imposer une nouvelle taxe de 0,4 % aux personnes détenant plus de 30 millions de dollars de richesse et qui s’appliquerait aussi à ceux qui avaient quitté la Californie au cours de la décennie précédente (projet qui a été rejeté lors de la session législative). À présent, un projet de loi connexe vise à augmenter l’impôt sur le revenu des particuliers qui gagnent plus d’un million de dollars par an et aussi aux entreprises afin de collecter des milliards de dollars pour répondre aux besoins de la population sans abri de l’État.

    Déjà, des villes comme San Francisco, sur les traces de Portland, dans l'Oregon, ont imposé de nouvelles taxes aux grandes entreprises qui paient des salaires élevés à leurs PDG, quel que soit le siège social.

    L'attrait de Miami

    Miami semble répondre à bon nombre de ces préoccupations des entreprises. Philippe Houdard, PDG et co-fondateur de Pipeline Workspaces, un espace de travail partagé, a déclaré qu'au cours des dernières semaines, la scène commerciale et technologique de Miami a explosé. En fait, il est devenu tellement inondé d'entreprises technologiques curieuses qu'un groupe local de WhatsApp appelé « Miami Tech Life » a atteint sa capacité de 256 personnes.

    « Je n'ai jamais rien vu de proche de ce qui se passe actuellement », a-t-il déclaré. « Ce sont surtout des gens de Californie, beaucoup de San Francisco, L.A. et New York. »

    Mais Suarez, le maire, s’attend à ce que les appels continuent d’arriver, notant que la perspective de Miami est façonnée par l’héritage de la révolution cubaine, dont le régime autoritaire a chassé tant de personnes de l’île il y a des décennies.

    Sources : législature californienne (1, 2), bureaux d'Oracle, California Secretary of State, déclarations d'Oracle à l'organisme fédéral de contrôle des marchés, données de LinkedIn sur les migrations des travailleurs de la Tech
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  12. #12
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    novembre 2009
    Messages
    1 753
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Bouches du Rhône (Provence Alpes Côte d'Azur)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2009
    Messages : 1 753
    Points : 4 647
    Points
    4 647
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    « Je n'ai jamais rien vu de proche de ce qui se passe actuellement », a-t-il déclaré. « Ce sont surtout des gens de Californie, beaucoup de San Francisco, L.A. et New York. »
    Ils quittent des villes/états démocrates pour chercher de l'herbe plus verte chez des républicains.
    Si la tendance se confirme, Biden proposera probablement de renflouer les caisses de ces villes/états avec l'argent fédéral. Là ca sentira le roussi paracerque ce sont très majoritairement les Etats démocrates qui sont endettés (10/13 démocrates pour les plus endettés, 10/10 républicains pour les moins endettés):

    https://www.forbes.com/sites/andrewd...h=885fe0178a3a

    Cette exode amplifierait encore plus le phénomène, surtout pour la Californie.

  13. #13
    Membre actif

    Homme Profil pro
    Lycéen
    Inscrit en
    décembre 2003
    Messages
    37
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 20
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Lycéen
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2003
    Messages : 37
    Points : 274
    Points
    274
    Par défaut Miami Vice
    On notera que Miami est aussi très proche des paradis fiscaux des caraïbes, mais ce n'est sans doute qu'une coïncidence...

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 08/04/2019, 09h44
  2. Elon Musk promet un Tesla vraiment autonome d'ici la fin de 2020
    Par Stan Adkens dans le forum Actualités
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/02/2019, 22h18
  3. Le PDG de Twitter nomme Elon Musk comme son twitteur préféré
    Par Bill Fassinou dans le forum Actualités
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/02/2019, 13h49
  4. Réponses: 22
    Dernier message: 04/02/2019, 10h01
  5. Réponses: 3
    Dernier message: 10/09/2018, 13h16

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo