IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #161
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2017
    Messages
    1 327
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2017
    Messages : 1 327
    Points : 5 422
    Points
    5 422
    Par défaut
    Citation Envoyé par pemmore Voir le message
    @diabolo,
    ben si on avait envoyé les deux autres au collège privé, peut être pas de bts et de licence, mais trouvé le chemin d'un métier solide ou monté une entreprise artisanale et pas une vie au rsa entrecoupée de périodes d'assedic car le collège privé tente de former correctement les élèves de la même façon que l'autre, mais il y a aussi le devoir de former l'être humain en devenir inhérent à la culture chrétienne.
    Donc en gros :
    public = vilains mécrants au rsa
    privé = bons chrétiens avec un métier solide

    C'est confirmé par des études ou stats sérieuses ?

  2. #162
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    novembre 2019
    Messages
    112
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2019
    Messages : 112
    Points : 180
    Points
    180
    Par défaut
    ben j'irais tout de même pas si loin, un enfant bosseur travailleur, ne perdant pas son temps sur des consoles vidéo, à tchater sur internet, une famille cultivée n'a pas besoin d'aller faire ses études chez les curés, d'autres ont besoin à cet àge la d'avoir une pression amicale mais ferme pour prendre le bon chemin, le grand a pris dur, pour aller à une colle 14 km à vélo, ça calme! il les a pas volés ses diplômes.
    Les 2 autres, ben le public tu bosses bien c'est chouette ils sont contents, tu bosses pas ils s'en foutent, ils ont fait leurs cours suivi strictement les consignes de l'éducation nationale, ce qui se passe dans la cour, pas leur problème, le meilleur pote de l'autre garçon était surnommé le petit dealer, ils avaient bien d'autres occupations en 3 ème que le brevet (lol!).
    Pour les stats tous les potes de collège de l'aîné ont de bonne places en fixe, maison etc, ceux du second , une génération no future, sauf si tu as la chance d'un papa avec une entreprise.
    On n'aurait jamais pensé qu'en bossant aussi bien en primaire que le collège se serait passé aussi mal.

  3. #163
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2017
    Messages
    1 327
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2017
    Messages : 1 327
    Points : 5 422
    Points
    5 422
    Par défaut
    Citation Envoyé par pemmore Voir le message
    ben j'irais tout de même pas si loin, un enfant bosseur travailleur, ne perdant pas son temps sur des consoles vidéo, à tchater sur internet, une famille cultivée n'a pas besoin d'aller faire ses études chez les curés, d'autres ont besoin à cet àge la d'avoir une pression amicale mais ferme pour prendre le bon chemin, le grand a pris dur, pour aller à une colle 14 km à vélo, ça calme! il les a pas volés ses diplômes.
    Donc rien à voir avec le public/privé ni la "culture chrétienne".

    Citation Envoyé par pemmore Voir le message
    Pour les stats tous les potes de collège de l'aîné ont de bonne places en fixe, maison etc, ceux du second , une génération no future, sauf si tu as la chance d'un papa avec une entreprise.
    On n'aurait jamais pensé qu'en bossant aussi bien en primaire que le collège se serait passé aussi mal.
    Donc pas de stats mais juste un témoignage. Moi mon témoignage c'est que mon meilleur pote de primaire est allé au collège privé et est devenu un gros connard à moitié drogué; mais effectivement il a réussi à avoir un bon boulot... dans la boite à Papa...

  4. #164
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    juillet 2018
    Messages
    574
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 50
    Localisation : France, Yvelines (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2018
    Messages : 574
    Points : 2 635
    Points
    2 635
    Par défaut
    Bonjour à tous et bonne année à tous,

    J'ai fait des études de maths et là j'en suis à plus de 20 ans en info de gestion: 2 ans d'enseignement, deux fois en interne dans une entreprise et plusieurs sociétés de service. Plusieurs régions aussi, ce qui m'a permis de m'ouvrir à pas mal de choses.

    Donc:

    1. Le privé c'est aussi, parfois, des jeunes dont on ne veut plus dans le public; donc ce n'est pas nécessairement le gratin non plus, comme dans le public. Par conséquent il faut voir de quel privé on parle. Pour les niveaux supérieurs, oui quand on a de l'argent c'est mieux et oui certains élèves ont la chance de bénéficier de bien meilleurs profs que d'autres mais cela vaut aussi pour le public.

    2. Pour revenir au maths, la France a encore tout un vivier et des pôles élitistes qui font qu'il n'y a aucun soucis à se faire en mathématiques, car les maths servent surtout au niveau recherche.

    Par contre:
    Ce qui m'inquiète le plus et, je le vois, en tant qu'informaticien: c'est un métier où il faut se remettre en question et si on veut bénéficier de formations de qualité, oui cela a un coût. Je constate, de plus en plus, que ceux qui pourront exercer les jobs intéressants seront ceux qui pourront bénéficier de ses dispositifs. Cela a existé aussi avant et par le biais des réseaux, une grande Ecole assurant un réseau, mais le problème de l'argent va continuer à se poser de plus en plus.

    C'est triste car on a l'impression que la société n'évolue pas mais on voit bien que les acquis régressent et que comme la technicité prime de plus en plus, et la concurrence ... l'importance de bénéficier de formations de qualité va se poser de plus en plus.

    L'Education Nationale est en train d'évoluer avec la formation bac NSI qui a vu le jour il y a 2 ans et cela me semble être une bonne idée, pour une fois. Au lieu de se plaindre du niveau en mathématiques, il y en a qui ont décidé de cesser de se morfondre et de faire évoluer les programmes et rendent les choses plus dynamiques et modernes.

    Bref tout n'est pas à jeter.

    A+

  5. #165
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Informaticien
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    314
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Finistère (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Informaticien

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 314
    Points : 1 247
    Points
    1 247
    Par défaut
    Citation Envoyé par pemmore Voir le message
    ... mais il y a aussi le devoir de former l'être humain en devenir inhérent à la culture chrétienne.
    Les quelques enseignants que je connais et qui bossent ou ont bossé dans le privé me disent tous que le côté "catho", ils s'en fichent. Ca n'a pas valeur de preuve mais je n'en connais pas qui poussent particulièrement ces valeurs.

    Ensuite, mettre en avant les "valeurs" particulières d'une religion pour l'enseignement, c'est aussi de facto mettre en retrait les valeurs républicaines, pourtant essentielles pour faire société. Je pense que c'est donc surtout un choix de nature politique plutôt qu'un choix simplement éducatif.

    Je pense qu'on dérive un peu par rapport au sujet initial

  6. #166
    Expert éminent sénior

    Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    novembre 2006
    Messages
    7 359
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2006
    Messages : 7 359
    Points : 16 971
    Points
    16 971
    Par défaut
    Citation Envoyé par olivier50 Voir le message
    Ce qui m'inquiète le plus et, je le vois, en tant qu'informaticien: c'est un métier où il faut se remettre en question
    oui c'est une vérité que tout le monde sait un peu...
    cependant ouf ! pour ma part Microsoft pour le moment s'est arrêté à Direct X12 alors que j'en suis à Direct X9
    Pas de différences majeures sauf le langage HLSL omniprésent.

    Quant à toute ces discussions concernant les maths pour moi les maths sont plus un outil qu'une finalité.
    Quant à en faire une finalité à part la conjoncture de Poincaré résolu epar un mathématicien russeil y a quelques anées, pas grand chose de nouveau.
    Leibniz a inventé le signe intégrale de,Napier les logarithmes.

    Donc je vous mets au défi d'inventer de nouveaux concepts mathématiques.
    Citation Envoyé par pemmore Voir le message
    En France en entreprise, un créatif est très mal vu, et si on ne peut pas s'en passer, sa carrière ne décolle pas,
    bonjour il y a une explication très prosaïque à cette remarque, c'est une question de coûts..
    vous en tant que particulier si vous voulez acheter une bête de course pour faire tourner Cyberpunk 2077 toutes options en 4k voire plus vous le pouvez.
    Mais dans les entreprises ça ne se passe pas comme ça...si vous avez 1000 salariés et qu'il faut leur acheter un PC même basique eh bien ça finit par chiffrer pour le service compta de l'entreprise.
    1000 postes à acheter fois 500euros l'unité je vous laisse faire le calcul..sans compter les licences logicielles, la maintenance du parc informatique.

    C'est ça le problème majeur des grosses entreprises en France c'est qu'avec une masse salariale élevée,des investissements accrus dans le matériel, les coûts de production augmentent.
    Donc il faut trouver par tous les moyens de compenser ce problème par plus de valeur ajoutée.

    La grande orientation des entreprises ces dernières années a été malheureusement la maîtrise des coûts de production.
    Qu'est ce qui est petit et marron ? Un marron ( Kaamelott)

  7. #167
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    novembre 2019
    Messages
    112
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2019
    Messages : 112
    Points : 180
    Points
    180
    Par défaut Le privé c'est aussi, parfois, des jeunes dont on ne veut plus dans le public;
    Citation Envoyé par olivier50 Voir le message
    Bonjour à tous et bonne année à tous,

    J'ai fait des études de maths et là j'en suis à plus de 20 ans en info de gestion: 2 ans d'enseignement, deux fois en interne dans une entreprise et plusieurs sociétés de service. Plusieurs régions aussi, ce qui m'a permis de m'ouvrir à pas mal de choses.

    Donc:

    1. Le privé c'est aussi, parfois, des jeunes dont on ne veut plus dans le public; donc ce n'est pas nécessairement le gratin non plus, comme dans le public. Par conséquent il faut voir de quel privé on parle. Pour les niveaux supérieurs, oui quand on a de l'argent c'est mieux et oui certains élèves ont la chance de bénéficier de bien meilleurs profs que d'autres mais cela vaut aussi pour le public.

    2. Pour revenir au maths, la France a encore tout un vivier et des pôles élitistes qui font qu'il n'y a aucun soucis à se faire en mathématiques, car les maths servent surtout au niveau recherche.

    Par contre:
    Ce qui m'inquiète le plus et, je le vois, en tant qu'informaticien: c'est un métier où il faut se remettre en question et si on veut bénéficier de formations de qualité, oui cela a un coût. Je constate, de plus en plus, que ceux qui pourront exercer les jobs intéressants seront ceux qui pourront bénéficier de ses dispositifs. Cela a existé aussi avant et par le biais des réseaux, une grande Ecole assurant un réseau, mais le problème de l'argent va continuer à se poser de plus en plus.

    C'est triste car on a l'impression que la société n'évolue pas mais on voit bien que les acquis régressent et que comme la technicité prime de plus en plus, et la concurrence ... l'importance de bénéficier de formations de qualité va se poser de plus en plus.

    L'Education Nationale est en train d'évoluer avec la formation bac NSI qui a vu le jour il y a 2 ans et cela me semble être une bonne idée, pour une fois. Au lieu de se plaindre du niveau en mathématiques, il y en a qui ont décidé de cesser de se morfondre et de faire évoluer les programmes et rendent les choses plus dynamiques et modernes.

    Bref tout n'est pas à jeter.

    A+
    Je parlais de 2 collèges de campagne un public l'autre privé.
    Pour ce qui est d'études au dela du brevet, ben chez moi c'est ça, la majorité des établissements privés du second degré sont des bouées de sauvetage pour des élèves largués à qui on tente de donner un avenir.
    Dans ma ville d'Angers c'était comme ça, Chevrollier un des meilleurs lycées de France (à l'époque) porte royale pour arts et métiers, les redoublants partaient pour la Baronnerie, ils arrivaient tout de même à avoir le bts comme nous.
    Depuis tout s'est inversé, la Baronnerie est devenue la référence, Chevrollier n'est même plus dans les 100 meilleurs lycées de France,
    Pour votre dernier post, je suis tout à fait d'accord, c'est la façon dont on vous apprend les maths qui sont un désastre, pas les maths elles-mêmes, si on avait une mémoire gigantesque pour tout mémoriser, on ferait un autre métier, musicien, acteur, visagiste etc. C'est au BTS avec des profs ingénieurs délégués du CEA que j'ai compris les maths dont on a besoin en électronique, si le niveau général des maths est mauvais, c'est que les profs sont nuls.

  8. #168
    Expert confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    avril 2017
    Messages
    1 327
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2017
    Messages : 1 327
    Points : 5 422
    Points
    5 422
    Par défaut
    Citation Envoyé par pemmore Voir le message
    Pour votre dernier post, je suis tout à fait d'accord, c'est la façon dont on vous apprend les maths qui sont un désastre, pas les maths elles-mêmes, si on avait une mémoire gigantesque pour tout mémoriser, on ferait un autre métier, musicien, acteur, visagiste etc. C'est au BTS avec des profs ingénieurs délégués du CEA que j'ai compris les maths dont on a besoin en électronique, si le niveau général des maths est mauvais, c'est que les profs sont nuls.
    Tu te rends compte à quel point ton propos est stupide et insultant ?
    Ca ne te viendrait pas à l'idée que le problème puisse être plus complexe que ce que tu crois en connaitre.
    Et de ton côté, tout ce que vend ta boite est parfait, innovant et bon marché ?
    Bref, c'est pas très charité chrétienne tout ça...

  9. #169
    Membre averti Avatar de pierre.E
    Homme Profil pro
    Développeur en systèmes embarqués
    Inscrit en
    janvier 2016
    Messages
    124
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur en systèmes embarqués
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2016
    Messages : 124
    Points : 320
    Points
    320
    Par défaut rien d'étonnant
    on a transformer la mamoutherie en grosse garderie avec un jolis de morceau de papier qui n a plus aucune valeur ( bon apres un diplome n engage que les naifs qui croient qu il a de la valeur bien qu une fois de plus c est les petites gens qui trinquent et pas les classes superieures)
    1/les enseignants se tapent des élèves dont la moitié en ont rien à braire de ce qu ils racontent et n ont que des classes ultrahetogenes vu qu il n y a plus de selections
    certains élèves ne viennent d'ailleurs en cours juste pour emmerder l enseignants
    je dirais que 10% élèves créent 90% des problèmes et qu ils doivent exclus définitivement du système scolaire et pas recasé dans autres établissement comme c est le cas maintenant.
    2/s'attaquer aux pedagogos nuisibles ( rien à voir avec les prof qui sont devant élèves), les pedagogos nuisibles( qui sont plein de conseil comment enseigner mais ne sont jamais devant élèves) se trouvent au ministère dans les rectorats et dans les iufms ( enfin le nouveau de ces machins inutiles espé ou un truc dans ce genre)
    pour s'en débarrasser c est simple soit ils vont devant élèves soit ils vont s'inscrire à pole emploi
    bref deux choses à faire de toute urgence
    l'éducation n est pas un droit mais un devoir ( devoir de l’élève qui vient pour travailler )
    virer tous les pedagogos qui sont un ministère dans les rectorats et dans les espe et les envoyer devant élèves

    et arrêté de taper sur les profs qui sont au mamouth ce que l'os roumain est à renault

  10. #170
    Membre averti Avatar de pierre.E
    Homme Profil pro
    Développeur en systèmes embarqués
    Inscrit en
    janvier 2016
    Messages
    124
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur en systèmes embarqués
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2016
    Messages : 124
    Points : 320
    Points
    320
    Par défaut
    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message

    - Nicolas Sarkozy : On est pas de droite parce qu'on va sur un yacht et qu'on va au Fouquets, dans les fait il n'a pas de couilles il n'a fait que des mesures de gauche par pure démagogie et il l'a reconnu quand il à candidaté pour un 2eme mandat. Il s'est ridiculisé en annonçant une vrai politique de droite pour son futur mandat, ce qui veux dire qu'il a bien fait une politique socialiste pendant son mandat. Il a trempé dans un nombre monumental d'affaires de corruption et de détournement de fonds pour organiser un pillage massif, et cerise sur le gâteaux fait bombarder des milliers de civils innocents pour sa guerre personnelle pour assassiner Kadhafi ce qui fait de lui un criminel de guerre en sus d'un voleur en bande organisée. Je pense que Nicolas Sarkozy est à ce jour un des plus grand criminel au monde et mérite rien moins que la peine de mort.

    .
    pour rester dans le contexte de la mamoutherie qui bat de l aile
    sarko a supprimer les iufm nid à pedagogos
    la seule chose qu il est fait de bien d’ailleurs malheureusement son successeur a rétabli ces machins

  11. #171
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    7 729
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 7 729
    Points : 13 420
    Points
    13 420
    Par défaut
    Citation Envoyé par pemmore Voir le message
    si le niveau général des maths est mauvais, c'est que les profs sont nuls.
    Ouais c'est vrai qu'il y a des professeurs qui sont plus pédagogue et qui savent mieux se faire respecter que d'autres.
    Je me rappelle d'un professeur de mathématiques qui a bien fait remonter le niveau de la classe. Personne ne parlait pendant son cours et tout le monde travaillait sérieusement sinon il se foutait de ta gueule et il était vraiment doué pour t'envoyer chier, c'était cool .

    Ce n'est pas évident d'être professeur, la paie n'est pas géniale, les élèves sont insupportables, tu peux commencer en ZEP et te faire bruler ta voiture.

    Citation Envoyé par pierre.E Voir le message
    grosse garderie avec un jolis de morceau de papier qui n a plus aucune valeur
    C'est pour retarder l'entrée dans le monde du RSA.
    Une fois que t'as quitté l'école, tu peux t'inscrire à Pôle Emploi et t'es comptabilisé dans les statiques du chômage.
    Les gouvernement successifs ont fait un système sans redoublement, le niveau des élèves baisses, mais tout le monde a son BAC.
    Le BAC sert à poursuivre ses études (BTS, DUT, Licence, Concours, etc).
    Keith Flint 1969 - 2019

  12. #172
    Membre expert
    Profil pro
    Site Reliability Engineer
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    901
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : Royaume-Uni

    Informations professionnelles :
    Activité : Site Reliability Engineer

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 901
    Points : 3 450
    Points
    3 450
    Par défaut
    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    Alors oui, de très nombreuses branches de l'IT permettent d'utiliser des bibliothèques de fonctions pour appliquer les maths, mais tu prends un échantillon représentatif de 100 développeurs, je suis pas sûr que plus de 5 fassent des équations différentielles ou même des dérivées... c'est plutôt de l'automatisme, des interfaces pour stocker des données.
    Mais je paris que > 90% travaillent régulièrement avec des graphes ou des ensembles (SQL), qui sont habituellement associes aux mathématiques.

    Niveau algebres et calculs, la grande majorite de ce qui est vu en cours touche uniquement au domaine du continu (analogique) alors presque tout ce qui est informatique est discret (numerique).
    Les differentielles et les derivees sont un parfait exemple, c'est carrément inapplicable sauf peut etre la derniere heure de cours ou le prof a expliquer qu'on peut aussi faire ca en discret.

  13. #173
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    novembre 2019
    Messages
    112
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2019
    Messages : 112
    Points : 180
    Points
    180
    Par défaut Les differentielles et les derivees sont un parfait exemple, c'est carrément inapplicable
    Citation Envoyé par yento Voir le message
    Mais je paris que > 90% travaillent régulièrement avec des graphes ou des ensembles (SQL), qui sont habituellement associes aux mathématiques.

    Niveau algebres et calculs, la grande majorite de ce qui est vu en cours touche uniquement au domaine du continu (analogique) alors presque tout ce qui est informatique est discret (numerique).
    Les differentielles et les derivees sont un parfait exemple, c'est carrément inapplicable sauf peut etre la derniere heure de cours ou le prof a expliquer qu'on peut aussi faire ca en discret.
    C'est un peu ce que j'avais remarqué, les automatismes dans les programmes informatiques gérant les robots, rien d'extraordinaire en langage c, mais les régulations de température dites pidt (proportionnelle intégrale dérivée) faites par des automates spécialisés, je m'étais demandé pourquoi le pc en faisait aussi peu, en réalité ce que nous pensons fort simple est extrêmement difficile à réaliser, en fin de compte c'était pas si différent des années 70 ou l'automatisation par l'informatique de l'époque ne remplaçait pas tout l'environnement manuel autour des lignes d'impression, la le pidt était en réalité fait un par un à la main, zone par zone (une fois fait pour un très long moment)

  14. #174
    dis
    dis est déconnecté
    Futur Membre du Club
    Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juillet 2005
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2005
    Messages : 2
    Points : 7
    Points
    7
    Par défaut France : pays en voie de sous-développement
    Le nivellement par le bas depuis 40 ans a fait des ravages et nos responsables refusent toujours de l'admettre et continuent dans la même direction. Certes, ils font de réformes. La réforme des rythmes scolaires était importante. Mais quel résultat sur le niveau scolaire ?

    Quant à l'article, je relève une confusion inquiétante. Si l'informatique avait comme origine le besoin de faire des calculs (une des origines), les mathématiques dans la programmation ne représentent plus qu'une part infime voire non quantifiable. Alors, écrire qu'il faut être un mathématicien ou un scientifique pour programmer, c'est être à des lieues de la réalité (quelqu'un se souvient de ce qu'est une lieue ?). Il faut des qualités et compétences toutes autres et qui ne s'apprennent pas à l'école primaire, au collège ou au lycée. Et malheureusement pas souvent en DUT, BTS ou grandes écoles.

    Tout le monde peut devenir programmeur et c'est bien là le problème. La grande majorité n'en a pas les moyens. Il suffit de voir tous les programmes et sites internet au comportement irrationnel, non testé (enfin si, une fois pour dire que ça peut fonctionner), qui bouclent sur les mêmes pages, etc, etc, etc.

    Jusqu'à il y a 40 ans, la France était la référence en matière de logiciel, d'intelligence artificielle et de langages. Qu'en reste-t-il ? Un indice : comparez le salaire des développeurs français avec les autres pays.

  15. #175
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Technicien maintenance
    Inscrit en
    novembre 2019
    Messages
    112
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Sarthe (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien maintenance
    Secteur : Industrie

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2019
    Messages : 112
    Points : 180
    Points
    180
    Par défaut
    Ca me fait penser a pour une fois une émission fort intéressante sur une des chaînes de la tnt, tout un tas de gens analphabètes à 100% parfois et à des degrés divers.
    Il s'est passé un drame à la fin des années 50 ou comme d'habitude des gros malins de l'éducation nationale avaient décidé de changer la mode d'apprentissage de la lecture, et passer de la méthode syllabique à la méthode globale.
    Je dis pas pour 10% de la population la méthode globale peut s'appliquer, mais les 90 autres sont condamnés à ramer toute leur vie à comprendre des textes qui leur sont abstrus ou abscons.
    Quid des "surdoués" que se passe t'il pour un mec (nana) d'un qi au delà de 130 qui apprend par la méthode syllabique, ben il passe automatiquement par la méthode globale voire la lecture transversale.
    Et les autres déchiffreront correctement les textes à une vitesse correcte et n'entreront pas dans un naufrage intellectuel, et appuyés sur une base solide n'auront pas de mal à devenir des matheux car les maths demandent de la logique mais aussi beaucoup de mémoire, et la méthode de lecture globale casse les structures de mémorisation.
    On le voit bien avec les quantités de fautes d'orthographe stratosphériques que tout le monde fait.
    Je pense que beaucoup de jeunes se disent : les anciens étaient tout de même plus intelligents que nous, ben non, je trouve même que vous êtes sacrément doués pour en faire autant en partant aussi mal avec un tel handicap.
    Quid d'une expérience vécue, ben ma tante instit dans tout petit village classe cp ce2, l'oncle la suite, rien à foutre de la méthode de la méthode globale, syllabique pour tout le monde, ces jeunes sont souvent revenus pour les remercier de leur réussite scolaire et dans la vie, personne n'est resté sur le quai d'une gare tout le monde a pris le train.

  16. #176
    Membre expérimenté
    Avatar de professeur shadoko
    Homme Profil pro
    retraité nostalgique Java SE
    Inscrit en
    juillet 2006
    Messages
    1 206
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 72
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : retraité nostalgique Java SE

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2006
    Messages : 1 206
    Points : 1 715
    Points
    1 715
    Par défaut
    Citation Envoyé par pemmore Voir le message
    car les maths demandent de la logique mais aussi beaucoup de mémoire, et la méthode de lecture globale casse les structures de mémorisation..
    sans me prononcer sur le problème de la méthode globale (que j'ai moi-même assimilé sous une forme larvaire dans les années 50 bien avant que ça soit connu et à la mode ) d'où tires tu ces deux affirmations?
    j'ai enseigné les maths et j'ai insisté sur l'imagination et la créativité et certainement pas sur la mémoire... et c'est le gros problème de l'enseignement des maths que d'oublier d'enseigner l'art des maths (exemple: l'énoncé d'un axiome ou d'une propriété mathématique doit être la conclusion d'un cours pas son introduction!)
    Quant à dire que la lecture globale casse la mémorisation... ça n'a surement pas été mon cas! mais p.e. suis-je statistiquement non significatif.
    je reconnais que je ne connais rien au problème mais je me demande si l'opposition n'est pas artificielle et si les deux approches ne peuvent pas se compléter (ayant chacune des avantages).
    J'ai des principes: je peux toujours trouver une bonne raison pour les contredire .... mais j'ai des principes!
    (un peu de pub pour mon site: http://scrountch.info/java )

  17. #177
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    7 729
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 7 729
    Points : 13 420
    Points
    13 420
    Par défaut
    Citation Envoyé par dis Voir le message
    Alors, écrire qu'il faut être un mathématicien ou un scientifique pour programmer, c'est être à des lieues de la réalité
    Les mathématiques peuvent aider à optimiser des algorithmes.
    Parce que parfois tu te demandes "quelle est la complexité de cette algorithme et est-ce qu'il y a moyen de le rendre plus efficace ?".


    Il y a également ceux qui font de la 3D qui ont besoin d'être fort en mathématiques. (si tu n'as jamais fais de mathématiques, tu vas avoir du mal à manipuler OpenGL)
    Il y a aussi les histoires de programmation parallèle, ça peut même aller jusqu'à OpenCL, Cuda.

    Bref, il y a certains aspects des mathématiques qui sont utile en programmation.

    Citation Envoyé par dis Voir le message
    Le nivellement par le bas depuis 40 ans a fait des ravages et nos responsables refusent toujours de l'admettre et continuent dans la même direction.
    C'est pour retarder l'entrée dans le monde du RSA. T'as pas besoin d'être très fort pour faire de longues études, mais ça ne ta garantira pas de trouver un travail. (un diplôme ce n'est pas un concours)

    Education: Pourquoi le redoublement sera désormais «exceptionnel»
    Limiter le redoublement ,«c'est plutôt une bonne nouvelle», selon Paul Raoult, président de la FCPE, première fédération de parents d'élèves, «parce qu'on sait trop que le redoublement, sauf cas très particuliers, ne sert à rien, dévalorise l'élève qui ne peut pas apprendre sereinement». En période de budget restreint, les 2 milliards d'euros que coûte le redoublement peuvent servir à «l'accompagnement des élèves en difficulté», fait-il valoir.

    Le redoublement, «tout le monde est d'accord pour dire que dans la grande majorité des cas, c'est contre-productif», indique Valérie Marty, présidente de la Peep. «Néanmoins, je pense qu'il n'y a rien de nouveau sur les dispositifs pour aider les élèves, les accompagner afin qu'ils ne redoublent pas». Le décret «ne l'explicite pas». L'UNI (droite lycéenne et universitaire) a elle critiqué «le nivellement et l'égalitarisme qui progressent».
    D'un côté c'est vrai qu'il arrive qu'un élève qui redouble soit plus mauvais la deuxième année que la première.
    Le problème c'est que des élèves qui ont du retard peuvent ralentir la progression de toute la classe.

    =====
    De toute façon il n'y a pas d'avenir donc on s'en fout. C'est très bien que les jeunes trainent à l'école le plus longtemps possible, l'alternative c'est le RSA jeune.
    Le RSA jeune pour les moins de 25 ans
    Keith Flint 1969 - 2019

  18. #178
    Membre à l'essai
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    novembre 2020
    Messages
    13
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Gironde (Aquitaine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2020
    Messages : 13
    Points : 16
    Points
    16
    Par défaut
    On ne peut que constater la baisser de niveau.. Mais je reste quand dubitatif sur certains points. Certes cette étude montre des lacunes à un certain niveau. Pourtant, on voit bien sur le marché international que les ingénieurs français sont toujours aussi réputés, que les universitaires à niveau doctorat sont les plus sollicité. Donc, même s'il y a un retard, il est rattrapé plus tard non ?

  19. #179
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    7 729
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 7 729
    Points : 13 420
    Points
    13 420
    Par défaut
    Citation Envoyé par Barad Voir le message
    Pourtant, on voit bien sur le marché international que les ingénieurs français sont toujours aussi réputés
    L'étude parle de moyennes en mathématiques et en science au niveau CM1.
    Ce n'est pas parce qu'en moyenne les CM1 en France sont moins bon en mathématiques que les CM1 de Singapour, que certains des élèves Français ne feront pas de bons ingénieurs plus tard.
    Keith Flint 1969 - 2019

Discussions similaires

  1. Réponses: 6
    Dernier message: 16/06/2016, 18h24
  2. [Google Maps] trouver les coordonnées des pays et régions
    Par pop_up dans le forum SIG : Système d'information Géographique
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/09/2010, 14h07
  3. Réponses: 7
    Dernier message: 31/08/2010, 18h01
  4. base de donnees des pays et les villes
    Par mohcinz dans le forum Langage
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/01/2009, 00h14
  5. Google map : extraire les postion des frontières des pays
    Par gunth dans le forum Général JavaScript
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/02/2008, 19h32

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo