IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    6 469
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 6 469
    Points : 155 333
    Points
    155 333
    Par défaut La NSA aurait espionné le Danemark pour obtenir des informations sur son programme d’acquisition de chasseurs
    La NSA aurait espionné le Danemark pour obtenir des informations sur son programme d’acquisition de chasseurs,
    abusant d'un accord sur le partage des données entre les deux pays

    En 2013, le monde a découvert XKeyscore grâce aux informations fournies par Snowden. XKeyscore désigne un programme de surveillance de la NSA, mais également l’ensemble des logiciels que l’agence a utilisés pour lancer cette surveillance de masse opérée conjointement avec les services de renseignements britanniques, canadiens, australiens et néo-zélandais, services dont la coopération historique en matière de partage de l'information a entraîné le surnom des « Five Eyes ». Il permettrait une « collecte quasi systématique des activités de tout utilisateur sur Internet », grâce à plus de 700 serveurs localisés dans plusieurs dizaines de pays.

    XKeyscore est capable d’examiner tout ce qu’un utilisateur fait sur la toile. Cela comprend les mails envoyés, les mots de passe de session, les accès aux réseaux sociaux, l’historique de navigation, les recherches effectuées sur la toile et bien plus encore. Presque aucune information sur la toile n’échappe à ce programme.

    C’est avec ce programme que la NSA aurait même espionné le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon avant un entretien avec le président américain Barack Obama. Selon les publications internes de la NSA rendues publiques par The Intercept, la NSA s’est targuée d’avoir piraté les différents points d’entretien listés par Ban Ki-Moon avant la réunion avec le président américain. Cela a permis au président de se préparer en conséquence.

    Lors de la publication des documents relatifs à XKeyscore, il a été indiqué que l'outil se servait de plus de 500 serveurs répartis sur près de 150 sites à travers le monde.

    Les diapositives publiées par The Guardian ont montré comment l’outil permettait à la NSA d’accéder en temps réel aux données de navigation sur internet d’un utilisateur, aux emails, aux réseaux sociaux, aux recherches, etc. Bref, tout l’historique de navigation d’un utilisateur lambda était accessible. « La NSA peut recueillir tout ce qu’elle veut sur Internet […] leurs analystes peuvent lire vos mails, connaître les sites que vous avez visités, retrouver les termes de recherche sur Google que vous avez saisis et à peu près tout ce que vous faites sur Internet. C’est un outil qui n’a pas de limite », note The Guardian.

    Nom : key.png
Affichages : 14568
Taille : 294,5 Ko

    Le renseignement militaire danois s'appuie sur XKeyscore

    En août dernier, un lanceur d'alerte (whistleblower) a accusé le service danois de renseignement militaire et électromagnétique (Forsvarets Efterretningstjeneste ou FE) d'activités illégales en plus d'accuser le service d'induire délibérément en erreur le conseil de surveillance du renseignement.

    Pendant ce temps, la presse danoise a pu brosser un tableau étonnamment complet et détaillé de la manière dont la FE a coopéré avec la NSA dans le domaine de la mise sur écoute sur le sol danois. Il a en outre été révélé que les Américains avaient fourni au Danemark un nouveau système d'espionnage sophistiqué qui comprend le système de traitement de données de la NSA XKEYSCORE.

    Un journal danois a également révélé que l'accusation de collecte illégale émanait d'un jeune employé de la FE qui rappelle les actions menées par Edward Snowden relative à son pays. Une commission d'enquête nouvellement créée doit maintenant déterminer s'il s'agit de collecte illégale de données.

    Mise sur écoute des câbles de télécommunications

    Dans un article détaillé du 13 septembre, le journal danois Berlingske décrit comment la FE, en coopération avec la NSA, a commencé à exploiter un câble de télécommunications international afin de recueillir des renseignements étrangers.

    Au milieu des années 1990, la NSA avait découvert que quelque part sous Copenhague, il y avait un câble dorsal contenant des appels téléphoniques, des courriels et des messages texte de et vers des pays comme la Chine et la Russie, ce qui était d'un grand intérêt pour les Américains. Comme le suggère son nom dérivé de l’anatomie, le câble dorsal est la principale partie d’un réseau, à partir de laquelle dérivent les autres éléments. Le câblage dorsal est la partie du câblage réseau qui se connecte entre les différentes pièces et les panneaux de communication. Il est aussi appelé réseau fédérateur, backbone, épine dorsale, ou cœur de réseau. C’est cette partie qui transporte le plus grand nombre de fibres et qui possède – en principe - la plus grande longueur de câble.

    Cependant, il était presque impossible d'exploiter ce câble sans l'aide des Danois. La NSA a donc demandé à la FE l'accès au câble, mais cette demande a été refusée, selon Berlingske.

    Accord avec les États-Unis

    Le gouvernement américain n'a pas abandonné et, dans une lettre envoyée directement au Premier ministre danois Poul Nyrup Rasmussen, le président américain Clinton a demandé à son collègue danois de reconsidérer sa décision. Et Nyrup, qui était un partisan d'une relation étroite avec les États-Unis, a accepté.

    La coopération était inscrite dans un document que, selon Berlingske, tous les ministres danois de la Défense devaient signer « pour que tout nouveau ministre puisse voir que son prédécesseur – et les prédécesseurs avant ses prédécesseurs – avec leur signature avait fait partie de ce petit cercle exclusif de personnes qui connaissaient l'un des plus grands secrets du royaume. »

    Le nom de code de cette coopération n'est pas connu, mais il fait probablement partie du programme RAMPART-A de la NSA. Dans le cadre de ce programme, qui a débuté en 1992, des partenaires étrangers donnent accès à des câbles internationaux à fibre optique de grande capacité, tandis que les États-Unis fournissent les équipements de transport, de traitement et d'analyse:

    Nom : rampart.png
Affichages : 3415
Taille : 127,2 Ko
    Diapositive d'une présentation de la NSA sur RAMPART-A d'octobre 2010

    Accord avec un câblo-opérateur

    Pour s'assurer que l'écoute du câble était aussi légale que possible, le gouvernement a demandé l'approbation de la société privée danoise qui exploitait le câble. La société a accepté, mais seulement lorsque l'accord a été approuvé au plus haut niveau, notamment après la signature par le Premier ministre Rasmussen, le ministre de la Défense Hækkerup et le chef du département Troldborg.

    Comme le câble contenait des télécommunications internationales, il était considéré comme relevant du mandat de renseignement étranger de la FE. L'accord a été préparé en un seul exemplaire, qui a été montré à l'entreprise puis enfermé dans un coffre-fort au siège de la FE à la forteresse de Kastellet à Copenhague, selon Berlingske.

    Cet accord danois est très similaire à l'accord de transit entre le service allemand de renseignement étranger BND et Deutsche Telekom, dans lequel ce dernier a accepté de fournir l'accès aux câbles de transit internationaux à son centre de commutation de Francfort-sur-le-Main. Le BND a ensuite exploité ces câbles avec l'aide de la NSA sous l'opération Eikonal (2004-2008).

    L’espionnage américain pour obtenir des informations sur le programme d’acquisition de chasseurs

    Des rapports dans les médias danois affirment que les États-Unis ont espionné le gouvernement du pays et son industrie de la défense, ainsi que d’autres entreprises européennes de défense, dans le but d’obtenir des informations sur leur programme d’acquisition de chasseurs. Les révélations, publiées en ligne par le radiodiffuseur danois DR concernent la préparation de la compétition de vente de chasseurs qui a finalement été remportée par le chasseur furtif Lockheed Martin F-35 de fabrication américaine.

    Le rapport cite des sources anonymes suggérant que la National Security Agency (NSA) des États-Unis a ciblé le ministère des Finances du Danemark, le ministère des Affaires étrangères et la société de défense Terma, qui contribue également au programme F-35 Joint Strike Fighter.

    La NSA aurait cherché à se servir de l’accord d'échange de renseignements (détaillé plus haut) existant entre les deux pays pour mener ses opérations d’espionnage.

    Ce type de partage de données confidentielles n'est pas si inhabituel au sein de la communauté du renseignement, où la NSA est connue pour échanger des informations de haut niveau avec des agences similaires au sein de l'alliance Five Eyes (Australie, Canada, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni et États-Unis), ainsi que d'autres alliés proches, comme l'Allemagne et le Japon, par exemple.

    Selon DR, la NSA a utilisé son système Xkeyscore pour rechercher des informations sur Terma. Une source anonyme a déclaré que les critères de recherche comprenaient les adresses e-mail individuelles et les numéros de téléphone des employés de l'entreprise.

    Une source a déclaré à DR qu'entre 2015 et 2016, la NSA souhaitait recueillir des informations sur la société de défense danoise Terma dans le cadre d'une «recherche ciblée» avant la décision du Danemark sur l’achat d’un nouvel avion de combat pour remplacer sa flotte actuelle de F-16. C'est cette offre que le F-35 a remportée en juin 2016.

    Les sources affirment également que la NSA a utilisé son accès aux câbles de communication danois et aux bases de données FE pour rechercher des communications liées à deux autres sociétés, Eurofighter GmbH et Saab, qui proposaient respectivement les chasseurs multirôles Typhoon et Gripen pour le Programme danois de remplacement des F-16. Alors que le Gripen a été retiré de la compétition danoise en 2014, le Typhoon est resté en lice jusqu'à la fin, aux côtés du F-35 et du Boeing F / A-18E / F Super Hornet.

    DR a déclaré ne pas être en mesure jusqu'à présent de « déterminer exactement quelles informations la NSA recherchait, ou comment les services de renseignement américains ont pu utiliser les informations sur les compagnies de chasse ».

    Il est toutefois important de noter que l’utilisation par la NSA des canaux de renseignement danois-américains pour « écouter » les conversations des organisations danoises était illégale. Les inquiétudes concernant l'abus de confiance ont conduit un lanceur d'alerte interne à faire au moins deux rapports confidentiels pour la FE, dont une partie du contenu aurait maintenant été divulguée.

    En outre, les rapports auraient averti que la NSA ciblait également un certain nombre de « voisins les plus proches » du Danemark, notamment la France, l'Allemagne, les Pays-Bas, la Norvège et la Suède et qu'une partie de l'espionnage mené par la NSA était considérée comme étant « contraire aux intérêts et objectifs. »

    Nom : F35.png
Affichages : 3311
Taille : 14,8 Ko

    Quant à l'achat du Joint Strike Fighter, il semble susceptible d'échapper aux retombées des révélations. Il n'y a actuellement aucune preuve que la décision du gouvernement de se procurer le F-35 a été influencée de quelque manière que ce soit par des activités présumées de la NSA, bien qu'il soit intéressant de noter également que la décision du pays de choisir le chasseur furtif a fait l'objet de sa propre critique. L’agence nationale d’audit du Danemark, par exemple, a identifié de graves lacunes dans le processus décisionnel et les calculs servant de base à la sélection de l’aéronef.

    Cependant, le pays est toujours sur la bonne voie pour recevoir 27 F-35A et Lockheed Martin a rapporté le 21 octobre 2020 que le premier du Danemark était en route pour l'assemblage final dans son usine de production de Fort Worth, au Texas. La livraison du premier avion est prévue l'année prochaine.

    La participation du Danemark au programme Joint Strike Fighter remonte à 2002, date à laquelle il a rejoint la phase de développement et de démonstration du système et, selon Lockheed Martin, « a influencé les éléments techniques du F-35 ». En octobre 2008, un F-16 danois a été livré au 461e Escadron d'essais en vol à Edwards Air Force Base, en Californie, pour servir d'avion de poursuite pour le programme Développement, Essai et Evaluation du F-35, améliorant encore le partenariat entre la Royal Danish Air Force et le programme.

    Terma, pour sa part, est toujours un acteur majeur dans l'effort de production multinational de F-35, produisant plus de 70 pièces critiques, y compris des nacelles canon pour les variantes F-35B et F-35C. La société n'a pas répondu à une demande de commentaire de DR.

    Sources : DR, F35, The Local

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Cela vous semble-t-il surprenant que la NSA ait abusé de son accord sur le partage des données avec ce pays pour donner un avantage à une entreprise américaine ?
    Selon vous, devrait-on remettre en cause cette commande de chasseurs ? Dans quelle mesure ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre expert Avatar de air-dex
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    août 2010
    Messages
    1 626
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2010
    Messages : 1 626
    Points : 3 663
    Points
    3 663
    Par défaut
    Une nation n'a pas d'amis. Même les alliés s'espionnent entre eux. Le télégramme Zimmermann envoyé lors de la Première Guerre Mondiale en est la plus belle illustration. À l'époque les Anglais avaient intercepté un télégramme consistant en une tentative de l'Allemagne de convaincre le Mexique d'entrer en guerre avec eux et contre les USA, de quoi achever de convaincre les États-Unis de rentrer en guerre aux côtés des Alliés. Il y avait juste un "petit" souci : le télégramme intercepté l'avait été auprès de l'ambassadeur allemand à Washington (qui aurait transmis la proposition aux Mexicains), donc en espionnant les Américains. Ils n'allaient pas se pointer vers les Américains en leur disant "on a su en vous espionnant que le Mexique comptait s'allier à l'Allemagne et vous attaquer". Heureusement pour le Royaume-Uni, le télégramme avait été envoyé par plusieurs voies, parmi lesquelles la voie directe Berlin-Mexico conformément à leurs hypothèses. Les Anglais avaient alors pu récupérer le télégramme envoyé via cette ligne et dire qu'ils avaient découvert le pot-aux-roses en espionnant les Mexicains, ce qui est tout de suite beaucoup plus convainquant auprès des Américains.

    Bref tout ça pour dire que l'espionnage entre amis n'est pas nouveau, que personne n'est dupe à ce sujet, que les USA se sont juste fait prendre la main dans le sac par les Danois, que ça se réglera à l'amiable, que la vie continuera et que les Américains continueront d'espionner les Danois tout comme les Danois continueront d'espionner les Américains bien qu'amis. Comme disait Coluche : "circulez il n'y a rien à voir. Allez hop !".
    "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain

    Mon client Twitter Qt cross-platform Windows et Linux. (en cours de développement).

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 479
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 479
    Points : 15 270
    Points
    15 270
    Par défaut
    Citation Envoyé par air-dex Voir le message
    les Américains continueront d'espionner les Danois tout comme les Danois continueront d'espionner les Américains
    Ce n'est pas du tout le même niveau, rien n'est comparable à la NSA,.
    Par exemple l'administration Obama avait mis Hollande sur écoute, alors que c'est impossible qu'Hollande ait mis Obama sur écoute.
    Aucun autre pays ne peut faire ce que font les USA. Les états unis investissent des centaines de milliards dans la surveillance de masse depuis des décennies.
    Keith Flint 1969 - 2019

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    1 072
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 1 072
    Points : 3 758
    Points
    3 758
    Par défaut
    Plutôt que de lister les pays qui ont été espionné par les "ricains", cela serait plus court de lister les coins qui n'ont pas été espionnés!

    Mais là, la liste risque d'être dure à établir? Peut-être les iles Galapagos? Vous allez pas me dire que la NSA écoute aussi les tortues géantes et les iguanes marins?

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    1 072
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 1 072
    Points : 3 758
    Points
    3 758
    Par défaut
    les Américains continueront d'espionner les Danois tout comme les Danois continueront d'espionner les Américains
    Ah là, c'est sûr! Les services secrets danois sont connus comme les champions du monde du renseignement... Tous les bureaux du Pentagone tremblent... de la cave au grenier

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 479
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 479
    Points : 15 270
    Points
    15 270
    Par défaut
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Mais là, la liste risque d'être dure à établir?
    À un moment donné les USA avaient fait une liste noire, apparemment ils ne pouvaient pas suffisamment surveillé ces pays :
    • la Libye
    • le Soudan
    • la Syrie
    • l’Irak
    • l’Iran
    • le Yémen
    • la Somalie


    Avant d'arriver aux USA, les algorithmes doivent contrôler tout ce que vous avez écrit dans votre vie. (les douaniers peuvent même vous demandez votre mot de passe Facebook)
    Les USA veulent étendre la collecte d'identifiants de réseaux sociaux pour la demande de visa Au-delà des personnes probablement liées au terrorisme
    Keith Flint 1969 - 2019

  7. #7
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Administrateur systèmes et réseaux
    Inscrit en
    août 2018
    Messages
    245
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 52
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur systèmes et réseaux

    Informations forums :
    Inscription : août 2018
    Messages : 245
    Points : 600
    Points
    600
    Par défaut
    Quelle honte décidément ces américains ne reculent devant aucunes bassesses pour nous faire des enfants dans le dos ;-(

    Il faudrait les mettre à l'amande, leur faire payer leurs fourberies & trahisons et les menacer assez sérieusement pour que de tels agissements cessent définitivement !!!

    Ils se comporte d'une telle manière qu nous ne pouvons que nous dire qu'ils ne sont clairement plus des partenaires des pays européens, mais des concurrents enragés prêts à tout pour porter préjudice à nos intérêts ;-(

    Si la Russie aurait osé faire de même, on aurait coupé les relations diplomatiques avec elle... Il est temps que l'on cesse de tolérer ce types de comportements de la part des USA !!!

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    octobre 2017
    Messages
    1 072
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2017
    Messages : 1 072
    Points : 3 758
    Points
    3 758
    Par défaut
    Citation Envoyé par phil995511 Voir le message
    Il est temps que l'on cesse de tolérer ce types de comportements de la part des USA !!!
    Les média et les politiques européens n'ont eu de cesse de critiquer le sieur Trump pendant son mandat de 4 ans et ont glorifié l'arrivée du sieur Biden. Et devinez la phrase du futur président Biden qu'aucun média n'a pris la peine de critiquer...

    les Etats-Unis sont "prêts à guider le monde""

    https://www.rtbf.be/info/monde/detai...de?id=10639162

    L'avenir va être radieux!

  9. #9
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    juillet 2003
    Messages
    31
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Secteur : High Tech - Éditeur de logiciels

    Informations forums :
    Inscription : juillet 2003
    Messages : 31
    Points : 147
    Points
    147
    Par défaut
    Et que dire des dirigeants danois qui ont remis les clés de la bergerie au loup ? Ils pourraient être jugés pour haute-trahison !

  10. #10
    Membre expert Avatar de air-dex
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    août 2010
    Messages
    1 626
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : août 2010
    Messages : 1 626
    Points : 3 663
    Points
    3 663
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ce n'est pas du tout le même niveau, rien n'est comparable à la NSA,.
    Par exemple l'administration Obama avait mis Hollande sur écoute, alors que c'est impossible qu'Hollande ait mis Obama sur écoute.
    Aucun autre pays ne peut faire ce que font les USA. Les états unis investissent des centaines de milliards dans la surveillance de masse depuis des décennies.
    Parce que tu crois que les renseignements français n'ont strictement rien sur Obama, Trump ou Biden ?
    "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain

    Mon client Twitter Qt cross-platform Windows et Linux. (en cours de développement).

  11. #11
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 479
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 479
    Points : 15 270
    Points
    15 270
    Par défaut
    Citation Envoyé par air-dex Voir le message
    les renseignements français n'ont strictement rien
    J'en sais rien du tout. Peut-être
    Je pense qu'ils ont d'autres priorités, ils doivent déjà être bien occupé par la menace terroriste en France.

    Ce qui est certains c'est que la France n'a pas les moyens technologique d'espionner les étasuniens comme les services de renseignements US ont les moyens d'espionner les citoyens du monde entier.
    La NSA peut te mettre sur écoute, lire tes emails, tes messages privés, etc.
    Ben d'ailleurs c'est écrit au début de l'article :

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    En 2013, le monde a découvert XKeyscore grâce aux informations fournies par Snowden. XKeyscore désigne un programme de surveillance de la NSA, mais également l’ensemble des logiciels que l’agence a utilisés pour lancer cette surveillance de masse opérée conjointement avec les services de renseignements britanniques, canadiens, australiens et néo-zélandais, services dont la coopération historique en matière de partage de l'information a entraîné le surnom des « Five Eyes ». Il permettrait une « collecte quasi systématique des activités de tout utilisateur sur Internet », grâce à plus de 700 serveurs localisés dans plusieurs dizaines de pays.

    XKeyscore est capable d’examiner tout ce qu’un utilisateur fait sur la toile. Cela comprend les mails envoyés, les mots de passe de session, les accès aux réseaux sociaux, l’historique de navigation, les recherches effectuées sur la toile et bien plus encore. Presque aucune information sur la toile n’échappe à ce programme.

    C’est avec ce programme que la NSA aurait même espionné le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon avant un entretien avec le président américain Barack Obama. Selon les publications internes de la NSA rendues publiques par The Intercept, la NSA s’est targuée d’avoir piraté les différents points d’entretien listés par Ban Ki-Moon avant la réunion avec le président américain. Cela a permis au président de se préparer en conséquence.
    Est-ce que vous pensez sérieusement que la France à développé l'équivalent de XKeyscore ?
    Keith Flint 1969 - 2019

  12. #12
    Membre confirmé Avatar de Christian_B
    Homme Profil pro
    Retraité
    Inscrit en
    octobre 2016
    Messages
    274
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Retraité

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2016
    Messages : 274
    Points : 584
    Points
    584
    Par défaut
    Citation Envoyé par air-dex Voir le message
    Une nation n'a pas d'amis.
    En réalité, on a une nouvelle illustration qu'il y a bel et bien une solidarité des pays anglo-saxons contre le reste du monde. Les autres pays qui "coopèrent" avec les États-Unis (principalement à l'avantage de ces derniers) semblent bien stupides, à moins qu'il s'agisse d'intérêts particuliers et de complicités (par exemple ici des services secrets danois) y compris contre les institutions et les intérêts de ces pays.

    C'est connu depuis longtemps dans le cas de l'espionnage de l'Europe avec l'aide de la Grande-Bretagne.
    Pour ce que ça leur apporte. Au train où ça va, il n'y aura peut-être bientôt plus de Grande Bretagne si l'Écosse, voire le pays de Galles font sécession.
    Linux Mint 20.2 Mate.
    1984 est passé, les émules de Big Brother nous surveillent.

Discussions similaires

  1. Réponses: 11
    Dernier message: 22/07/2016, 12h01
  2. Logiciel pour obtenir des statistiques sur un projet
    Par Piapia78 dans le forum Qualité
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/12/2011, 16h18
  3. requete oracle pour obtenir des montant sur 12 mois glissant
    Par gueulederack dans le forum Oracle
    Réponses: 7
    Dernier message: 16/06/2011, 16h06
  4. Réponses: 5
    Dernier message: 06/08/2010, 09h54
  5. Réponses: 1
    Dernier message: 30/01/2008, 17h42

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo