Plus de 5000 sites d'escroquerie liés au Black Friday enregistrés en novembre, d'après une enquête de Comparitech

Si la saison des vacances est une période de pointe pour les commerces, elle représente également une opportunité pour les cybercriminels. C'est particulièrement vrai en 2020, année où le nombre de personnes qui feront des achats en ligne sera probablement plus élevé que jamais.

Les travaux de recherche de Comparitech ont analysé environ 30 millions de sites web enregistrés ce mois-ci afin d'identifier les efforts déployés par les cybercriminels pour tromper les consommateurs à la recherche d'offres de vacances.

Sur les 267 807 sites répertoriés contenant un mot-clé lié au vendredi noir, les chercheurs ont trouvé 5466 sites d'escroquerie et de phishing probables qui avaient été enregistrés entre le 1er et le 20 novembre.

Nom : comparitech.png
Affichages : 5782
Taille : 6,2 Ko

L'équipe de recherche a comparé les sites aux bases de données de phishing des sites d'escroquerie connus et a également recherché des liens vers des sites de phishing et d'escroquerie sur les médias sociaux.

"Les escrocs attirent leurs victimes sur leurs sites en utilisant le courrier électronique et les médias sociaux", explique Paul Bischoff, défenseur de la vie privée et expert en VPN, sur le blog de Comparitech. "Nous avons tous vu des courriels de phishing dans lesquels les escrocs se font passer pour des entreprises ou des autorités afin de tromper les victimes et les amener à cliquer sur des liens malveillants. Les messages et les pages des médias sociaux dirigent les utilisateurs vers la page de l'escroquerie et promettent des récompenses pour avoir aimé, suivi, reposté et enregistré un nouveau compte".

Source : Comparitech

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?
Avez-vous déjà été piraté en faisant des achats en ligne ?