Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre averti
    J'envisage de me reconvertir pour travailler depuis chez moi. Que me conseillez-vous ?
    Bonjour.

    Cela fait depuis 2012 que je suis développeur de systèmes embarqués. J'ai fait mes premières armes en région parisienne, où il était assez facile de trouver du boulot (même si j'ai connu des expériences que je préfère oublier). Depuis quatre ans maintenant, je me suis installé en Normandie, pour suivre ma compagne qui a été affectée comme prof dans l'Orne. C'est tranquille, j'y suis heureux. Le seul bémol c'est que c'est une région où je n'ai quasiment aucune chance de trouver du boulot dans ma branche. Je sors d'une expérience d'un an dans une boîte de prestation, située au Mans, où j'ai passé plus de la moitié de mon temps à me toucher la nouille parce qu'ils n'avaient pas de boulot à me donner - sans compter le Covid-19.

    Ils m'ont accordé une rupture conventionnelle, qui prendra effet début décembre mais les opportunités sont toujours très minces. J'ai essayé de candidater chez STMicroelectronics au Mans mais je doute qu'ils aient une opportunité pour moi (en tout cas sur leur site, ils n'en recherchent pas). Et les seules opportunités que l'on m'a proposées sont soit à perpèt', soit pas dans ma branche. Et inutile de dire qu'aucun d'entre eux n'est enclin à me laisser télétravailler...

    J'en viens donc à me dire qu'il est temps d'envisager une reconversion, même si ça m'a l'air périlleux (ce serait plutôt un plan B). Soit faire des jeux vidéos de manière indépendante chez moi (mais c'est assez précaire), soit me lancer ou dans la "cyber-"sécurité, ou dans le développement Web, sachant que je ne m'y connais pas assez pour m'y lancer sans formation. J'ai demandé son avis à un ami et ancien collègue, lui-même fait du dev web pour subvenir à ses besoins (et accessoirement financer le dev de son jeu parce que c'est son boulot à la base) et il m'a dit que c'est très fructifiant tellement il a de demandes, en mettant l'accent sur le PHP qui représenterait, selon lui, une grande majorité du Web.

    Il faudrait que je suive une formation pour ça. J'ai trouvé les formations Développeur PHP/Symfony ou Développeur Web de OpenClassrooms, qui ont l'avantage de pouvoir se faire en distanciel - très important en plein confinement - et d'être financée par Pôle Emploi. Mais apparemment il n'y a pas toujours de très bons retours (formateurs pas toujours très concernés, notamment).

    Je vous demande donc vos avis. Puis-je vraiment me reconvertir ? Si oui, dans quoi (en sachant qu'il faudrait que je puisse bosser essentiellement depuis chez moi) ? Me conseillez-vous la formation d'OpenClassrooms ou une autre formation (là aussi, de préférence en distanciel à cause du Covid-19) ?

    Merci d'avance.

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par watchinofoye Voir le message
    Je sors d'une expérience d'un an dans une boîte de prestation, située au Mans, où j'ai passé plus de la moitié de mon temps à me toucher la nouille parce qu'ils n'avaient pas de boulot à me donner - sans compter le Covid-19.
    dans une entreprise lorsqu'on est inoccupé il faut faire de l'entrisme et s'occuper à développer un projet personnel rémunérateur, ça peut être un roman ou un projet de jeu vidéo...
    Vous écrivez que vous avez un projet de jeu perso donc faut pas hésiter à utiliser les heures en entreprises inoccupées pour faire cela.
    Citation Envoyé par watchinofoye Voir le message

    Soit faire des jeux vidéos de manière indépendante chez moi (mais c'est assez précaire)
    c'est possible mais s'attendre à bosser comme un malade,ne pas compter ses heures..
    et puis une fois le projet terminé rien ne prouve que les gens aient envie de payer pour votre jeu donc faut vraiment avoir un certain sens du marketing.
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
    ( A Einstein)

  3. #3
    Membre averti
    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    Vous écrivez que vous avez un projet de jeu perso
    Hmm... Non, je n'ai pas écrit ça. Je n'ai pas de projet en tête pour l'instant, mais j'ai clairement passé une bonne partie de mon temps inoccupé à apprendre à utiliser différents outils (en particulier Godot, Blender et un peu LMMS), pour le fun essentiellement. Mais quelque part, je me dis que je pourrais faire quelque chose de ça.

  4. #4
    Membre émérite
    Salut, mis à part la correction de copies, ou des petites tâches en web je pense que ce sera dur d'avoir une activité à domicile. Il y a un marché wordpress mais il faut aimer où tu peux tenter le portage et essayer d'en vivre à domicile.

    J'ai 50 ans et j'ai fait une RC à 44 ans mais j'ai regretté. La RC c'est bien si tu as déjà muri un projet et que tu as besoin de temps à 100% pour le finaliser, là ça peut être bien sinon je déconseille.

    OC me déçoivent car ils ont fait un partenariat avec Pôle Emploi et ils vont essayer de vivre sur ce fameux segment de la formation mais on voit plein de profils formés via leur biais sur linkedin en web et en data et les candidats semblent bien galérer pour trouver un emploi.

    D'ailleurs sur ce site même de Developpez, il y avait un bandeau pour "recruter" des mentors. Un mentor c'est bien mais pour moi c'est qqn qui doit avoir eu plusieurs expériences en entreprise.

    Maintenant je vais te prendre un cas concret: un sujet sur lequel je suis: la Data. Je me forme sur divers plateformes et j'obtiens des certificats.

    Alors c'est vrai que c'est excitant, mais par exemple on va te parler de la reconnaissance d'images, donc le deep learning, la pixelisation. C'est bien, idem pour le machine learning: la régression ridge, lasso, logistique, etc ... Idem pour les tests statistiques, idem pour les divers indicateurs comme celui de Kendall en text mining, etc .... etc ...

    Mais une entreprise va acheter un produit tout fait en reconnaissance d'images, ou dans la télésurveillance. Quant aux autres secteurs comme le domaine médical, on ne prendra pas n'importe quel péquin et là on parle de départements de recherche.

    Bref la Data pour qqqn qui a un réseau, un doctorat et créé des packages pour quoi pas travailler en indep, mais je pense sinon que c'est peu envisageable.

    Après il reste le web et toute son amplitude. Pourquoi pas mais une formation OC ne suffira pas. Je ne dis pas qu'OC ce n'est pas bien, j'ai suivi quelques cours et certains sont très propres et la qualité est là mais c'est light et on va à l'essentiel, il faut déjà connaitre le sujet pour en tirer un bénéfice pour certains sujets (je pense à des unités de data analyse. data scientist).

    Vu que tu parles d'embarqué, une formation en objets connectés mais ça ne sera pas en télétravail, les offres sont en entreprise. Et là aussi plein essaient d'y aller. La Normandie c'est compliqué au niveau des rémunérations et c'est de la PME avec pas forcément des moyens et des réticences à l'embauche, il vaudra mieux avoir l'expe donc partir sur radicalement autre chose ça va être compliqué.

    A+

  5. #5
    Membre averti
    Citation Envoyé par olivier50
    Vu que tu parles d'embarqué, une formation en objets connectés
    Cela n'aurait aucun intérêt de me former là-dessus, d'autant que j'ai fait mes premières armes dans le monde des objets connectés. Et ce qui en ressort c'est que c'est TRÈS compliqué de faire un objet connecté digne d'intérêt ET bien conçu ET bien fabriqué. D'ailleurs, j'ai l'impression que la hype des objets connectés est complètement retombée et que globalement le grand public n'en a absolument rien à foutre.

    Citation Envoyé par olivier50
    Pourquoi pas mais une formation OC ne suffira pas. Je ne dis pas qu'OC ce n'est pas bien, j'ai suivi quelques cours et certains sont très propres et la qualité est là mais c'est light et on va à l'essentiel, il faut déjà connaitre le sujet pour en tirer un bénéfice pour certains sujets (je pense à des unités de data analyse. data scientist).
    Comme bon nombre de formations en fait, non ? Généralement on t'apprend des bases pour que tu puisses démarrer et forger ton expérience par la pratique.

    Citation Envoyé par olivier50
    Bref la Data pour qqqn qui a un réseau, un doctorat et créé des packages pour quoi pas travailler en indep, mais je pense sinon que c'est peu envisageable.
    Modulo la Data qui franchement est un milieu qui ne m'attire pas vraiment (pour certaines raisons que tu as listées), je t'avoue que me mettre à mon compte pour développer mes propres trucs, ça m'a traversé l'esprit et l'idée me séduit (en tout cas bien plus que les boîtes où on ne m'encourageait pas du tout à faire mon travail correctement, pour dire ça gentiment). Et ça me dispenserait de me former à un autre métier, car ça me botterait de bosser dans l'embarqué à mon compte. Mais il me faut une idée, un projet, ce que je n'ai pas dans l'immédiat. Mais si tu me dis que devenir indé est préférable à une reconversion, je peux plancher dessus jusqu'à ce que ça vienne.

  6. #6
    Membre émérite
    Salut watchinofoye,

    Citation Envoyé par watchinofoye Voir le message
    (...) est complètement retombée et que globalement le grand public n'en a absolument rien à foutre.
    !o! effectivement je pense que tu n'as pas tort. Par exemple, les objets connectés sur les frigos pour remplir directement son panier de fin de semaine, je doute que ça ait marché, car je n'en entends plus beaucoup parler.

    Citation Envoyé par watchinofoye Voir le message
    Comme bon nombre de formations en fait, non ? Généralement on t'apprend des bases pour que tu puisses démarrer et forger ton expérience par la pratique.
    Oui et non. Bon je sais, je suis gaga, mais ne m'en veux pas : j'ai 50 ans. Donc je te parle de la Data car c'est concret et que je suis dessus depuis 6 mois à fond, plus d'un an en réalité mais j'ai eu un petit souci personnel (décès) ce qui justifie l'arrêt en cours. J'ai pratiqué 6 sites en Data et je vois de gros écarts entre eux. Il y en a où on voit un bien meilleur recul dans la façon de présenter les choses et où tu capitalises beaucoup plus vite. OC j'aimais bien au début, mais là je trouve que ça devient n'importe quoi, ils sont en train de jouer complètement sur le volume au détriment complet de la qualité. Comment peut-on avoir un modèle fiable sans avoir un nombre de mentors suffisamment conséquent: ils font tout un tapage sur Linkedin, et plein d'autres sites pour embaucher leurs mentors donc ils n'ont pas les ressources. Or tout leur modèle tient dans la qualité et les compétences du mentor qui est le lien entre "leur vitrine" et l'apprenant...

    Citation Envoyé par watchinofoye Voir le message

    Mais il me faut une idée, un projet, ce que je n'ai pas dans l'immédiat.
    Malheureusement tu n'es pas dans la bonne région. La Normandie ça va être trop compliqué, mis à part travailler dans une PME, je ne pense pas qu'il te sera possible d'envisager une activité à domicile. Après, il y a comme je te l'ai dit, un marché Wordpress, il y a des gens qui arrivent à vivre en étant indépendant sur ce marché, idem celui de la CRM.

    A+

  7. #7
    Membre averti
    Citation Envoyé par olivier50 Voir le message
    Malheureusement tu n'es pas dans la bonne région. La Normandie ça va être trop compliqué, mis à part travailler dans une PME, je ne pense pas qu'il te sera possible d'envisager une activité à domicile. Après, il y a comme je te l'ai dit, un marché Wordpress, il y a des gens qui arrivent à vivre en étant indépendant sur ce marché, idem celui de la CRM.
    Donc, si je résume :
    - Je ne peux pas espérer trouver en Normandie du boulot dans mon domaine (encore moins en télétravail parce que les boîtes n'en veulent pas) ;
    - Je ne peux pas espérer pouvoir me mettre à mon compte parce que c'est compliqué en Normandie (que ce soit dans l'embarqué ou un autre domaine) ;
    - Je ne peux pas non plus compter sur une reconversion parce que visiblement c'est une mauvaise idée.

    Bon, il ne me reste plus qu'à être homme au foyer, quoi !

  8. #8
    Membre émérite
    Salut, oui désolé sur la Normandie même si c'est une belle région mais moi-même j'ai creusé le sujet de la Normandie et ça fait 15 ans que je travaille en région parisienne, je compte d'ailleurs y finir ma carrière.

    Entre 35 et 45, j'ai tenté pas mal de choses même des déplacements à Nantes, Laval mais peu de choses ont changé dans les faits: le marché reste en RP.

    Concernant des projets pros pour être indépendant, ça doit être muri longtemps à l'avance. Par exemple, tu es docteur spécialiste d'un sujet, tu as eu le temps de te faire des relations, là oui c'est possible. Tu es pointu en CRM et tu as conçu un produit, là oui c'est possible. En dev web c'est possible aussi de viser les micro-entreprises.

    Pour monter qqch, il faut un minimum un grain de folie et travailler énormément en réalité pour réussir son projet. La passion malheureusement ce n'est pas forcément un gain direct.

    A 50 ans, il me reste encore entre 14 et 17 ans de carrière, je suis informaticien de gestion et j'aimerais faire un peu de Data avant d'arriver à la retraite, ça fait 6 mois que je bosse mini une heure par jour. Un jour, au début, je me suis planté j'ai travaillé samedi jusqu'à 3 heures du matin, ça faisait longtemps que ça m'était pas arrivé, et parfois ça m'arrive 1 heure du mat, car je travaille en journée. Tu as des MOOCs assez chaud où quand tu joues le jeu, c'est très chronophage sans parler des problèmes techniques que tu peux rencontrer parfois avec des packages.

    J'ai eu des moments de découragement, mais je commence à mieux cerner le marché. Tout cela, ça prend du temps.

    Ce qu'il faut surtout retenir, c'est que si un sujet te tient à coeur tout est jouable, mais tu y arriveras si c'est une passion et que tu arrives à creuser sans que ce soit une corvée. Après, malheureusement, il faut prendre en compte la réalité en toute lucidité, notamment les bassins d'emploi et identifier d'éventuels besoins. Mais je pense, qu'avec le temps, les opportunités c'est aussi un réseau de connaissances et les rencontres.

    A+

  9. #9
    Membre expert
    !o! effectivement je pense que tu n'as pas tort. Par exemple, les objets connectés sur les frigos pour remplir directement son panier de fin de semaine, je doute que ça ait marché, car je n'en entends plus beaucoup parler.
    Les 2-3 constructeurs de frigos europeens ont tous externalises leurs frigos intelligents dans une certaine SSII.

    Un autre gros projet c'etait les compteurs intelligents, linky en France et autres dans les autres pays, c'est egalement tout passé en SSII.

    Citation Envoyé par watchinofoye Voir le message
    Et ce qui en ressort c'est que c'est TRÈS compliqué de faire un objet connecté digne d'intérêt ET bien conçu ET bien fabriqué. D'ailleurs, j'ai l'impression que la hype des objets connectés est complètement retombée et que globalement le grand public n'en a absolument rien à foutre.
    Pas tout a fait d'accord, ayant vu pas mal de gros projet incluant des grosses marques tres connues dont je ne peux pas parler. Je dirais que le domaine se tient mais c'est un domaine de niche.
    Avec un deuxieme domaine associe, tout ce qui est instrumentation (genre capteurs dans une usine a travers la chaine de production).

    Les constructeurs et grosses entreprises envoient tout en SSII, donc c'est SSII ou chomage quand on est développeur la dedans.

    Niveau B2C par contre, c'est mort en effet. Aucun espoir de monter une startup et de fabriquer et de vendre 1 millions d'objets a la con.

    edit: en fait les objets connectes c'est le plus gros domaine en ce moment et sur la prochaine decennie, mais pas de la maniere dont vous pensez.
    En pratique c'est ton imprimante qui communique automatiquement a HP que t'as plus d'encre et qui t'envoie une nouvelle cartouche (cherement facturee). c'est ta voiture qui communique constamment avec le constructeur et qui te force a aller faire la maintenance régulièrement (et a payer 10E par mois sinon la voiture ne demarre pas). c'est ta television qui te montre des publicites. Tout ca c'est l'avenir (ou le present puisque c'est deja la). Les marges sur le hardware sont extremement faibles et c'est donc extremement strategique pour toutes ces entreprises de pivoter sur quelque chose qui rapporte mieux (comprendre: software + internet + souscription).
    Le probleme c'est que ca se passe uniquement dans le centre de recherche du constructeur a un endroit dans le monde (ou dans la SSII ou c'est externalise). Par exemple la television si on est pas en Coree pour travailler chez LG/Samsung c'est mort. Les developpeurs sont touches de plein fouet par la mondialisation.

  10. #10
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par yento Voir le message
    en fait les objets connectes c'est le plus gros domaine en ce moment et sur la prochaine decennie, mais pas de la maniere dont vous pensez.
    En pratique c'est ton imprimante qui communique automatiquement a HP que t'as plus d'encre et qui t'envoie une nouvelle cartouche (cherement facturee). c'est ta voiture qui communique constamment avec le constructeur et qui te force a aller faire la maintenance régulièrement (et a payer 10E par mois sinon la voiture ne demarre pas). c'est ta television qui te montre des publicites. Tout ca c'est l'avenir
    J'y avais pas du tout pensé comme ça mais maintenant que tu le dis, cela va se passer de cette façon. C'est pour ça que les industriels poussent le déploiement de la 5 G .... permettre un maximum de fluidité entre l'objet et le constructeur/vendeur pour refourguer de la maintenance/nouveaux produit etc etc . En fait, tout devient logique. Windows 10 pro fait déjà ça. lors de l'installation tu dois rentrer un compte Hotmail (tu peux ensuite passer en compte local, mais par défaut, a l'installe, il te demande un compte Mail et il comme a te siphonner des donnés : config, paramétrages ....).

  11. #11
    Membre averti
    Bon désolé, il a fallu que je fasse le point sur ce qui a été dit parce que globalement c'est assez fouillis.

    Citation Envoyé par yento
    Les constructeurs et grosses entreprises envoient tout en SSII, donc c'est SSII ou chomage quand on est développeur la dedans.

    Niveau B2C par contre, c'est mort en effet. Aucun espoir de monter une startup et de fabriquer et de vendre 1 millions d'objets a la con.
    C'est ce que je dis, c'est très compliqué. J'en ai vu des projets à la con dont on entend plus parler aujourd'hui, et aussi des projets pas si cons mais tellement mal développés et/ou gérés que c'est tout comme.

    Pour les frigos, ça m'aurait intéressé d'en faire un qui serait capable, juste en jugeant son propre contenu, de te dire quoi manger le midi ou le soir parce que t'as pas d'idée. Et si t'as (presque) plus rien à bouffer, il te génère une liste de courses en fonction de ton régime alimentaire voire il passe la commande à ta place. Apparemment, j'étais pas le seul à avoir cette idée, mais c'est hyper chaud à mettre en place techniquement, voire impossible (les code-barres des produits changent tous les trois mois environ, par exemple).

    Et pour l'imprimante, ça me fait penser que j'ai une imprimante multifonction assez classique (imprimante/scanner/copie et basta) mais que j'avais entrepris, avec un Raspberry et un écran tactile, de lui rajouter une interface similaire à celle des grosses imprimantes de bureau, qui permet de scanner directement depuis la machine pour pouvoir récupérer ton fichier à distance (par FTP, par mail, etc). Faudrait que je le peaufine ce truc, ça marchait pas si mal (à part CUPS qui m'obligeait à ré-appairer mon imprimante entre deux utilisations...) et il y a des fonctionnalités sympa à rajouter.

    Citation Envoyé par olivier50
    désolé sur la Normandie même si c'est une belle région mais moi-même j'ai creusé le sujet de la Normandie et ça fait 15 ans que je travaille en région parisienne, je compte d'ailleurs y finir ma carrière.
    La région parisienne, j'en viens et je ne compte pas y retourner. Aussi, je dépends de ma compagne pour les déplacements (en fonction de ce que l'EN veut bien accorder comme mutation) et les seules régions qu'elle peut espérer avec les points qu'elle a ce sont les zones où personne ne veut aller et où je ne risque pas de trouver de boulot de toute façon. La seule exception, c'est justement la région parisienne mais on la fuit, entre autres, parce que les académies y sont tellement vastes que ma compagne peut se retrouver n'importe où et, notamment, dans un établissement qui craint.
    Quant à vivre séparés, c'est juste hors de question. Tout simplement parce que j'ai déjà connu les affres des relations à distance, contrairement à certains recruteurs qui m'engueulent copieusement parce que je refuse de vivre loin de ma compagne pendant des mois qui pourraient facilement devenir des années (surtout pour un boulot dont je ne sais rien et dont je me ferai probablement dégager comme un malpropre quand on jugera que ma mission est terminée).

    Les seules solutions qui me restent sont :
    • trouver un employeur dans le coin (ce serait un miracle, surtout si c'est pas un boulot précaire) ;
    • bosser depuis chez moi, soit :
      • pour un employeur (faut pas rêver, la plupart des employeurs ne veulent pas du télétravail, même en période de pandémie) ;
      • en freelance (pour un client, mais dans l'embarqué le télétravail c'est chaud, surtout en freelance. Les entreprises ne sont pas enclines à prêter leur matériel) ;
      • soit à mon compte en montant ma propre activité (mais il me faut une idée à développer, que ce soit un objet connecté ou autre chose) ;

    • rester sans emploi...


    C'est pas franchement reluisant, mais pour l'instant je pense que je vais profiter un peu de mon chômage, en démarchant les quelques boîtes que je pourrais déceler d'une part et en explorant des pistes pour un projet d'autre part.

  12. #12
    Expert éminent
    Citation Envoyé par watchinofoye Voir le message
    Les seules solutions qui me restent sont :
    Il t'en manque 1 quitter l'informatique et faire dans le manuel (garagiste, gérant, technicien, ...) Si je ne me trompes pas, en au + 2 ans avec 1 alternance, cela devrait être fait

  13. #13
    Membre averti
    Citation Envoyé par foetus Voir le message
    Il t'en manque 1 quitter l'informatique et faire dans le manuel (garagiste, gérant, technicien, ...) Si je ne me trompes pas, en au + 2 ans avec 1 alternance, cela devrait être fait
    On va éviter, j'ai deux mains gauches.

  14. #14
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par watchinofoye Voir le message
    C'est pas franchement reluisant
    Hors (grande) agglomération, vivre de l'info est (extrêmement) compliqué

  15. #15
    Membre émérite
    Salut, concernant la RP, j'y suis arrivé en 2005 et j'ai de plus en plus de mal à me loger. Donc je comprends et en plus pour ta compagne.

    J'ai enseigné un peu les maths et je connais le métier, quand je prends les transports, je vois bien que rien ne s'arrange. Enseigner dans l'académie de Créteil, par exemple, on sait ce que ça signifie et aussi pour l'offre de logement ...

    Tu as raison de rester zen. Par contre, essaie de t'améliorer sur un sujet déjà pour rester actif et de ne pas regretter quand tu auras moins le temps. Après c'est sûr, s'occuper c'est bien mais encore faut-il avoir la visibilité.

    Je crains, malheureusement qu'il n'y ait pas beaucoup de solution. Bien sûr techniquement c'est possible de trouver une entreprise à Caen ou à Evreux mais après il vaut mieux rester dans l'entreprise car les opportunités sont rares.

    A mon âge, si je suis sur le carreau dans 5 ans, je pense aussi que je ferai le point calmement sans m'affoler. De toute façon j'en suis à ma 5ème entreprise, sans compter les clients, et j'ai pas mal donné.

    A+

  16. #16
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par olivier50 Voir le message
    A mon âge, si je suis sur le carreau dans 5 ans, je pense aussi que je ferai le point calmement sans m'affoler.
    bonsoir on va pas refaire le débat sur la problématique de l'âge et l'emploi des "seniors" dans les services infos et les entreprises de la hitech.
    Surtout si vous maitrisez les maths un minimum et êtes capable de donner des cours c'est un truc qui me dépasse...
    je ne vois pas pourquoi lorsqu'on atteint 50ans on ne peut pas progresser surtout qu'on a accumulé des connaissances.
    Ou alors il faut devenir consultant free-lance.

    De toute façon pourquoi on ne veut pas recruter des seniors en entreprises de plus de 50ans c'est un secret de polichinelle et c'est trivial: c'est parce que les employeurs considèrent qu'un senior coûte trop cher en salaire..
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
    ( A Einstein)

  17. #17
    Membre émérite
    Je ne me vois pas enseigner les maths à des jeunes alors que moi-même, pas un gramme de mathématiques ne m'a servi dans ma carrière: il faut être honnête.

    Je creuse des sujets de mon côté, uniquement parce que ça m'intéresse mais le décalage entre les formations et le marché est immense.

    A+

  18. #18
    Expert éminent sénior
    @Olivier autant pour moi je me suis mal exprimé...
    par connaissances des maths je voulais dire avoir des facultés d'abstractions lorsqu'on rencontre un problème de logique
    Donc mine de rien c'est tout de même utile dans la phase de conception d'un projet
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
    ( A Einstein)

  19. #19
    Membre émérite
    Bien sûr mais là le marché sature sec car il y a trop de diplômés. Là ça fait un an que je creuse les perspectives d'emploi en Data car j'aimerais faire un métier plus en adéquation avec ma formation mais déjà le marché est pour le plus gros en région parisienne, en France j'ai m'impression qu'en 2020 ça se cherche encore, beaucoup d'entreprises ne savent pas ce qu'elles peuvent faire d'un data analyst, elles sont très sceptiques et sur Linkedin on voit de plus en plus de profils surdiplômés fleurir et c'est très inquiétant, genre ENS avec thèse aux Etats Unis.

    Et tu en as, les débouchés sont tellement géniaux qu'ils sont embauchés comme formateurs. Je connais des ssiis qui forment des jeunes sur des systèmes pour un client puis les lourdent et les jeunes vont à Pôle Emploi.

    Pour revenir au fil, au-delà de tout ça, il y a en position 1, l'aspect géographique. Si déjà t'es pas dans la bonne région, c'est compliqué. Après il y a un décalage énorme entre les formations proposées sur le net et la réalité du marché. La formation, c'est malheureusement un business, avec des gens pas nécessairement malhonnêtes mais qui ne vont pas se tirer non plus une balle dans le pied en tenant un discours réaliste !o!

    Pour revenir au sujet, peut être que la cyber sécurité, par rapport au parcours et aux envies, ce serait peut être un axe à creuser.

  20. #20
    Membre averti
    Citation Envoyé par olivier50 Voir le message
    Je crains, malheureusement qu'il n'y ait pas beaucoup de solution. Bien sûr techniquement c'est possible de trouver une entreprise à Caen ou à Evreux mais après il vaut mieux rester dans l'entreprise car les opportunités sont rares.
    Caen, ç'aurait été possible (j'y ai travaillé quelques mois avant qu'on se retrouve dans l'Orne ; on habitait alors à Carentan, à la frontière entre la Manche et le Calvados). Mais aujourd'hui, c'est à une heure et demie de chez moi. Déjà qu'une heure je trouve ça long, là ça devient beaucoup trop long.
    Évreux c'est pas bête, mais comme j'ai été pris au Mans on s'est installé dans le sud de l'Orne, ce qui me place là-aussi à une heure et demie de chez moi. Si on déménage vers l'Aigle, ça pourrait nous rapprocher déjà mais il faudrait avoir la garantie de trouver du boulot à Évreux. En plus, cela réduit considérablement la mobilité de ma compagne, qui est TZR (remplaçante). Pour l'instant elle est affectée à l'Aigle mais elle peut être envoyée n'importe où dans l'Orne.

    Citation Envoyé par olivier50 Voir le message
    Pour revenir au sujet, peut être que la cyber sécurité, par rapport au parcours et aux envies, ce serait peut être un axe à creuser.
    Oui, c'est une piste qui m'intéresse. Il me faudrait une bonne formation pour me lancer là-dedans, mais ça a l'air tellement vaste comme domaine.
    Quelqu'un aurait des pistes ?

###raw>template_hook.ano_emploi###