Les jeux GeForce NOW disponibles sur les appareils iOS grâce à Safari, et Fortnite bientôt disponible,
Epic et Nvidia travaillant à l'amélioration des contrôles tactiles du jeu

Bloqué par les politiques strictes d'Apple sur les applications de jeux dans le Cloud, NVIDIA a lancé son service de jeux GeForce Now sur iOS, en utilisant le navigateur Web Safari. NVIDIA et Epic Games ont déclaré que Fortnite sera bientôt disponible sur Safari pour iOS, avec des contrôles tactiles. Ce jeu a été retiré de l'iOS en août, en raison de l'inclusion des méthodes de paiement d'Epic conçues pour contourner la réduction standard de 30 % d'Apple. Epic Games s’est ensuite engagé dans une grande bataille juridique avec Apple sur des frais élevés et des questions d'antitrust.

NVIDIA se joint à ses collègues fournisseurs de jeux dans le Cloud en choisissant de contourner l'App Store d'Apple et en lançant une version mobile de son service GeForce Now. Le service de jeu en streaming de NVIDIA lance ainsi l'intégration de Safari, qui permettra d'accéder à Fortnite et à d'autres jeux sur les appareils iOS d'Apple via le navigateur Safari. La nouvelle intégration Safari est immédiatement disponible en version bêta et NVIDIA indique que de nombreux jeux de la bibliothèque GeForce NOW peuvent être joués sur des appareils iOS.


L'utilisation de la GeForce NOW sur un appareil iOS nécessite une manette de jeu, et les jeux avec clavier et souris ne sont pas disponibles. C’est le cas de Fortnite. NVIDIA travaille avec Epic Games sur une version tactile de Fortnite qui fonctionnera sur les appareils iOS via Safari. Fortnite n'est donc pas lancé aujourd'hui, mais il le sera bientôt. Toutefois, la version PC de Fortnite est disponible via GeForce NOW, grâce au partenariat entre NVIDIA et Epic autour du jeu dans le Cloud qui permet aux titres du Game Store d'Epic d'être diffusés en streaming sur la plateforme de NVIDIA.

Avant l'annonce officielle de NVIDIA, au début du mois, des rumeurs laissaient entendre que Fortnite reviendrait sur les appareils d'Apple grâce à un partenariat avec NVIDIA. Le 5 novembre, la BBC avait annoncé que Fortnite s'apprêtait à revenir sur les iPhone via le service de jeu Cloud Nvidia. Lorsque le jeu sera effectivement lancé sur le service GeForce NOW, ce sera la première fois que Fortnite sera accessible sur les appareils iOS depuis le début du litige Apple contre Epic Games en août.

« Aux côtés de l'incroyable équipe d'Epic Games, nous travaillons à la mise en place d'une version tactile de Fortnite, ce qui retardera la disponibilité du jeu. Alors que la bibliothèque GeForce Now est plus facile à utiliser sur un mobile équipé d'une manette de jeu, c'est grâce au toucher que plus de 100 millions de joueurs de Fortnite ont construit, combattu et dansé leur chemin vers la Victoire Royale », a écrit Phil Eisler, le directeur de Nvidia GeForce Now, dans le blog de la société. « Nous sommes impatients de proposer une expérience mobile Fortnite en mode Cloud streaming grâce à GeForce NOW. Les membres pourront bientôt rechercher le jeu sur iOS Safari ».

NVIDIA prévoit également d'étendre le support de sa version Chrome de GeForce Now, qui ne fonctionne actuellement que sur les Chromebooks, à d'autres plateformes à partir du premier trimestre de l'année prochaine, notamment Android, Linux et Mac. GeForce Now est actuellement principalement distribué via des applications Mac et PC, ainsi que via des applications dédiées sur Android et sa boîte de diffusion NVIDIA Shield.

Vous n'êtes pas membres ? Commencez donc par souscrire à une adhésion Founders disponible au prix de 4,99 $/mois. Si vous préférez plutôt un forfait longue durée, vous pouvez opter pour un tarif encore plus avantageux avec une adhésion Founders de six mois au prix de 24,95 $. Il existe également une option gratuite pour ceux qui veulent tester avant de s’engager.

Une fois connecté, vous n'êtes plus qu'à quelques clics de la diffusion en continu d'un énorme catalogue des jeux PC les plus récents et les plus joués. Plongez-vous instantanément dans vos jeux, comme Assassin's Creed Valhalla, Destiny 2 Beyond Light, Shadow of the Tomb Raider et bien d'autres encore. Les membres Founders peuvent également jouer à des titres comme Watch Dogs : Legion avec RTX ON et NVIDIA DLSS, même sur leur iPhone ou iPad.


Des applications natives de jeux sur l’App Store d’Apple à la solution Web mobile via Safari

La solution Web de NVIDIA et les autres fournisseurs n'est pas peut-être une solution idéale, et les obstacles que les joueurs doivent franchir pour jouer à un jeu qui, il y a quelques mois à peine, fonctionnait en natif sur les appareils iOS sont révélateurs des fissures plus importantes qui se forment entre Apple et l'industrie du jeu vidéo. En août, Apple est devenu le centre de controverses. Une première controverse a débuté avec l'interdiction de Fortnite sur l'App Store (Google a fait de même en retirant Fortnite de son Play Store), en raison du non-respect des règles du magasin par Epic.

Peu de temps après, Apple a clarifié sa position sur les services de jeux en ligne, expliquant que les clients exploités par Google, Microsoft, NVIDIA et d'autres n'étaient pas autorisés à utiliser iOS en raison des politiques de l'App Store interdisant les plateformes qui diffusent des jeux en continu. Apple a légèrement assoupli sa position ensuite en créant une exemption qui autoriserait un service de jeux en ligne à condition que les jeux qu'il diffuse en continu soient soumis individuellement à l'examen de l'App Store et soient soumis aux mêmes politiques et à la même commission de 30 % que les autres applications.

Apple a également suggéré que les fournisseurs de jeux dans le Cloud utilisent plutôt le Web mobile s'ils pensaient que ses conditions étaient défavorables. Microsoft a dénoncé la proposition d’Apple comme une « mauvaise expérience pour les consommateurs », tandis que Facebook a commencé à critiquer publiquement Apple pour les restrictions qu'il a imposées à son propre service de jeux en ligne. Ni Google ni NVIDIA ne se sont prononcés publiquement sur la position d'Apple sur les jeux en ligne.

Maintenant, Microsoft et NVIDIA sont, tous les deux, en train de suivre les conseils d'Apple en décidant de suivre la voie du Web mobile plutôt que de tenter de travailler dans les limites de l'App Store. Microsoft prévoit de lancer une version iOS de xCloud dans le courant de l'année prochaine, tandis que NVIDIA est en train de battre le record en lançant aujourd'hui une version WebRTC de GeForce Now sur Safari mobile en version bêta. Google n'a pas encore annoncé de projets pour Stadia sur iOS.

« Nous avons eu des discussions avec Apple autour de l'implémentation de l'application iOS de GeForce Now. Et ils ont estimé que le jeu en nuage ne correspondait pas vraiment à leurs règles », a déclaré Eisler en réponse à une question lors d’un point de Presse. « Ils nous ont donc recommandé d'opter pour une implémentation basée sur le Web. Et c'est ce que nous avons fait. Nous avons créé une implémentation Web basée sur le standard ouvert de WebRTC ».


Avec le support d'iOS, NVIDIA a maintenant une portée assez universelle à travers les plateformes de jeux et les appareils. « Nous nous sommes engagés à être une plateforme de magasin ouverte », a déclaré Eisler. « C'est un principe de base. Nous voulons soutenir tous les magasins de jeux PC afin que les joueurs puissent apporter leurs propres jeux qu'ils possèdent déjà sur ces magasins ».

Il a ajouté : « Nous voulons apporter les avantages du cloud aux joueurs sur PC afin que vous puissiez prendre tous les jeux que vous possédez et les faire tourner sur un GPU GeForce avec la compatibilité de performance que vous attendez. Et vous pouvez prendre tous vos appareils. Nous avons commencé avec les appareils Mac, PC, Android mobile, Android TV. Nous avons récemment ajouté un client Chromebook basé sur WebRTC. Et nous avons aujourd'hui une mise à jour passionnante concernant notre client Web sur iOS Safari ».

Cependant, selon NVIDIA, il y aura des restrictions notables. En effet, la majorité des 750 jeux de GeForce Now fonctionnent bien avec les manettes et fonctionneront tout aussi bien sur les mobiles. Mais si vous pouvez utiliser des contrôleurs tels que la manette de jeu de la Xbox One et le DualShock 4 de Sony, ainsi que des contrôleurs compatibles avec les téléphones portables comme le Razer Kishi, NVIDIA n'a pas testé la manette DualSense de la nouvelle console PlayStation 5 et ne peut pas affirmer avec certitude qu'elle fonctionnera.

Les commandes tactiles fonctionneront également, bien qu'elles ne soient pas prises en charge en natif dans certains jeux, car les machines sur lesquelles la plateforme fonctionne diffusent la version PC d'un jeu et non une application faite pour les mobiles, d’après NVIDIA. Il y a aussi que les souris et les claviers ne fonctionneront pas du tout, selon Nvidia, en raison de problèmes spécifiques à la prise en charge des souris avec le client Web mobile tel qu'il est conçu actuellement.

« Il est clair qu'ils abusent de leur pouvoir sur l'App Store et limitent à la fois les développeurs et les clients », a écrit un commentateur, en faisant référence aux restrictions d’Apple. « Le fait que des sociétés comme NVIDIA et Microsoft ne puissent pas lancer une véritable application parce qu'Apple l'a dit, sans que leurs clients aient une option appropriée, en dit long sur la nécessité de briser leur processus absurde », a-t-il ajouté.

Un second commentateur a écrit : « Je suis sûr qu'Apple a écrit dans une clause quelque part que ce type de jeu n'est pas autorisé », en parlant de l’option Web mobile de NVIDIA. Mais un autre a répondu qu’il ne devrait pas y avoir de "clause" d’Apple limitant les sites que vous pouvez visiter sur votre navigateur Web ou ce que vous pouvez faire sur ces sites. Et vous, qu’en pensez-vous ?

Source : NVIDIA

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Quel est votre avis sur l’implémentation basée sur le Web de NVIDIA qui va ramener Fortnite sur l’iOS ?
Pensez-vous qu’Apple pourrait s’opposer aux services de jeux en Cloud sur iOS qui utilise le navigateur Web Safari ?

Voir aussi :

Microsoft apporte son soutient à Epic et affirme que la décision d'Apple sur Unreal Engine nuirait aux activités de jeux de Microsoft ainsi qu'à d'autres développeurs de jeux
Apple indique à la Cour qu'Epic met en danger tout le modèle économique de l'App Store, avec sa demande d'injonction dans laquelle l'éditeur sollicite le retour de Fortnite sur la vitrine iOS
Epic continue de provoquer Apple en lançant un tournoi Fortnite avec des récompenses anti-apple, comme « une pomme pourrie » ou encore la tenue Trognon grognon
Mark Zuckerberg : Apple fait payer des « loyers de monopole » avec sa « mainmise » sur les iPhone, l'App Store « bloque l'innovation, bloque la concurrence »