Honda sera le premier à produire en masse des voitures autonomes de niveau 3,
la Honda Legend sera la première production de cette catégorie et sera vendue au Japon avant la fin mars 2021

Honda affirme qu'il sera le premier constructeur automobile à produire en masse des véhicules dotés de capacités autonomes qui répondent aux normes SAE (Society of Automotive Engineers) de niveau 3. La société japonaise de transport prévoit de commencer à produire et à vendre une version de sa berline de luxe Honda Legend avec un équipement de conduite automatisé entièrement approuvé au Japon à partir de mars prochain. « Honda prévoit de lancer les ventes d'une Honda Legend (berline de luxe) équipée de l'équipement de conduite automatisé nouvellement approuvé » avant la fin du mois de mars 2021, a déclaré Honda dans un communiqué de presse.

La course à la construction de voitures à conduite automatique est un champ de bataille technologique clé pour les constructeurs automobiles, avec des sociétés technologiques telles que la société mère de Google, Alphabet, qui investissent également des milliards de dollars dans un domaine qui devrait stimuler les ventes de voitures.

Le gouvernement japonais a accordé une certification de sécurité à la technologie de conduite autonome "Traffic Jam Pilot" de Honda, qui permet légalement aux conducteurs de quitter la route des yeux. Le gouvernement japonais a présenté cette initiative comme une « première mondiale », affirmant qu'elle ferait de Honda le premier constructeur automobile à produire en masse et à vendre le prochain niveau de véhicules à conduite autonome. « Les voitures autonomes devraient jouer un rôle important dans la réduction des accidents de la route, le transport des personnes âgées et l'amélioration de la logistique », a déclaré le ministère japonais des terres, des infrastructures, des transports et du tourisme. Honda a dû respecter plusieurs normes, notamment la promesse de six mois d'enregistrement automatique des données de conduite et d'un autocollant « conduite automatique ».


L'industrie automobile a adopté six niveaux de conduite automatisée, qui dictent le niveau d'assistance qu'un véhicule peut fournir. Ces niveaux d'autonomie des véhicules, de 0 à 5, vont des voitures manuelles ou dotées de fonctions simples telles que le régulateur de vitesse aux véhicules entièrement autonomes qui n'auraient pas besoin de volant, ni de pédales de frein et d'accélération.

Actuellement, il n'existe pas de voitures produites en série au niveau 3, bien que certains constructeurs automobiles aient testé des véhicules dotés d'une technologie plus sophistiquée de niveau 4, qui implique un véhicule capable de se conduire lui-même, bien qu'il puisse être limité à une certaine zone. L'automatisation de niveau 5, qui permet de garantir un contrôle autonome du véhicule dans pratiquement toutes les situations et de supprimer la nécessité d'un volant, est considérée comme l'objectif ultime des voitures à conduite autonome.

Le Pro Pilot Assist de Honda est la fonction qui précède la prochaine version, mais il s'agit d'une fonction de niveau 2 selon l'échelle SAE, ce qui signifie que, bien qu'il puisse contrôler automatiquement la vitesse et la direction, les conducteurs au volant doivent être constamment prêts à prendre le contrôle manuel si le système l'exige. Le niveau 3 de l'échelle SAE est le premier qui relève d'une catégorie que la plupart des experts considèrent comme réellement autonome, c'est-à-dire qu'un conducteur peut entièrement laisser son véhicule prendre le contrôle. Le niveau 3 exige toujours qu'un conducteur puisse prendre le contrôle de la conduite lorsque le système le demande, tandis que les niveaux 4 et 5 n'ont pas cette exigence.

Tesla a également lancé sa propre fonction "d'autoconduite complète" dans ses véhicules dans le cadre d'un programme bêta qu'il étend progressivement à un plus grand nombre de conducteurs, mais les critiques suggèrent qu'en dépit de son nom, il ne s'agit pas en fait d'un système totalement autonome, et qu'il n'est pas encore classé comme tel selon la réglementation. Le lancement de la Légende de niveau 3 par Honda en mars 2021 sera suivi par les régulateurs et les conducteurs ordinaires dans le monde entier comme l'un des premiers véritables tests d'un système de véhicule autonome produit en masse et approuvé par les régulateurs.

Honda n’est cependant pas le premier constructeur de voiture de série à prétendre à un niveau de conduite 3. Audi s'est vanté que son A8L 2019 supporterait ce niveau d'autonomie. Cependant, Audi a dû abandonner ces projets après que les États-Unis aient abandonné les directives fédérales pour adopter des règles au niveau de chaque État. L'approche de Honda pourrait être la première à atteindre les rues à un large niveau.

Source : Honda

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Que pensez-vous du calendrier de Honda en ce qui concerne la livraison de la Honda Legend en mars 2021 comme première voiture autonome de niveau 3 ?

Voir aussi :

Elon Musk : les voitures Tesla entièrement autonomes sont maintenant « très proches », et l'autonomie de niveau 5 pourrait être soumise à une approbation réglementaire cette année

L'Autopilot de Tesla détectera les feux verts et les panneaux de limitation de vitesse, puis permettra bien d'autres choses grâce à une nouvelle mise à jour du logiciel

La nouvelle mise à jour de l'Autopilot de Tesla gère désormais les feux de circulation et les panneaux d'arrêt, l'entreprise rappelle néanmoins que cela n'empêche pas de rester attentif

Elon Musk promet un Tesla vraiment autonome d'ici la fin de 2020, capable de vous emmener partout où vous voulez pendant que vous faites la sieste