Les consommateurs sont trop confiants dans la sécurité de leurs appareils connectés, selon la National Cyber Security Alliance (NCSA)

Une nouvelle étude de la National Cyber Security Alliance (NCSA) sur la perception et le comportement en matière de sécurité des appareils connectés révèle que la plupart des consommateurs américains sont convaincus que les appareils connectés qu'ils possèdent sont sécurisés.

Toutefois, l'enquête menée auprès de 1 000 personnes interrogées dans deux groupes d'âge (500 âgés de 18 à 34 ans et 500 de 50 à 75 ans) révèle que cette confiance est peut-être mal placée, ainsi que des écarts générationnels intéressants.

Alors que 81 % des consommateurs âgés de 18 à 34 ans ont une confiance modérée à élevée dans le fait que les appareils connectés qu'ils possèdent sont suffisamment sûrs, seuls 77 % des personnes âgées de 50 à 75 ans ont le même sentiment.



Aucun des deux groupes d'âge n'a le monopole des mauvaises habitudes en matière de sécurité. Plus d'un tiers (36 %) des Américains âgés de 50 à 75 ans déclarent qu'ils vérifient rarement ou jamais les mises à jour logicielles de leurs appareils connectés. 54 % des 18-34 ans connectent fréquemment leurs appareils à des réseaux WiFi non protégés pour accéder aux serveurs de l'entreprise, aux informations bancaires et au courrier électronique.


En outre, la moitié des 18-34 ans désactivent parfois ou jamais les fonctionnalités inutiles des fabricants, telles que le suivi de la localisation et le partage des données dans les appareils connectés nouvellement achetés. En outre, 44 % de cette population accepte toujours les notifications "push" des applications, comme les demandes d'accès aux données de localisation ou de contact.

"Il y a un décalage entre le degré de sécurité que les consommateurs pensent que leurs appareils connectés sont sûrs et les comportements en matière d'hygiène de sécurité que nous avons suivis", explique Kelvin Coleman, directeur exécutif de la NCSA. "Bien que la majorité des personnes interrogées comprennent les mesures de protection des données très élémentaires, comme l'importance de l'authentification à plusieurs facteurs et la mise à jour des paramètres de mot de passe par défaut sur les nouveaux appareils, il reste beaucoup à faire en matière de sensibilisation pour réduire l'écart de vulnérabilité entre tous les utilisateurs".

Les utilisateurs plus âgés sont généralement plus réticents à prendre des risques, 42 % des 50 à 75 personnes interrogées n'utilisant jamais le WiFi public avec leurs appareils connectés pour accéder à leurs données professionnelles, à leurs informations bancaires ou à leur messagerie électronique. 68 % de ces utilisateurs ne téléchargent que des applications provenant de sources fiables et seulement 23 % sont très à l'aise avec le stockage dans le cloud pour sauvegarder leurs données.

"Les répondants plus âgés sont plus réfléchis lorsqu'il s'agit de prendre des risques liés à l'utilisation d'appareils connectés, de choisir de ne pas utiliser le WiFi public pour accéder à des informations personnelles sensibles, de télécharger des applications uniquement à partir de sources fiables et de se détourner en grande partie des solutions de stockage dans le cloud. Étant donné que les menaces découlant de ces pratiques sont devenues bien documentées, la décision d'éviter ces comportements est judicieuse", ajoute M. Coleman.

Dans l'étude désormais presque obligatoire sur les habitudes de travail à distance, 64 % des travailleurs à distance plus âgés disent se sentir partiellement ou très préparés par les politiques informatiques des entreprises à passer à un régime de travail à distance, contre 83 % des jeunes répondants. Malgré cela, 49 % des 50-75 employés assurent une meilleure sécurité de la WFH en mettant régulièrement à jour les logiciels antivirus, anti-malware et pare-feu sur leurs appareils, et seulement 33 % des jeunes travailleurs font de même.

Source : National Cyber Security Alliance

Et vous ?

Que pensez-vous de cette étude ?
Comment contournez-vous les éventuels problèmes de sécurité sur vos appareils connectés ?