Le taux de croissance du marché du cloud s'accélère alors qu'Amazon et Microsoft renforcent leur leadership

De nouvelles données du Synergy Research Group montrent que les dépenses des entreprises au troisième trimestre pour les services d'infrastructure dans le cloud ont atteint près de 33 milliards de dollars, soit une hausse de 33 % par rapport au troisième trimestre de 2019.

En particulier, le taux de croissance en glissement annuel pour le troisième trimestre a été supérieur à la croissance de 32 % observée au trimestre précédent, ce qui démontre la santé du marché.

Amazon et Microsoft continuent de représenter plus de la moitié du marché mondial, la part de marché d'Amazon restant à son niveau historique d'environ 33 %, tandis que celle de Microsoft est supérieure à 18 %. Google, Alibaba et Tencent connaissent tous une croissance plus rapide que le marché global et gagnent des parts de marché. Ensemble, ils représentent 17 % du marché. Les autres fournisseurs de cloud qui figurent dans le classement des dix premiers sont IBM, Salesforce, Oracle, NTT et SAP. Au total, les dix premiers fournisseurs représentent 80 % du marché mondial, les 20 % restants provenant d'une longue file de petits fournisseurs de cloud ou de grandes entreprises qui n'occupent qu'une petite place sur le marché.


La plupart des principaux fournisseurs de cloud ayant maintenant publié leurs données de bénéfices pour le troisième trimestre, Synergy estime que les revenus trimestriels des services d'infrastructure de cloud (y compris IaaS, PaaS et les services de cloud privé hébergé) s'élevaient à 32,8 milliards de dollars, avec des revenus sur douze mois atteignant 119 milliards de dollars. Les services IaaS et PaaS publics représentent la plus grande partie du marché et ont augmenté de 35 % au troisième trimestre.

La domination des principaux fournisseurs de cloud est encore plus prononcée dans le cloud public, où les cinq premiers contrôlent près de 80 % du marché. Géographiquement, le marché du cloud continue de croître fortement dans toutes les régions du monde.

"Alors que nous nous attendions pleinement à une forte croissance continue du marché, l'ampleur de la croissance au troisième trimestre a été un peu surprenante. Les recettes totales ont augmenté de 2,5 milliards de dollars par rapport au trimestre précédent, ce qui a entraîné une hausse du taux de croissance en glissement annuel, ce qui est inhabituel pour un marché aussi vaste. Il est tout à fait clair que COVID-19 a donné une impulsion supplémentaire à un marché qui se développait déjà rapidement", a déclaré John Dinsdale, analyste en chef du Synergy Research Group. "Entre-temps, les entreprises en concurrence pour une part du marché se sont installées dans trois camps. Amazon et Microsoft sont dans une ligue à part, tandis que d'autres cherchent agressivement à accroître leur position sur le marché ou se concentrent davantage sur des services, des zones géographiques ou des groupes de clients spécifiques".

Source : Synergy Research Group

Et vous ?

Que pensez-vous de la domination d'Amazon et de Microsoft sur le marché du cloud ?