Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #21
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Comme tu le dis si bien, on ne sait pas si le réchauffement par rapport à 1850 sera de 2°c ou de 4°c, ou sera mille fois pire, ou un million de fois ::. On est dans l'incertitude, avec une température moyenne en 1850 estimée au pifomètre (il n'y avait aucune station météo dans l'hémisphère sud à l'époque), tout comme celles de 2100 avec une marge d'erreur encore plus grande.
    Des simulations du GIEC proposent déjà certains scénarios pas très optimistes, mais le GIEC ne peut malheureusement pas tout prévoir. Il existe une marge d'erreur c'est certain, mais aussi une incertitude sur les émissions de CO2 futures. Pour te donner une idée, 5° C c'est la même chose transition glacière interglaciaire quand la France est passé d'un paysage qui ressemblait au Nord de la Sibérie il y a vingt mille ans à l'état qu'on lui connaissait préindustriel et presque encore maintenant le climat ne s'est réchauffé que de cinq degré sur la planète. Donc cinq degrés en un siècle c'est un réchauffement cent fois plus rapide que celui qui a vu l'océan remonter de 120 mètres il y a dix mille ans. Ce qui est certain c'est qu'un réchauffement de cette nature va provoquer des chocs extrêmement brutaux qui dynamiteront partout les sociétés stables et prospères. Ça sera partout la guerre et la dictature, car les sociétés humaines ni résisteront pas.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Peut-être même aurons-nous un petit 2.5°c comme la tendance centenaire observée depuis 1800, nous verrons bien dans 30 ans.
    L’inertie du réchauffement climatique est-elle, que lorsqu'on appuie sur la pédale de frein, on voit les effets dans vingt ans. Donc même si on arrêtait nos émissions de gaz à effet de serre demain, nous verrions les premiers résultats en 2040. Attendre de voir dans trente ans, cela a un nom cela s'appelle le suicide.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Aussi quand on ne sait rien, le principe de précaution suggère de ne pas céder à la panique, d'autant qu'il n'y a pas lieu de paniquer nous dit Michael Shellenberger.
    Michael Shellenberger n'est pas un scientifique et a bientôt cinquante ans, donc oui à son âge il n'y a pas à paniquer. Le combat contre la crise climatique est un combat pour les générations futures. À l'opposé de Michael Shellenberger des scientifiques du GIEC conseillent de réduire nos émissions de gaz à effet de serre drastiquement. D'autres personnes comme Jean-Marc Jancovici pense que pour atteindre cet objectif nous devions entrer en économie de guerre.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    On notera également que le réchauffement climatique et la hausse naturelle et non naturelle du taux de dioxyde carbonique atmosphérique ont surtout contribué à l'augmentation des rendemen agricoles depuis 50 ans et à une explosion de la population humaine.
    Effectivement, l'agriculture c'est 20 % avec deux facteurs déterminent : le nombre de personnes sur terre et la fraction de viande dans la ration alimentaire. Ensuite on doit avoir 28 % qui vient de la production électrique à base d'énergies fossilse (charbon, gaz et fuel). 6 à 7 % viennent des cimenteries, 10 % vienne du reste de l'industrie, 5 ou 6 % des chaudières de bâtiment, et les transports représentent 14 % des émissions. Il existe l'équation de Kaya qui relie les émissions anthropiques de dioxyde de carbone. Effectivement diviser la population par trois serait assez efficace, mais d'après les prévisions nous passeront de 7,7 milliards actuellement à 9,7 milliards en 2050. Donc il va falloir trouver autre chose...

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Certes il y a des sécheresses mais ce n'est pas nouveau bien au contraire. Et si la Provence ou la Californie deviennent trop chaudes à cause de l'urbanisation à outrance, les emmerdeurs iront s'installer ailleurs et les autochtones planteront des arbres. Somme toute, ce que l'homme a toujours fait depuis qu'il a deux pieds et deux bras.
    Ce n'est pas nouveau, mais le réchauffement climatique aggrave les sécheresses et les risques d'incendie.


    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Admettons que les chiffres de la brochure éditée par ton Haut Conseil (encore un Haut Conseil du Bidule) soient exacts, ils indiquent que ces objectifs de 3%/an sont inatteignables, car 17% en 30 ans font 50% en 1 siècle, si tant est que l'on puisse tenir la tendance. Donc intenables à moins de paupériser le pays de force et éborgner mille fois ou un million de fois plus de gilet jaunes comme le faisait monsieur Ceaucescu, précurseur de l'écologie contemporaine.
    Et ce dans un des pays qui émet le moins de CO2 dans le monde. Où est la vertu la dedans ? je me pose la question.
    Ne pas admettre les chiffres du Haut Conseil pour le Climat, c'est réfuter le consensus scientifique sur le réchauffement climatique. L'objectif est de ne pas trop déstabiliser le climat pour les générations futures, donc entrer en décroissance. Effectivement nous avons un choix entre un réchauffement à plus de 3 % qui a le potentiel de tuer des milliards de personnes ou une décroissance choisie et aller vers une économie plus sobre. Mais de toute manière la décroissance arrivera de toute manière, avec la fin des énergies fossiles.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Là c'est admettre qu'on ne divisera pas nos émissions par trois. Et ce n'est pas une question de raisonnement mais de réalité des principes physiques et économiques.
    En fait, tu me fais penser au dernier documentaire de Michael Moore réalisant douloureusement (?) que ses doux rêves d'énergies verte et progressiste ne sont pas plus verts qu'un bon baril de pétrole brut.
    Je dis juste qu'il ne faut pas compter sur une nouvelle source d'énergie comme la fusion ou même les centrales de 4e génération pour diviser nos émissions de gaz à de serre. Seule la décroissance peut y arriver. Si tu m'avais bien lu, l'énergie « verte » n'exite pas pour moi, toute énergie pollue. Et le pétrole est certainement la meilleure énergie qui soit, si on avait pas de problème avec le climat et de problème de d'apprivsionnement. Car le pic du pétrole conventionnel a eu lieu en 2008 et le pic tout prétrole aura lieu dans les années 2020. Le pétrole étant le sang de l'économie, moins de pétrole veut dire décroissance. Donc nous aurons de toute manière une décroissance, mais pas assez rapide pour baisser nos émissions de gaz à effet de serre assez vite.

  2. #22
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par DevTroglodyte Voir le message
    Ha non, le but d'ITER, c'est de réussir à produire un plama stable avec un rendement de 1. Que le plasma s'auto entretienne, quoi. Le plasma de 2 minutes, ça a été atteint il y a 1 ou 2 mois par un labo chinois
    Si je dirigeais le projet Iter et qu'en plus j'étais japonais, je l'aurais vraiment trop mauvaise.

    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    Puisque tu détestes ça, je vais saucissonner ton intervention. Oui, mon métier est de faire chier les autres. C'est toujours un plaisir. Ne me remercie pas.
    Tu dois être beta testeur dans une banque, ou alors fonctionnaire au ministère de la Solidarité Citoyenne de l'Egalité. Donc ne crois pas pour autant que je vais te dire merci.

    La disparation des mayas suite à une possible sécheresse de 80 ans, le décès de ces norvégiens et la terrible retraite de russie par la Grande Armée, sont-elle due aux SUv ou aux moulins à vent de Hollande ? Ont-t'elles entraîné une disparition de la civilisation d’Amérique du sud, ou de la civilisation européenne ? non.
    Et historiquement, les civilisations sont plutot détruites par des barbares comme dans le cas des carthaginois par les romains, puis des romains par les germains, les mongols, les espagnols, rarement par des changements climatiques. Même si cela arrive, ce n'est pas une nouveauté historique.

    Aujourd'hui des sociétés s'effondrent, comme l'Irak sous le coup d'une nouvelle invasion barbare, ou la Californie à cause des EnR ne pouvant même pas alimenter la clim. Là c'est le progrès, un scénario original de catastrophe et l'exode du paradis.



    spoiler alert : A la fin des fins, les nations et civilisations naissent et meurent car elles sont mortelles. Alors que pour Arnold Toynbee, le grand historien des civilisations, elle meurent surtout par suicide. Aujourd'hui on le fait passer pour un vieux con, mais pourtant l'URSS s'est bien suicidée. Et les états-unis en prennent le chemin avec l'élection d'un vieillard sénile "au nom de la science" alors que le parti démocrate est le camp le plus obscurantiste qui soit.

    Tu t'inquiètes pour le Sahara mais quelqu'un a-t'il prétend qu'il s'avance vers le sud jusqu'aux cotes de l'Afrique noire ? je lui demanderais des preuves mais j'entends dire cela depuis 40 ans.
    Et la majorité du territoire russe est constitué non pas de Toundra mais de Taïga, où poussent des arbres. Or la Russie a mis un gros coup de knout de collier et est devenu un des premiers exportateur agricole mondial, pas mal pour un pays qui importait son blé des USA sous les soviets. Un sujet brûlant dans les années 70-80, quand on prétendait que la terre allait entrer dans une nouvelle ère glaciaire.



    Non seulement il reste des réserves de surface agricole, mais 20% de la production mondiale finirait à la poubelle selon la FAO. Alors s'inquiéter d'une éventuelle famine hypermondiale tout en surproduisant d'un coté et laissant des millions de gens souffrir de malnutrition de l'autre. Votre histoire me semble sortie de l'imagination d'un malade. En plus d'être immorale, mais le malthusianisme est de nature immorale.

    Tu évoques la peste noire qui reste une épidémie exceptionnelle, mais il faut noter que la société médiévale n'a été détruite ni par la peste ni par la guerre de cent ans. La société a redondit, comme après la 1ère et la 2ème guerre mondiale, la grippe espagnole, qui étaient quand même des gros chocs. Et si les épidémies te font peur, tu devrais militer pour faire embastiller monsieur Véran qui nous soigne si mal et ce afin de mieux nous préparer pour la prochaine épidémie de peste, contre laquelle le confinement se sert à rien pas plus qu'il ne sert aujourd'hui.


    Citation Envoyé par el_slapper Voir le message
    C'est compliqué parce-que les économies d'échelle, ça marche. Le Brésil a imposé que les produits Apple vendus au Brésil soient produits sur place. Résultat? Les produits Apple coûtent deux fois plus cher au Brésil que partout ailleurs, et la contrebande est gigantesque. C'est compliqué aussi parce-que le savoir-faire est souvent perdu.
    Apple est un produit de riche pour une clientèle captive, jamais je ne mettrais le doigt la dedans.

    Vous vous faites des nœuds au cerveau pour des problèmes inexistants comme avant vous vous faisiez des nœuds au cerveau en lisant de Sartre ou Robert A. Heinlein, voila bien un luxe de pays riche. Est-ce que je m'angoisse pour une éventuelle astéroïde envoyé sur terre par les martiens jaloux des sacs à main Vuitton ou une onde de rayon de gamma venue de l'espace qui va rayer toute vie sur terre ?
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  3. #23
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Des simulations du GIEC proposent déjà certains scénarios pas très optimistes, mais le GIEC ne peut malheureusement pas tout prévoir.
    Il existe une marge d'erreur c'est certain, mais aussi une incertitude sur les émissions de CO2 futures. Pour te donner une idée, 5° C c'est la même chose transition glacière interglaciaire quand la France est passé d'un paysage qui ressemblait au Nord de la Sibérie il y a vingt mille ans à l'état qu'on lui connaissait préindustriel et presque encore maintenant le climat ne s'est réchauffé que de cinq degré sur la planète. Donc cinq degrés en un siècle c'est un réchauffement cent fois plus rapide que celui qui a vu l'océan remonter de 120 mètres il y a dix mille ans. Ce qui est certain c'est qu'un réchauffement de cette nature va provoquer des chocs extrêmement brutaux qui dynamiteront partout les sociétés stables et prospères.
    Et pourquoi pas 500°c en plus si tu prétend que cela pourrait être un million de fois pire ? mais qu'au final tu n'en sais rien. Les différents instituts ne sont d'accord entre eux sur la température mondiale actuelle (à 0.2°c prêt) et il existe une marge d'erreur de 3°±0.5C entre les prévisions de leurs super algorithmes pour 2100, quelque soit le scénario envisagé, chacun ayant le son propre modèle. De 3°c comme il y a 30 ans. On est bien dans l'astrologie ou un n-ième Big Failure du Big Data



    Tu remarqueras qu'ils étaient tous à +2°c pour dans 30 ans, ce qui est déjà hors des clous

    Il y a 15000 ans, la montée des eaux était de 30mm/an puis est passée à 18mm/an il y a 12000 ans, 20 fois plus rapidement qu'aujourd'hui à 0.74mm/an. Il n'y a aucune accélération observée depuis 30 ans,
    Donc tu nous parles d'un scénario de noyade hypermondiale que même le scénario le plus pessimiste et le moins vraisemblable du Giec (RCP 8.5) ne reprend pas, juste pour jouer à se faire peur. RCP 8.5 prévoit +30cm d'ici 30 ans, et +60cm en 2100.
    Or +30cm d'ici 2050 est aussi hors des clous, et je me me permet de rappeler que les grandes marées atteignent un coefficient de 104, soit +1 mètre en une journée.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    L’inertie du réchauffement climatique est-elle, que lorsqu'on appuie sur la pédale de frein, on voit les effets dans vingt ans. Donc même si on arrêtait nos émissions de gaz à effet de serre demain, nous verrions les premiers résultats en 2040. Attendre de voir dans trente ans, cela a un nom cela s'appelle le suicide.
    L'inertie du réchauffement climatique, avec un taux de CO2 qui varie dans l'année et des rayons infrarouges nous provenant de l'espace à 300 000km/s

    Et bien pourquoi ne pas vous vous immolez-vous par le feu comme ces moines boudhistes pendant la guerre du Vietnam qui protestaient contre les bombardements américains ? C'était des hommes qui en avaient, rien à voir avec les mous du genoux actuel.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Michael Shellenberger n'est pas un scientifique et a bientôt cinquante ans, donc oui à son âge il n'y a pas à paniquer (...)
    À l'opposé de Michael Shellenberger, des scientifiques du GIEC conseillent de réduire nos émissions de gaz à effet de serre drastiquement. D'autres personnes comme Jean-Marc Jancovici pense que pour atteindre cet objectif nous devions entrer en économie de guerre.
    J'aimerais voir la tête de ses scientifiques, moi j'en connais des scientifiques menaçant le Giec de procès s'ils continuent à citer leur travaux de manière mensongère.

    Ton JMJ a 58 ans.
    Son cas a longtemps été évoqué aussi, un ingénieur télécom sans aucune compétence en climatologie, géologie, physique, écologie ou même industrie pétrolière, et dont le seul fait d'arme est d'avoir pondu un rapport à l'Ademe.
    Aujourd'hui il fait le showman sur youtube avec un agenda qui le classe d'office dans la catégorie des lobbyistes, et il ne s'en cache pas. Il a le bon mot, du charisme, c'est le Gad Elmaleh de l'uranium 235, mais son argumentaire est truffé de contrevérités.

    Mais Michael Shellenberger, et Michael Moore, et Michael Mann qui ressort de sa tombe toute honte bue .... il se pourrait qu'on assiste bientôt à un gigantesque règlement de comptes.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Ça sera partout la guerre et la dictature, car les sociétés humaines ni résisteront pas
    (...)
    Le combat contre la crise climatique est un combat pour les générations futures.
    (...)
    Le réchauffement climatique aggrave les sécheresses et les risques d'incendie.
    Discours sectaire de l'apocalypse mêlée de superstitions de bonne femme.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Effectivement, l'agriculture c'est 20 % avec deux facteurs déterminent : le nombre de personnes sur terre et la fraction de viande dans la ration alimentaire. Ensuite on doit avoir 28 % qui vient de la production électrique à base d'énergies fossilse (charbon, gaz et fuel). 6 à 7 % viennent des cimenteries, 10 % vienne du reste de l'industrie, 5 ou 6 % des chaudières de bâtiment, et les transports représentent 14 % des émissions. Il existe l'équation de Kaya qui relie les émissions anthropiques de dioxyde de carbone. Effectivement diviser la population par trois serait assez efficace, mais d'après les prévisions nous passeront de 7,7 milliards actuellement à 9,7 milliards en 2050. Donc il va falloir trouver autre chose...
    Après avoir parlé de guerre, on planifie le génocide un grand classique. Cela m'évoque le choix final à la conférence de Wannsee, quand il fut décidé de sauver les récoltes en se débarrassant de tout ce qui n'était pas qui n'était pas blond aux yeux bleus avec des couettes.

    Non, on ne fera rien, les écolonazis feront des coups de force ridicules et le taux de gaz carbonique montera quand même à 650ppm et personne n'en mourra.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Ne pas admettre les chiffres du Haut Conseil pour le Climat, c'est réfuter le consensus scientifique sur le réchauffement climatique. L'objectif est de ne pas trop déstabiliser le climat pour les générations futures, donc entrer en décroissance. Effectivement nous avons un choix entre un réchauffement à plus de 3 % qui a le potentiel de tuer des milliards de personnes ou une décroissance choisie et aller vers une économie plus sobre. Mais de toute manière la décroissance arrivera de toute manière, avec la fin des énergies fossiles.
    On en revient à la vérité révélée de l'église catholique du XIVème siècle quand Galilé devait abjurer la théorie héliocentrique, ou celle des 100 scientifiques allemands signant une tribune comme Einstein et sa théorie relativiste. Le consensus, c'est Pétain.

    Mais personne n'est mort du réchauffement climatique, bien au contraire. L'humanité a-t'elle décroissanté à la fin de l'huile de baleine ?

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Je dis juste qu'il ne faut pas compter sur une nouvelle source d'énergie comme la fusion ou même les centrales de 4e génération pour diviser nos émissions de gaz à de serre. Seule la décroissance peut y arriver. Si tu m'avais bien lu, l'énergie « verte » n'exite pas pour moi, toute énergie pollue. Et le pétrole est certainement la meilleure énergie qui soit, si on avait pas de problème avec le climat et de problème de d'apprivsionnement. Car le pic du pétrole conventionnel a eu lieu en 2008 et le pic tout prétrole aura lieu dans les années 2020. Le pétrole étant le sang de l'économie, moins de pétrole veut dire décroissance. Donc nous aurons de toute manière une décroissance, mais pas assez rapide pour baisser nos émissions de gaz à effet de serre assez vite.
    Et donc si le pic de pétrole conventionnel a eu lieu dans les années 2008, alors pourquoi tout le monde s'en fout, et pourquoi le court du brent est-il tombé à 35$ le baril quand les russes et saoudiens ont littéralement inondé le marché de pétrole à bon marché ? encore une contrevérité de JMJ.

    Il n'y aura jamais de décroissance sauf dans les pays ayant décidés de se suicider comme la France où les gens ont perdu le sens des réalités et laissent leur économie péricliter pour faire vivre une caste de fonctionnaires et de lobbyistes se comportant comme un cancer métastatique.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  4. #24
    Invité
    Invité(e)
    Non JMJ dit que le prix ne veut rien dire, tu trouveras un article sur ce sujet sur son site.

  5. #25
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Et pourquoi pas 500°c en plus si tu prétend que cela pourrait être un million de fois pire ?
    Aucune prévision du GIEC ne donne des estimations à 500 °c et plus. Je dis juste que l'expérience étant inédite, le GIEC ne pas pas tout prévoir donc est-ce qu'un réchauffement de 4° C est dix fois pire ou mille fois pire qu'un réchauffement à 4° C ? Si ta température corporelle monte à 39° C tu es malade trois jours, si ta température corporelle monte à à 41° C, ce n'est pas deux fois pire, tu es mort.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    mais qu'au final tu n'en sais rien. Les différents instituts ne sont d'accord entre eux sur la température mondiale actuelle (à 0.2°c prêt) et il existe une marge d'erreur de 3°±0.5C entre les prévisions de leurs super algorithmes pour 2100, quelque soit le scénario envisagé, chacun ayant le son propre modèle. De 3°c comme il y a 30 ans. On est bien dans l'astrologie ou un n-ième Big Failure du Big Data
    Il existe un consensus scientifique sur le changement climatique et un Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat, le GIEC qui examine et synthétise ce qui s’est publié dans la littérature scientifique sur la question de l’influence de l’homme sur le climat. Tout ce qui fait l’objet d’un consensus dans les rapports du GIEC peut être tenu pour une certitude. Le GIEC donne des estimations précises avec différents scénarios, qui est disponible sous une forme résumée dans le document « Résumé à l’intention des décideurs ». Comparer les travaux du GIEC à de l'astrologie est juste de l'intox.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Tu remarqueras qu'ils étaient tous à +2°c pour dans 30 ans, ce qui est déjà hors des clous
    Donner des documents sans aucune référence n'a malheureusement aucune valeur.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Donc tu nous parles d'un scénario de noyade hypermondiale que même le scénario le plus pessimiste et le moins vraisemblable du Giec (RCP 8.5) ne reprend pas, juste pour jouer à se faire peur. RCP 8.5 prévoit +30cm d'ici 30 ans, et +60cm en 2100.
    Or +30cm d'ici 2050 est aussi hors des clous, et je me me permet de rappeler que les grandes marées atteignent un coefficient de 104, soit +1 mètre en une journée.
    Limiter le changement climatique à la monté des eaux démontre une méconnaissance totale du sujet. Le changement climatique c'est aussi :
    • la baisse du rendement des cultures (au delà de 3° C instabilité alimentaire partout sur terre) ;
    • dans plusieurs régions du monde autour de l'équateur, un certain nombre de jours de conditions extérieures seront létales, donc mortelles, impacteront des milliards d’individus (au delà de 4° C) ;
    • plus d'évaporation donc plus de précipitations qui ne seront ni réparties de façon homogène ni dans le temps ni dans l'espace (des épisodes cévenols comme à Gard et Alès, il y a deux mois, augmenteront) ;
    • un certains nombres de régions qui vont globalement s'assécher (baisse des précipitations sur le bassin méditerranéen et la forêt amazonienne par exemple) , une partie des arbres en france sont en train de mourir et vont mourir ;
    • les forêts s'enflammeront aussi plus facilement (en 2040 la forêt landaise sera aussi inflammable que la forêt méditerranéenne aujourd'hui, à la fin du 21e siècle la totalité de la forêt française sera aussi inflammable que l’arrière pays méditerranéen aujourd'hui) ;
    • un réchauffement prêt de la surface et corrélativement un refroidissement de la stratosphère, le gradian de température entre la surface et la stratosphère augmentant, donc la la puissance de la pompe convective qui met en route tous les phénomènes un peu violent dans l'atmosphère (tornades, orages et ouragans) vont s'intensifier ;
    • plus de CO2 dans l'océan, donc un océan moins alcalin, si l'eau devient trop proche d'un pH 7 alors le zooplancton et le phytoplancton ne pourront plus synthétiser du calcaire et disparaîtront, donc une partie du début de la chaîne alimentaire marine est à risque ;
    • l'affaiblissement de la différence de température en le pôle et les tropiques qui va ralentir la dérive nord atlantique (Gulf Stream) et affaiblir le vortex polaire qui provoqueront des records de chaud et des records de froid successivement ;
    • l'augmentation de température du gros bouillon de culture qu'est la planète Terre va modifier les risques des agressions sanitaires ;
    • etc.


    C'est évidemment très difficile de faire un inventaire précis de ce qui va arriver aux sociétés humaines, mais tout ce qu'on peut dire c'est que si on secoue de plus en plus fort un édifice qui n'en avait pas l'habitude il va y avoir des craquements, de manière croissante dans le système, mais savoir très exactement où, quand et comment, personne ne peut le dire. Comme on est en train de faire pour la première fois une expérience totalement inédite qui est d'appliquer une transition qui va cent fois plus vite qu'un déglaciation à une humanité sédentaire de 8 milliards d'individus, la seule certitude c'est qu'on aura des surprises, c'est à dire des processus qu'on aura pas prévu le coup et on sera démuni en terme de réponses.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    L'inertie du réchauffement climatique, avec un taux de CO2 qui varie dans l'année et des rayons infrarouges nous provenant de l'espace à 300 000km/s
    Je constate ton ignorance totale du sujet, à lire cette article « Cesser rapidement d’émettre des gaz à effet de serre suffirait-il à tout arrêter ? » qui indique que quoi que nous fassions aujourd’hui, le réchauffement issu des gaz que l’homme a mis dans l’atmosphère depuis 1750 se poursuivra pour encore quelques siècles.


    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    J'aimerais voir la tête de ses scientifiques, moi j'en connais des scientifiques menaçant le Giec de procès s'ils continuent à citer leur travaux de manière mensongère.
    Les scientifiques composant le GIEC sont connus, leurs noms sont connus pour tout ceux qui savent utiliser un moteur de recherche, pour la France il existe par exemple Valérie Masson-Delmotte. Quels sont ces scientifiques qui auraient tentés un procès au GIEC ? Sans références ton commentaire est juste une infox de plus. Le processus d’expertise du GIEC est ouvert à tout scientifique désirant faire des remarques, et qu’il est précisément prévu pour que la contradiction soit gérée entre personnes qui ont les moyens de comprendre de quoi il retourne.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Ton JMJ a 58 ans.
    Son cas a longtemps été évoqué aussi, un ingénieur télécoms sans aucune compétence en climatologie, géologie, physique, écologie ou même industrie pétrolière, et dont le seul fait d'arme est d'avoir pondu un rapport à l'ADEME.
    Aujourd'hui il fait le show-man sur YouTube avec un agenda qui le classe d'office dans la catégorie des lobbyistes, et il ne s'en cache pas. Il a le bon mot, du charisme, c'est le Gad Elmaleh de l'uranium 235, mais son argumentaire est truffé de contrevérités.
    Un propos totalement diffamatoire et totalement en phase avec le reste de tes autres remarques. Jean-Marc Jancovici est ingénieur de l'École polytechnique et ingénieur civil diplômé de l'École nationale supérieure des télécommunications (que tu réduis à un ingénieur télécoms pour mieux le discréditer). Jean-Marc Jancovici est un consultant et spécialiste de l'énergie et du climat depuis vingt ans (sans aucune compétence mais ayant vingt ans d'expérience dans le domaine, tu confonds formation et expérience pour mieux le discréditer). Jean-Marc Jancovici a fondé une société Carbone 4 et et président The Shift Project (mais pour le discréditer son seul fait d'arme est d'avoir pondu un rapport à l'ADEME). Jean-Marc Jancovici ne se cache pas de faire du lobby puisqu'il est président de The Shift Project une association créée justement pour faire du lobby. Son argumentaire est selon toi truffé de contrevérités, mais tu ne dis pas lesquelles car tu restes dans le registre de l'intox et de la diffamation. Enfin au lieu de regarder des vidéos de Gad Elmaleh, je te conseille de regarder des vidéos de Jean-Marc Jancovici, car vu le nombre de bêtises que tu alignes ici sur le changement climatique, cela ne pourrait t'être que bénéfique.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Discours sectaire de l'apocalypse mêlée de superstitions de bonne femme.
    Vu que tu assimiles les rapports du GIEC à de l’astrologie, je ne suis pas étonné que les données scientifiques sont pour toi des superstitions de bonne femme, pour reprendre ton propos sexiste.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Après avoir parlé de guerre, on planifie le génocide un grand classique. Cela m'évoque le choix final à la conférence de Wannsee, quand il fut décidé de sauver les récoltes en se débarrassant de tout ce qui n'était pas qui n'était pas blond aux yeux bleus avec des couettes.
    À quel moment tu vois le mot « génocide » dans ma phrase ? Je suis responsable de ce que j'écris pas ce que tu comprends. J'écris qu'on ne peut pas compter sur la baisse de la population pour baisser nos émissions de gaz à effet de serre, mais toi tu comprends « planification d'un génocide ». Tes facultés de compréhension seraient-elles altérées ?

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Non, on ne fera rien, les écolonazis feront des coups de force ridicules et le taux de gaz carbonique montera quand même à 650ppm et personne n'en mourra.
    Associer des personnes qui combattent le réchauffement climatique à des nazis... Tu m'inquiètes sérieusement. Quand à dire qu'avancer le taux de gaz carbonique montera quand même à 650 ppm et personne n'en mourra, cela ne fait que prouver ta nature climato-sceptique et ta défiance envers la science.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    On en revient à la vérité révélée de l'église catholique du XIVème siècle quand Galilé devait abjurer la théorie héliocentrique, ou celle des 100 scientifiques allemands signant une tribune comme Einstein et sa théorie relativiste. Le consensus, c'est Pétain.
    Là on atteint l'apothéose de ton commentaire, tu compares quand même le Haut Conseil pour le Climat, donc le rapports se basent sur les travaux du GIEC (dont les évaluations sont principalement fondées sur les publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est largement reconnue) avec l'Église catholique du XIVe siècle... D'ailleurs certains membres du Haut Conseil pour le Climat font parti ou ou fait parti du GIEC. Tu faisais référence à Gad Elmaleh un peu plus haut, mais ton potentiel comique est de loin supérieur à cet humoriste.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Mais personne n'est mort du réchauffement climatique, bien au contraire.
    Nous en sommes à 1° C de réchauffement, mais nous avons déjà des effets visibles sur l'environnement. Mais vu que tu as mal compris, je te rappelle qu'un réchauffement de 2° C ou 3° C n'est pas la même chose qu'un réchauffement 1° C, et qu'avec un tel réchauffement les sociétés humaines seront totalement déstabilisées.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    L'humanité a-t'elle décroissanté à la fin de l'huile de baleine ?
    Comparer la production d'huile de baleine qui a dû culminer à 700 000 tonnes en 1938 avec la consommation quotidienne de barils pétrole par jour, qui doit être pas loin de cent millions de barils par jour, est juste drôle. Nous n'avons aucune énergie aussi efficace et abondante que le pétrole. La mauvaise nouvelle c'est qu'il reste par contre beaucoup de charbon. Je rappelle au passage que les combustibles fossiles sont tellement abondants et efficaces qu'ils totalisent 83,8 % des souces d'énergie primaires dans le monde en 2019. Nous n'avons rien d'aussi efficace et abondant que les énergies fossiles en remplacement.


    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Et donc si le pic de pétrole conventionnel a eu lieu dans les années 2008,
    C'est ce qu'indique l'Agence internationale de l’énergie, pic du pétrole conventionnel en 2008 et pic pétrolier tout pétrole probable d’ici 2025.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    alors pourquoi tout le monde s'en fout, et pourquoi le court du brent est-il tombé à 35$ le baril quand les russes et saoudiens ont littéralement inondé le marché de pétrole à bon marché ? encore une contrevérité de JMJ.
    Cette phrase prouve clairement que tu n'as jamais regardé une seule conférence de Jean-Marc Jancovici. Car dans presque toutes les conférences de Jean-Marc Jancovici, ce dernier insiste sur la non élasticité prix volume du pétrole. Ce qu'il indique dans son article « Le pétrole est-il élastique ? » : l’observation du passé montre donc que nous avons pu avoir plus de pétrole avec un prix qui monte, plus de pétrole avec un prix qui descend, ou la même quantité de pétrole avec un prix qui fait n’importe quoi. Donc tu es pris, encore une fois, en flagrant délit de diffamation et d'intox.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Il n'y aura jamais de décroissance sauf dans les pays ayant décidés de se suicider comme la France où les gens ont perdu le sens des réalités et laissent leur économie péricliter pour faire vivre une caste de fonctionnaires et de lobbyistes se comportant comme un cancer métastatique.
    La croissance est née avec l'exploitation des énergies fossiles et la croissance mourra avec l'épuisement des énergies fossiles. La perte de la réalité est de croire à la croissance finie dans un monde fini. Si cela peut te rassurer en France ou ailleurs aucun action efficace n'est faite pour lutter contre le changement climatique, l'économie a toujours eu la priorité sur l'écologie.

  6. #26
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
    Non JMJ dit que le prix ne veut rien dire, tu trouveras un article sur ce sujet sur son site.
    Le prix est un bon indicateur de la demande et de l'offre, et dicte les investissements qui vont à une augmentation ou non de la production avec un delta de 10 ans.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Aucune prévision du GIEC ne donne des estimations à 500 °c et plus. Je dis juste que l'expérience étant inédite, le GIEC ne pas pas tout prévoir donc est-ce qu'un réchauffement de 4° C est dix fois pire ou mille fois pire qu'un réchauffement à 4° C ? Si ta température corporelle monte à 39° C tu es malade trois jours, si ta température corporelle monte à à 41° C, ce n'est pas deux fois pire, tu es mort.
    Donc voila tu n'en sais rien, et tant qu'a y aller franco en partant sur un million, part aussi sur 500°c.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Il existe un consensus scientifique sur le changement climatique et un Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat, le GIEC qui examine et synthétise ce qui s’est publié dans la littérature scientifique sur la question de l’influence de l’homme sur le climat. Tout ce qui fait l’objet d’un consensus dans les rapports du GIEC peut être tenu pour une certitude. Le GIEC donne des estimations précises avec différents scénarios, qui est disponible sous une forme résumée dans le document « Résumé à l’intention des décideurs ». Comparer les travaux du GIEC à de l'astrologie est juste de l'intox.

    Donner des documents sans aucune référence n'a malheureusement aucune valeur.
    Personne ne dit que que le climat ne change pas (quoique selon Mann il n'a jamais changé, quelle drôle d'idée), et une majorité de personne pensent que l'homme pourrait avoir un impact. C'est sur ces deux points qu'est le consensus.

    Le reste c'est de la politique et le Giec fait de la politique en s'occupant de l'influence de l'homme sur le climat. Giec que tu cites quand cela t'arrange tout en étant un million de fois plus catastrophiste. Ses prévisions sont de l'astrologie basés sur des modèles numériques sans la moindre valeur ajoutée, comme le montre la figure précédente : marge d'erreur de 2°c à 30 ans.

    Et vu que visiblement tu l'ignores, cette figure très connue est extraite du rapport AR5 du GIEC. Donc ne me fait pas le procès de ne pas avoir précisé la référence, toi qui ne cites jamais tes sources.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Limiter le changement climatique à la monté des eaux démontre une méconnaissance totale du sujet
    Le changement climatique c'est aussi : blah .. blah
    Quelle hypocrisie stupéfiante, c'est toi le premier qui a parlé de la montée des eaux, et qui change de sujet quand j'ai ridiculisé tes affirmations fantaisistes selon lesquelles on observerait une croissance exponentielle de celles-ci. Et tu prétend te réclamer de la science.
    Ta longue liste de catastrophes ayant été déjà longuement discutés dans ces fils, je n'y reviendrais pas car elles tiennent du discours de la fin du monde.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    C'est évidemment très difficile de faire un inventaire précis de ce qui va arriver aux sociétés humaines
    Comme si les sociétés humaines n'étaient pas en équilibre précaire depuis la fondation de Babylone et soumises aux aléas des coups de chauds et de froid, des ilôts de chaleur urbains et des pandémies envoyées par mère nature

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Les scientifiques composant le GIEC sont connus, leurs noms sont connus pour tout ceux qui savent utiliser un moteur de recherche, pour la France il existe par exemple Valérie Masson-Delmotte. Quels sont ces scientifiques qui auraient tentés un procès au GIEC ? Sans références ton commentaire est juste une infox de plus. Le processus d’expertise du GIEC est ouvert à tout scientifique désirant faire des remarques, et qu’il est précisément prévu pour que la contradiction soit gérée entre personnes qui ont les moyens de comprendre de quoi il retourne.
    Espérons que cette brave dame garde les pieds sur terre et ne se gausse pas bientôt d'avoir eu le prix nobel, comme et Jean Jouzel et Michael Mann, nouveau conseiller scientifique d'oncle Joe (spoiler alert : ils ne l'ont jamais eu).

    Et vu que tu l'ignores, citons le témoignage de Paul Reiter, entomologiste à l'institut Pasteur, spécialiste de la malaria affirmant avoir menacé le GIEC de poursuites judiciaires s'ils ne retirait pas son nom de leur rapport qu'il jugeait frauduleux (sur la question précise de la migration de moustiques en zone tempérée, donc de la malaria). Et je cite ce monsieur, il n'est pas le seul dans ce cas.




    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Un propos totalement diffamatoire et totalement en phase avec le reste de tes autres remarques. Jean-Marc Jancovici est ingénieur de l'École polytechnique et ingénieur civil diplômé de l'École nationale supérieure des télécommunications (que tu réduis à un ingénieur télécoms pour mieux le discréditer).
    Jean-Marc Jancovici est un consultant et spécialiste de l'énergie et du climat depuis vingt ans (sans aucune compétence mais ayant vingt ans d'expérience dans le domaine, tu confonds formation et expérience pour mieux le discréditer). Jean-Marc Jancovici a fondé une société Carbone 4 et et président The Shift Project (mais pour le discréditer son seul fait d'arme est d'avoir pondu un rapport à l'ADEME). Jean-Marc Jancovici ne se cache pas de faire du lobby puisqu'il est président de The Shift Project une association créée justement pour faire du lobby. Son argumentaire est selon toi truffé de contrevérités, mais tu ne dis pas lesquelles car tu restes dans le registre de l'intox et de la diffamation. Enfin au lieu de regarder des vidéos de Gad Elmaleh, je te conseille de regarder des vidéos de Jean-Marc Jancovici, car vu le nombre de bêtises que tu alignes ici sur le changement climatique, cela ne pourrait t'être que bénéfique.
    Télécoms Paris a toujours formé des ingénieurs télécoms jusqu'à preuve du contraire, être ingénieur civil ne donne aucune équivalence en doctorat de physique, biologie, chimie ou autre, et il a bien 58 ans. Où est la diffamation ?

    JMJ s'est déjà discrédité tout seul, et sa société de consulting ne fait que du lobbying pour une industrie bien connue des français, ce qui est transparent quand on écoute ses conférences, ce que j'ai patiemment fait au cours des hivers précédents.
    Il faut avoir du guano dans les yeux pour ne pas le voir, mais il est suivi par un remarquable club d'afficionados dont tu n'es que le n-ième représentant. A rendre jaloux un politicien comme Asselineau. Qu'un homme politique porteur d'une idéologie soit idolâtré, cela peut se comprendre mais qu'un lobbyiste se voit vouer un culte de la personnalité interpelle.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Quand à dire qu'avancer le taux de gaz carbonique montera quand même à 650 ppm et personne n'en mourra, cela ne fait que prouver ta nature climato-sceptique et ta défiance envers la science.
    Le taux de CO2 dans une salle de réunion atteint fréquemment les 1500ppm et personne n'en meurt, en tout cas personne ne meurt d'asphyxie mais parfois d'ennui. Ca c'est de la science.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Là on atteint l'apothéose de ton commentaire, tu compares quand même le Haut Conseil pour le Climat, donc le rapports se basent sur les travaux du GIEC (dont les évaluations sont principalement fondées sur les publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est largement reconnue) avec l'Église catholique du XIVe siècle... D'ailleurs certains membres du Haut Conseil pour le Climat font parti ou ou fait parti du GIEC. Tu faisais référence à Gad Elmaleh un peu plus haut, mais ton potentiel comique est de loin supérieur à cet humoriste.
    J'ai écrit "Admettons que les chiffres de la brochure éditée par ton Haut Conseil soient exacts, ils indiquent que ces objectifs de 3%/an sont inatteignables, car 17% en 30 ans font 50% en 1 siècle, si tant est que l'on puisse tenir la tendance".

    Tu n'as donc pas remis en question le fait que ces objectifs étaient inatteignables, mais émit un avis d'autorité sur ton Haut Conseil et un consensus, ce qui ne répond nullement à la question. Tu adoptes une position dogmatique et la comparaison avec l'église catholique du XIVème siècle serait donc justifiée, même si elle était sans doute plus éclairée que les climatologues contemporains. Mais c'est un avis personnel.

    Le reste est une attaque personnelle parce que je diffamé (sic) ton gourou en disait qu'il était ingénieur telecom et plus âgé que Michael Shellenberger.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Comparer la production d'huile de baleine qui a dû culminer à 700 000 tonnes en 1938 avec la consommation quotidienne de barils pétrole par jour
    La question était l'humanité est-elle entrée en déclin suite à la fin de l'huile de baleine ? non, l'huile de baleine ne servait pas à se chauffer mais à s'éclairer et à fabriquer des cosmétiques, nous sommes passés à l'éclairage au gaz et à l'électricité.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Nous en sommes à 1° C de réchauffement, mais nous avons déjà des effets visibles sur l'environnement. Mais vu que tu as mal compris, je te rappelle qu'un réchauffement de 2° C ou 3° C n'est pas la même chose qu'un réchauffement 1° C, et qu'avec un tel réchauffement les sociétés humaines seront totalement déstabilisées.
    3°c qui n'existent que dans la tête de certains climatologues et leurs modèles numériques fumeux.

    Ni le covid, ni la faim dans le monde, ni la malaria, ni les feux de forêts, ni l'ouragan katrina, ni les deux guerres mondiales ne furent causés par le dioxyde de carbone d'origine humaine.

    Par contre, la Tamise et la Seine ne gèlent plus, les récoltes ont été multipliées par plusieurs ordre de grandeur, les français ne meurent plus lors des grandes vagues de froids. Les sociétés humaines en ont-elles destabilisées ? Ces changements sont-ils du à l'homme qui n'avait construit que quelques centaines d'usine en Angleterre et dans le nord des amériques vers 1850 ?

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    C'est ce qu'indique l'Agence internationale de l’énergie, pic du pétrole conventionnel en 2008 et pic pétrolier tout pétrole probable d’ici 2025.
    Pic probable vers 2025 par manque d'investissements, pas par manque de pétrole, donc temporaire. Une confusion fortuite.
    D'ailleurs si ton blogueur journaliste membre du Shift Projet (le monde est petit) avait été honnête, il aurait précisé que l'AIE prévoyait parmi ses scénarios une montée de la production jusqu'en 2040. Voila bien pourquoi aucun expert crédible du secteur pétrolier ne prédit de pic avant cette date.


    Je me permet d'extraire ce tableau des niveaux de production prévu dans le rapport 2018 de l'AIE, précisons la source histoire que qu'on ne m'accuse pas de ne pas donner mes références.

    Notes bien que que non seulement on ne prévoit pas de pic pétrolier avant 2040, mais qu'en plus l'extraction de pétrole conventionnel a continué de croître depuis 2008, et continuera de croître.

    Ton bloggeur journaliste n'en est pas à une approximation prêt, ayant déclaré lors d'une interview qu'on ne trouvait plus de puits. Rien n'est plus faux, on en trouve encore régulièrement et ils sont listés dans ce même rapport. Certes moins qu'à la belle époque de la ruée vers l'or noir.
    Le fait qu'un type comme JMJ relaye ce genre d'annêrie ou prétende ne pas savoir ce qu'il y a dans les gaz et pétrole de schiste (agrotech Paris, avril 2019) le décrédibilise d'office. Le jour où il comprendra que le pétrole est un produit soumis aux aléas de la spéculation et de la politique internationale, dont la production est dictée par des investissements sur 10 ans, et où il cessera de prétendre que la crise de 2008 est due au pic pétrolier, il faudra m'appeler.

    Et le jour où tu comprendras que la question était "si le pétrole a atteint son pic en 2008, comment les russes et les saoudiens arrivent-ils à inonder le marché ?", et non pas "comment se fait-il que le pétrole coûte 35$", tu auras fait un pas.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    La croissance est née avec l'exploitation des énergies fossiles et la croissance mourra avec l'épuisement des énergies fossiles. La perte de la réalité est de croire à la croissance finie dans un monde fini. Si cela peut te rassurer en France ou ailleurs aucun action efficace n'est faite pour lutter contre le changement climatique, l'économie a toujours eu la priorité sur l'écologie.
    Tu voulais sans doute écrire le croissance infinie dans un monde fini.
    Encore deux absurdités : la croissance n'a pas attendu les énergies fossiles sinon nous en serions encore à l'âge des cavernes. Et elle n'a jamais été infinie, mais toujours soumise aux contraintes de ressources.

    Et se préoccuper de savoir si le taux de CO2 va atteindre 650ppm (RCP4.5) ou 1350ppm (RCP8.5) et si monsieur Jouzel va piquer une crise sur France Inter , plutôt que des vrais sujets comme les déchets, la malnutrition ou l'eutrophisation de l'eau, ne relève pas de la physique, de la biologie ni de l'écologie mais de la superstition.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  7. #27
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Le prix est un bon indicateur de la demande et de l'offre, et dicte les investissements qui vont à une augmentation ou non de la production avec un delta de 10 ans.
    Effectivement un pétrole cher permet une augmentation de la production, mais tu réponds encore un fois à côté de la plaque, puis comme le dit justement tireb91913, il n'existe aucun rapport entre la production du pétrole et son prix. Comme le montre Jean-Marc Jancovici dans son article « Le pétrole est-il élastique ? » avec un beau graphique à l'appui comme tu les aimes. Tu m'accuses un peu plus loin faussement de ne jamais donner mes sources, mais quand tu ne te donnes pas de lire les liens hypertextes. Je ne vois qu'une seule explication, tu ignoresle fonctionnement du lien hypertexte ?
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Donc voila tu n'en sais rien, et tant qu'a y aller franco en partant sur un million, part aussi sur 500°c.
    Tu as entièrement raison, je n'en sais rien car je n'étudie par le changement climatique, le GIEC donne des simulations dans ses rapports, mais bon là tu nages entre le délire et le dénigrement des travaux du GIEC.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Le reste c'est de la politique et le Giec fait de la politique en s'occupant de l'influence de l'homme sur le climat. Giec que tu cites quand cela t'arrange tout en étant un million de fois plus catastrophiste. Ses prévisions sont de l'astrologie basés sur des modèles numériques sans la moindre valeur ajoutée, comme le montre la figure précédente : marge d'erreur de 2°c à 30 ans.
    Le GIEC ne fait pas de la politique, tu dois ignorer que les règles fondatrices du GIEC lui interdisent toute recommandation politique, même si ses analyses doivent éclairer les décideurs. Vu que tu as la mémoire courte je te rappelle que le GIEC ne contente de collecter dans la littérature scientifique sur la question de l’influence de l’homme sur le climat. Tu assimiles donc la littérature scientifique collectées et résumées à le GIEC à de l’astrologie. Tu as cependant raison sur un point, jamais le GIEC ne fera d'annonce catastrophiste, chaque mot du rapport du GIEC est discuté et soumis au consensus. Ensuite quand le GIEC écrit dans son rapport « instabilité alimentaire partout du Terre », on peu difficilement croire que des sociétés soumissent au stress alimentaire arrivent à vivre en paix, ça ne se jamais constaté dans l'histoire, mais bon libre à toi de croire le contraire après tout.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Et vu que visiblement tu l'ignores, cette figure très connue est extraite du rapport AR5 du GIEC. Donc ne me fait pas le procès de ne pas avoir précisé la référence, toi qui ne cites jamais tes sources.
    Effectivement je ne peux pas retenir toutes les figures publiée dans les rapports du GIEC. Malheureusement tu ne sais pas ce qu'est une référence, tu devrais aller faire un tour sur Wikipédia pour comprendre qu'une référence doit être accompagné d'un lien hypertexte sur le document original.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Quelle hypocrisie stupéfiante, c'est toi le premier qui a parlé de la montée des eaux, et qui change de sujet quand j'ai ridiculisé tes affirmations fantaisistes selon lesquelles on observerait une croissance exponentielle de celles-ci.
    La seule personne qui est sous l'eau, est pas qu'un peu, c'est toi. La montée des eaux dont j'ai parlé est relatif à la dernière déglaciation il y a dix milles ans, je n'ai fait aucune allusion ce ce qui concerne la montée des eaux ce ce qui concerne le réchauffement climatique actuel. La phrase est la suivante « Donc cinq degrés en un siècle c'est un réchauffement cent fois plus rapide que celui qui a vu l'océan remonter de 120 mètres il y a dix mille ans ». Avant de vouloir ridiculiser mes affirmations, tu devrais les lire dans un première temps.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Et tu prétend te réclamer de la science.
    Ta longue liste de catastrophes ayant été déjà longuement discutés dans ces fils, je n'y reviendrais pas car elles tiennent du discours de la fin du monde.
    Je prétends juste écouter les scientifiques qui traitent de la question. Quand aux affirmations de la fin du monde, qui ne n'en sont pas, ce sont juste des conséquences liée au changement climatique. Le fait qu'il soit probable qu'au delà de 3° C il y est une instabilité alimentaire partout sur Terre, ne signifie pas la fin du monde. La plupart de ces affirmations viennent des rapports du GIEC. Mais si tu penses qu'un réchauffement global de la planète de 3° C à 5 °C n'aura aucun impact sur le climat et sur notre civilisation c'est que ton optimiste dépasse l’inconscience.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Comme si les sociétés humaines n'étaient pas en équilibre précaire depuis la fondation de Babylone et soumises aux aléas des coups de chauds et de froid, des îlots de chaleur urbains et des pandémies envoyées par mère nature
    Discours de climato-sceptique classique, le climat a toujours varié alors pourquoi s'en inquiéter ?
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Et vu que tu l'ignores, citons le témoignage de Paul Reiter, entomologiste à l'institut Pasteur, spécialiste de la malaria affirmant avoir menacé le GIEC de poursuites judiciaires s'ils ne retirait pas son nom de leur rapport qu'il jugeait frauduleux (sur la question précise de la migration de moustiques en zone tempérée, donc de la malaria). Et je cite ce monsieur, il n'est pas le seul dans ce cas.
    Tu vois quand tu veux tu peux donner des références. Cette histoire a l'air tout à fait exacte. Tout organisme fait fasse à des problèmes, le GIEC n'en fait exception. Le cas est suffisamment rare pour avoir attiré les titres des journaux.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Télécoms Paris a toujours formé des ingénieurs télécoms jusqu'à preuve du contraire, être ingénieur civil ne donne aucune équivalence en doctorat de physique, biologie, chimie ou autre, et il a bien 58 ans. Où est la diffamation ?
    Jean-Marc Jancovici est aussi ingénieur de l'École polytechnique, que tu oublies à chaque fois et est aussi Enseignant à Mines ParisTech. Comme dit plus haut tu confonds formation et expérience. Sur Developpez.com il existe des développeurs qui n'ont aucune formation de développeur, mais on trente ans d'expérience en programmation. D'après ton raisonnement ces développeurs ne savent pas développer, car ils n'ont pas fait d'école ingénieur en informatique. Jean-Marc Jancovici a consacré vingt ans de sa vie à l'étude de l'énergie et du climat. Jean-Marc Jancovici ne fait pas de recherche mais se définit comme un ingénieur consultant en énergie et climat. Le programme cycle Ingénieur polytechnicien comprend porte principalement sur les sciences : mathématiques, mathématiques appliquées, physique, chimie, biologie, économie, informatique, mécanique... Ce qui permet à Jean-Marc Jancovici de comprendre et d'assimiler la littérature scientifique.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Où est la diffamation ?
    Si tu ne la vois pas c'est grave. C'est un peu comme si te disais de toi, tu es juste un pisseur de code Visual Basic, en oubliant tes autre compétences, comme Java, MySQL, SQL Server 2008...
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    JMJ s'est déjà discrédité tout seul, et sa société de consulting ne fait que du lobbying pour une industrie bien connue des français, ce qui est transparent quand on écoute ses conférences, ce que j'ai patiemment fait au cours des hivers précédents.
    Il faut avoir du guano dans les yeux pour ne pas le voir, mais il est suivi par un remarquable club d'afficionados dont tu n'es que le n-ième représentant. A rendre jaloux un politicien comme Asselineau. Qu'un homme politique porteur d'une idéologie soit idolâtré, cela peut se comprendre mais qu'un lobbyiste se voit vouer un culte de la personnalité interpelle.
    Jean-Marc Jancovici fait du lobbying pour la décarbonatation de l'économie, il ne s'en cache pas, je ne vois où est le mal ? Nous vivons dans un monde de lobbies si tu ne l'avais pas encore remarqué. Les multinationales font du lobbie, les OMG font du lobbie, etc. Tu ne m'as pas toujours dit en quoi il se discréditait ? Comme toujours de la diffamation sans preuve. Tu as tellement regardé ses conférences que tu n'as toujours pas compris la non élasticité prix volume du pétrole que tu as mis plusieurs fois en doute dans tes commentaires. Jean-Marc Jancovici est juste une personne charismatique et intelligente avec un bon esprit de synthèse qui arrive à vulgariser des concepts compliqués comme l'énergie et le climat. La seule personne jalouse dans l'histoire, cela me semble toi.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Le taux de CO2 dans une salle de réunion atteint fréquemment les 1 500ppm et personne n'en meurt, en tout cas personne ne meurt d'asphyxie mais parfois d'ennui. Ca c'est de la science.
    Quel beau sophisme comme on les aime, si personne si aucun être humain ne meurt dans une pièce à 1 500 ppm de CO2, donc la même quantité dans l'atmosphère ne représente aucun risque pour le climat. Oui ça c'est de la science. Mais bon comme tu confonds astrologie et science, j'en suis à moitié étonné.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Tu n'as donc pas remis en question le fait que ces objectifs étaient inatteignables, mais émit un avis d'autorité sur ton Haut Conseil et un consensus, ce qui ne répond nullement à la question. Tu adoptes une position dogmatique et la comparaison avec l'église catholique du XIVème siècle serait donc justifiée, même si elle était sans doute plus éclairée que les climatologues contemporains. Mais c'est un avis personnel.
    Le Haut Conseil pour le clima (qui a été créé par le Président de la République et dont est membre ton idole Jean-Marc Jancovici) n'a aucune autorité il est chargé d’apporter un éclairage indépendant sur la politique du Gouvernement en matière de climat, et évalue la trajectoire de la France de l’Accord de Paris et de l’atteinte de la neutralité carbone en 2050. Ce qui est certain, ce n'est pas en ne faisant rien que l'objectif pourra être atteint. Ne rien faire c'est rater l'objectif à coût sûr.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Le reste est une attaque personnelle parce que je diffamé (sic) ton gourou en disait qu'il était ingénieur telecom et plus âgé que Michael Shellenberger.
    Ce que j'ai voulu dire est que la résolution de la crise climatique n'a aucun intérêt pour les personnes d'un certain âge, puisque la dérive climatique est déjà embarquée pour les vingt prochaines années. Donc une personne de cinquante ans n'a pas d'intérêt personnel à faire quelque chose. Après je t'avoue ne pas connaître Michael Shellenberger, mais je vois qu'il a écrit un livre sur le fait de pas s'alarmer. Je vais rassurer Michael Shellenberger, personne n'est alarmé, car tout le monde se fout du climat.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    La question était l'humanité est-elle entrée en déclin suite à la fin de l'huile de baleine ? non, l'huile de baleine ne servait pas à se chauffer mais à s'éclairer et à fabriquer des cosmétiques, nous sommes passés à l'éclairage au gaz et à l'électricité.
    Super, tu as trouvé la source d'énergie qui va remplacer les 80 % d'électricité fossiles utilsés aujourd'hui dans le monde pour ne pas provoquer le déclin ? Pour information l'électricité est une énegie finale et non pas primaire, à moins que tu n'es trouvé le moyen de se connecter sur les éclairs des orages ?
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    3°c qui n'existent que dans la tête de certains climatologues et leurs modèles numériques fumeux.
    Encore une fois, cela dépendra de la quantité de CO2 que nous mettrons dans l'atmosphère ces trentes prochaines années. Si tes études personnelles remettent en cause les modèles « fumeux », je t'invite à publier tes travaux dans les revues scientifiques à comité de lectures, tes travaux seront certainement repris par le GIEC.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Ni le covid, ni la faim dans le monde, ni la malaria, ni les feux de forêts, ni l'ouragan katrina, ni les deux guerres mondiales ne furent causés par le dioxyde de carbone d'origine humaine.
    Encore un beau sophisme, puisque toutes ces catastrophes ne sont pas pour origine le CO2, alors on peut continuer à utiliser l'atmosphère comme un grand poubelle. Toi qui trouve certains modèles de scientifiques « fumeux », comment doit-on qualifier ce beau sophisme ?
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Pic probable vers 2025 par manque d'investissements, pas par manque de pétrole, donc temporaire. Une confusion fortuite.
    D'ailleurs si ton blogueur journaliste membre du Shift Projet (le monde est petit) avait été honnête, il aurait précisé que l'AIE prévoyait parmi ses scénarios une montée de la production jusqu'en 2040. Voila bien pourquoi aucun expert crédible du secteur pétrolier ne prédit de pic avant cette date.
    Effectivement ce blog est celui de Matthieu Auzanneau directeur du think tank de la transition énergétique du The Shift Project, qui a aussi écrit le livre Or noir, la grande histoire du pétrole.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Je me permet d'extraire ce tableau des niveaux de production prévu dans le rapport 2018 de l'AIE, précisons la source histoire que qu'on ne m'accuse pas de ne pas donner mes références.
    Malheureusement j'aurai préféré un lien hypertexte directe sur l'article, car le tableau sorti de son contexte n'au aucun valeur à mes yeux.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Ton bloggeur journaliste n'en est pas à une approximation prêt, ayant déclaré lors d'une interview qu'on ne trouvait plus de puits.
    Avec bien entendu aucune référence sur cette interview.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Et le jour où tu comprendras que la question était "si le pétrole a atteint son pic en 2008, comment les russes et les saoudiens arrivent-ils à inonder le marché ?", et non pas "comment se fait-il que le pétrole coûte 35$", tu auras fait un pas.
    Tu n'as toujours pas compris qu'il n'existe pas de lien entre la production et le prix du prétrole, on peut avoir beaucoup de pétrole et un prix cher et peu de pétrole et un prix par fauble.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Encore deux absurdités : la croissance n'a pas attendu les énergies fossiles sinon nous en serions encore à l'âge des cavernes. Et elle n'a jamais été infinie, mais toujours soumise aux contraintes de ressources.
    La croissance pourtant a bel est bien attendu les énergies fossiles, comme tu peux le voir sur ce graphique « La croissance depuis l'Antiquité ».

  8. #28
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    La montée des eaux dont j'ai parlé est relatif à la dernière déglaciation il y a dix milles ans, je n'ai fait aucune allusion ce ce qui concerne la montée des eaux ce ce qui concerne le réchauffement climatique actuel. La phrase est la suivante « Donc cinq degrés en un siècle c'est un réchauffement cent fois plus rapide que celui qui a vu l'océan remonter de 120 mètres il y a dix mille ans ». Avant de vouloir ridiculiser mes affirmations, tu devrais les lire dans un première temps.
    Donc "que celui qui a vu l'océan remonter de 120 mètres il y a dix mille ans" n'est pas une allusion à la montée des eaux actuelle et ta phrase ne voulait rien dire. C'est le summum de l’hypocrisie et pour une fois je suis d'accord avec Mingolito tant sur la forme que le fond.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Effectivement je ne peux pas retenir toutes les figures publiée dans les rapports du GIEC. Malheureusement tu ne sais pas ce qu'est une référence, tu devrais aller faire un tour sur Wikipédia pour comprendre qu'une référence doit être accompagné d'un lien hypertexte sur le document original.
    Tu n'as jamais lu le moindre rapport du Giec, car "tu n'étudies pas le changement climatique" sinon tu ne te lancerais pas dans une tel argutie.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Malheureusement j'aurai préféré un lien hypertexte directe sur l'article, car le tableau sorti de son contexte n'au aucun valeur à mes yeux.
    Comme je l'ai indiqué c'est dans le rapport de l'AIE cité dans l'article que tu as fournis en référence, table 3.1 comme je l'ai précisé. Cela m'a pris certes 20 minutes, mais si tu ne peux pas te sortir les doigts pour vérifier les articles de journaux que tu cites, je ne peux rien pour toi.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Si tu ne la vois pas c'est grave. C'est un peu comme si te disais de toi, tu es juste un pisseur de code Visual Basic, en oubliant tes autre compétences, comme Java, MySQL, SQL Server 2008...
    Parce que tu te permet de lire mes messages sur d'autres sujets pour m'insulter en plus ? c'est le bouquet.
    Oui, c'est comme moi si je disais que tu es un juste un gros con alors que tu n'avoues n'être d'un ignoramus pédant. J'avoue qu'on s'y tromperais.

    Je ne te salue pas.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  9. #29
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Donc "que celui qui a vu l'océan remonter de 120 mètres il y a dix mille ans" n'est pas une allusion à la montée des eaux actuelle et ta phrase ne voulait rien dire. C'est le summum de l’hypocrisie et pour une fois je suis d'accord avec Mingolito tant sur la forme que le fond.
    Malheureusement tu n'as pas compris que je faisais référence à la brutalité du changement qu'a occasionné le réchauffement de 5 °C il y a dix mille ans pour donner une petite idée ce que serait un réchauffement climatique du même ordre. Mais il est bien entendu totalement absurde de croire que cela se limite à la monté des eaux, surtout que je n'en fait aucunement référence ensuite dans mes nombreux exemples, ce qui ne t'empêche pas d'y répondre sur plusieurs lignes, chercher l'erreur... Tu es d'accord avec Mingolito sur la forme et sur le fond, on ne saura pas sur quels sujets. Mais le plus étonnant est que tu arrives à être d'accord avec quelqu'un d'autre que toi même.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Tu n'as jamais lu le moindre rapport du Giec, car "tu n'étudies pas le changement climatique" sinon tu ne te lancerais pas dans une tel argutie.
    Tu enfonces des portes ouvertes, bien sûr que je n'étudie pas le changement climatique, pas plus que toi du reste. Mais au cas où tu ne l'ai pas encore compris, la crise climatique touche tout le monde, et s'informer sur la crise climatique est à la portée de tous, comme lire le « Résumé à l’intention des décideurs du GIEC » ou d'écouter des conférences de vulgarisation comme les excellentes interventions Jean-Marc Jancovici ou les vidéos du Réveilleur. Tout comme les 150 citoyens tirés au sort de la Convention citoyenne pour le climat, n'ont pas étudié le changement climatique, mais se sont informés pendant plusieurs mois sur la crise climatique. Enfin j'attends toujours ton lien HTTP sur le graphique du GIEC.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Comme je l'ai indiqué c'est dans le rapport de l'AIE cité dans l'article que tu as fournis en référence, table 3.1 comme je l'ai précisé. Cela m'a pris certes 20 minutes, mais si tu ne peux pas te sortir les doigts pour vérifier les articles de journaux que tu cites, je ne peux rien pour toi.
    J'ai cherché ton graphique sans succès sur quelques minutes sur la page « World Energy Outlook 2018 ». Même une recherche Google Images ne me retourne rien. Certes je n'ai pas vingt minutes à y consacrer. Le fait que tu ne veuilles pas insérer un simple lien hypertexte dans ton commentaire en dit long sur ta volonté de manipuler l'information au lien de simplement informer.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Parce que tu te permet de lire mes messages sur d'autres sujets pour m'insulter en plus ? c'est le bouquet.
    Oui, c'est comme moi si je disais que tu es un juste un gros con alors que tu n'avoues n'être d'un ignoramus pédant. J'avoue qu'on s'y tromperais.
    J'utilise la même méthode que tu as utilisée avec Jean-Marc Jancovici, mais bon toi tu as le droit d'insulter (puisque tu considères ça comme une insulte) Jean-Marc Jancovici, qui est un spécialiste reconnu de l'énergie et du climat depuis vingt ans, que tu dénigres (enfin toi tu appelles ça insulter) de la façon suivante, je te cite « Son [Jean-Marc Jancovici] cas a longtemps été évoqué aussi, un ingénieur télécoms sans aucune compétence en climatologie, géologie, physique, écologie ou même industrie pétrolière, et dont le seul fait d'arme est d'avoir pondu un rapport à l'ADEME. Aujourd'hui il fait le show man sur YouTube avec un agenda qui le classe d'office dans la catégorie des lobbyistes, et il ne s'en cache pas. Il a le bon mot, du charisme, c'est le Gad Elmaleh de l'uranium 235 ». Le jour où ton intelligence et ta compréhension de l'énergie et de la crise climatique arriveront à la cheville de celle de Jean-Marc Jancovici, j'accepterais volontiers que tu me qualifies « d'ignoramus pédant ».
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Je ne te salue pas.
    De mon côté je te souhaite une excellente journée.

  10. #30
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Malheureusement tu n'as pas compris que je faisais référence à la brutalité du changement ...
    Tu l'as déjà dit plusieurs fois et je vais te faire la même réponse qu'avant, cette brutalité est imaginaire et on n'a observé aucune accélération de la montée des eaux ou de quoique ce soit. Cette théorie est uniquement basée sur le calcul et des modèles informatiques, comme le modèle World 2 de ce cher Meadows pour son bouquin les limites de la croissance, et le modèle bien connu désormais du Covid de Neil Ferguson.
    Mais avec un modèle numérique, je peux envoyer des hommes sur la lune comme Jules Vernes.

    A ce propos, j'ai écouté une conférence d'effondristes sur le rapport Meadows qui était fort intéressante. On y apprend que quelque soit les inputs envisagés, le fameux modèle prévoit un effondrement, autrement dit il se valide lui même. C'est une nouvelle religion, on a même évoqué l'idée d'un gouvernement mondial. Voila un monsieur qui a eu un impact politique considérable.



    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Tu enfonces des portes ouvertes, bien sûr que je n'étudie pas le changement climatique, pas plus que toi du reste.
    Si si, je l'étudie depuis 4 ans maintenant mais pas à titre académique certes. J'ai écouté des dizaines de conférenciers de pointe, météorologues, climatologues, partisans ou non de la théorie anthropique du changement climatique.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Mais au cas où tu ne l'ai pas encore compris, la crise climatique touche tout le monde, et s'informer sur la crise climatique est à la portée de tous, comme lire le « Résumé à l’intention des décideurs du GIEC » ou d'écouter des conférences de vulgarisation comme les excellentes interventions Jean-Marc Jancovici ou les vidéos du Réveilleur. Tout comme les 150 citoyens tirés au sort de la Convention citoyenne pour le climat, n'ont pas étudié le changement climatique, mais se sont informés pendant plusieurs mois sur la crise climatique. Enfin j'attends toujours ton lien HTTP sur le graphique du GIEC.
    Le réveilleur est un petit youtuber parlant du climat depuis son salon parisien, de la disparition des coraux qu'il n'a jamais vu et qui sont toujours là aux dires des centaines de plongeurs faisant du tourisme en Australie, et de l’acidification des océans qui fera disparaître les mollusques et le phytoplancton. Ce qui est la plus vaste blague de la collection : la région la plus poissonneuse du monde est celle ayant le plus bas pH, à 7.7 soit plus bas que dans le pire scénario du Giec. Il s'agit de la région du Courant de Humboldt qui fournit 20% de la pèche mondiale.
    Il semble bien que, comme pour les plantes, la vie marine soit favorisée dans un milieu à fort teneur en CO2 car n'oublions pas qu'elle a prospéré au précambrien quand ce taux était 10 fois plus élevé. Et si les océans étaient alors supposément plus acides, comment se fait-il que l'on retrouve des millions de fossiles dans le calcaire ? et de belle taille.

    Le réveilleur se permet de donner des leçons à des professeurs au collège de France, il a le melon qui ne passe plus les portes, comme Mendax de la Tronche en biais.
    Le réveilleur est chaperonné par le directeur du Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement qui est lui même financé par ... le commissariat à l'énergie atomique. On a eu des soupçons il a commencé à en parler, mais il ne s'en cache même plus, au vu de sa récente et impressionnante collection de vidéos sur le sujet. Faire un doctorat en environnement pour finir VRP du nucléaire, quelle triste destinée.

    Et ce ne sont pas 150 gugusses sélectionnés pour amuser la galerie qui me feront changer d'avis. Par ailleurs, j'ai déjà précisé que la figure était issu du rapport AR5 du Giec.

    Bref, tout ceci est de la propagande comme disait bien Marcel Leroux, climatologue français médaille d'or du CNRS, qui avait tout parfaitement résumé en 20 minutes : le taux de CO2 suit les températures, cela ne va pas faire mourir les animaux, et il y a beaucoup de propagandistes totalement nuls en climatologie.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    J'ai cherché ton graphique sans succès sur quelques minutes sur la page « World Energy Outlook 2018 ». Même une recherche Google Images ne me retourne rien. Certes je n'ai pas vingt minutes à y consacrer. Le fait que tu ne veuilles pas insérer un simple lien hypertexte dans ton commentaire en dit long sur ta volonté de manipuler l'information au lien de simplement informer.
    C'est dans le rapport pdf de 661 pages publié par l'AIE, le bouton download t'y donnera accès mais si tu n'y arrives pas, voila un lien direct : https://webstore.iea.org/download/direct/2375
    Mais quand on est pas doué, on prétend que les gens sont des menteurs.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    J'utilise la même méthode que tu as utilisée avec Jean-Marc Jancovici, mais bon toi tu as le droit d'insulter (puisque tu considères ça comme une insulte) Jean-Marc Jancovici, qui est un spécialiste reconnu de l'énergie et du climat depuis vingt ans, que tu dénigres (enfin toi tu appelles ça insulter) de la façon suivante, je te cite « Son [Jean-Marc Jancovici] cas a longtemps été évoqué aussi, un ingénieur télécoms sans aucune compétence en climatologie, géologie, physique, écologie ou même industrie pétrolière, et dont le seul fait d'arme est d'avoir pondu un rapport à l'ADEME. Aujourd'hui il fait le show man sur YouTube avec un agenda qui le classe d'office dans la catégorie des lobbyistes, et il ne s'en cache pas. Il a le bon mot, du charisme, c'est le Gad Elmaleh de l'uranium 235 ». Le jour où ton intelligence et ta compréhension de l'énergie et de la crise climatique arriveront à la cheville de celle de Jean-Marc Jancovici, j'accepterais volontiers que tu me qualifies « d'ignoramus pédant ».
    Jancovici n'est ni un spécialiste du climat () ni de l'énergie, et personne ne le connait en dehors de son petit sénacle d'afficionados.
    C'est un bête lobbyste de l'énergie nucléaire utilisant l'idéologie de l'effondrement pour vendre son jouet à l'assemblée nationale, en prétendant que cela ne coûtera pas un rond. Un ingénieur civil calculant le coûts d'investissement d'un nouveau parc nucléaire en le comparant aux autres énergies, mais sans même tenir compte du démantèlement, quel sérieux ! Et c'est dans son blog.

    Et donc il a des bons mots, il fait rire son auditoire, c'est un bon show man. Mais son seul fait d'arme est un rapport à l'ADEME sur le carbone.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  11. #31
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Tu l'as déjà dit plusieurs fois et je vais te faire la même réponse qu'avant, cette brutalité est imaginaire et on n'a observé aucune accélération de la montée des eaux ou de quoique ce soit.
    Oui je le réécris, car tes facultés de compréhension sont quelque peu altérées. Pour preuve, ce réchauffement n'a rien d'imaginaire, puisque que ce réchauffement a déjà eu lieu il y a dix mille ans. La brutalité résiderait (car tu n'as manifestement pas compris que ce n'était pars arrivé, puisque tu cherches des signes de montée des eaux ou autres) dans un réchauffement similaire de 5° C en cent fois moins de temps.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Cette théorie est uniquement basée sur le calcul et des modèles informatiques, comme le modèle World 2 de ce cher Meadows pour son bouquin les limites de la croissance, et le modèle bien connu désormais du Covid de Neil Ferguson.
    Mais avec un modèle numérique, je peux envoyer des hommes sur la lune comme Jules Vernes.
    A ce propos, j'ai écouté une conférence d'effondristes sur le rapport Meadows qui était fort intéressante. On y apprend que quelque soit les inputs envisagés, le fameux modèle prévoit un effondrement, autrement dit il se valide lui même. C'est une nouvelle religion, on a même évoqué l'idée d'un gouvernement mondial. Voila un monsieur qui a eu un impact politique considérable.
    Je n'ai malheureusement pas vraiment compris ton commentaire, dommage que tes facultés d’expression soient aussi basses que tes facultés de compréhension. Si je comprends bien, tu es totalement hors-sujet, puisque tu compares des simulations informatiques datant des années 1970 sur des données non climatiques à des des simulations climatiques faites aujourd'hui... Comme beaucoup tu excelles dans l'art de comparer des choux et des carottes. Si j'interprète bien tes bouts de phrases, dans un deuxième temps, tu avances que dans les simulations du Rapport Meadows quelques soit les données entrées on arrive à l'effondrement. Serait-ce une tentative de sophisme de ta part ? On ne le saura jamais, la conclusion restera perdue dans les limbes insondables de ton cerveau. On remarquera ton attachement à la religion qui revient encore ici. « C'est une nouvelle religion » de quoi parle-ton ? Dieu seul le sait. (Normal puisque c'est une religion.)
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Si si, je l'étudie depuis 4 ans maintenant mais pas à titre académique certes. J'ai écouté des dizaines de conférenciers de pointe, météorologues, climatologues, partisans ou non de la théorie anthropique du changement climatique.
    Le fait que tu ai écouté des dizaines de conférence en quatre ans, ne veut pas dire que tu ai compris ces conférences. Je rappelle, au passage, que malgré avoir écouté toute les vidéos de Jean-Marc Jancovici, tu n'as toujours pas assimilé un concept aussi simple de la non élasticité prix volume du pétrole. Donc j'ai des doutes pour les sujets plus compliqués.
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Le réveilleur est un petit youtuber parlant du climat depuis son salon parisien, de la disparition des coraux qu'il n'a jamais vu et qui sont toujours là aux dires des centaines de plongeurs faisant du tourisme en Australie, et de l’acidification des océans qui fera disparaître les mollusques et le phytoplancton. Ce qui est la plus vaste blague de la collection : la région la plus poissonneuse du monde est celle ayant le plus bas pH, à 7.7 soit plus bas que dans le pire scénario du Giec. Il s'agit de la région du Courant de Humboldt qui fournit 20% de la pèche mondiale.
    Il semble bien que, comme pour les plantes, la vie marine soit favorisée dans un milieu à fort teneur en CO2 car n'oublions pas qu'elle a prospéré au précambrien quand ce taux était 10 fois plus élevé. Et si les océans étaient alors supposément plus acides, comment se fait-il que l'on retrouve des millions de fossiles dans le calcaire ? et de belle taille.
    Le réveilleur se permet de donner des leçons à des professeurs au collège de France, il a le melon qui ne passe plus les portes, comme Mendax de la Tronche en biais.
    Le réveilleur est chaperonné par le directeur du Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement qui est lui même financé par ... le commissariat à l'énergie atomique. On a eu des soupçons il a commencé à en parler, mais il ne s'en cache même plus, au vu de sa récente et impressionnante collection de vidéos sur le sujet. Faire un doctorat en environnement pour finir VRP du nucléaire, quelle triste destinée.
    C'est toujours avec plaisir qu'on lit tes commentaires, car on y sent la bonne odeur de dénigrement habituelle qui est ta marque de fabrique. Je me posais la question de savoir si tu disposais d'une autre méthode que le dénigrement systématique, parsemé d'accusations gratuites et non sourcées ? Me voilà rassuré, tu innoves un peu dans ce commentaire, en ajoutant à tes dénigrements habituels un petit soupçon de théorie du complot. Si je comprends le Réveilleur serait indirectement un produit du lobby nucléaire français. Magnifique. Cela dit le jour où tu arriveras à fournir un travail de qualité et aussi sourcé que le Réveilleur, tu auras fait un saut énorme dans l'évolution, un peu du même niveau que de l'australopithèque à l'homo sapiens.

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    C'est dans le rapport pdf de 661 pages publié par l'AIE, le bouton download t'y donnera accès mais si tu n'y arrives pas, voila un lien direct : https://webstore.iea.org/download/direct/2375Mais quand on est pas doué, on prétend que les gens sont des menteurs.
    Tu n'es malheureusement pas un menteur, tu crois juste que la vérité est une opinion comme une autre. J'ai réussi à télécharger le rapport et effectivement ton graphique y figure bien. Cependant, je pense qu'effectivement il s'agit de simulations qui ne remettent pas en cause le pic de production de pétrole conventionnel qui a eu lieu en 2008 ni un possible déclin de la production mondiale de pétole en questionnant si l’investissement dans l'approvisionnement en combustibles fossiles est-il en décalage avec les tendances de consommation ? « The risk of a supply crunch looms largest in oil. The average level of new conventional crude oil project approvals over the last three years is only half the amount necessary to balance the market out to 2025, given the demand outlook in the New Policies Scenario. US tight oil is unlikely to pick up the slack on its own. Our projections already incorporate a doubling in US tight oil from today to 2025, but it would need to more than triple in order to offset a continued absence of new conventional projects. ». Page 28. Mais il serait plus intéressant de lire le nouveau « World Energy Outlook 2020 ».

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Jancovici n'est ni un spécialiste du climat () ni de l'énergie, et personne ne le connait en dehors de son petit sénacle d'afficionados.
    Si Jean-Marc Jancovici n'est pas un spécialiste du climat et de l'énergie et que personne ne le connaît, tu m'expliqueras :
    • pourquoi certaines sociétés du privée payent sa société Carbone 4 ?
    • pourquoi il est invité dans des sociétés ou des universités pour faire des conférences ?
    • pourquoi il est appelé comme consultant à l'Assemblé nationale ?
    • pourquoi il donne des cours à l'École nationale supérieure des mines de Paris ?
    • pourquoi a-t-il été choisi pour rejoindre le Haut Conseil pour le climat par le Premier ministre ?
    • pourquoi est-il invité comme expert du climat à la radio ou la télévision par des journalistes ?

    Deux solutions, soit les patrons des sociétés (comme Total, PSA, Schneider Electric, Lagardère...), les présidents des Universités, les députés, les ministres, les journalistes... sont tous des crétins patentés et toi ddoumeche développeur Visual Basic et Java tu es la seule personne intelligente qui a su percer la vérité et voir l'imposture que représentait Jean-Marc Jancovici... Soit c'est l'inverse !
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    C'est un bête lobbyste de l'énergie nucléaire utilisant l'idéologie de l'effondrement pour vendre son jouet à l'assemblée nationale, en prétendant que cela ne coûtera pas un rond. Un ingénieur civil calculant le coûts d'investissement d'un nouveau parc nucléaire en le comparant aux autres énergies, mais sans même tenir compte du démantèlement, quel sérieux ! Et c'est dans son blog.
    Vu que tu as vu toutes les vidéos de Jean-Marc Jancovici, mais que que tu les as pas comprises, je te rappelle que Jean-Marc Jancovici est intéressé par le nucléaire juste pour tuer le charbon. Faire du nucléaire pour le plaisir de faire du nucléaire ne l'intéresse pas. Développer l'éolien et le solaire et arrêter le nucléaire ne l'intéresse pas non plus, car cela n'a aucun effet sur les émissions de gaz à effet de serre en France. Dans quel article Jean-Marc Jancovici compare le nucléaire à l'éolien sans tenir compte du démantèlement ? Pas de lien, pas de référence, une ddoumeche intox de plus  ?
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message

    Et donc il a des bons mots, il fait rire son auditoire, c'est un bon show man. Mais son seul fait d'arme est un rapport à l'ADEME sur le carbone.
    Effectivement, Jean-Marc Jancovici est un très bon orateur qui sait intéresser son public à un sujet complexe et grave, c'est sa force. Mais bon au final on n'a pas vraiment envie d'en rire. Le bilan ADEME des versions 1 à 6 écrit principalement par Jean-Marc Jancovici, écrits de 2000 à 2010, date à laquelle il n'était pas connu. Depuis Jean-Marc Jancovici a fait énormément de choses, dont une société, ONG, des conférences, écrits des livres... Mais bon, tu refuses de voir ces choses, on ne peut pas forcer un aveugle à voir.

  12. #32
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Si Jean-Marc Jancovici n'est pas un spécialiste du climat et de l'énergie et que personne ne le connaît, tu m'expliqueras
    bonsoir la raison est très simple c'est parce que tous les gens qui défendent l'écologie et son idéologie représentent une véritable aubaine pour l'équipe gouvernementale en place.
    Je m'explique: les partis écologistes expliquent sans cesse qu'il faut privilégier les sources de production énergétiques alternatives comme l'éolien et abandonner le nucléaire par exemple.
    Ainsi cela influence l'esprit des électeurs et du reste de la population.

    En quoi c'est une aubaine pour le gouvernement ?
    Parce que le gouvernement français n'aura pas besoin de refinancer un programme extrêmement coûteux de réfection/mise-à-niveau du parc nucléaire actuel avec la transition énergétique.
    Disons que ça coûte vraiment moins cher le développement des parcs éoliens.
    Combien coûte une poignée d'éoliennes combien coûte une centrale nucléaire ? Non seulement à construire mais aussi sans compter les dépenses élevées d'exploitation d'une centrale nucléaire éventuellement financées par l’État ?

    J'ai la certitude que sans la fermeture de la centrale de Fesseinheim ,ça aurait coûté une ruine pour Engie et donc l’État pour effectuer une remise à niveau de cette centrale et non pour satisfaire les écolos.
    Donc concernant la transition écologique c'est une véritable tartufferie...
    par exemple la maire de Paris fait planter des arbres en centre-ville.
    Mais planter des arbres en ville ça coûte quasiment rien au lieu de financer des gros projets culturels comme il y a eu dans le passé , vous me suivez ?

    Le gros avantage du vélo c'est que y'a pas besoin de refaire la voirie des villes parce qu'un vélo n'abîme pas les chaussées.
    L'année dernière bref en 2019 j'avais entendu à la radio qu'il fallait trouver 25 milliards d'euros pour refaire les ponts, les chaussées...
    Bref y'a long à dire là-dessus
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
    ( A Einstein)

  13. #33
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Jean-Marc Jancovici est intéressé par le nucléaire juste pour tuer le charbon. Faire du nucléaire pour le plaisir de faire du nucléaire ne l'intéresse pas. Développer l'éolien et le solaire et arrêter le nucléaire ne l'intéresse pas non plus, car cela n'a aucun effet sur les émissions de gaz à effet de serre en France.
    De ce que j'ai compris de JMJ, il prône surtout la réduction de la consommation d'énergie. Malheureusement, dès qu'un quidam l'interpelle, c'est pour parler du nucléaire...


  14. #34
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Oui je le réécris, car tes facultés de compréhension sont quelque peu altérées. Pour preuve, ce réchauffement n'a rien d'imaginaire, puisque que ce réchauffement a déjà eu lieu il y a dix mille ans. La brutalité résiderait ((...) puisque tu cherches des signes de montée des eaux ou autres) dans un réchauffement similaire de 5° C en cent fois moins de temps.
    Auparavant, tu nous as parlé de "la remontée de l'océan de 120 mètres il y a dix mille ans" puis tu as prétendu que ce n'était pas une allusion à la montée des eaux actuelles, que le réchauffement ne se limitait pas à cela puis enfin que tu n'en avais jamais parlé. C'est fort confus et un cochon n'y retrouverait pas ses petits, ce qui explique pourquoi on n'y comprend rien.
    Mais comme je n'ai pas reçu le baptême de ta secte, cela doit expliquer "l'altération de mes facultés mentales".

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Car tu n'as manifestement pas compris que ce n'était pas arrivé
    Encore une interprétation.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Si je comprends bien, tu es totalement hors-sujet, puisque tu compares des simulations informatiques datant des années 1970 sur des données non climatiques à des simulations climatiques faites aujourd'hui... Comme beaucoup tu excelles dans l'art de comparer des choux et des carottes.
    Si je me souviens bien, Jancovini parle longuement de Meadows lors de ses conférences et fonde la moitié de son argumentation dessus, et nous sommes tout à fait dans le monde de la simulation numérique. Et tu peux te mettre ce choux dans les oreilles et ces carottes là où je pense, cela fera un cochon de lait.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Si j'interprète bien tes bouts de phrases, dans un deuxième temps, tu avances que dans les simulations du Rapport Meadows quelques soit les données entrées on arrive à l'effondrement. Serait-ce une tentative de sophisme de ta part ? On ne le saura jamais, la conclusion restera perdue dans les limbes insondables de ton cerveau. On remarquera ton attachement à la religion qui revient encore ici. « C'est une nouvelle religion » de quoi parle-ton ? Dieu seul le sait. (Normal puisque c'est une religion.)
    Tu le saurais en écoutant cette conférence d'effondristes, ce que tu ne feras jamais car tu ne sais pas te documenter, raison pour laquelle tu es inculte.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Le fait que tu ais écouté des dizaines de conférence en quatre ans, ne veut pas dire que tu ais compris ces conférences.
    Comment peux-tu en juger, toi qui n'étudies pas le climat et n'a jamais lu un rapport du Giec ?

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Je rappelle, au passage, que malgré avoir écouté toute les vidéos de Jean-Marc Jancovici, tu n'as toujours pas assimilé un concept aussi simple de la non élasticité prix volume du pétrole. Donc j'ai des doutes pour les sujets plus compliqués.
    J'ai très bien compris que c'était un concept ne voulant rien dire et que tu as été incapable d'expliquer, un colifichet issu de l'économie de grande surface.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    C'est toujours avec plaisir qu'on lit tes commentaires, car on y sent la bonne odeur de dénigrement habituelle qui est ta marque de fabrique.
    Mais quand je dis que Rodolphe Meyers, dit le réveilleur, est un petit VRP du nucléaire qui se permet de donner des leçons à des professeurs au collège de France, ou quand je dis que tu es un ignorasmus pédant, il ne faut pas y voir du dénigrement ou une quelconque animosité. C'est juste une réalité observable, et si tu en ressens du plaisir, tant mieux.
    Rappelles-moi quelle est la production poissonnière et le pH du courant de Humbolt ? veux-tu une vidéo de plongeurs au milieu des coraux australiens ?

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Si je comprends le Réveilleur serait indirectement un produit du lobby nucléaire français. Magnifique. Cela dit le jour où tu arriveras à fournir un travail de qualité et aussi sourcé que le Réveilleur, tu auras fait un saut énorme dans l'évolution, un peu du même niveau que de l'australopithèque à l'homo sapiens.
    Moi aussi j'ai fait des choses peu reluisantes pour manger quand j'étais jeune. Même si aujourd'hui, ce serait impossible car j'ai des principes.


    Extrait réalisé sans trucage de sa chaîne youtube, et je n'ai pas tout listé. Faut-il que je te mette un lien vers sa chaîne ou vas-tu trouver ?


    Qu'un laboratoire du climat soit subventionné par l'industrie nucléaire pose question, pourquoi pas par Esso tant qu'on y est.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Tu n'es malheureusement pas un menteur, tu crois juste que la vérité est une opinion comme une autre. J'ai réussi à télécharger le rapport et effectivement ton graphique y figure bien. Cependant, je pense qu'effectivement il s'agit de simulations qui ne remettent pas en cause le pic de production de pétrole conventionnel qui a eu lieu en 2008
    Je vais te faire une réponse à la gros Agnus puisque tu aimes donner le bâton pour te faire battre: qui es tu toi, petit trouffion de base, pour dire aux experts de l'AIE qu'ils se trompent et que la production de pétrole conventionnelle ne dépassera jamais celle de 2008 ? ce qui par ailleurs n'a aucune espèce d'importance puisque la production de barils en 2025 et au delà sera supérieure à celle de 2008, à moins que tu ne veuilles remettre aussi cela en question.

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Si Jean-Marc Jancovici n'est pas un spécialiste du climat et de l'énergie et que personne ne le connaît, tu m'expliqueras pourquoi certaines sociétés du privée payent sa société Carbone 4, pourquoi il est invité dans des sociétés ou des universités pour faire des conférences, pourquoi a-t-il été choisi pour rejoindre le Haut Conseil pour le climat par le Premier ministre ?
    Parce que c'est un lobbyste et qu'il fait son métier de lobbyste et que le premier ministre est un ancien d'Areva. J'avoue ne pas avoir trouvé la moindre publication scientifique ni même de thèse de ce monsieur dans le domaine de la climatologie, peut-être pourrais-tu nous éclairer ?

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message
    Dans quel article Jean-Marc Jancovici compare le nucléaire à l'éolien sans tenir compte du démantèlement ? Pas de lien, pas de référence, une ddoumeche intox de plus  ?
    Pourquoi te fournir un lien puisque tu serais capable de ne pas le trouver, vu que tu n'as même pas eu la curiosité de regarder son blog comme je te le suggérais, vu que tu es impotent ?

    Citation Envoyé par FatAgnus Voir le message

    Effectivement, Jean-Marc Jancovici est un très bon orateur qui sait intéresser son public à un sujet complexe et grave, c'est sa force. Mais bon au final on n'a pas vraiment envie d'en rire. Le bilan ADEME des versions 1 à 6 écrit principalement par Jean-Marc Jancovici, écrits de 2000 à 2010, date à laquelle il n'était pas connu. Depuis Jean-Marc Jancovici a fait énormément de choses, dont une société, ONG, des conférences, écrits des livres... Mais bon, tu refuses de voir ces choses, on ne peut pas forcer un aveugle à voir.
    Oui oui, c'est encore un de ces gourous de l'apocalypse et il faut avoir du charisme et des bons mots pour subjuguer les gogos, ce qui n'est pas donné à tout le monde : Jim Jones, David Koresh, Luc Jouret, Nongqawuse.
    Et son seul fait d'arme est d'avoir pondu un rapport à l'ADEME comme je le disais, comme quoi tu progresses quand tu veux.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  15. #35
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message



    Qu'un laboratoire du climat soit subventionné par l'industrie nucléaire pose question, pourquoi pas par Esso tant qu'on y est.
    Le CEA, ce n'est pas vraiment "l'industrie nucléaire"... Sinon autant dire que le forum dvp c'est "les gafa".

    "Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme divers d'administration centrale (ODAC) de recherche scientifique français dans les domaines de l’énergie, de la défense, des technologies de l'information et de la communication, des sciences de la matière, des sciences de la vie et de la santé" (https://fr.wikipedia.org/wiki/Commis...s_alternatives)

    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    dire aux experts de l'AIE qu'ils se trompent et que la production de pétrole conventionnelle ne dépassera jamais celle de 2008
    L'AIE est notoirement critiqué pour produire des rapports plus politiques que scientifiques, minimiser le problème de la production de pétrole, utiliser des modèles climatiques obsolètes, etc. (https://en.wikipedia.org/wiki/Intern...ency#Criticism).

  16. #36
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
    Le CEA, ce n'est pas vraiment "l'industrie nucléaire"... Sinon autant dire que le forum dvp c'est "les gafa".

    "Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) est un organisme divers d'administration centrale (ODAC) de recherche scientifique français dans les domaines de l’énergie, de la défense, des technologies de l'information et de la communication, des sciences de la matière, des sciences de la vie et de la santé" (https://fr.wikipedia.org/wiki/Commis...s_alternatives)
    Le CEA c'est aussi la bombe et 4000 personnes dans le secteur de défense, et de lourdes infrastructures de recherches dans le nucléaire comme Saclay et Marcoule. Et son dernier rapport financier ne nous dit quelle est la part du budget consacré à sa mission historique mais il doit être conséquent jusqu'à preuve du contraire.

    Le rôle du LSCE n'est pas de faire de la recherche médicale, atomique, physique ou de défense mais de produire de la recherche climatique. Donc faire subventionner ce labo par le CNRS, d'accord.
    Mais y impliquer le CEA, c'était faire entrer le loup dans la bergerie, car il y a un conflit d'intérêt évident.

    Ceci expliquant sans doute pourquoi François Marie Bréon, directeur de ce labo & chaperon de Rodolphe Meyers, défend avec virulence l'industrie nucléaire. Allant jusqu’à prétendre que cela va sauver le climat, entre autres déclarations fracassantes que l'on retrouve en parcourant sa timeline et en lisant quelques uns de ses interviews.

    Mais au risque d'en décevoir certains, ni le nucléaire ni les éoliennes ne sauveront le climat pas plus qu'ils ne sauveront les lions et les girafes.

    Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message

    L'AIE est notoirement critiqué pour produire des rapports plus politiques que scientifiques, minimiser le problème de la production de pétrole, utiliser des modèles climatiques obsolètes, etc. (https://en.wikipedia.org/wiki/Intern...ency#Criticism).
    Quelle organisation internationale ne fait pas de politique et est au dessus de la critique, le GIEC ?
    Le rôle de l'AIE n'est pas de faire des prévisions météorologiques ou climatiques, pas plus que ce n'est le rôle de la NASA qui le fait pourtant aussi. Mais si j'ai besoin d'informations sur le pétrole, je vais voir chez BP, ou chez eux puisqu'on les a cité. Je ne sais pas où on a vu un problème dans la production de pétrole, hormis le fait qu'il occasionne des conflits.


    Et tu demandais pourquoi on interroge toujours JMJ sur le nucléaire, c'est sans doute parce qu'il se déclare grand admirateur de Marcel Leboiteux, père du parc électronucléaire français, qu'il prétend que c'est un amortisseur de la décroissance (sic) et qu'il préférrait vivre à fukushima daichi qu'en fasse d'une usine Seveso (dans l'émission de France Culture dont tu as extrait les vignettes).

    Mais on ne réduira jamais les émissions de GES de 4% par an ni à court ni à moyen terme, sans déplaise à JMJ et aux autres affiliés au Club de Rome. Et heureusement.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  17. #37
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    ..
    Mais au risque d'en décevoir certains, ni le nucléaire ni les éoliennes ne sauveront le climat pas plus qu'ils ne sauveront les lions et les girafes.
    ...
    Mais on ne réduira jamais les émissions de GES de 4% par an ni à court ni à moyen terme, sans déplaise à JMJ et aux autres affiliés au Club de Rome. Et heureusement.
    Je ne sais pas à quel point tu le fais exprès donc je vais la reposter :


  18. #38
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
    Je ne sais pas à quel point tu le fais exprès donc je vais la reposter :
    Mais ce monsieur peut raconter toutes les sornettes qu'il veut, on ne réduira jamais les émissions de GES de 4% par an car c'est impossible en France même, alors au niveau mondial, n'en parlons pas. Je ne vois ce qu'il y a de compliqué a comprendre la dedans.
    La joie de l'âme est dans la planification -- Louis Hubert Liautey

  19. #39
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    Mais ce monsieur peut raconter toutes les sornettes qu'il veut, on ne réduira jamais les émissions de GES de 4% par an car c'est impossible en France même, alors au niveau mondial, n'en parlons pas. Je ne vois ce qu'il y a de compliqué a comprendre la dedans.
    Où est-ce qu'il a dit qu'on allait réduire les émissions de GES de 4% par an ?
    Il dit que c'est ce qu'il faut faire pour éviter un réchauffement insupportable et indique ce qui peut permettre d'y arriver, ou pas. Je ne vois ce qu'il y a de compliqué a comprendre la dedans.

  20. #40
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par ddoumeche Voir le message
    on ne réduira jamais les émissions de GES de 4% par an car c'est impossible en France même, alors au niveau mondial, n'en parlons pas.
    Il suffit d'un effondrement mondial et ce sera bon, les émissions de gaz à effet de serre d'origine humaine chuteront.
    Le système est trop fragile pour tenir éternellement. On ne va pas maintenir notre niveau de vie encore très longtemps. Quand les gens seront pauvre ils ne consommeront plus et ne voyageront plus.

    Par contre le confinement n'a pas du faire grand chose :
    Pollution : le confinement n'a finalement pas fait baisser les émissions de gaz à effet de serre
    Les données mondiales pour 2020 ne sont pas encore disponibles mais la tendance à la hausse des concentrations de gaz à effets de serre devrait se poursuivre cette année, ajoute l'OMM, citant des rapports initiaux issus de diverses stations.
    Keith Flint 1969 - 2019

###raw>template_hook.ano_emploi###