Wikimedia décide officiellement de transférer ses dépôts de code sur GitLab,
Suite à des plaintes de développeurs concernant le système de révision de code Gerrit

Wikimedia Foundation, qui gère Wikipedia, a officiellement décidé de déplacer ses dépôts de code de Gerrit, son système de révision de code actuel, vers une installation Gitlab Community Edition autohébergée. Selon le groupe de travail de l’association, les frictions sur Gerrit ralentissent le développement plutôt que de le favoriser, ce qui pousse les développeurs à migrer vers des hébergeurs tiers. Cependant, le choix de recourir à l'hébergement de codes par des tiers nuit à la collaboration, tant interne qu'externe, chez Wikimedia.

Wikimedia a constaté que les résultats d'une enquête de satisfaction des développeurs menée au cours des deux dernières années ont suscité des plaintes concernant le système de révision de code Gerrit. En particulier, l'interface de Gerrit a la réputation d'être difficile à utiliser, d’après Wikimedia, et le flux de travail est différent de la méthode habituelle de l'industrie, de sorte que de nombreux développeurs ne l'ont pas appréciée. Wikimedia Foundation a également déclaré qu'il a fallu du temps pour que le personnel technique s'habitue à Gerrit, ce qui a mis la barre plus haut pour les nouveaux venus dans la communauté Wikimedia.


« Cette insatisfaction est particulièrement évidente pour nos communautés de bénévoles. L'insatisfaction évidente à l'égard de la révision de code, associée à une révision interne de nos outils et pratiques de CI, fait de ce moment un moment opportun pour revoir nos choix en matière de révision de code », a écrit le groupe de travail dans une publication de la semaine dernière.

La Wikimedia Foundation reconnaît que le flux de travail de Gerrit est à bien des égards le meilleur de sa catégorie, mais « son interface souffre de lacunes en matière de convivialité et son flux de travail diffère des pratiques courantes du secteur. Cela crée des barrières à l'entrée pour la communauté et ralentit l'intégration du personnel technique du WMF. En outre, un nombre croissant de personnes et d'équipes (membres du personnel et non membres du personnel) choisissent de renoncer à l'utilisation de Gerrit et d'utiliser à la place une option hébergée par une tierce partie telle que GitHub ».

Selon le groupe de travail, les développeurs sont insatisfaits pour plusieurs raisons dont trois sont très importantes. Ils partent de Gerrit pour bénéficier d’une réduction des frictions lors de la création de nouveaux dépôts ; d’une installation plus facile et un libre-service de la configuration de l'intégration continue ; et d’une plus grande familiarité avec les flux de travail de type "pull-request".

Cependant, si certaines équipes ou personnes utilisent un service d'hébergement non Gerrit, elles ne pourront pas partager le code avec Gerrit et d'autres, ce qui créera une confusion supplémentaire parmi le personnel technique, selon Wikimedia.

« Toutes ces explications indiquent que les frictions dans notre système actuel de révision de codes ralentissent le développement plutôt que de le favoriser. Le choix de recourir à l'hébergement de codes par des tiers nuit à notre collaboration (tant interne qu'externe), ajoute à la confusion de l'intégration et rend plus difficile le maintien des normes de code entre les dépôts. En même temps, il y a une exigence que tous les logiciels qui sont déployés pour la production de Wikimedia soient hébergés et déployés à partir de Gerrit ».

À moins que les problèmes de convivialité que les utilisateurs ont avec Gerrit ne soient résolus, chaque utilisateur poursuivra le projet en utilisant le service de son choix. GitHub a déjà 152 projets liés à la Wikimedia Foundation, dont 127 sont les équipes officielles de recherche et d'analyse de données de la Wikimedia Foundation.

Wikimedia Foundation se tourne vers GitLab Community Edition

GitLab, le gestionnaire de référentiels Git basé sur le Web et développé par GitLab Inc. a été développé en Ruby on Rails, un framework Web libre écrit en langage Ruby. Wikimedia Foundation évalue ce système de révision de code comme étant « fonctionnel et extensible », et GitLab souligne lui-même sur sont site Web qu'il peut autohéberger GitLab Community Edition (CE) sur les propres serveurs des développeurs. GitLab CE est une plateforme de développement de logiciels open source de bout en bout avec contrôle de version intégré, suivi des problèmes, révision du code, et plus encore.


« GitLab est disponible pour l'autohébergement, comme requis pour la parité avec le reste de notre infrastructure d'outils de développement et pour alléger les inquiétudes concernant la confidentialité des données ou les restrictions d'utilisation de l'hébergement tiers », d’après l’équipe de Wikimedia qui a examiné GitLab. De plus, comme « GitLab offre une édition communautaire (CE) sous licence du MIT, il adhère au principe directeur de la Fondation, à savoir la liberté et l'open source ».

A partir du 23 octobre 2020, la Wikimedia Foundation a décidé de déplacer le dépôt de Gerrit vers GitLab Community Edition.

À la question « Pourquoi n'êtes-vous pas allé sur GitHub alors que de nombreux projets sont hébergés sur GitHub », Wikimedia Foundation a répondu : « GitHub est le premier outil nécessaire pour rejoindre la communauté technique de Wikimedia et il est gratuit ». Mais « GitHub ne répond pas à tous nos besoins ; par exemple, GitHub accorde peu de contrôle sur les métadonnées, aucune influence sur la politique de confidentialité/la conservation des données, les sanctions et les interdictions, peu de contrôle sur les sauvegardes et les contrôles d'intégrité des données, et aucun accès garanti à long terme aux paramètres et à la configuration du dépôt sous-jacent », lit-on dans la partie FAQ de la publication titrée « GitLab consultation ».

En plus, les dépôts hébergés sur GitLab seront reflétés sur GitHub, à des fins de visibilité, a écrit le groupe de travail de Wikimedia pour répondre à une autre question, à savoir ce qui adviendra des dépôts développés sur GitHub si l’on passe à GitLab. Wikimedia encourage « fortement » les développeurs à utiliser GitLab.

Source : Wikimedia

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Quels commentaires faites-vous des arguments de Wikimedia pour migrer vers GitLab ?

Voir aussi :

Wikipédia : un nouveau code de conduite pour lutter contre ce que la firme qualifie de « comportement toxique », observé chez certains bénévoles
Google offre des millions de dollars à Wikimédia et des outils de Machine Learning, pour faciliter le travail des rédacteurs d'articles de Wikipédia
La fondation Wikimedia annonce l'abandon du projet Zero, qui permet un accès gratuit à Wikipedia sur les appareils mobiles
Un service Wikipedia pour le Dark Web a été lancé par un ingénieur en sécurité, afin de contourner la censure dans certains pays