Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Au-delà de Python et JavaScript, Kite supporte désormais 13 langages
    Au-delà de Python et JavaScript, Kite, le moteur de complétion de code basé sur l’IA, supporte désormais 13 langages
    trois autres sont prévus dans les semaines à venir

    Lorsque Kite, le moteur de complétion de code basé sur l’IA, a été lancé en 2019, il prenait uniquement en charge Python, et le support de JavaScript n’a été ajouté qu’au début de cette année. Mais l’équipe de développement de l’outil a travaillé à élargir son offre. La semaine dernière, Kite, la société à l’origine de l’outil de complétion, a annoncé que Kite prend désormais en charge 11 nouveaux langages de programmation (Java, Kotlin, Scala, C, C++, Objective-C, C#, Go, HTML, CSS et TypeScript), mais aussi que le support de trois autres langages (PHP, Ruby et Shell) est prévu pour bientôt.

    Kite est un moteur de complétion de code qui se base sur l’IA afin de faire des suggestions les plus justes possible. Kite promet de s'adapter au style de codage d'un développeur à la volée et de suggérer plusieurs jetons sans qu’il ait à définir manuellement la structure d'une “expression”. Cependant, Kite ne supportait initialement que la complétion pour le code Python, car son ancienne approche exigeait que le développeur construise un moteur sémantique dédié pour chaque langage. Kite a révisé son approche en 2019 afin de faciliter la prise en charge d’autres langages de programmation.

    Pour accélérer la prise en charge de JavaScript et d'autres langages, il s'est tourné l'année dernière vers le traitement du langage naturel en utilisant GPT-2 mis au point par OpenAI, le laboratoire de recherche en intelligence artificielle fondé en 2015 par Elon Musk, PDG de Tesla et de SpaceX, et quatre autres patrons de la Tech. GPT-2 est un modèle formé pour prédire le mot suivant en fonction des mots précédents dans un texte. Il est assez puissant pour générer des paragraphes écrits à la manière d'un humain. Le laboratoire a publié cette année GPT-3, une mise à jour de GPT-2.


    En utilisant GPT-2, Kite a entraîné son modèle d'apprentissage profond à partir de 22 millions de fichiers JavaScript open source pour s'assurer que son produit fonctionne avec les frameworks JavaScript populaires, comme React, Vue, Angular et le runtime JavaScript Node.js. Selon Adam Smith, le PDG de Kite, pour y arriver, l’équipe a modifié le code de GPT-2 avec “pas mal” de classement et de filtrage propriétaires pour rendre moins distrayantes et plus pertinentes les suggestions affichées par Kite. Autrement dit, les modèles du moteur Kite pour chaque nouveau langage sont toujours basés sur GPT-2, mais un GPT-2 personnalisé.

    Avec l’ajout de ces 11 nouveaux langages, au total, Kite prend désormais en charge la complétion de code pour 13 langages de programmation (Python et JavaScript étant les deux premiers). En outre, la société a annoncé que Kite fonctionne dans la plupart des EDI populaires et éditeurs de codes, dont VS Code, JupyterLab, Vim, Sublime et Atom, Android Studio et tous les EDI basés sur JetBrains IntelliJ. Elle a déclaré qu’actuellement, elle évite à ses développeurs les plus actifs d'écrire environ 175 “mots” de code chaque jour. Un gain de temps qui pourrait s’accroître bientôt.

    Par ailleurs, une autre caractéristique de Kite est qu'il classe ses suggestions par pertinence, et non par ordre alphabétique comme le font certains de ses concurrents non optimisés par l'IA. La société a également déclaré qu’elle explore d’autres idées pouvant lui permettre d’améliorer Kite, notamment l’expérience utilisateur. Smith a expliqué que Kite a étudié l'utilisation du GPT-3 pour l'achèvement du code, mais il estime que le modèle est trop grand pour être installé sur le portable d'un développeur et qu'il créerait trop de latence s'il était déployé sur un serveur.

    « Nous avons étudié GPT-3 dès son annonce. En gros, il s’agit juste d’une très grande version de GPT-2. Il n'y a pas de différences architecturales majeures qui le rendent intrinsèquement plus intelligent que GPT-2, à part une taille de modèle beaucoup plus grande », a expliqué Smith. Le service est disponible en téléchargement gratuit et la société propose une version serveur payante pour les entreprises, utilisant un GPU pour améliorer les finitions, offre une plus grande optimisation à l’intelligence artificielle et la possibilité de créer des modèles personnalisés.

    La version payante inclut également la prise en charge de la complétion de code sur plusieurs lignes, tandis que la version gratuite ne supporte que la complétion de lignes de code. Enfin, notons que Microsoft offre le même service via IntelliCode, un outil de son environnement de développement intégré Visual Studio, qui prend en charge C++, Java, Python, SQL Server, TypeScript et JavaScript, C# et XAML. Microsoft permet aussi d’ajouter IntelliCode à l'éditeur de code Visual Studio Code grâce à des extensions de langages.

    Source : Kite

    Et vous ?

    Que pensez-vous de Kite ?
    L'avez-vous déjà testé ? Quelles sont vos impressions ?

    Voir aussi

    Kite, le moteur de complétion de code Python basé sur l'IA analyse maintenant le code en local, mais des développeurs ne sont toujours pas rassurés

    OpenAI a publié l'IA de génération de texte qu'il disait trop dangereuse pour être divulguée, mais le modèle n'est pas encore parfait

    Open AI propose en bêta privée son modèle de traitement du langage naturel GPT-3. Ses applications vont de la génération de texte cohérent à la génération de code en passant par la création d'apps

    Visual Studio : IntelliCode, la version d'IntelliSense basée sur l'IA, s'enrichit du support de Python, qui fait suite à celui de C#
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    Attendez... Kite ? Vous voulez dire, le malware qui insère des pubs automatiquement dans les projets Open-source qui sont codés avec ?

    https://github.com/atom-minimap/minimap/issues/588
    https://qz.com/1043614/this-startup-...e-programmers/
    https://theoutline.com/post/1953/how...mp;zi=j6mcx26n

    Ca fait sérieux tiens...

###raw>template_hook.ano_emploi###