Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Tesla a réalisé 331 millions de dollars de bénéfices au troisième trimestre 2020
    Tesla a réalisé 331 millions de dollars de bénéfices au troisième trimestre 2020,
    Représentant une augmentation de 39 % d'une année sur l'autre, malgré la pandémie

    Mercredi dernier, Tesla a publié ses résultats financiers et sa lettre aux actionnaires pour le troisième trimestre 2020. Tesla a annoncé son cinquième bénéfice trimestriel consécutif sur un chiffre d'affaires record d’environ 8,8 milliards de dollars (contre 6,30 milliards de dollars l'année précédente), stimulé par une hausse des livraisons de véhicules et des ventes de crédits réglementaires environnementaux à d'autres constructeurs automobiles. Le bénéfice (PCGR) s’élève à 331 millions de dollars au 3T20, représentant une forte amélioration par rapport au troisième trimestre 2019, malgré la pandémie du covid-19.

    Wall Street s'attendait à un chiffre d'affaires d'environ 8,36 milliards de dollars pour le trimestre et à un gain de 0,55 $ par action, selon les données IBES de Refinitiv. Le constructeur automobile a dépassé les estimations des analystes en termes du chiffre d’affaires, et le gain par action (non PCGR) a été de 0,76 dollar. Tesla termine le troisième trimestre 2020 avec un flux de trésorerie disponible positif de 1,4 milliard de dollars et 14,5 milliards de dollars de trésorerie et d'équivalents de trésorerie, selon les chiffres de l’entreprise.


    Dans sa présentation aux investisseurs, Tesla a également indiqué que le troisième trimestre a été marqué par une croissance substantielle des livraisons de véhicules, qui a contrebalancé une baisse du prix de vente moyen, car l'entreprise vend de moins en moins de modèles S et X et de plus en plus de modèles 3 et Y.

    Le constructeur automobile avait déjà publié des données sur ses livraisons du troisième trimestre au début du mois d'octobre, mais pour le rappeler, il a fabriqué 16 992 modèles S et X, dont 15 725 ont été livrés. La production des modèles 3 et Y a atteint 128 044 unités ; au total, 124 318 de ces véhicules ont été livrés au cours des trois mois en question. Il est impressionnant de constater que les livraisons totales ont augmenté de 54 % par rapport au trimestre précédent et de 44 % par rapport à l'année précédente. Au total, l'activité automobile de l'entreprise a rapporté 7,6 milliards de dollars de recettes.

    Tesla affirme qu'elle a maintenant augmenté la capacité de production des modèles 3 et Y à 500 000 véhicules par an dans son usine de Fremont, en Californie, et qu'elle prévoit d'atteindre sa pleine capacité vers la fin de 2020 ou le début de 2021. Le constructeur de véhicules électriques indique que son usine de Shanghai, en Chine, a augmenté sa capacité à 250 000 véhicules par an et fonctionne désormais en trois équipes. L'entreprise indique que l'usine de Berlin, en Allemagne, est en cours et que les équipements devraient commencer à arriver dans les "prochaines semaines", la production devant commencer l'année prochaine.

    Interrogé par un analyste lors d'une conférence téléphonique pour savoir si Tesla avait l'intention de livrer entre 840 000 et 1 million de véhicules l'année prochaine, sur la base de la capacité maximale actuelle de ses usines, le PDG Elon Musk a répondu que l'objectif était « dans cette fourchette », tandis qu'un autre dirigeant de Tesla a déclaré que l'entreprise donnerait des indications le trimestre prochain, a rapporté Reuters.

    Tesla a défié une tendance à la baisse dans l'industrie automobile en 2020 et a fait face à une pandémie et à des bouleversements économiques avec des ventes régulières et des trimestres rentables, envoyant des actions en hausse d'environ 400 % cette année, selon Reuters. L'ascension de Tesla souligne la confiance des investisseurs dans l'avenir des véhicules électriques et le passage de l'entreprise de constructeur de niche à leader mondial des voitures propres.

    Cependant, Craig Irwin, un analyste de Roth Capital Partners, a averti que l'avance de Tesla pourrait bientôt se réduire : « La société est encore incroyablement riche en valeur, comme si elle fonctionnait dans le vide, mais les concurrents travaillent furieusement pour la rattraper », a-t-il déclaré, faisant référence à plus de 400 nouveaux modèles de véhicules électriques qui devraient être mis en circulation d'ici 2024, d’après Reuters.

    Par exemple, General Motors a révélé mercredi une version électrique de son pick-up Hummer qui concurrencera le futur Cybertruck de Tesla, dont la production est prévue pour l'année prochaine. Musk a déclaré mercredi que les commandes de Cybertruck seront livrées en 2022, ou au plus tôt vers la fin de 2021.


    La vente des crédits de pollution a contribué aux résultats du 3T20

    Selon la présentation de Tesla, les crédits réglementaires ont représenté 397 millions de dollars de ses revenus. Selon Reuters, sans ces revenus, Tesla n'aurait pas réalisé un trimestre rentable. Depuis le début de l'année, les crédits réglementaires représentent 1,18 milliard de dollars, soit 7 % du total des revenus du secteur automobile. Il faut noter que Tesla a dû verser 280 millions de dollars de rémunération en actions au PDG Elon Musk après avoir atteint certaines étapes.

    Les crédits de pollution sont devenus une source de revenus plus significative pour Tesla il y a environ un an, lorsque la Californie et d'autres États américains ont augmenté la part obligatoire de véhicules à émissions zéro vendus par constructeur, a rapporté Reuters. On s'attend à ce que ces revenus se tarissent à mesure que les concurrents commenceront à vendre davantage de véhicules électriques.

    L'activité de de batteries de Tesla a également connu un bon troisième trimestre de l'année, en déployant 759 MWh, soit une augmentation de 81 % par rapport au deuxième trimestre 2020. En septembre, Tesla a présenté des plans visant à réduire les coûts de production des batteries en produisant en interne des cellules plus grandes pour alimenter une flotte croissante, notamment des véhicules plus lourds et plus gourmands en énergie. Mais Musk a déclaré mercredi que la société ne dépendrait pas de la production interne de cellules avant 2022, suggérant que Tesla continuera à s'appuyer sur ses fournisseurs de batteries externes Panasonic Corp, LG Chem et CATL.

    Le troisième trimestre fut également bon pour l'activité solaire de la société, qui a déployé 57 MW, soit une augmentation de 111 % par rapport au deuxième trimestre. Selon Tesla, cela est dû à une nouvelle stratégie de panneaux solaires à bas prix. Au total, les activités de batterie et solaire de Tesla ont apporté 579 millions de dollars de revenus pour le trimestre.

    Musk a également déclaré que Tesla lancerait plus largement ce qu'il appelle "la conduite autonome intégrale" (FSB) d'ici la fin de l'année. Mardi soir, Tesla a lancé cette fonction pour un nombre non divulgué de conducteurs « experts et prudents » dans le cadre d'un lancement pilote. Musk promet des fonctionnalités totalement autonomes depuis plusieurs années et les acheteurs de Tesla peuvent payer 8 000 dollars dans l'espoir de recevoir éventuellement la mise à niveau.

    Tesla affirme aussi qu'il dispose de suffisamment de liquidités pour financer le développement de son prochain Roadster et Cybertruck et que la société continuera à « investir de manière significative dans sa feuille de route de produits ». En conséquence, les dépenses de R&D ont en fait légèrement augmenté pour atteindre leur montant le plus élevé depuis plusieurs trimestres, soit 366 millions de dollars.

    En ce qui concerne l’avenir proche, certains analystes ont placé leurs espoirs dans la croissance de Tesla du côté de la Chine, qui a commencé à se redresser alors que les consommateurs se débarrassent des effets de la pandémie. Ceci parce que la reprise est lente aux États-Unis et l'Europe est aux prises avec une deuxième vague de l'épidémie du coronavirus. Les données de l'association chinoise de l'industrie automobile, CPCA, montrent que les ventes de la berline Tesla Model 3 sont restées à peu près stables de juillet à septembre. Au total, Tesla a vendu environ 34 100 unités de la Model 3 fabriquée à Shanghai au cours du troisième trimestre, a rapporté Reuters.

    Source : Tesla

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ces résultats financiers de Tesla ?
    Les crédits réglementaires environnementaux ont représenté 397 millions de dollars des revenus de Tesla. Quel commentaire en faites-vous ?

    Voir aussi :

    Tesla devient le constructeur automobile avec la plus grande capitalisation boursière et atteint 1000 dollars par action, mais ne doit pas seulement sa réussite à la construction des voitures
    Tesla va procéder à une large diffusion de la version bêta de la suite "Full Self-Driving" « d'ici la fin de l'année », en commençant par un déploiement « extrêmement lent et prudent »
    Elon Musk : les voitures Tesla entièrement autonomes sont maintenant « très proches », et l'autonomie de niveau 5 pourrait être soumise à une approbation réglementaire cette année
    Tesla publie ses résultats financiers relatifs au quatrième trimestre 2019, une année marquée par la livraison record de 367 561 véhicules
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Invité
    Invité(e)
    Bizarre on n'entend plus toutes les mauvaises langues qui critiquent Elon Musk et ses projets.

    Facile de critiquer quelqu'un d'avant-gardiste quand soit même on ne propose rien.

    Totalement mérité pour Elon Musk et ses équipes ! Bravo

  3. #3
    Expert éminent sénior
    C'est toujours la voiture la moins fiable du marché. Et sa nouvelle usine en Allemagne a vu l'eau coupée, faute de payer les factures. Mais oui, ils ont fini par embaucher des ingénieurs de production dignes de ce nom, ce qui a ramené la fabrication à un coût acceptable. Ne leur reste plus qu'à investir dans de la qualité et des méthodes (pour le taux pannes) et dans un service administratif digne de ce nom (pour payer les factures en temps et en heure), et ça commencera à ressembler à une vraie boite d'automobile.

    (et sa boring company propose toujours de construire des tunnels 10 fois moins cher...pour une capacité cent fois moindre qu'un tunnel classique; alors oui sa fusée qui se pose toute seule est impressionnante, mais ça n'en fait pas un surhomme qui réussit tout)
    Les 4 règles d'airain du développement informatique sont, d'après Michael C. Kasten :
    1)on ne peut pas établir un chiffrage tant qu'on a pas finalisé la conception
    2)on ne peut pas finaliser la conception tant qu'on a pas complètement compris toutes les exigences
    3)le temps de comprendre toutes les exigences, le projet est terminé
    4)le temps de terminer le projet, les exigences ont changé
    Et le serment de non-allégiance :
    Je promets de n’exclure aucune idée sur la base de sa source mais de donner toute la considération nécessaire aux idées de toutes les écoles ou lignes de pensées afin de trouver celle qui est la mieux adaptée à une situation donnée.

###raw>template_hook.ano_emploi###