Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Windows 10 Discussion :

Partionner un disque SSD ?


Sujet :

Windows 10

  1. #1
    Membre confirmé
    Partionner un disque SSD ?
    Bonjour,

    J'ai commandé un nouveau notebook avec un disque SSD de 512 Go (sans HDD)

    Peut-on partionner un disque SSD et cela sert-il à quelque chose, à part séparer les données du système, dans la mesure où le disque n'est pas physique contrairement aux HDD ?

    Merci

  2. #2
    Membre éprouvé
    Bonjour
    Oui et ainsi si tu reinstalle windows tu ne perds pas tes données.
    Evidemment, il faut toujours faire tes copies de données sur un disque externe ou le cloud.

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Bonjour

    On peut partitionner, mais sur un SSD de 512 Go cela ne sert à rien.

    Il faut savoir que le partitionnement a été inventé pour exploiter des disques de plus grande capacité que ne supportait le système de fichier.

    Par exemple, un système de fichier permet de gérer 512 Go, tu as un disque de 1024 Go, dans ce cas tu fais deux partitions de 512 Go.
    Vous pouvez utiliser les FAQ (ICI) ou les Tutoriels (ICI) et aussi accéder au blog (ICI)

  4. #4
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par JML19 Voir le message
    Bonjour

    On peut partitionner, mais sur un SSD de 512 Go cela ne sert à rien.
    même en cas de réinstallation de Windows je suppose?

  5. #5
    Responsable Systèmes

    On peut partitionner, mais sur un SSD de 512 Go cela ne sert à rien.
    Si. Ca sert si tu veux faire un dual boot, ou si tu veux isoler les données de l'OS.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur la création d'un système : http://chrtophe.developpez.com/tutor...s/minisysteme/
    Mon article sur le P2V : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/p2v/
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  6. #6
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
    Si. Ca sert si tu veux faire un dual boot, ou si tu veux isoler les données de l'OS.
    et du point de vue de la sécurité des données.. ?

    Le disque SSD n'étant pas physique, je suppose qu'il ne peut y avoir de partitions illisibles comme sur un HDD, non? ou le SSD est lisible dans sa totalité ou pas du tout ?

  7. #7
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par Daejung Voir le message
    Le disque SSD n'étant pas physique, je suppose qu'il ne peut y avoir de partitions illisibles comme sur un HDD, non? ou le SSD est lisible dans sa totalité ou pas du tout ?
    Un disque SSD est physique. La différence avec un disque dur magnétique est la façon de stocker les informations. Un disque dur magnétique a des plateaux rotatifs qui utilise la polarité des particules de fer pour stocker des 0 ou des 1. Tandis que le disque SSD utilise des transistors non volatile. Tout comme les disques magnétiques, les transistors ont une durée de vie qui se compte en cycle d'écriture. Les disque SSD embarque généralement entre 20 et 25% de transistors afin de pallier aux pertes. Cependant, c'est transparent pour l'utilisateur. Le firmware du disque SSD se charge automatiquement de la détection des transistors mort et active ceux de secours en copiant les données. Le fait qu'il n'y ait plus de pièce mécanique a permit d'augmenter de manière significative la vitesse d'écriture et de lecture.
    Sauf si tu pars sur des cartes PCI, la majorité des disques SSD vendus ont la même forme que les disques magnétique de PC portable. Tu peux mettre un disque SSD à la place d'un disque magnétique sans avoir de modifications à faire.

    Qu'appelles tu partitions illisibles ?
    est ce la perte de donnée sur le disque ? ou bien le système de fichier qui devient illisible suite soit a une défaillance technique, soit une mauvaise manipulation?
    "Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît." Michel Audiard - Les tontons flingueurs

  8. #8
    Responsable Systèmes

    et du point de vue de la sécurité des données.. ?
    Pas de différence.
    Risque de panne, certes moindre qu’un disque mécanique mais pas inexistante. Pour le risque de plantage système, virus etc, le risque est le même.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur la création d'un système : http://chrtophe.developpez.com/tutor...s/minisysteme/
    Mon article sur le P2V : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/p2v/
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  9. #9
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par gabriel21 Voir le message

    Qu'appelles tu partitions illisibles ?
    est ce la perte de donnée sur le disque ? ou bien le système de fichier qui devient illisible suite soit a une défaillance technique, soit une mauvaise manipulation?
    Mauvaise formulation peut-être. Je pensai aux secteurs défectueux.

    Sur mon ancien notebook, ces secteurs n'avaient pas pu être réparés il y a quelques mois. C'était la partition C sur laquelle se trouvait le système. Les données étaient sur D et ont pu être récupérées (j'avais de toute façon une sauvegarde des données.

    J'ai pris possession de mon nouveau Notebook. Il n'y a qu'une seule partition (C et le SSD est crypté avec BitLocker, bien que ce soit la version Famille de Windows 10.

  10. #10
    Responsable Systèmes

    Sur mon ancien notebook, ces secteurs n'avaient pas pu être réparés
    Sur SSD, tu as des bugs firmware qui les rend quasiment illisibles ou réduisent leur durée de vie. apparemment travailler avec un SSD plein réduit sa durée de vie, celui-ci ne pouvant pas répartir l'écriture sur des cellules différentes assez souvent.

    Mais le taux de panne est moindre qu'avec les disques mécaniques.
    Ma page sur developpez.com : http://chrtophe.developpez.com/ (avec mes articles)
    Mon article sur la création d'un système : http://chrtophe.developpez.com/tutor...s/minisysteme/
    Mon article sur le P2V : http://chrtophe.developpez.com/tutoriels/p2v/
    Consultez nos FAQ : Windows, Linux, Virtualisation

  11. #11
    Expert éminent sénior
    Bonjour

    Cela dépend aussi du type de mémoire flash

    SLC, TLC, MLC, QLC, quel type de mémoire flash pour son SSD ?

    Pour accélérer le traitement des données, les SSD font appel à de la mémoire Flash NAND ou 3D NAND. Elle sert notamment à masquer les latences de certains transferts et à améliorer les performances sans solliciter inutilement la mémoire Flash. Son procédé de fabrication industriel peut paraître compliqué mais il explique les différences de performances entre certains modèles.

    On distingue ainsi quatre grandes familles de mémoire flash pour SSD :

    SLC pour Single Level Cell. Ici, chaque cellule de mémoire contient un seul bit. Plus pérenne, plus précis, plus performant c’est aussi le type le plus cher, souvent rencontré en entreprises et parfois utilisé pour le cache des SSD.

    MLC pour Multi Level Cell. 2 bits par cellule pour ce type de mémoire très courant en raison de son prix plus accessible et convient à la plupart des utilisations quotidiennes et intensives.

    TLC pour Triple Level Cell. Vous le comprenez, plus on stocke de bits sur une cellule, plus le prix baisse et les performances également comme avec la TLC. Pour autant, les SSD qui en sont équipés restent plus que suffisants pour de nombreux utilisateurs.

    QLC ou Quadri Level Cell et donc 4 bits par cellule. C’est la technologie la plus récente et la moins couteuse car elle permet en plus de produire des SSD de grandes capacités à tarif contenu. Mais les débits baissent encore.
    Vous pouvez utiliser les FAQ (ICI) ou les Tutoriels (ICI) et aussi accéder au blog (ICI)

###raw>template_hook.ano_emploi###