Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    La Chine offre 10 millions de yuans numériques à 50 000 habitants de Shenzen pour en stimuler l'utilisation
    La Chine lance son premier test grand public de la monnaie numérique en offrant 10 millions de yuans numériques à 50 000 habitants de Shenzen
    dans le but de stimuler leur utilisation

    La ville chinoise de Shenzhen a offert un total de 10 millions de yuans (1,27 million d’euros) en monnaie numérique de la banque centrale du pays à 50 000 habitants dans le but de stimuler son utilisation. Cela fait partie du programme pilote du yuan numérique qui est mené dans plusieurs grandes villes de Chine et du premier test public de la monnaie numérique. Shenzhen, connue pour ses destinations shopping, est une métropole moderne du sud-est de la Chine qui relie Hong Kong au continent chinois.

    Le cadeau du yuan numérique a été fait par une loterie dans le quartier Luohu de Shenzhen. Les gagnants ont reçu des « paquets rouges » numériques contenant l’équivalent de 200 yuans (25,41 euros) de monnaie numérique. Les paquets rouges sont des enveloppes-cadeaux traditionnellement utilisées en Chine pour donner de l'argent pendant les vacances et les occasions spéciales. Les personnes vivant à Shenzhen pouvaient s'inscrire à la loterie via iShenzhen, un service basé sur la blockchain exploité par le gouvernement de Shenzhen.

    « Les paquets rouges sont un moyen auquel les entreprises Internet chinoises ont eu recours pour stimuler l'adoption, comme ce que nous avons vu avec Tencent WeChat et Alipay d'Alibaba au début, lorsque ces produits ont été lancés pour la première fois », a commenté Flex Yang, PDG du cabinet de cryptofinance Babel Finance

    Les gagnants de la loterie ont été annoncés dimanche dernier, selon un communiqué du gouvernement de Shenzhen. Ils ont reçu un lien pour ouvrir un portefeuille numérique à l'aide de l'application officielle Digital Renminbi afin de réclamer le paquet rouge, peut-on lire sur la publication.

    Le yuan numérique ne doit pas être confondu avec une forme de cryptomonnaie. Il est plutôt émis et géré par la banque centrale, qui sert de version numérique statutaire de la monnaie physique de la Chine et permet à Pékin de mieux appréhender la circulation de sa monnaie. Il est destiné à compléter, et non à remplacer, les applications de paiement tierces telles que WeChat Pay et Alipay dans un pays où les espèces s'épuisent.

    Par exemple, le gouvernement central pourrait à l'avenir octroyer des subventions aux bureaux locaux en envoyant des yuans numériques, ce qui peut aider à résoudre des problèmes comme la corruption.

    Shenzhen est l'une des quatre villes chinoises à commencer les tests internes du yuan numérique, a annoncé un avis du gouvernement en août sans entrer dans les détails. La dernière distribution aux consommateurs est considérée comme le premier test public à grande échelle du pays de la monnaie virtuelle centralisée.

    Près de 2 millions de personnes à Shenzhen se sont inscrites à la loterie, selon un message du gouvernement local. Dans un premier temps, les yuans numériques peuvent être utilisés dans 3389 magasins désignés du district de Luohu du 12 au 18 octobre, y compris les stations-service Sinopec, les magasins Walmart, les centres commerciaux CR Vanguard et les hôtels Shangri-La. Les destinataires ne peuvent pas transférer leurs yuans numériques à une autre personne.

    Il y avait des indications précédentes d'une telle application. En avril, Shenzhen a lancé une vague de recrutement pour des postes techniques tels que les architectes d'applications mobiles et les développeurs Android.


    La prochaine étape : une « plateforme d'innovation fintech »

    Dans la prochaine étape, Shenzhen lancera une « plateforme d'innovation fintech » par le biais de son institut officiel de la monnaie numérique, précise un document du gouvernement central détaillant les mesures de développement quinquennales de la ville, notamment en attirant davantage d'investissements étrangers dans les technologies de pointe. La ville jouera également un rôle clé dans la promotion de la recherche et du développement, de l’application et de la collaboration internationale du yuan numérique.

    La ville est bien placée pour les besoins de tests étant donné qu’elle a été un modèle national de réformes économiques axées sur le marché. Créée en 1980 en tant que première zone économique spéciale de Chine, elle abrite désormais des grandes enseignes technologiques telles que Tencent, Huawei et DJI ainsi que des pôles d'innovation tels que HAX et Trouble Maker.

    Alors que la banque centrale fournit la logique et l’infrastructure qui sous-tendent le yuan numérique, les banques commerciales et les entreprises privées peuvent largement innover au niveau des applications. La plateforme Didi et la branche fintech de JD ont récemment dévoilé des mesures pour aider à accélérer la mise en œuvre réelle du yuan numérique.

    « Si le programme pilote [à Shenzhen] se déroule bien, nous pouvons nous attendre à ce que d'autres villes lancent leurs programmes pilotes, ainsi que de nouveaux scénarios d'application, accélérant ainsi l'adoption du paiement électronique en monnaie numérique », a observé Yang.

    L'économiste en chef de China Citic Bank International, Liao Qun, estime que ce cadeau numérique en renminbi augmentera dans une certaine mesure l'utilisation de la monnaie numérique. L'économiste en chef de la Hang Seng Bank (Chine), Dan Wang, est d'accord, affirmant que chaque yuan donné est susceptible de générer plus de ventes, citant l'effet multiplicateur. « Un calcul à l'envers de l'enveloppe suggérerait que ce programme de 10 millions de yuans générera au moins 50 millions de yuans en demande totale », a-t-il déclaré.

    Le sous-gouverneur de la Banque populaire de Chine, Fan Yifei, a récemment révélé que le yuan numérique, connu sous le nom de paiement électronique en monnaie numérique, avait déjà été utilisé dans 3,13 millions de transactions d'une valeur d'environ 1,1 milliard de yuans. En outre, le gouvernement de Shenzhen a récemment récompensé environ 5000 travailleurs dans les domaines médicaux et de santé confrontés à la pandémie de Covid-19 avec du yuan numérique.

    Sources : communiqués du gouvernement de Shenzen (1, 2), communiqué du gouvernement central (1, 2)

    Et vous ?

    Que pensez-vous de la monnaie numérique ?
    En quoi offrir de la monnaie numérique pourrait aider à en stimuler l'utilisation ?
    La France gagnerait-elle à s'en inspirer ? Dans quelle mesure ?

    Voir aussi :

    Une porte dérobée, non documentée qui prend secrètement des clichés, trouvée dans une montre intelligente pour enfants: le X4, fabriqué et développé conjointement en Chine, suscite des inquiétudes
    La Chine prépare une enquête antitrust sur Google pour déterminer si la société aurait profité de la domination d'Android pour étouffer la concurrence
    La Chine accuse les États-Unis de « voler sans vergogne » TikTok et les avertit qu'elle est « préparée à se battre », pour défendre jusqu'au bout les droits de l'application
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre confirmé
    Que pensez-vous de la monnaie numérique ?
    Elle a un très bel avenir. On peut imaginer que si le retour est bon, elle remplacera en Chine la monnaie papier pour connaître l'historique de chaque pièce. (économies, infalsifiabilité, surveillance de masse). Nul doute que si c'est un succès les démocraties s'en inspireront.

  3. #3
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Fagus Voir le message
    Elle a un très bel avenir. On peut imaginer que si le retour est bon, elle remplacera en Chine la monnaie papier pour connaître l'historique de chaque pièce. (économies, infalsifiabilité, surveillance de masse). Nul doute que si c'est un succès les démocraties s'en inspireront.
    Techniquement on peut aussi tracer un billet hein...

    L'avantage de la crypto c'est au moins de pas pouvoir faire tourner la planche à billets.

  4. #4
    Futur Membre du Club
    La chose la plus importante à propos du yuan numérique (ou DCEP) est qu'il ne fait pas partie du système SWIFT qui est manipulé par les Etats-Unis pour des sanctions économiques unilatérales.

  5. #5
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    Techniquement on peut aussi tracer un billet hein...

    L'avantage de la crypto c'est au moins de pas pouvoir faire tourner la planche à billets.
    Oui mais il y a plus de manutention ce qui limite la faisabilité à grande échelle.
    Concernant mon message du dessus, je précise que je suis pour l'usage de la monnaie papier pour le maintient d'une vie non-surveillée à chaque instant. Je regarde juste avec quelques craintes le modèle chinois de surveillance généralisé.

###raw>template_hook.ano_emploi###