Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Télétravail : les développeurs ont plus de mal à coder depuis leur domicile, d'après des données de Google
    Télétravail : des données internes de Google montrent que les développeurs ont plus de mal à coder depuis leur domicile
    En raison d’une baisse de la qualité de communication entre équipes

    GitLab s’appuyait déjà de façon totale sur le télétravail avant que la crise sanitaire de Covid-19 ne débute. Mi-mai, Twitter est devenue la première grande entreprise technologique à permettre aux employés qui peuvent travailler à distance de le faire de façon permanente, ce, même après la levée des restrictions en lien avec la pandémie de coronavirus. Faut-il y voir des signes que le télétravail est nécessairement une bonne chose ? N’y a-t-il pas de revers de la médaille pour les développeurs ? Des données internes de Google soulignent ce qui serait des tares du télétravail.

    Google comme d’autres entreprises technologiques a, au cours du mois de mai de l’année en cours, fait passer l’annonce selon laquelle l’entreprise entend garder la majorité de ses employés en télétravail jusqu’en 2021. Des données internes d’un sondage du géant technologique sur le télétravail qui couvre le deuxième trimestre 2020 ont fait l’objet de divulgation. Quelques points clés :

    • seulement 31 % des développeurs informatique de l’entreprise qui ont participé au sondage ont eu le sentiment d’être plus productifs en situation de télétravail, soit une baisse de 8 % en comparaison de données du premier semestre de l’année en cours ;
    • de façon globale, l’entreprise a vu les pourcentages de propositions (par les développeurs) de modifications de dépôts de bases de code baisser dans la période concernée. Dans les chiffres, c’est une baisse de 45 %.

    Des données du mois d’août s’ajoutent à ces dernières et il en ressort que le géant technologique enregistre une baisse globale des pourcentages de propositions (par les développeurs) de modifications de dépôts de bases de code de 16 %. Grosso modo, le sentiment de productivité en situation de télétravail dans les rangs des développeurs chez Google est au plus bas. Les données qui ont fait l’objet de fuite soulignent que la population des développeurs la plus concernée par ces baisses de productivité se recrute parmi les nouveaux employés de Google sur des contrats à durée déterminée. C’est autour de ce détail en particulier qu’apparaît ce qui serait une des tares propres au télétravail : l’absence de mentorat de qualité. C’est une hypothèse formulée par l’équipe en charge de ces questions chez Google : en raison du passage au télétravail, la qualité de la communication entre membres d’équipe, notamment, entre développeurs expérimentés et novices a connu une baisse. Ce facteur couplé à une connexion internet de mauvaise qualité a provoqué l’indisponibilité de documentation et d’instructions claires pour les novices lancés sur certaines tâches par l’entreprise.

    C’est l’un des points sur lequel les détracteurs du travail à distance appuient en général pour justifier la nécessité de poursuivre en présentiel. En 2013, dans une note envoyée à ses employés, la PDG de Yahoo a annoncé qu'il ne sera plus possible pour ces derniers de travailler à distance. Expliquant sa décision, la patronne de Yahoo avait soutenu que « certaines des meilleures décisions et idées viennent de discussions de couloir et de cafétéria, en rencontrant de nouvelles personnes et dans des réunions d'équipe improvisées » avant d’ajouter que « la rapidité et la qualité sont souvent sacrifiées lorsque nous travaillons à la maison » et qu'avoir un Yahoo! Uni « commence par être physiquement ensemble ». En 2017, IBM a mis en avant des arguments allant dans le même sens pour mettre fin au télétravail. Comme quoi, le présentiel serait la condition sine qua non pour la stimulation de la productivité des employés.


    L’idée que le télétravail n’a que des avantages pour les travailleurs est renforcée au premier abord par la disponibilité de résultats de sondages qui révèlent que la majorité des travailleurs de divers pays exprime sa faveur à rester en mode télétravail après la pandémie. C’est plus de la moitié des participants à une enquête de Zippia aux USA qui affiche ce positionnement. Pareil pour la France où presque deux travailleurs sur trois souhaitent davantage travailler à distance après la crise.

    Sur les 500 Américains qui ont pris part à l’enquête de Zippia, plus de 51 % préfèrent demeurer en télétravail plutôt que de se rendre dans un bureau. Dans le dernier sondage de Deskeo qui prend en compte les retours de 2915 professionnels, 62 % des sondés expriment clairement leur envie de poursuivre avec le travail à distance après la pandémie. En fait, la dernière publication de Deskeo révèle comme un changement de mentalité. En effet, elle fait suite à un précédent sondage (réalisé sur le même panel) qui avait mis en avant le fait que 76 % des participants regrettaient leur bureau une semaine après le lancement du confinement en France.

    Seuls 12 % des sondés dans la dernière enquête de Deskeo ne souhaitent pas changer leurs habitudes et attendent de retrouver leur ancien rythme de travail. L’enquête Zippia pour sa part a révélé que 32 % des participants US souhaitent retrouver le bureau.


    Qu’on soit aux USA ou en France, les arguments mis en avant (par les travailleurs) en faveur du télétravail par les tiers en confinement sont : les gains de productivité et de temps, ainsi que le calme. En effet, d’après Zippia, plus de 44 % des sondés disent être plus productif en mode travail à distance. Si Deskeo ne fait pas dans le détail avec un chiffre lié à la productivité, l’opérateur de bureau flexible présente un autre susceptible de justifier le lien entre productivité et télétravail. D’après l’entreprise française en effet, 27 % des participants à sa dernière enquête valorisent le fait de pouvoir travailler au calme pour plus de concentration. Quant à ce qui est du dernier avantage, 38 % des participants au sondage Deskeo apprécient plus le télétravail pour ceci qu’il évite de perdre du temps dans les transports.



    Le travail à distance offre des avantages additionnels au travailleur de la filière informatique :

    • pas de coût de transport, une sacrée économie ;
    • pas besoin de dépenser une fortune pour le déjeuner ;
    • pas besoin de porter un costume, un tee-shirt fait l'affaire ;
    • pas besoin de perdre des minutes devant le miroir à essayer d’ajuster sa cravate ;
    • possibilité de mettre les mêmes vêtements trois jours de suite ;
    • pas besoin de prendre un bain avant de commencer à bosser le matin ;
    • possibilité de faire plusieurs boulots à la fois ;
    • on est maître de la gestion de son temps, l'essentiel est de satisfaire le client ;
    • jamais en retard au boulot, peu importe l'heure à laquelle on commence à bosser ;
    • super relaxe puisqu’il est possible de regarder son émission préférée pendant qu’on travaille.

    Source : The Information

    Et vous ?

    Quelle est votre expérience du télétravail ? Quels sont de votre point de vue les inconvénients pour un travailleur de la filière informatique ?
    Quel est selon vous le niveau d’expérience requis pour que le télétravail ne soit pas fatal à la carrière d’un travailleur de la filière informatique ?

    Voir aussi :

    Twitter encourage fortement tous ses employés du monde entier à travailler à domicile pour réduire la probabilité de propagation du coronavirus
    Coronavirus : après avoir recommandé le travail à domicile, Twitter demande à ses employés de travailler chez eux, une mesure adoptée par les grandes enseignes de la tech comme Google
    Télétravail : cinq raisons pour lesquelles les entreprises lui disent non, Gagnerait-il à être plus largement adopté ?
    Le coronavirus ralentit la production d'écrans LCD, et les prix des TV et moniteurs devraient monter en conséquence, cinq usines de fabrication à Wuhan étant actuellement touchées, selon un rapport
    Une IA aurait fourni les premières alertes sur l'épidémie du coronavirus de Wuhan à l'aide du big data pour suivre et anticiper la propagation des maladies infectieuses les plus dangereuses au monde
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre chevronné
    Quelle est votre expérience du télétravail ?
    Très bonne, la qualité de vie est améliorée, si je quitte à 17h à 17h15 je suis avec mes proches, même chose pour la fatigue. Je trouve que le mode hybride est pour moi la plus adapté car avec le télétravail on a l'impression que la barrière travaille vie perso n'existe plus.

    Quels sont de votre point de vue les inconvénients pour un travailleur de la filière informatique
    Comme dit avant
    • Savoir séparer vie pro et perso
    • Avoir une hygiène de vie
    • La cohésion d'équipe qui se perd



    Quel est selon vous le niveau d’expérience requis pour que le télétravail ne soit pas fatal à la carrière d’un travailleur de la filière informatique ?
    Je ne pense pas que l'expérience soit un facteur, même si il est vrai que pour un junior il est peut-être plus compliqué d'avoir de l'aide à distance qu'en physique.

  3. #3
    Membre confirmé
    J'ai eu à faire du travail à la maison, il ne faut pas se leurrer tout n'est pas rose dans le télétravail, entre autre la communication, je ne peux pas être à l'usine ou au bureau et chez moi en même temps même s'il y a des conférences vidéo, l'interactivité et la compréhension sensitive du contact n'est pas là, le partage du direct non plus. Il m'est arrivé de voir un collègue qui avait des difficultés et planchait sur du code je suis intervenu pour l'aidé et partager avec lui, de chez moi je ne l'aurais pas vue et n'aurait pas débloquer la situation. Il y a des bons cotés et des cotés compliqués dans le télétravail. il ne suffit pas de savoir gérer son temps parceque si c'est seulement ça qui coince alors le problème on se le trimbale partout.

  4. #4
    Membre éclairé
    Quelle est votre expérience du télétravail ?
    Personnellement, je taff de chez moi depuis des années (presque 13ans).Mais ma femme est aussi dans le même domaine et de ce que j'ai vu depuis le confinement:
    Le trajet de 2mn le matin et le soir pour se rendre au bureau
    Ne plus être dérangé par les bruits de l'open-space lorsqu'on à besoin de se concentrer ou encore réfléchir à voix haute.
    La communication plus directe entre collègue. On a plus peur de déranger "l'autre" de l'open-space car on faut tous en call et en plus par messagerie on réfléchi mieux à ce qu'on dit pour se faire comprendre.
    Tous les avantages privés comme pouvoir profiter des enfants dès leur retour de l'école, participer à leur travail à domicile, etc...

    Quels sont de votre point de vue les inconvénients pour un travailleur de la filière informatique ?
    Je dirais que c'est quelque chose de propre à chacun. L'informatique en règle général se prête bien à l'exercice du télétravail.
    Mais, ne pas être tout le temps seul chez soit ca aide aussi.

    Quel est selon vous le niveau d’expérience requis pour que le télétravail ne soit pas fatal à la carrière d’un travailleur de la filière informatique ?
    Aucun. Il est nécessaire par contre d'avoir un côté indépendant afin de pouvoir s'organiser sans attendre de directives des supérieurs.

    D'une manière plus globale, vous avez des personnes qui préfèrent être en télétravail et d'autres qui préfèrent avoir une présence, sentir qu'il sont avec d'autres.

    Je pense qu'un monde idéal dans l'IT c'est 2 jours au bureau et 3 jours en télétravail. Sans obligation. Tout le monde est gagnant.
    Si vous ne devez plus vu taper 1h de trajet le matin et le soir, vous gagner déjà 6h sur votre semaine que vous pouvez investir dans votre vie privée. Sans compter une moindre fatigue. Et un développeur moins fatigué est un développeur qui code mieux.

    J'ai souvent vu des personnes dire qu'elle travaillent bien, plus de chez elle, mais c'est du à le peur de ne pas être dans les temps.
    Alors qu'en fait, vous n'avez pas besoin. de chez vous, on ne viens pas vous voir toute les 5mn pour vous poser une question, vous êtes moins dérangé, donc plus productif.

    Je n'ai jamais trouvé que les messageries sont un frein. J'utilise Teams, ma femme utilise Teams avec sont équipe et franchement, on fait des call si par écrit c'est trop compliqué, du share-screen qui fonctionne très bien et même du liveshare avec Visual studio/vscode.

    Tous les outils sont présent et viable, il faut juste vouloir les utiliser.

    Je vais donner l'avis de ma femme car moi je suis un vieux briscard du TAD, pour elle c'est tout bénef. Sa team fait un taff de meilleur qualité depuis la mise en TAD forcé.
    Par contre dans d'autre teams, ils ont demandés à faire des bulles pour avoir des contacts comme si le virus n'existait pas. Certains ne savant pas s'adapter, car au final, seul celui qui s'adapte survi

    Moi, je continue mon ptit chemin de freelance pépère de chez moi (oui puisque mes locaux pro sont attenant à mon domicile )

  5. #5
    Membre expert
    [LIST]
    [*]pas de coût de transport, une sacrée économie ;
    [*]pas besoin de dépenser une fortune pour le déjeuner[nbsp][/nbsp; [/LIST]
    Je suis d'accord avec ça, même si pour ceux qui viennent en transport en commun c'est moins vrai. Idem on economise pas non plus des fortunes en repas de midi, par contre on mange mieux. Enfin ça c'est dans l’hypothèse où on se fait à manger nous-même...

    • pas besoin de porter un costume, un tee-shirt fait l'affaire ;
    • pas besoin de perdre des minutes devant le miroir à essayer d’ajuster sa cravate ;
    Alors c’est peut-être un peu plus relax à la maison qu’au boulot, mais qui est vraiment obligé d'avoir une cravate aujourd'hui pour développer ou faire de l'admin serveur toute la journée ? Au contraire la dernière fois chez moi, j'ai pris le temps de mettre une cravate car je trouvais ça cool, au boulot on se serai demandé pourquoi j'étais si bien habillé.

    • possibilité de mettre les mêmes vêtements trois jours de suite ;
    • pas besoin de prendre un bain avant de commencer à bosser le matin ;
    A priori, ce n’est pas propre au télétravail, mais plus a l'hygiène que chacun as, télétravail ou pas la douche du matin (car qui prend des bains sérieusement) sert plus a se réveiller soi-même qu'as sentir bon avant d'aller au boulot. Idem pour les vêtements 3 jours d'affilés, si les gens ne veulent pas changer de slip tous les jours ils le feront aussi bien au boulot que chez eux. Rester à la maison ne veut pas dire se négliger, bien au contraire

    • possibilité de faire plusieurs boulots à la fois ;
    • on est maître de la gestion de son temps, l'essentiel est de satisfaire le client ;
    • jamais en retard au boulot, peu importe l'heure à laquelle on commence à bosser ;
    • super relaxe puisqu’il est possible de regarder son émission préférée pendant qu’on travaille.
    Encore une fois ce n’est pas vraiment propre au télétravail/présentiel, mais si durant votre boulot vous avez le temps de bosser sur d'autre projet (pro comme perso), regardez votre émission ou votre série, posez vous peut être la question sur le boulot que vous faites actuellement...

    Personnellement les gros avantages du télétravail sont pour moi, l'économie d'essence et de voiture, l'économie de temps le matin et soir, qui me permet de faire d'autre activité plus enrichissante. Le temps supplémentaire que je passe avec ma femme elle aussi en télétravail, lors du repas du midi par exemple.
    Ce post à été écrit par un panda
    Apollo 11 - AGC revue de code
    -- qwerty keybord

  6. #6
    Membre expérimenté
    Double peine
    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    Les données qui ont fait l’objet de fuite soulignent que la population des développeurs la plus concernée par ces baisses de productivité se recrute parmi les nouveaux employés de Google sur des contrats à durée déterminée. C’est autour de ce détail en particulier qu’apparaît ce qui serait une des tares propres au télétravail : l’absence de mentorat de qualité.
    Super, donc on impose aux gens un statut précaire et ensuite on dit que le principal obstacle au télétravail c'est le statut précaire. Double peine, donc.
    Pour moi c'est pareil, le client exige de passer par des SSII (j'ai vu des gens 40 ans chez le même client mais via 15 SSII distinctes!) mais ensuite il interdit le télétravail sous prétexte qu'on passe par une SSII. Résultat, les seuls qui peuvent faire du télétravail sont les postes d'encadrement, cherchez l'erreur...

    Autre argument avancé: avec les SSII on est payé à l'heure et pas à la tâche (comme si ce n'était pas le cas des employés du client, au passage!). Devrais-je en conclure que je suis payé pour ma présence et non pour mon travail?

    Je dois donc espérer que la crise se prolongera, parce que pour ma part, ce qui a amélioré ma productivité, c'est de pouvoir utiliser du matériel non bridé par le DSI du client.

    Citation Envoyé par MarieKisSlaJoue Voir le message
    Je suis d'accord avec ça, même si pour ceux qui viennent en transport en commun c'est moins vrai.
    En transport en commun les contraintes de temps sont plus importantes, parce que tu ne pars pas à l'heure exacte que tu veux et que tu dois te farcir le trajet des autres. Donc le télétravail entraine moins de gain financier, mais en temps c'est non négligeable.

  7. #7
    Membre émérite
    Bonjour.

    Le télétravail, c'est l'avenir (du moins tant que l'internet fonctionne...).

    Il a fallu l'épisode Covid, pour que tous les "blaireaux" de politiciens/PDG s'en rendent compte. Même si dans certains cas, c'était déjà compris, il y a toujours des exceptions. Cela a commencé avec les services de téléphonie. Par exemple, les prises de rendez-vous par téléphone pour médecin qui existent depuis 10 ans ou plus. Les personnes qui prenaient les rendez-vous étaient à leur domicile.

    Lorsque je suis en télétravail, je ne pollue pas avec ma voiture, je ne provoque pas d'accident, je suis moins stressé, etc... , et cerise sur le gâteau, mon travail est plus efficace.


    Si des développeurs ont plus de mal à coder depuis leur domicile, c'est peut-être juste parce qu'ils sont incompétents. Pour coder, il suffit d'un ordinateur, et de comprendre ce qu'il faut coder.

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par moldavi Voir le message
    Il a fallu l'épisode Covid, pour que tous les "blaireaux" de politiciens/PDG s'en rendent compte.
    Ouais la démocratisation du télétravail est un point positif de l'épidémie.
    J'espère que quand ce sera fini (peut-être en 2022 ) je garderai mes 2 jours de télétravail par semaine.
    Keith Flint 1969 - 2019

  9. #9
    Modérateur

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    • seulement 31 % des développeurs informatique de l’entreprise qui ont participé au sondage ont eu le sentiment d’être plus productifs en situation de télétravail, soit une baisse de 8 % en comparaison de données du premier semestre de l’année en cours ;
    • de façon globale, l’entreprise a vu les pourcentages de propositions (par les développeurs) de modifications de dépôts de bases de code baisser dans la période concernée. Dans les chiffres, c’est une baisse de 45 %.

    31% sont plus productifs en télétravail, contre 34% avant. Bon, en dehors du fait que 8% n'est pas forcément significatif, on peut aussi se dire que avant, les gens en télétravail étaient ceux qui l'avaient choisi, et donc probablement une bonne partie qui travaille mieux en télétravail. Mantienant, il y a a aussi des gens à qui on impose le télétravail, mais qui n'y trouvent pas plus d'intérêt que ça, d'où la baisse. Donc pour moi ça ne veut pas dire grand chose ce chiffre.
    Les propositions de modifications de dépot sont en baisse, et donc Google en conclue que
    le sentiment de productivité en situation de télétravail dans les rangs des développeurs chez Google est au plus bas.
    mais on peut aussi en conclure que les gens se concentrent plus sur leur tâche !


    L’idée que le télétravail n’a que des avantages pour les travailleurs est renforcée au premier abord par la disponibilité de résultats de sondages qui révèlent que la majorité des travailleurs de divers pays exprime sa faveur à rester en mode télétravail après la pandémie. C’est plus de la moitié des participants à une enquête de Zippia aux USA qui affiche ce positionnement. Pareil pour la France où presque deux travailleurs sur trois souhaitent davantage travailler à distance après la crise.
    Qu’on soit aux USA ou en France, les arguments mis en avant (par les travailleurs) en faveur du télétravail par les tiers en confinement sont : les gains de productivité et de temps, ainsi que le calme. En effet, d’après Zippia, plus de 44 % des sondés disent être plus productif en mode travail à distance. Si Deskeo ne fait pas dans le détail avec un chiffre lié à la productivité, l’opérateur de bureau flexible présente un autre susceptible de justifier le lien entre productivité et télétravail. D’après l’entreprise française en effet, 27 % des participants à sa dernière enquête valorisent le fait de pouvoir travailler au calme pour plus de concentration. Quant à ce qui est du dernier avantage, 38 % des participants au sondage Deskeo apprécient plus le télétravail pour ceci qu’il évite de perdre du temps dans les transports.
    En quoi est-ce que cela n'est un avantage que pour le travailleur ? Si un salarié remplace ses 2h de transport par ne serait-ce qu'une heure de travail supplémentaire, est-il vraiment le seul gagnant ? S'il est plus productif parce qu'il n'est pas en openspace (il y a des études là dessus aussi), est-il là aussi le seul gagant ?

    Quel est selon vous le niveau d’expérience requis pour que le télétravail ne soit pas fatal à la carrière d’un travailleur de la filière informatique ?
    Ce n'est pas tant un nombre d'années d'expérience totales que l'expérience au sein de l'équipe : on peut n'avoir que des seniors, si l'équipe est trop jeune et que les gens ne se connaissent pas, il sera difficile de créer une cohésion d'équipe. En revanche, si on a une équipe soudée, alors accueillir un jeune en télétravail ne sera pas un problème.
    C'est ce qui s'est passé dans mon équipe : on a accueilli une personne durant le confinement. Et malgré cette difficulté, elle s'est très bien intégrée.
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  10. #10
    Membre émérite
    Citation Envoyé par moldavi Voir le message
    Bonjour.

    Si des développeurs ont plus de mal à coder depuis leur domicile, c'est peut-être juste parce qu'ils sont incompétents. Pour coder, il suffit d'un ordinateur, et de comprendre ce qu'il faut coder.
    C'est très très réducteur...
    Un développeur généralement est en équipe et ça implique tout un tas de règle et de process pour bien travailler avec ladite équipe. Son boulot est loin de juste coder. Et le télétravail, de ce que j'ai pu constater en tant que chef d'équipe, nuit à ça (en accordance avec le fait qu'il soit permanent/partiel), quelque soit les outils mis en place. Rien ne vaut le présentiel.

    Je ne suis pas contre d'organiser le travail pour faire en sorte qua chacun est une journée en télétravail (en lui prévoyant des tâches solo), mais le télétravail à trois jours ou au-delà par semaine a significativement baissé la quantité ET la qualité chez les concernés. Et c'est un constat généralement partagé avec les intéressés.

    Quelqu'un qui bosse seul en effet n'a pas trop d'intérêt a venir en entreprise, mais ça se fera au détriment de l'appartenance a la culture d'entreprise (ce qui peut être bénéfique suivant l'entreprise ).

    Quand a la pollution, si le télétravail réduit celle-ci l'ordre de grandeur selon les dernières études est loin d'être aussi énorme que prévu.

  11. #11
    Membre émérite
    Bonjour.

    Citation Envoyé par deathness Voir le message
    C'est très très réducteur...
    J'avoue, j'ai été méchant. Mais je pense que c'est réaliste.

    Citation Envoyé par deathness Voir le message
    Son boulot est loin de juste coder.
    Oui, il doit faire quoi d'autre ?


    Citation Envoyé par deathness Voir le message

    Et le télétravail, de ce que j'ai pu constater en tant que chef d'équipe, nuit à ça (en accordance avec le fait qu'il soit permanent/partiel), quelque soit les outils mis en place. Rien ne vaut le présentiel.
    J'ai compris le 'Rien ne vaut le présentiel', mais je n'ai pas vu les arguments. Hormis le "en tant que chef d'équipe", mais cela ne me suffit pas.

    Citation Envoyé par deathness Voir le message

    mais le télétravail à trois jours ou au-delà par semaine a significativement baissé la quantité ET la qualité chez les concernés. Et c'est un constat généralement partagé avec les intéressés.
    J'imagine que tu as déjà les statistiques sur le sujet, et que tu travailles pour le gouvernent pour avoir tous ces chiffres incontestables.

    Citation Envoyé par deathness Voir le message

    Quelqu'un qui bosse seul en effet n'a pas trop d'intérêt a venir en entreprise, mais ça se fera au détriment de l'appartenance a la culture d'entreprise (ce qui peut être bénéfique suivant l'entreprise ).
    Je note un peu de nuance dans le discours...

    Citation Envoyé par deathness Voir le message

    Quand a la pollution, si le télétravail réduit celle-ci l'ordre de grandeur selon les dernières études est loin d'être aussi énorme que prévu.
    Ah mince, le confinement n'a même pas sauvé la planète, je suis déçu.


    Les développeurs sont autonomes. S'ils ne le sont pas, ce sont débutants.

    Cela montre peut-être que beaucoup d'entreprise embauche des débutants pas chers qui gèrent mal le travail à distance. On se demande bien pourquoi ?

  12. #12
    Expert éminent
    Un dev qui travaille seul sur un projet type cycle en v... Oui il bossera aussi bien à la maison.

    Mais c1 fait bien longtemps que je n ai p1s vu ça.


    Le temps de codage est de quoi... 30%? Le reste c est des échanges plus ou moins formel pour décider ce qui doit être codé, le résultat attendu tant fonctionnel que technique, et la manière d y arriver.

    Ça peut paraître reducteur, mais dans mon équipe je pense que les temps ou la boîte gagne le plus d argent c est quand on réfléchi ensemble, que l on propose des solutions pour nos clients et que l on choisi la bonne solution qui va nous faire livrer en 2 semaines ce que d autres livrent en 12.

    Et tout ça en télétravail... C est moins simple

    Bref un développeur exécutant est bien en télétravail, un développeur participant à mon sens moins...
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev senior python / Cloud sur Toulouse sud.
    Nous diffusons de la presse digitale à bord des avions avec les plus beaux partenaires !

    Envoyez moi un mp

  13. #13
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    je pense que les temps ou la boîte gagne le plus d argent c est quand on réfléchi ensemble
    Est-ce que ça arrive quotidiennement ?
    Est-ce que ce ne serait pas possible de le faire en vidéo conférence ? (le top ce serait que tout le monde ait une tablette graphique pour pouvoir dessiner comme sur un tableau blanc)
    Si un développeur souhaite faire un peu de télétravail l'entreprise devrait lui en accorder 2, 3 journées par semaine.
    Par contre il y a des gens qui sont bien content de se barrer de chez eux, il ne faudrait pas les forcer à faire du télétravail.
    Keith Flint 1969 - 2019

  14. #14
    Membre émérite
    Bonjour.

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Un dev qui travaille seul sur un projet type cycle en v... Oui il bossera aussi bien à la maison.

    Mais c1 fait bien longtemps que je n ai p1s vu ça.


    Le temps de codage est de quoi... 30%? Le reste c est des échanges plus ou moins formel pour décider ce qui doit être codé, le résultat attendu tant fonctionnel que technique, et la manière d y arriver.

    Ça peut paraître reducteur, mais dans mon équipe je pense que les temps ou la boîte gagne le plus d argent c est quand on réfléchi ensemble, que l on propose des solutions pour nos clients et que l on choisi la bonne solution qui va nous faire livrer en 2 semaines ce que d autres livrent en 12.

    Et tout ça en télétravail... C est moins simple

    Bref un développeur exécutant est bien en télétravail, un développeur participant à mon sens moins...


    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Est-ce que ça arrive quotidiennement ?
    Est-ce que ce ne serait pas possible de le faire en vidéo conférence ? (le top ce serait que tout le monde ait une tablette graphique pour pouvoir dessiner comme sur un tableau blanc)
    Si un développeur souhaite faire un peu de télétravail l'entreprise devrait lui en accorder 2, 3 journées par semaine.
    Par contre il y a des gens qui sont bien content de se barrer de chez eux, il ne faudrait pas les forcer à faire du télétravail.
    Là où je travaille, un mois avant le confinement, un développeur autodidacte a été embauché. Un vrai débutant, zéro expérience en développement.

    Désolé de faire de la pub pour Microsoft, mais avec skype/Team, vous savez quoi. Ce débutant a très bien fait son travail, pendant le confinement total.

    Du coup, pour faire avancer le sujet, c'est peut-être juste à cause des personnes qui auraient dû les prendre en charge pendant le confinement, et qui l'ont mal/pas fait, que le problème surgit.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message

    Les données qui ont fait l’objet de fuite soulignent que la population des développeurs la plus concernée par ces baisses de productivité se recrute parmi les nouveaux employés de Google sur des contrats à durée déterminée
    C'est facile d'accuser les développeurs, surtout débutants.

    Finalement, les incompétents, ce sont peut-être les personnes qui avaient la charge de ces développeurs...

  15. #15
    Expert éminent
    Je pense que vous avez raison tous les 2.

    L accompagnement peut etre satisfaisant même en teletravail, mais cela demande à la personne recruter un certain profil, et a la personne qui l encadre aussi.
    C est des profils recrutés sur leur capacité relationnelles et de communication et non principalement sur des aspect techniques. Pour des nouveaux recrutements ça peut se mettre en place, mais avec une équipe existante on fait avec les personnes disponibles, et ça correspond rarement.

    Pour le télétravail, Je pense qu au minimum on devrait accorder le télétravail quand nécessaire dans toutes les boîtes ( récupération de colis, médecin, plombier qui vient, etc...) Ca entraîne à bosser à distance.
    Mais je pense que 2 ou 3 jours c est aussi possible, à voir selon les entreprises.

    Mon post était plus une réponse au télétravail total que je ne conseille pas en dehors d un cas de force majeure ou dans une période limitée dans le temps.
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev senior python / Cloud sur Toulouse sud.
    Nous diffusons de la presse digitale à bord des avions avec les plus beaux partenaires !

    Envoyez moi un mp

  16. #16
    Membre émérite
    Bnjour.

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Je pense que vous avez raison tous les 2.

    L accompagnement peut etre satisfaisant même en teletravail, mais cela demande à la personne recruter un certain profil, et a la personne qui l encadre aussi.
    C est des profils recrutés sur leur capacité relationnelles et de communication et non principalement sur des aspect techniques. Pour des nouveaux recrutements ça peut se mettre en place, mais avec une équipe existante on fait avec les personnes disponibles, et ça correspond rarement.

    Pour le télétravail, Je pense qu au minimum on devrait accorder le télétravail quand nécessaire dans toutes les boîtes ( récupération de colis, médecin, plombier qui vient, etc...) Ca entraîne à bosser à distance.
    Mais je pense que 2 ou 3 jours c est aussi possible, à voir selon les entreprises.

    Mon post était plus une réponse au télétravail total que je ne conseille pas en dehors d un cas de force majeure ou dans une période limitée dans le temps.
    Prends de la hauteur. Télétravail == pas de pollution, pas d'accident, pas de stress. Tu as besoin de savoir qui est qui ? adapte-toi, mais ne reste pas dans l'ancien système.

  17. #17
    Membre émérite
    Citation Envoyé par moldavi Voir le message

    Oui, il doit faire quoi d'autre ?
    J'ai compris le 'Rien ne vaut le présentiel', mais je n'ai pas vu les arguments. Hormis le "en tant que chef d'équipe", mais cela ne me suffit pas.
    Pour faire simple : communiquer
    Pour tous les projets en groupe, communiquer c'est essentiel. Pas juste important, essentiel. Pas de communication : pas d'équipe, pas de travail en groupe, pas de produit.

    Communiquer sur ce qu'on fait, va faire, les évolutions, les problèmes, les réussites, tout.
    Le télétravail ne permet généralement que deux vecteurs de communication : écrite et orale.
    La communication par écrit est bien pour laisser des traces que l'on peut facilement retrouver derrière, mais elle reste très pauvre.
    La communication visio est un peu plus riche, mais l'effort pour suivre les conversations est trop grand et tout le monde décroche assez rapidement.
    La communication en présentiel reste pour moi le meilleur vecteur. Je vais pas refaire les cours dessus, mais le contenu de ses mots a autant d'importance que la gestuelle, l'intonation, ...

    Citation Envoyé par moldavi Voir le message

    J'imagine que tu as déjà les statistiques sur le sujet, et que tu travailles pour le gouvernent pour avoir tous ces chiffres incontestables.
    ? Tu parles de quoi ?

    Citation Envoyé par moldavi Voir le message

    Les développeurs sont autonomes. S'ils ne le sont pas, ce sont débutants.
    Je pense que tu n'as pas de notion de travail d'équipe. Donc effectivement tu ne comprends pas de quoi on parle.
    Quelqu'un qui travaille seul, et est solitaire socialement parlant peut en effet être cantonné chez lui...
    Mais la majorité travaille en équipe, et socialement ne supporte pas la solitude. N'importe quel chef de projet/manager compétent le sait, la communication c'est la base de tout. Tout ce qui nuit à ça, par définition va nuire à tout le reste.

  18. #18
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par deathness Voir le message
    Quelqu'un qui travaille seul, et est solitaire socialement parlant peut en effet être cantonné chez lui...
    Je travail en équipe avec des gens au Maroc et des gens à Paris, je ne les ai jamais vu, donc au final que je sois au bureau ou chez moi ça change que dalle.
    Là je dois former un nouveau, je viens de l'appeler sur Teams et on a fait du Pair Programming, j'ai partagé mon écran, il m'a posé des questions et ça c'est très bien passé.
    Après c'est vrai que c'est cool quand t'es physiquement proche parce que tu peux aller dans la salle de réunion avec le tableau blanc et j'aime bien dessiner des schémas, du coup ça ne m'est pas arrivé depuis des années.
    Quand t'es physiquement proche tu peux aussi parler d'autres sujet (The Walking Dead, Game Of Thrones, etc), ça fait une bonne ambiance mais ça n'accélère pas forcément le travail.

    Il va falloir s'habituer à travailler à distance, parce que les jobs d'ingénieurs de développement sont très facilement délocalisables (sauf quand il y a des histoires de prototypes physiques).
    Keith Flint 1969 - 2019

###raw>template_hook.ano_emploi###