Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Microsoft titille Apple et Google avec une série de principes pour sa boutique d’applis Windows 10
    Microsoft titille Apple et Google avec une série de principes pour sa boutique d’applis Windows 10
    Dont l’un stipule que les utilisateurs peuvent choisir leur système de paiement in-app

    Microsoft annonce l’entrée en vigueur d’une série de principes pour la promotion de la liberté de choix et de la concurrence loyale sur sa boutique d’applications Windows 10. La firme de Redmond veut donner l’exemple à suivre au moment où les autorités antitrust aux États-Unis et dans le monde entier mettent en lumière la manière dont Apple et Google ont procédé à la mise sur pied de monopoles dénoncés par les développeurs d’applications.

    « Pour les développeurs de logiciels, les magasins d'applications sont devenus une passerelle essentielle vers certaines des plateformes numériques les plus populaires au monde. Nous avons, comme d'autres, soulevé des questions et, parfois, exprimé des inquiétudes au sujet des app stores sur d'autres plateformes numériques. Cependant, nous reconnaissons que nous devons prêcher par la pratique », écrit le géant technologique. D’où la publication par ce dernier d’une dizaine de principes :

    1. Les développeurs auront la liberté de choisir de distribuer leurs applications pour Windows par l'intermédiaire de notre boutique d'applications. Nous ne bloquerons pas les app stores concurrents sur Windows.
    2. Nous n'empêcherons pas à une application de tourner sur Windows sur la base de considérations en lien avec le business model d'un développeur ou de la manière dont il fournit du contenu et des services, notamment si le contenu est installé sur un appareil ou diffusé en continu depuis le cloud.
    3. Nous n'empêcherons pas à une application de tourner sur Windows au motif de ce que le développeur d'une application donnée a choisi de faire usage de son propre système de paiement pour le traitement des achats effectués dans son application.
    4. Nous donnerons aux développeurs, en temps utile, des informations sur les interfaces d'interopérabilité que nous utilisons sur Windows, comme indiqué dans nos principes d'interopérabilité.
    5. Chaque développeur aura accès à notre app store tant qu'il répondra à des normes et exigences objectives, notamment en matière de sécurité, de confidentialité, de qualité, de contenu et de sécurité numérique.
    6. Notre app store facturera des frais raisonnables qui reflètent la concurrence à laquelle nous sommes confrontés de la part des autres app stores sur Windows et ne forcera pas un développeur à vendre dans son application ce qu'il ne veut pas.
    7. Notre boutique d’applications n'empêchera pas les développeurs de communiquer directement avec leurs utilisateurs par le biais de leurs applications à des fins commerciales légitimes.
    8. Notre app store tiendra nos propres applications selon les mêmes normes que les applications concurrentes.
    9. Microsoft n'utilisera aucune information ou donnée non publique de son app store concernant l'application d'un développeur pour lui faire concurrence.
    10. Notre boutique d’applications sera transparente en ce qui concerne ses règles et politiques et ses possibilités de promotion et de commercialisation, les appliquera de manière cohérente et objective, notifiera les changements et mettra à disposition une procédure équitable pour résoudre les litiges.




    Une initiative alignée sur celle de la Coalition for App Fairness

    Tous les développeurs d’applications qui ont fait face à Apple dans les derniers mois sont en train d’unir leurs forces. À date, ils devraient être plus d’une dizaine réunis dans le cadre d’une organisation à but non lucratif dont le but est de défendre la liberté de choix et la concurrence loyale sur l’App Store et l’écosystème des applications en général. La vision de la coalition se décline elle aussi en dix principes :

    1. Aucun développeur ne devrait être tenu d'utiliser exclusivement un app store ni de recourir aux services auxiliaires du propriétaire de l'app store y compris les systèmes de paiement ou d'accepter d'autres obligations supplémentaires pour avoir accès à l'App Store.
    2. Aucun développeur ne doit être banni de la plateforme ou faire l'objet d'une discrimination fondée sur le modèle commercial d'un développeur, la manière dont il fournit le contenu et les services, ou s'il est en concurrence d'une quelconque manière avec le propriétaire de l'App Store.
    3. Chaque développeur devrait disposer en temps utile des mêmes interfaces d'interopérabilité et informations techniques que le propriétaire de l'App Store met à la disposition de ses propres développeurs.
    4. Chaque développeur devrait toujours avoir accès aux magasins d'applications tant que son application répond à des normes équitables, objectives et non discriminatoires en matière de sécurité, de confidentialité, de qualité, de contenu et de sécurité numérique.
    5. Les données d'un développeur ne doivent pas être utilisées pour le concurrencer.
    6. Tout développeur devrait toujours avoir le droit de communiquer directement avec ses utilisateurs par le biais de son application à des fins commerciales légitimes.
    7. Aucun propriétaire d'App Store ne doit s'engager dans la publicité de ses propres applications ou services, ou interférer avec le choix des préférences ou des défauts des utilisateurs.
    8. Aucun développeur ne devrait être tenu de payer des frais ou des parts de revenus injustes, déraisonnables ou discriminatoires, ni de vendre au sein de son application ce qu'il ne souhaite pas vendre, comme condition d'accès à l'App Store.
    9. Aucun propriétaire d'App Store ne doit interdire à des tiers de proposer des boutiques 'applications concurrentes sur sa plateforme, ni décourager les développeurs ou les consommateurs de les utiliser.
    10. #10 Tous les App Stores seront transparents en ce qui concerne leurs règles et politiques et leurs possibilités de promotion et de commercialisation, les appliqueront de manière cohérente et objective, notifieront les changements et mettront à disposition une procédure rapide, simple et équitable pour résoudre les litiges.


    Microsoft donne des détails sur l’application de ces principes

    « Windows 10 est une plateforme ouverte. Contrairement à certaines autres plateformes numériques populaires, les développeurs sont libres de choisir comment ils distribuent leurs applications. Le Microsoft Store est un moyen de le faire. Nous pensons qu'il offre des avantages significatifs aux consommateurs et aux développeurs en garantissant que les applications disponibles répondent à des normes strictes en matière de confidentialité, de sécurité et de sûreté, tout en les rendant plus faciles à trouver et en fournissant des outils et des services supplémentaires pour que les développeurs puissent se concentrer sur le développement.

    Mais il existe d'autres alternatives populaires et compétitives sur Windows 10. Des boutiques d'applications tierces, comme celles de Steam et Epic, sont disponibles pour Windows et offrent aux développeurs différentes options de prix (ou de partage des revenus), normes, exigences et fonctionnalités. Les développeurs peuvent également choisir de distribuer leurs applications selon leurs propres conditions directement sur Internet, sans restrictions. Les quatre premiers principes sont destinés à préserver cette liberté de choix, ainsi que la concurrence et l'innovation importantes qu'elle permet sur Windows 10.


    Pour les développeurs qui choisissent d'utiliser le Microsoft Store, nous voulons nous assurer qu'ils savent qu'ils seront tenus aux mêmes normes objectives que les autres, qu'ils seront confrontés à des frais raisonnables et compétitifs qui reflètent la valeur qu'ils reçoivent, et qu'ils peuvent être sûrs que nous n'utiliserons pas le Microsoft Store pour faire pencher la balance à notre avantage. Les autres principes visent à fournir cette assurance. Par exemple, en tant que développeur d'applications, nous avons parfois été frustrés par d'autres magasins d'applications qui nous obligent à vendre des services dans nos applications même lorsque nos utilisateurs ne les attendent pas ou ne les veulent pas et que nous ne pouvons pas le faire de manière rentable. Ainsi, le principe n° 6 offre aux développeurs qui choisissent d'utiliser le Microsoft Store la possibilité de décider ce qu'ils veulent vendre dans leurs applications. Au cours des prochains mois, nous ferons le travail nécessaire pour combler tout écart entre les règles et politiques actuelles de notre boutique Microsoft Store et les aspirations énoncées dans ces principes.

    Nous exploitons également un magasin sur la console Xbox. Il est raisonnable de se demander pourquoi nous n'appliquons pas également ces principes à ce magasin Xbox aujourd'hui. Les consoles de jeu sont des appareils spécialisés optimisés pour un usage particulier. Bien que très appréciées par leurs fans, elles sont largement dépassées sur le marché par les PC et les téléphones. Et le modèle économique des consoles de jeu est très différent de l'écosystème des PC ou des téléphones. Les fabricants de consoles tels que Microsoft investissent considérablement dans le développement de matériel pour consoles dédiées, mais les vendent à un prix inférieur au prix de revient ou avec une marge très faible afin de créer un marché dont les développeurs et les éditeurs de jeux peuvent tirer profit. Compte tenu de ces différences fondamentales dans l'importance de la plateforme et du modèle commercial, nous avons encore du travail à faire pour établir le bon ensemble de principes pour les consoles de jeu. »

    Source : Microsoft

    Et vous ?

    Que pensez-vous de cette initiative de Microsoft ? Est-ce un exemple à suivre ?

    Voir aussi :

    Face au Congrès américain, Jeff Bezos déclare qu'il ne peut pas garantir que les employés d'Amazon n'ont pas accès aux données des vendeurs tiers pour favoriser les produits de son entreprise
    Fortnite aurait fait exploser les bénéfices d'Epic Game en 2018 jusqu'à 3 milliards de dollars grâce notamment à la vente de contenus additionnels
    Après un bras de fer qui aura duré près de deux ans, Epic abandonne le combat et publie Fortnite sur PlayStore, regrettant que Google rende extrêmement mince la possibilité d'éviter le Play Store
    Google assure que Fortnite ne bénéficiera d'aucun traitement de faveur sur le Play Store s'il veut revenir et que sa taxe de 30 % est valable pour tous, Epic dénonce un abus de position dominante
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre du Club
    Grosse blague
    Pour avoir proposer des applications dans le store Microsoft j'ai eu plusieurs refus au motif

    - que sur mon application il y avait un lien qui envoyait sur mon site internet. Et que sur mon site internet on pouvait télécharger et acheter une de mes autres applications sur le store !

    Un extrait d'un des rapport de refus :


    App Policies: 10.8.5 Software Distribution
    Notes To Developer
    The app includes links that promote installation of software available on the Microsoft Store through methods other than the Store.
    Steps to reproduce:
    1. Launch the app.
    2. Click the "(c) 2017 ****" link at the bottom right. A browser window will open and load https://www.****.***
    3. Click on the "En savoir plus" (Learn More) button below the "*****" app screenshot.
    4. Notice that the next page contains a download button (Télécharger), using which the user can get the executable file for ****,
    an app available in the Microsoft Store.
    Tested Devices: Windows 10 Desktop
    C'est de l'abus tout simplement.
    Je ne crois pas en toutes ces déclarations. Les seuls valables sont la vraie concurrence et la liberté d'installation (sans message anxiogène comme android avec les apk) sur tous les systèmes bureau ou mobile.

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Bien belle communication, qui ne répond cependant au problème majeur du Microsoft Store : Le Microsoft Store.

    Cette boutique est probablement la pire existante actuellement. Il ne m'est pratiquement jamais arrivé de pouvoir installer une application sans rencontrer des téléchargements qui ne démarrent pas, qui échouent avec un code d'erreur obscur, et je suis loin d'être la seule à rencontrer ces problèmes.
    Citation Envoyé par Un expert en programmation
    D'ailleurs il croit toujours que le JS c'est de la POO

###raw>template_hook.ano_emploi###