Les entreprises industrielles sont confrontées à des cyber-menaces plus importantes, d'après une nouvelle étude de Claroty

Une nouvelle étude révèle que 56 % des professionnels de la sécurité informatique et des technologies opérationnelles dans les entreprises industrielles ont constaté une augmentation des menaces de cybersécurité depuis le début de la pandémie COVID-19 en mars.

En outre, les recherches de Claroty, basées sur une enquête mondiale indépendante menée auprès de 1 100 professionnels de la sécurité informatique et OT à plein temps, montrent que 70 % ont vu des cybercriminels utiliser de nouvelles tactiques pour cibler leur organisation dans ce laps de temps.

Environ deux tiers des personnes interrogées (67 %) déclarent que leurs réseaux informatiques et d'OT sont devenus plus interconnectés depuis le début de la pandémie et plus de 75 % s'attendent à ce qu'ils le deviennent encore plus à la suite de celle-ci.


Si la convergence IT/OT déverrouille la valeur commerciale en termes d'efficacité des opérations, de performance et de qualité des services, elle peut également être préjudiciable car les menaces - ciblées ou non - peuvent circuler librement entre les environnements IT et OT. 66 % des entreprises ont trouvé la coopération entre IT et OT plus difficile, et 62 % estiment que leurs réseaux IT et OT ne sont pas à égalité en termes de sécurité.

En termes d'industries, les répondants considèrent que les plus vulnérables aux attaques sont les industries pharmaceutiques, le pétrole et le gaz, les services d'électricité, la fabrication et les systèmes de gestion des bâtiments.

"Alors que nous serions peu perspicaces de penser que nous n'aurons pas d'autres défis à relever alors que nous continuons à faire face aux inconnues de cette pandémie, la protection des infrastructures critiques est particulièrement importante en temps de crise", déclare Yaniv Vardi, PDG de Claroty. "Alors que les grandes entreprises tentent d'améliorer leur productivité en connectant davantage de dispositifs OT et IoT et en accédant à distance à leurs réseaux industriels, elles augmentent également leur exposition en conséquence. La sécurité de l'OT doit être mise en avant et devenir une priorité pour toutes les organisations. Les attaquants savent que les réseaux informatiques sont couverts de solutions de cybersécurité et ils s'efforcent donc d'exploiter les vulnérabilités de l'OT pour accéder aux réseaux d'entreprise. Ne pas protéger l'OT, c'est comme protéger une maison avec des systèmes de sécurité et d'alarme de pointe, mais en laissant la porte d'entrée ouverte".

Source : Claroty

Et vous ?

Que pensez-vous de cette étude ?
Que pensez-vous de la convergence IT/OT ?