Microsoft signe un partenariat avec OpenAI afin d’obtenir une licence exclusive pour le modèle de langage GPT-3,
cette licence permet à Microsoft d’utiliser GPT-3 dans ses produits et services

Actuellement, Microsoft connaît une semaine bien chargée. La société américaine est loin de se reposer sur ses lauriers et ne semble pas pour autant hésiter à poursuivre ses investissements. Alors que la firme de Redmond était également dans la course pour l'acquisition de TikTok, c'est sur deux autres projets qu'elle vient de s'engager cette semaine. En effet, le lundi 21 septembre 2020, on apprend que Microsoft a racheté le groupe ZeniMax et est ainsi devenue propriétaire de plusieurs studios et éditeurs de jeux vidéo, à l'instar de Bethesda.

Et ce mardi, Kevin Scott, vice-président exécutif et directeur de la technologie de Microsoft, a annoncé la conclusion de leur partenariat avec OpenAI. Cette collaboration a permis à Microsoft d'obtenir les droits exclusifs du GPT-3, le remarquable modèle de traitement du langage naturel présenté en juillet 2020.


GPT-3 est la dernière version en date du modèle de traitement de langage naturel généraliste mis au point par OpenAI, une société d'intelligence artificielle à « but lucratif plafonné », fondée par Elon Musk. GPT-3 est sorti en version bêta privée en juillet dernier, et cette troisième itération du langage donne la possibilité à des dizaines de développeurs de tester ses limites.

GPT-3 est parvenu à tenir ses promesses en totalisant 175 milliards de paramètres. Il va même au-delà, puisque le modèle de traitement de langage :
  • a été en mesure de compléter des essais en imitant parfaitement la plume d'un utilisateur,
  • a permis de générer du code HTML opérationnel et compatible avec les indications données,
  • a produit un texte fictif dont le style s'inspire de celui d'un écrivain célèbre,
  • a même fait la preuve de sa capacité pour répondre à des questions médicales en simulant un diagnostic.


« Contrairement à la plupart des systèmes d'IA qui sont conçus pour un cas d'utilisation, l'API d'OpenAI fournit aujourd'hui une interface polyvalente « texte entrant, texte sortant », permettant aux utilisateurs de l'essayer sur pratiquement toutes les tâches en anglais. GPT-3 est le modèle le plus puissant derrière l'API aujourd'hui, avec 175 milliards de paramètres », a expliqué OpenAI dans un article de blog concernant sa collaboration avec Microsoft.

Si de nombreux développeurs se sont montrés très enthousiastes à l'égard de GPT-3, les plus grandes entreprises du secteur technologique ont également réagi rapidement à la multitude d'applications possibles offertes par cet outil puissant et sophistiqué. C'est surtout le cas de Microsoft.

Le partenariat entre Microsoft et OpenAI s'élargit

Microsoft a annoncé en 2019 un investissement d'un milliard de dollars dans OpenAI en vue de développer de nouvelles technologies utilisant l'intelligence artificielle. Cela lui permet également de devenir le fournisseur exclusif de services de cloud computing pour la firme d'Elon Musk. Le fruit de cette collaboration a vu le jour en mai 2020 avec la sortie d'un nouveau supercalculateur construit exclusivement pour OpenAI sur Azure. Comme l'avait indiqué la société, ce superordinateur est la cinquième machine la plus performante au monde.

Microsoft renforce son partenariat avec OpenAI grâce à ce nouvel accord signé dans le cadre du GPT-3. Suite à cette collaboration, Kevin Scott n'a pas manqué de faire part de ses sentiments, tout en expliquant les avantages qu'elle apporte à la firme de Redmond ainsi qu'à leurs clients.

« Je suis très heureux d’annoncer que Microsoft s’associe à OpenAI pour obtenir la licence exclusive de GPT-3, ce qui nous permettra de tirer parti de ses innovations techniques pour développer et fournir des solutions d’IA avancées à nos clients, ainsi que pour créer de nouvelles solutions qui exploitent l’incroyable puissance de la génération avancée du langage naturel. Nous considérons qu’il s’agit d’une opportunité incroyable d’étendre notre plateforme d’IA alimentée par Azure d’une manière qui démocratise la technologie de l’IA, permet de nouveaux produits, services et expériences, et augmente l’impact positif de l’IA à grande échelle », a-t-il expliqué.

Cela dit, si Microsoft déclare bénéficier de l'exclusivité du GTP-3, OpenAI a déclaré de son côté que « l’accord n’a aucun impact sur l’accès au modèle GPT-3 via l’API d’OpenAI ». De plus, « les utilisateurs actuels et futurs de celui-ci continueront à créer des applications avec notre API comme d’habitude », précise l'entreprise.

Cette déclaration fait donc naître des questions à propos de ce que Microsoft gagne à ce sujet. En effet, selon un porte-parole de Microsoft, cette licence exclusive lui permet d'avoir un accès privilégié au code sous-jacent du GPT-3. Celui-ci recèle des avancées techniques que la compagnie souhaite intégrer dans ses produits et services.

Par conséquent, tandis que GPT-3 est accessible à de nombreuses entreprises et chercheurs via l'API OpenAI, il n'y a que Microsoft qui puisse bénéficier de tous les progrès de l'IA qui ont permis d'en faire un programme aussi sophistiqué.

Sources : Microsoft, OpenAI

Et vous ?

Que pensez-vous de ce partenariat ?

Voir aussi :

Open AI propose en bêta privée son modèle de traitement du langage naturel GPT-3, ses applications vont de la génération de texte cohérent à la génération de code en passant par la création d'apps
Microsoft vient de construire un supercalculateur de classe mondiale exclusivement pour OpenAI, afin de former de très grands modèles d'intelligence artificielle
Microsoft veut acquérir ZeniMax Media et Bethesda Softworks pour 7,5 milliards de dollars, et l'ensemble des studios sous-jacents
Microsoft confirme l'existence de pourparlers pour le rachat de TikTok USA, Canada, Australie et Nouvelle-Zélande, et entend conclure un accord d'ici le 15 septembre
Microsoft investit 1 Md$ dans OpenAI, la société fondée par Elon Musk, qui tente de développer une IA, semblable à l'intelligence humaine