Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Joy-Con Drift : l'UFC-Que Choisir a déposé une plainte contre Nintendo pour « obsolescence programmée »
    Joy-Con Drift : l'UFC-Que Choisir a déposé une plainte contre Nintendo pour « obsolescence programmée »,
    l'association accuse Nintendo d'avoir modifié ses manettes

    Le Joy-Con Drift, un dysfonctionnement touchant les manettes Joy-Con de la Switch a déjà été signalé en novembre 2019. Alors que Nintendo France a pris en charge, en janvier 2020, la réparation gratuite des manettes Joy-Con défectueuses, nonobstant les limitations de la garantie commerciale du produit, l'UFC-Que Choisir ne cesse de recevoir de nombreux rapports négatifs de la part des utilisateurs.


    « Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 65 % des consommateurs victimes ont constaté cette panne moins d'un an après l'achat des manettes. Elle apparaît, quel que soit le profil ou l'âge du joueur, même en jouant moins de 5h par semaine. 25 % des consommateurs ont même vu la panne survenir dans les 6 mois après l'achat, malgré la faible utilisation de la console », a déclaré dans un communiqué l’association de consommateurs.

    Face à cette situation, l'UFC-Que Choisir a décidé de prendre les choses en main en analysant les contrôleurs Joy-Con défectueux dans un laboratoire de manière à bien comprendre la nature de cette défaillance qui gâche la vie de certains utilisateurs.

    « Les experts ont relevé que des modifications ont été réalisées par Nintendo dans la conception de ses manettes, il y a quelques mois, mais pas sur le problème à l’origine des pannes. Alors que Nintendo était informée de ce dysfonctionnement, le géant nippon a choisi de ne pas intervenir sur les composants sujets à cette panne », peut-on lire dans le communiqué.

    Les experts ont donc constaté, après avoir analysé plusieurs échantillons, que le « Joy-Con Drift » résulte, avant tout, de deux facteurs. Le premier est une « usure prématurée des circuits imprimés » et le deuxième facteur est un « défaut d'étanchéité qui entraîne une quantité inquiétante de débris et poussières au sein du joystick ».

    L’UFC-Que Choisir décide de passer à l’attaque

    L'UFC-Que Choisir dénonce par conséquent le fait que Nintendo ne s'est pas engagé dans les modifications nécessaires et poursuit la vente des manettes sujettes à des pannes rapides tout en connaissant parfaitement les circonstances.

    Alertée par la nature des dysfonctionnements du contrôleur, la fréquence à laquelle la panne apparaît aux joueurs, la durée de vie limitée de ces produits ainsi que le manque de réactivité de l'entreprise, qui était pourtant informée du dysfonctionnement, l'association a donc décidé de porter plainte auprès du Procureur de la République de Nanterre contre le géant japonais pour « obsolescence programmée ».

    « Échanger ou réparer des produits, qui ont une probabilité non négligeable de tomber à nouveau en panne sous un an, ne peut être qu'un remède provisoire. Le dysfonctionnement étant connu depuis 3 ans, il est indispensable que le géant nippon suive désormais un scénario curatif plutôt que correctif », a encore indiqué UFC-Que Choisir.

    En cette période où Nintendo célèbre le 35e anniversaire de « Super Mario Bros. », la société se doit de rappeler que le savoir-faire acquis au cours de ces années devrait être mis au service des consommateurs. En effet, on ne peut pas dire que le père du célèbre plombier ne puisse pas résoudre un « problème d'étanchéité » de ses joysticks.

    « Déterminée à ce que Nintendo revoit la fabrication de ses manettes pour éviter l’apparition quasi systématique de cette panne, l’UFC-Que Choisir porte donc plainte ce jour auprès du Procureur de la République de Nanterre », ajoute l’association.

    Étant donné que la procédure risque de prendre un certain temps, l'association incite les consommateurs à faire appel au service après-vente de Nintendo afin de bénéficier d'une réparation gratuite de leur manette. L'UFC-Que Choisir a élaboré des instructions bien détaillées à cet effet et un formulaire à remplir par les clients souhaitant signaler un refus de réparation gratuite.

    Source : UFC-Que Choisir

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur cette affaire ?

    Voir aussi :

    Nintendo aurait souffert d'une fuite importante de ses anciennes consoles, le code source, les documents de développement et autres auraient été divulgués
    Le FBI attrape un hacker américain qui a volé les secrets de Nintendo pendant des années, malgré sa promesse de mettre fin à toutes ses activités malveillantes
    Le Sénat inscrit l'obsolescence programmée logicielle dans le projet de loi pour une économie circulaire, en rejetant toutefois les amendements les plus concrets
    L'UE adopte des lois qui obligent les fabricants à rendre certains appareils plus faciles à réparer et plus durables, à partir de 2021
    Le gouvernement va lancer un indice de réparabilité des produits électroniques, pour lutter contre l'obsolescence programmée
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre averti
    Ce n'est pas les 35 ans de Mario, mais les 35 ans du jeu Super Mario Bros. et donc de la saga des jeux de plates-formes Super Mario.

    Mario étant apparut dans Donkey Kong sous le nom de Jumpman, il a cette année 39 ans.

    Voilà pour l'aparté ^^

    Si cela pouvait enfin encourager Nintendo à faire enfin de nouveaux Joy-Con, il serait temps… Avec la rumeur d'une nouvelle Switch, il a également la rumeur de nouveaux Joy-Con. Donc il faut croiser les doigts pour que ce soucis soit enfin résolu.

    Le gros soucis c'est que malgré ce gros défaut Nintendo vend toujours des Switch par palettes. Donc cela ne les encourage pas a corriger rapidement ce défaut de conception ^^'

  3. #3
    Membre expert
    Perso ce drift me les a bien brisé fut un temps, à être obligé de mettre du dégrippant sous les sticks toutes les 2 semaines grand maximum. Cela a duré jusqu'au jour où j'y ai mis plus de dégrippant que d'habitude. Ça a dû déloger une saleté coincée sous le stick car je n'ai plus eu le problème depuis.

    Je ne pense pas que ça soit forcément volontaire mais juste du matériel qui est initialement de mauvaise qualité ou trop sensible aux impuretés qui se glissent dans le stick. C'est surtout un problème d'usure qui arrive beaucoup trop vite et surtout après beaucoup trop peu d'heures de jeu. Ce n'est pas un hasard si ce sont les Joy-Cons gauches les plus touchés, pour la simple et bonne raison que la majorité des joueurs va passer plus de temps à déplacer son personnage avec le stick gauche que la caméra avec le stick droit.
    "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain

    Mon client Twitter Qt cross-platform Windows et Linux. (en cours de développement).

  4. #4
    Membre averti
    J'ai le même soucis sur deux paires de Joy-Con, donc oui, je confirme que le Joy-Con droit est aussi touché.

    Nintendo n'a pas fait volontairement de l'obsolescence programmée. Mais le fait d'être au courant sans le corriger d'une quelconque manière, fait que cela devient de l'obsolescence programmée. Car au final combien de personnes ont racheter une paire de Joy-Con à cause de ce soucis ? Beaucoup à mon avis 😋

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Se7h22 Voir le message
    Nintendo n'a pas fait volontairement de l'obsolescence programmée.
    Ça on le saura jamais…
    En tout cas concevoir des manettes très solide qui dureront dans le temps n'était pas un de leur objectif, ils ont plutôt essayer de produire les contrôleurs les moins cher possible.
    Les manettes Game Cube tiennent mieux que ça (et je ne parle pas des manettes NES et SNES qui sont, il me semble, très solide).
    Keith Flint 1969 - 2019

  6. #6
    Membre averti
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ça on le saura jamais…
    En tout cas concevoir des manettes très solide qui dureront dans le temps n'était pas un de leur objectif, ils ont plutôt essayer de produire les contrôleurs les moins cher possible.
    Les manettes Game Cube tiennent mieux que ça (et je ne parle pas des manettes NES et SNES qui sont, il me semble, très solide).
    On en sera jamais certain, mais vu la qualité des autres manettes qu'ils ont conçu, seul celle de la N64 avait également un soucis de stick qui s'usait trop rapidement. Et la manette Pro n'a aucun soucis d'usure (par contre elle a une croix foireuse ^^).

    Donc je pense que le problème est causé par un consensus au niveau technique ou du prix. Je ne pense pas par exemple qu'ils ont créé ce défaut pour vendre plus de Joy-Con, donc c'est pour moi involontaire de leur part.

###raw>template_hook.ano_emploi###