IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Rédacteur technique
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 080
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Rédacteur technique
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 080
    Points : 45 961
    Points
    45 961
    Par défaut Huawei prévoit de lancer HarmonyOS comme substitut d’Android sur ses smartphones en 2021
    Huawei prévoit de lancer son système d'exploitation HarmonyOS comme substitut d’Android sur ses smartphones en 2021
    afin de surmonter les obstacles posés par les États-Unis

    Annoncée en août 2019, l’arrivée d’HarmonyOS sur les téléphones Huawei se précise. En effet, à l’occasion de la première journée de la HDC (Huawei Developer Conference) ce jeudi, l’entreprise a annoncé qu’elle prévoit de lancer son système d'exploitation HarmonyOS comme substitut d’Android sur ses smartphones en 2021, afin de surmonter les obstacles posés par les États-Unis. Une première version bêta du SDK HarmonyOS 2.0 est lancée aujourd’hui pour les montres intelligentes, les autoradios et les téléviseurs et une seconde sera lancée en décembre pour les smartphones.

    Huawei a dévoilé HarmonyOS lors de la HDC de 2019 et l’a présenté comme une plateforme multiappareils prenant en charge les montres, les ordinateurs portables ainsi que les smartphones, plutôt qu’un concurrent semblable au système d'exploitation mobile Android de Google. Selon les analystes, c’est le substitut d’Android le plus abouti de Huawei, après son ajout à la liste des entités américaines en mai 2019, qui a empêché Google de lui fournir une assistance technique pour le système Android et Google Mobile Services (GMS) sur ses nouveaux téléphones.

    Aujourd’hui, Huawei a annoncé la deuxième version d’HarmonyOS et des détails sur les plans pour l'adapter à une plus large gamme d'appareils, y compris les appareils d’autres fabricants de smartphones. « L'étape que nous franchissons est que nous prenons en charge les appareils Huawei à partir d'HarmonyOS 2.0, mais en même temps HarmonyOS 2.0 pourrait être aussi disponible pour les appareils d'autres fournisseurs. HarmonyOS 2.0 sera disponible pour tous les fabricants de matériel », a annoncé Wang Chenglu, président du département des logiciels de Huawei.


    Ce deuxième volet de la déclaration de Wang pourrait avoir de quoi inquiéter Google, puisque Huawei se dit clairement prêt à le concurrencer. Et si le système séduit comme il faut, d’autres entreprises chinoises ou de l’Asie craignant des représailles futures de la part des États-Unis pourraient être favorables à équiper leurs téléphones avec ce système d’exploitation. La pression US va-t-elle donner lieu à un fort concurrent d’Android ? Pour l’instant, rien ne permet de l’affirmer, car HarmonyOS est à peine lancé. Le calendrier de lancement prévoit une sortie en deux étapes.

    Dès ce premier jour de la HDC, Huawei met à la disposition des développeurs une version bêta du SDK HarmonyOS 2.0. Cette bêta ne prendra en charge que les montres intelligentes, les autoradios et les téléviseurs. Une version pour smartphone du SDK suivra en décembre 2020, et Richard Yu, président du groupe d’entreprise grand public de Huawei, a laissé entendre que des téléphones fonctionnant avec HarmonyOS pourraient apparaître l'année prochaine. Une autre annonce de Huawei a aussi retenu l’attention aujourd’hui.

    La société lance également son projet OpenHarmony, un projet qui permet aux développeurs de s'appuyer sur une version open source du système d'exploitation, similaire à ce que l'AOSP est pour Android. À ce jour, le projet ne prend en charge que les appareils disposant de 128 Mo de RAM ou moins, mais cette limite de mémoire passera à 4 Go en avril 2021, et sera complètement supprimée d'ici octobre 2021. Selon les analystes, HarmonyOS est un projet stratégiquement important pour Huawei.

    Il pourrait constituer un rempart contre les sanctions interdisant au géant chinois de faire des affaires avec les entreprises US. Actuellement, Huawei est obligé d'expédier ses téléphones Android sans les services de Google, ce qui affecte son écosystème d'applications et ses fonctionnalités pour les utilisateurs hors de Chine. En outre, son alternative au GMS est Huawei Mobile Services (HMS), qui, selon Yu, est désormais le troisième plus grand écosystème d'applications mobiles au monde après l’App Store et le Google Play Store.

    Zhang Pingan, président de la division Consumer Cloud de Huawei, a renchéri en déclarant que les clients étrangers acceptaient HMS et que les ventes de téléphones avec HMS avaient “explosé” depuis mai. Yu a déclaré que la société avait expédié 240 millions de smartphones l'année dernière, ce qui lui a valu une deuxième place sur le marché en 2019, mais a ajouté que la pénurie de logiciels avait nui aux ventes ces derniers mois et que les expéditions étaient tombées à 105 millions d'unités au premier semestre. Mais il reste encore d'autres défis à relever pour Huawei.

    En août, les États-Unis ont étendu les restrictions antérieures visant à empêcher Huawei d'obtenir des semiconducteurs sans licence spéciale. Les analystes ont déclaré que l'activité de Huawei dans le domaine des smartphones disparaîtrait entièrement si elle ne pouvait pas se procurer de puces. « Le développement d'HarmonyOS et de HMS est fascinant. Cela dit, il nécessitera du matériel pour être livré aux consommateurs. Ainsi, le plus grand défi vient encore de l'interruption de l'approvisionnement en puces », a déclaré Will Wong, un analyste du cabinet de conseil IDC.

    Source : Reuters

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi

    Huawei présente HarmonyOS, son système d'exploitation pour smartphones qui ne lui assure pas une indépendance totale à Android pour le moment

    Huawei sort son propre ordinateur de bureau avec un système d'exploitation national (chinois) basé sur Linux et son propre processeur ARM

    Huawei devrait-il abandonner Android ? La société a affirmé qu'elle continuerait d'utiliser les services de Google si les Etats-Unis levaient l'interdiction, selon un rapport

    Huawei aurait prévu de déployer HarmonyOS sur plus de produits l'année prochaine, mais cette mesure ne concernerait ni les smartphones ni les tablettes ni les ordinateurs de la marque
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre du Club
    Inscrit en
    avril 2008
    Messages
    14
    Détails du profil
    Informations forums :
    Inscription : avril 2008
    Messages : 14
    Points : 61
    Points
    61
    Par défaut
    Je pense qu'un nouveau joueur est toujours le bienvenu. Ça va mettre de la pression aux USA et favorisera la compétition.

  3. #3
    Expert éminent sénior

    Homme Profil pro
    Directeur des systèmes d'information
    Inscrit en
    avril 2002
    Messages
    2 535
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 61
    Localisation : Luxembourg

    Informations professionnelles :
    Activité : Directeur des systèmes d'information
    Secteur : Finance

    Informations forums :
    Inscription : avril 2002
    Messages : 2 535
    Points : 16 944
    Points
    16 944
    Par défaut
    Google avait prévenu que les sanctions Trump risquerais à terme de créer un très gros problème pour les USA, à savoir que cela va obliger la Chine à se passer totalement des USA, et c'est ce qui est en train de venir, à savoir :
    - La Chine investi des milliards pour fabriquer les composants électronique qui lui manque.
    - Huawei propose déjà son propre Appstore
    - Huawei va proposer son propre OS mobile
    - La Chine va avoir son propre OS basé sur Linux

    Donc la Chine fait le forcing pour devenir totalement indépendant des USA, problème les USA ne sont absolument pas indépendant de la Chine vu que les USA on des dettes énormes en Chine et qu'ils importent énormément de choses de Chine.

    Ceci ajouté au fait que l'armée chinoise deviens de plus en plus crédible et présente dans le monde (bases en Afrique), les USA vont devoir commencer à envisager d’arrêter de se prendre pour les maîtres du monde...
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  4. #4
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Everything
    Inscrit en
    décembre 2013
    Messages
    360
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Italie

    Informations professionnelles :
    Activité : Everything

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2013
    Messages : 360
    Points : 1 248
    Points
    1 248
    Par défaut
    Et en Europe, avons-nous des alternatives ?
    Ceux qui abandonnent une liberté essentielle pour une sécurité minime et temporaire ne méritent ni la liberté ni la sécurité.
    Benjamin Franklin

  5. #5
    Membre actif
    Profil pro
    Inscrit en
    mars 2012
    Messages
    67
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mars 2012
    Messages : 67
    Points : 245
    Points
    245
    Par défaut
    Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
    Google avait prévenu que les sanctions Trump risquerais à terme de créer un très gros problème pour les USA, à savoir que cela va obliger la Chine à se passer totalement des USA, et c'est ce qui est en train de venir, à savoir :
    - La Chine investi des milliards pour fabriquer les composants électronique qui lui manque.
    - Huawei propose déjà son propre Appstore
    - Huawei va proposer ton propre OS mobile
    - La Chine va avoir son propre OS basé sur Linux

    Donc la Chine fait le forcing pour devenir totalement indépendant des USA, problème les USA ne sont absolument pas indépendant de la Chine vu que les USA on des dettes énormes en Chine et qu'ils importent énormément de choses de Chine.

    Ceci ajouté au fait que l'armée chinoise deviens de plus en plus crédible et présente dans le monde (bases en Afrique), les USA vont devoir commencer à envisager d’arrêter de se prendre pour les maîtres du monde...
    Les usa ont également beaucoup de dette chinoise pour le reste je suis totalement d'accord et je pense que cela ne peut qu'àmener à un conflit armée. Peut être lors de l'invasion de Taïwan que certain table pour 2021 avec les 100 ans du parti cummuniste.

  6. #6
    Membre extrêmement actif Avatar de Jon Shannow
    Homme Profil pro
    Responsable de service informatique
    Inscrit en
    avril 2011
    Messages
    3 799
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 57
    Localisation : France, Ille et Vilaine (Bretagne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Responsable de service informatique
    Secteur : High Tech - Électronique et micro-électronique

    Informations forums :
    Inscription : avril 2011
    Messages : 3 799
    Points : 7 420
    Points
    7 420
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jiji66 Voir le message
    Et en Europe, avons-nous des alternatives ?
    Quel humour !
    Au nom du pèze, du fisc et du St Estephe
    Au nom du fric, on baisse son froc...

  7. #7
    Membre confirmé
    Homme Profil pro
    Développeur informatique
    Inscrit en
    février 2008
    Messages
    137
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 57
    Localisation : France, Calvados (Basse Normandie)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur informatique

    Informations forums :
    Inscription : février 2008
    Messages : 137
    Points : 622
    Points
    622
    Par défaut
    Et en Europe, avons-nous des alternatives ?
    SailfishOs que j'utilise depuis presque 2 ans

    https://sailfishos.org/

  8. #8
    Membre confirmé
    Profil pro
    maçon
    Inscrit en
    novembre 2004
    Messages
    232
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France, Haute Loire (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : maçon

    Informations forums :
    Inscription : novembre 2004
    Messages : 232
    Points : 506
    Points
    506
    Par défaut
    SailfishOs que j'utilise depuis presque 2 ans
    A condition d'avoir un XPERIA ! ça limite quand même la chose .

    Google et Huawei peuvent dormir tranquilles .

  9. #9
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Technicien Help Desk
    Inscrit en
    avril 2020
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Aube (Champagne Ardenne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Technicien Help Desk

    Informations forums :
    Inscription : avril 2020
    Messages : 3
    Points : 5
    Points
    5
    Par défaut Une bonne chose pour les utilisateurs de smartphones Huawei
    Riposte logique de Huawei, bien sûr.
    Mais aussi une opportunité d'avoir un smartphone sans Google, pour les utilisateurs Huaweiet même les autres.

  10. #10
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 374
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 33
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 374
    Points : 14 998
    Points
    14 998
    Par défaut
    Citation Envoyé par Jiji66 Voir le message
    Et en Europe, avons-nous des alternatives ?
    Généralement quand une entreprise Française créer un logiciel intéressant elle se fait racheter par une grande société US. (ça doit être comme ça dans tous les pays européens)
    Les grosses entreprises ont énormément de pouvoir et d'argent, elles inquiètent même le gouvernement US (Trump veut attaquer le monopole des GAFAM).
    C'est difficile de lutter contre les grosses entreprises US (en Chine il y a des entreprises qui résistent, cela dit je crois que les USA vont racheter tik tok ou quelque chose comme ça).

    La France n'arrête pas d'injecter des milliards et des milliards dans les startups et on ne voit pas grand chose en sortir j'ai l'impression.
    Keith Flint 1969 - 2019

Discussions similaires

  1. Réponses: 1
    Dernier message: 20/12/2018, 12h00
  2. Réponses: 4
    Dernier message: 01/12/2018, 13h31
  3. Lancer OpenOffice comme service
    Par Claude30120 dans le forum Windows
    Réponses: 9
    Dernier message: 31/05/2016, 13h45
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 05/07/2012, 16h07
  5. Réponses: 15
    Dernier message: 18/01/2011, 07h55

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo