Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre du Club
    Comment savoir de la manière la plus objective si on vous bullshit au travail ?
    C'est un vaste sujet que j'ouvre ici, mais dans le monde du travail, que ce soit en remote, onsite, de face, en call, sur Slack ou autre, l'interprétation des messages est toujours quelque chose qui me pose problèmes.

    Exemple, j'ai un collègue avec qui je me suis toujours bien entendu (sachant que j'ai toujours bossé en télétravail) au cours de 1.5 années et les quelques derniers mois, bah je vois une différence des calls et sur Slack, genre je réponds avec des réactions emojis, du coup cela me force à reposer la question jusqu'à avoir une réponse écrite... le discours est plus managérial, beaucoup moins friendly et surtout du sarcasme et parfois me parler comme un gamin... c'est lourd, très lourd, un exemple assez récent:
    => "amusons nous au travaille et profitons de la vie après" emoji emoji emoji
    (genre m'adresser avec le nous, avant les 3 derniers mois, c'était jamais le cas...), alors oui c'est un peu hors contexte.

    Mes guts me disent que la personne veut probablement monter dans la hiérarchie mais bon je me dis que sur la seule base de mon gut feeling => c'est un peu léger.

    C'est assez évident en regardant l'historique, la manière dont on vous adresse, la personne nie en bloque m'envoie un peu trop beaucoup des fleurs... bref pour moi cela pue, j'escalade un peu le truc avec mon supérieur, on me fait style que rien ne pue que je suis le plus fort de la team, etc... (alors que un c'est pas le cas [je suis l'ultime bite en infra], deux que je suis super lent [j'ai tendance par surcogiter et je pense que je suis pas très vif d'esprit] et trois, très très très "blunt" [donc quand je vois un problème je le dis sans faire dans les formes et surtout je cherche une solution directement]...).

    Lorsque je pointe les changement des communication, c'es genre soit: technique de l'autruche, diversion (répondre sur un autre sujet) ou genre des choses dans ma vie ont changé ou pire on me dit que j'invente et que la confidentialité c'est pas mon fort...(apparemment lire son propre historique c'est pas la force de tout le monde).

    Brrrref... comment faites-vous généralement dans ce genre de situation ?

  2. #2
    Membre confirmé
    Bonjour,

    que signifie le mot "bullshit" dans la phrase "on vous bullshit au travail"?

    Cordialement

  3. #3
    Membre du Club
    Citation Envoyé par Chezkele Voir le message
    Bonjour,

    que signifie le mot "bullshit" dans la phrase "on vous bullshit au travail"?

    Cordialement
    En gros: savoir si une personne vous ment.

    Un exemple bête, on vous dit quelque chose, et il se trouve que cela ressemble très très fortement à du sarcasme dans un contexte donné.
    Un autre exemple est que la personne peut-être particulièrement condescendante envers vous, mais la personne en face dit que ce n'est pas son intention, qu'elle voulait dire autre chose, comment savoir si elle ment... ou pas ?

    Le principe de charité c'est bien mais qu'est-ce qu'il se passe si la personne est vraiment mal intentionnée, comment le savoir, est-ce démontrable ?

    Je rêve d'une méthode formelle pour prouver ce genre de choses, ce genre d'attitudes gâche tellement le milieu professionnel.

    Mon point c'est comment se défendre lorsque l'on fait face à de tels individus ?

  4. #4
    Expert éminent sénior
    Salut j'avoue ne pas avoir bien saisi moi non plus le sens du premier message.
    S'agit-il d'une mauvaise ambiance au travail ?
    Une entreprise où il y a une mauvaise ambiance,sur le long terme c'est une entreprise qui tourne mal.
    Citation Envoyé par Meziant Exnihilo Voir le message

    Lorsque je pointe les changement des communication, c'es genre soit: technique de l'autruche, diversion (répondre sur un autre sujet) ou genre des choses dans ma vie ont changé ou pire on me dit que j'invente et que la confidentialité c'est pas mon fort...(apparemment lire son propre historique c'est pas la force de tout le monde).
    Les problèmes de communication c'est un des problèmes classiques en entreprise ; l'explication est que le management et donc l'encadrement n'arrive pas à conjuguer les querelles d'egos.
    De la part des chefs soit ils ne s'imposent pas assez, soit ils ne sont pas assez compétents,soit le management est inexistant...
    Quel est le cadre professionnel,quel est la raison de l'entreprise ? SSII ou éditeur ?

    problème d'attribution des tâches au niveau de l'encadrement en fonction des compétences/expérience des collaborateurs, encadrement qui ne veut pas s'impliquer....voilà les raisons éventuelles.
    Pour écrire un truc bateau , les chefs ne savent pas créer des synergies.

    Citation Envoyé par Meziant Exnihilo Voir le message
    Un exemple bête, on vous dit quelque chose, et il se trouve que cela ressemble très très fortement à du sarcasme dans un contexte donné.
    ça ressemble point par point à des individus en entreprise qui sont des pervers narcissiques.
    Est-ce que je me trompe ?
    Bref les pervers narcissiques c'est les individus les pires dans l'entreprise.

    Bref l'entreprise risque de partir vite en vrille si le management n'est pas revu
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
    ( A Einstein)

  5. #5
    Membre à l'essai
    Bonsoir,

    Je suis un peu dans le même cas que Meziant Exnihilo.
    Perso, j'en suis arrivé à la même analyse que Mat.M
    La définition des tâches tout comme leur distribution est du ressort du manager (définition faite par les IPRP et ergonomes).

    L'encadrement n'assume pas son rôle : le salarié effectue un travail et en échange l'entreprise le paie.

    Certains diront que l'encadrement a jeté l'éponge,
    d'autres diront que c'est pour avoir une paix sociale,
    mais en réalité c'est aussi un forme de management le diviser pour mieux régner.


    Mais cela n'a qu'un temps car au bout d'un moment, lorsque quelqu'un aura donner un grand coup de tatane dans cette fourmilière il sera l'heure de faire les comptes.


    Taper sur celui qui bosse (ou charger encore plus le mule) et encourager ceux qui ne font pas grand chose, au bout d'un moment ça ne pourra plus tenir.
    Pourvu qu'un drame n'arrive pas !

    Dans les entreprises, les risques psychosociaux ont une place importante dans la santé des salariés mais aussi sur leur rendement.
    Espérons, qu'un jour, l'employeur s'en aperçoive et chausse sa méga chaussure pour remettre à leur juste place les choses.

    Bon courage aux mules

  6. #6
    Membre du Club
    Citation Envoyé par Mat.M Voir le message
    Salut j'avoue ne pas avoir bien saisi moi non plus le sens du premier message.
    S'agit-il d'une mauvaise ambiance au travail ?
    Une entreprise où il y a une mauvaise ambiance,sur le long terme c'est une entreprise qui tourne mal.

    Les problèmes de communication c'est un des problèmes classiques en entreprise ; l'explication est que le management et donc l'encadrement n'arrive pas à conjuguer les querelles d'egos.
    De la part des chefs soit ils ne s'imposent pas assez, soit ils ne sont pas assez compétents,soit le management est inexistant...
    Quel est le cadre professionnel,quel est la raison de l'entreprise ? SSII ou éditeur ?

    problème d'attribution des tâches au niveau de l'encadrement en fonction des compétences/expérience des collaborateurs, encadrement qui ne veut pas s'impliquer....voilà les raisons éventuelles.
    Pour écrire un truc bateau , les chefs ne savent pas créer des synergies.

    ça ressemble point par point à des individus en entreprise qui sont des pervers narcissiques.
    Est-ce que je me trompe ?
    Bref les pervers narcissiques c'est les individus les pires dans l'entreprise.

    Bref l'entreprise risque de partir vite en vrille si le management n'est pas revu
    Dans mon cas je travaille le domaine du e-commerce.

    Le management est inexistant, enfin la il y a des objectives avec une deadline précise donc cela va bouger un peu plus mais bon pour moi le management est grave useless... cela fait de l'animation mais voila sans plus... le management FR j'ai l'impression (quand il ne fait pas de micro-management).

    Pour le moment le seul moyen que j'ai trouvé pour pas que l'un de mes collègues me parle comme un demeuré c'est de ne plus lui répondre en privée et de toujours parler sur le channel de l'équipe (ainsi il y a l'effet de vergogne qui évite que cela dérape).

    Personnellement j'ai pas de problèmes d'ego, je ne veux pas devenir lead dev ou manager ou architect, je suis très bien en tant que dev (peu importe la séniorité que vous me mettez sur la figure, pour moi c'est une belle étiquette qui dépend du contexte).

    Je n'ai pas de problèmes pour mes taches, je sais quoi faire, je bosse bien plus que je le devrais, je suis pas irréprochable mais mon engagement est bien réel.

    Ce que je cherchais juste par savoir c'est comment faire pour documenter de manière objective que quelqu'un utilise du sarcasme avec vous en privé sur Slack, car cela peut vite devenir lourd et dégradant surtout si la personne qui l'emploie tout le temps fait semblant de pas comprend qu'elle fait du sarcasme... genre le coup du "tu interprètes mal" avec des "" toutes les 2 lignes c'est pénible. C'est d'autant plus pénible que lorsque je tente de faire remonter le problème tout le monde fait un peu l'autruche ou me tourne en dérision.

    En faisant lire les conversations, je suis pas la seule personne qui pense que l'on se fout de moi... mais bon personne veut l'admettre et c'est pénible.

    Je ne sais pas si c'est un moyen de me pousser dehors sans l'indiquer clairement.

  7. #7
    Membre à l'essai
    Hello Meziant Exnihilo,

    Dans ce cas; il faut éviter les conversation en MP avec ces personnes, faire son taff et que son taff.
    Il y a quelque temps, le e-commerce était "surveillé" par les différentes institutions (inspection du travail, CPAM,....) pour les méthodes de management.

    Pour mon cas, c'est une personne manipulatrice qui dé-blatte sur les autres (quand ces personnes ne sont pas là) et qui fait la débordée (youtube, plateforme de jeux....sont ses activités principales).
    Chose à préciser : nous ne sommes pas développeurs.
    Après l'avoir accueillie et formée, elle donne l'impression de vouloir me dégager.
    La pause déjeuner : 1 heure pour manger et à peu près autant pour faire la sieste.

    La maitrise connait ces agissements mais laisse faire. Oui, il y a la médecine du travail .... "un cabinet d’écoute".

    Je ne sais pas faire autre chose que travailler durant mes heures de travail, alors je bosse. Mais j'en ai franchement ma claque de cette inégalité de traitement.
    A terme, c'est ma motivation et mon engagement qui vont être impactés, maintenant c'est ma santé que je préserve. Fais-en de même.

    Alors je retiens :


    Bon courage à toi,

  8. #8
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par Meziant exnihilo
    Pour le moment le seul moyen que j'ai trouvé pour pas que l'un de mes collègues me parle comme un demeuré c'est de ne plus lui répondre en privée et de toujours parler sur le channel de l'équipe (ainsi il y a l'effet de vergogne qui évite que cela dérape).
    Est-ce que tu ne peux pas tout simplement demander à ne pas travailler avec lui? Perso j'ai déjà fait ça.

    Citation Envoyé par Meziant exnihilo
    Je ne sais pas si c'est un moyen de me pousser dehors sans l'indiquer clairement.
    - As-tu des preuves autres que le comportement de ton collègue? Dans le cas contraire, peut-être qu'il n'y a pas à s'inquiéter...
    - Bien faire son boulot et bien tracer tout ce que l'on fait pour pouvoir le mettre sur la table le cas échéant.

  9. #9
    Expert éminent
    A ta place je listerai les messages que je trouve offensant et je ferai une alerte en plusieurs temps.

    1 la personne en question en appuyant bien sur l impact que cela a sur toi.
    2 manager de maniere informelle en lui demandant de l aide pour résoudre cette difficulté de communicion entre vous deux J + 15 par exemple
    3 manager par mail en lui rappelant la discussion et la date J + 30
    4 RH de manière informelle à J + 60, et de manière formelle si rien ne change à J+ 80

    Bien sûr, en tenant compte de la capacité à résoudre la difficulté... Si ton manager est en vacances... Il ne peut pas changer les choses et ça repousse le calendrier.

    Aller trop fort trop vite pose problème.le manager se sentira agressé. Il faut donc y aller petit à petit en prenant garde à ne pas entrer dans le jugement et à exposer des faits.


    Exemple.de jugement
    Mon collègue me meprise

    A remplacer par l affirmation factuelle
    Mon collegue m à écrit ça et je me sens méprisé.

    Mon manager ne ft rien...
    J ai demandé de l aide à mon manager, et je n ai pas ressenti la.moindre différence dans la relation entre mon collègue et moi


    Si tu parles d affect, ça doit être le tien, car tu ne peux que deviner ce que les autres font et penses.


    Pour info j ai eu des conflits dans mon équipe a résoudre... et le plus compliqué m.a pris plus de 6 mois avec pleins de discussions plus ou moins houleuse pour moi, des pleurs, etc... au final, c était juste un bete problème de communication et de ressenti entre deux personnes qui ont par la suite demandé à continuer à travailler ensemble...
    L une voulait être brillante pour progresser, sans se soucier de l effet sur les autres.
    La.seconde se sentait rabaissee par cette attitude qui n était pourtant pas volontaire.

    Une fois le problème identifié il a fallu quelques semaines pour que tout redevienne normal.
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev senior python / Cloud sur Toulouse sud.
    Nous diffusons de la presse digitale à bord des avions avec les plus beaux partenaires !

    Envoyez moi un mp

  10. #10
    Membre du Club
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    A ta place je listerai les messages que je trouve offensant et je ferai une alerte en plusieurs temps.

    1 la personne en question en appuyant bien sur l impact que cela a sur toi.
    2 manager de maniere informelle en lui demandant de l aide pour résoudre cette difficulté de communicion entre vous deux J + 15 par exemple
    3 manager par mail en lui rappelant la discussion et la date J + 30
    4 RH de manière informelle à J + 60, et de manière formelle si rien ne change à J+ 80

    Bien sûr, en tenant compte de la capacité à résoudre la difficulté... Si ton manager est en vacances... Il ne peut pas changer les choses et ça repousse le calendrier.

    Aller trop fort trop vite pose problème.le manager se sentira agressé. Il faut donc y aller petit à petit en prenant garde à ne pas entrer dans le jugement et à exposer des faits.


    Exemple.de jugement
    Mon collègue me meprise

    A remplacer par l affirmation factuelle
    Mon collegue m à écrit ça et je me sens méprisé.

    Mon manager ne ft rien...
    J ai demandé de l aide à mon manager, et je n ai pas ressenti la.moindre différence dans la relation entre mon collègue et moi


    Si tu parles d affect, ça doit être le tien, car tu ne peux que deviner ce que les autres font et penses.


    Pour info j ai eu des conflits dans mon équipe a résoudre... et le plus compliqué m.a pris plus de 6 mois avec pleins de discussions plus ou moins houleuse pour moi, des pleurs, etc... au final, c était juste un bete problème de communication et de ressenti entre deux personnes qui ont par la suite demandé à continuer à travailler ensemble...
    L une voulait être brillante pour progresser, sans se soucier de l effet sur les autres.
    La.seconde se sentait rabaissee par cette attitude qui n était pourtant pas volontaire.

    Une fois le problème identifié il a fallu quelques semaines pour que tout redevienne normal.
    Merci pour cette réponse,

    1 la personne en question en appuyant bien sur l impact que cela a sur toi. => j'ai été infantilisé en retour
    2 manager de maniere informelle en lui demandant de l aide pour résoudre cette difficulté de communicion entre vous deux J + 15 par exemple => j'ai été infantilisé en retour BIS
    3 manager par mail en lui rappelant la discussion et la date J + 30 => j'en suis pas encore au stade 3
    4 RH de manière informelle à J + 60, et de manière formelle si rien ne change à J+ 80 => pas encore ici aussi

    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message

    Aller trop fort trop vite pose problème.le manager se sentira agressé. Il faut donc y aller petit à petit en prenant garde à ne pas entrer dans le jugement et à exposer des faits.
    Je suis assez d'accord et j'ai bien fait cette erreur... pourtant j'ai pris des pincettes mais surement pas assez, surtout j'aurais du énumérer les faits correctement mais violer la confidentialité de la personne en détails me posait problème... (j'ai même pas oser mettre exactement les mots que la personne a dit dans mon post original pour cette même raison), maintenant l'erreur est faite et j'ai bien été tournée en bourrique même si j'ai vu des failles de logique assez aberrantes dans la défense de "l'accusé", je suis du genre pas très spontané, du coup je tilte une heure ou deux après que l'on m'ai dit n'importe quoi.

    En tous cas merci pour les formulations, oui cela peut impacter le message qui est passé, je suis clairement pas très doué sur ce point.

  11. #11
    Expert éminent
    Sur ce genre de difficulté, il n y a pas besoin d'etre spontané.

    Et si ca se passe au travail, tout le contenu de vos conversation est susceptible d’être lu et évalué par l'entreprise, sauf ce qui est explicitement marqué comme privé, et qui ne contrevient pas à l'intégrité.

    La personne te dit qu'elle est enceinte confidentiellement, tu le partages, tu es en faute, au moins morale.
    La personne te dit que tu es un singe parce que tu es noir, même de manière confidentielle tu peux le reporter aux RH(et même a la police pour le coup)
    Si tu te sens agressé, ca s'appelle potentiellement du harcelement et c'est répréhensible par la loi.

    Si otn manager n'a pas fait d'action, je te suggere de commencer par lui envoyer un email très formel.


    Monsieur XXX,

    Le XX/XX/XXXX je vous ai fais part oralement des difficultés de communication qui existait avec monsieur XXXX. Cette personne m'envoie des message que je trouve offensant et qui m'affecte personnellement. Je sens que ces messages diminue ma confiance en moi et j'aimerai que ce comportement cesse.

    A ce jour, je n'ai pas vu de différence dans le comportement de cette personne et je vous redemande donc de l'aide pour régler cette situation défavorable pour l'exercice de mes fonctions.

    Ci-joint, vous trouverez copie des échanges avec monsieur XXXX

    J'espère que nous pourrons rapidement résoudre cette difficulté et retrouver une ambiance sereine pour travailler ensemble.

    Je vous prie d'accepter mes respectueuses salutations,
    XXX
    Je l'ai fais volontairement très très formel car normalement ça aidera a montrer ta détermination. Là tu lui dis gentiment par devant, règle ce petit problème, mais le coté formel lui dit entre les lignes :ce message est prévu pour servir de preuve auprès d'autres services si tu ne fais rien ou d'une action en justice, alors "bouge ton gros cul".


    Après, je pense que tu devrais auparavant, avant de lancer ce genre de bombe atomique, en discuter avec une ou deux personnes de confiance en dehors du groupe de travail. Ces personnes pourront peut être aussi t'aider à mieux appréhender la situation et à mieux comprendre la personne en face de toi. Les devs sont souvent des nuls en communication, et les situations de qui proquo sont légions. Ca ne veut pas dire que les situations de harcèlement sont caractérisées la plupart du temps, juste que les devs ne savent pas parler correctement dans une plus grande proportion.
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev senior python / Cloud sur Toulouse sud.
    Nous diffusons de la presse digitale à bord des avions avec les plus beaux partenaires !

    Envoyez moi un mp

  12. #12
    Expert éminent sénior
    Malheureusement, à l'écrit, il est très difficile de voir une notion. Les tournures des phrases peuvent être interprétées différemment sans l'intonation, de même qu'un smiley n'est qu'une image figée. Comment interpréter ? Pour moi ça veut simplement dire foutage de gueule, mais également regarde par là-haut.

    Bref, tu n'as pas vraiment d'autre solution que de garder quelques sauvegardes "au cas où" et de remonter à un N+1, si celui-ci n'est pas dans la poche dudit collègue, que c'est un cas qui t'inquiète. De toute manière, rien ne vaut de discuter et d'être visible quotidiennement de ton N+1... A défaut d'être de la lèche, c'est également une manière de se prémunir de ce genre de comportement. De même, rajouter systématiquement en copie tout témoin, tout.

    concernant les fleurs, lorsqu'on est dithyrambique, c'est souvent du faux-cul-isme. Je veux bien qu'on félicite quelqu'un pour encourager - junior, j'aurai apprécié que l'on me fasse des compliments sincères lorsque je livre rapidement ou que j'apporte une solution stable et concrète (aujourd'ui, osef...). Mais tu le sais immédiatement lorsqu'il s'agit purement intéressé. Pour l'anecdote, un chef débilos XXX n'arrêtait pas de me dire que j'étais le meilleur, etc. tout simplement parce qu'il m'avait placé sur un poste que personne ne voulait, dans une situation non volontaire (en gros, il a placé tous ceux qu'il voulait sur un projet beaucoup plus rentable, du moins ce qu'ils ont espéré, tout en me mettant dessus alors que je n'y connaissais rien, et sans aucune aide)

    de même, comme je disais ci-dessus, être toujours à l'affût des informations. Dans cette même mission, YYY, un dev, était venu me voir car il avait une question sur ladite application. Il n'y connaissait rien : normal, j'étais le seul à ce moment dessus, les autres ne devant surtout pas être sollicités parce que sur des projets majeurs (de l'analyse d'impact et des specs, bref ils auraient très bien pu me filer un coup de main une heure par semaine). Etant surpris, j'ai demandé à YYY de me renvoyer le mail, auquel j'ai répondu techniquement, rappelé XXX que j'étais le seul dessus, qu'a priori j'étais "son meilleur élément" comme rappelé la semaine dernière. Et XXX qui répond uniquement à YYY (a priori, il a donc pris le temps de faire "Répondre", supprimer mon nom et mettre YYY à la place, hein, c'est pas une erreur) pour le remercier.

    Bref, technique de connard de ce N+1 pour jouer le chaud et le froid En séduction on appelle ça le push-pull. Mais bon, comme il était moche comme un pou, ça m'intéressait pas
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  13. #13
    Membre du Club
    Citation Envoyé par Glutinus Voir le message
    Malheureusement, à l'écrit, il est très difficile de voir une notion. Les tournures des phrases peuvent être interprétées différemment sans l'intonation, de même qu'un smiley n'est qu'une image figée. Comment interpréter ? Pour moi ça veut simplement dire foutage de gueule, mais également regarde par là-haut.

    Bref, tu n'as pas vraiment d'autre solution que de garder quelques sauvegardes "au cas où" et de remonter à un N+1, si celui-ci n'est pas dans la poche dudit collègue, que c'est un cas qui t'inquiète. De toute manière, rien ne vaut de discuter et d'être visible quotidiennement de ton N+1... A défaut d'être de la lèche, c'est également une manière de se prémunir de ce genre de comportement. De même, rajouter systématiquement en copie tout témoin, tout.

    concernant les fleurs, lorsqu'on est dithyrambique, c'est souvent du faux-cul-isme. Je veux bien qu'on félicite quelqu'un pour encourager - junior, j'aurai apprécié que l'on me fasse des compliments sincères lorsque je livre rapidement ou que j'apporte une solution stable et concrète (aujourd'ui, osef...). Mais tu le sais immédiatement lorsqu'il s'agit purement intéressé. Pour l'anecdote, un chef débilos XXX n'arrêtait pas de me dire que j'étais le meilleur, etc. tout simplement parce qu'il m'avait placé sur un poste que personne ne voulait, dans une situation non volontaire (en gros, il a placé tous ceux qu'il voulait sur un projet beaucoup plus rentable, du moins ce qu'ils ont espéré, tout en me mettant dessus alors que je n'y connaissais rien, et sans aucune aide)

    de même, comme je disais ci-dessus, être toujours à l'affût des informations. Dans cette même mission, YYY, un dev, était venu me voir car il avait une question sur ladite application. Il n'y connaissait rien : normal, j'étais le seul à ce moment dessus, les autres ne devant surtout pas être sollicités parce que sur des projets majeurs (de l'analyse d'impact et des specs, bref ils auraient très bien pu me filer un coup de main une heure par semaine). Etant surpris, j'ai demandé à YYY de me renvoyer le mail, auquel j'ai répondu techniquement, rappelé XXX que j'étais le seul dessus, qu'a priori j'étais "son meilleur élément" comme rappelé la semaine dernière. Et XXX qui répond uniquement à YYY (a priori, il a donc pris le temps de faire "Répondre", supprimer mon nom et mettre YYY à la place, hein, c'est pas une erreur) pour le remercier.

    Bref, technique de connard de ce N+1 pour jouer le chaud et le froid En séduction on appelle ça le push-pull. Mais bon, comme il était moche comme un pou, ça m'intéressait pas
    Je travaille avec ce collègue depuis 1.5 ans, en remote, les problèmes ont commencé par apparaitre au cours des 3 derniers mots, syntaxiquement les choses ont changé de manière objective.

    Par contre j'ai mal apporté au concerné ses changements et j'ai été un peu maladroit lorsque j'ai fait du reporting au N+1 (j'ai eu peur de la partie confidentiel mais du coup j'ai psychoté pour rien), sans compter qu'apparemment le concerné était pas sans faute sauf qu'apparemment il l'a admis au manager derrière mais pas devant moi (apparemment moi je le saoulais aussi dans ma manière de parler mais du coup il a préfère le garder aussi, du coup j'ai regardé ma manière de parler et elle n'a pas bougé d'un iota je suis toujours monsieur blunt donc je me demande si je suis pas relou depuis le début pour lui, qui est une personne beaucoup plus je ne veux pas froisser quique ce soit... et qui bitche derrière [du mois il y a un historique que j'ai vu en live et c'est pas beau à voir], j'ai réalisé que récemment que c'était quelqu'un qui cherchait à plaire sauf au cours des 3 derniers mots avec moi... donc je ne comprends plus trop la personne)

    La personne est déjà dans la poche du N+1 (ou inversement d'ailleurs...).

    Pour les compliments complètement d'accord avec toi, d'ailleurs si tu connais pas déjà cela, c'était fait avec el famoso méthode du sandwich... http://blog.idonethis.com/sandwich-f...ce-management/

    D'ailleurs la grosse news récemment, c'est que j'ai passé une bonne partie de mon temps à fixer des bugs d'un dev junior (et je lui en veux pas au dev junior, tout le monde doit apprendre) tout en mettant une nouvelle base pour notre front / ui pour au final entendre de la part du n+1 et du collègue problématique que le dev junior devra être réf technique sur la stack que je monte (btw le junior est consultant et je suis interne, période d'essai passée)... le tout saupoudrée d'un ton bien condescendant...

    J'ai fait savoir que je voulais changer de team du coup je me demande si c'est pour cette raison... mais au pire je demanderai et on répondra surement on verra en janvier 2021 après les objectifs annuels.

  14. #14
    Membre du Club
    Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
    Sur ce genre de difficulté, il n y a pas besoin d'etre spontané.

    Et si ca se passe au travail, tout le contenu de vos conversation est susceptible d’être lu et évalué par l'entreprise, sauf ce qui est explicitement marqué comme privé, et qui ne contrevient pas à l'intégrité.

    La personne te dit qu'elle est enceinte confidentiellement, tu le partages, tu es en faute, au moins morale.
    La personne te dit que tu es un singe parce que tu es noir, même de manière confidentielle tu peux le reporter aux RH(et même a la police pour le coup)
    Si tu te sens agressé, ca s'appelle potentiellement du harcelement et c'est répréhensible par la loi.

    Si otn manager n'a pas fait d'action, je te suggere de commencer par lui envoyer un email très formel.



    Je l'ai fais volontairement très très formel car normalement ça aidera a montrer ta détermination. Là tu lui dis gentiment par devant, règle ce petit problème, mais le coté formel lui dit entre les lignes :ce message est prévu pour servir de preuve auprès d'autres services si tu ne fais rien ou d'une action en justice, alors "bouge ton gros cul".


    Après, je pense que tu devrais auparavant, avant de lancer ce genre de bombe atomique, en discuter avec une ou deux personnes de confiance en dehors du groupe de travail. Ces personnes pourront peut être aussi t'aider à mieux appréhender la situation et à mieux comprendre la personne en face de toi. Les devs sont souvent des nuls en communication, et les situations de qui proquo sont légions. Ca ne veut pas dire que les situations de harcèlement sont caractérisées la plupart du temps, juste que les devs ne savent pas parler correctement dans une plus grande proportion.
    Merci pour ces détails légaux, c'est toujours bon de les connaitre.

    => Si tu te sens agressé, ca s'appelle potentiellement du harcelement et c'est répréhensible par la loi.

    J'ai une question comment se définit la limite ? Car la personne peut bien faire en sorte de dire tu abuses, tu fais de la censure.

    Je le formule autrement, prenons un exemple un peu gros: admettons que je sois une personne transgenre et que mon changement d'état civil ne soit pas fait et je te demande de m'appeller monsieur / madame selon le genre target, est-ce considérée comme du harcèlement si tu ne respectes pas ce choix ?

  15. #15
    Expert éminent
    Je ne sais pas répondre à ta question sur les transgenres.

    Ce que je lis c est que tu as tout intérêt à surtout retourner voir ton collègue qui pose problème et de lui demander comment faire mieux.

    J ai l.impression que c est difficile entre nous, J aimerai comprendre pkoi et comment m améliorer pour ne plus avoir ce soucis.
    Je trouve que l on a pas une communication très saine entre nous, que puis je faire de mon côté.
    Je ne comprends pas ce qu Il se passe. Que puis je faire pour m améliorer.

    Pose les questions et note ses réponses. Ne réplique pas, tu prend son retour seulement. Tu creusés si besoin de plus de détails.

    Ça défendra peut être tout le monde
    Mon profil linked in

    Chez Adaptive, nous cherchons un dev senior python / Cloud sur Toulouse sud.
    Nous diffusons de la presse digitale à bord des avions avec les plus beaux partenaires !

    Envoyez moi un mp

###raw>template_hook.ano_emploi###