Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    ReMarkable 2.0, un bloc-notes numérique conçu pour être une tablette “papier”
    ReMarkable 2.0, un bloc-notes numérique conçu pour être une tablette “papier”
    en raison de sa liste limitée de fonctionnalités pour permettre de se concentrer sur la tâche à accomplir

    Les tablettes conçues pour la prise de note, le dessin et la lecture se popularisent de plus en plus et chacune d’elle cherche à offrir la meilleure expérience possible. La seconde version de la tablette reMarkable, conçue par l’entreprise norvégienne du même nom, vient de paraître. La reMarkable 2 améliore son prédécesseur sur presque tous les plans, ce qui offre une tablette haut de gamme qui excelle dans son principal but : permettre la réalisation de croquis et la prise de notes sans distraction. La reMarkable 2 est disponible en précommande pour environ 400 dollars.

    L’entreprise à l’origine de la tablette reMarkable l’a conçue pour qu’elle soit une tablette “papier”. C’est-à-dire un appareil qui, en raison de sa liste limitée de fonctionnalités, vous aide à vous concentrer davantage sur la tâche à accomplir. Dans ce cas-ci, ces tâches se limitent en grande partie à prendre des notes, à faire des croquis, à annoter des documents et à lire des fichiers PDF et des livres électroniques. Il existe quelques fonctions plus avancées sur la reMarkable 2, comme la possibilité de synchroniser des articles sur la tablette via une extension Chrome.

    La reMarkable 2 apporte également la possibilité de convertir votre écriture en texte, mais même celles-ci ne font que renforcer l'intention de la tablette. Tout d'abord, c'est un outil à l'endroit des personnes qui se soucient de l'écriture et de la lecture à l'exclusion de tout le reste. Les critiques estiment que la startup a fait des progrès admirables en affinant la conception du modèle de deuxième génération. Presque toutes les facettes de l'appareil ont été améliorées. La reMarkable 2 est 30 % plus fin que l'original, avec des bords plus fins et une épaisseur de 0,19 pouce.

    Elle mesure 187 x 246 x 4,7 mm et pèse 403,5 g. Ces caractéristiques font d’elle la tablette la plus fine du marché. Il utilise un écran E Ink Carta monochrome de 10,3 pouces, qui a été modifié et optimisé pour la saisie manuscrite, ce qui en fait ce que ReMarkable appelle un écran “CANVAS”. Il ne vous éblouira pas avec ses couleurs et ses mouvements soyeux. Il est net grâce à une densité de pixels de 226 DPI (une résolution de 1872 x 1404), et est agréable à l'œil grâce aux mêmes propriétés antireflets que les autres dispositifs E Ink.


    Légèrement texturé, il offre une friction satisfaisante lorsque vous écrivez dessus à l'aide du marqueur fourni. Le plastique blanc utilisé pour la reMarkable 1 a disparu, remplacé par un cadre en aluminium qui ajoute un poids rassurant. Selon les critiques, le passage à un cadre en aluminium est particulièrement pratique, car il permet à la reMarkable 2 d'utiliser des accessoires magnétiques, tels que des couvertures à clipser, avec deux nouveaux étuis en cuir (noir ou marron) proposés, ainsi qu'un folio en tissu à glisser. Mais ce n'est pas tout.

    Il permet aussi aux nouveaux marqueurs améliorés de la tablette de s'enclencher magnétiquement sur le bord droit de celle-ci. Le nouveau modèle vous offre deux options de stylet : le Marker 15g standard, qui est blanc, et le nouveau Marker Plus 19g, qui comporte une gomme intégrée à son extrémité. Ils sont d'une épaisseur et d'une longueur confortables, et bien lestés pour des séances d'écriture plus longues. Toutefois, comme un vrai stylo, leur pointe ne peut pas durer indéfiniment. Selon le site Web de la société, chaque paquet contient 10 pièces de rechange.

    Cependant, vous devez les remplacer après trois à sept semaines d'utilisation. La reMarkable 2 se recharge à l’aide d’un port USB-C modernisé pour un chargement et des transferts de fichiers plus rapides, son prédécesseur embarquait un port micro USB. La plupart de ses boutons physiques ont disparu, le seul qui reste est le bouton sleep/wake (veille/éveil) dans le coin supérieur gauche de la tablette. Elle possède deux fois plus de mémoire vive, un processeur plus rapide et une batterie qui dure près de trois fois plus longtemps.

    Par ailleurs, la latence a également été réduite de près de la moitié. La reMarkable 2 offre une latence de 21 ms pour l'écriture, ce qui résout le plus gros problème du modèle original. En fait, il s'agit d'une amélioration considérable, car cela permettra d'écrire sur la reMarkable presque aussi rapidement qu'avec un stylo et du papier ordinaire. Ce n'est pas aussi bas que ce qu'Apple ou Samsung atteignent avec leur stylet et leurs tablettes, mais à moins de les comparer côte à côte, vous n'aurez probablement pas de problème avec la latence de la reMarkable.

    Le logiciel de la tablette reMarkable 2 reste pratiquement inchangé par rapport au logiciel 2.0 que la société a commercialisé pour la tablette originale l'an dernier, bien que les spécifications améliorées soient utiles à cet égard, rendant le chargement d'ePubs et de documents ou le partage de notes plus rapide que sur le modèle original. Outre le dessin et la prise de notes, la reMarkable 2 permet également de lire et d'annoter des PDF et des livres électroniques ePub, qui peuvent être synchronisés grâce à une application complémentaire de bureau ou mobile.

    Les dessins (ou les fichiers annotés) peuvent ensuite être partagés à partir de la tablette sous forme de fichier PDF, PNG ou SVG par courrier électronique. Il existe également une extension Google Chrome de type Pocket qui permet d'envoyer des articles (sous forme de documents purement textuels ou de PDF “imprimés”) directement à votre reMarkable pour lecture. Enfin, un service de reconnaissance de l'écriture manuscrite peut analyser vos notes écrites et les convertir en texte modifiable.

    Selon ReMarkable, cette liste plutôt limitée de fonctionnalités est un choix de conception intentionnel. L’entreprise a affirmé que l'objectif de la tablette est d'offrir une version plus avancée du papier traditionnel, une version qui n'est pas limitée par les limites de l'espace physique et qui est plus accessible à l'ère du numérique, mais sans alourdir l'expérience avec les distractions et les tentations d'une tablette à part entière. Selon le site Web de la société, la reMarkable 2 se veut être pour l'écriture ce qu'un Kindle est pour la lecture.
    Autrement dit, un outil sur mesure qui est le maître de son domaine numérisé, au lieu d'un appareil passe-partout, notamment un iPad ou une tablette Android. Pour l’instant, la reMarkable 2 est seulement disponible sur commande pour 399 dollars et ne sera pas livrée avant novembre.


    Source : reMarkable 2

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi
    RPT-CP1 : la nouvelle tablette E-Ink de Sony à 600 dollars, qui intègre le partage de fichiers avec iOS, Android, Windows et Mac

    Les enfants ont de plus en plus de mal à tenir un stylo à cause d'une utilisation excessive des technologies, alertent des médecins

    Apple dévoile son nouvel iPad Pro avec un scanner LiDAR et le clavier Magic Keyboard, qui apporte la prise en charge du trackpad par iPadOS

    Samsung dévoile le Galaxy Fold : un smartphone / tablette 2 en 1 à écran pliable, compatible avec la 5G et vendu à près de 2000 USD
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Futur Membre du Club
    J'aimerais quand même bien tester leur truc avant de dépenser 400€... J'ai été un peu déçu des tablettes graphiques ainsi que des écrans tactiles, car ils demandent trop de temps d'adaptations.


    Personnellement, j'utilise ceci, c'est moins cher:


  3. #3
    Futur Membre du Club
    J'utilise la première version depuis un peu plus d'un an. C'est franchement parfait pour la prise de notes. Je fais toutes mes réunions avec. T'as vraiment l'impression d'écrire sur du papier avec en plus la possibilité de copier coller des bouts de textes ou dessins, effacer et recommencer et un truc génial : les calques. Tu dessine un schéma de base, tu crées un calque, tu dessines ou écrit par dessus et si ça te plaît pas tu supprimes le calque et tu retrouves ta version originale.

    Je lis des bouquins dessus. La grande taille est idéale pour les livres d'informatique aussi (c'est presque la taille d'une page A4), quand y a du code ou des schémas. Sur ma précédente liseuse de 6 pouces c'était misère.

    La tablette tourne sous une version allégée de linux et t'as accès directement à l'OS via une connexion ssh par le port USB du coup pour les développeurs c'est relativement extensible (ils utilisent QT pour les applis). J'avais commencé à regarder pour y coder quelques idées mais faute de temps c'est passé à la trappe.

  4. #4
    Membre émérite
    Donc si je comprend bien --> c'est l'une des rares tablettes à ne pas restreindre le propriétaire sur les formats de fichiers qu'il "a le droit" d'employer sur son apareil.
    Puisque ce n'est pas une tablette aux fonctionalités "étendues", la question que je me pose est :
    Les logiciels de lecture présents sont-il en mesure de lire la majorité des formats libres et propriétaires (texte et image) ?

    ...et quels sont les formats supportés pour l'édition ?
    Car si je souhaite l'employer pour remplacer le papier pour un emploi numérique, ne pas pouvoir profiter de mes documents numériques serait une gageure pour la productivité que le produit est sensé apporter. ^^'
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  5. #5
    Futur Membre du Club
    Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
    Donc si je comprend bien --> c'est l'une des rares tablettes à ne pas restreindre le propriétaire sur les formats de fichiers qu'il "a le droit" d'employer sur son apareil.
    Puisque ce n'est pas une tablette aux fonctionalités "étendues", la question que je me pose est :
    Les logiciels de lecture présents sont-il en mesure de lire la majorité des formats libres et propriétaires (texte et image) ?

    ...et quels sont les formats supportés pour l'édition ?
    Car si je souhaite l'employer pour remplacer le papier pour un emploi numérique, ne pas pouvoir profiter de mes documents numériques serait une gageure pour la productivité que le produit est sensé apporter. ^^'
    Je lis du PDF et du Epub sans problème avec. Pour l'édition ça enregistre les fichiers en PDF. Tu peux prendre des notes sur un document pdf existant. (Ebook, document pdf téléchargé, ...) Et ça enregistre sous forme de sortes de calques liés aux pages du pdf. Tu peux ensuite exporter le résultat final en PDF. Si tu la connecte à un compte en ligne, tu as tous tes documents et notes synchronisés sur leur cloud et dispo dans les applis desktop et mobile.

  6. #6
    Membre expérimenté
    J'utilise la version 1 depuis presque un an et j'en suis très content alors que je ne l'exploite pas a fond du tout. Je ne la connecte pas au cloud remarkable donc pas d'accès aux fonctions d'OCR et je transfère rarement des fichiers depuis sur le PC. Je lis quelques ebooks dessus mais j'ai ma vieille liseuse dont je ne me suis toujours pas passé.

    De l'autre côté j'ai un pote qui l'a aussi et qui lui a abusé à fond du linux embarqué. Il connecte la tablette à son PC branché à un rétroprojecteur et ce qu'il note dessus apparaît à l'écran/proj.

###raw>template_hook.ano_emploi###