Gartner déclare que les ventes mondiales de smartphones ont baissé de 20 % au deuxième trimestre de 2020,
mais Huawei continue d’afficher une croissance des ventes de ses appareils malgré la COVID-19 et les sanctions américaines

À la faveur de crise sanitaire, la demande en ordinateurs portables en tablettes a connu une hausse d’environ un tiers au premier trimestre par rapport aux ventes de ces équipements au même trimestre de l’année dernière. Comme raisons, les analystes avancent que le confinement ayant imposé le travail à domicile pour de nombreuses entreprises, ces dernières ont dû équiper leurs employés d’ordinateurs et tablettes afin qu’ils puissent continuer à travailler à partir de leurs domiciles. Au deuxième trimestre, cette tendance en hausse pour les tablettes a persisté avec une croissance de 26 %, selon les données collectées par IDC.

Mais du côté de smartphones, la tendance des ventes n’est pas la même. Selon Gartner, l’entreprise américaine de conseil et de recherche dans le domaine des technologies, la pandémie de la COVID-19 n’a pas eu le même effet sur les ventes de smartphones comme ce fut le cas avec les ventes de tablettes ou d’ordinateurs portables. En effet, selon les données récoltées par l’entreprise américaine, les ventes mondiales de smartphones ont été de 295 millions d’unités au second trimestre de cette année, ce qui équivaut à une baisse de 20,4 % comparativement aux ventes de l’an dernier.

Sur ce trimestre qui vient de s’achever, presque tous les principaux marchés, à l’exception de la Chine, ont continué de faire face à des restrictions, ce qui a entraîné une baisse continue de la demande en smartphones. « ;Les restrictions de voyage, les fermetures de magasins et les dépenses plus prudentes en produits non essentiels pendant la pandémie ont conduit à la deuxième baisse trimestrielle consécutive des ventes de smartphones cette année ;», a déclaré Anshul Gupta, directeur de la recherche chez Gartner. L’Inde, qui a adopté des mesures plus contraignantes (allant même jusqu’à restreindre le commerce électronique), a enregistré la pire baisse des ventes de smartphones (-46 %) parmi les cinq premiers pays du monde.

Pour ce qui concerne les cinq principaux fournisseurs de smartphones que sont Samsung, Huawei, Apple, Xiaomi et OPPO, c'est Samsung qui a connu la plus forte baisse (27,1 %) après avoir vendu 55 millions de smartphones au deuxième trimestre. « ;La demande pour ses smartphones phares de la série S n’a guère contribué à relancer ses ventes de smartphones à l’échelle mondiale. ;»


Les ventes d’Apple furent pour leur part stables d’une année à l’autre. L’entreprise américaine a vendu 38 millions d’iPhone, ce qui équivaut à une baisse de 0,4 % de vente d’appareils d’une année à l’autre. Selon Annette Zimmermann, vice-présidente de la recherche chez Gartner, Apple a réussi à sauver les meubles en s’appuyant sur l’amélioration de l’environnement commercial en Chine, ce qui lui a permis de réaliser une croissance dans le pays. Elle ajoute que « ;l’introduction du nouvel iPhone SE a encouragé les utilisateurs d’anciens téléphones à mettre à jour leurs smartphones ;».

Huawei par contre est parvenu à tirer son épingle du jeu avec une croissance de 27,4 % de ventes d’appareils, même si ses ventes ont baissé de 6,8 % d’un trimestre à l’autre. Il faut dire que pour Huawei ces chiffres en hausse sont plutôt étonnants, car en plus de la pandémie, l’entreprise fait face également à une interdiction de vente de ses appareils aux États-Unis, ainsi que l’interdiction de l’accès aux services Google sur ses smartphones et tablettes. Cependant, tous ces facteurs défavorables n’ont pas eu raison de l’entreprise chinoise qui s’est réfugiée sur son marché local où elle a pu rafler 42,6 % du marché. « ;Huawei a mis en place un lancement de produit agressif et une promotion des ventes en Chine en particulier et a bénéficié du fort soutien des fournisseurs de services de communication pour ses smartphones 5G ;», afin de pouvoir s’arroger près de la moitié du marché chinois, soutient M. Gupta.

Avec la baisse des ventes de Samsung et la croissance soutenue des ventes de Huawei, les deux entreprises se retrouvent dans un mouchoir de poche pour la première place des plus grands fournisseurs de smartphones au deuxième trimestre, avec 54 ;125 unités vendues pour Huawei contre 54 ;759 unités vendues pour Samsung, selon Gartner.

Source : Gartner

Et vous ?

Que pensez-vous de ces chiffres ;? Sont-ils conformes aux réalités du marché ;?

Pour les prochains trimestres, pensez-vous que les ventes de smartphones vont renouer avec la hausse ;? ou vont-ils continuer à baisser ;?

Voir aussi

IDC confirme que malgré les persécutions américaines, Huawei devance Samsung et est pour la première fois, sur le marché mondial, le premier vendeur de smartphones au deuxième trimestre 2020
Les livraisons de PC vont chuter de 7 % en 2020 en raison de la récession mondiale, selon une étude menée par Canalys
Le marché des tablettes explose de 26 % grâce à l’essor du travail à distance, cette augmentation est due à une hausse de la demande d’équipements de télétravail à petit budget, affirme Canalys
Le travail à domicile provoque une augmentation d’un tiers de la demande d’ordinateurs portables et de tablettes dans toute l’Europe, selon IDC
La demande générée par le confinement général dû à la COVID-19 conduit le marché des PC de la région EMEA à sa plus forte croissance depuis 1998, d’après un rapport de l’IDC
Covid-19 : Les ventes de smartphones en déclin de 20 % au premier trimestre selon Gartner, Huawei observe sa première baisse de ventes mais conserve la seconde place du classement