Un collectif d'organes de presse américaine demande des conditions similaires
à celles obtenues par le service de streaming vidéo Amazon Prime sur l'App Store

Un groupe d'éditeurs de presse a envoyé une lettre au PDG d'Apple Inc., Tim Cook, demandant des conditions d'accord similaires dans son App Store à celles qu'Amazon.com Inc. obtient pour son service de streaming vidéo.

Apple prélève 30 % des revenus de la plupart des abonnements dans son App Store, puis 15 % après la première année. Mais fin juillet, un panel antitrust du Congrès a divulgué des courriels internes montrant un accord plus favorable conclu entre le chef des services Apple, Eddy Cue, et le PDG d'Amazon, Jeff Bezos. Ils ont convenu d'une part de revenus de 15 % pour les clients Amazon Prime Video qui se sont inscrits via l'application iPhone et d'aucune part de revenus pour les utilisateurs déjà abonnés via Amazon ou ailleurs, selon les e-mails.

Jason Kint, PDG de DCN, s’est adressé à Tim Cook en ces termes :

« Au nom de Digital Content Next (DCN), je vous contacte pour mieux comprendre les “conditions“ que vous avez mentionnées dans vos remarques du 29 juillet devant le comité judiciaire de la Chambre. Nous aimerions savoir quelles conditions nos membres – des entreprises de contenu numérique de haute qualité – devraient remplir pour pouvoir bénéficier de l'accord qu'Amazon reçoit pour son application Amazon Prime Video dans l'App Store d'Apple.

« DCN est la seule organisation commerciale dédiée à répondre aux besoins uniques et diversifiés des marques de médias les plus fiables et les plus respectées qui, ensemble, ont une audience non dupliquée de 223,098 millions de visiteurs uniques, soit 100 % de la population en ligne américaine. Ces marques entretiennent des relations directes et de confiance avec les consommateurs et les annonceurs. Beaucoup de nos membres permettent à leurs clients d'accéder au contenu par le biais d'abonnements, un modèle que les deux tiers des abonnés (64 %) considèrent comme ayant une grande valeur.

« En réponse à la question du représentant Hank Johnson sur la question de savoir si l'accord proposé à Amazon est “disponible pour tous les développeurs d'applications“, vous avez répondu par l'affirmative, indiquant qu'il est disponible pour “quiconque remplit les conditions“. Dans les preuves publiées par le Comité après l'audience, il semble que les conditions fournies à Amazon incluent une structure de revenus nets considérablement accrue.


« Presque tous les membres de DCN proposent des applications dans l'App Store d'Apple et, comme indiqué ci-dessus, beaucoup offrent un accès par abonnement à une grande variété de contenus. Les conditions du marché unique d’Apple ont un impact considérable sur la capacité de continuer à investir dans des informations et des divertissements de haute qualité et fiables, en particulier en concurrence avec d’autres grandes entreprises. Conformément à votre déclaration au Comité, je vous demande de définir clairement les conditions qu’Amazon a remplies pour son arrangement afin que les sociétés membres de DCN remplissant ces conditions puissent bénéficier du même accord. J'ai hâte d'en discuter avec vous.


Digital Content Next représente plusieurs organes de presse qui dépendent des abonnements pour une grande partie de leurs revenus, notamment le New York Times, News Corp., qui possède le Wall Street Journal, et le Washington Post. Le groupe représente également Bloomberg LP, propriétaire de Bloomberg News.

Plus tôt cette année, Apple a déclaré qu'un groupe restreint de services de streaming vidéo pourrait utiliser son propre mode de paiement, par rapport au service de facturation d'Apple, évitant ainsi de donner à Apple une réduction de ses ventes.

De plus en plus de développeurs ont commencé à se plaindre des frais et des règles de l'App Store d'Apple, affirmant qu'ils sont injustes et favorisent les propres services d'Apple.

Dans le cadre d'une enquête antitrust sur l'entreprise, les avocats du ministère de la Justice examinent les règles Apple qui obligent de nombreux fabricants d'applications à utiliser le système de paiement de l'entreprise.

« Nous traitons tous les développeurs de la même manière », a déclaré Cook lors de l'audience antitrust du Congrès de juillet qui a révélé l'accord spécial avec Amazon.

Source : lettre du DNC, preuves publiées par le Comité après l'audience de Tim Cook

Et vous ?

Que pensez-vous de cette démarche ?

Voir aussi :

Apple indique à la Cour qu'Epic met en danger tout le modèle économique de l'App Store, avec sa demande d'injonction dans laquelle l'éditeur sollicite le retour de Fortnite sur la vitrine iOS
Apple retire Fortnite de l'App Store après qu'Epic ait tenté de contourner les frais de commissions lors de paiements in-app, Epic traduit Apple en justice pour pratiques anticoncurrentielles
Telegram dépose une plainte contre l'App Store d'Apple auprès des autorités antitrust de L'UE, se joignant aux premiers développeurs pour faire pression sur les pratiques de la société
App Store : les développeurs vont pouvoir « contester » les directives qui régissent le processus d'examen des apps et ne verront plus les corrections de bogues bloquées en cas de litiges