Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    La Chine officialise une alternative à GitHub dénommée Gitee
    La Chine officialise une alternative à GitHub dénommée Gitee, une nouvelle initiative pour s’affranchir des technologies US
    Dans un contexte où l’administration Trump multiplie les sanctions

    83 % des utilisateurs de l’application TikTok ne sont pas préoccupés par la potentielle collecte de leurs données par la Chine. Néanmoins, l’application est désormais sous le coup de deux décrets l’interdisant aux USA. Après TikTok, Donald Trump envisage même de faire pression sur d’autres entreprises chinoises comme Alibaba. C’est une liste non exhaustive d’exemples pour illustrer le fait que le monde est politique et que nous sommes affectés par les décisions de cette sphère. Une nouvelle dont on ne doute pas qu’elle soit de cet ordre vient de tomber : la Chine officialise une alternative à GitHub – le service web américain d’hébergement et de gestion de logiciels.

    Gitee compte 7 ans d’existence en Chine. Elle vient d’être reconnue par le ministère chinois de l’industrie et de l’innovation technologique comme la gagnante d’un appel d’offres pour une plateforme d’hébergement de projets logiciels open source. Une sortie d’un responsable de Huawei en lien avec ce développement en dit long sur l’objectif : « Si la Chine ne dispose pas de sa propre communauté open source pour maintenir et gérer les projets, notre industrie nationale du logiciel sera très vulnérable à des facteurs incontrôlables. » L’intervention de Wang Chenglu pointe du doigt les sanctions à répétition des autorités américaines. Sur le seul cas GitHub, on peut remonter à l’an dernier pour entamer une illustration de ce qui constitue les craintes des autorités chinoises.

    L'un des signalements (qui a fait surface en juillet 2019) d’un utilisateur du service web d’hébergement et de gestion de logiciels touche en premier à ceux qui font usage de GameHub sous Linux. L’application sert à centraliser dans une bibliothèque tous les jeux en provenance de Steam, GoG, Humble Bundle, Humble Trove ainsi que les jeux installés de manière indépendante en local. Grâce à GameHub, il est possible de voir d’un seul coup d’œil, mais aussi de télécharger, installer, désinstaller et lancer ses jeux, mais aussi les bonus ou les DLC en provenance de GoG.

    « Mon compte a été bloqué en raison des sanctions américaines car je vis en Crimée. Je pourrais ne plus être capable de maintenir GameHub dans le futur », rapportait-il dans un ticket ouvert sur la plateforme.


    Le cas GameHub s’inscrivait dans la même vague que celui d’Ahmed Saeedi Fard – un développeur iranien présent sur la plateforme depuis 2012. Ce dernier avait reçu un courriel des gestionnaires de la plateforme pour lui notifier un blocage de son compte en raison des sanctions américaines.



    Ces différentes plaintes faisaient suite à une annonce de GitHub relative à la possibilité de créer un nombre illimité de référentiels privés (des projets logiciels non visibles par le grand public, mais seulement par une poignée de collaborateurs prédéfinis) sur GitHub et l’offre est gratuite. Cet état de choses avait suscité un grand intérêt dans la communauté des développeurs et poussé certains à migrer de façon totale sur la plateforme, voyant ainsi certains de leurs référentiels privés verrouillés.

    « GitHub était une plateforme libre pour tous depuis de nombreuses années, mais elle a décidé de bloquer les comptes iraniens. Je pense qu'être d'un pays donné n'est pas un choix qu'on fait, mais être un développeur et contribuer à la communauté open source l'est. GitHub nous interdit notre liberté de contribuer et de faire partie de l'écosystème open source parce que nous vivons en Iran.

    GitHub a bloqué nos dépôts privés sans aucune notification préalable et maintenant nous n'avons pas accès aux codes. Vous ne devriez pas juger les gens en fonction de leur pays d'origine. Vous pouvez restreindre un gouvernement, mais vous ne devriez pas interdire vos utilisateurs actifs et loyaux sans aucun avertissement.

    Je pense qu'avoir une simple page GitHub est un droit fondamental pour les utilisateurs. Ne nous mettez pas en dehors de la communauté open source », avait-t-il lancé.

    Ces mesures peuvent à juste titre être perçues comme une extension de celles qui découlent de la guerre commerciale entre les USA et la Chine. En effet, à mi-parcours du mois de mai de l’année précédente, le président Donald Trump a signé un décret qui établit les bases pour empêcher des entreprises de télécommunications chinoises telles que Huawei de vendre du matériel aux États-Unis. La mesure vise à neutraliser la capacité de la Chine à compromettre les réseaux sans fil et les systèmes informatiques américains de la prochaine génération. L’ordonnance interdit l’achat ou l’utilisation de toute technologie de communication produite par des entités contrôlées par « un adversaire étranger » susceptible de saboter des systèmes de communication américains ou de créer des « effets catastrophiques » sur l’infrastructure américaine.

    Y faisant suite, le ministère américain du Commerce a pris une mesure connexe qui interdit aux entreprises américaines de vendre des composants et des logiciels à Huawei et à 70 de ses affiliés (désormais inscrits sur la liste américaine d’entités à bannir) sans autorisation. Avec le verrouillage des comptes d’utilisateurs de Crimée et d’Iran, on en découvre une nouvelle facette.

    GitHub est, il ne faut pas l’oublier, une plateforme soumise aux lois américaines. En vertu de celle qui régit les exportations de technologies, la plateforme ne peut être utilisée pour le développement d’armes nucléaires, biologiques ou chimiques ; de missiles longue portée ou de véhicules aériens téléguidés. C’est probablement la raison pour laquelle les référentiels privés d’Ahmed Saeedi Fard avaient été verrouillés. En tout cas, il était convaincu que les USA lui attribuent de telles activités pour justifier leur sanction. Pour ce qui est de GameHub, aucune raison autre que la nationalité n’avait filtré.

    L’officialisation de Gitee a un bon côté : elle vient créer de la concurrence dans un secteur des services en ligne dominé par les plateformes US. Elle n’échappe cependant pas à la dualité, la Chine étant connue comme le pays où la fiction Big Brother de 1984 tend à devenir réalité. Avec ses 10 millions de dépôts, les autorités chinoises positionnent déjà Gitee comme deuxième plus grosse plateforme d’hébergement et de gestion de projets logiciels open source. Les murs ne cessent de s’élever de part et d’autre et avec eux le risque que l’on s’achemine de plus en plus vers la fin du rêve d’Internet : communication sans frontières et connaissance pour tous.

    Source : Gitee

    Et vous ?

    Que pensez-vous de l’initiative Gitee ?
    L’open source doit-il souffrir des politiques des pays ? Est-il possible qu’il en soit autrement ?

    Voir aussi :

    La Chine s'apprête à publier sa liste d'entreprises étrangères jugées à risque et à bannir de son marché comme l'ont fait les USA avec Huawei
    Voici 6 raisons pour lesquelles Huawei donne aux États-Unis et à ses alliés des cauchemars en matière de sécurité informatique
    Google met en garde la Maison Blanche contre le bannissement de Huawei : un fork d'Android est un risque de sécurité pour les USA
    Des preuves indirectes culpabiliseraient Huawei dans le bras de fer qui l'oppose aux USA, le géant chinois mériterait-il de perdre son empire ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message


    Que pensez-vous de l’initiative Gitee ?

    Je pense que c'est pas une mauvaise idée venant de la Chine. Mais si c'est controller par le Partie Communiste chinois pour savoir qu'elle projet est obscene pour eux, cela ne sera pas réellement de l'Open Source mais de la main d'oeuvre gratuite pour des codes sources. Je plains alors la Chine qui va faire un bon de 10 ans en arriere.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message

    L’open source doit-il souffrir des politiques des pays ? Est-il possible qu’il en soit autrement ?
    Ben normalement l'open source cela devrait être au delà des frontière. Depuis quand les politiques et surtout américaines ont monopolisées les repos qui sont avant tout fait et maintenu par des developpeurs mondiales. Non seulement on se fait niquer car ce sont pas forcement les américains qui ont initialise les projets. Mais en plus en décidant de partager ou non GitHub a tel ou tel nation est une insulte et du vol envers les contributeurs. Ben c'est simple on va choisir un pays neutre par exemple et puis on va créer un autre GitHub et puis on va migrer et on va pas se faire chier on va créer plein de clones de tous les projets et puis on aura des doublons.

    C'est bon quoi, l'open source ce n'est pas juste de la main d'oeuvre gratuite. Non ce sont des initiatives pour changer le monde (au moins un peu) et cela devrait être neutre de chez neutre. C'est bon leur guerre froide, demain cela va être soit on pro-amercain, soit pro-lereste.

    Ben si vous chercher une idée d'entreprise, vous n'avez qu'a créer un clone de GitHub.

  3. #3
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par koyosama Voir le message
    Je pense que c'est pas une mauvaise idée venant de la Chine. Mais si c'est controller par le Partie Communiste chinois pour savoir qu'elle projet est obscene pour eux, cela ne sera pas réellement de l'Open Source mais de la main d'oeuvre gratuite pour des codes sources. Je plains alors la Chine qui va faire un bon de 10 ans en arriere.



    Ben normalement l'open source cela devrait être au delà des frontière. Depuis quand les politiques et surtout américaines ont monopolisées les repos qui sont avant tout fait et maintenu par des developpeurs mondiales. Non seulement on se fait niquer car ce sont pas forcement les américains qui ont initialise les projets. Mais en plus en décidant de partager ou non GitHub a tel ou tel nation est une insulte et du vol envers les contributeurs. Ben c'est simple on va choisir un pays neutre par exemple et puis on va créer un autre GitHub et puis on va migrer et on va pas se faire chier on va créer plein de clones de tous les projets et puis on aura des doublons.

    C'est bon quoi, l'open source ce n'est pas juste de la main d'oeuvre gratuite. Non ce sont des initiatives pour changer le monde (au moins un peu) et cela devrait être neutre de chez neutre. C'est bon leur guerre froide, demain cela va être soit on pro-amercain, soit pro-lereste.

    Ben si vous chercher une idée d'entreprise, vous n'avez qu'a créer un clone de GitHub.
    les serveurs doivent forcément être quelques part et donc la législation locale s'applique sur eux tout simplement.

  4. #4
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par redcurve Voir le message
    les serveurs doivent forcément être quelques part et donc la législation locale s'applique sur eux tout simplement.
    C'est du code source qu'il a, pas les datacenters de google. Il est assez petit pour le cloner dans les data-centers dans le monde. Et la legislation américaine ne s'appliquerait pas du tout. La preuve ils ont mis un clone de Github dans l'Artique. Le but c'est que le code soit accessible a tous. Cette legislation on pourrait la outrepasser. Je parle pour les projets Open Source, pas pour les repos privées. A quoi sa sert de faire de l'open source dans ce cas si ce n'est pas le partage de la connaissance du code. Vous allez pas me dire que c'est juste un effet marketing.

  5. #5
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par koyosama Voir le message
    Ben si vous chercher une idée d'entreprise, vous n'avez qu'a créer un clone de GitHub.
    GitLab ?

  6. #6
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
    GitLab ?
    Il ne sont pas américain eux aussi vu que le siege est a San-Francisco, de ce que je vois sur leur page wikipedia. Ils ont pas le meme problème que GitHub ?

  7. #7
    Membre actif
    l'Open Source vaut bien plus que tous les Github et Gitee du monde. Malheureusement, nous sommes encore bloqués dans une logique centralisée et à la merci des politiques de tout poil.

    Mis à part ça, on assiste désormais à une guerre froide bis, où les états unis jouent les gros bras, mais Trump ne se rend pas compte qu'il est déjà trop tard. Les chinois ont largement les moyens de se passer des états unis et de continuer leur route vers un leadership mondial. Et cette confrontation va les motiver encore plus.

  8. #8
    Membre expert
    Bonsoir,

    La Chine officialise une alternative à GitHub dénommée Gitee

    Que pensez-vous de l’initiative Gitee ?
    Je pense que c'est une bonne chose si elle arrive à créer un "espace open source souverain" ... Même l'UE pourrait faire de même.

    Pour la chine plusieurs avantages :

    1) un vitrine sur des services pour le monde exterieur , sans avoir besoin de dépendre d'une techno US

    2) possibilité de prendre la main dans le secteur IT dans des pays voisins du sien (Thailand, Vietnam, Malaisie, singapour, Hong kong, Taiwan , Laos, Philippines, Inde, Sri lanka ...)

    3) Plate forme IT pour les projets techno en Afrique et Moyen orient.

    Vu les restrictions que se met la chine il y a un risque d'avoir quand même un décalage entre techno/service US versus chinois ... des trucs qui paraissent pas ou sont supprimés sur ordre d'autorités bienpensantes.

    L’open source doit-il souffrir des politiques des pays ?
    Non

    Est-il possible qu’il en soit autrement ?
    Oui .

    Si un pays est "exclu" , rien ne lui interdit de travailler avec d'autres pays eux même exclu, ainsi qu'avec d'autres pays qui font des programmes conccurents.

    Si les technos US sont plus dispo en Iran, c'est pas un problème . Les chinois ou russes passeront par la et les dev se feront des couilles en or (si c'est possible ) sur d'autres marchés non US . C'est clair que c'est moins sexy de dire on fait fortune sur le marché chinois que US ...

    Les boites US et EU pourront s'en mordre les doigts si elles n'arrivent à débaucher .

    Puis au final c'est quoi le problème si on a un service d'origine russe à la place d'un truc US d'un GAFAM ?

  9. #9
    Membre actif
    Citation Envoyé par koyosama Voir le message
    Il ne sont pas américain eux aussi vu que le siege est a San-Francisco, de ce que je vois sur leur page wikipedia. Ils ont pas le meme problème que GitHub ?
    Pas la version autohébergée de GitLab.

  10. #10
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par intelligide Voir le message
    Pas la version autohébergée de GitLab.
    Oui effectivement. Il faut quand meme un entité pour s'en occuper. En plus je sais si tu as vu mais la partie serveur a 4 options payantes. Il n'est pas réellement totalement Open Source. Il faudrait le reprendre et le retravailler un peu mais cela ne sera plus Gitlab au final, ce sera un autre produit. Le but c'est que la plateforme évolue aussi, je ne suis pas contre de le prendre comme base.

  11. #11
    Expert confirmé
    Merci pour le lien mais tu devrais en lire au moins les 4 premières lignes :

    There's honestly nothing new here. GitLab calls itself open core because only the Community Edition (CE) is open-source and the Enterprise Edition is source-available.

    Anyone, after five minutes of looking at GitLab.com, knows this. They aren't hiding it and it's already incredibly public.

    They've even publicly talk about their 100+ user-relevant rule for features that decides what CE doesn't get [1]

    I don't understand what compelled the author to write this but GitLab CE really is open-source. Stop the FUD.

  12. #12
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
    Merci pour le lien mais tu devrais en lire au moins les 4 premières lignes :
    Je les ai lues, je sais pas ou cela va mener notre discussion mais bon. J'ai lu aussi la licence EE. De ce que j'ai compris, il faut un accord avec Gitlab ou avoir une abonnement.
    Premièrement, j'ai du mal a voir une entreprise filer un produit comme Gitlab EE gratuitement pour faire un clone de Gitlab et gihub, en gros etre un concurrent direct de cette entreprise. Ensuite je n'ai vu aucune entreprise avoir accès a la technologie gratuitement a toutes les features sous le nom de l'open source, meme les projets dites open source doit être héberger a minima chez gitlab j'imagine. Ensuite pourquoi aucune initiative a été faite pour copier gitlab via gitlab depuis des années, pourtant si on suit ton raisonnement alors on devrait avoir au moins une entreprise qui a eu gitlab EE gratuitement sans accord commercial sous pretexte de l'open source.

    Je n'ai pas confondu la version CE et EE, loin de la. Mais a ce train c'est comme la guerre avec Huawei avec android d'ou le code est sense être open Source et pourtant les américains vont leur bloquer la mise a jour. Est-ce qu'il y a pas des chances de voir gitlab nous refuse l’accès aux mis a jour si jamais il y a une guerre commerciale entre deux pays. Si on met nous meme a jour gitlab ce n'est plus le meme produit. Si c'est pour faire qwant ou est on est dépendant d'une autre entreprise sous legislation contraignante, est-ce que cela vaut la peine. Est-ce que l'approche de refaire de zero de gitee est pas meilleur.

    Apres je parle d'une vision centralise comme github et pas décentralisé comme gitea. Open source veut juste dire que tu accès au code, mais pas forcement que tu fais ce que veux avec (on touche avec les yeux seulement). Tu peux faire des patches, des mises a jour mais la condition reste la meme que tu ais pris un abonnement ou un accord avec gitlab. A ce moment direct, je copie le code source de tout gitlab et je le mets en production dans l'entreprise, cela me semble un peu trop facile. Gitlab c'est pas un système de dons comme ubuntu.

    Apres on peut toujours pomper gitlab CE et EE, c'est une autre histoire. J'attends toujours de voir l'entreprise qui va pomper gitlab CE et EE et faire un autre plateforme comme github et voir la tete de gitlab.

  13. #13
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par koyosama Voir le message
    Open source veut juste dire que tu accès au code, mais pas forcement que tu fais ce que veux avec (on touche avec les yeux seulement).
    Gitlab CE est en license MIT donc oui, tu peux prendre le code et en faire à peu près ce que tu veux.

    Citation Envoyé par koyosama Voir le message
    J'attends toujours de voir l'entreprise qui va pomper gitlab CE et EE et faire un autre plateforme comme github et voir la tete de gitlab.
    https://framagit.org

  14. #14
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
    Gitlab CE est en license MIT donc oui, tu peux prendre le code et en faire à peu près ce que tu veux.



    https://framagit.org
    Ben j'ai pas dit le contraire pour la version CE, c'est sa que j'essaie de dire. Je sais pas comment le dire autrement .
    Framesoft a fait exactement le suggestion que j'ai dite, reprendre la version CE et l’améliorer. Je savais pas que framagit existe, je te remercie, je vais jeter un coup d’œil.

###raw>template_hook.ano_emploi###