Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Epic a "abandonné" 73 millions d’utilisateurs jouant à Fortnite uniquement sur iOS pour lutter contre Apple
    Apple retire Fortnite de l'App Store après qu'Epic a tenté de contourner les frais de commissions lors de paiements in-app
    Epic traduit Apple en justice pour pratiques anticoncurrentielles

    Tôt dans la journée du jeudi, Epic Game a publié une mise à jour pour Fortnite Battle Royale afin de permettre aux joueurs de ne pas payer les 30 % de commissions exigées par Apple lors de paiements in-app. Mais la réponse d’Apple ne s’est pas fait attendre, l’entreprise a supprimé Battle Royale de l’App Store. Epic Game a annoncé plus tard dans la journée qu’il a intenté une action en justice contre Apple pour en finir avec les restrictions anticoncurrentielles que l’entreprise exerce sur les magasins d’applications des smartphones. Google Play Store a aussi bloqué le jeu depuis hier.

    En effet, Epic a développé son propre système de paiement in-app qui contourne les 30 % de frais standards d'Apple qu’il a publié jeudi. Cette mise à jour réduit drastiquement le prix des V-Bucks, avec des réductions pouvant atteindre 20 %, et introduit également des réductions sur toutes les dépenses via de l’argent réel. Cela évite aussi aux joueurs de payer des commissions à Apple et Google. Epic a publié hier un billet de blogue dans lequel il explique le paiement direct sur Epic. L’entreprise porte ainsi un gros coup à Apple et Google, mais aussi à plusieurs autres magasins d’applications.

    En dehors de l’App Store et du Play Store, ces réductions sont aussi valables pour les achats sur d’autres plateformes, telles que PC, Mac, Xbox, PlayStation et Nintendo Switch. « Ce n'est pas une vente... ce sont de nouveaux prix réduits disponibles à tout moment ! Nous sommes ravis de vous faire profiter de ces économies et nous continuerons à chercher d'autres moyens d'apporter de la valeur à tous les joueurs de Fortnite », a écrit Epic sur son site officiel. Ceci attise un peu plus la querelle existante entre Apple et l’éditeur de jeux.


    De même, ce tacle d’Epic intervient à un moment particulièrement délicat pour Apple, le fabricant d'iPhone étant confronté à des problèmes de concurrence concernant le fonctionnement de l'App Store et les règles qu'il impose à certains développeurs. Le PDG de la société, Tim Cook, avait d’ailleurs été appelé à témoigner devant le Congrès américain à la fin du mois passé, les yeux du législateur sont donc rivés sur elle. Toutefois, cela n’a pas trop inquiété l’entreprise, car elle n’a pas hésité un instant à bannir Battle Royal qui tentait de marcher sur ses avantages.

    Les choses sont allées très vite par la suite. Après le bannissement, Apple a publié une déclaration pour s’expliquer. « Aujourd'hui, Epic Games a pris la malheureuse décision de violer les directives de l'App Store qui s'appliquent de la même façon à tous les développeurs et qui sont conçues pour que le magasin soit sûr pour nos utilisateurs. En conséquence, leur application Fortnite a été retirée du magasin », a-t-il déclaré. Apple a fait savoir qu’il est prêt pour travailler avec Epic pour “résoudre ces violations”, mais qu'il n'a pas l'intention de trouver un “arrangement spécial” avec lui.

    Epic quant à lui a annoncé une série de réactions soigneusement calculées, dont un procès antitrust visant à établir le monopole de l'App Store d'Apple et une vidéo de protestation diffusée sur YouTube et au sein même de Fortnite. La vidéo se moquant de la publicité iconique “1984” du fabricant d'iPhone et appelle les fans de jeux à #FreeFortnite en soutenant sa lutte contre Apple. Ce dernier a déclaré qu’Epic a accepté librement les conditions et les directives de l'App Store depuis une décennie et que ces intérêts commerciaux ne devraient maintenant pas l’amener à faire pression pour obtenir un arrangement spécial.


    De son côté, Google a aussi pris des mesures similaires et a retiré le jeu du Play Store. Les utilisateurs d'Android peuvent cependant toujours télécharger Fortnite en se servant du propre lanceur d'applications d'Epic, qu'il distribue indépendamment par le biais de n'importe quel navigateur Web mobile. « Si Fortnite reste disponible sur Android, nous ne pouvons plus le rendre disponible sur Play, car il viole nos politiques. Cependant, nous sommes heureux de pouvoir poursuivre nos discussions avec Epic et de ramener Fortnite sur Play », a déclaré un porte-parole de Google.

    Dans la communauté, l’on estime que l’approche d’Epic semble être de provoquer une réaction d'Apple (et peut-être de Google aussi) afin de profiter de la situation dans laquelle les deux géants sont actuellement, en proie à plusieurs enquêtes antitrust. Par exemple, 1000 V-Bucks, ce qui équivaut à peu près à 10 dollars dans le jeu Fortnite, ne coûtent plus que 7,99 dollars si vous utilisez le paiement direct Epic au lieu du traitement de paiement standard d'Apple. E temps normal, ce montant coûte 9,99 $. Epic a expliqué que ce sont les clients qui conservent les économies.

    Pour l'instant, ceux qui ont déjà téléchargé Fortnite sur iOS peuvent toujours le jouer ; seuls les nouveaux téléchargements sont désactivés, car Apple a retiré le jeu de son magasin. En outre, il serait toujours possible dans ce cas d’utiliser le système de paiement in-app d'Epic V-Bucks.

    Sources : Epic, Déclaration d’Apple

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?
    Que pensez-vous de la décision d'Epic Game de contourner les frais de commissions lors de paiements in-app ?
    Êtes-vous du côté d'Epic Game ou d'Apple qui déclare que l'éditeur de jeux a violé les directives de l'App Store ? Pourquoi ?

    Voir aussi

    Face au Congrès américain, Jeff Bezos déclare qu'il ne peut pas garantir que les employés d'Amazon n'ont pas accès aux données des vendeurs tiers pour favoriser les produits de son entreprise

    Fortnite aurait fait exploser les bénéfices d'Epic Game en 2018 jusqu'à 3 milliards de dollars grâce notamment à la vente de contenus additionnels

    Après un bras de fer qui aura duré près de deux ans, Epic abandonne le combat et publie Fortnite sur PlayStore, regrettant que Google rende extrêmement mince la possibilité d'éviter le Play Store

    Google assure que Fortnite ne bénéficiera d'aucun traitement de faveur sur le Play Store s'il veut revenir et que sa taxe de 30 % est valable pour tous, Epic dénonce un abus de position dominante
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé
    Y a un truc de bizarre, ils peuvent quand même utiliser le payement interne sur iOS ? je croyais que la mise à jour permettant cela avait été supprimé ?
    Ou alors avant qu'Apple ne s'en rende compte c'était publié sur le store ?

    Sur Android l'intérêt de négocier avec google c'est quoi ? on va sur le site d'Epic et on télécharge l'apk point barre. Le client qui le veut le fera facilement

  3. #3
    Membre éclairé
    Epic à très bien jouer et Apple à vu son image dégradée et c ' était le but , la firme de Cupertino à perdu son mojo , car passé à la fois à côté d ' ARM et dégagé comme un malpropre le créateur d ' Unreal Engine , c 'est au minimum stupide

  4. #4
    Membre du Club
    Comparaison : on achète un jeu à la FNAC puis il faudrait payer la FNAC pour les achats in-apps ?
    Je n'arrive pas à comprendre l'enjeu exact : lors de l'achat du jeu dans Play Store, l'utilisateur paye une somme dont la majeure partie va à Epic et une partie va à Apple. Ca, c'est normal.

    Mais l'enjeu semble être les achats dans l'application ? Apple et Google peuvent obliger à taxer les achats dans l'application ? j'imagine la situation similaire avec Netflix : je télécharge l'application et mon abonnement est 30% plus cher parce qu'Apple ou Google impose ce mode de fonctionnement... c'est la dictature du capitalisme pur et sans concurrence pour ces deux plateformes.

    Je pense que j'ai raté quelque chose, merci de m'éclairer

  5. #5
    Rédacteur/Modérateur

    T'as carrément rien suivi aux stores depuis leur apparition ouais.
    Les stores Apple ou Google (ou Steam) imposent 70-30. À chaque achat, ils prennent 30% du prix payé.
    Mais Epic s'en moque avec Fortnite, c'est un F2P...
    Ces plateformes imposent aussi que seul leur système de paiement spécifique soit utilisé pour les achats ingame. Ou les abonnements. Toutes les transactions faites depuis une app sur leur plateforme (donc seul le navigateur web en est exempté) doivent passer par leur système de paiement.
    Système via lequel ils imposent 70-30.
    Le prix n'est pas 30% plus cher que sur les autres plateformes, sinon le consommateur râlerait. C'est l'éditeur qui subit 30% de manque à gagner d'office. En échange du service du store (mise à disposition, téléchargement, notation et commentaires des utilisateurs, ...).
    Après avoir voulu faire flancher Steam sur les PC, Epic s'attaque aux smartphones.
    Et il est temps. Autant la commission était probante au début de ces plateformes, pour supporter les coûts et parce que leur système facilite ces questions (les paiements c'est jamais simple). Autant maintenant ils sont largement amortis (pour les coûts initiaux), et bien plus faibles pour continuer d'exister avec la démocratisation de ces choses. Et mettre en place sa propre solution n'est plus aberrant ni extrêmement complexe. Mais c'est interdit par leurs règlements.
    Cette commission devrait diminuer.
    Et même pour l'achat initial, 30% reste énorme par rapport à ce que le store apporte réellement : un download. Sur Android, ils pourraient très bien proposer l'apk sur leur propre site web et le store devient totalement inutile. Sur iOS c'est encore une limitation du système qui verrouille ça. Sur iOS toujours, il faut ajouter le coût de la licence développeur.
    Chaque mois où tu payes ton Netflix 10e, le store prend 3e (enfin non pas pour Netflix parce que le paiement ne passe pas par la plateforme mais directement via Netflix) alors qu'ils n'apportent plus rien du tout. Éventuellement une mise à jour à un moment, qui pourrait très bien se faire autrement.
    C'est de la bande passante en or massif à ce prix.
    Il existe déjà un cas particulier pour l'app Amazon, qui n'utilise pas leur système de paiement mais le leur sur l'app. Et Netflix (et probablement toutes les VOD Disney+, HBO, ...) qui utilisent leur propre backend de paiement et gestion de compte.

    On va voir s'ils osent s'attaquer aux consoles par la suite, ou s'ils vont réussir à les faire bouger. Ils ont déjà réussi à démocratiser le cross-platform donc tout est possible.
    Pensez à consulter la FAQ ou les cours et tutoriels de la section C++.
    Un peu de programmation réseau ?
    Aucune aide via MP ne sera dispensée. Merci d'utiliser les forums prévus à cet effet.

  6. #6
    Membre éprouvé
    Tu crois pas si bien dire pour les consoles, puisque fortnite ne nécessite pas d'avoir un abonnement en ligne pour tourner sur ps4 il me semble, vu que leurs serveurs sont dédiés.

  7. #7
    Rédacteur/Modérateur

    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    puisque fortnite ne nécessite pas d'avoir un abonnement en ligne pour tourner sur ps4 il me semble, vu que leurs serveurs sont dédiés.
    Ça c'est un arrangement entre Epic et les constructeurs. Rien à voir avec les serveurs dédiés que tous les jeux ont - tu n'as aucun serveur de jeu fournis par Microsoft ou Sony
    Certains jeux font des week-ends gratuits où le gold/plus ne sont pas nécessaires non plus. C'est juste un accord avec eux à trouver.
    Étant F2P, ils peuvent aussi avoir d'autres avantages. Et avec un tel succès, les passe-droits sont plus simples de toute façon.
    Pensez à consulter la FAQ ou les cours et tutoriels de la section C++.
    Un peu de programmation réseau ?
    Aucune aide via MP ne sera dispensée. Merci d'utiliser les forums prévus à cet effet.

  8. #8
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par Bousk Voir le message
    Ça c'est un arrangement entre Epic et les constructeurs. Rien à voir avec les serveurs dédiés que tous les jeux ont - tu n'as aucun serveur de jeu fournis par Microsoft ou Sony
    Certains jeux font des week-ends gratuits où le gold/plus ne sont pas nécessaires non plus. C'est juste un accord avec eux à trouver.
    Étant F2P, ils peuvent aussi avoir d'autres avantages. Et avec un tel succès, les passe-droits sont plus simples de toute façon.
    Ah, j'aurais pensé que microsoft et sony fournissaient au moins des serveurs vu ce qu'on PAYE pour accéder au net que je paye déjà chaque mois.

    On remercie Xbox qui à réussi à faire se dire à Sony "hey mais ils font payer le online de la xbox et pas nous sur la ps3, les pigeons, on va faire pareil ".

  9. #9
    Chroniqueur Actualités

    Apple menace de révoquer l'accès aux outils de développement iOS et macOS d'Epic
    Apple menace de révoquer l'accès aux outils de développement iOS et macOS d'Epic,
    en représailles pour avoir introduit une nouvelle option de paiement dans Fortnite

    Epic affirme qu'Apple a menacé de couper son accès à tous les outils de développement iOS et Mac en représailles pour avoir introduit une nouvelle option de paiement dans Fortnite la semaine dernière, un enchaînement d’évènements qui a conduit à la suppression de l'application de l'App Store et d’une plainte déposée par Epic contre Apple pour abus de position dominante dans laquelle l’éditeur affirme qu'elle impose des restrictions illégales à la distribution d'applications iOS.

    Apple mettra fin à l'inclusion d'Epic dans le programme pour développeurs Apple, un abonnement nécessaire pour distribuer des applications sur des appareils iOS ou utiliser des outils de développement Apple, si l'entreprise ne « remédie pas à vos violations » de l'accord dans un délai de deux semaines, selon une lettre d'Apple cela a été partagé par Epic. Epic ne pourra pas non plus notarier des applications Mac, un processus qui pourrait rendre l'installation du logiciel Epic plus difficile ou le bloquer complètement. Apple exige que toutes les applications soient notariées avant de pouvoir être exécutées sur des versions plus récentes de macOS, même si elles sont distribuées en dehors de l'App Store.

    Epic a déposé une demande d'injonction préliminaire contre Apple, demandant au tribunal d'empêcher l'entreprise de bloquer son application. Epic dit qu'il sera « irrémédiablement lésé bien avant le jugement final» s'il n'obtient pas l'injonction. « Les actions d'Apple porteront irrémédiablement atteinte à la réputation d'Epic parmi les utilisateurs de Fortnite et seront catastrophiques pour l'avenir de l'activité distincte Unreal Engine », indique Epic. Epic demande également que Fortnite, avec ses prix réduits et son option de paiement alternative, soit remise sur l'App Store.


    La demande d'injonction d’Epic

    Voici la demande d’Epic publiée le 17 août 2020 :

    Il y a un peu plus de deux semaines, le PDG d'Apple, Tim Cook, a été interrogé lors d'une audience du Congrès pour savoir si Apple avait « déjà exercé des représailles contre ou désavantagé un développeur qui avait rendu publiques ses frustrations avec l'App Store ». Monsieur Cook a déclaré : « Nous ne ripostons pas et n'intimidons pas les gens. C'est fortement contraire à la culture de notre entreprise. » Mais c'est exactement ce qu'Apple a fait. Quand Epic a donné aux utilisateurs de son application Fortnite le choix de la façon dont ils pouvaient faire des achats, Apple a riposté en supprimant Fortnite de son App Store. Puis, quand Epic a poursuivi Apple pour s’attaquer à son monopole sur les magasins d'applications et les paiements intégrés, Apple a riposté avec férocité. Il a déclaré à Epic que d'ici le 28 août, Apple couperait l'accès d'Epic à tous les outils de développement nécessaires pour créer des logiciels pour les plateformes d'Apple, y compris pour les offres Unreal Engine Epic aux développeurs tiers, pourtant Apple n'a jamais prétendu que ce dernier a enfreint une de ses politiques. Non content de supprimer Fortnite de l'App Store, Apple attaque toute l'activité d'Epic dans des domaines indépendants. Epic est susceptible de réussir sur le fond de ses revendications, mais sans injonction, Epic sera irrémédiablement lésé bien avant le jugement final.

    Les marchés technologiques évoluent rapidement. Si elles ne sont pas contrôlées, les actions d'Apple porteront irrémédiablement préjudice à la réputation d'Epic parmi les utilisateurs de Fortnite et seront catastrophiques pour l'avenir de l'entreprise distincte d’Unreal Engine. Si Unreal Engine ne peut plus prendre en charge les plateformes Apple, les développeurs de logiciels qui l'utilisent seront obligés d'utiliser des alternatives. Les dommages causés aux activités courantes d’Epic, à sa réputation et à sa confiance avec ses clients seront non quantifiables et irréparables. Une injonction préliminaire est nécessaire pour empêcher Apple d'écraser Epic avant que cette affaire ne puisse être jugée.

    Apple a utilisé pendant des années son monopole complet sur la distribution d'applications au milliard d'utilisateurs d'iOS, le système d'exploitation Apple («OS») fonctionnant sur tous les iPhone et iPad, pour contraindre les développeurs d'applications à utiliser la plateforme de paiement d'Apple, In-App Purchase («IAP») pour tous les achats inapp de contenu numérique utilisé dans leurs applications. En liant IAP à la distribution d'applications, Apple élimine toute concurrence sur le marché du traitement des paiements via l'application, ce qui lui permet d'imposer une « taxe d'application » exorbitante de 30 % sur tous les achats intégrés de contenu intégré aux applications. Le 13 août 2020, Epic a offert aux joueurs Fortnite sur les appareils Apple des options de paiement compétitives et des prix plus bas; les utilisateurs pourraient faire ce choix simple:


    Depuis le lancement de l'option de paiement direct d'Epic jusqu'à hier, le 16 août 2020, plus de la moitié des joueurs iOS Fortnite qui ont effectué un achat intégré ont choisi d'utiliser le paiement direct d'Epic via IAP.

    Les représailles d'Apple ont été rapides et décisives. Le matin où Epic a rendu ces options disponibles, Apple a retiré Fortnite de l'App Store, s’assurant que des millions de joueurs perdraient immédiatement la possibilité d'utiliser Fortnite pour se connecter avec leur famille et leurs amis. Peu de temps après, Epic a intenté une action contre Apple pour contester son monopole sur les magasins d'applications et les achats intégrés. Moins de douze heures plus tard, Apple a informé Epic qu'il allait mettre fin au compte Epic du programme Apple Developer Program, bloquant ainsi la distribution de tous les produits Epic via l'App Store d'Apple. Apple a spécifiquement déclaré qu'il mettrait fin à l'accès d'Epic aux outils de développement, y compris ceux nécessaires pour qu'Epic continue d'offrir le moteur graphique le plus populaire au monde, Unreal Engine. Unreal Engine est utilisé pour développer une large gamme de produits, y compris des jeux, des films, la recherche biomédicale et la réalité virtuelle. Des millions de développeurs comptent sur Unreal Engine pour développer des logiciels, et des centaines de millions de consommateurs utilisent ce logiciel.

    Les attentes de l’éditeur de Fortnite

    Epic demande maintenant une injonction préliminaire pour empêcher Apple de supprimer, de refuser de répertorier ou de rendre indisponible l'application Fortnite, y compris toute mise à jour Fortnite, sur l'App Store car elle donne le choix aux utilisateurs Fortnite de se tourner vers le prix le plus bas sur les achats intégrés. Epic demande en outre une ordonnance interdisant à Apple de prendre des mesures contre les autres jeux d'Epic et contre l'Unreal Engine en représailles aux mesures d'Epic visant à offrir aux utilisateurs de Fortnite un choix et des prix plus bas sur les achats intégrés. Epic satisfait à tous les éléments d'une injonction préliminaire.

    L’éditeur fait valoir que premièrement, les actions d'Apple nuisent à des millions de consommateurs innocents dans le monde, ce qui rompra leur confiance en Epic. Étant donné qu'Apple a désormais supprimé Fortnite de l'App Store, les utilisateurs iOS ne peuvent pas recevoir de mises à jour et seront bientôt bloqués étant donné qu’ils disposeront d’une version obsolète du jeu. Les utilisateurs d'iOS perdront également l'accès au nouveau contenu publié régulièrement par Epic, comme la nouvelle saison très attendue du jeu qui devrait être lancée à la fin de ce mois.


    En outre, les représailles d'Apple représentent une menace existentielle pour Unreal Engine d'Epic. Les fournisseurs de systèmes d'exploitation comme Apple mettent régulièrement certains logiciels et outils de développement à la disposition des développeurs de logiciels, gratuitement ou moyennant des frais minimes, pour permettre le développement de logiciels qui fonctionneront sur le système d'exploitation. Apple a l'intention de refuser à Epic l'accès à ce matériel largement disponible. Sans cet accès, Epic ne peut pas développer de futures versions de Unreal Engine pour une utilisation sur iOS ou macOS. Les développeurs qui ont l'intention de vendre leurs applications pour une utilisation sur des appareils iOS ou macOS devront renoncer à Unreal Engine au profit d'autres moteurs. Les effets se répercuteront bien au-delà des jeux vidéo; cela affectera les développeurs qui utilisent Unreal Engine sur les produits Apple dans de nombreux domaines.

    Deuxièmement, Epic prévaudra probablement sur le bien-fondé de ses allégations antitrust. L’éditeur estime que la conduite d’Apple constitue en soi une vente liée illégale en vertu de l’article 1 de la loi Sherman. Apple détient un monopole complet sur le marché de la distribution d'applications iOS via son App Store dominant, qui distribue pratiquement toutes les applications téléchargées sur iPhone et iPad. Apple conditionne l'accès à l'App Store sur la promesse d'un développeur d'utiliser IAP exclusivement pour tous les achats intégrés de contenu intégré à l'application (et de payer une commission de 30 % sur ces transactions), ce qui contraint les développeurs (qui ont besoin d'accéder à l'App Store pour leurs applications pour atteindre les consommateurs sur les appareils iOS) d'accepter IAP et la commission plus élevée concomitante d'Apple, détruisant la concurrence sur le marché du traitement des paiements dans l'application iOS selon Epic.

    La riposte d'Apple : « Nous ne ferons pas d'exception »

    Apple a refusé de commenter la motion. Un porte-parole de la société a souligné une déclaration publiée par Apple la semaine dernière, affirmant qu'Epic « avait pris la malheureuse décision de violer les directives de l'App Store » et qu'elle « ferait tout son possible pour travailler avec Epic pour résoudre ces violations ».

    « L'App Store est conçu pour être un lieu sûr et de confiance pour les utilisateurs et une excellente opportunité commerciale pour tous les développeurs. Epic a été l'un des développeurs les plus prospères de l'App Store, devenant une entreprise de plusieurs milliards de dollars qui atteint des millions de clients iOS à travers le monde. Nous souhaitons vivement que l'entreprise fasse partie du programme Apple Developer Program et de ses applications sur le Store. Le problème qu'Epic s'est créé est un problème qui peut facilement être résolu s'ils soumettent une mise à jour de leur application qui la rétablit pour se conformer aux directives qu'ils ont acceptées et qui s'appliquent à tous les développeurs. Nous ne ferons pas d'exception pour Epic car nous ne pensons pas qu'il soit juste de faire passer leurs intérêts commerciaux avant les consignes qui protègent nos clients ».

    Apple semble être venu à Epic avec toutes les violations possibles de l'accord qu'il pourrait trouver. La société cite non seulement la fonctionnalité de « paiement direct Epic » (qui est à l’origine de tout ce conflit) mais aussi un manque de descriptivité dans les notes de mise à jour de l'application de Fortnite, affirmant qu'elle utilisait trop une « déclaration générique ». Apple a envoyé sa lettre d'avertissement le 14 août, donnant à Epic jusqu'au 28 août pour effectuer les changements.

    Source : plainte d'Epic

    Que pensez-vous de la décision d'Epic Game de contourner les frais de commissions lors de paiements in-app ?
    Êtes-vous du côté d'Epic Game ou d'Apple qui déclare que l'éditeur de jeux a violé les directives de l'App Store ? Pourquoi ?

    Voir aussi

    Face au Congrès américain, Jeff Bezos déclare qu'il ne peut pas garantir que les employés d'Amazon n'ont pas accès aux données des vendeurs tiers pour favoriser les produits de son entreprise
    Fortnite aurait fait exploser les bénéfices d'Epic Game en 2018 jusqu'à 3 milliards de dollars grâce notamment à la vente de contenus additionnels
    Après un bras de fer qui aura duré près de deux ans, Epic abandonne le combat et publie Fortnite sur PlayStore, regrettant que Google rende extrêmement mince la possibilité d'éviter le Play Store
    Google assure que Fortnite ne bénéficiera d'aucun traitement de faveur sur le Play Store s'il veut revenir et que sa taxe de 30 % est valable pour tous, Epic dénonce un abus de position dominante
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  10. #10
    Membre expérimenté
    Tout l'inconvénient des stores : sous couvert de sécurité, on ne peut plus choisir ce qu'on installe, et les propriétaires font absolument ce qu'ils veulent dedans, financièrement et moralement.

  11. #11
    Membre confirmé
    Epic Games a dû murement réfléchir avant de lancer cette guerre. Donc elle doit savoir où elle va et si elle a vraiment les moyens de gagner contre la pomme.

    Pour mieux comprendre, avant cette histoire...

    Etait-il possible d'avoir le même compte sur PC, Android, iOS et PS4 ?

    Est-ce que par exemple 1000 v-bucks avaient le même prix sur chaque platform ?

  12. #12
    Responsable 2D/3D/Jeux

    Etait-il possible d'avoir le même compte sur PC, Android, iOS et PS4 ?
    Autant que je sache, oui. Par contre, je ne l'ai pas vérifié.

    Est-ce que par exemple 1000 v-bucks avaient le même prix sur chaque platform ?
    Non. De même pour Twitch (et les bits), sur Apple, vous payez plus cher le même nombre de bits.
    Après, il est toujours possible à un utilisateur de se connecter sur PC, de faire l'achat et de retourner sur son iPhone.
    Vous souhaitez participer à la rubrique 2D/3D/Jeux ? Contactez-moi

    Ma page sur DVP
    Mon Portfolio

    Qui connaît l'erreur, connaît la solution.

  13. #13
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par LittleWhite Voir le message
    Non. De même pour Twitch (et les bits), sur Apple, vous payez plus cher le même nombre de bits.
    Après, il est toujours possible à un utilisateur de se connecter sur PC, de faire l'achat et de retourner sur son iPhone.
    Merci, bah voilà donc l'acheteur qui veut, peut toujours trouver un moyen pour payer moins chère.

    Epic Games aurait pu simplement écrire explicitement la commission incluse sur les prix. Incitant les clients à se poser des questions.

    Epic Games aurait pu aussi proposé "innocemment" une version web de Fortnite. Juste du menu avec les Skins et le passe combat à acheter. De bouche-à-oreille cette version aurait forcement été connue.

    Ca n'aurait contourné aucune "règle" là

    Mais p'être qu'Epic games avait déjà fait tout ça... et que leur combat est bien plus important que ça

  14. #14
    Nouveau membre du Club
    Mafia
    Nous ne ferons pas d'exception pour Epic car nous ne pensons pas qu'il soit juste de faire passer leurs intérêts commerciaux avant les consignes qui protègent nos clients »
    La mafia aussi à l'habitude de "protéger" des commerçants contre une "honnête" rétribution.

    C'est sûr qu'un achat InApp Apple avec 30% de commission est ô combien plus sûr qu'un paiement Paypal, Visa, Stripe, ...

  15. #15
    Membre éclairé
    Apple est une boite en perdition , ce n 'est pas possible autrement , sanctionné les développeurs qui utilisent UE , reviens à fingué plus des 3/4 des jeux de l ' app store ... sans compter Apple Arcade , et non un projet commencé sous UE , ne peux être transféré sans dommage sous Unity

  16. #16
    Membre éprouvé
    J'ai 2 questions

    1. Apple a t il le droit d'empêcher un développeur d'utiliser Unreal Engine ? On a les sources ils sont sur github donc...
    2. Si un compte développeur disparaît, toutes les instances du logiciel sont supprimés sur les téléphones ???

  17. #17
    Membre régulier
    Citation Envoyé par archqt Voir le message
    J'ai 2 questions

    1. Apple a t il le droit d'empêcher un développeur d'utiliser Unreal Engine ? On a les sources ils sont sur github donc...
    2. Si un compte développeur disparaît, toutes les instances du logiciel sont supprimés sur les téléphones ???
    La révoquation des comptes développeur entraîne "simplement" le fait que le moteur ne pourra plus être mis à jour sur iOS / MacOS.
    Ca veut dire que tant que le moteur sera compatible avec l'OS (jusqu'à ce qu'une MAJ change ça) les développeurs pourront continuer à l'utiliser.

  18. #18
    Membre éprouvé
    La révocation des comptes développeur entraîne "simplement" le fait que le moteur ne pourra plus être mis à jour sur iOS / MacOS.
    Ça veut dire que tant que le moteur sera compatible avec l'OS (jusqu'à ce qu'une MAJ change ça) les développeurs pourront continuer à l'utiliser.
    Donc Apple ne peut donc pas m'empêcher d'utiliser UE pour publier sur le store. Ils peuvent bloquer Epics mais pas moi du coup ? puisque je passe par les sources, et que je compile moi même, pour mon application.

    J'ai acheté une application sur le store, mais le développeur se fait bannir, après une mise à jour l'application ne marche plus...Que faire ? Qui est responsable si le développeur est d'accord de fournir une MAJ mais pas Apple...

  19. #19
    Rédacteur/Modérateur

    Si Epic perd son compte développeur, les seuls apps qui disparaissent sont celles sous ce compte : Fortnite.
    Tous les utilisateurs d'UE ne verront pas leurs apps disparaître.

    Ensuite, puisqu'ils sont plus développeurs, ils ne pourront plus développer pour iOS, donc UE perdrait sa compatibilité iOS de base. Mais UE étant open source, il pourrait continuer d'exister sur un github avec des développeurs ayant la licence iOS qui le maintiennent.

    Apple a t il le droit d'empêcher un développeur d'utiliser Unreal Engine ? On a les sources ils sont sur github donc...
    En théorie non.
    En pratique ils pourraient très bien refuser de certifier une app qui utilise UE en trouvant une excuse quand elle se présente.

    Ah, j'aurais pensé que microsoft et sony fournissaient au moins des serveurs vu ce qu'on PAYE pour accéder au net que je paye déjà chaque mois.
    Ils fournissent toute l'infrastructure pour le support de leurs services : achievements, trophées, présence, friends, invitations, ... tout ceci est un backend énorme et totalement gratuit. Tout ceci fonctionne pour tous les joueurs, même sans abonnement.
    Tout ce que fait le jeu est à la charge du jeu.

    Merci, bah voilà donc l'acheteur qui veut, peut toujours trouver un moyen pour payer moins chère.

    Epic Games aurait pu simplement écrire explicitement la commission incluse sur les prix. Incitant les clients à se poser des questions.

    Epic Games aurait pu aussi proposé "innocemment" une version web de Fortnite. Juste du menu avec les Skins et le passe combat à acheter. De bouche-à-oreille cette version aurait forcement été connue.

    Ca n'aurait contourné aucune "règle" là
    Je ne connais pas les limitations d'iOS, mais par exemple Sony interdit d'utiliser de la currency achetée sur leur plateforme depuis une autre plateforme. Si tu achètes des v-bucks sur PS4, tu dois les utiliser sur PS4. Tu ne peux pas les utiliser sur XOne, PC ou autre. Pourtant ils sont liés à ton compte Epic et non plus au système Sony.
    Bref, il existe des règles à la con un peu partout, et jongler parmi elles est pas toujours aisé.
    https://www.epicgames.com/help/en-US...latforms-a3305

    Etait-il possible d'avoir le même compte sur PC, Android, iOS et PS4 ?
    C'est même la base du jeu, d'avoir une progression crossplatform.
    Tous tes skins sont liés à ton compte Epic, et partagés entre les plateformes. Seuls les currency ne sont pas forcément partagées (mais certaines plateformes les partagent).
    Pensez à consulter la FAQ ou les cours et tutoriels de la section C++.
    Un peu de programmation réseau ?
    Aucune aide via MP ne sera dispensée. Merci d'utiliser les forums prévus à cet effet.

  20. #20
    Membre régulier
    Citation Envoyé par archqt Voir le message
    Donc Apple ne peut donc pas m'empêcher d'utiliser UE pour publier sur le store. Ils peuvent bloquer Epics mais pas moi du coup ? puisque je passe par les sources, et que je compile moi même, pour mon application.

    J'ai acheté une application sur le store, mais le développeur se fait bannir, après une mise à jour l'application ne marche plus...Que faire ? Qui est responsable si le développeur est d'accord de fournir une MAJ mais pas Apple...
    Non, tu peux continuer a utiliser UE tant que celui-ci est compatible avec l'OS.
    En revanche, Epic ne pourra plus faire de MAJ de son moteur sur iOS/MacOS puisqu'il ne pourra plus utiliser les outils de développement permettant de le faire.

    Si tu achète une app bannie, je suppose qu'il doit y avoir moyen de se la faire rembourser (si l'achat est fait depuis pas trop longtemps) directement en passant par Apple.

    Pour le coup, la solution simple coté Epic pour ne pas avoir a payer les commissions Apple/Google aurait été de ne pas donner la possibilité sur mobile d'acheter des crédits mais de devoir le faire depuis leur site web pour ensuite pouvoir utiliser la solde de crédit dans l'app.

###raw>template_hook.ano_emploi###