Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Apple multiplie ses attaques en justice contre le logo en forme de poire d'une petite entreprise
    Apple intente une action en justice contre une petite entreprise à cause de son logo en forme de poire,
    Et exige que la société change le logo qui serait similaire à celui d'Apple

    Le géant américain de la technologie Apple a engagé une action en justice contre une petite société appelée Prepear, qui est une application et un service permettant aux gens de planifier plus facilement leurs repas et de trouver de nouvelles recettes. Le motif de la plainte : Prepear a choisi d’utiliser un fruit en forme de poire comme son logo, qui serait trop similaire au logo d'Apple, selon un message publié sur Instagram par les fondateurs de la société. Le message décrit l'action d’Apple comme « un coup dur pour Prepear », et indique l'intention de conserver le logo original et « d'envoyer un message aux grandes entreprises technologiques que l'intimidation des petites entreprises a des conséquences ».

    La société Prepear a été créée depuis 5 ans. Il s’agit d’une application qui permet aux utilisateurs de stocker toutes leurs recettes au même endroit, de planifier leurs repas, de faire des listes de courses et de faire livrer leurs courses au même endroit. L'application est un produit dérivé de Super Healthy Kids, qui propose des recettes et stratégies d'alimentation et partage des conseils et des outils d'organisation aux parents. Les fondateurs affirment qu'ils font face à un litige de la part d'Apple. Apple serait en désaccord avec le logo de Prepear, arguant que ses attributs sont trop similaires à son propre logo.


    « Apple s'est opposée à la demande de marque déposée pour notre petite entreprise, Prepear, exigeant que nous changions notre logo, manifestement en forme de poire, utilisé pour représenter notre marque dans la gestion des recettes et la planification des repas », ont écrit les fondateurs de Prepear dans un post sur Instagram dans lequel ils demandent de l’aide. Prepear est une petite entreprise avec seulement cinq employés, et les fondateurs affirment que les frais de justice leur ont déjà coûté « plusieurs milliers de dollars », plus le licenciement d'un membre de l'équipe, dans leur lutte juridique contre le fabricant d'iPhone.

    Dans une pétition sur Change.org, Prepear demande que les internautes signent pour demander à Apple de renoncer à son opposition au logo Prepear et « d'aider à empêcher les grandes entreprises technologiques d'abuser de leur position de pouvoir en s'en prenant aux petites entreprises comme la nôtre qui sont déjà en difficulté en raison des effets du Covid-19. Votre soutien permettra de révéler comment Apple intimide les petites entreprises, et aidera à tenir les grandes entreprises technologiques responsables de leur mauvais comportement devant le public ».

    Prepear souligne également qu’avant de « nous attaquer, Apple s'est opposé à des dizaines d'autres demandes de marques déposées par des petites entreprises avec des logos liés aux fruits ». Selon Prepear, beaucoup de ces petites entreprises ont dû modifier leur logo ou même abandonner et fermer, les faibles moyens de la plupart d’entre elles ne leur permettant pas de se battre contre le fabricant d’iPhone dans un procès à coûts de dizaines de milliers de dollars.

    « C'est une expérience très terrifiante que d'être attaqué légalement par l'une des plus grandes entreprises du monde, même si nous n'avons clairement rien fait de mal, et nous comprenons pourquoi la plupart des entreprises se contentent de céder et de changer leurs logos », lit-on dans le message des fondateurs de Prepear sur Change.org. Nous ressentons l'obligation morale de prendre position contre l'action en justice agressive d'Apple contre les petites entreprises et de nous battre pour le droit de conserver notre logo », ont-ils ajouté.

    Envoyer un message contre l'intimidation des petites entreprises par les plus grandes entreprises technologiques

    Selon Prepear, Apple s'est opposée aux petites entreprises ayant des logos liés aux fruits en engageant des poursuites judiciaires coûteuses, même lorsque ces logos ne ressemblent pas du tout au logo d'Apple ou ne sont pas du tout dans le même secteur d'activité qu'Apple. « Nous nous défendons contre Apple non seulement pour conserver notre logo, mais aussi pour envoyer un message aux grandes entreprises technologiques, à savoir que l'intimidation des petites entreprises a des conséquences », ont déclaré les fondateurs de la société.

    Un extrait des documents d'opposition à la marque déposés par Apple


    Le site Web iPhone In Canada dit avoir reçu, le dimanche, plus de détail sur le dépôt de la marque pour le logo en forme de poire de Prepear, une application gratuite, disponible en téléchargement sur iOS et Android. Dans un courriel envoyé au site Web, le directeur de l'exploitation, Russ Monson, explique que Prepear a déposé sa marque pour le logo depuis janvier 2017 et que le bureau américain des marques lui a finalement dit « qu'elle n'était pas en conflit avec d'autres marques déposées et qu'elle le publierait pour faire opposition ».

    Tout semblait pouvoir bien se terminer lorsque le « dernier jour de la période d'opposition à la marque, nous avons été informés qu'Apple avait demandé une prolongation de la période d'opposition, et qu'elle avait ensuite demandé des prolongations supplémentaires, ce qui a placé notre marque dans un flou juridique pendant une longue période ».

    D’après le courriel de Prepear, Apple a déposé son opposition effective le dernier jour où elle a été légalement autorisée à le faire. Selon Monson, les extensions supplémentaires déposées ont entraîné des frais juridiques supplémentaires pour la petite société, et pour lui, ces extensions « semblaient avoir été conçues par leur équipe juridique pour être aussi longues, difficiles et coûteuses que possible pour nous ».

    Monson poursuit en expliquant que Prepear était « assez naïve » pour penser qu'il pouvait discuter de la question avec Apple de manière rationnelle, car les deux logos sont différents. Mais cela n'a pas été le cas et l'opposition est arrivée à la « phase de découverte », qui, selon le directeur de l’exploitation, « sera la partie la plus coûteuse de cette affaire pour nous ». Mais Prepear a toutefois décidé de passer à cette phase à la demande d’Apple.

    « Nous pensons que cette affaire est clairement frivole, et qu'une fois que le public sera au courant de la position d'Apple sur ce point, Apple sera plus disposé à abandonner l'affaire plutôt que de faire voir au public comment il nous fait clairement du tort sans raison apparente justifiable », a déclaré Monson dans son courriel à l'iPhone In Canada.

    D’autres entreprises ont déjà changé de logos suite aux actions en justice d’Apple

    Certaines entreprises dont les logos (ci-dessous) ont été attaqués par Apple dans les mêmes conditions ont abandonné, selon iPhone In Canada. Mais les fondateurs de Prepear disent qu'ils ont la chance d'attirer suffisamment l'attention des médias « pour exposer cette pratique d'Apple ».


    D’autres logos ont également été à l'origine d'actions en justice intentées par Apple dans le passé, comme l'affaire contre un parti politique norvégien et une piste cyclable allemande. Le logo du parti politique en question représente une pomme rouge avec une tige, une feuille verte et dispose de la lettre F en blanc sur le devant. Apple a écrit une lettre au bureau norvégien en charge du dépôt des brevets/marques où il a indiqué que ce logo avec une pomme rouge ressemble à son propre logo.

    En 2009, Apple a également attaqué Woolworths, une chaîne de supermarché australienne, qui venait de modifier son logo. Woolworths a insisté à l’époque sur le fait que son logo n'est ni plus ni moins qu'un "W" stylisé, mais Apple a affirmé que c'était une pomme et leur a demandé donc de stopper leur utilisation ! Hans Hulsbosch, le créateur du logo, a dit à l’époque que la protection du logo de Apple était « poussée à l'extrême ». « Basés sur cette logique, ils devraient attaquer tous les vendeurs de fruits ».

    Prepear affirme qu'ils ne demandent pas un boycott des produits Apple, mais ils demandent au fabricant d'iPhone de « cesser d'attaquer des petites entreprises comme la nôtre dans des affaires frivoles qui semblent conçues pour nous faire dépenser autant d'argent et de temps à réfléchir à l'affaire au lieu de se concentrer sur la manière de développer notre entreprise et de nous assurer que nous survivons à la crise économique actuelle ».

    La pétition sur Change.org a reçu maintenant 20 000 signatures, et Prepear espère qu'Apple abandonnera l'affaire avant de passer à des phases de découverte et de procès plus coûteuses. Dans le cas contraire, les petites entreprises devraient renoncer à utiliser les fruits comme logo pour leur marque.

    Sources : Opposition d’Apple, Change.org, Instagram

    Et vous ?

    Que pensez-vous de l’opposition d’Apple au logo en forme de poire de Prepear sous prétexte qu’il est similaire au sien ?
    Pensez-vous qu’Apple abandonnera l’affaire et que Prepear gardera son logo ?

    Voir aussi :

    Apple poursuit une chaîne de supermarché pour plagiat de logo
    Les "bulles brillantes à coins ronds" sont déposées par Apple, l'AppStore cherche-t-il à se mettre les développeurs à dos ?
    Telegram dépose une plainte contre l'App Store d'Apple auprès des autorités antitrust de L'UE, se joignant aux premiers développeurs pour faire pression sur les pratiques de la société
    Bruxelles va ouvrir une enquête antitrust contre Apple dans le domaine du streaming musical, suite à une plainte de Spotify
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé
    Apple c'est du n'importe quoi. Cela ne leur suffit pas de copier les applications phares de iOS pour ensuite rajouter les fonctionnalités de ces applications dans iOS pour ensuite virer celles-ci du store car elles copient ensuite des fonctionnalités présentes dans l'OS, il faut qu'ils s'attaquent à n'importe quoi...
    Bref j'ai signé sur change.org mais cela ne donnera rien à moins de dépasser le million de personnes.

  3. #3
    Expert confirmé
    Du grand n'importe quoi...
    Repeat after me
    Le monsieur lutte pour la défense des libertés individuelles et collectives

    Repeat after me...

  4. #4
    Membre chevronné
    Donc si on suit leur logique débile on a plus le droit de faire de logo de fruit minimaliste?
    Des tutos de pixel art: https://twitter.com/OniMille

  5. #5
    Membre extrêmement actif
    Peut-être que les avocats d'Apple ne veulent pas être payé pour ne rien faire alors de temps en temps ils font des procès pour n'importe quoi.
    Pour la blague :
    LA FORME RECTANGLE AUX COINS ARRONDIS APPARTIENT À APPLE
    Peut-on breveter une simple forme géométrique, pour plus tard en revendiquer l’appartenance ? Selon le bureau des brevets américain, oui. Car depuis le 6 novembre, le rectangle aux angles arrondis appartient à Apple.

    On croyait qu’Apple excellait à vendre des ordinateurs et des téléphones, mais il y a un domaine où elle est meilleure encore, comme l’atteste le dernier procès pharaonique l’opposant à Samsung : la propriété intellectuelle.

    Le U.S. Patent no. D670,286 est une prouesse supplémentaire qui montre à quel point la firme de Cupertino tient à protéger tout ce qui touche à ses produits, jusqu’à leur simple forme, dessins à l’appui.
    Keith Flint 1969 - 2019

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    Ils vont pas bien chez Apple

    Bon je ne peux pas dire que je vais désormais boycotter Apple, vu que je n'ai jamais utilisé le moindre produit Apple depuis l'Apple II
    Avant Apple c'était Cool, et c'était IBM les "méchants", maintenant c'est le contraire, Apple c'est devenu des crapules.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    En même temps, lorsque l'on en vient à ce battre autant sur la forme, c'est vraiment que le font n'est pas intéressant, non ?
    C'est quand même un bon indicateurs de ce qui fait la particularité des produits Apple.
    Quand les dépenses en protection de leur marque dépasse celles de la R&D, c'est bien que leur marque leur importe plus que leurs produits.

  8. #8
    Membre actif
    Je suis heureux que Raspberry Pi l'ait remporté face au géant, si je suis bien l'article et les commentaires. Donc, pas de logo de fruits pour les autres de l'informatique. Et Banana Pi ? et Ah, il y a Orange Pi aussi !

    C'est peut-être le Pi qui fait peur ou qui est toléré par la grande marque !

    Va savoir !

    Tiens, FL Studio n'a pas de Pi, ils vont avoir des ennuis.

    Ou alors, c'est autre chose que les fruits qu'ils rejettent !

  9. #9
    Chroniqueur Actualités

    Apple multiplie ses attaques en justice contre le logo en forme de poire d'une petite entreprise
    Apple multiplie ses attaques en justice contre le logo en forme de poire d'une petite entreprise de cinq personnes,
    l'éditeur d'iOS poursuit désormais Prepear aux USA et au Canada

    Au début du mois, nous avons rapporté qu'Apple a engagé une action en justice contre une petite structure appelée Prepear, qui désigne également une application permettant aux gens de planifier plus facilement leurs repas et de trouver de nouvelles recettes. Le motif de la plainte : Prepear a choisi d’utiliser un fruit en forme de poire comme son logo, qui serait trop similaire au logo d'Apple, selon un message publié sur Instagram par les fondateurs de la société.

    Le service Prepear a été lancé depuis 5 ans. Via son application, il permet aux utilisateurs de stocker toutes leurs recettes au même endroit, de planifier leurs repas, de faire des listes de courses et de faire livrer leurs courses au même endroit. L'application est un produit dérivé de Super Healthy Kids, qui propose des recettes et stratégies d'alimentation et partage des conseils et des outils d'organisation aux parents. Les fondateurs affirment qu'ils font face à un litige de la part d'Apple. Apple serait en désaccord avec le logo de Prepear, arguant que ses attributs sont trop similaires à son propre logo.

    « Apple s'est opposée à la demande de marque déposée pour notre petite entreprise, Prepear, exigeant que nous changions notre logo, manifestement en forme de poire, utilisé pour représenter notre marque dans la gestion des recettes et la planification des repas », ont écrit les fondateurs de Prepear dans un post sur Instagram dans lequel ils demandent de l’aide. Prepear est une petite entreprise avec seulement cinq employés, et les fondateurs affirment que les frais de justice leur ont déjà coûté « plusieurs milliers de dollars », plus le licenciement d'un membre de l'équipe, dans leur lutte juridique contre le fabricant d'iPhone.

    Le problème a en fait commencé il y a quelques années. En 2017, Prepear a déposé une demande de marque pour un logo représentant les contours verts d'une poire. Le bureau américain des marques a estimé que le logo n'était « pas en conflit » avec toute autre marque déposée, mais la loi exigeait également qu'il soit publié pendant un certain temps afin de donner à d'autres entreprises la possibilité de s'y opposer, ce qu'Apple a fait.

    La décision d'Apple a entraîné d'importants frais juridiques pour la petite entreprise de cinq personnes qui croyait naïvement pouvoir discuter de la question avec Apple de manière rationnelle. Cependant, Apple a refusé de reculer, continuant à pousser l'affaire à des niveaux encore plus élevés.

    En réponse, le co-fondateur de Prepear, Russell Monson, a lancé une pétition sur Change.org dans l'espoir que le tribunal de l'opinion publique pourrait convaincre Apple de reculer.

    Pourtant, bien que la pétition ait maintenant atteint les 200 000 signatures, il ne semble pas qu'Apple soit sur le point de laisser tomber l’affaire. Comme preuve supplémentaire de l'intransigeance d'Apple dans ce domaine, Apple a en fait multiplié ses efforts pour bloquer l'enregistrement de la marque du logo en forme de poire en lançant une poursuite auprès de l’office canadien des marques, le combat s’étendant désormais au-delà des États-Unis.

    La situation semble complètement absurde. Les logos ne se ressemblent pas, les couleurs et les styles artistiques sont différents, et une poire n'a pas la forme d’une pomme.


    D’ailleurs, selon Prepear, Apple s'est opposée aux petites entreprises ayant des logos liés aux fruits en engageant des poursuites judiciaires coûteuses, même lorsque ces logos ne ressemblent pas du tout au logo d'Apple ou que ces entreprises ne sont pas du tout dans le même secteur d'activité qu'Apple. « Nous nous défendons contre Apple non seulement pour conserver notre logo, mais aussi pour envoyer un message aux grandes entreprises technologiques, à savoir que l'intimidation des petites entreprises a des conséquences », ont déclaré les fondateurs de la société.

    Il est clair que l'équipe derrière Prepear espérait à l'origine qu'il ne s'agissait que « d’avocats jouant les avocats », et que peut-être une fois le sujet ayant gagné de la visibilité, la direction exécutive d'Apple mettrait un terme à ce qui semble être une lutte très ridicule pour un logo qui ne ressemble pas à celui d'Apple et est enregistré par une entreprise qui n'est pas du tout dans le même secteur.

    Cependant, comme le notent les fondateurs de Prepear, l’équipe de relations publiques d’Apple est restée terriblement silencieuse sur la question. Prepear a partagé la pétition avec l’équipe de relations publiques d’Apple, demandant à discuter de la situation, et n'a reçu aucune réponse. Apple n'a pas non plus répondu aux dizaines de journalistes qui les ont contactés pour obtenir des commentaires.

    Inutile de dire que la conclusion évidente ici est que malgré le visage convivial qu'Apple essaie de présenter, l'ensemble de la direction exécutive d'Apple, jusqu'au PDG Tim Cook lui-même, soutient tacitement l'action entreprise ici, et bien que ce ne soit pas le cas la première fois qu'Apple s'est opposée à un logo ressemblant à un fruit, cela devient rapidement l'un des cas les plus publics en raison du refus de Prepear d’abandonner de la même manière que de nombreuses autres entreprises.

    Bien que Prepear puisse évidemment facilement reculer et changer son logo, il estime qu'il a « une obligation morale de prendre position contre Apple qui envoie un message aux grandes technologies que vous ne pouvez pas intimider les petites entreprises sans conséquences. »

    Prepear ajoute également que même changer leur logo ne les aiderait pas à moins qu'ils ne soient disposés à changer toute leur marque. Non seulement cela leur coûterait de l'argent de retourner à la planche à dessin, mais ils soupçonnent qu'ils devraient éviter tout ce qui ressemble même vaguement à un fruit, ajoutant que basé sur l'histoire d'Apple d'opposition agressive à d'autres logos dans le passé, il est « difficile d'imaginer un design auquel ils ne s'opposeraient pas ».

    Source : plainte

    Et vous ?

    Qu'en pensez-vous ?

    Voir aussi :

    Apple poursuit une chaîne de supermarché pour plagiat de logo
    Les "bulles brillantes à coins ronds" sont déposées par Apple, l'AppStore cherche-t-il à se mettre les développeurs à dos ?
    Telegram dépose une plainte contre l'App Store d'Apple auprès des autorités antitrust de L'UE, se joignant aux premiers développeurs pour faire pression sur les pratiques de la société
    Bruxelles va ouvrir une enquête antitrust contre Apple dans le domaine du streaming musical, suite à une plainte de Spotify
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  10. #10
    Nouveau membre du Club
    Mdr, ils ont crackés Apple, à faire les idiots comme ça, ils vont mal finir. Pardon, j'oubliai la nouvelle race de moutons appelés "Apple Addicte" qui ne sont ni plus ni moins que les plus grand pigeons de l'histoire. Je serai trop content que la petite entreprise gagne et que en plus, Apple doivent rembourser les frais que ont coûtés leur combat

  11. #11
    Nouveau membre du Club
    Apple mérite de disparaitre. Cette entreprise n'apporte plus rien à l'humanité. C'est un trou noir à argent pour actionnaires.
    La seule chose qu'elle a daignée faire pour la crise du covid, c'est de fabriquer un masque en plastique ridicule.

  12. #12
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par bichon_1er Voir le message
    La seule chose qu'elle a daignée faire pour la crise du covid
    En même temps c'est une entreprise qui produit des ordinateurs et des téléphones portables ce n'est pas son rôle de trouver un traitement contre le SARS-CoV-2...

    Citation Envoyé par Salicandre Voir le message
    à faire les idiots comme ça, ils vont mal finir.
    Le grand public n'en a strictement rien à foutre de ces histoires de procès.
    Les gens ne connaissent pas l'histoire des rectangle avec les angles arrondis et des logos de fruits.
    Après c'est salaud parce qu'Apple a copié des tonnes de choses à droite et à gauche et maintenant l'entreprise attaque tout le monde.

    Je crois qu'Apple vend moins d'appareil mais génère plus de bénéfice (les marges ont du augmenter).
    L'action Apple gonfle rapidement, ça va faire bizarre quand la bulle va exploser :


    En attendant Apple a toujours des clients fidèles qui finiront par mettre 2000€ dans un smartphone. (c'est une boucle ils vendent le modèle qu'ils ont acheté l'année précédente et achètent le nouveau modèle)
    Keith Flint 1969 - 2019

  13. #13
    Membre du Club
    Au final, je retiens que le conflit leur donne une visibilité internationale, qu'ils n'auraient pas eu sans les potentielles actions d'Apple.

    En ne changeant pas de logo, ils continuent à bénéficier d'une visibilité.

  14. #14
    Membre habitué
    Pourquoi ils attaquent pas raspberrypi ?

  15. #15
    Futur Membre du Club
    Apple a besoin de changer de logo ...
    Si Apple trouve que tout fruit, de n'importe quelle forme, ressemble trop à leur logo, la solution simple est de CHANGER LEUR LOGO.
    Je suggère une fusée spatiale. qui va correspondre bien avec leurs pensées extra-terrestre. Ou peut-être un iguane vert.

###raw>template_hook.ano_emploi###