Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Les élèves indiens vont apprendre la programmation informatique dès l’âge de 10 ans
    Les élèves indiens vont apprendre la programmation informatique dès l’âge de 10 ans dans le cadre d’une nouvelle politique éducative
    Dont le gouvernement annonce la prochaine entrée en vigueur

    La manœuvre du gouvernement indien est destinée à s’assurer que l’acquisition des « compétences du 21e siècle » débute le plus tôt possible. La nouvelle politique éducative dont le gouvernement annonce la prochaine entrée en vigueur consacre donc l’intervalle de 10 à 11 ans comme celui qui doit marquer ce top départ. Dans un univers des technologies de l’information et de la communication en constantes mutations, les avis sont partagés sur la question de savoir s’il s’agit d’une bonne approche en termes de timing. La mouvance est également pointée du doigt comme cause de baisse des salaires dans l’industrie de la programmation informatique.

    L’adoption de la nouvelle politique éducative « 2020 » par le gouvernement indien est l’aboutissement d’un processus qui a débuté il y a quelques années. En effet, le brouillon y relatif existe depuis décembre 2018. Il a ensuite fait l’objet de publication en mai 2019. Objectif : engranger des retours susceptibles d’apporter des améliorations à la nouvelle politique éducative à laquelle le Premier ministre Narendra Modi n’a pas manqué de faire mention.

    « Je salue de tout cœur l'approbation de la Politique nationale de l'éducation 2020 ! Il s'agit d'une réforme attendue depuis longtemps dans le secteur de l'éducation. Elle transformera des millions de vies dans les temps à venir ! », indique-t-il. Point saillant de la nouvelle politique éducative du pays : les élèves seront lancés en programmation informatique dès l’âge de 10 ans, soit lorsqu’ils sont rendus à ce qui correspondrait au CM2 dans le système français.



    L’Inde vient ainsi allonger une liste de pays assez fournie. En effet, depuis 2014, le Royaume-Uni a introduit une petite révolution numérique dans le domaine de l’éducation en devenant le premier pays dans le monde à imposer la programmation informatique dans les établissements primaires et secondaires. Les enfants commencent donc à apprendre à écrire du code dès leur entrée à l’école vers l’âge de cinq ans jusqu’au moins vers l’âge de 16 ans, quand ils finissent leurs études secondaires. En 2016, le Japon estimait que les compétences traditionnelles comme la lecture, l’écriture et le calcul ne suffisaient plus pour réussir dans cette nouvelle économie mondiale tirée par l’innovation. Aussi, le pays avait décidé de rendre obligatoire l’enseignement de la programmation informatique dès l’école primaire. Le pays planifiait également de généraliser graduellement l’apprentissage de cette discipline dès 2020 pour les écoliers, 2021 pour les collégiens et 2022 pour les lycéens.

    C’est une mouvance qui rejoint le positionnement de grands acteurs de la filière des technologies de l’information et de la communication. Tim Cook par exemple a, il y a quelques années, rappelé son souhait de voir la programmation informatique intégrée au cursus scolaire, et enseignée dès le CM1 ou le CM2, afin de sensibiliser les nouvelles générations à la technologie. « je pense que coder est aussi important, si ce n’est plus important, qu’apprendre une seconde langue que plusieurs personnes apprennent de par le monde », avait-il lancé. Pour lui, développer est « juste un autre langage qui devrait être enseigné à l’école. » « Coder doit être une exigence à l’école. Nous ne rendons pas service à nos enfants si nous ne leur proposons pas une introduction à la programmation », avait-il ajouté.

    À mi-parcours de l’année précédente, Liam Rosenfeld était encore lycéen, mais avait déjà des applications listées sur la boutique d’applications d’Apple. Le jeune alors âgé de 16 ans n’avait pas manqué de taper dans l’œil de Tim Cook lors d’une rencontre (dans un Apple Store à Orlando, en Floride) au cours de laquelle le PDG d’Apple l’avait cité comme un exemple des raisons pour lesquelles il croit que l' éducation au codage informatique devrait commencer dès les premières années d'école. De façon traditionnelle, l’exercice en tant que développeur ou professionnel de la filière informatique est conditionné par le passage par un parcours classique d’une formation diplômante en informatique. C’est en principe au cours de celle-ci que le futur développeur ou IT pro acquiert les connaissances de base pour la carrière qu’il envisage. En s’appuyant sur l’exemple de Liam, Tim Cook s’était inscrit en faux en déclarant qu’ « il ne pense pas qu’il soit nécessaire de posséder un diplôme universitaire de 4 ans pour maîtriser le codage informatique. » Il semblait ainsi laisser entendre que l’exposition en bas âge à la programmation informatique peut suffire pour sortir d’excellents travailleurs au sein de la filière.

    Les approches de ce type (exposition à la programmation informatique) ne cessent de gagner du terrain en raison de ce que les prévisions font état de fortes demandes de talents IT dans les années à venir. En plus de semer le doute sur la qualité des tiers issus de cursus autres que ceux des formations universitaires diplômantes que certaines entreprises disent ne plus exiger, il apparaît comme un revers supplémentaire. Un postulant issu d’un cursus dans lequel on investit moins de temps qu'on le devrait ne sera pas aussi exigeant sur les questions salariales qu'un autre qui a passé des années de labeur à l'université ou en grande école pour se former. Conséquence : cette démocratisation accélérée pourrait aboutir à une demande d'emploi excédentaire dans le domaine des technologies de l’information et de la communication ; ce qui aura pour effet de faire chuter les salaires.

    C’est ce que The Guardian a mis en avant en 2018 à propos de la promotion de la programmation dès le bas âge. Le quotidien britannique a averti que les géants de la technologie - les plus gros employeurs de talents IT - encouragent l'apprentissage du codage aux enfants, pas dans l’intérêt de ces derniers, mais plutôt pour former une nouvelle génération de main-d'œuvre bon marché afin de faire baisser les hauts salaires des codeurs qui menacent la survie de la Silicon Valley. Le gouvernement indien est en principe au fait de ces développements susceptibles de mettre encore plus sa main d’œuvre en avant dans un marché global de l’IT qui se l’arrache déjà bien assez.

    Sources : Brouillon, indiatvnews

    Et vous ?

    Est-ce une bonne idée d’initier des tiers à la programmation informatique dès le bas âge ? Qu’en est-il dans votre pays ?
    Partagez-vous l’idée selon laquelle la manœuvre du gouvernement indien a pour objectif d’ouvrir encore plus sa main d’œuvre au marché global de la filière des technologies de l’information et de la communication ?
    Comment entrevoyez-vous le traitement salarial des professionnels de la filière programmation informatique dans quelques années au vu des développements en cours ?

    Voir aussi :

    Comment avez-vous appris à développer ? Êtes-vous passé par le parcours classique d'une formation diplômante en informatique ou autrement ?
    France : le ministère de l'Éducation nationale interdit les sorties de classe Apple, car elles seraient plus à titre commercial qu'éducatives
    Le PDG d'Apple fustige la course à la collecte de données qui s'est muée en un « complexe industriel de données » et appelle à une législation US
    Tim Cook dit qu'Apple enquêtera sur l'application qui permet aux hommes saoudiens de suivre et de contrôler les femmes, Google lui emboîte le pas
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    Est-ce une bonne idée d’initier des tiers à la programmation informatique dès le bas âge ? Qu’en est-il dans votre pays ?
    À l'école les élèves ont souvent tendance à dire "Pourquoi nous devons apprendre ça ? Ça n'a aucune application dans le monde réel ?", la programmation est utile dans différents métiers, donc là ils comprendront l’intérêt de la chose.

    Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
    Comment entrevoyez-vous le traitement salarial des professionnels de la filière programmation informatique dans quelques années au vu des développements en cours ?
    Aujourd'hui les grosses entreprises utilisent beaucoup de prestataire et de plus en plus elles passent pas des prestataires au Maroc ou en Chine (parce que ça coûte moins cher).
    Pour le client ça ne change pas grand que les ingénieurs soient au Maroc ou en France, il n'y a pas tellement de décalage horaire, ils parlent un peu près la même langue, mais les charges et les salaires sont plus faible.

    Du coup des postes vont disparaître en France. Quand il y a du chômage les salaires baissent, puisque les RH peuvent dire "il y a 26 autres personnes qui veulent de ce poste".
    Ça ne concerne pas que le développement, il y a plein d'ingénieurs qui vont perdre leur travail, parce qu'il va partir en Inde ou je ne sais pas où.
    On peut surement payer plusieurs ingénieurs indiens pour le prix d'un ingénieur en France.
    Keith Flint 1969 - 2019

  3. #3
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    À l'école les élèves ont souvent tendance à dire "Pourquoi nous devons apprendre ça ? Ça n'a aucune application dans le monde réel ?", la programmation est utile dans différents métiers, donc là ils comprendront l’intérêt de la chose.


    Aujourd'hui les grosses entreprises utilisent beaucoup de prestataire et de plus en plus elles passent pas des prestataires au Maroc ou en Chine (parce que ça coûte moins cher).
    Pour le client ça ne change pas grand que les ingénieurs soient au Maroc ou en France, il n'y a pas tellement de décalage horaire, ils parlent un peu près la même langue, mais les charges et les salaires sont plus faible.

    Du coup des postes vont disparaître en France. Quand il y a du chômage les salaires baissent, puisque les RH peuvent dire "il y a 26 autres personnes qui veulent de ce poste".
    Ça ne concerne pas que le développement, il y a plein d'ingénieurs qui vont perdre leur travail, parce qu'il va partir en Inde ou je ne sais pas où.
    On peut surement payer plusieurs ingénieurs indiens pour le prix d'un ingénieur en France.
    Alors en règle général ça ne marche qu'un temps, parce-que leurs salaires aussi ont tendance à augmenter(offre et demande etc), et que les lois interdisent les entreprises d'un pays d'avoir du 100% délocalisé.

    Bien-sur il y à toujours une période d'exode, mais pour avoir un chef qui à l'époque avait une armée de devs indiens, tout est loin d’être rose, les conditions de vie influent sur le niveau d'une équipe, et même en ne voulant dénigrer aucun pays je pense que l’éducation est plus compliqué à 10 ans la-bas qu'ici.

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    Alors en règle général ça ne marche qu'un temps, parce-que leurs salaires aussi ont tendance à augmenter(offre et demande etc)
    Ok mais d'ici à ce que le salaire Marocain dépasse le salaire Français on a le temps de voir venir.
    Mais après je connais bien ce phénomène, toutes les usines étaient en Chine, les conditions de travail se sont lentement améliorées, maintenant les usines partent en Inde.
    Avec le mondialisme ça tourne, il y a un pays qui se spécialise dans certains domaines et ça se concentre là-bas.

    Les spécialités de la France sont le tourisme et les services. C'est pas fameux, fameux... Si on avait des industries ce ne serait pas plus mal.
    On a encore un peu d'agriculture, mais les agriculteurs se suicident petit à petit, la concurrence déloyale des autres pays de l'UE est en train de les achever. Heureusement qu'il y a des produits AOP.

    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    les conditions de vie influent sur le niveau d'une équipe.
    Les sociétés de services françaises vont créer des plateaux au Maroc parce que les clients mettent la pression et ça va peut-être bien se passer pour les clients.
    Si ça se trouve dans 5 ans, il y a des entreprises qui utiliseront beaucoup d'ingénieurs marocains et ça se passera très bien pour eux.
    Keith Flint 1969 - 2019

  5. #5
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    À l'école les élèves ont souvent tendance à dire "Pourquoi nous devons apprendre ça ? Ça n'a aucune application dans le monde réel ?"

  6. #6
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ok mais d'ici à ce que le salaire Marocain dépasse le salaire Français on a le temps de voir venir.
    Mais après je connais bien ce phénomène, toutes les usines étaient en Chine, les conditions de travail se sont lentement améliorées, maintenant les usines partent en Inde.
    Avec le mondialisme ça tourne, il y a un pays qui se spécialise dans certains domaines et ça se concentre là-bas.

    Les spécialités de la France sont le tourisme et les services. C'est pas fameux, fameux... Si on avait des industries ce ne serait pas plus mal.
    On a encore un peu d'agriculture, mais les agriculteurs se suicident petit à petit, la concurrence déloyale des autres pays de l'UE est en train de les achever. Heureusement qu'il y a des produits AOP.


    Les sociétés de services françaises vont créer des plateaux au Maroc parce que les clients mettent la pression et ça va peut-être bien se passer pour les clients.
    Si ça se trouve dans 5 ans, il y a des entreprises qui utiliseront beaucoup d'ingénieurs marocains et ça se passera très bien pour eux.
    C'est vrai, après pour l'agriculture c'est les organismes de prets qui donnent des condition qui laissent aucune diversité de production, du coup tout le monde cultive la même chose et le prix baisse, donc les salaires aussi, c'est notre propre institution/grandes surfaces/gouvernement qui les poussent au suicide malheureusement, l'écologie devrai pousser à consommer au moins local, et je parle de graines aussi.

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Ceux qui pensent que la terre est plate ou que certains vaccins n'apportent rien de positif sont ultra minoritaire et donc négligeable.
    J'avais plus en tête des trucs en maths, genre les dérivés et les primitives, le gars se dit "c'est pas tous les jours que j'aurais besoin de calculer l'aire sous la courbe".
    Moi j'avais une philosophie différente, je ne me posais pas la question de l'utilité dans le monde réel. À aucun moment un prof a dit que ça allait être utile dans la vie, ça n'a jamais été le propos.
    Et parfois ce sont des outils qui finissent par être utile quelque niveaux plus tard.

    Calmez-vous, allez-voir la couverture vaccinale du vaccin DTP en France pour vous rassurer. De toute façon ils sont obligatoire donc personne n'a le choix, sans vaccin t'es un sous citoyen, t'as moins de droit que les autres.
    Il y a 4 clampins sur terre qui pensent que la 5G est dangereuse, il n'y a pas besoin d'en faire des caisses...
    Sur Twitter pour une personne qui dit se genre de chose, il y a 100 000 autres qui se foutent de sa gueule. En plus il y a le ministère de la vérité derrière :
    Nouveau monde. Bill Gates, les vaccins et les puces RFID… pourquoi un tel amalgame ?
    Non, Bill Gates, malgré la rumeur, n’a pas l’intention d’implanter une puce à travers un vaccin pour suivre tous les humains à la trace. Comme en atteste une étude du New York Times, le fondateur de Microsoft est devenu le bouc émissaire d’innombrables théories du complot, issues de l’extrême droite américaine, depuis le début de la crise du coronavirus.
    Il y a des ingénieurs qui bossent sur des puces sous cutanés, ce n'est pas un délire :
    UNE PUCE À ADN POUR DÉTECTER DES VIRUS ÉMERGENTS
    Des équipes de l'Institut Pasteur et du CNRS sont parvenus à mettre au point un outil utilisant la technologie des puces à ADN, capable de détecter en 24 heures la présence d'un virus ou d'une bactérie connus, ou d'un de leurs variants émergents. Alors que naissait en avril 2009 l'épidémie de grippe A(H1N1), les chercheurs ont montré que cette puce permettait la détection et l'identification du nouveau variant à partir des échantillons cliniques. Cet outil pourrait être utilisé à l'avenir en cas d'alertes épidémiques, pour identifier en urgence le ou les agents pathogènes en cause, et ainsi aider les autorités de santé dans la gestion de l'épidémie.
    C'est quoi ce délire de la pensée unique ?
    Qu'est-ce que ça peut foutre que des gens pensent de la merde ? Ils ont le droit, c'est leur liberté.
    De toute façon ils se feront vacciner et si ils dégradent une antenne, les enquêteurs vont les retrouver et ils seront puni. Si vous en faites un fromage ça va les motiver. Plus ils se feront critiquer, plus ils y croiront. Je ne sais pas si ça compte comme psychologie inversée ou quoi, mais en attendant il suffit de les ignorer pour qu'ils disparaissent.

    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    du coup tout le monde cultive la même chose et le prix baisse, donc les salaires aussi
    C'est surtout que ça s'aligne sur le moins cher.
    En Bulgarie il y a moins de charges et les salaires sont plus bas, les français sont en compétition avec eux.

    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    l'écologie devrai pousser à consommer au moins local, et je parle de graines aussi.
    Malheureusement les gouvernements s'en foutent de l'écologie, ce sont des mondialistes, donc ils sont à fond dans le libre échange. On produit là où c'est le moins cher. Il y a des porcs qui doivent partir d'Europe en avion, se faire préparer en Chine et revenir en Europe (ou des trucs un peu comme ça).

    L'autre problème c'est industrie chimique et l'industrie agricole, en fait c'est la même chose. C'est Bayer (anciennement Monsanto) qui produit les graines compatible avec leur fongicide, insecticide, herbicide, engrais, etc.
    Ce serait effectivement mieux que chaque agriculteur produise ses propres graines afin que la plante soit le plus adapté aux conditions locales, les plantes auraient besoin de beaucoup moins de produit pour pousser correctement.
    Quoi qu'après des années à utiliser de l'engrais synthétique la vie dans le sol a disparue.
    Keith Flint 1969 - 2019

  8. #8
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Ok mais d'ici à ce que le salaire Marocain dépasse le salaire Français on a le temps de voir venir.
    Mais après je connais bien ce phénomène, toutes les usines étaient en Chine, les conditions de travail se sont lentement améliorées, maintenant les usines partent en Inde.
    Avec le mondialisme ça tourne, il y a un pays qui se spécialise dans certains domaines et ça se concentre là-bas.

    Les spécialités de la France sont le tourisme et les services. C'est pas fameux, fameux... Si on avait des industries ce ne serait pas plus mal.
    On a encore un peu d'agriculture, mais les agriculteurs se suicident petit à petit, la concurrence déloyale des autres pays de l'UE est en train de les achever. Heureusement qu'il y a des produits AOP.


    Les sociétés de services françaises vont créer des plateaux au Maroc parce que les clients mettent la pression et ça va peut-être bien se passer pour les clients.
    Si ça se trouve dans 5 ans, il y a des entreprises qui utiliseront beaucoup d'ingénieurs marocains et ça se passera très bien pour eux.
    cette situation ne date pas d'hier pourtant dans toutes les boites ou j'ai vu cela ce fut un retour en arrière en moins d'an et ré-embauche de salarié français vivant en France.
    Je ne dis pas que les indiens ou marocains sont incompétents mais c'est très difficile de travailler avec eux et au final cela accentue le taux d'échecs des projets.

    et aujourd'hui un ingénieur informatique français ça coute pas si cher que cela, un ingénieur polonais et certains ingénieurs roumains gagnent presque autant que nous.
    et donc le gain est pas si terrible au regard des inconvénients que cela engendre.

    et j'ai envie de dire c'est pareil pour la suisse, Norvège, usa,...etc ils pourraient délocaliser en France ou c'est moins cher.
    Depuis presque 20ans nos salaire stagnent et ceux des pays plus pauvres que nous augmentes et un ingénieur indien gagnera bien presque autant que nous un jours
    https://www.glassdoor.fr/salaire/Cap...,16_IM1070.htm
    si ce n'est pas déja le cas

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    Je ne dis pas que les indiens ou marocains sont incompétents mais c'est très difficile de travailler avec eux et au final cela accentue le taux d'échecs des projets.
    D'un autre côté peut-être qu'une culture va se faire et des plateaux Marocain vont devenir excellent.

    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    certains ingénieurs roumains gagnent presque autant que nous.
    Il y a 2 choses :
    - combien tu gagnes
    - combien tu coûtes à l'entreprise
    Entre le net que tu touches et le montant que donne l'entreprise, il y a un faussé qui n'est pas le même selon les pays.

    En France on a des filets de sécurité, sécurité sociale, chômage, aides en tout genres, par conséquent il y a beaucoup de charges, d’impôts, de taxes, etc.
    On va être obligé de s'aligner sur le mode roumain pour rester compétitif.

    Pour qu'un travailleur touche 1200€ net l'entreprise paie 2400€.

    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    et j'ai envie de dire c'est pareil pour la suisse, Norvège, usa,...etc ils pourraient délocaliser en France ou c'est moins cher.
    Arf je préfère imaginez le rêve : travailler en Suisse et vivre en France
    Et là c'est le jackpot, il y a des opérateurs à l'usine qui gagnent 4000€ net par mois, donc imaginez à combien peut monter le salaire d'un développeur.
    Il faut supporter le fort racisme anti français, mais tu peux supporter d'être méprisé vu le salaire ^^
    Keith Flint 1969 - 2019

  10. #10
    Membre éprouvé
    En fait...
    Un bon développeur c'est celui qui est à l'aise avec les problèmes de base.
    Ceux qu'on fait l'année des 10-11 ans dans l'enseignement belge (je ne sais pas en France).
    Du genre "un fermier va au marché..." mais en légèrement plus compliqué.
    Ça c'est utile !
    Apprendre python, java ou truc muche n'est pas important et peut (doit!) venir bien après, quand la base logique est acquise

  11. #11
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    D'un autre côté peut-être qu'une culture va se faire et des plateaux Marocain vont devenir excellent.


    Il y a 2 choses :
    - combien tu gagnes
    - combien tu coûtes à l'entreprise
    Entre le net que tu touches et le montant que donne l'entreprise, il y a un faussé qui n'est pas le même selon les pays.

    En France on a des filets de sécurité, sécurité sociale, chômage, aides en tout genres, par conséquent il y a beaucoup de charges, d’impôts, de taxes, etc.
    On va être obligé de s'aligner sur le mode roumain pour rester compétitif.

    Pour qu'un travailleur touche 1200€ net l'entreprise paie 2400€.


    Arf je préfère imaginez le rêve : travailler en Suisse et vivre en France
    Et là c'est le jackpot, il y a des opérateurs à l'usine qui gagnent 4000€ net par mois, donc imaginez à combien peut monter le salaire d'un développeur.
    Il faut supporter le fort racisme anti français, mais tu peux supporter d'être méprisé vu le salaire ^^
    J'ai un paquet d'amis qui le font, personnellement je préfère ma situation au Lux, je supporte pas le racisme.

  12. #12
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    personnellement je préfère ma situation au Lux
    Au final je vais rester en France et je vais rester sous payé, mais c'est toujours mieux que de finir au RSA.
    Dans certaines entreprises Suisse il n'y a que des français.
    Mais ça arrive que des chefs soient méprisants (peut-être moins dans les métiers d'ingénieurs).

    Dans certaines villes Suisse il y a des bouchons sur la route le matin et la majorité des voitures sont immatriculées en France, on comprend très bien que ça puisse énerver les gens qui y vivent.
    En plus de créer des bouchons les Français volent des jobs, donc c'est normal qu'il y ait des Suisses qui n'aiment pas trop ça.
    Une journaliste française dénonce le racisme «anti-frouzes» des Suisses
    Dans un livre détonant - «Bienvenue au paradis!» -, Marie Maurisse pose un regard désenchanté sur l’immigration française en Suisse. La correspondante du quotidien «Le Monde» y évoque un racisme latent, banal, presque inconscient à l’encontre des expatriés et des frontaliers. Une enquête dérangeante qui lui vaut aujourd’hui une avalanche de réactions haineuses.
    Les Français, ces voisins malaimés en Suisse romande
    L’explosion du nombre de travailleurs frontaliers hexagonaux a entraîné un renforcement de la francophobie régnant en Suisse romande. Le chercheur en psychologie sociale Pascal Wagner-Egger et son équipe ont voulu en savoir plus.
    Quand il y en a un ça va, mais quand il y a des français partout c'est le bordel.
    Bon après si tu me paies 5000€ net/mois je veux bien tolérer que tu me méprises ^^. Comment ça je ne me respecte pas ?

    Bon après c'est un peu pour rigoler, les gars ne vont pas venir te casser la gueule non plus...
    Les Suisses aiment bien les blagues, entre cantons ils se moquent beaucoup.
    Keith Flint 1969 - 2019

  13. #13
    Membre expert
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

    Pour qu'un travailleur touche 1200€ net l'entreprise paie 2400€.

    Je coute 12.000 a mon entreprise j'en touche 7.000 (Impot a la source de 10% compris dedans) Le model Roumain n'est donc pas tres different de celui en France.
    Ce post à été écrit par un panda
    Apollo 11 - AGC revue de code
    -- qwerty keybord

  14. #14
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Au final je vais rester en France et je vais rester sous payé, mais c'est toujours mieux que de finir au RSA.
    Dans certaines entreprises Suisse il n'y a que des français.
    Mais ça arrive que des chefs soient méprisants (peut-être moins dans les métiers d'ingénieurs).

    Dans certaines villes Suisse il y a des bouchons sur la route le matin et la majorité des voitures sont immatriculées en France, on comprend très bien que ça puisse énerver les gens qui y vivent.
    En plus de créer des bouchons les Français volent des jobs, donc c'est normal qu'il y ait des Suisses qui n'aiment pas trop ça.
    Une journaliste française dénonce le racisme «anti-frouzes» des Suisses


    Les Français, ces voisins malaimés en Suisse romande


    Quand il y en a un ça va, mais quand il y a des français partout c'est le bordel.
    Bon après si tu me paies 5000€ net/mois je veux bien tolérer que tu me méprises ^^. Comment ça je ne me respecte pas ?

    Bon après c'est un peu pour rigoler, les gars ne vont pas venir te casser la gueule non plus...
    Les Suisses aiment bien les blagues, entre cantons ils se moquent beaucoup.
    Honnêtement les bouchons ils sont pas abusés, Bâle est littéralement à la frontière de saint louis, ceux de l'a31 vers Thionville c'est autre chose. Mais c'est aussi des emplois que les Suisses ne veulent pas faire, et au final certes le salaire est bon, mais les impots piques, faut payer la sécu, et tu choisis l'echelon de payement retraite qui de base est au plus bas il me semble.

    Et comme les Suisses ont le BANhammer facile niveau licenciement, retrouver un niveau de vie stable après avoir gagné 4 smics mensuels ça pique.

  15. #15
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par MarieKisSlaJoue Voir le message
    7.000
    Et ben putain !

    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    retrouver un niveau de vie stable après avoir gagné 4 smics mensuels ça pique.
    Ouais en plus beaucoup de frontaliers deviennent fous avec tant d'argent, ils se mettent à acheter des choses hyper cher comme une Audi par exemple, il y en a même qui finissent endetté...
    Alors que si ils vivaient comme des smicards en 5 ans ils auraient de quoi payer leur maison cash.
    Ce serait super stylé un gars qui gagne 5 ou 6000€ et qui arrive au boulot en 106.

    Quand les entreprises Suisses virent du monde, parfois elles se débarrassent des étrangers en priorité, ce que je trouve plutôt cool.
    Quand 2 employés font le même job et ont les mêmes compétences, c'est sympa d'essayer de préserver le boulot du Suisse.

    Citation Envoyé par L33tige Voir le message
    Honnêtement les bouchons ils sont pas abusés
    Ça dépend des villes et il faut regarder à 6h30 ou à partir de 16h00 peut-être.
    Keith Flint 1969 - 2019

  16. #16
    Membre éprouvé
    un très bon livre sur l'impartition: The Handbook of Global Outsourcing and Offshoring

    certain réussissent.... sur d'énorme de projet... mais ils ne sont pas guidé par des décideur pressé... si tes spec sont pourrie... pas besoin d'aller en inde pour anéantir le projet...
    Aillez le courage de justifier vos -1.
    http://www.laboiteaprog.com/ - http://www.solutions-norenda.com/

  17. #17
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Et ben putain !


    Ouais en plus beaucoup de frontaliers deviennent fous avec tant d'argent, ils se mettent à acheter des choses hyper cher comme une Audi par exemple, il y en a même qui finissent endetté...
    Alors que si ils vivaient comme des smicards en 5 ans ils auraient de quoi payer leur maison cash.
    Ce serait super stylé un gars qui gagne 5 ou 6000€ et qui arrive au boulot en 106.

    Quand les entreprises Suisses virent du monde, parfois elles se débarrassent des étrangers en priorité, ce que je trouve plutôt cool.
    Quand 2 employés font le même job et ont les mêmes compétences, c'est sympa d'essayer de préserver le boulot du Suisse.


    Ça dépend des villes et il faut regarder à 6h30 ou à partir de 16h00 peut-être.
    Oui, c'est pour ça que chez nous les avantages sont beaucoup en nature, pour justement soulager l'imposition tant au niveau de l'employé que de l'employeur. Leasing opérationnel, TR, augmentation automatique, réindexation à l'inflation...etc...
    Et je confirme, certains ont l'argent qui les brule et dépensent plus qu'ils peuvent rembourser.

    Personnellement il me faut très peu pour vivre donc j'en profite pour constituer un capitale, mais je comprends que beaucoup ça leur monte à la tête.

  18. #18
    Futur Membre du Club
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    On produit là où c'est le moins cher. Il y a des porcs qui doivent partir d'Europe en avion, se faire préparer en Chine et revenir en Europe (ou des trucs un peu comme ça).

    L'autre problème c'est industrie chimique et l'industrie agricole, en fait c'est la même chose. C'est Bayer (anciennement Monsanto) qui produit les graines compatible avec leur fongicide, insecticide, herbicide, engrais, etc.
    Ce serait effectivement mieux que chaque agriculteur produise ses propres graines afin que la plante soit le plus adapté aux conditions locales, les plantes auraient besoin de beaucoup moins de produit pour pousser correctement.
    Quoi qu'après des années à utiliser de l'engrais synthétique la vie dans le sol a disparue.
    Pour avoir travaillé dans 2 usines agroalimentaire spécialisées dans la viande porcine, t'es pas loin de la vérité. La tendance c'est plus d'acheter en Pologne et de les abattre en France pour les étiqueter porc français.

    Quand aux agriculteurs qui produisent leurs propres graines, c'est pas aussi simple. Le commerce des semences c'est très réglementé en faveur des grands groupes.

  19. #19
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Hariom Voir le message
    t'es pas loin de la vérité
    Non mais il doit vraiment y avoir des histoires de bétail qui voyagent en avion jusqu'en Chine, et qui revient, mais c'est difficile de trouver la source.
    Bon sinon on peut ressortir cette vieille histoire :

    Ah les fameux traders des Pays-Bas et de Chypre !
    Avec un peu de protectionnisme on pourrait tout faire en France au lieu de passer par 6 pays.
    Parfois les bêtes naissent dans un pays A, sont élevées dans un pays B, sont abattues dans un pays C, sont préparé dans un pays D et sont consommé dans un pays E. Et après les gouvernements viennent te faire chier "nia nia nia CO2, on va encore augmenter les taxes sur le diesel".

    Citation Envoyé par Hariom Voir le message
    La tendance c'est plus d'acheter en Pologne et de les abattre en France pour les étiqueter porc français.
    Il y a d'autres techniques pour masquer l'origine des produits.
    Les lois de l'UE sont faites exprès pour ça. Par exemple si tu fais des lasagnes tu ne dis pas d'où vient la viande. En même temps dans un plat préparé il peut y avoir des dizaines d'ingrédients si tu devais donner la provenance que chaque ingrédient ce serait le bordel.

    Citation Envoyé par Hariom Voir le message
    Le commerce des semences c'est très réglementé en faveur des grands groupes.
    C'est ça le problème. Il y a des lois de l'UE qui empêchent les agriculteurs de produire leur propre graine.
    Et il y a des histoires encore pire, par exemple si tu cultives du maïs et que dans un autre champ il y a du maïs OGM, il est possible qu'il vienne polliniser ton maïs et après Monsanto peut te demander de l'argent car les semences que tu vas produire vont contenir le code génétique du maïs Monsanto et t'as pas le droit de cultiver du maïs Monsanto sans le payer.

    À un moment il y avait une histoire de catalogue de semence autorisé et ça coutait dans les 20 000€ pour faire valider une variété, donc les agriculteurs ne pouvaient pas utiliser leur graines.
    Mais je crois que ça c'est assoupli :
    L'UE autorise les agriculteurs bio à vendre leurs propres semences
    Les eurodéputés ont voté une nouvelle législation qui autorise les agriculteurs bios à vendre leurs propres semences. Jusqu'ici, seules les espèces figurant dans le cahier officiel pouvaient être commercialisées. Or la majorité appartenaient à des multinationales comme Monsanto.
    Keith Flint 1969 - 2019

  20. #20
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    Non mais il doit vraiment y avoir des histoires de bétail qui voyagent en avion jusqu'en Chine, et qui revient, mais c'est difficile de trouver la source.
    ...
    À un moment il y avait une histoire de catalogue de semence autorisé et ça coutait dans les 20 000€ pour faire valider une variété, donc les agriculteurs ne pouvaient pas utiliser leur graines.
    Mais je crois que ça c'est assoupli :
    L'UE autorise les agriculteurs bio à vendre leurs propres semences
    Juste comme ça, le sujet initial c'était "Les élèves indiens vont apprendre la programmation informatique dès l’âge de 10 ans"...

###raw>template_hook.ano_emploi###