Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Administration Oracle Discussion :

Validité des archives


Sujet :

Administration Oracle

  1. #1
    Nouveau membre du Club
    Validité des archives
    Bonjour,

    je voudrais savoir si apres l'arret redemarrage d'une base oracle les archives sont encore valables ?

    Comment savoir parmi la liste des nombreuses archives contenues dans le dossier des archives si elles sont toutes valides, c'est à dire utile a une restauration.

    Merci

  2. #2
    Rédacteur

    A vrai dire il n'y a pas de notion d'archives valables ou non.

    Si le besoin, c'est une récupération d'instance (le remise en cohérence automatique de la base qui a lieu après un shutdown abort ou une coupure électrique), celle-ci n'utilise que les fichiers redo logs.

    Si le besoin, c'est une restauration au sens propre (je ramène les fichiers DBF d'une sauvegarde, et j'exécute la commande RECOVER pour rejouer les transactions manquantes), là on utilise les archives.
    Tout va dépendre de l'ancienneté des sauvegardes que vous êtes amené à restaurer, et du point jusqu'auquel vous conduisez le RECOVER.
    Si par exemple vous restaurez à l'état de J-15, il vous faudra les archives de cette période.

    Si la question qui se cache derrière, c'est la problématique des purges d'archives, RMAN fait ça très bien.
    En fonction de la fenêtre de restauration que vous définissez (CONFIGURE RETENTION POLICY...), il saura déterminer les sauvegardes potentiellement utiles, et celles qui seront qualifiées d'obsolètes.
    La commande DELETE BACKUP prend en compte cette rétention, et sait aussi traiter le cas des sauvegardes incrémentielles sans suppression prématurée.
    Consultant / formateur Oracle indépendant
    Certifié OCP 12c, 11g, 10g ; sécurité 11g

    Ma dernière formation Oracle 19c publiée sur Linkedin : https://fr.linkedin.com/learning/oracle-19c-l-administration

  3. #3
    Membre expérimenté
    Il fut une époque où une ouverture de base avec l'option OPEN RESETLOGS rendait tes archives RMAN inutilisables car la séquence des REDOLOGS était réinitilélisée à 0 ou 1 et donc il fallait impérativement faire une sauvegarde complète de ta base. On appelait cela une nouvelle Incarnation de ta base mais le problème est résolu depuis Oracle 11, voir Oracle 10; cette histoire est derrière nous, sauf avis contraire d'autres DBA.
    DBA Oracle
    Rédacteur du blog : dbaoraclesql.canalblog.com

  4. #4
    Rédacteur

    Citation Envoyé par Ikebukuro Voir le message
    Il fut une époque où une ouverture de base avec l'option OPEN RESETLOGS ...
    Une nouveauté décisive qui est apparue avec Oracle 10g, c'est que l'ouverture en mode RESETLOGS s'accompagne d'un archivage préventif des fichiers redo logs. C'est depuis lors qu'il est possible de faire une restauration à partir d'une sauvegarde datant d'avant le RESETLOGS, et de faire un RECOVER avec des archivelogs ultérieurs menant après ce RESETLOGS, car il n 'y a plus de rupture dans la succession des transactions enregistrées dans les archivelogs.

    La notion d'incarnation est toujours d'actualité même dans les versions les plus récentes (OPEN RESETLOGS crée une nouvelle incarnation), même si celle-ci est rendue bien plus transparente qu'elle ne l'a été avant la 10g.
    Consultant / formateur Oracle indépendant
    Certifié OCP 12c, 11g, 10g ; sécurité 11g

    Ma dernière formation Oracle 19c publiée sur Linkedin : https://fr.linkedin.com/learning/oracle-19c-l-administration

  5. #5
    Nouveau membre du Club
    Bonsoir pomalaix
    Un grand merci pour votre réponse, c'est exactement le genre de réponses que j'espérais. Complet, exhaustif, clair et précis.

    Bravo

###raw>template_hook.ano_emploi###