Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre extrêmement actif
    L'EPR est un gâchis" - Ministre de l'énergie
    L'EPR est un gâchis" - Ministre de l'énergie
    Le réacteur EPR de nouvelle génération qu'EDF construit à Flamanville en France "est un gâchis", a déclaré jeudi la nouvelle ministre française de l'énergie, Barbara Pompili.



    "Je pense que c'est clair. L'EPR de Flamanville est un gâchis. Cela a été dit dans un certain nombre de rapports qui ne peuvent être suspectés d'être antinucléaires, notamment le rapport de la Cour des comptes", a-t-elle déclaré à France Inter.

    "Les coûts initiaux (de l'EPR) ont été multipliés par quatre", a-t-elle déclaré, en soulignant les "problèmes de compétence" qui "devaient être résolus".

    Dans un rapport critique publié ce mois-ci, la Cour des comptes française a critiqué la construction de Flamanville, déclarant qu'EDF avait largement sous-estimé son coût et son calendrier d'achèvement.

    De plus, le rapport a jeté le doute sur la capacité de la France à construire de nouveaux réacteurs, en disant qu'il n'y avait aucune preuve qu'un EPR de nouvelle génération, ou EPR 2, serait moins cher à construire.

    Ce rapport a été publié après qu'un audit du gouvernement l'année dernière ait identifié de sérieuses lacunes dans la construction, qui dépasse le budget de plusieurs milliards et a dix ans de retard.


    Confirmation de l'objectif de réduction du nucléaire

    Dans l'interview, Pompili, qui a été nommée ce mois-ci, a confirmé sa position anti-nucléaire en disant qu'elle n'avait pas changé d'avis depuis sa nomination au poste de ministre. En 2018, l'ancienne députée verte a présidé une enquête parlementaire sur le secteur nucléaire, demandant de nouvelles mesures pour renforcer la sûreté et la sécurité des centrales.

    La ministre a confirmé l'objectif de la France de réduire la part du nucléaire dans la consommation totale d'électricité du pays à 50 % d'ici 2035, contre environ 70 % aujourd'hui, mais aussi qu'elle envisageait de construire de nouveaux réacteurs.

    "Nous nous sommes engagés à réduire la part du nucléaire à 50 % d'ici 2035 et ensuite (nous devrons faire un) choix après 2035, soit nous continuons à avoir une part importante de l'énergie nucléaire, soit nous la réduisons à 100 % renouvelable en 2050", a-t-elle déclaré.

    "Les citoyens doivent disposer d'alternatives viables. Aujourd'hui, nous examinons donc d'autres réacteurs qui pourraient être construits, mais nous étudions également la solution où nous aurions une énergie 100% renouvelable", a-t-elle ajouté.

    Les Chinois sont arrivés à le construire mais pas les français, la nouvelle génération semble être totalement inapte au travail.
    L'avenir du monde c'est la Chine, la France va devenir un pays sous développé, merci les Gilets jaunes

    EPR : pourquoi les Chinois y arrivent et pas nous ?
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  2. #2
    Nouveau Candidat au Club
    100% de renouvelable en 2050 ??

    Ils savent de quoi ils parlent quand ils disent ça ?

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
    Les Chinois sont arrivés à le construire mais pas les français, la nouvelle génération semble être totalement inapte au travail.
    C'est vrai que ce projet est mal géré, je ne sais pas ce que glandent les chefs...
    Mais bon au final même si le budget est dépassé il sera toujours plus rentable que les éoliennes sur le long terme.
    À 19 milliards d’euros, l’EPR est encore moins cher que l’éolien

    Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
    100% de renouvelable en 2050 ??
    Non mais il y a une condition.
    Ils disent que si en 2035 la technologie existe pour passer à 100% renouvelable ils le feront, mais c'est vraiment peu probable que ce soit le cas...
    En 2035 si tout va bien, ils devraient décider d'augmenter la part du nucléaire dans le mix énergétique français.

    En ce moment il y a une guerre entre d'un côté l'équipe énergies renouvelables (solaire, éolien, hydraulique) + l'équipe énergies fossiles et de l'autre l'équipe nucléaire.
    Pour le moment il semblerait que le renouvelable l'emporte car il a le soutient des énergies fossiles (les entreprises pétrolières veulent évoluer vers le renouvelable, parce que le pétrole sera de plus en plus rare et de plus en plus énergivore à extraire).
    Le truc bizarre c'est que c'est la mode de la lutte contre le CO2 et le nucléaire est la source d'énergie la plus propre de ce point de vue.
    Donc en principe le nucléaire devrait l'emporter.
    Ils ont 15 ans pour faire comprendre aux gens que le nucléaire c'est la meilleure solution, c'est facile vu qu'ils ont l'argument "la production humaine de CO2 est la chose la plus grave de notre époque, le nucléaire est la source d'énergie qui produit le moins de CO2, le nucléaire est donc la meilleure source d'énergie actuellement".
    Keith Flint 1969 - 2019

  4. #4
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
    C'est vrai que ce projet est mal géré, je ne sais pas ce que glandent les chefs...
    Mais bon au final même si le budget est dépassé il sera toujours plus rentable que les éoliennes sur le long terme.



    Mal géré c'est çà la véritable cause,une accumulation d'erreurs de gestion peut faire échouer la meilleure technique du monde,la preuve étant que le même EPR fonctionne chez les chinois avec un coût moindre et un délai tenu.
    Mais la tactique habituelle de la "bureaucratie" quand elle se goure ce qui rend son projet budgétivore , tenez-vous bien car le gvt est pris au piège, c'est d'imputer ses fautes aux ouvriers fainéants et incompétents.
    La dame Pompili a bien humé le traquenard bureaucratique.

###raw>template_hook.ano_emploi###