Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre à l'essai
    Rebondir après un échec en tant que developpeur
    Bonjour, j'aurais besoin d'avis de la part de mes ainés.

    Je suis un "jeune diplomé" et je galère d'un point de vue pro.

    Bon, j'ai eu un parcours dans une école d'ingé mais j'ai beaucoup fait de C/C++ "bas niveau", et en dernière année beaucoup de cours sur l'info théorique.
    J'ai fait un stage de fin d'études dans un labo R&D sur des BDD et du web.. Je manquais à l'époque (déjà) d'autonomie.

    Mon diplôme en main, je voulais revenir sur du dev logiciel applicatif.
    J'ai fini par rentrer dans une grosse boite.. dans une équipe Java assez exigente.

    A ce moment, le chef d'équipe se rend compte que je connais pas grand chose en Java. Et ça s'est mal passé puisque je suis plus lent que la moyenne pour apprendre certaines notions techniques(IHM, JVM,..).

    En attendant je progresse bien dans ces domaines, même si j'ai pas le niveau de mes collègues d'équipe qui ont beaucoup pratiqué le Swing/FX.
    Ma hiérarchie, qui remarque mes efforts prolonge ma période d’essai, mais le chef d'équipe leur fait comprendre qu'il veut pas de moi dans son équipe, parce qu'il a pas le temps pour me faire progresser.

    Je suis donc transféré (à la fin de ma 2ème période d'essai) dans un autre département où je pourris depuis(ça fait 6 mois) à faire des tests et des scripts.
    Le manque d'autonomie me posait surtout problème quand j'étais sur un obstacle technique bloquant (ça pouvait être un problème de build, une mauvaise compréhension de l'architecture utilisée dans l'équipe) ou un doute dans la conception, qui font que je dépasse souvent le temps que je m'étais alloué si j'ai pas d'aide.
    Je n'aime pas du tout ça, et je cherche un nouveau travail, dans du développement backend, que j'ai aimé pratiqué à l'école.

    Comment faire comprendre aux futurs employeurs mon besoin d'un encadrement fort sans me faire refuser à tous les postes auxquels je candidate ?


    Merci pour vos réponses et bon weekend

  2. #2
    Membre confirmé
    Bonjour,

    je te donne mon avis qui n'est jamais que mon avis, d'autres en exprimerons peut-être un différent éventuellement plus avisé.

    Citation Envoyé par inge3000
    mais le chef d'équipe leur fait comprendre qu'il veut pas de moi dans son équipe, parce qu'il a pas le temps pour me faire progresser.
    C'est un connard. De ce que je peux lire dans ton message, tu es juste mal tombé (il est normal de ne pas être opérationnel immédiatement quand on est jeune diplômé, cela aurait dû être anticipé par la boîte dès le début). Cherche un meilleur endroit sans te dévaloriser en entretien.

  3. #3
    Membre du Club
    Citation Envoyé par inge3000 Voir le message
    Bonjour, j'aurais besoin d'avis de la part de mes ainés.

    Je suis un "jeune diplomé" et je galère d'un point de vue pro.

    Bon, j'ai eu un parcours dans une école d'ingé mais j'ai beaucoup fait de C/C++ "bas niveau", et en dernière année beaucoup de cours sur l'info théorique.
    J'ai fait un stage de fin d'études dans un labo R&D sur des BDD et du web.. Je manquais à l'époque (déjà) d'autonomie.

    Mon diplôme en main, je voulais revenir sur du dev logiciel applicatif.
    J'ai fini par rentrer dans une grosse boite.. dans une équipe Java assez exigente.

    A ce moment, le chef d'équipe se rend compte que je connais pas grand chose en Java. Et ça s'est mal passé puisque je suis plus lent que la moyenne pour apprendre certaines notions techniques(IHM, JVM,..).

    En attendant je progresse bien dans ces domaines, même si j'ai pas le niveau de mes collègues d'équipe qui ont beaucoup pratiqué le Swing/FX.
    Ma hiérarchie, qui remarque mes efforts prolonge ma période d’essai, mais le chef d'équipe leur fait comprendre qu'il veut pas de moi dans son équipe, parce qu'il a pas le temps pour me faire progresser.

    Je suis donc transféré (à la fin de ma 2ème période d'essai) dans un autre département où je pourris depuis(ça fait 6 mois) à faire des tests et des scripts.
    Le manque d'autonomie me posait surtout problème quand j'étais sur un obstacle technique bloquant (ça pouvait être un problème de build, une mauvaise compréhension de l'architecture utilisée dans l'équipe) ou un doute dans la conception, qui font que je dépasse souvent le temps que je m'étais alloué si j'ai pas d'aide.
    Je n'aime pas du tout ça, et je cherche un nouveau travail, dans du développement backend, que j'ai aimé pratiqué à l'école.

    Comment faire comprendre aux futurs employeurs mon besoin d'un encadrement fort sans me faire refuser à tous les postes auxquels je candidate ?


    Merci pour vos réponses et bon weekend


    T'as fait quoi comme école d'ingénieur. Je pars du principe que tout sortant d'école d'ingenieur sont de bons potentiels. Si ton chef d'équipe ne te laisse pas le temps de progresser c'est qu'il y a un gros problème dans cette boite. Change d'entreprise.

  4. #4
    Membre à l'essai
    Merci pour vos retours
    En fait ...Je me suis retrouvé dans un environnement assez exigent, probablement assez dur niveau contraintes..et les gens avaient souvent autre chose à faire que de s’occuper de moi.
    Je suis quelqu'un d'assez lent, et d'après le diagnostic de ma hiérarchie je manquerais bien d'autonomie.. Et d'autres jeunes diplomés dans le département s'en sont mieux sortis que moi, je dois être le seul à pas avoir réussi

    J'ai fait une petite mine.

    Ca arrive de mal tomber, mais comment je peux faire pour dire à mon futur employeur qu'il me faut + de temps que la moyenne sans le refroidir ? Je vois que j'ai pas réussi à m'adapter dans l'IHM, je vais me réorienter sur un type de développement que je connais mieux (backend)..
    J'ai juste pas envie multiplier cette expérience.

  5. #5
    Membre émérite
    Salut, pour ma part si on a un jeune dans une boite je joue aussi le jeu pour qu'il évolue mais bon...

    Il faut voir le contexte: si dans cette boite ils sont eux mêmes diplômés et qu'ils ont du recul: peut-être qu'effectivement ils jugent que tu es en dessous et que ce n'est pas ce qu'ils attendent.

    Par exemple je travaille en info de gestion et j'ai une très bonne image des Miagistes, je trouve que c'est un bon diplôme. On ne peut pas dire que le le milieu de l'informatique de gestion ce soit l'élite, tu as de tout et chacun peut y travailler. Pourtant une fois on a eu un miagiste, le type est resté un mois: il était mou du genou, n'avait pas les compétences techniques et même en analyse c'était plus que scolaire.

    Dans son cas il a été remercié. Parfois on a vu passer peut-être des gens "trop" bons et on a une certaine exigence du diplômé par rapport à son cursus et ce qu'on attend de lui. C'est ça qu'il faut que tu analyses, voir si c'est uniquement un défaut d'expérience ou si tu es jugé trop scolaire, mais rien n'est irrémédiable.

    A+

  6. #6
    Membre à l'essai
    Clairement j'etais en dessous d'un point de vue technique :
    Je sortais d'un an sans coder, je connaissais mal la stack technique de l'équipe.. Mais d'autres ont su s'en sortir contrairement à moi.
    Après cette expérience m'a aussi fait progresser en technique et en autonomie .. J'ai en effet peur d'être un peu scolaire.

  7. #7
    Membre émérite
    Parfois c'est malheureusement un problème de personne et ça on n'y peut rien: ça accroche ou pas.

    Concernant l'aspect scolaire, disons qu'au fil des décennies on a de plus en plus de recul sur les formations et sur ce que les gens sont capables de faire donc l'exigence croit. On est plus exigeant avec un bac+5 qu'avec un bac+2. Si tu sens que le manager a trop de poids dans ta boite, le mieux pour toi est de patienter un à 2 ans d'ici que la crise covid se tasse, de t'améliorer encore un peu et de voir si c'est mieux ou non de changer. Parfois le changement a du bon.

    Normalement si tu sais faire, il n'y a aucune raison que les choses ne s'améliorent pas avec le temps. Mais les environnements de travail sont de plus en plus compétitifs, perso si on me met dans un cadre où les gens savent déjà faire et que j'ai juste l'impression d'être là pour ajouter des briques, ça ne me motive pas trop. On a tous des faiblesses.

    A¨+

  8. #8
    Membre à l'essai
    Merci bien
    J'ai déjà perdu toute motivation depuis fevrier. C'est au delà de mes forces de faire du test niveau lycée. Je vais rentrer en SSII très probablement.

    J'ai eu cette impression d'être le seul à galérer dans l'équipe mais ensuite je me suis rendu compte que c'était aussi arrivé ailleurs dans la boite et que les exigences varient.

  9. #9
    Expert éminent sénior
    salut inge3000 l'excès de théorie et de pas assez de pratique c'est un sujet qui me semble récurrent sur ce forum.
    Pour pallier à cela il faut soit travailler sur des projets persos soit faire partie d'une équipe qui développe un projet de manière bénévole
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
    ( A Einstein)

  10. #10
    Membre extrêmement actif
    @ingé3000, je ne te 'jette pas la pierre', je ne connais pas le contexte mais reconnais quand même qu'au bout de presque 1 an de dev 8h par jour, sans être forcement un cador, tu devrais largement être autonome ... remet plutôt en question ton choix quant aux technos ou ta facon d'être.

  11. #11
    Membre à l'essai
    Je suis pas sur d'avoir compris .. J'ai beaucoup gagné en autonomie mais là en ce moment, depuis un moment, je fais plus de dev et c'était plutôt un bon choix de rester (vu la crise, faut bien manger) Quel choix je dois remettre en question ?
    Merci

  12. #12
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par inge3000 Voir le message
    Je suis pas sur d'avoir compris .. J'ai beaucoup gagné en autonomie mais là en ce moment, depuis un moment, je fais plus de dev et c'était plutôt un bon choix de rester (vu la crise, faut bien manger) Quel choix je dois remettre en question ?
    Merci
    J'avais pas vu l'annonce que tu avais passé. tu as raison de revenir a ce a quoi tu as été formé.en tout dans ta boite actuel tu as fait combien de temps de dev ?

  13. #13
    Expert éminent sénior
    @inge3000 : le truc que je ne comprends pas c'est qu'en école d'ingénieur il faut bien avoir un projet en équipe qu'un jury va juger non ?
    La théorie, c'est quand on sait tout et que rien ne fonctionne.
    La pratique, c'est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi.
    ( A Einstein)

  14. #14
    Membre du Club
    De façon générale passer d'un langage de développement à un autre n'engendre pas un énorme coût à l'effort.. Si tu as déjà des notions d'algorithmie et si tu as déjà programmé dans un langage quelconque, passer à un autre langage n'est pas énormément complexe. Il faudra que tu fasses un effort plus intense pour apprendre le java mais la logique de programmation derrière est la même.. Si tu veux progresser et t'améliorer et en sachant que tu as sûrement un potentiel puisque tu as fait une école d'ingénieur qui t'a apporté des éléments fondamentaux alors redouble d'effort. C'est en apprenant et en étant curieux qu'on acquiert de l'expérience sur le langage en question. Il n'y a pas de magie.

  15. #15
    Membre à l'essai
    Pour répondre aux différentes questions :
    D'abord j'ai eu 4 premiers mois de programmation "backend" en Java pour me familiariser avec l'archi.
    Je me suis jamais senti à l'aise avec, mais j'ai progressé. Je me suis investi en dehors du travail pour remonter la pente(ce qui est normal pour moi).
    Mon chef d'équipe (qui a perdu patience) me fait faire de la spec, du test, et un peu de dev jusqu'a la fin de ma 2ème période d'essai, ou la hiérarchie est un peu embêtée par mon cas et me change de département. Donc en tout 6 mois de dev pur.

    Maintenant pour ce qui est de ma recherche :
    - J'ai 3 SSII qui temporisent depuis un moment .. C'est un peu mort
    - 2 autres encore en attente
    - 1 grand compte aux reins solides : J'ai eu un entretien avec le futur n+2 mais ça ressemble beaucoup à ma 1ère expérience, j'ai un peu peur de retomber là-dedans.

  16. #16
    Membre extrêmement actif
    Un conseil --> Fais le gars qui a la gnack et qui croit en lui en entretien parce que dans ton discours, on sent le gars abattu, victime, nonchalant...

    On dirait un fonctionnaire des impôts à deux ans de la retraite

    ça donne pas du tout envie de t'embaucher

  17. #17
    Membre à l'essai
    J'ai vraiment envie de faire ça et je suis très motivé pour apprendre des tas de trucs.. Je compterai pas mes heures !
    On peut faire plein de choses impressionnantes avec un programme, je veux continuer là-dedans, c'est sur.

    Pas de retour de covid, par contre, ça m'arrangerait bien

  18. #18
    Membre confirmé
    @inge3000

    Par exemple écrire:
    Citation Envoyé par inge3000
    Ca arrive de mal tomber, mais comment je peux faire pour dire à mon futur employeur qu'il me faut + de temps que la moyenne sans le refroidir ?
    N'est pas à mon humble avis un bon point de départ. Considérer que l'on est, en gros, une burne, et réfléchir à comment se présenter comme tel à son employeur, ce n'est pas faire montre d'un état d'esprit conquérant. Est-ce que tu es certain que tu est plus lent que les autres? Est-ce qu'ils n'étaient pas plus efficaces parce qu'ils avaient déjà fait des choses similaires ou parce qu'ils sont su se former sur le tas d'une façon différente? Tu as invoqué le fait que tu souhaitais te diriger vers un créneau dans lequel tu t'y "connaissais mieux", bien, si tu as les prérequis qu'il faut dans ce domaine, alors ne te dévalorise pas.

  19. #19
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par inge3000 Voir le message
    Donc en tout 6 mois de dev pur.
    OK, 6 mois de dev, alors c'est normal que tu patauges un peu.T'es pas lent, tu manques juste d expérience.

    Citation Envoyé par inge3000 Voir le message


    Comment faire comprendre aux futurs employeurs mon besoin d'un encadrement fort sans me faire refuser à tous les postes auxquels je candidate ?
    T'en parle pas en entretien c'est tout.

  20. #20
    Membre à l'essai
    Citation Envoyé par Chezkele Voir le message
    @inge3000

    Par exemple écrire:


    N'est pas à mon humble avis un bon point de départ. Considérer que l'on est, en gros, une burne, et réfléchir à comment se présenter comme tel à son employeur, ce n'est pas faire montre d'un état d'esprit conquérant. Est-ce que tu es certain que tu est plus lent que les autres? Est-ce qu'ils n'étaient pas plus efficaces parce qu'ils avaient déjà fait des choses similaires ou parce qu'ils sont su se former sur le tas d'une façon différente? Tu as invoqué le fait que tu souhaitais te diriger vers un créneau dans lequel tu t'y "connaissais mieux", bien, si tu as les prérequis qu'il faut dans ce domaine, alors ne te dévalorise pas.
    Je suis plus lent de base et les médecins m'ont examiné depuis longtemps .. les rh de la boite le savait de toute façon, c'est pour ça qu'ils m'ont pas foutu dehors. Mais en effet, il faut être plus positif, et continuer à avancer.

    Si l'ESN qui me recrute me demande de mentir par contre, je fais quoi ?

###raw>template_hook.ano_emploi###