IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Actualités Discussion :

Le Dakota du Sud bannit TikTok des appareils appartenant à l'État

  1. #161
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 741
    Points : 59 212
    Points
    59 212
    Par défaut Un commissaire de la FCC déclare que le gouvernement américain devrait interdire TikTok
    Un commissaire de la FCC déclare que le gouvernement américain devrait interdire TikTok
    les actions de Meta et de Snap ont grimpé en flèche après cette déclaration

    TikTok ne parvient toujours pas à apaiser les préoccupations de la FCC (Federal Communications Commission) des États-Unis en matière de sécurité nationale. Brendan Carr, l'un des cinq commissaires de l'agence fédérale, a déclaré dans une interview cette semaine que le Conseil sur les investissements étrangers aux États-Unis (CFIUS) devrait prendre des mesures pour interdire TikTok afin de protéger les données privées des citoyens américains. Carr estime qu'il n'y a aucun moyen d'avoir une "confiance suffisante" dans le fait que les données des Américains sur l'application ne sont pas renvoyées à Pékin et au Parti communiste chinois (PCC).

    Comparativement à ses rivaux, TikTok est assez jeune, mais l'application de partage de vidéos courtes développée par ByteDance a connu un succès fulgurant dans le monde entier. Les mesures de lutte contre la pandémie de la Covid-19, en particulier la distanciation sociale, ont fortement favorisé cette croissance de la plateforme. Rien qu'aux États-Unis, TikTok compterait plus 200 millions d'utilisateurs et avoisinerait le milliard d'utilisateurs sur le plan mondial. Pour l'heure, Facebook, Instagram, YouTube et Snap peinent à contrer cette montée en puissance de TikTok, malgré les offres alternatives développées par ces entreprises américaines.

    Seulement, TikTok est en train de devenir une forme d'infrastructure d'information critique. Aux États-Unis, le fait que TikTok soit détenu par une société chinoise pose des préoccupations croissantes en matière de sécurité nationale. Certaines autorités estiment que les utilisateurs américains de TikTok courent le risque que leurs données personnelles soient exposées au piratage et à l'espionnage par la Chine. En réponse, TikTok a proposé d'installer des serveurs aux États-Unis pour y stocker les données personnelles des Américains sous la supervision de son partenaire américain Oracle. Mais cette résolution ne semble toujours pas suffisante.

    Nom : tiktok-va-contester-le-decret-us-le-privant-de-transactions.jpg
Affichages : 1042
Taille : 62,1 Ko

    Brendan Carr - l'un des commissaires de la FCC, qui a souvent critiqué TikTok et qui est le membre républicain le plus âgé au sein de l'agence fédérale - a déclaré que toute autre résolution ne répondrait pas de manière adéquate aux préoccupations selon lesquelles Pékin pourrait accéder de manière inappropriée aux données privées des utilisateurs de TikTok basés aux États-Unis. « Je ne crois pas qu'il y ait d'autres voies à suivre qu'une interdiction », a déclaré Carr, citant les récentes révélations sur la façon dont TikTok et ByteDance traitent les données des utilisateurs américains. Des ingénieurs de TikTok basés en Chine seraient en mesure d'accéder à ces données.

    Carr et les législateurs des deux côtés de la Chambre ont exprimé leur inquiétude croissante quant au fait que ByteDance partage les données des Américains avec les autorités de Pékin. Selon les critiques, le Parti communiste chinois pourrait tenter d'influencer la politique et le discours social américains par le biais de l'application. La FCC n'a pas le pouvoir de réglementer TikTok directement, mais le Congrès a déjà agi après que Carr a exprimé ses inquiétudes concernant les entreprises chinoises, notamment Huawei. Le géant chinois des télécommunications a été frappé par certaines interdictions sur les importations de produits américains.

    TikTok négocie actuellement avec le CFIUS, un comité interagences qui effectue des examens de sécurité nationale des transactions des entreprises étrangères, afin de déterminer si la société mère chinoise ByteDance peut être cédée à une entreprise américaine et rester opérationnelle aux États-Unis. En septembre, un rapport a noté qu'un accord se dessinait, mais n'avait pas encore pris sa forme définitive et que Lisa Monaco, fonctionnaire du ministère de la Justice, craignait que l'accord n'offre pas une isolation suffisante vis-à-vis de Pékin. Un Congrès contrôlé par les Républicains pourrait essayer d'annuler tout accord jugé trop facile pour la Chine.

    « Il n'y a tout simplement pas un monde dans lequel on pourrait mettre en place une protection suffisante des données pour avoir la certitude qu'elles ne se retrouvent pas entre les mains du [Parti communiste chinois] », a déclaré Carr. En juin, Carr a adressé des lettres au PDG d'Apple, Tim Cook, et à celui de Google, Sundar Pichai, pour leur demander de retirer TikTok de leurs boutiques d'applications respectives. Mais l'application est toujours disponible en téléchargement dans l'App Store et le Pla Store. « TikTok est avant tout un outil de surveillance sophistiqué qui recueille de grandes quantités de données personnelles et sensibles », écrit Carr.

    « En fait, TikTok recueille tout, des historiques de recherche et de navigation aux modèles de frappe et aux identifiants biométriques, y compris les empreintes faciales et les empreintes vocales. Il est clair que TikTok pose un risque inacceptable pour la sécurité nationale en raison de sa vaste collecte de données combinée à l'accès apparemment incontrôlé de Pékin à ces données sensibles », a ajouté Carr. La lettre de Carr fait référence à un rapport accablant de BuzzFeed News sur TikTok. Selon le rapport, l'accès de ByteDance aux données des utilisateurs américains était beaucoup plus étendu que ce que l'on savait auparavant.

    TikTok a longtemps nié que les employés de ByteDance aient accès aux données des utilisateurs américains, malgré plusieurs rapports contraires qui ont fait surface ces derniers mois. « Le commissaire Carr n'a aucun rôle dans les discussions confidentielles avec le gouvernement américain concernant TikTok et semble exprimer des points de vue indépendants de son rôle de commissaire de la FCC. Nous sommes convaincus d'être sur la voie de la conclusion d'un accord avec le gouvernement qui répondra à toutes les préoccupations raisonnables en matière de sécurité nationale », a déclaré un porte-parole de TikTok dans un communiqué.

    En juillet, un rapport basé sur de supposés documents internes de TikTok révélait que la filiale de ByteDance avait activement demandé à ses employés des relations publiques de "minimiser l'association avec la Chine". Selon un autre rapport, ByteDance aurait utilisé une seconde application, TopBuzz, aujourd'hui disparue, pour promouvoir une couverture favorable du gouvernement chinois tout en bloquant la couverture négative. ByteDance a déclaré que ce rapport était "faux et ridicule". Mais Carr semble résolu à faire échouer toute possibilité d'accord et à interdire TikTok aux États-Unis, même si ces nombreuses tentatives ont échoué jusqu'ici.

    Notons que l'ancien président américain Donald Trump a poursuivi une interdiction pure et simple de TikTok également pour des raisons de sécurité nationale, mais un juge fédéral a bloqué la démarche en 2020. Entre-temps, le président Joe Biden a révoqué dès son arrivée à la Maison-Blanche les tentatives d'interdiction de TikTok et WeChat faites par l'administration précédente, tout en ordonnant un examen de la sécurité des applications potentiellement dangereuses. Le mois dernier, le président de la commission du renseignement du Sénat, Mark Warner (D-Va.), a déclaré que Trump avait eu raison de poursuivre l'interdiction.

    « Ce n'est pas quelque chose que vous m'entendez dire normalement, mais Donald Trump avait raison sur TikTok il y a des années. Si votre pays utilise Huawei, si vos enfants sont sur TikTok, la capacité de la Chine à avoir une influence indue est un défi beaucoup plus grand et une menace beaucoup plus immédiate que toute sorte de conflits armés réels », a déclaré Warner. Mardi, les actions des sociétés américaines de médias sociaux Snap et Meta ont grimpé en flèche après que Carr a déclaré que le gouvernement américain devrait interdire TikTok. Les actions de Snap ont augmenté de 3,4 % et celles de Meta de 2,2 %.

    Et vous ?

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Que pensez-vous des déclarations du commissaire de la FCC ?
    Selon vous, TikTok est-il un outil de surveillance de Pékin comme le prétendent les Américains ?
    Que pensez-vous des applications américaines de médias sociaux ?
    Posent-elles des préoccupations en matière de sécurité nationale pour la France et les autres pays ?

    Voir aussi

    Les utilisateurs de TikTok courent toujours le risque que leurs données personnelles soient exposées au piratage et à l'espionnage par la Chine, selon des experts

    Alors que TikTok promet des serveurs américains, le commissaire de la FCC reste critique à l'égard de la confidentialité des données et affirme que TikTok est un outil de surveillance de la Chine

    TikTok vous suit sur le Web, même si vous n'utilisez pas l'application, selon une analyse de Consumer Reports, qui a constaté que la société utilise certaines des mêmes techniques que Google et Meta

    Une recherche sur cinq effectuées sur TikTok contiendrait de la désinformation, selon une étude. Les jeunes utilisateurs ont commencé à remplacer Google par TikTok comme moteur de recherche
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #162
    Expert éminent Avatar de kain_tn
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    mars 2005
    Messages
    1 377
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Suisse

    Informations forums :
    Inscription : mars 2005
    Messages : 1 377
    Points : 6 127
    Points
    6 127
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Que pensez-vous des déclarations du commissaire de la FCC ?
    Le sous titre résume très bien la façon dont fonctionnent les USA vis-à-vis de leurs plus grandes entreprises: les actions de Meta et de Snap ont grimpé en flèche après cette déclaration

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Selon vous, TikTok est-il un outil de surveillance de Pékin comme le prétend les Américains ?
    L'hôpital, la charité, la paille la poutre, tout ça...

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Que pensez-vous des applications américaines de médias sociaux ?
    Ce sont des outils de surveillance des USA, peut-être pas à l'origine, mais du fait de la politique d'espionnage de ce pays et de ses alliéscomplices.

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Posent-elles des préoccupations en matière de sécurité nationale pour la France et les autres pays ?
    Oui, évidemment, et c'est très bien de le rappeler, même si c'est évident.
    Copier c'est copier; voler c'est vendre un CD une vingtaine d'euros!


    Code C : Sélectionner tout - Visualiser dans une fenêtre à part
    1
    2
    3
    4
    5
    6
    7
    #include <stdio.h>
     
    int main(int argc, char **argv) {
     
        printf("So long, and thanks for the fish, Dennis...\n");
        return 0;
    }

  3. #163
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juin 2022
    Messages
    59
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2022
    Messages : 59
    Points : 229
    Points
    229
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Mieux vaut tard que jamais, je suppose ?

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Que pensez-vous des déclarations du commissaire de la FCC ?
    Je ne dirais pas être d'accord sur toute la ligne dans l'absolu, mais une bonne partie est vraie, notamment le véto du gouvernement du CCP sur les données.

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Selon vous, TikTok est-il un outil de surveillance de Pékin comme le prétend les Américains ?

    Tout comme Facebook est un réseau social dont les données sont exploitées en temps qu'outil de surveillance par les Américains. Le plus extraordinaire reste à quel point l'opinion publique fait facilement confiance à des "prédateurs" qui sont d'emblée dénotés comme tel...

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Que pensez-vous des applications américaines de médias sociaux ?
    C'est un poison séduisant. La plupart des médias sociaux modernes le sont, notamment à cause de la science de l'addiction qui met en valeur l'addiction pure au profit de l'attrait par l'attention spontané.

    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    Posent-elles des préoccupations en matière de sécurité nationale pour la France et les autres pays ?
    Assurément. En terme d'avantage stratégique sur le plan international ou même économique avec la matière première (La data) qui se perd.

    En somme, ne faites pas confiance à ce genre d'applis, elles n'apportent rien que vous n'avez pas déjà -en mieux de surcroit- .

  4. #164
    Membre habitué
    Homme Profil pro
    Gestionnaire de projet dans le BTP
    Inscrit en
    janvier 2017
    Messages
    85
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Rhône (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Gestionnaire de projet dans le BTP
    Secteur : Bâtiment Travaux Publics

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2017
    Messages : 85
    Points : 133
    Points
    133
    Par défaut
    @Prox_13 : Ce que les journalistes appellent "l'opinion publique", c'est uniquement ce que eux-mêmes racontent.

  5. #165
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Architecte matériel
    Inscrit en
    octobre 2022
    Messages
    110
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 19
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte matériel

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2022
    Messages : 110
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Cette blague défendre les données des citoyens américains et siphonner les données de santé des européens pour les arnaquer ensuite avec des mutuelles et assurances vie hors de prix.

  6. #166
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 310
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 310
    Points : 175 553
    Points
    175 553
    Par défaut TikTok indique aux utilisateurs européens que son personnel en Chine et aux USA a accès à leurs données
    TikTok indique aux utilisateurs européens que son personnel en Chine ainsi qu'aux États-Unis a accès à leurs données,
    dans une mise à jour de sa politique de confidentialité

    La mise à jour de la politique de confidentialité confirme que les données des utilisateurs du continent européen sont disponibles au sein de plusieurs bases de TikTok, notamment au Brésil, en Israël et aux États-Unis

    TikTok explique à ses utilisateurs européens que leurs données peuvent être consultées par des employés en dehors du continent, y compris en Chine, dans un contexte de préoccupations politiques et réglementaires concernant l'accès chinois aux informations des utilisateurs sur la plateforme. L'application de vidéo sociale appartenant à des Chinois met à jour sa politique de confidentialité pour confirmer que le personnel des pays, y compris la Chine, est autorisé à accéder aux données des utilisateurs pour s'assurer que leur expérience de la plateforme est « cohérente, agréable et sûre ».

    Les autres pays où les données des utilisateurs européens peuvent être consultées par le personnel de TikTok sont le Brésil, le Canada et Israël ainsi que les États-Unis et Singapour, où les données des utilisateurs européens sont actuellement stockées.

    La responsable de la confidentialité de TikTok en Europe, Elaine Fox, a déclaré : « Nous stockons actuellement les données des utilisateurs européens aux États-Unis et à Singapour. Sur la base d'un besoin démontré de faire leur travail, sous réserve d'une série de contrôles de sécurité et de protocoles d'approbation robustes, et au moyen de méthodes reconnues par le RGPD, nous permettons à certains employés de notre groupe d'entreprises situé au Brésil, au Canada, en Chine, en Israël, au Japon, en Malaisie, aux Philippines, à Singapour, en Corée du Sud et aux États-Unis d'accéder à distance aux données des utilisateurs européens de TikTok ».

    Les données pourraient être utilisées pour effectuer des vérifications sur certains aspects de la plateforme, y compris les performances de ses algorithmes, qui recommandent du contenu aux utilisateurs et détectent les comptes automatisés vexatoires. TikTok a précédemment reconnu que certaines données des utilisateurs sont consultées par les employés de la société mère, ByteDance, en Chine.

    Voici le communiqué entier :

    Citation Envoyé par Elaine Fox
    À compter d'aujourd'hui, nous vous informons des mises à jour de notre politique de confidentialité pour l'Espace économique européen, le Royaume-Uni et la Suisse (collectivement « l'Europe »). Nous nous efforçons continuellement d'améliorer la divulgation d'informations pertinentes à nos utilisateurs et cette nouvelle mise à jour représente la poursuite de ce processus. Les mises à jour s'appliquent uniquement à notre politique de confidentialité pour l'Europe et incluent une plus grande transparence sur la manière dont nous partageons les informations des utilisateurs en dehors de l'Europe et sur la manière dont nous collectons les informations de localisation des utilisateurs.

    Où stockons-nous les données utilisateur et qui peut y accéder

    En nous appuyant sur nos travaux continus pour faire progresser la sécurité de nos données dans le monde, nous continuons à progresser dans notre approche de la gouvernance des données en Europe. Nos efforts se concentrent sur la limitation du nombre d'employés ayant accès aux données des utilisateurs européens, la minimisation des flux de données en dehors de la région et le stockage local des données des utilisateurs européens.

    Alors que notre travail sur la gouvernance des données en Europe se poursuit, TikTok reste une communauté connectée de plus d'un milliard de personnes dans le monde. Afin d'exploiter une plateforme mondiale conçue pour partager du contenu joyeux, nous nous appuyons sur une main-d'œuvre mondiale pour garantir que l'expérience TikTok de notre communauté est cohérente, agréable et sûre.

    Nous stockons actuellement les données des utilisateurs européens aux États-Unis et à Singapour. Sur la base d'un besoin démontré de faire leur travail, sous réserve d'une série de contrôles de sécurité et de protocoles d'approbation robustes, et au moyen de méthodes reconnues par le RGPD, nous permettons à certains employés de notre groupe d'entreprises situé au Brésil, au Canada, en Chine, en Israël, au Japon, en Malaisie, aux Philippines, à Singapour, en Corée du Sud et aux États-Unis d'accéder à distance aux données des utilisateurs européens de TikTok. Nos contrôles de sécurité comprennent les contrôles d'accès au système, le chiffrement et la sécurité du réseau.

    Comment collectons-nous les informations de localisation ?

    Notre politique de confidentialité mise à jour fournit également des informations sur les différentes manières dont les informations de localisation des utilisateurs européens peuvent être collectées. Par exemple, lorsque les utilisateurs créent une vidéo, ils peuvent choisir d'ajouter manuellement un emplacement à leur vidéo, comme des attractions touristiques ou d'autres points d'intérêt. Alternativement, ils peuvent choisir d'activer les services de localisation pour TikTok dans les paramètres de leur appareil pour permettre à TikTok de collecter des informations de localisation à partir de l'appareil. TikTok ne collecte pas d'informations de localisation précises, qu'elles soient basées sur la technologie GPS ou autre, auprès des utilisateurs en Europe.

    TikTok s'efforce d'être ouvert et transparent sur la manière dont nous collectons et traitons les informations de nos utilisateurs. Nous continuerons à travailler pour gagner et instaurer la confiance avec notre communauté avec des mises à jour centrées sur la transparence de nos pratiques en matière de données et les investissements que nous réalisons dans les personnes, les processus et la technologie pour assurer la sécurité de notre communauté.
    La mise à jour de la politique de confidentialité, qui s'applique au Royaume-Uni, à l'Espace économique européen et à la Suisse, et qui sera mise en ligne le 2 décembre, a lieu dans un contexte de pression politique et réglementaire sur l'utilisation des données générées par l'application, qui a dépassé le milliard d'utilisateurs dans le monde.

    Le président américain, Joe Biden, a annulé les décrets de son prédécesseur, Donald Trump, ordonnant la vente des activités américaines de TikTok, mais à leur place, il a demandé au département américain du commerce de produire des recommandations pour protéger les données des personnes aux États-Unis contre les « adversaires étrangers ». Le Comité des investissements étrangers aux États-Unis, qui examine les accords commerciaux avec des entreprises non américaines, procède également à un examen de la sécurité de TikTok.

    Les transferts des données entre l'Europe et la Chine devraient être contrôlés pour des raisons de sécurité, selon un professeur en droits numériques

    Le gendarme irlandais des données irlandais, qui a compétence sur TikTok dans toute l'UE, a également lancé une enquête sur les « transferts par TikTok de données personnelles vers la Chine ».

    Michael Veale, professeur agrégé en droits numériques à l'University College de Londres, a déclaré qu'en vertu d'une récente décision de l'UE, les transferts de données entre l'Europe et la Chine devraient être contrôlés pour des raisons de sécurité : « Il est extrêmement difficile d'envoyer régulièrement des données d'utilisateurs de l'UE en Chine, car les contrats entre une entreprise chinoise et une entreprise européenne ne peuvent empêcher l'accès de l'État ».

    En vertu d'un arrêt de la Cour de justice européenne baptisé Schrems II, certains transferts de données en dehors de l'UE doivent tenir compte du « niveau de protection », avec un accent particulier sur l'accès par les autorités de l'État, accordé aux données de l'utilisateur à l'autre bout.

    Veale a déclaré que les lois chinoises sur les données pourraient soulever des questions sur la sécurité des transferts de données, même limités. Cependant, il a ajouté: « Je ne suis pas convaincu que le gouvernement chinois se concentre actuellement sur l'espionnage des données TikTok des individus. Ils disposent d'autres moyens pour obtenir des informations privées. Développer et approfondir une plateforme influente est en soi un objectif puissant ».

    Dans un billet de blog l'année dernière, TikTok a déclaré qu'il était « aligné » sur l'orientation réglementaire définie par la décision Schrems II.

    Au Royaume-Uni, l'Information Commissioner's Office, l'organisme de surveillance des données du pays, mène une consultation sur de nouvelles orientations pour les transferts de données après le Brexit. Cependant, le gouvernement a suspendu un nouveau projet de loi sur la réforme des données.

    Nom : tik.png
Affichages : 1232
Taille : 165,1 Ko

    Le réseau social nage en eaux troubles au pays de l'oncle Sam

    Pendant des années, TikTok a répondu aux préoccupations en matière de confidentialité des données en promettant que les informations recueillies sur les utilisateurs aux États-Unis seraient stockées aux États-Unis, plutôt qu'en Chine, où se trouve ByteDance, la société mère de la plateforme vidéo. Mais, en juin, selon les fuites audio de plus de 80 réunions internes de TikTok, les employés de ByteDance basés en Chine ont accédé à plusieurs reprises à des données non publiques sur les utilisateurs américains de TikTok – exactement le type de comportement qui a inspiré l'ancien président Donald Trump à menacer d'interdire l'application aux États-Unis.

    Les enregistrements, qui ont été examinés par un quotidien américain, contiennent 14 déclarations de neuf employés différents de TikTok indiquant que les ingénieurs en Chine ont eu accès aux données américaines au moins entre septembre 2021 et janvier 2022. Malgré le témoignage sous serment d'un dirigeant de TikTok lors d'une audience au Sénat d'octobre 2021 selon lequel une « équipe de sécurité américaine de renommée mondiale » décide qui a accès à ces données, neuf déclarations de huit employés différents décrivent des situations où les employés américains ont dû se tourner vers leurs collègues en Chine pour déterminer comment les données des utilisateurs américains circulaient. Le personnel américain n'avait pas la permission ou ne savait pas comment accéder aux données par lui-même, selon les enregistrements.

    « Tout se voit en Chine », a déclaré un membre du département Trust and Safety de TikTok lors d'une réunion en septembre 2021. Lors d'une autre réunion en septembre, un directeur a qualifié un ingénieur basé à Pékin de « maître administrateur » qui « a accès à tout ».

    Les enregistrements vont de réunions en petits groupes avec des chefs d'entreprise et des consultants à des présentations de politiques et sont corroborés par des captures d'écran et d'autres documents, fournissant une grande quantité de preuves pour corroborer les rapports antérieurs d'employés basés en Chine accédant aux données des utilisateurs américains. Leur contenu montre que les données ont été consultées beaucoup plus fréquemment et récemment que précédemment, brossant un tableau riche des défis auxquels l'application de médias sociaux la plus populaire au monde a été confrontée pour tenter de séparer ses opérations américaines de celles de sa société mère à Pékin. En fin de compte, les enregistrements suggèrent que la société a peut-être induit en erreur les législateurs, ses utilisateurs et le public en minimisant le fait que les données stockées aux États-Unis pouvaient toujours être consultées par les employés en Chine.

    En réponse à une liste exhaustive d'exemples et de questions sur l'accès aux données, la porte-parole de TikTok, Maureen Shanahan, a répondu par une courte déclaration : « Nous savons que nous sommes parmi les plateformes les plus examinées du point de vue de la sécurité, et nous visons à lever tout doute sur la sécurité des données des utilisateurs américains. C'est pourquoi nous embauchons des experts dans leurs domaines, travaillons continuellement pour valider nos normes de sécurité et faisons appel à des tiers indépendants et réputés pour tester nos défenses ».

    Nom : tok.png
Affichages : 1244
Taille : 416,8 Ko

    Peu de temps avant la publication de ce rapport, TikTok a publié un billet de blog annonçant qu'il avait changé « l'emplacement de stockage par défaut des données des utilisateurs américains » :

    « TikTok stocke depuis longtemps les données des utilisateurs américains dans nos propres centres de données aux États-Unis et à Singapour. Notre centre de données de Virginie comprend des contrôles de sécurité physiques et logiques tels que des points d'entrée fermés, des pare-feu et des technologies de détection d'intrusion. Il est également important de maintenir des emplacements de stockage des données de sauvegarde pour se prémunir contre les scénarios catastrophiques où les données des utilisateurs pourraient être perdues, et notre centre de données à Singapour sert d'emplacement de stockage des données de sauvegarde pour nos utilisateurs américains.

    « Depuis plus d'un an, nous travaillons avec Oracle sur plusieurs mesures dans le cadre de notre relation commerciale pour mieux protéger notre application, nos systèmes et la sécurité des données des utilisateurs américains. Nous avons maintenant franchi une étape importante dans ce travail : nous avons modifié l'emplacement de stockage par défaut des données des utilisateurs américains. Aujourd'hui, 100 % du trafic des utilisateurs américains est acheminé vers Oracle Cloud Infrastructure. Nous utilisons toujours nos centres de données aux États-Unis et à Singapour pour la sauvegarde, mais à mesure que nous poursuivons notre travail, nous prévoyons de supprimer les données privées des utilisateurs américains de nos propres centres de données et de basculer entièrement vers les serveurs cloud Oracle situés aux États-Unis ».

    « L'emplacement physique n'a pas d'importance si les données sont toujours accessibles depuis la Chine »

    TikTok a indiqué dans ses billets de blog et des déclarations publiques qu'il stockait physiquement toutes les données sur ses utilisateurs américains aux États-Unis, avec des sauvegardes à Singapour. Cela atténue certains risques – la société affirme que ces données ne sont pas soumises à la loi chinoise – mais cela ne tient pas compte du fait que les employés basés en Chine peuvent accéder aux données, selon les experts.

    « L'emplacement physique n'a pas d'importance si les données sont toujours accessibles depuis la Chine », a déclaré Adam Segal, directeur du programme de politique numérique et cyberespace au Council on Foreign Relations. Il a déclaré que « le problème serait que les données se retrouvent toujours entre les mains des services de renseignement chinois si les gens en Chine y avaient toujours accès ».

    TikTok lui-même a reconnu son problème d'accès dans un billet de blog de 2020. « Notre objectif est de minimiser l'accès aux données entre les régions afin que, par exemple, les employés de la région APAC, y compris la Chine, aient un accès très minimal aux données des utilisateurs de l'UE et des États-Unis », a écrit Roland Cloutier, directeur de la sécurité de l'information de TikTok.

    Source : TikTok (1, 2)

    Et vous ?

    Quelle lecture en faites-vous ?
    Selon vous, TikTok est-il un outil de surveillance de Pékin comme le prétendent les Américains ?
    Que pensez-vous des applications américaines de médias sociaux ?
    Posent-elles des préoccupations en matière de sécurité nationale pour la France et les autres pays ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  7. #167
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Consultant en Business Intelligence
    Inscrit en
    décembre 2021
    Messages
    525
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Belgique

    Informations professionnelles :
    Activité : Consultant en Business Intelligence

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2021
    Messages : 525
    Points : 858
    Points
    858
    Par défaut
    Bonsoir

    Un commissaire de la FCC déclare que le gouvernement américain devrait interdire TikTok les actions de Meta et de Snap ont grimpé en flèche après cette déclaration

    Quel est votre avis sur le sujet ?
    Oh volontier ! Puis bon TikTok n'est clairement pas un modèle ... suffit d'aller voir leur CGU ! TikTok contient des régles d'utilisation racistes. Comme le droit d'exclure des personnes en situation de handicape. Ce n'est donc pas une grande perte.

    Que pensez-vous des déclarations du commissaire de la FCC ?
    Interdire TikTok serait une vrai avancé. En plus c'est un réseau social qui ne sert à rien. A part être une dictature de la beauté.

    Selon vous, TikTok est-il un outil de surveillance de Pékin comme le prétendent les Américains ?
    Oui. Les Chinois peuvent capter de la data sur les habitudes des européens et nord-américains.

    Que pensez-vous des applications américaines de médias sociaux ?
    Meta et Twitter sont "un peu moins pire" ... Par contre suivent la même logique que TikTok , sites totalement factuels ...

    Posent-elles des préoccupations en matière de sécurité nationale pour la France et les autres pays ?
    Tout à fait.

  8. #168
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Dirigeant
    Inscrit en
    juin 2016
    Messages
    2 741
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Bénin

    Informations professionnelles :
    Activité : Dirigeant
    Secteur : Aéronautique - Marine - Espace - Armement

    Informations forums :
    Inscription : juin 2016
    Messages : 2 741
    Points : 59 212
    Points
    59 212
    Par défaut Un sénateur américain affirme que les parents doivent être "très préoccupés" par TikTok
    Un sénateur américain affirme que les parents doivent être "très préoccupés" par l'utilisation de TikTok par leurs enfants
    ajoutant que la Chine utilise l'application pour diffuser sa propagande

    Le sénateur américain Mark Warner (D-Va.), président de la commission sénatoriale du renseignement, a déclaré que TikTok représentait une "énorme menace" et que les parents devaient être "très préoccupés" par l'utilisation de cette application par leurs enfants. Il a affirmé que l'ancien président Donald Trump avait raison au sujet de TikTok et a allégué que la plateforme de médias sociaux sert de réseau de diffusion des discours de propagande et d'outil de surveillance pour le Parti communiste chinois. Warner et d'autres sénateurs américains, démocrates comme républicain, cherchent à faire interdire l'application dans le pays.

    L'administration Biden examine actuellement un accord qui pourrait permettre à l'application de partage de vidéos de continuer à fonctionner aux États-Unis. Toutefois, certains sénateurs ne sont pas convaincus par les termes de cet accord. Dimanche, le sénateur américain Mark Warner, de Virginie, a mis en garde les parents contre les dangers de TikTok. Il a demandé à administration Biden de reconsidérer la possibilité d'autoriser l'application de partage de vidéos sur les téléphones des enfants, en raison de ses liens avec la Chine. Les inquiétudes de Warner au sujet de TikTok concernent plusieurs aspects qu'il a évoqués dimanche.

    « TikTok est une énorme menace. C'est une menace à deux niveaux. Dans un premier temps, il s'agit d'un outil de collecte massive d'informations, souvent sur nos enfants. Ils peuvent visualiser jusqu'à vos frappes au clavier. Donc, si vous êtes un parent et que vous avez un enfant sur TikTok, je serais très, très inquiet. Toutes les données que votre enfant saisit et reçoit sont stockées quelque part à Pékin », a déclaré Warner. Le sénateur a ajouté que l'application menace la vie privée des Américains et la sécurité nationale des États-Unis, alléguant qu'il est difficile de "dissocier TikTok du fait que les véritables ingénieurs [écrivent] le code à Pékin.



    TikTok appartient à la société ByteDance, basée en Chine, ce qui a suscité l'inquiétude des législateurs et d'autres personnes concernant le stockage et l'utilisation des données des utilisateurs, ainsi que ses liens avec Pékin. Précédemment, Trump et d'autres législateurs républicains ont fait part de leurs préoccupations en matière de protection de la vie privée au sujet de l'application, qui est utilisée par des centaines de millions d'utilisateurs dans le monde entier. « Je pense que Donald Trump avait raison », a déclaré Warner. Dans un second temps, Warner a allégué que le PCC se sert de TikTok comme un réseau de diffusion de sa propagande.

    Selon Warner, si le PCC souhaite promouvoir la propagande du parti et convaincre la jeune génération que Taïwan fait partie de la Chine, il le peut. « La loi sur la Chine stipule que, si les autorités chinoises le souhaitent, ils peuvent faire passer le message suivant : "nous allons réduire le contenu qui critique le gouvernement chinois, mais augmenter le contenu que vos enfants peuvent voir et qui dit que Taïwan fait vraiment partie de la Chine". C'est un modèle de distribution qui ferait pâlir RT, Sputnik ou certains modèles de propagande russe », a déclaré Warner. Ce dernier est soutenu par le sénateur républicain de l'Arkansas Tom Cotton.

    « Ce n'est pas seulement le contenu que vous téléchargez sur TikTok, mais toutes les données de votre téléphone, les autres applications, toutes vos données personnelles, même les images faciales, même l'endroit où vos yeux regardent sur votre téléphone. TikTok est l'un des programmes de surveillance les plus massifs jamais mis en place, en particulier sur les jeunes Américains », a déclaré Cotton. Notons que Warner s'est joint au sénateur républicain Marco Rubio, de Floride, plus tôt cette année pour exhorter la Federal Trade Commission (FTC) à enquêter sur la "tromperie apparente" de TikTok sur ses pratiques en matière de données.

    L'administration Trump a tenté d'interdire la plateforme de médias sociaux en 2020, mais l'administration Biden a remplacé les décrets de Trump l'année dernière dans une démarche saluée par la Chine. Washington cherche à conclure un accord de sécurité avec TikTok pour éviter que l'activité américaine de l'application soit interdite. Les critiques craignent toujours que des données puissent fuir vers la Chine. Rubio et le représentant Mike Gallagher du Wisconsin ont déclaré ce mois-ci qu'ils allaient présenter un projet de loi visant à interdire l'utilisation de TikTok aux États-Unis et ont critiqué l'administration Biden pour son manque d'action.

    L'arrangement entre TikTok et Washington consisterait à faire transiter le trafic des utilisateurs américains par des serveurs gérés par Oracle et le géant américain des bases de données contrôlerait les algorithmes de l'application. Le PDG de TikTok, Shou Zi Chew, a récemment déclaré que la société travaillait sur un projet, appelé "Project Texas", qui isolera les données sensibles des utilisateurs américains afin que seul le personnel aux États-Unis y ait accès. Chew a déclaré que cet effort était "extrêmement difficile et coûteux à mettre en place", mais qu'il répondait aux préoccupations des responsables américains.

    TikTok a déclaré que certains employés en dehors des États-Unis peuvent accéder aux informations des utilisateurs américains, mais nie qu'elles soient partagées avec le gouvernement chinois. Le directeur du FBI, Christopher Wray, a récemment réitéré ses préoccupations en matière de sécurité nationale, en déclarant à un panel de la Chambre des représentants que l'accès potentiel du gouvernement chinois aux données ou aux logiciels des utilisateurs est une raison d'être "extrêmement préoccupé". Brendan Carr, commissaire de la Federal Communications (FCC), a également demandé à Google et Apple de cesser de distribuer l'application.

    En juin, il a publié sur Twitter un message exhortant les géants de la technologie à retirer "TikTok de leurs magasins d'applications respectifs en raison de ses pratiques en matière de données clandestines". Carr a adressé une lettre à Sundar Pichai, PDG de Google, et à Tim Cook, PDG d'Apple, expliquant pourquoi l'application doit être supprimée et citant un rapport qui "jette un nouvel éclairage sur les graves menaces que TikTok fait peser sur la sécurité nationale". Le rapport met en lumière des documents internes de TikTok qui révèlent que des employés basés en Chine ont accédé à plusieurs reprises aux données d'utilisateurs américains.

    Et vous ?

    Que pensez-vous des propos du sénateur Warner ?
    Pensez-vous que TikTok est un outil de surveillance du gouvernement chinois ?
    Que pensez-vous des plateformes américaines de médias sociaux ?
    Pensez-vous que la France ou l'Union européenne doit interdire TikTok ?

    Voir aussi

    Une recherche sur cinq effectuées sur TikTok contiendrait de la désinformation, selon une étude. Les jeunes utilisateurs ont commencé à remplacer Google par TikTok comme moteur de recherche

    Un commissaire de la FCC déclare que le gouvernement américain devrait interdire TikTok, les actions de Meta et de Snap ont grimpé en flèche après cette déclaration

    TikTok vous suit sur le Web, même si vous n'utilisez pas l'application, selon une analyse de Consumer Reports, qui a constaté que la société utilise certaines des mêmes techniques que Google et Meta

    Alors que TikTok promet des serveurs américains, le commissaire de la FCC reste critique à l'égard de la confidentialité des données et affirme que TikTok est un outil de surveillance de la Chine
    Contribuez au club : corrections, suggestions, critiques, ... Contactez le service news et Rédigez des actualités

  9. #169
    Membre chevronné
    Homme Profil pro
    Ingénieur en génie logiciel
    Inscrit en
    juin 2012
    Messages
    734
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en génie logiciel
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : juin 2012
    Messages : 734
    Points : 2 063
    Points
    2 063
    Par défaut
    Que pensez-vous des propos du sénateur Warner ?
    de la propagande américaine, ils ont peur car ce réseau sociaux prend de plus en plus de la place et n'ont pas accès aux données


    Pensez-vous que TikTok est un outil de surveillance du gouvernement chinois ?
    entre les données de tiktok et celle de twitter, facebook... j'opterais plus pour celle des américains autrement plus intéressante que savoir qu'un enfant a regardé 3 vidéo de fortnite...

    Que pensez-vous des plateformes américaines de médias sociaux ?
    encore pire que celle de chine je crois, il y en a plus, et elle cerne une plus grande partie de la population mondiale

    Pensez-vous que la France ou l'Union européenne doit interdire TikTok ?
    non, pourquoi elle le devrait? fraudrait alors interdit tout les résaux américain aussi

  10. #170
    Membre éclairé

    Profil pro
    Inscrit en
    mai 2003
    Messages
    285
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Localisation : France

    Informations forums :
    Inscription : mai 2003
    Messages : 285
    Points : 668
    Points
    668
    Billets dans le blog
    1
    Par défaut
    Grand danger. Jeune homme blanc aime voir vidéo cascade et femme qui danse en legging.

  11. #171
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Architecte matériel
    Inscrit en
    octobre 2022
    Messages
    110
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 19
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte matériel

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2022
    Messages : 110
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Bientôt ils vont nous dire que TikTok est plus dangereux qu'une arme à feu, ils sont forts.

  12. #172
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    décembre 2008
    Messages
    8 930
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 34
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : décembre 2008
    Messages : 8 930
    Points : 17 314
    Points
    17 314
    Par défaut
    Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
    « Ce n'est pas seulement le contenu que vous téléchargez sur TikTok, mais toutes les données de votre téléphone, les autres applications, toutes vos données personnelles, même les images faciales, même l'endroit où vos yeux regardent sur votre téléphone. TikTok est l'un des programmes de surveillance les plus massifs jamais mis en place, en particulier sur les jeunes Américains », a déclaré Cotton. Notons que Warner s'est joint au sénateur républicain Marco Rubio, de Floride, plus tôt cette année pour exhorter la Federal Trade Commission (FTC) à enquêter sur la "tromperie apparente" de TikTok sur ses pratiques en matière de données.
    Le gars produit de la propagande digne de la guerre froide, sauf que l'ennemi n'est plus l'URSS mais la Chine.

    Si ça se trouve il y a moins de collaborations entre les entreprises chinoises et le gouvernement chinois, qu'entre les entreprises US et le gouvernement US.
    En tout cas pour les USA on est certains que ça existe, on sait que les entreprises sont contraintes de collaborer avec le gouvernement US.

    Citation Envoyé par JackIsJack Voir le message
    aime voir vidéo cascade et femme qui danse en legging.
    Ce n'est pas si inoffensif que ça en réalité.
    Le contenu que les algorithmes mettent en avant peut avoir de l'influence sur l'utilisateur.

    Je n'ai jamais essayé TikTok mais j'imagine que c'est comme YouTube shorts. (YouTube shorts m'a proposé des vidéos d'un Suisse qui parle de fromage, l'algorithme est fort)
    Il parait qu'il y a des pré-adolescents qui peuvent passer des heures chaque jour à regarder des vidéos courtes sur leur smartphone.
    Si l'algorithme met en avant des bêtises, ça peut avoir une influence négative, alors que si l'algorithme met en avant des vidéos constructives ça peut avoir une influence positive.

    Un type à une théorie, il pense qu'en Chine, sur TikTok, les vidéos de danses, les pranks, et les conneries du genre, ne sont pas mis en avant, alors qu'elles le sont en occident.
    Après tout est possible, on ne sait pas ce qu'il y a dans l'algorithme.
    Keith Flint 1969 - 2019

  13. #173
    Membre actif
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    juin 2022
    Messages
    59
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 37
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : juin 2022
    Messages : 59
    Points : 229
    Points
    229
    Par défaut
    Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
    Bientôt ils vont nous dire que TikTok est plus dangereux qu'une arme à feu, ils sont forts.
    Ca dépend ce que t'entend par dangereux; si rien n'est dangereux à part la mort, ou les blessures alors oui tu as raison.
    Autrement, étant donné que l'on ne laisse pas des enfants de 6 à 12 ans jouer avec des armes à feu, je pense que la fréquence d'incidents causé par TikTok est bien plus élevée que celle des armes à feu.

    Citation Envoyé par marc.collin Voir le message
    Non, pourquoi elle le devrait? fraudrait alors interdit tout les résaux américain aussi
    Mais si vous êtes conscient qu'on est les dindons de la farce, alors qu'est ce qu'on attend du coup ? Ce serait bénéfique en tous points; Création d'un pan de marché, création d'emplois locaux, création de talents locaux, protection des données, incitation à la compétitivité dans un milieu qui l'est très peu, souveraineté européenne sur ses informations... Je trouve ça dingue que la plus raisonnable des idées soit exposée comme une absurdité, ça prouve à quel point les réseaux sociaux sont insidieux et biaisent notre manière de penser.

    L'idée même de boycotter TikTok est marquée comme "propagande américaine"... Vous refusez de vous enlever vos propres fers par peur que ce soit ce que le geôlier veuille ! C'est quand même une sacrée blague quand même non ?

  14. #174
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Développeur Java
    Inscrit en
    mai 2019
    Messages
    421
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Moselle (Lorraine)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Java

    Informations forums :
    Inscription : mai 2019
    Messages : 421
    Points : 1 228
    Points
    1 228
    Par défaut
    Ca dépend ce que t'entend par dangereux; si rien n'est dangereux à part la mort, ou les blessures alors oui tu as raison.
    Autrement, étant donné que l'on ne laisse pas des enfants de 6 à 12 ans jouer avec des armes à feu, je pense que la fréquence d'incidents causé par TikTok est bien plus élevée que celle des armes à feu.


    Mais si vous êtes conscient qu'on est les dindons de la farce, alors qu'est ce qu'on attend du coup ? Ce serait bénéfique en tous points; Création d'un pan de marché, création d'emplois locaux, création de talents locaux, protection des données, incitation à la compétitivité dans un milieu qui l'est très peu, souveraineté européenne sur ses informations... Je trouve ça dingue que la plus raisonnable des idées soit exposée comme une absurdité, ça prouve à quel point les réseaux sociaux sont insidieux et biaisent notre manière de penser.
    Parceque faire un réseau social sans toutes ces choses, ça ne rapporte rien, tu crois que c'est avec les pubs qu'un réseau social se fait de l'argent ? tu les paies comment tes "emplois locaux" si ton entreprise rapporte rien ?

    C'est les données des gens qui rapportent. La même raison que youtube rapporte plus en ventes de Google pixel qu'en advertisement d'autres boites.

  15. #175
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Architecte matériel
    Inscrit en
    octobre 2022
    Messages
    110
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 19
    Localisation : France, Loire Atlantique (Pays de la Loire)

    Informations professionnelles :
    Activité : Architecte matériel

    Informations forums :
    Inscription : octobre 2022
    Messages : 110
    Points : 0
    Points
    0
    Par défaut
    Citation Envoyé par Prox_13 Voir le message
    Ca dépend ce que t'entend par dangereux; si rien n'est dangereux à part la mort, ou les blessures alors oui tu as raison.
    Autrement, étant donné que l'on ne laisse pas des enfants de 6 à 12 ans jouer avec des armes à feu, je pense que la fréquence d'incidents causé par TikTok est bien plus élevée que celle des armes à feu.
    La cigarette tue plus dans le monde que tes armes à feu aussi pas pour ça que c'est interdit, ton argument ne vaut rien désolé de te le dire.

  16. #176
    Nouveau Candidat au Club
    Homme Profil pro
    Développeur Web
    Inscrit en
    janvier 2021
    Messages
    1
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Indre et Loire (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur Web
    Secteur : Tourisme - Loisirs

    Informations forums :
    Inscription : janvier 2021
    Messages : 1
    Points : 1
    Points
    1
    Par défaut Miroir, miroir, ...
    Comment ne pas être pertubé, par ce miroir qui me montre tel que je suis, et même ce que j'en voudrais pas voir, et encore moins montrer ?
    Miroir, miroir, dis moi qui est la plus belle...

    Dis moi qui est le plus fort ...

    Dis moi qui va "gagner" ...

    Avant qu'il ne découvre le miroir, "l'Occident", ce terme désarmant de vacuité, ne connaissait que le portrait, apanage des aristocrates et des riches bourgeois, pour connaitre leur visage. Puis vinrent les miroirs de Versailles, où la cour se mirait déféquant. Le miroir, fut une invention déterminante de la colonisation du "Nouveau Monde".
    Le miroir, est cette calamité où l'homme trouve ses limites, en même temps que lui-même.
    C'est jamais simple, pour personne, d'être confronté à ses limites.

    Mais c'est ce qui permet de les dépasser...

    Puisque les réponses, aux questions de l'article,sont ici même:

    https://ios.developpez.com/actu/338741/Apple-affirme-que-les-donnees-d-utilisation-de-votre-iPhone-sont-anonymes-mais-de-nouveaux-tests-montrent-que-ce-n-est-pas-vrai-le-DSID-peut-relier-l-activite-de-l-appareil-a-votre-compte/

  17. #177
    Membre averti
    Homme Profil pro
    OoW
    Inscrit en
    juin 2019
    Messages
    107
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 52
    Localisation : Ukraine

    Informations professionnelles :
    Activité : OoW

    Informations forums :
    Inscription : juin 2019
    Messages : 107
    Points : 366
    Points
    366
    Par défaut
    \ô/
    Citation Envoyé par Erviewthink Voir le message
    La cigarette tue plus dans le monde que tes armes à feu aussi pas pour ça que c'est interdit, ton argument ne vaut rien désolé de te le dire.
    Ça sent la philosophie de comptoir, il ne faut abuser des breuvages frelatés.

    Le plus gros pourvoyeur de mort est la vie, sans vie pas de mort.


  18. #178
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    mars 2013
    Messages
    7 310
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : mars 2013
    Messages : 7 310
    Points : 175 553
    Points
    175 553
    Par défaut Le Dakota du Sud bannit TikTok des appareils appartenant à l'État
    Le Dakota du Sud bannit TikTok des appareils appartenant à l'État,
    « Le Dakota du Sud ne participera pas aux opérations de collecte de renseignements des nations qui nous détestent », a déclaré la gouverneure Kristi Noem

    Kristi Noem, la gouverneure du Dakota du Sud, a signé un décret interdisant aux employés, agences et sous-traitants du gouvernement de télécharger et d’utiliser TikTok sur des appareils appartenant à l’État. Dans l’annonce de son bureau, Noem a déclaré qu’elle avait émis l’ordre en raison des rapports croissants notant que le Parti communiste chinois (PCC) avait la capacité d'utiliser l’application de médias sociaux pour recueillir des informations auprès des utilisateurs américains et en tirer parti pour les manipuler. Le décret est déjà en vigueur et interdit également au personnel gouvernemental de visiter le site Web de TikTok sur les navigateurs.

    Mais Andrew Schulz a une autre perspective de la soi-disant menace de TikTok : « l'histoire autour de TikTok est un gros problème parce que c'est une plateforme de médias sociaux que nous n'avons pas créée. Et ça se résume à "mince, nous ne voulons pas que des technologies développées par d'autres pays nous influencent". En Chine, la façon dont l'algorithme marche est différente : il ne fait pas la promotion de vidéos où les gens font des dances stupides ou montrent comment ils jouent avec leurs chiens. L'algorithme met en avant les contenus que [la Chine] veut voir sa jeunesse faire, comme des choses cool en ingénierie, etc. Mais si vous étiez la Chine et que vous vouliez perturber un autre pays, ne feriez-vous pas la promotion de choses les plus stupides sur cette application ? Du twerk aux autres stupides dances. Vous voudriez que le niveau de la prochaine génération se résume à "je peux devenir célèbre en faisant quelque chose de totalement inutile à la société. C'est ainsi que vous parvenez à manipuler votre population pour qu'elle fasse quelque chose de bien, et vous manipulez la compétition pour l'encourager à faire des choses stupides. C'est du pur génie. »


    Ces dernières années, de nombreux rapports ont souligné la menace potentielle que représente TikTok en matière de sécurité nationale aux États-Unis. Sous la présidence de Donald Trump, il était même question que la branche américaine du réseau social se fasse racheter par une entité américaine, sous peine de disparaître des principales vitrines de téléchargement. L'ère Joe Biden a permis de tempérer la situation qui virait pratiquement au conflit diplomatique entre la Chine et les États-Unis.

    Toutefois, cela n'a pas empêché TikTok de faire parler de lui ces derniers mois.

    « Tout se voit en Chine »

    Pendant des années, TikTok a répondu aux préoccupations en matière de confidentialité des données en promettant que les informations recueillies sur les utilisateurs aux États-Unis seraient stockées aux États-Unis, plutôt qu'en Chine, où se trouve ByteDance, la société mère de la plateforme vidéo. Mais selon les fuites audio de plus de 80 réunions internes de TikTok, les employés de ByteDance basés en Chine ont accédé à plusieurs reprises à des données non publiques sur les utilisateurs américains de TikTok.

    Les enregistrements, qui ont été examinés par un quotidien américain, contiennent 14 déclarations de neuf employés différents de TikTok indiquant que les ingénieurs en Chine ont eu accès aux données américaines au moins entre septembre 2021 et janvier 2022. Malgré le témoignage sous serment d'un dirigeant de TikTok lors d'une audience au Sénat d'octobre 2021 selon lequel une « équipe de sécurité américaine de renommée mondiale » décide qui a accès à ces données, neuf déclarations de huit employés différents décrivent des situations où les employés américains ont dû se tourner vers leurs collègues en Chine pour déterminer comment les données des utilisateurs américains circulaient. Le personnel américain n'avait pas la permission ou ne savait pas comment accéder aux données par lui-même, selon les enregistrements.

    « Tout se voit en Chine », a déclaré un membre du département Trust and Safety de TikTok lors d'une réunion en septembre 2021. Lors d'une autre réunion en septembre, un directeur a qualifié un ingénieur basé à Pékin de « maître administrateur » qui « a accès à tout ».

    Les enregistrements vont de réunions en petits groupes avec des chefs d'entreprise et des consultants à des présentations de politiques et sont corroborés par des captures d'écran et d'autres documents, fournissant une grande quantité de preuves pour corroborer les rapports antérieurs d'employés basés en Chine accédant aux données des utilisateurs américains. Leur contenu montre que les données ont été consultées beaucoup plus fréquemment et récemment que précédemment, brossant un tableau riche des défis auxquels l'application de médias sociaux la plus populaire au monde a été confrontée pour tenter de séparer ses opérations américaines de celles de sa société mère à Pékin. En fin de compte, les enregistrements suggèrent que la société a peut-être induit en erreur les législateurs, ses utilisateurs et le public en minimisant le fait que les données stockées aux États-Unis pouvaient toujours être consultées par les employés en Chine.

    «TikTok n'est pas qu'une simple application de partage de vidéos. C'est le loup déguisé en agneau. Elle recueille des masses de données sensibles qui, selon de nouveaux rapports, sont consultées à Pékin. Il est clair que TikTok pose un risque inacceptable pour la sécurité nationale en raison de sa collecte extensive de données combinée à l'accès apparemment incontrôlé de Pékin à ces données sensibles », a déclaré Brendan Carr – un responsable de la Commission fédérale des communications (FCC).

    Une collecte de données « alarmante » et « excessive »

    Des chercheurs de la société australienne de cybersécurité Internet 2.0 ont publié une analyse approfondie de l'application de médias sociaux sur les appareils Android et Apple entre le 1er et le 12 juillet de cette année. Ils ont déterminé que « l'application mobile TikTok ne donne pas la priorité à la confidentialité » et disent qu'elle entreprend une « récolte excessive de données ».

    Le rapport de 15 pages note certains cas où l'application vérifie l'emplacement de l'appareil au moins une fois par heure. Il indique que TikTok a un accès permanent au calendrier sur le téléphone de l'utilisateur.

    Les chercheurs ont également découvert que l'application est capable d'évaluer toutes les autres applications en cours d'exécution sur le téléphone et de savoir quelles autres applications sont également installées sur l'appareil.

    Internet 2.0 a a déclaré que bien que TikTok précise que les données des utilisateurs étaient stockées à Singapour et aux États-Unis, son analyse a révélé de nombreux sous-domaines dans l'application iOS résolus dans le monde entier, notamment*: Sydney, Adélaïde et Melbourne, New York, Las Vegas, San Francisco, San José, Monrovia, Cambridge, Kansas City, Dallas et Mountain View aux États-Unis, Utama et Jakarta en Indonésie, Kuala Lumpur en Malaisie, Paris, Singapour et Baishan en Chine.

    « Au cours de l'analyse, nous n'avons pas pu déterminer avec une grande confiance le but de la connexion ou l'endroit où les données des utilisateurs sont stockées. La connexion au serveur chinois est gérée par Guizhou Baishan Cloud Technology, une société de cloud et de cybersécurité ».


    Utiliser TikTok pour surveiller l'emplacement physique de certains individus

    Une équipe basée en Chine de la société mère de TikTok, ByteDance, prévoyait d'utiliser l'application TikTok pour surveiller l'emplacement personnel de certains citoyens américains spécifiques, selon des documents examinés par les médias. L'équipe derrière le projet de surveillance (le département d'audit interne et de contrôle des risques de ByteDance) est dirigée par Song Ye, cadre basé à Pékin, qui rend compte au cofondateur et PDG de ByteDance, Rubo Liang.

    L'équipe mène principalement des enquêtes sur les fautes potentielles des employés actuels et anciens de ByteDance. Mais dans au moins deux cas, l'équipe d'audit interne a également prévu de collecter des données TikTok sur l'emplacement d'un citoyen américain qui n'avait jamais eu de relation de travail avec l'entreprise, selon les documents. Il n'est pas clair d'après les documents si des données sur ces Américains ont été réellement collectées; cependant, le plan était qu'une équipe ByteDance basée à Pékin obtienne des données de localisation à partir des appareils des utilisateurs américains.

    La porte-parole de TikTok, Maureen Shanahan, a déclaré que TikTok collecte des informations de localisation approximatives basées sur les adresses IP des utilisateurs pour « entre autres, aider à montrer du contenu et des publicités pertinents aux utilisateurs, se conformer aux lois applicables, et détecter et prévenir la fraude et les comportements inauthentiques ».

    Mais le matériel examiné par les médias indique que l'équipe d'audit interne de ByteDance prévoyait d'utiliser ces informations de localisation pour surveiller les citoyens américains individuels, et non pour cibler des publicités ou l'une de ces autres fins. Le quotidien derrière le rapport a indiqué qu'il ne divulgue pas la nature et le but de la surveillance prévue référencée dans les documents afin de protéger ses sources. TikTok et ByteDance n'ont pas répondu aux questions de savoir si l'audit interne avait spécifiquement ciblé des membres du gouvernement américain, des militants, des personnalités publiques ou des journalistes.

    La réaction du Dakota du Sud : pas de TikTok pour les fonctionnaires sur du matériel appartenant à l’État

    Le gouverneur républicain a signé mardi le décret 2022-10 : « Nous ne jouerons aucun rôle pour permettre à la Chine de continuer à gagner des renseignements et de l'influence dans notre État », a déclaré Noem sur Twitter. Dans son décret, elle indique que sur le milliard d'utilisateurs mondiaux de TikTok, 135 millions se trouvent aux États-Unis, soit plus d'un tiers de la population du pays, et continue de dire que la société mère de TikTok, la société chinoise ByteDance, a accès aux données des utilisateurs, comme les frappes au clavier, qui peut à son tour être consulté par le gouvernement chinois.

    Nom : kristi.png
Affichages : 515
Taille : 25,1 Ko

    Noem explique en outre dans le document que des interdictions similaires ont déjà été promulguées dans des secteurs gouvernementaux comme l'armée, tout en citant des attitudes de la Commission fédérale des communications qui encouragent également une interdiction plus large de l'application de médias sociaux.

    « En raison de notre sérieux devoir de protéger les données privées des citoyens du Dakota du Sud, nous devons prendre cette mesure immédiatement. J'espère que d'autres États suivront l'exemple du Dakota du Sud et que le Congrès devrait également prendre des mesures plus larges », a poursuivi le gouverneur Noem.

    Plus récemment, le commissaire de la FCC, Brendan Carr, demandait à Apple et Google de retirer l’application de leurs vitrines de téléchargement après la publication d’un rapport qui affirmait que les employés de ByteDance, basée en Chine, avaient accédé de manière répétée à des données privées d’utilisateurs américains. Le PDG de TikTok, Shou Zi Chew, a tenté de rassurer les sénateurs républicains dans une lettre en affirmant que l’entreprise travaille avec Oracle pour protéger les données de ses utilisateurs « avec une supervision robuste et indépendante ». Il a aussi assuré que TikTok travaille à faire transiter le trafic américain par les serveurs Oracle sur le territoire américain pour pouvoir supprimer les données des utilisateurs américaines de ses propres systèmes (un effort connu en interne sous le nom de Project Texas). Dans les enregistrements, le Project Texas visait à mettre fin à la grande majorité des situations où le personnel basé en Chine avait accès aux données des utilisateurs américains.

    Nom : oracle.png
Affichages : 518
Taille : 213,1 Ko

    Le projet Texas est la clé d'un contrat que TikTok négocie actuellement avec le fournisseur de services cloud Oracle et CFIUS. En vertu de l'accord CFIUS, TikTok conserverait les informations privées protégées des utilisateurs américains, comme les numéros de téléphone et les anniversaires, exclusivement dans un centre de données géré par Oracle au Texas (d'où le nom du projet). Ces données ne seraient accessibles que par des employés spécifiques de TikTok basés aux États-Unis. Les données considérées comme « protégées » sont toujours en cours de négociation, mais les enregistrements indiquent que toutes les données publiques, y compris les profils publics des utilisateurs et tout ce qu'ils publient, ne seront pas incluses..

    « L'emplacement physique n'a pas d'importance si les données sont toujours accessibles depuis la Chine », a déclaré Adam Segal, directeur du programme de politique numérique et cyberespace au Council on Foreign Relations. Il a déclaré que « le problème serait que les données se retrouvent toujours entre les mains des services de renseignement chinois si les gens en Chine y avaient toujours accès ».

    TikTok lui-même a reconnu son problème d'accès dans un billet de blog de 2020. « Notre objectif est de minimiser l'accès aux données entre les régions afin que, par exemple, les employés de la région APAC, y compris la Chine, aient un accès très minimal aux données des utilisateurs de l'UE et des États-Unis », a écrit Roland Cloutier, directeur de la sécurité de l'information de TikTok.

    Le projet Texas, une fois terminé, est censé combler cette lacune en ne laissant filtrer qu'une quantité limitée de données. Mais de nombreux enregistrements audio révèlent les défis auxquels les employés ont été confrontés pour trouver et fermer les canaux permettant aux données de circuler des États-Unis vers la Chine.

    De son côté, le directeur du FBI, Chris Wray, avait averti les législateurs américains il y a quelques semaines que le gouvernement chinois pouvait utiliser TikTok pour lancer « des opérations d’influence » via son algorithme de recommandation ou pour « compromettre techniquement » des millions d’appareils. Un porte-parole de TikTok déclarait à Reuters que « les déclarations du FBI sont considérées comme s’inscrivant dans les négociations actuelles avec le gouvernement américain ». Et d’ajouter que TikTok est confiant quant à trouver « un moyen pour satisfaire toutes les demandes raisonnables face à cette crainte pour la sécurité nationale américaine » après un travail avec le Comité pour l’investissement étranger aux États-Unis ces derniers mois.

    TikTok indique aux utilisateurs européens que son personnel en Chine ainsi qu'aux États-Unis a accès à leurs données

    TikTok explique à ses utilisateurs européens que leurs données peuvent être consultées par des employés en dehors du continent, y compris en Chine, dans un contexte de préoccupations politiques et réglementaires concernant l'accès chinois aux informations des utilisateurs sur la plateforme. L'application de vidéo sociale appartenant à des Chinois met à jour sa politique de confidentialité pour confirmer que le personnel des pays, y compris la Chine, est autorisé à accéder aux données des utilisateurs pour s'assurer que leur expérience de la plateforme est « cohérente, agréable et sûre ».

    Les autres pays où les données des utilisateurs européens peuvent être consultées par le personnel de TikTok sont le Brésil, le Canada et Israël ainsi que les États-Unis et Singapour, où les données des utilisateurs européens sont actuellement stockées.

    La responsable de la confidentialité de TikTok en Europe, Elaine Fox, a déclaré : « Nous stockons actuellement les données des utilisateurs européens aux États-Unis et à Singapour. Sur la base d'un besoin démontré de faire leur travail, sous réserve d'une série de contrôles de sécurité et de protocoles d'approbation robustes, et au moyen de méthodes reconnues par le RGPD, nous permettons à certains employés de notre groupe d'entreprises situé au Brésil, au Canada, en Chine, en Israël, au Japon, en Malaisie, aux Philippines, à Singapour, en Corée du Sud et aux États-Unis d'accéder à distance aux données des utilisateurs européens de TikTok ».

    Les données pourraient être utilisées pour effectuer des vérifications sur certains aspects de la plateforme, y compris les performances de ses algorithmes, qui recommandent du contenu aux utilisateurs et détectent les comptes automatisés vexatoires. TikTok a précédemment reconnu que certaines données des utilisateurs sont consultées par les employés de la société mère, ByteDance, en Chine.

    TikTok promeut l'ingénierie et les mathématiques en Chine, tout en rendant les jeunes d'autres pays accros au twerk et au porno

    Il y a un côté sombre de cette application qui, au lieu de faire l'objet de nombreuses discussions, est ignoré la plupart du temps.

    Le journaliste et présentateur de Fox News, Tucker Carlson, a récemment parlé du contenu promu par l'algorithme de l'application en Chine continentale et l'a comparé au contenu des pays occidentaux. Carlson a expliqué comment le contenu diffère à un niveau étendu et montre des genres complètement différents aux utilisateurs en fonction de l'emplacement. C'est un fait bien connu que TikTok est assez célèbre pour ses vidéos a but récréatif.

    Nom : tucker.png
Affichages : 479
Taille : 310,1 Ko

    De plus, de nombreux contenus font la promotion de contenus problématiques pour des enfants comme le twerk, les thérapies de changement de genre, allant même jusqu'à leur enseigner comment cacher leur «*identité de genre*» à leurs parents. Un rapport du Daily Mail de décembre 2021 alléguait que TikTok faisait la promotion de la chirurgie de changement de genre comme quelque chose de "cool" parmi les enfants, et au moment où ce rapport a été publié, ces vidéos étaient visionnées plus de 26 milliards de fois.

    TikTok s'appelle Douyin en Chine. Il appartient à la même société chinoise ByteDance. Comparé au contenu que les utilisateurs occidentaux voient sur TikTok, ce qu'il promeut en Chine est complètement à l'opposé du spectre. Il convient de noter qu'il existe une politique en place en Chine selon laquelle le contenu réglementé par le gouvernement peut être affiché sur n'importe quelle plateforme, et tout autre contenu ne peut pas obtenir les promotions souhaitées par la plateforme.

    Gardant cela à l'esprit, la majorité du contenu promu par Douyin en Chine est liée à la technologie, à l'architecture, à la musique et à des intérêts similaires qui augmentent la créativité des utilisateurs et aident à améliorer leurs compétences. Comme aucune politique de ce type n'est en place dans d'autres pays, TikTok promeut un contenu qui peut devenir viral rapidement et génère des revenus pour l'entreprise. De plus, certaines théories sont souvent discutées sur des forums selon lesquels la Chine utilise intentionnellement un contenu inapproprié généré en Occident pour «*corrompre l'esprit*» de la jeune génération. C'est le cas d'Andrew Schulz dont voici les propos :


    Andrew Schulz sur TikTok

    Lors d'un podcast, le comédien Andrew Schulz a évoqué l'algorithme TikTok. Il a expliqué comment l'algorithme promeut du contenu inutile en Occident, mais montre un contenu extrêmement utile en Chine. Il a déclaré que la Chine ne voulait pas que les applications créées par d'autres pays influencent leur future génération. Schulz a souligné qu'en Chine, l'application fait la promotion de contenu utile, par exemple sur l'architecture, la science ou les mathématiques. Cependant, dans d'autres pays, il promeut des contenus comme des danses stupides, etc.

    Dans un podcast, Crowder et Crew ont expliqué comment TikTok rendait les gens stupides. Ils ont mentionné différentes études qui ont prouvé que TikTok pouvait manipuler le comportement des utilisateurs et avait le potentiel de prendre en charge le contenu de l'utilisateur sur n'importe quel appareil en contournant les politiques de confidentialité et les conditions définies par Google et Apple.


    L'idée de base derrière TikTok est de promouvoir un contenu qui peut devenir viral en un instant et de pousser les créateurs de contenu à créer un contenu similaire.

    Plus ces vidéos devenaient virales, plus les créateurs de contenu y voyaient une opportunité facile de gagner du terrain sur la plateforme. Selon certains observateurs, une fois que les utilisateurs ont commencé à créer du contenu similaire, TikTok a commencé à promouvoir le contenu qu'ils souhaitaient diffuser dans une zone particulière. Par exemple, s'ils voulaient que les enfants des États-Unis subissent une chirurgie de changement de genre à grande échelle, ils feraient la promotion d'un contenu qui le présenterait comme une étape cool, moderne, facile et gratifiante à franchir.

    En fait, les influenceurs TikTok sont devenus si importants aux États-Unis maintenant qu'au début de la guerre russo-ukrainienne, le président américain Joe Biden a invité les influenceurs TikTok à la Maison-Blanche et a sollicité leur soutien pour faire avancer l'agenda américain en ligne.

    De la vente d'un produit inutile à la modification des habitudes de vote, une plateforme comme TikTok est capable de faire beaucoup de dégâts à moins que les gouvernements ne proposent une politique stricte pour contrer l'algorithme de TikTok.

    Sources : Dakota du Sud (1, 2, 3), Tucker Carlson (séquence vidéo sur Twitter)

    Et vous ?

    Que pensez-vous des propos d'Andrew Schulz (vidéo dans le texte) ?
    Que pensez-vous de cette décision du Dakota du Sud ? Est-elle pertinente, abusive ou totalement ridicule selon vous ? Pourquoi ?
    Si les fonctionnaires ne téléchargent pas l'application sur les appareils du gouvernement, mais plutôt sur des appareils personnels, y a-t-il une grande différence ? Dans quelle mesure ?
    Que penser donc des autres applications qui, elles aussi, collectent énormément de données ?
    Une décision à reproduire à plus grande échelle ? Avec quelles applications selon vous ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

Discussions similaires

  1. IDC affirme que Windows 7 sera le dernier Windows
    Par Katleen Erna dans le forum Windows
    Réponses: 52
    Dernier message: 25/07/2022, 20h46
  2. Réponses: 3
    Dernier message: 08/11/2020, 19h43
  3. Réponses: 5
    Dernier message: 29/01/2019, 14h34
  4. [HF17] Requête croisée que windev ne peut pas faire ou quoi?
    Par Rafikaccess dans le forum HyperFileSQL
    Réponses: 6
    Dernier message: 30/03/2015, 10h51
  5. Réponses: 32
    Dernier message: 26/10/2010, 15h49

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo