IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)
Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #361
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Ingénieur en génie logiciel
    Inscrit en
    Juin 2012
    Messages
    874
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Ingénieur en génie logiciel
    Secteur : High Tech - Opérateur de télécommunications

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2012
    Messages : 874
    Points : 2 485
    Points
    2 485
    Par défaut
    c'est quoi la différence avec twitter, facebook qui sont près des usa

  2. #362
    Membre extrêmement actif Avatar de nikau6
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Février 2008
    Messages
    406
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Etats-Unis

    Informations forums :
    Inscription : Février 2008
    Messages : 406
    Points : 739
    Points
    739
    Par défaut
    Évidement qu'il faut interdire TikTok, pour la seule et unique raison que ça rend complétement con. Ça fait des ravages sur les cerveaux des jeunes.

    Il y a en une époque, avant le net, ou les gens qui achetaient Voici avaient conscience que ça n'était pas très glorieux, et ils le lisaient en cachette, ils avaient un minimum de dignité.
    Aujourd'hui les types sont sur TIkTok alors qu'ils sont assis à coté de toi sans afficher la moindre honte. Ils n'ont même plus conscience de leur médiocrité.
    Donc oui, pour les protéger d'eux même, il faut interdire cette merde qu'est TikTok.

  3. #363
    Membre éclairé
    Homme Profil pro
    Développeur .NET
    Inscrit en
    Septembre 2014
    Messages
    214
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur .NET
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Septembre 2014
    Messages : 214
    Points : 732
    Points
    732
    Par défaut
    C'est surtout les Matchs sur les Live TikTok qu'il faut déjà interdire...
    Des gens dépensent des sommes folles (20-500€) juste pour que leur "star" gagne un match virtuel...
    Ensuite interdire réellement l'appli aux mineurs, nombreux sont les mineurs de 12 à 17 ans qu'on peut voir faire des Live ou des stories dessus, ça n'a aucun sens à part les rendre encore plus neuneu

  4. #364
    Futur Membre du Club
    Femme Profil pro
    Inscrit en
    Février 2024
    Messages
    2
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Femme
    Localisation : Autre

    Informations professionnelles :
    Activité : ⠀

    Informations forums :
    Inscription : Février 2024
    Messages : 2
    Points : 8
    Points
    8
    Par défaut
    Déçu que la loi semble motivée par une peur de la Chine, plutôt que par la protection des citoyens face aux effets pervers des réseaux sociaux (pas que Tiktok).
    Pour sa nature d'interdiction, on va pas se leurrer: pour ByteDance c'est soit perdre les USA, soit perdre tout, donc ils ne vendront pas. À moins que devenir actionnaire minoritaire de Tiktok soit plus rentable ?
    Mais la loi elle-même est douteuse, comment sont désignés les pays "adversaires" ? Et surtout, à quel moment est-ce qu'une application est "sous contrôle" ? ByteDance n'est ni créée ni détenue par le PCC, elle a un comité interne du PCC.
    Et la réponse de Tiktok pose effectivement problème, trompeuse si ce n'est menteuse.

    Enfin bref, c'est dommage que les USA veulent interdire Tiktok plutôt qu'imposer des restrictions sévères à tous les grands réseaux sociaux, comme commence à le faire l'UE. Je pense que si Tiktok est interdit dans ce pays, les autres prédateurs de l'attention vont récupérer la base d'utilisateurs (on verra bien)

  5. #365
    Membre extrêmement actif Avatar de nikau6
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Février 2008
    Messages
    406
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Etats-Unis

    Informations forums :
    Inscription : Février 2008
    Messages : 406
    Points : 739
    Points
    739
    Par défaut
    Citation Envoyé par DespairPaprika Voir le message

    Enfin bref, c'est dommage que les USA veulent interdire Tiktok plutôt qu'imposer des restrictions sévères à tous les grands réseaux sociaux, comme commence à le faire l'UE
    TikTok c'est dangereux pour le cerveaux, X( avec Musk ) c'est dangereux pour le pouvoir.

    Le premier doit être supprimé, ça n'est parce que ça peut exister que ca doit être autoriser à exister.

    Le second relève de la liberté d'expression et doit être préservé à tout prix. C'est le dernier espace oú s'informer pour ceux qui n'ont pas déjà pleins de marques pages dans leurs favoris. Google ne permet plus de s'informer, ni Bing, ni DucDuckGo (c'est Google et Bing), ni tous les autres.
    Le net est en train de disparaitre. Tu ne peux plus aller au delà de la dixième page de recherche même si on te dit que ta recherche a généré des centaines de milliers de résultats. Et tu tournes en rond sur les même sites, plus de surprises, plus de blogs, plus rien. Ils ont détruit l'internet, ils le filtrent et limitent ce que l'on peut voir, l'internet tel qu'il existait encore il y a 5 ans n’existe plus.
    X est le dernière espace qu'ils n'ont pas compromis.

  6. #366
    Expert éminent
    Avatar de Pyramidev
    Homme Profil pro
    Développeur
    Inscrit en
    Avril 2016
    Messages
    1 481
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Haute Garonne (Midi Pyrénées)

    Informations professionnelles :
    Activité : Développeur

    Informations forums :
    Inscription : Avril 2016
    Messages : 1 481
    Points : 6 138
    Points
    6 138
    Par défaut
    Je n'ai pas testé TikTok. Est-il aussi horrible pour le cerveau qu'on le dit ? Je pense notamment à la vidéo suivante de 8 minutes publiée par Léo Duff l'an dernier :


    En général, quand on critique la consommation de certains divertissements ou médias, c'est pour le manque de richesse intellectuelle.
    Là, TikTok est carrément présenté comme une drogue qui dépouille ses consommateurs de leurs facultés cognitives.

  7. #367
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 624
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 624
    Points : 201 011
    Points
    201 011
    Par défaut Biden va signer la loi répressive contre TikTok si le Congrès venait à l'adopter, mais Trump s'y oppose
    Joe Biden a déclaré qui signerait la loi répressive contre TikTok si le Congrès venait à l'adopter. Mais Donald Trump s'y oppose,
    indiquant que sans TikTok « Facebook et Zuckerschmuck doubleront leur chiffre d'affaires »

    Le président Joe Biden a déclaré qu’il signerait la législation qui donne à ByteDance, la société chinoise propriétaire de TikTok, environ six mois pour se désinvestir de l’application populaire de vidéos courtes. Alors que l'administration Trump a précédemment poussé le propriétaire de l'application à vendre ses activités américaines sous peine d'interdiction, l'ancien président semble défendre la plateforme - s'inquiétant que son absence puisse renforcer Facebook.

    Dans un mouvement sans précédent, le Comité du Commerce de la Chambre des États-Unis a voté à l’unanimité (50-0) pour approuver un projet de loi qui obligerait ByteDance, propriétaire de TikTok, à vendre l’entreprise ou à perdre l’accès au marché américain. Cette décision fait suite à des inquiétudes croissantes concernant la sécurité nationale et la protection des données des utilisateurs.

    Le projet de loi, intitulé “Protecting Americans from Foreign Adversary Controlled Applications Act”, vise à aborder les risques immédiats pour la sécurité nationale posés par TikTok et établit un cadre pour que le pouvoir exécutif protège les Américains contre les applications contrôlées par des « adversaires étrangers » à l’avenir. « Si une application est jugée exploitée par une entreprise contrôlée par un adversaire étranger, comme ByteDance Ltd., qui est sous le contrôle de la République populaire de Chine, l’application doit être cédée dans les 180 jours, est-il indiqué sur une note de comité.

    Si le projet de loi est adopté par la Chambre et le Sénat et signé par le président Biden, TikTok pourrait éventuellement être retiré des magasins d’applications aux États-Unis si son propriétaire ne vend pas. Il perdrait également l’accès aux services d’hébergement Web basés aux États-Unis. « Si l'application n'est pas cédée, il sera interdit aux entités aux États-Unis de distribuer l'application via un marché ou un magasin d'applications et de fournir des services d'hébergement Web », indique la note du comité.

    Après l'approbation à l'unanimité du commité, la Chambre des représentants des États-Unis prévoit de se prononcer par vote mardi ou mercredi sur ce projet de loi. De son côté, Biden a déclaré aux journalistes : « si le Congrès l’adopte, je le signerai ». Le projet de loi est confronté à une issue incertaine au Sénat, où certains législateurs ont déclaré qu'ils souhaitaient apporter des modifications à la législation.

    Nom : trump.png
Affichages : 6823
Taille : 463,8 Ko

    Trump s'oppose au projet de loi

    L'ancien président Trump a signalé jeudi son opposition à une législation qui pourrait interdire TikTok aux États-Unis, malgré son soutien antérieur à l'interdiction de l'application de médias sociaux.

    Dans un message publié sur Truth Social, le candidat à la présidence pour les élections de novembre a affirmé qu'une interdiction de TikTok profiterait à Facebook et à son fondateur, Mark Zuckerberg, qui occupe le poste de PDG de sa société mère, Meta. « Si vous vous débarrassez de TikTok, Facebook et Zuckerschmuck doubleront leur chiffre d'affaires », a déclaré Trump. « Je ne veux pas que Facebook, qui a triché lors des dernières élections, fasse mieux. C'est un véritable ennemi du peuple ! »

    Nom : donald.png
Affichages : 1743
Taille : 24,3 Ko

    Facebook a banni Trump en janvier 2021 à la suite des émeutes du Capitole, au cours desquelles des centaines de ses partisans ont tenté d'empêcher la certification des résultats de l'élection de 2020. Ses comptes ont été rétablis en février 2023.

    L'ancien président a passé des mois à diffuser de fausses affirmations sur l'élection sur les médias sociaux avant l'insurrection.

    En 2020, alors que Trump était encore au pouvoir, il a promis d'interdire à l'application de médias sociaux basée sur la vidéo d'opérer aux États-Unis et a émis un ordre demandant à ByteDance de se désengager des activités de TikTok aux États-Unis. L'ordonnance a toutefois été bloquée par la suite devant les tribunaux.

    TikTok ayant gagné en popularité ces dernières années, les législateurs des deux bords s'inquiètent de plus en plus des risques que l'application fait peser sur la confidentialité des données et la sécurité nationale.

    Le conflit a commencé en décembre 2019, quand la Cour fédérale de Californie a accusé le réseau social d'avoir transféré des données privées d'utilisateurs à des serveurs en Chine. De plus, ByteDance était à ce moment-là soupçonné par Washington de partager ces données avec Pékin. À cette période, Mike Pompeo, qui était le secrétaire d'État américain, avait laissé entendre que son gouvernement pourrait suivre l'exemple de l'Inde. En effet, l'Inde a interdit TikTok en juin 2019 dans le cadre d'une purge des applications chinoises. Le gouvernement indien avait alors évoqué un comportement malveillant quant à la collecte des données de ses citoyens.

    Dans une lettre, un groupe de sénateurs républicains avait demandé à l'administration Trump de mettre en œuvre des actions le plus rapidement possible. Ils accusaient TikTok de censurer certains contenus et redoutaient que le Parti communiste chinois se serve de son contrôle sur l'application « pour déformer ou manipuler les discours politiques afin de semer la discorde parmi les Américains et d'obtenir le résultat électoral qu'il escompte ». D'ailleurs, des utilisateurs de l'application ont affirmé qu'ils ont en partie « saboté » le meeting de Donald Trump de Tulsa, en réservant des places en ligne sans avoir l'intention de s'y rendre.

    Trump est en froid avec Zuckerberg

    Trump a déjà eu l'occasion de s'opposer au PDG de Meta.

    L'ancien président a qualifié Zuckerberg de « criminel » sans preuve et l'a accusé d'avoir changé le cours de l'élection de 2020 grâce à ses dons passés. Rien ne prouve que les dons passés de Zuckerberg étaient partisans. Depuis, Donald Trump a été inculpé dans quatre affaires criminelles totalisant 91 chefs d'accusation, dont des accusations liées à l'ingérence dans les élections.

    En 2022, l'ancien président a déclaré que « l'énergumène », en référence à Zuckerberg, était venu dîner à la Maison Blanche pendant sa présidence et qu'il lui avait « léché les bottes toute la nuit ».

    Zuckerberg a déjà critiqué Trump par le passé, se disant « profondément ébranlé et dégoûté » par certains messages incendiaires de l'ancien président sur Facebook.

    Musk est d'accord avec Trump

    Le dernier message de Trump sur TikTok a attiré le soutien d'un PDG très en vue : Elon Musk, qui a récemment rencontré Trump à Palm Beach, en Floride. Après la rencontre, le milliardaire a indiqué sur X qu'il ne ferait pas de dons à Trump ou à Biden.

    « La déclaration de Trump est exacte », a indiqué Elon Musk sur X, anciennement Twitter.

    Musk n'est pas non plus un fan de Zuckerberg. Les deux hommes sont en conflit depuis 2016, lorsqu'une erreur de lancement de la fusée SpaceX a ruiné un satellite de Facebook.

    Puis, en 2018, dans le contexte du scandale Cambridge Analytica, Musk a supprimé ses comptes Facebook SpaceX et Tesla. Il a publié un message public à ce sujet avec le hashtag #deletefacebook et a tweeté que Facebook lui donnait « la chair de poule ».

    Les tensions n'ont fait qu'augmenter depuis lors, Musk allant même jusqu'à défier Zuckerberg lors d'un combat en cage. Une fois que Zuckerberg a accepté et a demandé à Musk de nommer un lieu et une heure, Musk a semblé hésiter et a fini par abandonner cette idée.

    La tentative de TikTok qui se retourne contre elle

    Les commentaires de Trump sur TikTok sont intervenus alors que les utilisateurs de l'application s'insurgent contre une proposition de loi bipartisane qui interdirait l'application aux États-Unis ou forcerait ses propriétaires à la vendre à une entreprise non chinoise. Pour tenter d'obtenir du soutien, l'application a demandé à ses utilisateurs d'appeler le Congrès pour protester contre le projet de loi.

    « TikTok risque d'être fermé aux États-Unis », indique la notification push. « Appelez votre représentant maintenant ». Un message dans l'application demande ensuite aux utilisateurs de « s'exprimer maintenant - avant que votre gouvernement ne prive 170 millions d'Américains de leur droit constitutionnel à la liberté d'expression ». Il fournit également aux utilisateurs un raccourci pour appeler le bureau de leur représentant s'ils saisissent leur code postal.

    Il semble toutefois que cette initiative se soit retournée contre elle. Après que les utilisateurs ont inondé le Congrès d'appels, les 50 législateurs d'un groupe de la Chambre des représentants ont tous voté en faveur du projet de loi.

    Dans un post sur X, le représentant Mike Gallagher, qui préside le comité restreint qui a présenté le projet de loi, a déclaré que les notifications push « interféraient avec le processus législatif » : « Nous avons ici un exemple d'une application contrôlée par un adversaire qui ment au peuple américain et qui interfère avec le processus législatif du Congrès ».

    La Maison-Blanche soutient l'idée, comme l'avait fait Trump lorsqu'il était président.

    Un porte-parole de TikTok a déclaré que la législation avait un « résultat prédéterminé » : « une interdiction totale de TikTok aux États-Unis ». La société a lancé une campagne pour tenter d’empêcher l’avancement du projet de loi jeudi avant le vote en envoyant des notifications aux utilisateurs les exhortant à appeler le Congrès pour « arrêter la fermeture de TikTok ».

    En plus de nommer spécifiquement ByteDance et TikTok dans la législation, le projet de loi prévoit également un processus permettant au président de nommer d'autres applications qui présentent des risques pour la sécurité nationale en raison des liens avec des adversaires étrangers, notamment la Chine, la Russie, la Corée du Nord et l'Iran.

    Sources : Donald Trump, Joe Biden

    Et vous ?

    Quelle est votre opinion sur la décision du président Biden de signer le projet de loi sur TikTok ?
    Pensez-vous que les préoccupations de sécurité nationale justifient une telle mesure ?
    Comment évaluez-vous l’argument de Trump selon lequel l’interdiction de TikTok pourrait bénéficier à Facebook ?
    Croyez-vous que la cession de TikTok par ByteDance résoudra les problèmes de sécurité soulevés ?
    Quel impact pensez-vous que l’interdiction de TikTok aurait sur la liberté d’expression en ligne ?
    Comment la proposition de législation sur TikTok reflète-t-elle les tensions entre les États-Unis et la Chine ?
    Quelles pourraient être les conséquences à long terme d’une telle interdiction pour les utilisateurs et les entreprises technologiques ?
    Quelle est votre réaction aux commentaires de Mike Pence sur l’influence de la Chine sur les jeunes Américains ?
    Que pensez-vous de la comparaison faite par Rand Paul entre l’action du Congrès et les pratiques des communistes chinois ?
    Selon vous, quelle devrait être la réponse appropriée du gouvernement américain face aux applications appartenant à des entreprises étrangères ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  8. #368
    Futur Membre du Club
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Mai 2020
    Messages
    3
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 23
    Localisation : France, Indre et Loire (Centre)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Mai 2020
    Messages : 3
    Points : 7
    Points
    7
    Par défaut
    Vous voulez dire que y’a moyen d’emmerder musk et trump en une seule fois ?
    Faut signer où ?

  9. #369
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 684
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 684
    Points : 18 659
    Points
    18 659
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Pensez-vous que les préoccupations de sécurité nationale justifient une telle mesure ?
    Ils utilisent la sécurité nationale comme prétexte, la réalité c'est que TikTok n'est pas un outil de propagande comme le sont Facebook, Google, YouTube, etc.
    Ce qui dérange le système, parce que le système ne veut pas que Trump se fasse réélire.
    Le système veut censurer l'intégralité des messages pro Trump.

    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Comment évaluez-vous l’argument de Trump selon lequel l’interdiction de TikTok pourrait bénéficier à Facebook ?
    Ça ferait gagner le pouvoir dominant, ça renforcerait les Google, Meta, Disney, etc, tous les ennemis de la liberté d'expression.
    Ils veulent imposer leur idéologie et effacer tout le reste.

    Il ne faut pas que tous les réseaux sociaux soient contrôlé par des gens qui partagent la même idéologie. (enfin ce serait pas grave si ceux qui contrôlent les réseaux sociaux respectaient la liberté d'expression, mais ce n'est pas le cas, ils veulent imposer leur idéologie)

    =====
    Bon sinon en parlant de TikTok, en ce moment il y a une certaine Hannah Barron qui fait énormément parler d'elle.
    Elle se fait critiquer par des femmes qui ne la trouvent pas assez féminine.
    Keith Flint 1969 - 2019

  10. #370
    Membre extrêmement actif
    Homme Profil pro
    Graphic Programmer
    Inscrit en
    Mars 2006
    Messages
    1 572
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Paris (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Graphic Programmer
    Secteur : High Tech - Multimédia et Internet

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2006
    Messages : 1 572
    Points : 4 028
    Points
    4 028
    Par défaut
    Tout ceci est une mascarade. il y a juste un moyen d'influence et de richesse ultra populaire sur lequel il n'ont aucun controle.

    Le pretexte de protection du peuple americains me fait sourire.
    Les americiaisn sont juste des vaches a lait dans les faits et considérés comme tels aux plus hauts niveau du gouverment depuis toujours.
    Ils savent qu'il peuvent tous oser tant que le peuple est derriere eux.. meme si c'est basé sur des fake news

  11. #371
    Membre expérimenté

    Homme Profil pro
    Collégien
    Inscrit en
    Juillet 2010
    Messages
    552
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Afghanistan

    Informations professionnelles :
    Activité : Collégien

    Informations forums :
    Inscription : Juillet 2010
    Messages : 552
    Points : 1 425
    Points
    1 425
    Par défaut
    Vous voulez dire que y’a moyen d’emmerder musk et trump en une seule fois ?
    Faut signer où ?
    Sur ton acte de renoncement à la liberté.

  12. #372
    Membre éclairé Avatar de seedbarrett
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2014
    Messages
    191
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 32
    Localisation : France, Hauts de Seine (Île de France)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2014
    Messages : 191
    Points : 795
    Points
    795
    Par défaut
    Citation Envoyé par mith06 Voir le message
    Sur ton acte de renoncement à la liberté.
    La liberté de ne pas payer tes impots ?

  13. #373
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Analyste d'exploitation
    Inscrit en
    Juin 2022
    Messages
    272
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 39
    Localisation : France, Puy de Dôme (Auvergne)

    Informations professionnelles :
    Activité : Analyste d'exploitation

    Informations forums :
    Inscription : Juin 2022
    Messages : 272
    Points : 940
    Points
    940
    Par défaut
    TikTok, X et Facebook, c'est bonnet blanc et blanc bonnet. La seule différence est le propriétaire, dans quelles poches vont l'argent, mais le but est bien le même: Rendre ses utilisateurs addicts aux contenus proposés.

    Le principal souci de TikTok est le format qu'il propose, qui fait des ravages sur les capacités de concentration/attention.
    Le principal souci de X est la bulle politique dans laquelle il enferme ses utilisateurs.
    Facebook j'ai arrêté d'y toucher depuis le Covid, pour des raisons évidentes à l'époque.

    Franchement ça dégoute de voir que les gens essaient de défendre l'un contre l'autre quand les trois sont aussi merdiques les uns que les autres. On dirait les élections présidentielles

  14. #374
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 684
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 684
    Points : 18 659
    Points
    18 659
    Par défaut
    Citation Envoyé par Prox_13 Voir le message
    mais le but est bien le même: Rendre ses utilisateurs addicts aux contenus proposés.
    Sur certaines plateformes (Meta) il y a une couche propagande en plus.
    Les algorithmes mettent certaines idées en avant et en cachent certaines autres.

    Citation Envoyé par Prox_13 Voir le message
    Le principal souci de TikTok est le format qu'il propose, qui fait des ravages sur les capacités de concentration/attention.
    YouTube et Instagram le font également. Il y a des contenus courts qui s'enchainent.
    Le gouvernement US s'en fout de ça, ce qu'il veut c'est pouvoir faire de la propagande anti Trump.

    Citation Envoyé par Prox_13 Voir le message
    Le principal souci de X est la bulle politique dans laquelle il enferme ses utilisateurs.
    C'est pas vrai, tu choisis ce que tu suis, quand tu vois un tweet qui ne t'intéresse pas, il faut cliquer sur "ce poste ne m'intéresse pas".
    Comme ça l'algorithme saura qu'il ne faut pas te proposer ce contenu.

    Après je ne vois pas le mal à être dans sa "bulle politique".
    Si t'aimes François Ruffin, tu suis François Ruffin.
    Si t'aimes François Asselineau, tu suis François Asselineau.
    Si t'aimes Sandrine Rousseau, tu suis Sandrine Rousseau.
    C'est comme celui qui est communiste qui est abonné à un journal communiste, ou celui qui est socialiste et qui est abonné à un journal socialiste.
    Enfin sur Twitter tu risques d'être confronté à des gens qui ne pensent pas comme toi, mais tu peux cacher ce contenu si tu le souhaites.

    Le danger ce serait que toutes les plateformes soient dirigés par des gens qui partagent la même idéologie et qui n'aiment pas la liberté d'expression.
    La liberté c'est laisser les gens partager des idées qui ne vous plaisent pas, tant que ça reste dans le cadre de la loi.
    Keith Flint 1969 - 2019

  15. #375
    Membre éprouvé
    Homme Profil pro
    Dév & consultant Sage X3
    Inscrit en
    Décembre 2014
    Messages
    798
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France

    Informations professionnelles :
    Activité : Dév & consultant Sage X3

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2014
    Messages : 798
    Points : 960
    Points
    960
    Par défaut
    Biden le sénile a confondu quoi cette fois encore ?

  16. #376
    Membre extrêmement actif Avatar de nikau6
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Février 2008
    Messages
    406
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Etats-Unis

    Informations forums :
    Inscription : Février 2008
    Messages : 406
    Points : 739
    Points
    739
    Par défaut
    Citation Envoyé par bimiman Voir le message
    Biden le sénile a confondu quoi cette fois encore ?
    Lors d'une interview par Tucker Carlson, Alex Jones, qui aurait des contacts avec un des membres de la sécurité à la maison blanche, a déclaré que Biden se promènerait la nuit tout nue dans la maison blanche, il ne sait plus ou il est, ni qui il est. Ca serait la raison pour laquelle les gens sont très étonné que depuis l’élection de Biden il n'y a aucune lumière d’allumées la nuit dans la maison blanche.
    Au matin ils lui font un shoot de quelque chose de très costaud, avec de adrénaline, pour qu'il retrouve quelques facultés. Il ne voyage casiment jamais à l'étranger, et donne très, très peu de conférences de presse.
    Quand je pense qu'ils ont fait passer un test cognitif à Trump pour rien, et que les démocrates (les démocrates ) refusent que Biden en passe un.
    On a tous vu des vidéos ou il serre des mains dans le vide, il s'adresse à des personnes décédées, il dit des choses qui n'ont pas le moindre sens.

  17. #377
    Chroniqueur Actualités

    Homme Profil pro
    Administrateur de base de données
    Inscrit en
    Mars 2013
    Messages
    8 624
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Canada

    Informations professionnelles :
    Activité : Administrateur de base de données

    Informations forums :
    Inscription : Mars 2013
    Messages : 8 624
    Points : 201 011
    Points
    201 011
    Par défaut TikTok se prépare à un affrontement juridique majeur si le projet de loi qui la cible est adopté
    TikTok contre-attaque : l'entreprise se prépare à un affrontement juridique majeur si le projet de loi qui la cible est adopté,
    un sénateur craint que l'UE profite d'un précédent pour s'en prendre aux entreprises américaines

    Dans un contexte de tensions croissantes entre les États-Unis et les entreprises technologiques chinoises, TikTok se prépare à un affrontement juridique majeur. La plateforme de partage de vidéos, propriété de la société chinoise ByteDance Ltd., a annoncé son intention de lutter sur le plan légal contre le projet de loi américain qui exigerait sa vente ou ferait face à une interdiction aux États-Unis.

    Dans un mouvement sans précédent, le Comité du Commerce de la Chambre des États-Unis a voté à l’unanimité (50-0) pour approuver un projet de loi qui obligerait ByteDance, propriétaire de TikTok, à vendre l’entreprise ou à perdre l’accès au marché américain. Cette décision fait suite à des inquiétudes croissantes concernant la sécurité nationale et la protection des données des utilisateurs.

    Le projet de loi, intitulé “Protecting Americans from Foreign Adversary Controlled Applications Act”, vise à aborder les risques immédiats pour la sécurité nationale posés par TikTok et établit un cadre pour que le pouvoir exécutif protège les Américains contre les applications contrôlées par des « adversaires étrangers » à l’avenir. « Si une application est jugée exploitée par une entreprise contrôlée par un adversaire étranger, comme ByteDance Ltd., qui est sous le contrôle de la République populaire de Chine, l’application doit être cédée dans les 180 jours, est-il indiqué sur une note de comité.

    Si le projet de loi est adopté par la Chambre et le Sénat et signé par le président Biden, TikTok pourrait éventuellement être retiré des magasins d’applications aux États-Unis si son propriétaire ne vend pas. Il perdrait également l’accès aux services d’hébergement Web basés aux États-Unis. « Si l'application n'est pas cédée, il sera interdit aux entités aux États-Unis de distribuer l'application via un marché ou un magasin d'applications et de fournir des services d'hébergement Web », indique la note du comité.

    Après l'approbation à l'unanimité du commité, la Chambre des représentants des États-Unis doit elle aussi se prononcer cette semaine sur ce projet de loi. De son côté, Biden a déclaré aux journalistes : « si le Congrès l’adopte, je le signerai ». Le projet de loi est confronté à une issue incertaine au Sénat, où certains législateurs ont déclaré qu'ils souhaitaient apporter des modifications à la législation.

    Nom : tiktok.png
Affichages : 5293
Taille : 204,8 Ko

    Le PDG de TikTok, rejoint par des influenceurs, tente de faire pression contre le projet de loi

    Le PDG de TikTok, Shou Chew, s’est rendu au Capitole mardi pour faire pression contre ce projet de loi qui obligerait la maison mère chinoise de l’application à la vendre ou à en subir les conséquences.

    La vente de l’application virale est considérée comme le dernier recours pour ByteDance, ont déclaré des personnes proches du dossier, qui ont demandé à ne pas être identifiées en discutant de questions privées. Une telle cession nécessiterait également l’approbation du gouvernement chinois, qui a déclaré l’année dernière qu’il s’opposerait fermement à une vente forcée. Aucun plan n’est définitif et dépendra de la progression de la législation.

    Rejoint par des influenceurs de la populaire plateforme de vidéos courtes, Chew a cherché à persuader les sénateurs de rejeter la législation. Un vote à la Chambre des représentants prévu mercredi semble de plus en plus probable pour obtenir l'approbation des deux tiers nécessaires, même si l'ancien président Donald Trump est revenu sur sa position et a laissé entendre qu'il s'opposait à une interdiction.

    Un porte-parole de TikTok a refusé de commenter les plans de l’entreprise. La législation « a un résultat prédéterminé : une interdiction totale de TikTok aux États-Unis », a déclaré le porte-parole. L’entreprise a discuté de la possibilité de se séparer de ByteDance en mars 2023. Un tel mouvement n’aurait été poursuivi que si la proposition existante de l’entreprise avec les responsables de la sécurité nationale américaine n’avait pas été approuvée. Il n’y a pas encore eu de résolution publique sur l’examen de la sécurité nationale entrepris par l’administration Biden.

    Nom : trump.png
Affichages : 974
Taille : 463,8 Ko

    Un sénateur se demande si les pays de l'UE pourrait profiter d'un précédent pour s'en prendre aux entreprises américaines

    Le sénateur John Fetterman, un démocrate de Pennsylvanie, a déclaré qu'il faisait partie des personnes contactées par TikTok. « Je leur dis, et j'ai été clair, que je voterai en faveur de cette loi et que vous perdez votre temps », a-t-il déclaré en faisant référence au projet de loi de la Chambre des représentants.

    « J'ai dépensé des centaines de dollars sur Drunk Elephant à Sephora à cause de mon préadolescent », a déclaré Fetterman, faisant référence à une marque de soins de la peau qui est devenue virale sur l'application, incitant les adolescents et les préadolescents à inonder les magasins Sephora. « C'est ennuyeux, mais je pense qu'il y a aussi un problème de sécurité. Et s'ils n'ont rien à cacher, alors TikTok devrait être le premier à dire, 'supprimons tout type de connexion possible'. Et je suis d'accord avec cela ».

    Mais d'autres sénateurs ont exprimé leur scepticisme quant à la proposition d'interdire TikTok si son propriétaire chinois, ByteDance Ltd, ne le vend pas.

    « La question est de savoir quelles sont les conséquences involontaires de cette approche pour les futures entreprises », a demandé le sénateur républicain Thom Tillis, de Caroline du Nord. Selon lui, les pays européens pourraient profiter de ce précédent pour s'en prendre aux entreprises américaines.

    Il ne s'agit pas d'interdire TikTok, selon le conseiller du président Joe Biden en matière de sécurité nationale

    Jake Sullivan, conseiller du président Joe Biden en matière de sécurité nationale, a déclaré mardi à la presse qu'il ne s'agissait pas d'interdire TikTok.

    « Voulons nous que la plateforme TikTok soit détenue par une société américaine ou par la Chine ? », a-t-il demandé. « Voulons-nous que les données de TikTok - celles des enfants, celles des adultes - restent ici, en Amérique, ou aillent en Chine ? » Il a assuré que Biden est « clair » sur sa position relative à la propriété de l'entreprise, mais que « pour ce qui est de la mise en œuvre précise, c'est une question sur laquelle nous sommes restés en contact avec le Congrès ».

    Des représentants du FBI, du ministère de la Justice et du bureau du directeur du renseignement national ont informé les membres de la Chambre des représentants sur TikTok à huis clos mardi après-midi.

    La propriété chinoise de TikTok pourrait être sauvée par une coalition de démocrates progressistes et de républicains libertaires. Les démocrates progressistes ont déclaré à l'issue de la réunion qu'ils n'étaient pas persuadés que la menace justifiait des limites à la liberté d'expression. « Ils disent que ce n'est pas une interdiction, mais c'en est une », a déclaré le démocrate Maxwell Frost de Floride, premier membre de la génération Z au Congrès.

    Bien que Trump ait cherché à interdire TikTok lorsqu'il était président, il a déclaré cette semaine que c'était Facebook, propriété de Meta Inc, et non TikTok, qui constituait la véritable menace. Trump a été banni de Facebook pendant deux ans « après avoir fait l'éloge des personnes impliquées dans les violences au Capitole le 6 janvier », a déclaré Meta, propriétaire de Facebook, à l'époque.

    Il a également laissé entendre qu'il craignait de s'aliéner les jeunes Américains qui utilisent l'application.

    « Il y a beaucoup de jeunes sur TikTok qui deviendront fous sans cette application », a déclaré M. Trump. « Ce que je n'aime pas, c'est que sans TikTok, Facebook devient plus grand, et je considère Facebook comme un ennemi du peuple, au même titre qu'une grande partie des médias ».

    Lobbying de ByteDance

    ByteDance a dépensé l'an dernier un montant record de 8,7 millions de dollars pour des activités de lobbying au niveau fédéral, comme le montrent les déclarations de lobbying du Congrès. L'entreprise a mis sur pied une importante équipe de lobbyistes internes et a retenu les services d'une liste de cabinets de lobbying comprenant de nombreux anciens membres du Congrès.

    Kellyanne Conway, une ancienne collaboratrice de Trump, a confirmé qu'elle conseillait le Club for Growth, qui s'oppose à l'obligation de cession, sur les résultats de l'enquête d'opinion et qu'elle avait parlé de ces résultats à des membres du Congrès, bien qu'elle ait précisé qu'elle ne le ferait pas cette semaine.

    Les vidéos de danse et les tutoriels de maquillage font partie du contenu de base de l'application, qui a également connu un essor des discussions sur l'actualité et la politique. Selon le Pew Research Center, environ 43 % des utilisateurs de TikTok déclarent s'y informer régulièrement, soit deux fois plus qu'il y a trois ans, tout comme un tiers des adultes américains de moins de 30 ans.

    Plus tôt dans la journée, le directeur du FBI, Christopher Wray, a réaffirmé sa méfiance à l'égard de la propriété chinoise de TikTok lors de son témoignage devant la commission du renseignement de la Chambre des représentants. « Les Américains doivent se demander s'ils veulent donner au gouvernement chinois la possibilité de contrôler l'accès à leurs données, ce qui pourrait être utilisé pour compromettre leurs appareils », a déclaré Wray.

    Un conseiller républicain du Sénat, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat pour discuter des délibérations internes, a déclaré que les membres de cette chambre étaient préoccupés par le projet de loi de la Chambre des représentants, notamment par le fait qu'il pourrait accorder au président une trop grande marge de manœuvre dans la manière dont il serait mis en œuvre, par le fait qu'il singularise une entreprise en particulier et par la question de savoir s'il répondrait aux menaces futures d'entreprises se trouvant dans une situation similaire. Malgré cela, une forte majorité de soutien à la Chambre des représentants pourrait permettre au projet de loi d'avancer rapidement au Sénat.

    Parmi les réticents potentiels, on peut citer Le sénateur républicain Rand Paul, du Kentucky, qui a déclaré qu'il s'inquiétait de la manière dont le projet de loi cadrerait avec la liberté d'expression et le premier amendement.

    « Je bloquerai tout ce qui est contraire à la Constitution », a déclaré Paul.

    Le sénateur Roger Marshall, un républicain du Kansas qui avait soutenu la candidature de Trump à l'élection présidentielle de 2024, a déclaré qu'il soutiendrait le projet de loi de la Chambre des représentants malgré l'opposition de l'ancien président.

    « J'en suis arrivé à la conclusion que TikTok est absolument une menace pour la sécurité nationale de notre pays », a déclaré M. Marshall lors d'une interview. « Le président Trump et moi ne serons pas toujours d'accord sur tout, mais nous partageons les mêmes objectifs ».

    Et vous ?

    Quelle est votre opinion sur la décision de TikTok de se battre en justice contre le projet de loi américain sur le désinvestissement ?
    Pensez-vous que les préoccupations de sécurité nationale justifient les actions du gouvernement américain à l’égard de TikTok ?
    Comment la vente potentielle de TikTok à une entreprise américaine pourrait-elle affecter l’expérience des utilisateurs ?
    Quel impact une interdiction de TikTok aux États-Unis pourrait-elle avoir sur la liberté d’expression en ligne ?
    Envisagez-vous des alternatives à TikTok si l’application était interdite dans votre pays ?

    Voir aussi :

    TikTok ferme son fonds pour les créateurs, d'une valeur de 2 milliards de dollars après avoir suscité des réactions négatives concernant le stockage des données des créateurs en Chine
    TikTok refuse de payer suffisamment les artistes et les auteurs pour leurs créations, d'après Universal Music qui menace de supprimer son catalogue de TikTok
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  18. #378
    Membre extrêmement actif
    Avatar de Ryu2000
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Décembre 2008
    Messages
    9 684
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Âge : 36
    Localisation : France, Hérault (Languedoc Roussillon)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Décembre 2008
    Messages : 9 684
    Points : 18 659
    Points
    18 659
    Par défaut
    Citation Envoyé par nikau6 Voir le message
    On a tous vu des vidéos ou il serre des mains dans le vide, il s'adresse à des personnes décédées, il dit des choses qui n'ont pas le moindre sens.
    D'ailleurs il y a eu un truc récemment :
    États-Unis : un procureur spécial se justifie d'avoir critiqué la mémoire de Biden
    «Nous avons recueilli des preuves que le président avait sciemment gardé des documents classifiés après la fin de sa vice-présidence (2009-2017, NDLR), alors qu'il était un simple citoyen», a résumé mardi Robert Hur au début de son audition qui a duré plusieurs heures. «Nous n'avons néanmoins pas recueilli de preuves allant au-delà du doute raisonnable», a-t-il ajouté. «Ma mission était d'établir si le président avait conservé ou divulgué des informations confidentielles “sciemment”», a rappelé le procureur spécial.

    «Je ne pouvais pas conclure sur ce point sans examiner l'état d'esprit du président. Pour cette raison, je devais tenir compte de la mémoire du président et de son état mental général, et de la manière dont le jury d'un tribunal pénal les percevrait», a-t-il expliqué. «Mon estimation dans le rapport au sujet de la pertinence de la mémoire était nécessaire, exacte et juste», a-t-il assuré. «Je n'ai pas aseptisé mon explication, ni dénigré injustement le président», a insisté Robert Hur.
    Fact Check: Was Joe Biden Ruled Mentally Unfit to Stand Trial?
    Greene's post included a screen grab of a post from X (formerly Twitter) by Washington Post journalist Matt Viser that referred to Hur's report on Biden's retention of classified documents from when he was vice president and a senator.

    "The report said, a jury would find Biden 'a well-meaning, elderly man with a poor memory," Viser wrote. "It'd be difficult to convince a jury that they should convict him -- by then a former president well into his eighties -- of a serious felony that requires a mental state of willfulness."
    En gros le gars a dit "ça ne sert à rien d'essayer de le condamner parce qu'un jury trouverait que c'est un vieux sympathique avec une mauvaise mémoire".
    Donc là Biden était tiré d'affaire et tout allait bien pour lui, mais son parti n'a pas aimé la remarque, le parti a trouvé que ça dénigrait Biden.
    La justice US n'a pas dit la même chose pour Trump, il a un peu près le même âge, mais sa santé mentale est bien meilleure.

    La justice est beaucoup plus sympa avec Biden qu'avec Trump.
    Keith Flint 1969 - 2019

  19. #379
    Membre extrêmement actif Avatar de nikau6
    Homme Profil pro
    Inscrit en
    Février 2008
    Messages
    406
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : Etats-Unis

    Informations forums :
    Inscription : Février 2008
    Messages : 406
    Points : 739
    Points
    739
    Par défaut
    Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message


    En gros le gars a dit "ça ne sert à rien d'essayer de le condamner parce qu'un jury trouverait que c'est un vieux sympathique avec une mauvaise mémoire".


    La justice est beaucoup plus sympa avec Biden qu'avec Trump.
    Essayer de faire comprendre ca à un démocrate c'est peine perdu.
    Les démocrates ont un rapport au réel et à la vérité qui est très particulier. Est vrai ce qui leur fait plaisirs de croire comme étant vrai, et est faux ce qui leur déplait.
    Ils subissent un tel endoctrinement, le système c'est engouffré si profondément à l’intérieur de leurs cerveaux, que leur rapport au réel relève quasiment de la psychiatrie.

  20. #380
    Membre émérite
    Homme Profil pro
    Étudiant
    Inscrit en
    Novembre 2021
    Messages
    1 107
    Détails du profil
    Informations personnelles :
    Sexe : Homme
    Localisation : France, Drôme (Rhône Alpes)

    Informations professionnelles :
    Activité : Étudiant

    Informations forums :
    Inscription : Novembre 2021
    Messages : 1 107
    Points : 2 965
    Points
    2 965
    Par défaut
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Pensez-vous que les préoccupations de sécurité nationale justifient les actions du gouvernement américain à l’égard de TikTok ?
    Concernant le gouvernement américains ça se comprend, mais concernant la population, c'est totalement bidon (comme souvent, ce qui est bon pour une armée/un gouvernement n'est pa bon pour sa population).

    Comment la vente potentielle de TikTok à une entreprise américaine pourrait-elle affecter l’expérience des utilisateurs ?
    Il aurais l'expérience de se faire pomper des données personnels par les USA plutôt que par la Chine.

    Quel impact une interdiction de TikTok aux États-Unis pourrait-elle avoir sur la liberté d’expression en ligne ?
    Un impact très grave, car au delà de TikTok lui-même, cela constituerai un précédent juridique qui placerai sur le plan de la censure les USA à égalité avec des régime pas du tout respectueux des droits de l'homme... Déjà que c'est le cas dans certains états (la Floride avec son interdiction des RS aux moins de 16 ans, l'Oklahoma avec son interdiction de sexter...). Ce projet de loi est totalement illégitime pour toute personne qui défend sérieusement la liberté d'expression. En Chine, beaucoup de RS sont interdit car occidentaux ; là c'est le cas de figure inverse. Bien sûr les conséquences serait faibles, mais ce qui compte juridiquement c'est la possibilité de faire une première loi de ce genre. C'est ce qui est arrivé en europe avec la censure de RT News.

    Envisagez-vous des alternatives à TikTok si l’application était interdite dans votre pays ?
    Je ne regarde presque jamais TikTok, mais si c'était le cas, je suppose que je continuerai tout simplement d'utiliser un DNS qui ne cède pas à la censure, et si ça ne suffit toujours pas, j'utiliserai un VPN ou Tor.

Discussions similaires

  1. [Android] Application élections présidentielles
    Par Upx_man dans le forum Mon application mobile
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/02/2012, 15h27
  2. Votre vote pour les élections présidentielles 2007 ?
    Par hegros dans le forum Politique
    Réponses: 615
    Dernier message: 29/04/2007, 21h24

Partager

Partager
  • Envoyer la discussion sur Viadeo
  • Envoyer la discussion sur Twitter
  • Envoyer la discussion sur Google
  • Envoyer la discussion sur Facebook
  • Envoyer la discussion sur Digg
  • Envoyer la discussion sur Delicious
  • Envoyer la discussion sur MySpace
  • Envoyer la discussion sur Yahoo