Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Membre à l'essai
    Manque de suivi en stage et conflit avec un collègue
    Bonjour,

    Je suis actuellement en alternance dans une entreprise depuis environ 10 mois, et je déplore un grand manque de suivi. Je viens chercher des conseils pour gérer la situation .

    Je m'explique : l'entreprise a recruté 2 alternants de la même formation (formation accélérée et adressée à des reconvertis qui n'ont jamais codé avant, et qui dure environ 1 an 1/2), l'autre alternant et moi-même. Sauf que l'entreprise ne suit ce qu'on fait que de très loin. On nous a donné un projet à faire en binôme. Mais l'autre alternant profite de la situation pour s'esquiver toute la journée (joue du piano, fait du yoga, discute avec ses colloques), parfois même dehors (rdv à l'extérieur, voire séjour à la montagne en pleine semaine), alors qu'on doit avancer ensemble en télé-travail. Pourtant, cette personne a plus de facilité que moi au développement web, puisqu'elle avait commencé un peu avant la formation. Alors au lieu de m'aider, elle préfère disparaître la plupart du temps pour profiter de ses hobbies, et venir à la fin pour boucler très rapidement les choses que je n'ai pas réussi à faire.

    Sans rentrer dans plus de détails, mon problème est que je ne sais pas comment réagir face à la situation : d'un côté, l'entreprise qui nous laisse en vase clos car ça l'arrange qu'on s'auto-forme entre nous sans tuteur et sans charger une personne de nous encadrer, et de l'autre côté : mon binôme qui profite de la situation pour s'investir le moins possible quitte à ce qu'on prenne du retard sur le projet et que l'entreprise pense qu'on est vraiment mauvais .

    J'ajouterais, au cas où la question viendrait, que j'ai essayé d'en parler de manière plus ou moins détournée à un autre dév qui de temps en temps vient chapeauter un peu l'avancement de notre projet, en disant que nous voulions changer de méthode de travail car ça ne nous convenait pas (sans aller à critiquer mon binôme car j'ai dû mal avec le fait de dire les choses telles qu'elles sont en entreprise, j'aurai peur d'être mal jugé de personne négative ou qui casse du sucre sur le dos des autres). De même, j'ai eu un point de rdv avec notre 'tuteur' officiel qui a signé les papiers (mais qui, n'étant pas dév, il délègue la tâche à l'ensemble des dév de l'équipe, soit finalement à personne en tant que telle) : je lui ai raconté qu'on avait des désaccords au sein de notre binôme et que ça me stressait de savoir que personne ne venait nous arbitrer à ce sujet, et que du coup on se marchait un peu sur les pieds). Pour l'instant il se passe rien pour changer les choses , alors que ces points datent d'il y a 2-3 mois.

    PS : C'est mon 1e topic et je n'ai pas l'habitude d'écrire dans des forums, je m'excuse par avance si c'est difficile à lire et je suis ouvert à toute modification de ce texte, ainsi qu'à tout conseil pour améliorer ma situation en entreprise et avec mon binôme. Merci

  2. #2
    Membre éprouvé
    Citation Envoyé par albathor Voir le message
    ...
    J'ajouterais, au cas où la question viendrait, que j'ai essayé d'en parler de manière plus ou moins détournée à un autre dév qui de temps en temps vient chapeauter un peu l'avancement de notre projet, en disant que nous voulions changer de méthode de travail car ça ne nous convenait pas (sans aller à critiquer mon binôme car j'ai dû mal avec le fait de dire les choses telles qu'elles sont en entreprise, j'aurai peur d'être mal jugé de personne négative ou qui casse du sucre sur le dos des autres). De même, j'ai eu un point de rdv avec notre 'tuteur' officiel qui a signé les papiers (mais qui, n'étant pas dév, il délègue la tâche à l'ensemble des dév de l'équipe, soit finalement à personne en tant que telle) : je lui ai raconté qu'on avait des désaccords au sein de notre binôme et que ça me stressait de savoir que personne ne venait nous arbitrer à ce sujet, et que du coup on se marchait un peu sur les pieds). Pour l'instant il se passe rien pour changer les choses , alors que ces points datent d'il y a 2-3 mois.
    ...
    Faudrait déjà commencer par dire la vérité. On ne peut reprocher aux autres leur inactions que si ils ont les éléments en mains pour prendre les bonnes décisions ! Donc tu écris/parle à ton tuteur car c'est lui qui est responsable de vous, pas un autre dev, ton tuteur, et c'est lui qui doit se positionner sur le sujet et pas toi : Tu n'es pas responsable du comportement de tes collègues, c'est ton manager qui l'est (si il est courant, évidemment).
    D'autant que si ton collègue peut se permettre de faire ça c'est uniquement parce que tu le couvres, donc il aurait tord de se priver si ça marche, non ?

    Pour le reste, je te dirais d'utiliser ce temps pour monter en compétence et progresser dans la programmation si tu aimes ça car de toutes façon rien ne t'oblige à la fin à signer dans la société dans laquelle tu as fait ton alternance si elle ne te plait pas. Mais c'est tout de même très important de faire les choses un minimum correctement car la note de stage compte pour le diplôme, si ta formation fonctionne comme cela, si la note de stage ne sert à rien alors au final que ton tuteur soit là ou pas c'est du pareil au même...

  3. #3
    Modérateur

    Bonjour,

    Est-ce que tu lui en as parlé à lui ?
    Si oui, que t'a-t-il répondu ?
    Si non, qu'attends-tu pour le faire ?

    Ensuite, selon ses réponses, il faut effectivement en parler aux personnes de l'entreprise, pour qu'elles tentent de régler le conflit.
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  4. #4
    Membre à l'essai
    Citation Envoyé par Ekolamar Voir le message
    Faudrait déjà commencer par dire la vérité. On ne peut reprocher aux autres leur inactions que si ils ont les éléments en mains pour prendre les bonnes décisions ! Donc tu écris/parle à ton tuteur car c'est lui qui est responsable de vous, pas un autre dev, ton tuteur, et c'est lui qui doit se positionner sur le sujet et pas toi : Tu n'es pas responsable du comportement de tes collègues, c'est ton manager qui l'est (si il est courant, évidemment).
    D'autant que si ton collègue peut se permettre de faire ça c'est uniquement parce que tu le couvres, donc il aurait tord de se priver si ça marche, non ?

    Pour le reste, je te dirais d'utiliser ce temps pour monter en compétence et progresser dans la programmation si tu aimes ça car de toutes façon rien ne t'oblige à la fin à signer dans la société dans laquelle tu as fait ton alternance si elle ne te plait pas. Mais c'est tout de même très important de faire les choses un minimum correctement car la note de stage compte pour le diplôme, si ta formation fonctionne comme cela, si la note de stage ne sert à rien alors au final que ton tuteur soit là ou pas c'est du pareil au même...
    Merci d'avoir pris le temps de me répondre, j'admets que si je poste ici c'est que je trouve difficilement la solution tout seul. Je trouve ton point de vue intéressant : en étant pas direct avec mon tuteur sur la situation, quelque part je cache les agissements de l'autre alternant.

    Pour répondre à ça, je dirais que notre relation avec notre tuteur est quasi-inexistante (il ne nous disait pas bonjour dans les couloirs quand nous le croisions dans les locaux de l'entreprise avant le confinement, et du coup avec le télétravail c'est pire).
    En fait, on a eu un point avec lui (à notre initiative, car il voyait pas le besoin) au bout de 3 mois d'alternances car on voulait lui parler de notre ressenti sur un manque d'intégration et de suivi. Il avait l'air surpris car on avait l'air de bien se débrouiller en autonomie. Notre tuteur n'est pas dév, il est 'Chief Operating Officer', il délègue donc à un groupe de dévs le fait de nous aider à monter en compétence. Sauf qu'aucun d'eux ne se sent personnellement concerné en fait... Et puis il n'ont pas l'air d'avoir du temps alloué à nous former.
    Plus tard après ce point avec notre tuteur, un dév a été un peu plus poussé que les autres à nous suivre. Sauf qu'il ne fait que superviser de loin l'avancement de notre projet, il nous aide pas quand on bloque au niveau technique. Et souvent on est bloqué parce qu'on ne connait pas les process de la boîte : on sait pas comment déployer notre site en prod par exemple, quels outils ils utilisent pour les tests d'intégration continue... et c'est très dur d'avoir des réponses en sollicitant les autres dévs.

    Plus récemment, il y a environ 2 mois, nous avons fait un 2e point avec notre tuteur, c'est ce point-ci dont je parlais plus haut. J'ai remis en avant le manque de suivi et d'encadrement de leur part, et cette fois, il avait l'air pas tout à fait d'accord. Les dévs de la boîte utilisent une app de suivi de leurs heures de travail avec mention du projet sur lequel ils on travaillé. Apparemment, il y aurait eu un plus grand investissement de leur part consacré à notre formation selon ce ce qui est enregistré dans cette app. Et du coup, sans remettre en cause l'honnêté des dévs , il a pris en compte qu'on était encore en besoin à ce niveau mais il m'a fait comprendre qu'il pourrait pas nous donner plus que ce qu'il y a actuellement...
    J'y ai aussi abordé la relation difficile pour travailler avec l'autre alternant, le fait qu'on avait des désaccords, et qu'on partageait pas tout à fait les mêmes objectifs, sans aller jusqu'à dénoncer son comportement toxique pour moi.
    Je pense que j'ai eu peur, d'un coté, d'empirer ma relation avec l'autre alternant, car on doit malgré tout passer du temps ensemble sur le même projet. Et d'un autre coté, n'ayant pas beaucoup la culture de l'entreprise, j'ai l'impression qu'il faut toujours se montrer positif en entreprise , et que pointer du doigt le comportement d'un collègue et par là le manque flagrant de cadre de l'entreprise qui rend cela possible, ça va me porter préjudice.
    En plus, comme je le disais dans mon premier message, l'autre alternant a un peu d'avance dans le dév par rapport à moi, et part donc avec un avantage si on devait entrer dans un rapport de force. Et il en profite aussi pour me faire des remarques désobligeantes du type que je "manque de logique", que je "ne risque pas de progresser" comme je fais, bref je me sens souvent humilié par ses remarques.

    Voilà donc un peu plus de détails sur la situation. De toute manière, je me sens progresser et j'aime bien le métier en lui-même, je suis en train de me trouver du temps à côté pour me faire des projets perso. Je trouve juste que cette expérience d'alternance est du gâchis : pour l'entreprise qui paie notre formation, nous a donné quand même un peu de temps de leur part, et trouve aujourd'hui qu'on n'est pas rentable car notre projet s'éternise, car pas suivi, et on peut pas mettre en prod nous-même, personne de valide nos Pull Request et on a pas les droit de merger sur Master, etc... et du gâchis pour moi car j'aurais pu monter en compétence plus rapidement avec un peu plus de cadres et le transfert de connaissance d'un vrai tuteur.

    Du coup, je ne sais pas si ça explique l'appréhension que j'ai à aller voir le tuteur pour lui dire que c'est pas possible de bosser sans suivi et avec une personne qui vient quand ça lui chante et passe ses journées dehors. Après je pense pas forcément avoir réagit de la meilleure manière non plus jusque là puisque ça ne s'améliore pas, je pense que je dois donc réfléchir à comment le dire au tuteur de manière la plus objective et impartiale possible.

  5. #5
    Membre à l'essai
    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    Bonjour,

    Est-ce que tu lui en as parlé à lui ?
    Si oui, que t'a-t-il répondu ?
    Si non, qu'attends-tu pour le faire ?

    Ensuite, selon ses réponses, il faut effectivement en parler aux personnes de l'entreprise, pour qu'elles tentent de régler le conflit.
    Pour résumer (sinon lire les messages précédents pour plus de détails) :

    1. J'ai dit à mon tuteur que c'était difficile de travailler avec l'autre alternant : que je me sentais parfois bloqué pour faire des choses car on n'étaient pas d'accord sur les manières de le faire, et qu'en cours (on fait la même formation) on a eu un conflit car on bossait sur un projet en groupe, mais cette personne était tellement autoritaire et nous empêchait d'avancer, que notre formateur a décidé de splitter notre groupe (un autre élève et moi-même) dans les autres groupes, et que cette personne a fini seule à faire son projet en groupe (elle a refusé de rejoindre les groupes existants).

    2. Il a juste acquiescé en disant qu'il aurait peut-être dû ne prendre qu'un alternant à la fois, et qu'en prendre 2 lui a paru bien pour qu'on s'auto-motive (et je pense surtout que c'était pour qu'on s'auto-forme sans faire perdre de temps à un dév de la boîte). Puis on est passé à un autre sujet, j'ai pas l'impression qu'il fasse grand chose pour m'aider. Il est plutôt distant, je crois que les résultats l'intéressent plus que les conditions de réalisation du projet. Et c'est vrai aussi que tant que je ne dénonce pas explicitement les écarts de mon collègue, je pourrais pas savoir comment il réagirait vraiment. Mais j'ai l'impression de retourner en primaire à fayoter le maître devant mes camarades de classes... comment agir de manière mature et pro ?

    3. J'ai des appréhensions, je n'aime pas trop les conflits, et en pointant du doigts tout ce qui me semble aller mal, j'ai peur de m'attirer les foudres de mon collègue avec qui je dois passer beaucoup de temps, et d'être stigmatisé : comme quelqu'un qui n'a pas su s'adapter, quelqu'un qui se concentre sur ce qui ne va pas, en gros d'exposer mes failles alors que je suis encore en train de faire mes preuves. Il est très probable que je n'ai pas la bonne attitude, vos messages m'aide à y réfléchir

  6. #6
    Membre éprouvé
    J'ai probablement une vision trop "binaire" des choses (en même temps entre informaticien, le binaire ça nous connait ) mais :

    -Y-a-t-il vraiment un quelconque intérêt à garder de bonnes relations avec quelqu'un qui ne le mérite pas ? (vous avez 4h !)
    -Le principe même des "bully" ou autre parasites/profiteurs est justement que leur victime ne réagit pas (pire, parfois elle se sent même coupable : Victimisation de l'agresseur)
    -Tu n'es pas responsable de tes relations professionnels (hors du comportement/respect dû à chacun évidemment), c'est le manager qui l'est : Suivi du travail, respect des consignes etc.

    Et pour te répondre sur le suivi avec ton tueur : Bienvenue dans le monde de l'entreprise/réel !

    Ca peut varier énormément d'un manager à l'autre mais dans certains cas, on file des stagiaires/alternants à un manager qui demandait plus de ressources (expérimentés) pour ses projets, et qui n'a aucune envie d'assurer un suivi (pour des raisons X ou Y valables ou non d'ailleurs), et il va considérer que vous êtes autonomes (très en vogue le management horizontal...).

    Cela convient à certaines personnes, moins à d'autres mais dans ton cas cela importe peu : Ton alternance doit te permettre de monter en compétence et gagner en autonomie (la très grande majorité du temps, on préfère les personnes autonomes, et c'est le minimum pour qu'on te confie des responsabilités).
    Si on ne te dit rien, tu prends les tâches qu'on t'a confié et tu extrapoles comme tu le sens, tu envoies un mail/ticket pour demander si c'est OK en indiquant que tu commences à bosser dessus la semaine prochaine : Si il y a une réponse tant mieux, si non, tant pis, tu es couvert car tu as prévenu !
    Ou tu peux aussi faire un peu comme ton collègue, faire le minimum syndical et utiliser le reste de ton temps comme ça te chante (veille techno, travailler sur un projet perso, baille aux corneilles etc.), même si je déconseillerai quand même d'aller aussi-loin que partir en vacances, durant ses heures de travail (même en télé-travail), est au moins une faute grave (abandon de poste) et un motif légitime de licenciement (et probablement aussi viré de l'école car elle a une réputation à tenir).

  7. #7
    Membre à l'essai
    Citation Envoyé par Ekolamar Voir le message
    J'ai probablement une vision trop "binaire" des choses (en même temps entre informaticien, le binaire ça nous connait ) mais :

    -Y-a-t-il vraiment un quelconque intérêt à garder de bonnes relations avec quelqu'un qui ne le mérite pas ? (vous avez 4h !)
    -Le principe même des "bully" ou autre parasites/profiteurs est justement que leur victime ne réagit pas (pire, parfois elle se sent même coupable : Victimisation de l'agresseur)
    -Tu n'es pas responsable de tes relations professionnels (hors du comportement/respect dû à chacun évidemment), c'est le manager qui l'est : Suivi du travail, respect des consignes etc.

    Et pour te répondre sur le suivi avec ton tueur : Bienvenue dans le monde de l'entreprise/réel !

    Ca peut varier énormément d'un manager à l'autre mais dans certains cas, on file des stagiaires/alternants à un manager qui demandait plus de ressources (expérimentés) pour ses projets, et qui n'a aucune envie d'assurer un suivi (pour des raisons X ou Y valables ou non d'ailleurs), et il va considérer que vous êtes autonomes (très en vogue le management horizontal...).

    Cela convient à certaines personnes, moins à d'autres mais dans ton cas cela importe peu : Ton alternance doit te permettre de monter en compétence et gagner en autonomie (la très grande majorité du temps, on préfère les personnes autonomes, et c'est le minimum pour qu'on te confie des responsabilités).
    Si on ne te dit rien, tu prends les tâches qu'on t'a confié et tu extrapoles comme tu le sens, tu envoies un mail/ticket pour demander si c'est OK en indiquant que tu commences à bosser dessus la semaine prochaine : Si il y a une réponse tant mieux, si non, tant pis, tu es couvert car tu as prévenu !
    Ou tu peux aussi faire un peu comme ton collègue, faire le minimum syndical et utiliser le reste de ton temps comme ça te chante (veille techno, travailler sur un projet perso, baille aux corneilles etc.), même si je déconseillerai quand même d'aller aussi-loin que partir en vacances, durant ses heures de travail (même en télé-travail), est au moins une faute grave (abandon de poste) et un motif légitime de licenciement (et probablement aussi viré de l'école car elle a une réputation à tenir).
    Je te remercie pour cette réponse.

    L'intérêt que je vois à ne pas envenimer la relation avec l'autre, c'est la peur des représailles. C'est une personne intelligente qui sait retomber sur ces pattes à coup de mensonges, mauvaise foi et d'accusations inverses. J'ai oublié de dire que c'était une fille, et que dans ce milieu, étant rares, les entreprises essaient de les garder quand elles le peuvent. Du coup elle arrive toujours à instituer une forme de relation "amicale" avec les autres collègues ou supérieurs pour faire passer ses fautes dues à son comportement (voir mes anciens messages pour savoir quel comportement elle a et qui conduit à du retard et des erreurs sur le projet) pour de la maladresse ou de l'ignorance.
    Je crains aussi en révélant son comportement à notre tuteur, dans le cas où il ne ferait rien, de me retrouver à continuer travailler avec cette personne dans des conditions encore pire puisqu'elle pourrait s'être sentie trahie par moi.

    J'exagère surement en anticipant l'issue de cette affaire, mais concrètement, est-ce que je devrais aller voir le tuteur carte sur table, quitte à ce qu'il ne fasse rien, voire à ce que ma collègue se venge ou qu'on ne puisse plus travailler ensemble (on est sur le même projet, sur la même branche git ! on essaie actuellement de faire du peer-programming comme on peut) ? Ou bien est-ce que je ferme les yeux, j'attends que ça passe, et j'essaie de profiter aussi de la situation comme je peux en profitant de cet état de flou pour faire mes trucs perso dans mon coin, quitte à ce que l'entreprise nous prennent pour des gros nuls car retard et difficultés sur le projet ?

  8. #8
    Modérateur

    Citation Envoyé par albathor Voir le message
    Pour résumer (sinon lire les messages précédents pour plus de détails) :

    1. J'ai dit à mon tuteur...
    Désolé, je mu suis visiblement mal exprimé. Je ne voulais pas dire parler à ton tuteur, mais parler directement à l'autre alternant. Est-ce que tu as abordé le sujet avec lui, et quelles ont été ses réactions ?
    "La route est longue, mais le chemin est libre" -- https://framasoft.org/
    Les règles du forum

  9. #9
    Membre à l'essai
    Citation Envoyé par gangsoleil Voir le message
    Désolé, je mu suis visiblement mal exprimé. Je ne voulais pas dire parler à ton tuteur, mais parler directement à l'autre alternant. Est-ce que tu as abordé le sujet avec lui, et quelles ont été ses réactions ?
    Oui je lui ai dit que son comportement me gênait pour travailler ensemble : qu'elle s'absente souvent, que je me récupère son code de la veille avec toutes les modifs que je n'ai pas forcément suivi (elle ne suit pas les heures de travail normales pour coder, elle peut commencer vers 16h, s'arrêter à 18h, reprendre le lendemain à 7h, puis disparaître jusqu'à 10h30...). Mais elle dit ne pas voir en quoi ça me dérange. Elle m'a dit aussi qu'elle n'arrivait pas à faire du peer-programming, qu'elle avait du mal à m'écouter quand je lui parlais, et à se concentrer sans coder elle-même. Elle vacille entre l'envie de s’accaparer le projet de manière autoritaire en étant critique sur ce que je fais et voulant tout couvrir de son code, et le désintéressement total quand c'est moi qui code, car elle sait qu'elle va venir tout modifier ensuite à sa sauce.

  10. #10
    Expert éminent sénior
    Très clairement, ton tuteur est en tort (c'est rigolo à prononcer haute voix, ça). C'est à lui aussi de venir toutes les semaines, allez, toutes les deux semaines, vérifier que ça avance. Car à défaut de ne trouver de solution pour que vous bossiez ensemble, il pourrait au moins vous séparer, quitte à ce qu'elle bosse de son côté. Très clairement elle n'est pas faite pour travailler en équipe. C'est pas grave, en soit, même si en entreprise rare sont les chevaux fous isolés.

    En France, bizarrement, depuis la seconde guerre mondiale, c'est mal de dénoncer ses voisins. Alors très souvent, on y va avec les messages détournés, subtils, indirects, pour faire comprendre que... ou à défaut qu'on ne veut plus travailler avec... Quand ça marche mal ou qu'on trouve pas une situation à défaut d'être stable, de ne plus être instable, il faut monter d'un cran dans la franchise. "Ecoute, très clairement XXX n'a pas les mêmes horaires que moi, nous ne pouvons pas travailler ensemble. Si tu ne lui imposes pas de faire des horaires, a minima d'être présent le matin ou l'après-midi, moi je pourrais pas bosser avec elle"'.

    Ton objectif, c'est quand même de valider ton alternance. Si ton tuteur donne quand même un avis positif, why not. Tu bosserais depuis 10 ans, je pense que tu pourrais laisser couler, le temps que le contrat se termine, où que tu t'ennuies vraiment.

    Quoiqu'il en soit, dis-toi que tu auras déjà beaucoup appris avec cette alternance. Les caractères difficiles, c'est ce qui fait majoritairement obstacle, dans un projet en informatique, et même n'importe quel projet en général.

    PS : pour l'anecdote, lors de mon dernier stage, mon co-stagiaire, qui était alternant (donc en plus potentiellement recrutable !), n'avait rien foutu du tout. 10h-17h, à regarder des videos de VTT sur youtube et draguer sur Meetic (ouai, on était au milieu des années 2000). Moi j'avais galéré de mon côté puis après une lourde phase de conception, ait terminé mon dev en 3 jours ! Au final, le jour où je suis parti, le co-stagiaire a dit qu'il n'avait rien fait... et mon tuteur a haussé les épaules d'un air guilleret "ha bah c'est cool, comme ça je donnerai le même sujet de stage l'année prochaine !". Si j'avais su
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

  11. #11
    Membre régulier
    ton tuteur est en tort (c'est rigolo à prononcer haute voix, ça)
    encore plus, si on ajoute que le tort tue à toute heure.

  12. #12
    Membre expert
    C'est classique. Aucun suivi des stagiaires, l'entreprise s'attend a ce que vous vous démerdiez tout seuls.

    Il y a regulierement des desaccords en development, il y a tellement de choix a faire tout le temps. C'est aux developpeurs de decider entre eux, souvent sans la moindre possibilite de recourir a une partie exterieur.
    En pratique quand la discussion ne mene a rien, c'est probablement le premier qui code et push qui decide de la solution, sauf si le deuxieme reecrit derriere et repush!

    Le monde de l'entreprise n'est pas comme un conflit dans match de foot ou entre deux freres ou a l'ecole, la ou il avait un arbitre/parent/prof pour departager.
    En entreprise les employes se gardent d'intervenir ou de se meler de quoi que ce soit qui ne les concerne pas directement. Meme le tuteur peut se garder de gerer ses stagiaires, comme tu l'as remarque.

    Si un autre developpeur veut tout faire lui meme et en capable, une solution est de laisser faire et de s'occuper de l'approvisionnement en pizza et cafe.
    Tant que le projet avance, tout va bien. Sache que tu verras rarement une equipe avec plus de la moitie des gens qui bossent, comme on dit c'est 20% des employes qui font 80% du taff.

    Profit de ton annee pour te former comme tu peux. Ca aurait certainement etait mieux d'avoir un tuteur qui forme et surpervise, mais a defaut il faut vivre avec ce qu'on a.

  13. #13
    Expert éminent sénior
    Au final, je le répète de plus en plus sur ce forum, il y a toujours l'aspect technique et l'aspect social. Dans un projet de manière générale, et a fortiori dans un projet en IT où il est difficile d'avoir des résultats, les aspects sociaux sont malheureusement ceux qui causent le plus le problème. Tirs-au-flanc, égoïstes, manche-à-airs (version shadoks), vantards.

    Si tu penses à cet instant que tu as encore des lacunes techniques à compléter dans le monde du travail, essaie de t'y faire. Au pire ta co-alternante recode ta partie ? Garde les deux côte à côte pour comparer sa manière de faire, critiquer son code aussi bien que le tien, te dire quels sont les bons points et les mauvais points et le contexte.

    Et garde la leçon sur ton chef de projet trop laxiste. J'en ai eu un très récemment, et malgré toutes les alertes qu'on lui a remontées, que ce soit subtil ou à la fin directement, il n'a a rien fait et notre équipe s'est fait démolir à cause d'un gars qui foutait rien et à l'inverse un enfant gâté qui faisait ce qu'il voulait, et en général c'était scier la branche sur laquelle on était assis... Tu verras d'autres caractères problématiques, d'autres configurations, etc. le stage fait partie de ces expériences qui font que tu apprendras vite au lieu de tomber des nues dans cinq ans.
    - So.... what exactly is preventing us from doing this?
    - Geometry.
    - Just ignore it !!
    ****
    "The longer he lived, the more he realized that nothing was simple and little was true" A clash of Kings, George R. R. Martin.
    ***
    Quand arrivera l'apocalypse, il restera deux types d'entreprise : les pompes funèbres et les cabinets d'audit. - zecreator, 21/05/2019

###raw>template_hook.ano_emploi###