Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    Ubisoft publie ses résultats trimestriels et promet des changements majeurs suite au scandale de harcèlement
    Confronté à un scandale de harcèlement sexuel, Ubisoft décide de remanier sa direction
    et se sépare de Serge Hascoët, une figure centrale de l'entreprise que certains estimaient « intouchable »

    Depuis fin juin, une centaine de personnes de l'industrie du jeu vidéo, pour la plupart des femmes, ont fait part d'accusations de discrimination, de harcèlement et d'agression sexuelle. Elles ont partagé leurs histoires dans des déclarations publiées sur Twitter, YouTube, Twitch et la plateforme TwitLonger. Le déferlement d'histoires de joueurs et de streamers a conduit à la démission du PDG d'une importante société de gestion des talents pour les streamers et à un moment de réflexion pour une industrie qui a souvent été confrontée au sexisme, à l'intimidation et aux allégations d'abus.

    C'est dans ce contexte que de tels témoignages anonymes d'employés ou d'ex-employés d'Ubisoft sont apparus sur Twitter, visant des cadres des studios de Toronto et Montréal, mais aussi au Brésil, en Bulgarie et aux États-Unis, et concernant parfois des faits remontant à plusieurs années. Pour y faire face, le PDG de l'éditeur de jeux vidéo français avait promis des « changements structurels » et l'entreprise a annoncé l'ouverture d'une enquête le 26 juin 2020. Dans un communiqué diffusé dans la nuit de samedi à dimanche 12 juillet 2020, le groupe a annoncé le départ de plusieurs hauts responsables.

    « Ubisoft a annoncé aujourd’hui des changements importants au niveau de sa direction. Ces changements font partie intégrante du travail global mené par la Société pour améliorer et renforcer sa culture d’entreprise », énonce le communiqué. «  Les départs annoncés aujourd’hui font suite à un examen rigoureux que la société a mené en réponse aux récentes allégations et accusations de mauvaise conduite et de comportements inappropriés. »

    Précisément, le numéro deux de l’entreprise « Serge Hascoët a choisi de démissionner de son poste de chief creative officer [directeur de la création], avec effet immédiat. Ce rôle sera assumé dans l’intérim par Yves Guillemot, PDG d’Ubisoft », a souligné l’entreprise. Entré chez Ubisoft en 1988, deux ans après la création du groupe, Serge Hascoët occupait le poste de directeur créatif de la firme depuis vingt ans. Il a fortement contribué à faire du Français un poids lourd mondial du jeu vidéo avec une présence dans 30 pays et plus de 18 000 salariés.

    Il faut dire que les enquêtes dans lesquelles de nombreux employés et ex-employés ont dénoncé des faits de sexisme, homophobie, harcèlement sexiste et sexuel, tentative d’agression sexuelle, qui n’auraient pas été pris au sérieux par certains managers et RH de la société, ont fusé sur la toile depuis peu. Serge Hascoët, directeur créatif très reconnu dans le monde du jeu vidéo, considéré comme le bras droit du PDG Yves Guillemot, était notamment mentionné à de nombreuses reprises comme ayant fermé les yeux, voire encouragé cet environnement.


    Jason Schreier, Video game reporter pour le compte de Bloomberg News

    Serge Hascoët (directeur créatif et considéré comme le numéro 2 de l’entreprise), Yannis Mallat (directeur des studios Ubisoft au Canada) et Cécile Cornet (directrice Monde des RH) ont tous les trois démissionné de leur poste. Tout comme Serge Hascoët, Yannis Mallat quitte l’entreprise, et non pas seulement son poste. Seule Cécile Cornet a uniquement démissionné de son poste, et non de l’entreprise.

    « Yannis Mallat, dirigeant des studios canadiens d'Ubisoft, quitte ses fonctions et la Société avec effet immédiat. Les récentes allégations apparues au Canada à l'encontre de nombreux salariés ne lui permettent pas de continuer à assurer ses responsabilités », a détaillé l'entreprise. En outre, « Ubisoft va nommer un nouveau responsable monde des ressources humaines, en remplacement de Cécile Cornet, qui a décidé de démissionner de ce poste, et ce, dans l'intérêt de l'unité du groupe ».

    « Ce n'est pas acceptable. Tout comportement toxique est en opposition totale avec les valeurs avec lesquelles je n'ai jamais transigé et avec lesquelles je ne transigerai pas », a affirmé le dirigeant. Yves Guillemot « supervisera personnellement une refonte complète du mode de collaboration des équipes créatives », a promis Ubisoft

    « Alors que nous nous engageons collectivement à construire un Ubisoft meilleur, j’attends de tous les managers du groupe qu’ils accompagnent leurs équipes avec le plus grand respect », a appuyé Yves Guillemot.

    L'entreprise, qui compte 18 000 salariés dans le monde, dont 22% de femmes, « a également décidé de restructurer et renforcer la fonction » ressources humaines et va faire « auditer et améliorer ses procédures et politiques » en la matière, a-t-elle assuré. Nombreux témoignages Les départs de Serge Hascoët et Cécile Cornet avaient été réclamés samedi par la section syndicale Solidaires Informatique d'Ubisoft, dans un tract en ligne reprenant des témoignages d'employés parus en particulier dans l'édition de samedi du quotidien français Libération.

    Ce lundi, le cours de l'enseigne française du jeu vidéo a décroché de plus de 5 %, en début d'après-midi à la Bourse de Paris. Ce qui représente un recul de près de 500 millions d'euros de la capitalisation boursière du groupe tricolore. « Ces événements contribuent à la baisse du cours de Bourse aujourd'hui », note Charles-Louis Planade analyste financier jeu vidéo chez Midcap partners. « Mais le point majeur de cette chute est dû aux annonces de dimanche qui ont déçu les investisseurs et les joueurs », estime-t-il.

    Source : Ubisoft

    Voir aussi :

    Les femmes dans le secteur du jeu vidéo dénoncent le sexisme et le harcèlement dont elles sont victimes, plusieurs d'entre elles partagent leurs expériences sur les réseaux sociaux
    Ubisoft a construit une nouvelle IA pour apprendre à une voiture à se conduire dans un jeu de course, en utilisant l'apprentissage par renforcement
    Ubisoft sponsorise la bibliothèque d'interface utilisateur pour C++ « Dear ImGui », suite à son adhésion au Blender Development Fund pour soutenir l'animation open source
    Ubisoft reporte la sortie de trois titres majeurs, y compris Watch Dogs Legion et Gods and Monsters, et s'effondre en Bourse après l'annonce de profits en baisse pour l'exercice actuel
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Nouveau Candidat au Club
    Bonne nouvelle,

    c'est déjà compliqué en tant que femme de travailler, encore plus dans un milieu avec majoritairement des hommes alors si en plus de ça ils ne sont pas corrects ...

    Pourvu que ça continue, la société avance petit à petit

  3. #3
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
    Serge Hascoët (directeur créatif et considéré comme le numéro 2 de l’entreprise), Yannis Mallat (directeur des studios Ubisoft au Canada) et Cécile Cornet (directrice Monde des RH) ont tous les trois démissionné de leur poste. Tout comme Serge Hascoët, Yannis Mallat quitte l’entreprise, et non pas seulement son poste. Seule Cécile Cornet a uniquement démissionné de son poste, et non de l’entreprise.
    J'aime bien quand des gens de la direction se font virer (ou démissionnent).
    Par contre Cécile Cornet bosse toujours chez Ubi Soft, alors qu'elle faisait partie du problème...

    Il y a des gens haut dans la hiérarchie qui se croient tout permis. C'est cool de voir que même si t'es au sommet on peut te faire descendre.
    D'après plusieurs témoignage des hauts cadres d'Ubi Soft consommaient de la drogue, ça a peut-être participé à les rendre fous.
    Bien que son poste lui confère de nombreux devoirs et obligations, Matthéo B. est décrit par de nombreux anciens collègues comme quelqu’un d’« irresponsable », qui travaillerait très peu, préférant délester des tâches à ses assistantes. « Il a beau être là physiquement, il n’est pas là mentalement », détaille Anne, qui a travaillé 4 ans au service RH de l’édito. Il s’absente souvent du bureau, parfois pendant des journées entières sans prévenir personne, et sans être rappelé à l’ordre par son supérieur — ou en tout cas, sans effet sur son comportement.

    Fréquemment, les employés du plateau le voient brusquement partir, et revenir des heures plus tard, les yeux rouges. Ses « soucis avec la drogue » ne semblent être un secret pour personne. Il faut dire que l’homme aurait plusieurs fois assumé être « défoncé » sur son lieu de travail, ou encore de prendre des pauses pour « aller voir son dealer ». Plus grave encore : l’assistant de Serge Hascoët est accusé d’avoir apporté à plusieurs reprises des produits stupéfiants au sein de l’entreprise, dans l’optique, parfois, d’en revendre à des collègues.

    « Tout le monde savait », assène Mélanie, qui dit avoir elle-même assisté à une scène de vente. « Ce n’était pas vraiment discret, tu vois quelqu’un entrer dans son bureau, récupérer une petite enveloppe et repartir en laissant une autre enveloppe… » Caroline, une autre employée du service édito, assure dans une interview à Libération qu’il y aurait eu un « point de rendez-vous devant la porte du numéro 2 d’Ubisoft et les mecs défilaient en faisant semblant d’avoir rendez-vous avec Serge ». Contacté par Numerama, Matthéo B. a d’abord accepté de nous parler avant d’annuler, car il n’avait « plus envie ». « Je vous répond non sur tout les choses reprochées » (sic), nous a-t-il répondu par écrit.
    Keith Flint 1969 - 2019

  4. #4
    Membre extrêmement actif
    C'est pas dommage de se priver d'un génie à cause de stupides histoires de cul ?

    Il aurait simplement pu s'excuser, et dire qu'il arrête la "drague" au bureau non ?
    En plus le gars il a largement de quoi se payer des escort girls, alors il a merdé quoi.
    « L’humour est une forme d'esprit railleuse qui s'attache à souligner le caractère comique, ridicule, absurde ou insolite de certains aspects de la réalité »

  5. #5
    Membre éclairé
    Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message

    c'est déjà compliqué en tant que femme de travailler
    Je pense que c'est déjà compliqué de travailler tout cours.
    D'expérience personnel, ma femme n'a jamais eu de problème pour trouver du travaille dans sa branche (elle est développeuse). Elle est même très courtisée par les recruteurs.

    Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message

    encore plus dans un milieu avec majoritairement des hommes
    J'ai bossé 4ans dans un milieu majoritairement féminin. La première réaction des femmes lorsque je suis arrivé: "c'est un gay".

    Il n'y a pas que les hommes qui ont des stéréotypes.

    Et si je vais plus loin, certains corps de métiers comme la petite enfance ne sont plus visés par les hommes, non pas par ce que cela ne les intéressent pas, mais tout simplement par ce qu'il seront suspectés d'être un pédophile.
    C'est ainsi que dans les écoles pour enseigner au 6 / 12 ans, on ne retrouve plus un seul hommes.




    Quant à Ubisoft, c'est un effectif de 18000 personnes. Et je suis convaincu que sur ces 18000 personnes, c'est une ultra minorité. Je vois mal une entreprise de 18k en personnel avoir 14000 harceleurs masculins envers 4000 femmes.
    Seulement, nous avons des féministes qui ont pris le sujet à bras le corps pour faire passer tous les hommes de cette boites pour des agresseurs sexuel.

    Un environnement de travaille toxique ne veut pas dire que c'est obligatoirement et exclusivement un environnement d'harcèlement sexuel.
    L'environnement peut-être toxique tout simplement par la pression exercée sur les employés pour des deadline impossible à tenir de manière récurrente.


    Encore aujourd’hui, en interne, nombreux sont les employés qui préfèrent ne « pas s’en mêler », privilégiant une prétendue neutralité — qui favorise de facto le status quo, et donc un système qui protège moins les femmes.
    Ce n'est pas quelque chose de propre à Ubi.
    Les personnes ne veulent pas être dans la ligne de mire de la hiérarchie.

    Par ce que tout ce que les témoignages montrent, c'est que c'est la hiérarchie qui a été en défaut.
    C'est vite dit de dire les gens me soutiennent pas, mais si ce n'est pas la majorité absolue, alors ceux qui soutiennent sont gentiment remerciés d'aller trouver un job ailleurs.

  6. #6
    Membre éclairé
    je n'ai jamais vécu cela en entreprise, pas d'histoire de drogue ou de harcèlement sexuel, je suis encore jeune mais j'ai du mal a voir comment ca peut déraper aussi loins (consommer/vendre carrément de la drogue dans les locaux)

    je suis d'une nature assez détendu et blagueuse, il m'arrive de faire des blagues un peu sur toute les communautés (noirs, femmes, chrétiens, musulmans, arabes, y compris sur moi meme ou sur les blanc français, genre quand on me fait la remarque que je râle trop je dis que c'est normal car je suis un français ou alors quand un collegue blanc et malade je suis dit qu'il est blanc comme un c**) je vais lever le pied je pense avec la situation actuel qui est de plus en plus tendu

    personne ne sait jamais plains de moi mais on sait jamais et j'ai pas envie d’être dans la meme situation que dieudonné.

  7. #7
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par xarkam Voir le message
    Seulement, nous avons des féministes qui ont pris le sujet à bras le corps pour faire passer tous les hommes de cette boites pour des agresseurs sexuel.
    Je ne suis pas d'accord, c'est certaines personnes hauts placé qui sont visés.
    Harcèlement : trois hauts dirigeants d'Ubisoft remettent leur démission
    Ubisoft : le numéro deux débarqué à la suite d'accusations de harcèlement sexuel
    Ubisoft : deux cadres accusés de harcèlement sexuel sont placés en congé
    Le problème est en haut de la hiérarchie, je pense que peu de gens mettent tous les employés d'Ubi Soft dans le même panier.
    Là c'est une histoire de chef prétentieux qui se croient au dessus de tout.

    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    personne ne sait jamais plains de moi mais on sait jamais
    Si ce sont des gens que tu connais depuis longtemps et qui tolèrent les blagues c'est pas trop risqué.
    Par contre si une nouvelle personne arrive, il ne faut pas faire de blague. Il y a des personnes qui se sentent victime d'une agression pour pas grand chose et aujourd'hui les ressources humaines ne rigolent pas avec ça (à part chez Ubi Soft), si quelqu'un arrive et dit "je suis victime d'une agression sexuelle, quelqu'un a éraflé mon épaule sans mon consentement" ça peut très vite prendre des proportions.
    Tu peux te faire sanctionner pour rien du tout aujourd'hui. Depuis #metoo c'est le bordel.

    D'un côté il y a des gens qui se font vraiment agresser et qui ne disent rien, d'un autre côté t'as des personnes qui s'inventent des agressions et qui font des scandales.
    C'est chouette que maintenant les ressources humaines protègent les employés, si quelqu'un se comporte mal, il faut le remonter et il va se faire sanctionner extrêmement rapidement et sévèrement. Mais parfois il y a de l'abus.

    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    la meme situation que dieudonné.
    Là c'est encore autre chose, ça illustre le fait que t'as le droit de te moquer de tout sauf de la politique israélienne. Tu peux attaquer toutes les communautés sauf les sionistes.
    Ça se voyait avec les procès de la Licra, seuls les sketchs qui se moquaient d’Israël étaient attaqués.

    Citation Envoyé par calvaire Voir le message
    je n'ai jamais vécu cela en entreprise, pas d'histoire de drogue ou de harcèlement sexuel
    Il faut trouver des entreprises avec plein de jeunes cadres dynamique et aller voir le sommet de la hiérarchie ^^
    Si ça se trouve les journalistes de la ligue du LOL consommaient aussi de la drogue dure, c'est peut-être pour ça qu'ils étaient aussi con.
    Keith Flint 1969 - 2019

  8. #8
    Membre extrêmement actif
    Les plaisanteries sur le sexe, c'est comme les blagues sur les juifs. On peut se le permettre si l'on a les fesses propres, avec des gens qui vous connaissent et qui savent faire la différence entre vos plaisanteries et une façon humoristique de dire tout haut ce que vous pensez tout bas
    Citation Envoyé par Un expert en programmation
    D'ailleurs il croit toujours que le JS c'est de la POO

  9. #9
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Sodium Voir le message
    Les plaisanteries sur le sexe, c'est comme les blagues sur les juifs.
    Ooooh je sens que c'est le début d'une blague, j'ai hâte de voir la suite pour connaître la chute.

    Citation Envoyé par Sodium Voir le message
    On peut se le permettre si l'on a les fesses propres, avec des gens qui vous connaissent et qui savent faire la différence entre vos plaisanteries et une façon humoristique de dire tout haut ce que vous pensez tout bas
    Mais c'est pas drôle.

    .
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  10. #10
    Nouveau Candidat au Club
    Citation Envoyé par xarkam Voir le message
    Je pense que c'est déjà compliqué de travailler tout cours.
    D'expérience personnel, ma femme n'a jamais eu de problème pour trouver du travaille dans sa branche (elle est développeuse). Elle est même très courtisée par les recruteurs.
    Ce n'est pas parce que votre femme a eu la chance de ne jamais avoir eu aucun problème que c'est le cas pour toutes les femmes malheureusement.

    Citation Envoyé par xarkam Voir le message

    J'ai bossé 4ans dans un milieu majoritairement féminin. La première réaction des femmes lorsque je suis arrivé: "c'est un gay".

    Il n'y a pas que les hommes qui ont des stéréotypes.
    Ouais sauf que les hommes ne meurent pas sous les coups d'une femme et que les hommes ne sont font pas violer au bureau.

    C'est un peu comme quand les blancs se plaignent de racisme, oui le racisme existe pour tout le monde et peu importe la forme
    le racisme est condamnable, et qui veulent se mettre au même niveau que d'autres racismes qui sont systémiques chez certaines organisations ou groupes.

    Citation Envoyé par xarkam Voir le message

    Et si je vais plus loin, certains corps de métiers comme la petite enfance ne sont plus visés par les hommes, non pas par ce que cela ne les intéressent pas, mais tout simplement par ce qu'il seront suspectés d'être un pédophile.
    C'est ainsi que dans les écoles pour enseigner au 6 / 12 ans, on ne retrouve plus un seul hommes.
    Étrange dans mon école primaire il y avait autant d'hommes que de femmes, avance tes sources parce que là...


    Citation Envoyé par xarkam Voir le message

    Quant à Ubisoft, c'est un effectif de 18000 personnes. Et je suis convaincu que sur ces 18000 personnes, c'est une ultra minorité. Je vois mal une entreprise de 18k en personnel avoir 14000 harceleurs masculins envers 4000 femmes.

    Citation Envoyé par xarkam Voir le message

    Seulement, nous avons des féministes qui ont pris le sujet à bras le corps pour faire passer tous les hommes de cette boites pour des agresseurs sexuel.
    Sans le combat des féministes nous n'aurions pas le droit de vote de divorcer d'avorter. Juste au dessus vous dites de ne pas mettre tout le monde dans le même paquet et là vous mettez toutes les féministes dans le même paquet.

    Il y a des extrémistes partout, pas pour ça que le combat principal du féminisme est noble.

  11. #11
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
    Ouais sauf que les hommes ne meurent pas sous les coups d'une femme et que les hommes ne sont font pas violer au bureau.
    Bravo pour cet élan de sexisme et de désinformation (de tête ~30% des personnes tuées par leur conjoint sont des hommes...). Pour les viols, la définition même exclus les viols d'hommes vu qu'ils ne sont que très rarement pénétrés par une femme...

    Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
    Il y a des extrémistes partout, pas pour ça que le combat principal du féminisme est noble.
    Les deux premières vagues ont en effet apporté de bonnes choses comme le droit de vote... sauf que maintenant que vous avez atteint l'égalité, il ne vous reste plus que des remarques et des combats sexistes, comme le montre la citation ci-dessus.

    Citation Envoyé par tireb91913 Voir le message
    C'est un peu comme quand les blancs se plaignent de racisme, oui le racisme existe pour tout le monde et peu importe la forme le racisme est condamnable, et qui veulent se mettre au même niveau que d'autres racismes qui sont systémiques chez certaines organisations ou groupes.
    Et bien tu vas pouvoir nous donner un exemple de "racisme systémique", qui touche les non-blancs et jamais les blancs...

    Parce que, de manière étonnante de vois bien plus de racisme systémique anti-blanc et revendiqué, que l'inverse. Bien évidemment, sans compter toutes les conneries de micro-agressions et consorts.
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  12. #12
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Bravo pour cet élan de sexisme et de désinformation (de tête ~30% des personnes tuées par leur conjoint sont des hommes...).

    https://www.liberation.fr/checknews/...jointe_1724283

    On est assez loin de tes 30%, et 60% victimes de violence antérieures. Et combien sous le coup tout simplement de la légitime défense ?

    Bref, le bon vieux réflexe masculin de toujours minimiser et essayer de rationaliser ce qui ne peut pas l'être.

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Pour les viols, la définition même exclus les viols d'hommes vu qu'ils ne sont que très rarement pénétrés par une femme...
    Le viol est un rapport sexuel forcé. Ca arrive, mais les femmes qui ne contrôlent pas suffisamment leurs pulsions pour ne pas aller s'empaler sur un homme non consentant sont très rares...
    Citation Envoyé par Un expert en programmation
    D'ailleurs il croit toujours que le JS c'est de la POO

  13. #13
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Sodium Voir le message
    Et combien sous le coup tout simplement de la légitime défense ?
    Ah ?

    Si une femme meurt, c'est parce qu'elle était battu, mais si un homme meurt c'est de la légitime défense ?
    Bonjour le sexisme.

    Citation Envoyé par Sodium Voir le message
    https://www.liberation.fr/checknews/...jointe_1724283

    On est assez loin de tes 30%, et 60% victimes de violence antérieures.
    Ouais, sachant que la très grosse majorité des violences au sein d'un couple sont mutuelles...

    Sachant derrière que cela ne compte pas, je présumé, toutes les violences psychologiques et chantages... parce qu'il y a certaines choses qui font tout aussi mal, si ce n'est plus, qu'un coup de poing.

    D'ailleurs prendre pour source le Ministère à l'Égalité H/F, c'est comme demander à Hitler de te parler des juifs...

    Chiffres 2018 (je ne suis pas sûr qu'on ai les chiffres 2019) :
    Sur les 149 victimes au sein du couple recensées en 2018, 121 victimes sont des femmes, soit 81,2 %. Les victimes masculines sont au nombre de 28, soit 18,8 %. Parmi ces 149 faits, on en relève 3 au sein de couples homosexuels féminins. Sur 31 femmes auteurs d’homicide, 15 d’entre elles avaient déjà été victimes de violencesde la part de leur partenaire, soit 48,4 %.
    https://www.vie-publique.fr/sites/de.../194000583.pdf

    J'avais regardé plus en détail ce rapport il y a quelques temps (j'ai été content de le retrouver), il faut faire aussi attention à l'enfumage qu'on te donne en montrant les chiffres car, si on voulait être honnête, il faudrait retirer des ces chiffres les suicides assistés... Peut-être aussi mettre de côté, ceux où les personnes étaient sous l'emprise de stupéfiants et de psychotropes...

    Regarder aussi les tentatives de suicides après l'acte... Les infanticides.


    Bref, ce rapport est très intéressant à lire.

    Citation Envoyé par Sodium Voir le message
    Bref, le bon vieux réflexe masculin de toujours minimiser et essayer de rationaliser ce qui ne peut pas l'être.
    Qui, ici, est en train de nier ou de minimiser les violences effectués à l'égard des hommes ?

    Citation Envoyé par Sodium Voir le message
    Le viol est un rapport sexuel forcé. Ca arrive, mais les femmes qui ne contrôlent pas suffisamment leurs pulsions pour ne pas aller s'empaler sur un homme non consentant sont très rares...
    Et tu sors ça d'où ?
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  14. #14
    Expert confirmé
    Ces statistiques vont jusqu'en 2017. Je complète avec les chiffres de 2018 : 149 personnes tuées par leur partenaire ou expartenaire dont 121 femmes et 28 hommes.
    La méthodologie employée consiste à exploiter et recouper les morts violentes recensées par chaque service de police et unité de gendarmerie. A l’issue de ce recensement, la Délégation aux victimes analyse chaque décès individuellement. Plusieurs mois sont indispensables à la réalisation de l’ensemble de ces travaux, afin notamment de laisser le temps nécessaire aux enquêteurs pour déterminer la véritable qualification pénale des faits révélés et garantir la qualité des données figurant dans l’étude.

    En 2018, 149 personnes sont décédées sous les coups de leur partenaire ou de leur expartenaire de vie (contre 151 en 2017 et 157 en 2016).

    Parmi ces victimes, on dénombre 121 femmes (contre 130 en 2017), et 28 hommes (contre 21 en 2017).
    https://www.interieur.gouv.fr/Actual...sein-du-couple

    EDIT : ah, Neckara a été plus rapide que moi pour relayer les chiffres de 2018.

  15. #15
    Expert éminent
    https://www.journaldemontreal.com/20...oft-montreal-1

    Comportements sexistes, discrimination, plaintes ignorées: des employées d'Ubisoft Montréal, qui se présente comme le «plus grand studio de jeux vidéo au monde», racontent un «climat de terreur» alors que le groupe français se débat dans un scandale de harcèlement sexuel.
    les règles du forum - mode d'emploi du forum
    Aucun navigateur ne propose d'extension boule-de-cristal : postez votre code et vos messages d'erreurs. (Rappel : "ça ne marche pas" n'est pas un message d'erreur)
    JE NE RÉPONDS PAS aux questions techniques par message privé.

  16. #16
    Membre extrêmement actif
    Dans une équipe qu'elle décrit comme l'une des plus «toxiques» du gigantesque studio de 3000 personnes, elle explique avoir dû supporter des remarques sur son physique, sur sa situation sentimentale, et des invitations déplacées de la part du directeur artistique, au prix d'un chantage à la promotion.

    Le «climat de terreur» était tel qu'elle craint encore aujourd'hui les répercussions sur sa carrière, même hors du groupe. «Quand de simples artistes comme nous essayons de nous défendre contre des directeurs, c'est quasiment impossible que notre voix soit entendue».
    (...)
    «Malheureusement, chez Ubisoft, les gens qui agissent mal sont protégés. C'est souvent les gens qui sont haut placés, et si on va voir les ressources humaines ou nos managers, habituellement ils ne font rien», témoigne une ancienne employée.

    «S'il y a un souci, la personne visée reçoit une promotion. Et si tu poses des questions sur l'équité salariale, on te dit simplement qu'on peut baisser tes responsabilités, pour que tu aies moins de stress», explique-t-elle. «C'est là que j'ai quitté Ubisoft.»
    C'est cool que ces cadres tombent :
    Ubisoft a depuis annoncé les départs de plusieurs responsables, dont son numéro deux, le directeur de la création Serge Hascoët, la directrice des ressources humaines Cécile Cornet, le dirigeant des studios canadiens Yannis Mallat et deux vice-présidents.
    Ils n'auraient pas du se prendre pour Weinstein...
    Keith Flint 1969 - 2019

  17. #17
    Membre extrêmement actif
    Ce qui est formidable c'est que Neckara arrive à lui tout seul à illustrer le problème : on parle d'un phénomène de société, largement chiffré et documenté, et on le défend en citant ce qui relève du fait divers. Ce genre de réaction est systématique, qu'on parle de sexisme, de racisme, d'homophobie, de n'importe quoi. "Non mais moi j'ai entendu parler d'un copain d'un copain de ma belle soeur, il s'est fait tabasser dans la rue par un groupe d'homos parce qu'il était hétéro alors tavu hein ???"

    La réalité est que les hommes sont à la fois beaucoup plus nombreux dans des positions hiérarchiques, beaucoup plus esclaves de leur libido et beaucoup plus à même de dominer physiquement le sexe opposé. C'est le mix parfait pour que les femmes soient beaucoup plus victimes et beaucoup plus réticentes à porter plainte en cas de situation de détresse car elles seront souvent ignorées.

    Ici un sujet de Canard PC justement sur le sujet d'UbiSoft, ils réussissent à être entre hommes, dans un milieu masculin et discuter de sexisme sans dire des âneries. S'il y avait plus d'hommes comme eux, les flirts, humour etc se passeraient beaucoup mieux car les femmes ne seraient pas constamment sur le qui-vive.

    Citation Envoyé par Un expert en programmation
    D'ailleurs il croit toujours que le JS c'est de la POO

  18. #18
    Expert éminent sénior
    Citation Envoyé par Sodium Voir le message
    Ce genre de réaction est systématique, qu'on parle de sexisme, de racisme, d'homophobie, de n'importe quoi. "Non mais moi j'ai entendu parler d'un copain d'un copain de ma belle soeur, il s'est fait tabasser dans la rue par un groupe d'homos parce qu'il était hétéro alors tavu hein ???"
    Ce n'est absolument pas ce que j'ai fait. Ce qui illustre le vrai problème : Vous, et les autres militants, n'avez aucune honnêteté intellectuelle.

    Citation Envoyé par Sodium Voir le message
    Ce qui est formidable c'est que Neckara arrive à lui tout seul à illustrer le problème : on parle d'un phénomène de société, largement chiffré et documenté, et on le défend en citant ce qui relève du fait divers.
    Ah bon ? Parce qu'un rapport annuel sur l'ensemble des homicides conjugaux en réponse à l'affirmation sous-entendant que seuls les femmes tombent sous les coups de leur mari, ça "relève du fait divers", et ce n'est absolument ni chiffré, ni documenté ?

    Bonjour le foutage de gueule.


    Citation Envoyé par Sodium Voir le message
    La réalité est que les hommes sont à la fois beaucoup plus nombreux dans des positions hiérarchiques, beaucoup plus esclaves de leur libido et beaucoup plus à même de dominer physiquement le sexe opposé. C'est le mix parfait pour que les femmes soient beaucoup plus victimes et beaucoup plus réticentes à porter plainte en cas de situation de détresse car elles seront souvent ignorées.
    Qu'elles soient statistiquement plus atteintes par ces phénomènes, je veux bien l'admettre. Mais qu'on commence à nier (ou minimiser) l'existence d'hommes victimes, comme cela a été fait, c'est juste malhonnête et sexiste.

    Et pour rappel, porter plainte pour un homme, c'est encore pire...
    Sachant, qu'il faut différencier "porter plainte" auprès de la Police, et auprès des RH. Et pour le coup, il ne faudra pas trop vite oublier que les RH sont complices, et qu'il n'y a pas que des hommes chez les RH... Et pour la Police, je n'ai à ce jour pas trouvé de réelles statistiques/rapports.

    Le fait de genrer un problème et ne se limiter qu'à un sous-ensemble, est par définition du sexisme... Si vous voulez réellement lutter, il faut lutter contre toutes les formes, pas justes celles qui vous arrange idéologiquement.

    Citation Envoyé par Sodium Voir le message
    S'il y avait plus d'hommes comme eux, les flirts, humour etc se passeraient beaucoup mieux car les femmes ne seraient pas constamment sur le qui-vive.
    Et pendant ce temps les féministes et les médias jouent à leur faire peur...

    2h de vidéo...
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  19. #19
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Qu'elles soient statistiquement plus atteintes par ces phénomènes, je veux bien l'admettre. Mais qu'on commence à nier (ou minimiser) l'existence d'hommes victimes, comme cela a été fait, c'est juste malhonnête et sexiste.
    Personne ne minimise, tu n'arrives juste pas à faire la différence entre un phénomène systémique et des faits, qui bien que graves, restent des faits divers. Évidemment qu'il y a des hommes tués par leur femme. Ce sont des humains tués par des humains, ça ne rentre pas dans des statistiques de grande ampleur. Les hommes ne vivent pas dans la crainte parce qu'ils sont des hommes, les femmes vivent souvent dans la crainte parce qu'elles sont des femmes. Je me suis retrouvée un soir dans le fond d'un bus face à un homme qui me regardait et a commencé à ... bref. Donc je fais quoi, je lui passe devant mine de rien avec le risque qu'il m'attrape au passage, sachant qu'il doit faire deux fois mon poids ? J'appelle le chauffeur à l'autre bout en espérant qu'il m'entende, comprenne et éventuellement prendre le risque qu'il lui prenne des idées de vengeance ? Bah non, j'attends d'arriver à un arrêt où je ne serai pas lâchée au milieu de nulle part en priant très fort pour que ça en reste là ...

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    2h de vidéo...
    Le sujet en question doit faire 20 minutes et est au tout début... ce sont des journalistes de jeu vidéo pas des militants politiques, ils ont juste une analyse très saine de la situation.
    Citation Envoyé par Un expert en programmation
    D'ailleurs il croit toujours que le JS c'est de la POO

  20. #20
    Nouveau Candidat au Club
    Citation Envoyé par Neckara Voir le message
    Ce n'est absolument pas ce que j'ai fait. Ce qui illustre le vrai problème : Vous, et les autres militants, n'avez aucune honnêteté intellectuelle.
    Si tu en avais un minimum tu ne minimiserais pas les violences que subissent des femmes parce que ce sont des femmes et que quelques chiens en rut ne savent pas contrôler leurs pulsions animales.

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message

    Ah bon ? Parce qu'un rapport annuel sur l'ensemble des homicides conjugaux en réponse à l'affirmation sous-entendant que seuls les femmes tombent sous les coups de leur mari, ça "relève du fait divers", et ce n'est absolument ni chiffré, ni documenté ?

    Bonjour le foutage de gueule.
    Le foutage de gueule c'est de comparer quelque chose qui arrive souvent à quelque chose qui arrive plus rarement. Tout ça pour jouer à l'avocat du diable.

    Citation Envoyé par Neckara Voir le message

    Qu'elles soient statistiquement plus atteintes par ces phénomènes, je veux bien l'admettre. Mais qu'on commence à nier (ou minimiser) l'existence d'hommes victimes, comme cela a été fait, c'est juste malhonnête et sexiste.
    C'est pas le sujet mais c'est pas parce que ce n'est pas le sujet qu'on à pas le droit de parler le sujet du thread, si t'es pas content crée un sujet sur les violences faites aux hommes.


    Citation Envoyé par Neckara Voir le message

    Le fait de genrer un problème et ne se limiter qu'à un sous-ensemble, est par définition du sexisme... Si vous voulez réellement lutter, il faut lutter contre toutes les formes, pas justes celles qui vous arrange idéologiquement.
    Encore une fois le sujet du thread ce sont les violences subies par les femmes chez Ubisoft pas les hommes

###raw>template_hook.ano_emploi###