Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    LibreOffice 7.0 est disponible avec la prise en charge de ODF 1.3, une meilleure compatibilité DOCX, XLSX
    La Document Foundation vient lever les inquiétudes après la sortie de LibreOffice 7.0 RC1,
    qui faisait craindre aux utilisateurs une modification de la licence

    Et si LibreOffice n'était plus gratuit ? Les gens utiliseraient-ils toujours cette solution si elle venait à leur coûter de l’argent ? Avec la sortie de la première Release Candidate de sa suite bureautique en version 7.0, certains utilisateurs n’ont pas manqué de signaler leur surprise lorsqu’ils ont vu sur l’écran de chargement la mention « Personal Edition ». Pour certains, c'était le signe qu'une version payante de LibreOffice se prépare.

    Par le biais de Mike Saunders, le conseil d’administration de la Document Foundation a tenté de rassurer les utilisateurs et n’a pas manqué de s’excuser par la suite pour le malentendu :
    • Aucun des changements évalués n'affectera la licence, la disponibilité, les utilisations autorisées et/ou la fonctionnalité. LibreOffice sera toujours un logiciel libre et rien ne change pour les utilisateurs finaux, les développeurs et les membres de la communauté.
    • En raison du court laps de temps avec lequel nous travaillons, le slogan est apparu sur le RC et nous nous excusons si cela a amené certains d'entre vous à penser que nous avons unilatéralement mis en œuvre le changement. Soyez assurés que la consultation avec la Communauté est toujours en cours.
    • La mention « Personal Edition » fait partie d'un plan marketing plus large de 5 ans que nous préparons, et il a pour but de différencier le LibreOffice actuel, gratuit et soutenu par la communauté d'un ensemble de produits et services LibreOffice Enterprise fournis par les membres de notre écosystème. Le plan marketing est toujours en cours d'élaboration et de discussion, nous sommes donc impatients de recevoir et d'évaluer vos commentaires!
    • L'équipe de rédacteurs du plan marketing pondère toutes les contributions, car il est important d'obtenir les commentaires pour définir une stratégie claire soutenue par l'ensemble de la communauté. Nous encourageons tout le monde à soutenir le conseil d'administration, l'équipe marketing et la communauté dans l'élaboration des détails; nous ne voulons certainement pas prendre de décisions qui ne soient soutenues que par une petite minorité.

    En clair, le conseil d’administration de la fondation explique qu’à compter de LibreOffice 7.0, il y aura deux éditions principales : Personnelle et Entreprise. Donc, si vous utilisez actuellement LibreOffice gratuitement, vous devriez pouvoir continuer à le faire, il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Cependant, le conseil d’administration admet qu'il existe des plans pour un « LibreOffice Enterprise » payant à l'avenir, donc certains utilisateurs professionnels peuvent se retrouver à choisir de payer pour utiliser cette variante du logiciel. Les ressources consacrées à chacune seront certainement différentes.


    Toutefois, certains semblent s’être exprimés à ce sujet de manière assez virulente et le conseil a tenté un rappel à l’ordre :
    • Tout commentaire (de manière appropriée) sur notre plan marketing est le bienvenu. Il y a plusieurs façons d'envoyer des commentaires au Conseil d'administration : la manière la plus utilisée est de vous abonner aux listes de diffusion « board-discuss », dans lesquelles de nombreuses discussions auront lieu en public et seront archivées. Outre la liste de diffusion, nous avons un créneau horaire régulier (environ 10-15 minutes maximum) dans notre section publique de réunion du conseil d'administration, pour lequel nous invitons tous les membres de la communauté à se joindre et à poser leurs questions. Les réunions du conseil d'administration ont lieu toutes les deux semaines et sont annoncées en temps opportun sur la liste de diffusion du conseil d'administration.
    • Nous sommes fermement opposés à toute forme de harcèlement, sur quelque support que ce soit. Le feedback en soi n'est pas un harcèlement, mais les attaques personnelles le sont. Veuillez rester concentré sur l'objectif et être poli dans vos conversations!

    Ce plan marketing semble encore en discussion comme l’explique le conseil qui déclare : « L'équipe de rédacteurs du plan marketing pondère toutes les contributions, car il est important d'obtenir les commentaires pour définir une stratégie claire soutenue par l'ensemble de la communauté. Nous encourageons tout le monde à soutenir le conseil d'administration, l'équipe marketing et la communauté dans l'élaboration des détails; nous ne voulons certainement pas prendre de décisions qui ne soient soutenues que par une petite minorité ».

    Télécharger LibreOffice 7.0 RC1
    Note de version

    Sources : communiqué du conseil d’administration, Plan marketing

    Et vous ?

    Que pensez-vous de ce plan marketing ?
    Avez-vous été inquiet lorsque vous avez vu la mention « Personal Edition » ?
    Faites-vous confiance au conseil d'administration de la Document Foundation ?
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Membre éprouvé
    ça sent le fork
    Plus vite encore plus vite toujours plus vite.

  3. #3
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par melka one Voir le message
    ça sent le fork
    Vue qu'il y aura toujours la version libre de maintenu, le fork sera toujours faisable.

    Personnellement, si l'édition entreprise permet de financer le projet libre, ça ne me gène pas.

  4. #4
    Expert éminent
    Tout dépend de ce qu'ils décideront de ne pas mettre dans la version libre par rapport à la version payante.
    Pour grossir le trait et prendre une fonction toute bête si par exemple sur la version libre on ne pouvait pas mettre en gras le texte... Ce serait le fork assuré.

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  5. #5
    Membre confirmé
    Pas mal une version payante entreprise, un peu comme Red Hat, ça va apporter du fric, des programmeurs en plus et beaucoup de code a tout l'open source

  6. #6
    Membre extrêmement actif
    1.
    Le coup de la version "personal" et de la version "entreprise", c'est juste un piège à con pour transformer LibreOffice en logiciel payant!

    Très vite, l'utilisateur constatera que les fonctions dont il a besoin ne seront présentes que dans la version "enterprise", que des bugs seront toujours présents dans la version "personal" alors qu'ils auront été corrigés depuis 10 ans dans la version "enterprise", etc...


    2. Ce qu'il y a de magnifique avec l'être humain est qu'il n'apprend rien du passé et qu'il refait inlassablement les même idioties parce qu'il se croit toujours plus malin que les autres: Quand Oracle a racheté les cendres de SUN et a voulu se faire de l'argent avec StarOffice, StarOffice a crevé en étant remplacé par LibreOffice!


    3. Le succès de LibreOffice ne dépend que de sa gratuité. Il suffit d'essayer la correction automatique de l'orthographe d'un texte pour se rendre compte que LibreOffice est incapable de corriger des erreurs basiques.

    Conclusion: Quand LibreOffice deviendra payant, les utilisateurs retourneront à l'original (payer pour payer, autant avoir un MSWord qui lui ne laisse pas passer 10 fautes par phrase lors d'une correction d'orthographe) ou passeront au successeur gratuit de LibreOffice qui ne fera pas long pour apparaître!

  7. #7
    Expert éminent sénior
    Je trouve que l'idée d'une version payante pour les entreprises et que ça reste gratuit pour les particuliers n'est pas mauvaise, mais pour que cela marche il faudrait que la version entreprise reste quand même clairement moins chère que Microsoft, et que les entreprises jouent le jeux, et ça c'est pas gagné.
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  8. #8
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    StarOffice a crevé en étant remplacé par LibreOffice!
    StarOffice a certes disparu mais le code libéré par Sun existe toujours sous le projet OpenOffice.

    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Il suffit d'essayer la correction automatique de l'orthographe d'un texte pour se rendre compte que LibreOffice est incapable de corriger des erreurs basiques.
    Les correcteurs d'orthographe ne font pas partie du coeur du logiciel.
    Ils sont fournis sous la forme d'extensions que l'on ajoute ou non suivant son souhait ou ses besoins.
    Rédacteur PHP / Delphi ADO / Novell / OpenOffice.org

    Inutile de m'envoyer vos questions par MP, je ne réponds que par le forum.

  9. #9
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Bidouille Voir le message
    StarOffice a certes disparu mais le code libéré par Sun existe toujours sous le projet OpenOffice.


    Les correcteurs d'orthographe ne font pas partie du coeur du logiciel.
    Ils sont fournis sous la forme d'extensions que l'on ajoute ou non suivant son souhait ou ses besoins.
    Libre à toi de faire dans l'encul... de mouche!

    1. OpenOffice comme LibreOffice sont des évolutions du code de StarOffice. C'est Oracle qui a renommé StarOffice en OpenOffice et a essayé d'en faire un produit commercialisé. Face à l'échec et au lancement de LibreOffice qui n'est rien d'autre qu'un fork de OpenOffice, Oracle a abandonné et a repassé le bébé à la fondation Apache.

    2. Quand on fait dans le traitement de texte, il faut un correcteur orthographique d'autant plus qu'aujourd'hui même des ingénieurs sont incapables de pondre un texte sans une demi-douzaine de fautes par phrase! La correction orthographique de LibreOffice se download sur le site de... LibreOffice donc en fait partie!!! Et que tu le veuilles ou non, LibreOffice ne fournit pas un correcteur orthographique valable!

    Je maintiens donc ma conclusion: Quand LibreOffice deviendra payant, on aura droit au fork du fork du fork de StarOffice ou MsWord!!!

  10. #10
    Expert éminent sénior
    Le meilleur correcteur c'est Antidote, et Antidote tu peux l’installer sur Libroffice.

    Les deux ne sont pas forcément liés, tu peux aussi utiliser le même Antidote sous office, sur les navigateurs, sur d'autres applications, etc...
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  11. #11
    Membre expert
    À voir la forme que cela prendra et la monétisation derrière.

    La force de LibreOffice est d'être une alternative gratuite couvrant 99,9% des besoins de 95% des utilisateurs de suites bureautiques (ceux qui n'ont pas une utilisation très avancée de ce genre de logiciels). Si la version gratuite continue à respecter cela alors il n'y aura aucune raison de s'inquiéter pour LibO en général.

    Après reste à voir ce que sera la version Entreprise. Je n'ai rien contre le fait que TDF exploite une version payante de LibO pour pouvoir survivre et assurer la survie de LibO d'une manière générale. On est encore loin d'une entreprise cotée en bourse qui veut faire payer un produit plus cher juste pour augmenter ses marges et faire plaisir à ses actionnaires. Si LibO Entreprise a pour but d'être plus royaliste que le roi MS Office alors qu'ils tentent leur chance et je leur souhaite de réussir. Mais si le but est de faire raquer tout le monde pour avoir un minimum décent alors LibO s'écroulera parce qu'il ne faut pas oublier que c'est la gratuité qui fait une partie de sa force. En l'état actuel des choses, quitte à payer alors autant prendre une licence MS Office avec Word, Powerpoint et surtout Excel.

    À voir aussi la monétisation. Perso je ne suis pas contre payer une licence LibO Entreprise, ne serait-ce que pour les soutenir, DU MOMENT QUE ça soit un paiement en une fois et non un abonnement explicite genre Office 365 ou bien déguisé comme pour les EDI de Jetbrains (malgré les perpetual fallback licences).
    "Ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait." Mark Twain

    Mon client Twitter Qt cross-platform Windows et Linux. (en cours de développement).

  12. #12
    Expert éminent sénior
    Ça peux être le même produit c'est le mode de Licence qui diffère selon la cible et l’utilisation. Oracle a essayé de faire de même avec MySQL mais il me semble que ça n'a pas marché parce que au final les entreprises ne voulaient pas payer pour MySQL.
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  13. #13
    Membre émérite
    Citation Envoyé par transgohan Voir le message
    Tout dépend de ce qu'ils décideront de ne pas mettre dans la version libre par rapport à la version payante.
    Pour grossir le trait et prendre une fonction toute bête si par exemple sur la version libre on ne pouvait pas mettre en gras le texte... Ce serait le fork assuré.
    Certaines fonctionnalités demandent des efforts de développement plus forts, et ne concernent pourtant qu'une minorité d'utilisateurs.
    On pourrait citer, pour se rapprocher du monde de l'entreprise : le support des formats de fichiers pour l'importation dans le document, conversion d'un .odt vers .[format proprio], etc.
    ...des fonctionnalités qui seraient soit absentes, soit réduite à un minimum.

    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    3. Le succès de LibreOffice ne dépend que de sa gratuité. Il suffit d'essayer la correction automatique de l'orthographe d'un texte pour se rendre compte que LibreOffice est incapable de corriger des erreurs basiques.
    Installe son extension "Grammalecte" qui te permettra de verifier, l'orthographe, la syntaxe, la conjugaison, les expressions, les pléonasmes, les répétition, les synonymes, etc.
    Par magie, LibreOffice deviendra finalement "sur-capable" que bien plus que ses concurrents. La même logique s'applique pour Mozilla Firefox.

    Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
    Le meilleur correcteur c'est Antidote, et Antidote tu peux l’installer sur Libroffice.
    Les deux ne sont pas forcément liés, tu peux aussi utiliser le même Antidote sous office, sur les navigateurs, sur d'autres applications, etc...
    Si tu bascules de MS Office vers Libre Office, c'est pas juste pour avoir du gratuit (sinon tu le crack), c'est aussi pour avoir quelque-chose de rudimentaire couvrant la globalité des cas d'usages sans se demander quelle contrepartie personnelle tu conscens à exposer.
    LibreOffice, contrairement à ce qui est dit plus haut, n'a pas été adopté que par sa gratuité, mais par le combo gratuit-Libre ...car si Mme Michu s'est finalement tourné vers LibreOffice, ce n'est pas parce qu'elle a sondé le web pour trouver un "traitement de texte" gratuit et matûre (terminologie qu'elle connait par-coeur), mais par-ce que tous les acteurs influant de sa vie concernant l'informatiques lui ont dit :
    " T'embêtes pas à payer à nouveau Microsoft, LibreOffice est largement suffisant, en plus il est gratuit, et c'est un logiciel libre --> 0 verrollage ! "
    Quand c'était pas la simple substitution de MS Office par LO lors de la réinstallation PC de la décade ...ou du nouveau PC.

    C'est avant tout VOUS, les passionnés d'informatiques, qui avez contribué au succès de LO, car c'est vous qui influencez les néophytes et vos compaires.
    La gratuité n'était qu'un argument pour le tester, puis sa matûrité, un argument pour le substituer à un autre ...sa licence libre est argument pour se décider !
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  14. #14
    Membre chevronné
    Citation Envoyé par Anselme45 Voir le message
    Libre à toi de faire dans l'encul... de mouche!
    Bonjour la mouche
    Rédacteur PHP / Delphi ADO / Novell / OpenOffice.org

    Inutile de m'envoyer vos questions par MP, je ne réponds que par le forum.

  15. #15
    Membre extrêmement actif
    Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
    Le meilleur correcteur c'est Antidote, et Antidote tu peux l’installer sur Libroffice.

    Les deux ne sont pas forcément liés, tu peux aussi utiliser le même Antidote sous office, sur les navigateurs, sur d'autres applications, etc...
    Antidote est un logiciel payant!

    Dans leur grande majorité, les utilisateurs choisissent LibreOffice pour sa gratuité. Il ne vont donc pas payer un logiciel externe pour compléter les faiblesses de LibreOffice!

    S'ils doivent payer, ils paieront pour MsWord muni d'un correcteur orthographique qui ne nécessite aucun installation supplémentaire!

  16. #16
    Expert éminent sénior
    Et après ? Vendre des services c'est mal ? toi aussi tu fais tout gratuitement ? Tu crois que développer Antidote ça n'a rien coûté ?

    Tu peux très bien avoir des besoins bureautiques tellement simples que Libroffice c'est déjà 100 fois trop puissants pour tes vrais besoins, donc aucune raison d'acheter office, mais avoir envie d'acheter Antidote pour ne pas avoir l'air d'un inculte quand tu écris un document, et essayer de faire croire que tu sais écrire en Français, chacun fait ses propres choix. 100 euros rentabilisé sur 5 ans ça fait 1,6 euros par mois, largement abordable pour un particulier et un coût insignifiant pour une entreprise, qui sera a même d'envoyer des communications correctes à ses clients.

    Microsoft Office à 100 euros par an ça reviens bien plus cher, donc la solution LibreOffice plus Antidote ça donne une meilleure solution globale pour presque 10 fois moins cher.
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  17. #17
    Membre émérite
    Si c'est juste pour écrire du français correct, l'extension Grammalecte (addon ici) suffit emplement.
    Bien que destiné au grand public, Antidote est un produit complet qui répond plus aux activités fortement textuelles : écrivain, traducteur, doctumentation, rédaction normative...
    Pour répondre "correctement" à un mail, ou rédiger une procédure, c'est peut-être un peu trop élaboré.
    La principale différence que je fais entre Antidote et Grammalecte, c'est que Grammalecte ne propose pas d'outils d'introspection, et est dédié au français (Antidote fait l'anglais en plus).

    Je préfère faire un don de 10-20€ à Grammalect et le réitérer, que payer un soft 100€ qui dépasse largement mes besoins... c'est entre autre ce qui m'a poussé vers LibreOffice.
    Un autre avantage d'un logiciel gratuit (et libre) c'est que si l'on arrête de payer, on est pas sujet à l'arrêt des mises à jour et mises à niveau.
    Pensez à utiliser les pouces d’appréciation, pour participer à la visibilité de l'apport d'un propos, ou l'intérêt que vous y prêtez... qu'il soit positif ou négatif.

  18. #18
    Expert éminent sénior
    Ok, donc avec Libroffice et Grammalecte il y a une solution totalement gratuite, donc pas utile de prendre office juste pour le correcteur, c'est bien ce que je disais.
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  19. #19
    Chroniqueur Actualités

    LibreOffice 7.0 est disponible avec la prise en charge de ODF 1.3, une meilleure compatibilité DOCX, XLSX
    LibreOffice 7.0 est disponible avec la prise en charge de ODF 1.3, une meilleure compatibilité DOCX, XLSX et PPTX
    ainsi que l'accélération basée sur Vulkan

    LibreOffice s'est longtemps proposé comme une alternative gratuite à Microsoft Office. Le logiciel dispose depuis peu d'une nouvelle version majeure, LibreOffice 7.0, qui s'accompagne d'un certain nombre de changements et d'améliorations clés, notamment une compatibilité grandement améliorée avec la suite de Microsoft. Les améliorations des performances proviennent de l'accélération basée sur le GPU Vulkan qui atterrit dans LibreOffice après le passage du code Cairo à la bibliothèque Skia de Google. Pour les fans de changement esthétique, il y a un nouveau look dans le thème d'icônes Sukapura, qui est le thème par défaut pour les utilisateurs de macOS. Mais ce ne sont là que quelques-uns des changements apportés à cette mise à jour majeure.

    Presque tous les composants de la suite bureautique ont été mis à jour dans LibreOffice 7.0, à commencer par Writer, l'outil de traitement de texte. Vous trouverez ici des améliorations apportées aux navigateurs pour se déplacer plus facilement dans les documents volumineux, et il est désormais possible d'afficher des signets en ligne dans le texte. Il existe également un support pour le texte semi-transparent, de meilleures citations et apostrophes, et lorsque vous créez des listes numérotées, il y a maintenant un remplissage pour une meilleure cohérence.

    La feuille de calcul de la suite, Calc, comprend plusieurs nouvelles fonctions pour la génération de nombres aléatoires non volatils ainsi qu'un accès facile à la somme automatique via un nouveau raccourci clavier.

    Dans les outils de présentation et graphiques, Impress et Draw, il y a moins de changements, mais il est désormais possible de générer des PDF beaucoup plus volumineux. Le support de texte semi-transparent se trouve également ici, et The Document Foundation derrière LibreOffice indique également que les indices reviennent à la valeur par défaut de 8 %.


    Le LibreOffice Project a annoncé une série de nouvelles fonctionnalités importantes comme la prise en charge d'OpenDocument Format (ODF) 1.3, le Moteur graphique Skia et l'accélération basée sur le GPU Vulkan pour de meilleures performances ainsi qu'une compatibilité soigneusement améliorée avec les fichiers DOCX, XLSX et PPTX :
    • Prise en charge de ODF 1.3 : OpenDocument, le format natif ouvert et normalisé de LibreOffice pour les documents bureautiques, a récemment été mis à jour vers la version 1.3 en tant que spécification du comité technique OASIS. Les nouvelles fonctionnalités les plus importantes sont les signatures numériques pour les documents et le chiffrement OpenPGP des documents XML, avec des améliorations dans des domaines tels que le suivi des modifications et des détails supplémentaires dans la description des éléments des premières pages, du texte, des nombres et des graphiques. Le développement des fonctionnalités ODF 1.3 a été financé par des dons à The Document Foundation.
    • Moteur graphique Skia et accélération basée sur le GPU Vulkan : Le moteur graphique Skia a été implémenté grâce au parrainage d'AMD, et est désormais la valeur par défaut sur Windows, pour des performances plus rapides. Skia est une bibliothèque graphique 2D open source qui fournit des API communes qui fonctionnent sur une variété de plateformes matérielles et logicielles, et peuvent être utilisées pour dessiner du texte, des formes et des images. Vulkan est une API graphique et de calcul de nouvelle génération avec un accès haute efficacité et multiplateforme aux GPU modernes.
    • Meilleure compatibilité avec les fichiers DOCX, XLSX et PPTX : DOCX enregistre désormais en mode natif 2013/2016/2019, au lieu du mode de compatibilité 2007, pour améliorer l'interopérabilité avec plusieurs versions de MS Office, sur la base de la même approche Microsoft. L'exportation vers des fichiers XLSX avec des noms de feuille de plus de 31 caractères est désormais possible, ainsi que l'exportation de cases à cocher dans XLSX. Le message « Erreur de contenu non valide » a été résolu lors de l'ouverture de fichiers XLSX exportés avec des formulaires. Enfin, des améliorations ont été apportées au filtre d'importation / exportation PPTX.


    Vous pouvez voir quelques-uns des faits saillants de la dernière version dans la vidéo ci-dessous:


    L'équipe assure que LibreOffice offre le plus haut niveau de compatibilité dans l'arène des suites bureautiques, à partir de la prise en charge native du format OpenDocument (ODF), avec de meilleures fonctionnalités de sécurité et d'interopérabilité par rapport aux formats propriétaires, à une prise en charge presque parfaite des fichiers DOCX, XLSX et PPTX.

    Avec la sortie de la première Release Candidate de sa suite bureautique en version 7.0, certains utilisateurs n’ont pas manqué de signaler leur surprise lorsqu’ils ont vu sur l’écran de chargement la mention « Personal Edition ». Pour certains, c'était le signe qu'une version payante de LibreOffice se prépare. Par le biais de Mike Saunders, le conseil d’administration de la Document Foundation a tenté de rassurer les utilisateurs et n’a pas manqué de s’excuser par la suite pour le malentendu :
    • aucun des changements évalués n'affectera la licence, la disponibilité, les utilisations autorisées et/ou la fonctionnalité. LibreOffice sera toujours un logiciel libre et rien ne change pour les utilisateurs finaux, les développeurs et les membres de la communauté.
    • La mention « Personal Edition » fait partie d'un plan marketing plus large de 5 ans que nous préparons, et il a pour but de différencier le LibreOffice actuel, gratuit et soutenu par la communauté d'un ensemble de produits et services LibreOffice Enterprise fournis par les membres de notre écosystème. Le plan marketing est toujours en cours d'élaboration et de discussion, nous sommes donc impatients de recevoir et d'évaluer vos commentaires!

    Avec la sortie de cette version, la suite bureautique n'a effectivement pas changé de licence. La Document Foundation ne fournit aucun support technique aux utilisateurs, bien qu'ils puissent obtenir de l'aide d'autres utilisateurs sur les listes de diffusion et le site Web Ask LibreOffice.

    Pour les utilisateurs en entreprise, The Document Foundation indique dans un billet que :

    « Pour les déploiements de classe entreprise, TDF recommande fortement de s'approvisionner en LibreOffice auprès de l'un des partenaires de l'écosystème, pour obtenir des versions prises en charge à long terme, une assistance dédiée, de nouvelles fonctionnalités personnalisées et d'autres avantages, y compris des SLA (Service Level Agreements) à cette adresse. Le travail effectué par les partenaires de l'écosystème fait partie intégrante de la technologie LibreOffice.

    « Pour les migrations à partir de suites bureautiques propriétaires et de formations, le support professionnel doit provenir de professionnels certifiés qui fournissent des services à valeur ajoutée qui étendent la portée de la communauté au monde de l'entreprise et offrent aux DSI et aux responsables informatiques une solution conforme aux offres propriétaires. Voici la page de référence.

    « En fait, LibreOffice - grâce à sa base de code mature, à son riche ensemble de fonctionnalités, à sa prise en charge solide des normes ouvertes, à son excellente compatibilité et aux options de support à long terme de partenaires certifiés - représente la solution idéale pour les entreprises qui souhaitent reprendre le contrôle de leurs données et se libérer du verrouillage du fournisseur. »

    LibreOffice est désormais disponible sur tous les principaux systèmes d'exploitation de bureau. Cela inclut Windows, macOS, Linux et ChromeOS. Vous pouvez également exécuter LibreOffice à partir du cloud avec LibreOffice Online. Collabera, qui propose des serveurs LibreOffice aux entreprises du cloud, prend également en charge les instances LibreOffice Online pour Debian, Ubuntu, CentOS, openSUSE, les machines virtuelles Univention et les images Docker

    Télécharger LibreOffice 7.0

    Source : The Document Foundation
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  20. #20
    Membre extrêmement actif
    moi je suis content de LO. Au début c'était la guerilla avec ce soft, mais ils ont fait des progrès et ça se voit. Je ne peux que lui souhaiter de trouver un modèle stable.

###raw>template_hook.ano_emploi###