Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Etudes Discussion :

Formation professionnelle reconnue ?


Sujet :

Etudes

  1. #1
    Membre du Club
    Formation professionnelle reconnue ?
    Bonjour,

    Je suis à la recherche d'une formation professionalisante pour une reconversion dans l'informatique (orienté base de donnée ou big data), on trouve beaucoup d'info mais surtout beaucoup de conneries et de publicités mensongères. J'aimerai donc des avis de pro si possible.

    Je suis rapidement tombé sur les parcours openclassroom, beaucoup d'avantages: financé par pole emploi, en ligne à distance, RNCP bac+5 https://openclassrooms.com/fr/paths/...data-scientist , programme adapté à l'entreprise etc. Mais quand je leur ai demandé les chiffres de l'insertion professionnelles ils ont été incapables de me les fournir... étrange pour des gens qui se vantent de placer leurs gens en 6 mois max avec des salaires mirobolants (et bidons).... Qui plus est ces chiffres sont obligatoires pour des formations inscrites RNCP....

    Auriez-vous d'autres formations plus sérieuses à me conseiller en gsbdd ou big data ?

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Master Big Data, Data Science, ou à défaut Master MIAGE.
    Au préalable, Licence info ou DUT info.
    Ne prenez pas la vie au sérieux, vous n'en sortirez pas vivant ...

  3. #3
    Membre du Club
    merci du retour rapide

    Sauf que je suis en reconversion pro, je n'ai pas le temps ni les moyens de refaire des études (j'ai fait mécanique et productique + spécialité amélioration industrielle/logistique, il faudrait tout reprendre depuis le début c'est impossible)

    Je cherche une formation plus professionalisante et orientée métier et non généraliste comme un master.

  4. #4
    Membre confirmé
    Le big Data est un domaine de spécialisation à mon sens d'une formation plus généraliste...
    Je suis très méfiant des formations courtes délivrant des pseudos bac + 5...

  5. #5
    Membre du Club
    Je comprend tout à fait, mais en France on est très attaché au diplôme, je pense que c'est l'unique but de ce genre de formation.

    Après dans l'absolu personnellement je m'en fiche pas mal de leur pseudo bac+5 ce n'est pas forcément ce que je recherche, ce n'était d'ailleurs qu'un exemple.

    Je préfère aujourd'hui une formation professionnelle reconnue qui permet d'être opérationnel rapidement.

    J'ai assez fait d'études pour savoir qu'un master (ni même une école d'ingénieur pour mon cas) ne permet d'être opérationnel.

  6. #6
    Membre confirmé
    Ce que tu oublies, c'est que cette branche de l'informatique (le développement et l'analyse en général) est un métier très intellectuel et technique.

    Aurais-tu confiance en un médecin qui te dirait : j'ai fait 1 an de médecine en accéléré ?

    Le développement, les bases de données sont remplies de concepts qui doivent être appris. C'est facile de faire des bases de données et des requêtes... Plus compliqué d'en faire des rigoureuses et performantes... Pour ça il faut apprendre les concepts de formes normales, de jointures, des procédures et fonctions stockées, des Index.. Avec les index, il faut comprendre le principe des arbres B, de la complexité logarithmique...

    Bref, c'est "hype" de faire de l'informatique et il y a de la demande. Toutes ces écoles promettent Monts et merveilles mais la réalité c'est que la confrontation avec les besoins de l'entreprise est souvent cruelle.
    Un très bon article au passage : https://start-lesechos-fr.cdn.amppro...fr/amp/1217682

    Quand je recrute un junior, je laisse sa chance à des personnes issues de ces formations. Mais dans la mesure où elles réclament un salaire similaire à une personne issue de formation plus académique (bts, dut, lpro, master/ingénieur), j'attends d'elles qu'elles soient à un niveau correspondant... Ce qui n'est quasiment jamais le cas...

  7. #7
    Membre éprouvé
    Bonjour,

    Et pourquoi ne pas te former en parallèle de ton travail actuel ? Tu pourrais ainsi te permettre une formation plus longue, valorisée par un vrai diplôme (par opposition à un titre RNCP), sans perdre toute ta qualité de vie, tes revenus, sans faire un trou sur ton CV. Bref, les avantages sont innombrables

    Pour le côté non opérationnel des masters (et autres diplômes d'Etat), tu as raison. L'intérêt dans ce cas est de chercher un job dans le domaine qui t'intéresse pendant que tu étudies. Ainsi, tu te forges ton profil spécialisé avant même la fin de tes "études", et tu deviens largement plus adaptable et "réemployable" que si tu suivais une formation courte qui ne t'enseigne que l'utilisation d'un outil particulier.

    Quelques idées :
    http://www.e-miage.fr/site_emiage_public/ (accès à bac+2)
    http://formation.cnam.fr/rechercher-...n-1003896.kjsp (accès à bac+2 mais d'autres formations existent depuis le niveau bac)
    https://ctu.univ-fcomte.fr/filiere-informatique (accès à bac+2)
    http://mbds-fr.org/ (accès à bac+4)
    https://www.ied.univ-paris8.fr/?-Lic...-Informatique- (accès avec le bac)
    https://www.cned.fr/inscription/8tsi1dix (accès avec le bac)

  8. #8
    Membre confirmé
    Citation Envoyé par -FloT- Voir le message
    Bonjour,

    Et pourquoi ne pas te former en parallèle de ton travail actuel ? Tu pourrais ainsi te permettre une formation plus longue, valorisée par un vrai diplôme (par opposition à un titre RNCP), sans perdre toute ta qualité de vie, tes revenus, sans faire un trou sur ton CV. Bref, les avantages sont innombrables

    Pour le côté non opérationnel des masters (et autres diplômes d'Etat), tu as raison. L'intérêt dans ce cas est de chercher un job dans le domaine qui t'intéresse pendant que tu étudies. Ainsi, tu te forges ton profil spécialisé avant même la fin de tes "études", et tu deviens largement plus adaptable et "réemployable" que si tu suivais une formation courte qui ne t'enseigne que l'utilisation d'un outil particulier.

    Quelques idées :
    http://www.e-miage.fr/site_emiage_public/ (accès à bac+2)
    http://formation.cnam.fr/rechercher-...n-1003896.kjsp (accès à bac+2 mais d'autres formations existent depuis le niveau bac)
    https://ctu.univ-fcomte.fr/filiere-informatique (accès à bac+2)
    http://mbds-fr.org/ (accès à bac+4)
    https://www.ied.univ-paris8.fr/?-Lic...-Informatique- (accès avec le bac)
    https://www.cned.fr/inscription/8tsi1dix (accès avec le bac)
    Je suis tout à fait en phase avec toi. Après il faut prendre le temps de le faire :-).
    Perso, j'ai passé mon diplômé d'ingé au Cnam 10 ans après la fin de mes études initiales (DUT Info et LPro Info)

  9. #9
    Membre du Club
    Impossible de faire une formation continue avec mon travail actuel. J'ai de très nombreux déplacements toute l'année (9 mois sur 12 environ) qui est incompatible avec une formation, même à distance. Sans compter la fatigue et le volume horaire.

    Je n'arrive même pas à aller au sport une fois dans la semaine alors un diplôme...

    Dans tous les cas la rupture conventionnelle est signée donc plus de retour en arrière.

  10. #10
    Membre du Club
    De plus c'est trop tard dans l'année pour récupérer d'ici septembre, il y a quelques mois on m'a dit "faut être demandeur d'emploi pour faire une demande on peut rien pour vous" Et quand je serais demandeur d'emploi on va me dire "Ah mais c'est trop tard fallait anticiper... "

    Je veux bien qu'en France on privilégie les études universitaires classiques plutôt que l'expérience pour un tas de raisons que vous avez invoqué. C'est rassurant pour les recruteurs qui n'ont pas le temps de se renseigner sur le contenu de chaque formation indépendamment.

    Mais on va pas me dire qu'il n'existe pas de formations professionnelles correcte adaptée au marché... Surtout vu le business que c'est la formation et les sommes folles mises par l'État.

  11. #11
    Membre confirmé
    Une formation ultra courte pour intégrer un métier ultra pointu... ben si, des correcte ça n'existe pas.
    Mais ça n'a rien à voir avec le côté études universitaires vs expériences... j'ai embauché des gens qui n'avaient pas forcément beaucoup de diplômes mais de l'expérience. Rien à voir avec le côté formation courte non diplômante...

    Comme tu le dis toi même, c'est un business... et ces "écoles" en sont tout à fait conscients... Il y a à boire et à manger dans ce milieu.

  12. #12
    Membre éprouvé
    Il y a plein de choses là

    Je n'arrive même pas à aller au sport une fois dans la semaine alors un diplôme...
    Ah ouais, moi c'est pareil pour le sport... Mais c'était déjà vrai avant...

    Dans tous les cas la rupture conventionnelle est signée donc plus de retour en arrière.
    Ah ben ça clôt la discussion ! Mais du coup ça emmène plein de questions : quel temps tu as à consacrer à ta formation ? Je veux dire aussi bien en durée totale qu'en heures quotidiennes. Tu as quoi comme formation à la base, tu pars de quel niveau ? Si tu es ingénieur logisticien c'est pas tout à fait pareil que si tu as un CAP. La formation d'OpenClassroom que tu regardes demande un niveau bac +2 en mathématiques. Et quel est ton niveau en bases de données ? En informatique ? Est-ce que tu as déjà bricolé des choses dans ton coin ? D'où te vient cette envie de reconversion ?

    ... et puis bon, j'insiste un peu, mais pourquoi ne pas trouver un autre job plus tranquille, genre temps partiel, en attendant de finir ta formation ? Après tout, le blocage est dans ton job, mais tu es en train de quitter ce job donc... y'a plus de blocage, si ?

    en France on privilégie les études universitaires classiques plutôt que l'expérience
    En France, on privilégie les deux. Si on demande à un recruteur s'il privilégie les diplômes ou l'expérience, sa réponse sera à coup sûr "Oh que oui !" En fait, il faut une bonne formation universitaire, de niveau bac +5. Et 5 ans d'expérience. Être mobile, motivé, flexible, engagé, avoir 25 ans (+ / - 6 mois) (comment ça on ne peut pas avoir bac + 5 et 5 ans d'expérience à 25 ans ?), avoir deux ou trois enfants et / ou être un homme (les congés maternité tu comprends...), parler anglais couramment, une deuxième langue est un plus, être un communicant de talent, être heureux avec un SMIC... J'en oublie... Imagine un peu la progéniture d'un mouton croisé avec un mille-pattes. Voilà, tu tiens le profil idéal. Si par le plus grand des hasards ils ne trouvaient pas cette personne alors il voudraient bien regarder ton CV.

    Surtout vu le business que c'est la formation et les sommes folles mises par l'État.
    La question se pose effectivement.

    De plus c'est trop tard dans l'année pour récupérer d'ici septembre
    Les formations universitaires commencent en septembre / octobre. C'est donc un peu tard pour certaines en effet, mais pas pour toutes. Pour reprendre l'exemple du CNAM que je connais bien, tu peux aller les voir en septembre et ils pourront t'inscrire. Après, si tu veux mobiliser ton CPF ou te faire financer, ça prend plus de temps. Personne ne lâche des milliers d'euros aussi facilement. Je ne sais pas combien de temps ça prend, là-dessus d'autres membres du forum seront peut-être plus au courant que moi. Mais effectivement, on marche un peu sur la tête si on veut vraiment remplir toutes les conditions.

    il y a quelques mois on m'a dit
    Qui est "on" ? Le propriétaire du fameux phare ? Et à quelle question répondait-il ? C'est toujours bon d'avoir plusieurs avis sur ce genre de question en tout cas, les réponses qu'on obtient variant de manière assez drastique suivant l'interlocuteur...

    Une formation ultra courte pour intégrer un métier ultra pointu...
    Tout est dit.

    Ne désespère pas pour autant, ce que tu veux ne semble pas inatteignable. Déjà, tu as un métier aujourd'hui. Tu as un savoir, un savoir-faire, de l'expérience, des diplômes, et cela peut intéresser des employeurs. Tu peux tenter une migration en douceur vers l'informatique en te servant de ton métier actuel comme levier.
    Tu disais aussi que :
    j'ai fait mécanique et productique + spécialité amélioration industrielle/logistique, il faudrait tout reprendre depuis le début
    Je n'en suis pas si sûr. Si tu as un bac +2 dans un domaine scientifique, le CNAM t'ouvre les portes de la L3 moyennant la validation de deux unités de reconversion. Et là encore, ce n'est qu'un exemple que je connais bien, mais d'autres étudierons probablement ton dossier plus en détail.

    ...

    ... Et avant de poster mon message je viens de regarder un de tes anciens messages. Fondamentalement ça change pas grand chose, à part que ton profil t'ouvre un paquet de portes. Concrètement, ça change que tu peux oublier mes questions du début

  13. #13
    Membre du Club
    Déjà merci pour le temps consacré et les réponses très complètes.

    Je peux retrouver du travail dès septembre, j'ai des propositions mais j'ai le chômage + des économies qui pourrait me suffire pour vivre le temps de me former(hors région parisienne). Donc je peux être à plein temps sur de la formation, techniquement et professionnellement une alternance reste le top.

    Je me donne un an pour être employable.

    Niveau expérience j'ai conçu une "GMAO" (je met entre guillemet car c'est un outil maison loin d'un vrai produit fini) de ma société mais je ne l'ai pas développé, puis on l'a migré dans plusieurs agences en europe. Globalement le projet a intéressé du monde et leur a facilité la vie et surtout le suivi (dans le cadre d'une démarche iso), j'ai juste suivi des ressources présentes ici pour avoir des bases SQL car à l'origine je voulais tout faire moi même mais je n'avais pas le temps. Au final tout a été fait par des vrais devs.

    Oui je peux me servir de mon expérience pour faire la transition mais ma question c'est justement comment concrètement ? J'ai bien identifié la direction maintenant c'est le début du sentier que je n'arrive pas à trouver. J'ai contacté un conseiller en évolution professionnelle et honnêtement ils ne connaissent pas très bien, à part me donner des plaquettes j'ai bien moins avancé qu'avec un sujet ici (et pourtant il faut 1 mois pour avoir un rdv !)

    Ok pour une licence au CNAM, maintenant dans la même logique que pour les formations RNCP ci-dessus que ce n'est pas des licences très prestigieuses, que ça a moins bonne réputation qu'une licence "normale" etc.

    Ensuite c'est "que" bac+3, aujourd'hui ça ferme beaucoup de porte et on perd énormément de salaire rien qu'à cause de ça. Et je l'ai vécu personnellement, j'avais postulé à un poste de technicien, au final on m'a embauché comme "ingénieur" (donc cadre avec tout ce que cela implique), j'avais les mêmes responsabilités mais 1/3 de paye en moins (oui oui 1/3) pour ça que je me pose la question si le RNCP bac+5 bidon (parce qu'il est bidon ça j'en suis sur) ne permet pas d'éviter ce genre d'écueil.

    Le niveau bac+2 en mathématiques je l'ai largement, pour la formation d'openclassroom c'est rien de très compliqué en plus c'est juste des bases d'algèbre linéaire et de stats. Peut être un peu de RO.

    Dans l'absolu je préférerai même aucune certification de "niveau" bac+ 185 mais une formation reconnue pour les compétences qu'elle apporte dans la profession.

    ça existe dans mon travail actuel, si je dis je suis certified partner pour cette gamme de produits (leader) c'est que je suis expert et que je les connais par coeur, quand j'interviens sur la machine c'est comme si c'était le fabriquant. ça ne vaut rien mais tout le monde connait.

  14. #14
    Membre émérite
    Salut, visiblement tu ne peux pas viser un doctorat, tu n'as plus le temps pour ça donc il te reste un positionnement très technique sur, comme tu le dis, le big data.

    Le problème que tu vas avoir est le défaut d'expérience: c'est très difficile de se positionner sur le l'Hadoop, spark ... sans expérience.

    Idéalement il te faudrait une formation avec un stage à matière (= consistant) ou en alternance avec des gens expérimentés.

    En l'Etat sans avoir de la chance et bénéficier de ce genre de formation (en alternance) je ne suis pas très optimiste sur ton employabilité dans le secteur dans un an.

    Pour les maths, oublie, c'est intéressant au niveau doctorat, pour les aspects plus techniques de volumétrie et vraiment informatique ces compétences ne sont pas demandées. Je parle en connaissance de cause: je fais de l'info de gestion et ai un bac+5 en maths: donc la pénurie dans ce secteur n'existe pas du tout. On recherche surtout du techos en info avec la connaissance produit qui va avec.

    Si le virus refait des siennes en Octobre, ce sera pire et on sent déjà une tendance des ssiis à se positionner sur des gens qui savent faire. Quand je parle un peu de maths, écart-type, fonction Z-score, c'est toujours si on ne me raccroche pas au nez ou si je n'entends pas des bâillements car ces compétences ne sont pas recherchées par les ssiis.

    A+

  15. #15
    Membre du Club
    Merci de ton témoignage. J'ai bien compris qu'il fallait faire une formation orientée métier, et de préférence en alternance, c'est justement ce que je demande depuis le début !

  16. #16
    Membre émérite
    Ton projet n'est viable que si tu trouves une entreprise avec les besoins et competences. Le milieu de la Data c'est soit du junior qui débute et fait de l'extraction, monte en compétence sur un produit, soit de l'expérimenté Hadoop etc, soit du docteur sur un marché de niche. Je pense que c'est une voie qui s'attaque jeune ou si on a une opportunité dans une entreprise. Avec une RC tu ne feras pas partie des profils aides par Pôle Emploi surtout en ce moment. La formation OC n'est pas assez orientée produit, tu ne seras pas employable.
    A+

  17. #17
    Membre émérite
    Citation Envoyé par Vitaliq Voir le message
    J'ai assez fait d'études pour savoir qu'un master (ni même une école d'ingénieur pour mon cas) ne permet d'être opérationnel.
    Tout à l'heure j'ai répondu sur mon mobile. Ce soir, je complète.

    Pourquoi je ne suis pas optimiste:

    -ta remarque laisse sous-entendre que tu as un bon niveau d'études, en plus tu quittes volontairement ton emploi. Tu n'as aucune chance d'être aidé par Pôle Emploi et si c'est comme moi en 2013 et que tu es cadre ils vont t'envoyer vers Var ou Ingeus avec des méthodes agressives et tu seras obligé de chercher dans ce que tu sais faire. De plus attends toi à devoir prendre ton téléphone quand tu es au WC pour ne pas louper les appels de Pôle Emploi.

    -des formations qui te permettent de rebondir en data: je n'y crois pas du tout sauf si tu as un réseau et que tu peux faire ta formation dans une entreprise avec des personnes ayant les compétences. C'est la seule fenêtre valable bien au-delà de l'aspect formation pour une personne adulte et bien ancrée dans la vie active.

    Balaie les annonces d'emploi et regarde déjà ce à quoi tu pourrais postuler. Cela fait un an que je lis les annonces pour me reconvertir et à mon âge je vois que ce n'est pas du tout pour moi: soit de la requetouille ou du reporting avec un salaire bas, soit des annonces trop technique branchées bases de données qui ne m'intéressent pas et pour lesquelles je n'ai pas les compétences, soit des annonces de haut standing qui nécessitent d'avoir un doctorat.

    Les formations avec un contenu mathématique, on le fait jeune et on a de la marge pour attaquer la partie technique mais quand on est un adulte il y a peu de chance que ça te permettre de te reconvertir sereinement.

    Je pense que tu es tombé dans le piège de la RC dans lequel je suis moi-même tombé mais dans 2 ans il y a de fortes chances pour que tu ne doives te rabattre vers ce que tu connais et même avant. L'informatique, comme les autres branches, ça demande de l'expérience et c'est ça qui prime. C'est pour ça que je ne conseille pas la RC mais de continuer à bosser et d'évoluer dans ce qu'on sait faire.

    Il y a de l'offre en Data pour des inexpérimentés mais les offres sont plus adressées à des gens jeunes et ça se voit aux formulations des annonces.

    A+

  18. #18
    Expert confirmé
    Citation Envoyé par Vitaliq Voir le message
    J'ai assez fait d'études pour savoir qu'un master (ni même une école d'ingénieur pour mon cas) ne permet d'être opérationnel.
    Visiblement tu n'as pas fait de master en informatique, donc comment sais-tu que "ça ne permet pas d'être opérationnel" ?

  19. #19
    Membre du Club
    Citation Envoyé par olivier50 Voir le message
    Tout à l'heure j'ai répondu sur mon mobile. Ce soir, je complète.

    Pourquoi je ne suis pas optimiste:

    -ta remarque laisse sous-entendre que tu as un bon niveau d'études, en plus tu quittes volontairement ton emploi. Tu n'as aucune chance d'être aidé par Pôle Emploi et si c'est comme moi en 2013 et que tu es cadre ils vont t'envoyer vers Var ou Ingeus avec des méthodes agressives et tu seras obligé de chercher dans ce que tu sais faire. De plus attends toi à devoir prendre ton téléphone quand tu es au WC pour ne pas louper les appels de Pôle Emploi.

    -des formations qui te permettent de rebondir en data: je n'y crois pas du tout sauf si tu as un réseau et que tu peux faire ta formation dans une entreprise avec des personnes ayant les compétences. C'est la seule fenêtre valable bien au-delà de l'aspect formation pour une personne adulte et bien ancrée dans la vie active.

    Balaie les annonces d'emploi et regarde déjà ce à quoi tu pourrais postuler. Cela fait un an que je lis les annonces pour me reconvertir et à mon âge je vois que ce n'est pas du tout pour moi: soit de la requetouille ou du reporting avec un salaire bas, soit des annonces trop technique branchées bases de données qui ne m'intéressent pas et pour lesquelles je n'ai pas les compétences, soit des annonces de haut standing qui nécessitent d'avoir un doctorat.

    Les formations avec un contenu mathématique, on le fait jeune et on a de la marge pour attaquer la partie technique mais quand on est un adulte il y a peu de chance que ça te permettre de te reconvertir sereinement.

    Je pense que tu es tombé dans le piège de la RC dans lequel je suis moi-même tombé mais dans 2 ans il y a de fortes chances pour que tu ne doives te rabattre vers ce que tu connais et même avant. L'informatique, comme les autres branches, ça demande de l'expérience et c'est ça qui prime. C'est pour ça que je ne conseille pas la RC mais de continuer à bosser et d'évoluer dans ce qu'on sait faire.

    Il y a de l'offre en Data pour des inexpérimentés mais les offres sont plus adressées à des gens jeunes et ça se voit aux formulations des annonces.

    A+

    Ok mais du coup on ne peut se reconvertir dans rien du tout à ce compte car tout demande de l'expérience.

    J'ai bien pris en compte vos remarques, j'abandonne l'idée du big data en france. Je pense plutôt revenir sur ce que j'avais en tête à la base: gestion de base de données/ ERP dans le domaine industriel orienté produit mais je dois définir la nature exacte du métier (administration, fonctionnel, conseil, expertise) et trouver la formation adéquate.

    Quitte à être "enfermé" dans un produit (SAP, SQL server etc)

  20. #20
    Membre du Club
    Citation Envoyé par SimonDecoline Voir le message
    Visiblement tu n'as pas fait de master en informatique, donc comment sais-tu que "ça ne permet pas d'être opérationnel" ?
    Parce que je travaille dans une entreprise spécialisée dans le numérique et dans l'intégration logicielle (et hardware dans ma partie) donc je connais beaucoup de dev, je travaille avec des dev, dont plusieurs sortis d'écoles qui ne savaient rien faire malgré une école prestigieuse. J'en connais aussi en dehors personnellement ainsi que dans des dizaines d'autres spécialités hors informatique + des écoles d'ingénieurs.

    Aucun master n'est véritablement opérationnel (bon il doit bien exister des cas particuliers où c'est le cas) ce qui est normal car il doit rester généraliste.