Le télétravail a stimulé l’investissement dans la cybersécurité au premier trimestre 2020,
selon Canalys, qui table sur une réduction de la croissance sur les 12 prochains mois

D’après un rapport de Canalys, le marché mondial de la cybersécurité a connu une hausse de 9,7 % sur un an au premier trimestre de 2020. Cette augmentation a été portée par la mise en place du télétravail suite à la crise du Covid-19. Toutefois, le cabinet de recherche précise que la tendance va s’inverser au cours des 12 prochains mois.


« Le passage sans précédent au travail à distance à partir de mars a entraîné une forte demande de sécurité des terminaux pour protéger les nouveaux ordinateurs portables déployés par les entreprises, ainsi que les appareils appartenant aux consommateurs utilisés dans le cadre des mesures de continuité des activités », analyse Matthew Ball, analyste en chef chez Canalys.

Dans le détail, 10,4 milliards de dollars ont été investis dans la sécurité du réseau, des terminaux, des données, du Web et des e-mails, ainsi que dans l’analyse de la vulnérabilité et de la sécurité, durant les trois premiers mois de 2020. Du côté des fournisseurs, c’est Cisco qui arrive en tête avec 9,1 % de parts de marché, devant Palo Alto Networks (7,8 %), Fortinet (5,9 %), Check Point (5,4 %) et Symantec (4,7 %).


« Les ventes de produits de sécurité pour les points d'accès ont augmenté de 16,9 % pour représenter 15,4 % du marché total de la cybersécurité. Cette forte croissance s'est poursuivie au deuxième trimestre, alors que de plus en plus de pays ont mis en place des mesures de confinement. Mais la sécurité des réseaux n'a augmenté que de 4 %, car l'activité de certains fournisseurs de matériel informatique a été affectée par les contraintes de la chaîne d'approvisionnement. En outre, de nombreuses organisations ont pu soit mieux utiliser l'accès au réseau existant grâce à des engagements de service, soit augmenter la capacité grâce à des licences supplémentaires plutôt que de construire de nouvelles infrastructures de sécurité réseau. La sécurité du web et du courrier électronique a augmenté de 13,8 % d'une année sur l'autre, les organisations ayant continué à développer leur utilisation des services basés sur le cloud et des applications de type "software-as-a-service", dont Office 365 », ajoute Matthew Ball.

Les fournisseurs ont rapidement réagi à la crise, permettant notamment aux entreprises de sécuriser temporairement les nouveaux télétravailleurs, analyse Canalys. Cisco a par exemple décidé d’étendre les licences gratuites de ses produits Umbrella, Duo Security et AnyConnect Secure Mobility Client aux clients existants et aux nouveaux clients. De son côté, Palo Alto Networks a lancé sa branche de services financiers pour offrir des facilités de paiement, en plus des essais gratuits de 90 jours pour ses offres GlobalProtect. Pour sa part, Trend Micro a décidé d’offrir son produit Maximum Security gratuitement pendant six mois aux télétravailleurs qui utilisent leurs propres appareils.

« Les fournisseurs qui ont rapidement soutenu leurs clients existants et nouveaux pendant la période de confinement auront tout à gagner une fois que les organisations auront réévalué et redéfini les priorités de leurs stratégies de cybersécurité. Les travailleurs seront plus décentralisés et travailleront à partir de plusieurs lieux de travail après le COVID-19. Cela a des implications sur le type de solutions de cybersécurité nécessaires, en mettant davantage l'accent sur la sécurité dans les nuages, la confiance zéro et l'automatisation des politiques », explique Ketaki Borade, analyste chez Canalys.

Toutefois, le cabinet de recherche estime que la croissance ne va pas durer car les budgets informatiques sont réévalués pour tenir compte des difficultés économiques que rencontrent les entreprises.

« Le passage d'une croissance élevée à une croissance faible affectera tous les fournisseurs. Les fournisseurs soutenus par des fonds de capital-investissement chercheront à réduire encore leurs coûts, tandis que les start-ups accéléreront leurs plans de sortie, donnant aux plus grands fournisseurs la possibilité d'acquérir des technologies émergentes et d'accélérer leurs stratégies. Les partenaires de distribution et les clients devront évaluer avec soin les fournisseurs avec lesquels ils travaillent, en termes de soutien et d'investissement, pour répondre à l'évolution de leurs besoins », précise Ketaki Borade.

Source : Canalys

Et vous ?

Que pensez-vous de ces chiffres et de ces estimations ? Les trouvez-vous pertinents ou pas ?

Voir aussi :

Sept fournisseurs de services de cybersécurité obtiennent le statut de champion, dans la matrice de leadership 2020 en matière de cybersécurité de Canalys
84 % des organisations veulent continuer à fonctionner en mode télétravail, mais la plupart ne sont pas équipées pour le faire en toute sécurité d'après un rapport de Bitglass
Moins d'un cinquième des organisations parviennent à arrêter efficacement les cyberattaques, selon un rapport
Cybersécurité : hausse de 45 % pour les solutions de clouds publics et « en tant que service » au 1T2019, selon Canalys
Les DSI des gouvernements comptent investir en priorité dans l'analyse des données et la cybersécurité en 2019, d'après une enquête de Gartner