Gartner : les dépenses mondiales des utilisateurs pour les solutions de conférence Web basées sur le cloud vont augmenter de près de 25 % en 2020,
mais la croissance va s'essouffler l'an prochain

Les restrictions imposées par la pandémie du Covid-19 sont susceptibles d'être un facteur clé de la croissance des dépenses des utilisateurs mondiaux en matière de systèmes de conférence en ligne basés sur les infrastructures cloud, qui devrait atteindre 24,3 % en 2020, selon une prévision du cabinet d'analyse Gartner.

Le rapport d’analyse des prévisions de Gartner portant sur les communications unifiées dans le monde entier prévoit fondamentalement que : si le marché mondial du travail accroîtra la base d'utilisateurs de conférences dans le cloud tout au long de 2020, la croissance s'atténuera en 2021, car les effets durables d'une main-d'œuvre éloignée rendront les services de conférence courants.

Cette situation reflète un certain nombre de rapports récents, qui prédisent que le travail à domicile et le télétravail deviendront la nouvelle norme, la vidéoconférence étant au cœur de ce nouveau modèle. Gartner prévoit que, d'ici 2024, les réunions en personne ne représenteront plus que 25 % des réunions d'entreprise, contre 60 % avant la pandémie, en raison du télétravail et de l'évolution démographique de la main-d'œuvre.

En conséquence, ont déclaré les analystes, il y a une demande accrue pour un accès pratique à la vidéoconférence et à d'autres outils de collaboration.


L'étude estime que les dépenses des utilisateurs pour les conférences dans le cloud atteindront 4,1 milliards de dollars en 2020, contre 3,3 milliards de dollars en 2019. Il s'agit de la deuxième catégorie en plus forte croissance sur le marché des communications unifiées, derrière les dépenses pour la téléphonie dans le cloud, qui devraient atteindre 16,8 milliards de dollars en 2020.

« Les investissements dans la collaboration dans le cloud vont stimuler la baisse du marché des communications unifiées, car les initiatives de travail à distance, impulsées par l'épidémie du Covid-19, favorisent l'adoption des conférences et la croissance du marché », a déclaré Megan Fernandez, analyste senior chez Gartner.

Pourtant, les dépenses globales des utilisateurs du marché des communications unifiées devraient diminuer de 2,7 % en 2020 et retrouver la voie de la croissance en 2021, à mesure que les initiatives de téléphonie dans le cloud reprendront de l'ampleur. L'adoption de la téléphonie dans le cloud devrait connaître un "push and pull" en 2020, avec une forte baisse des investissements dans la téléphonie dans les nouveaux locaux à mesure que la durée de vie des systèmes de téléphonie existants est allongée et que les priorités d'investissement se déplacent vers le cloud.

Toutefois, Gartner a prédit que la téléphonie dans le cloud connaîtra un essor une fois que ses avantages seront reconnus, à savoir la facilité avec laquelle elle peut s'adapter à une main-d'œuvre changeante, la facilité avec laquelle on peut la mettre à jour, étendre les fonctionnalités existantes et s'intégrer aux applications adjacentes. L'entreprise prévoit que le marché des projets de recherche sur la téléphonie dans le cloud connaîtra une croissance de 8,9 % en 2020 et de 17,8 % en 2021.

« L'adoption de la téléphonie dans le cloud sera soumise à des pressions concurrentielles du marché. Dans l'ensemble, le marché subira les effets négatifs des organisations qui prévoyaient de migrer à court terme de leurs locaux vers le cloud, mais qui rallongent maintenant la durée de vie de leurs anciens systèmes », a déclaré Fernandez.

« En raison des pratiques du télétravail en réponse aux fermetures de bureaux à cause du Covid-19, il y aura des changements à long terme dans les modèles d'utilisation des solutions de conférence. Les politiques mises en place pour permettre le travail à distance et l'expérience acquise dans l'utilisation des services de conférence pendant l'épidémie devraient avoir un impact durable sur l'adoption de la collaboration », a souligné Fernandez .

Source : Gartner

Et vous ?

Que pensez-vous des estimations de Gartner ?

Voir aussi :

Microsoft Ignite 2019 : Microsoft a présenté des outils hybrides de gestion et d'analyse dans le cloud, renforçant son offre en matière de cloud computing

Gartner déclare que les dépenses informatiques mondiales diminueront de 8 % en 2020, en raison de l'impact de COVID-19

Gartner s'attend à une croissance des services de cloud public de 17 % en 2020, ce qui devra porter le marché à 266,4 milliards dollars

Maintenant, les Googlers protestent contre les accords cloud de la firme avec les entreprises pétrolières, selon eux, les objectifs de l'entreprise pour le climat ne sont pas suffisants