Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

Droit du travail Discussion :

GED intranet à valeur probatoire


Sujet :

Droit du travail

  1. #1
    Membre averti
    GED intranet à valeur probatoire
    bonjour,

    je ne sais pas trop où poster ce sujet, donc je tente de le mettre ici.

    Dans notre entreprise, nous disposons d'un intranet, avec un système de helpdesk ( création de ticket d'incident, avec priorité, affectation, demande cloturé, validé ou ouverte ) etc... et je me suis posé une question.
    initialement, nous faisons cela et comme beaucoup d'autre je suppose, afin de garder une trace des demandes, mais je me suis posé la question est ce que c'est demande sont à valeur probatoire?

    mon but est que notre intranet (système de demande) est à valeur probatoire et non pas se contenter d'imprimer la demande, avec l'heure, la date etc, bref comme dirait un avocat dans les simpsons " un truc qui devrait faire l'affaire dans 'nimporte quel tribunal).

    Attention, mon objectif étant non pas de nuire, mais d'avoir quelque chose de parfait ou qui s'en rapproche. Exemple, on a une demande de materiel, mais on nous ne le rend pas et bien là actuellement on a une trace de la demande, mais si çà peut être à valeur probatoire, ça serait encore mieux, vous me suivez?

    est il possbile de faire cela?

    merci à vous

  2. #2
    Expert éminent
    Dans le cadre d'un prêt de matériel il faut obligatoirement un reçu signé ou authentifié de la personne qui reçoit le matériel.
    Donc si vos tickets sont juste rédigé de votre part avec : "untel a emprunté ceci"
    Cela n'a aucune valeur juridique...

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  3. #3
    Expert éminent sénior
    Salut,

    en effet, c'est à des juristes qu'il faut demander de valide la recevabilité de votre process en cas de litige.

  4. #4
    Membre averti
    en effet,
    dans le cas des prêts de matériel, nous avons un formulaire type, dans lequel nous mettons les éléments (avec nom de la personne etc) en double exemplaire, et quand on nous rend le matériel on fourni un reçu.

    Par contre, lorsqu'une personne ouvre un ticket, pour demander un deuxième écran sur son poste ou fait une demande de traitement ( par exemple ouvrir un ticket d'incident auprès du prestataire car sur tel logiciel ou serveur on rencontre des anomalies ), je pense que là c'est juste une question de trace, mais est ce que ça peut porter préjudice, en cas de litige ( je suis curieux c'est pour ça que je pose la question).

    Exemple concret :
    avant la mise en place de formulaire type, une personne nous demande un pc portable pour chez lui et quelque mois plus tard, il nous embrouille et nous dis qu'il n'a pas eu de pc portable
    -> moralité : on a mis en place les formulaires pour ce genre de situatoin;

    autre cas:
    une personne nous demande de faire tel traitement sur le serveur de production, oralement, je refuse et lui demande de faire un ticket ( c'est la procédure ), si elle ne veut pas le faire, ce que je sais c'est que jsuis couvert car elle ne respecte pas la procédure, donc je suis dans mon droit de refuser de lancer le traitement.

    si elle en fait la demande, sur l'intranet, je lance le traitement en production et pas de pot, ça tourne mal, alors grâce à cette simple trace de la demande, je suis couvert et c'est mon collegue le responsable, pas besoin que se soit à valeur probatoire?
    merci !

  5. #5
    Membre expert
    Combien d'employes dans l'entreprise?
    France uniquement? ou multinationale?

    Pour ce qui est de suivre les demandes IT des employes (pannes, remplacement de materiel). C'est du help desk ou service desk, je sais pas comment on dit en Francais.
    Pour ce qui est de suivre le developement logiciel (taches en cours, planning, budget). C'est du bug/issue tracker, ou suivi de bug/taches.

    Les deux plus gros logiciels sont Jira et Zendesk.
    Zendesk a la base oriente pour le support externe, recevoir les demandes des utilisateurs (clients) sur support@company.com, qui a ensuite evolue pour couvrir tout type de suivi interne et externe.
    JIRA a la base pour prendre trace des bugs. Je ne pense pas que j'ai besoin de decrire JIRA en plus de details. ^^

    JIRA: https://www.atlassian.com/software/jira
    JIRA for service desk: https://www.atlassian.com/software/j...a/service-desk
    Zendesk: https://www.zendesk.co.uk/support/fe...desk-software/

    Pour ce qui est de comptabiliser le materiel et inventaire (IT asset management) avec numero de serie, lieu, date d'achat, date de demantelement. Je ne sais pas si ces logiciels sont adaptes pour ca.

    D'un point de vue legal, si vous avez le ticket (ecrit) ou l'employe demande un materiel, avec une reponse (ecrite) que c'est envoye avec tel numero de suivi, et la reponse plus tard ou l'employe confirme que c'est arrive, je pense que vous etes couvert.
    La difficulte c'est de forcer les participants a utiliser le logiciel (surtout en petite entreprise ou les gens vont a l'inventaire et demandent n'importe quoi en face a face), il ne suffit pas d'envoyer le PC ou dire que c'est envoye, il faut que l'operateur le marque dans le ticket.

  6. #6
    Expert éminent
    Citation Envoyé par yento Voir le message
    D'un point de vue legal, si vous avez le ticket (ecrit) ou l'employe demande un materiel, avec une reponse (ecrite) que c'est envoye avec tel numero de suivi, et la reponse plus tard ou l'employe confirme que c'est arrive, je pense que vous etes couvert.
    Euh... Non...
    Si la personne qui emprunte n'applique pas une signature numérique, alors vous n'êtes couvert par rien du tout car vous êtes le seul à le remplir...

    - Allez hop j'assigne l'emprunt à Jeannot et je le file à Bertrand !
    - Mais pourquoi tu fais ça ?
    - Oh beh Bertrand est un copain, et il a déjà eu des soucis de matériel non rendu...
    - Et si de nouveau il le rend pas ?
    - ....... On s'en fout ! Bertrand il emprunte tellement qu'il sait plus quoi il rend !

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  7. #7
    Membre expert
    Citation Envoyé par transgohan Voir le message
    Euh... Non...
    Si la personne qui emprunte n'applique pas une signature numérique, alors vous n'êtes couvert par rien du tout car vous êtes le seul à le remplir...
    La signature numerique n'a rien avoir la dedans.
    Et meme si c'etait la question, un JIRA helpdesk (par exemple) installé correctement dans une entreprise avec authentication par LDAP/AD/OIDC de l'entreprise devrait etre admissible comme source qu'un PC a ete demande a telle date et recu a telle date. Meme des emails ferait l'affaire. (Avatange si vous utilisez du jira cloud ou office 365 ou gmail for business parce que c'est clairement gére par une entite independante).

    1) un employe demande un ordinateur par ticket
    2) le support IT envoie le materiel et marque correctement que c'est envoye avec numero de suivi de la poste
    3) l'employe confirme que c'est recu quand c'est recu.

    Il va de soit qu'un mec qui compte voler le materiel va bien se passer de confirmer que quoi que ce soit ait ete recu. Auquel cas le support couvre l'entreprise en reposant la question tous les deux jours si le materiel a bien ete recu?
    L'absence de réponse n'est pas une réponse et si le materiel n'est pas recu dans un certain delai l'entreprise demande a la poste de couvrir la perte du colis et en envoi un second (bonne pratique: travailler par recommandé suivi avec assurance pour envoyer un mobile ou un pc a 800€).

    C'est pas complique. Ca demande seulement au support d'avoir un systeme de gestion de ticket et d'avoir la discipline de s'en servir systématiquement.
    Le vol de materiel est toujours opportun. Quand un voleur-en-devenir voit que l'entreprise archive la demande par ecrit, il abandonne souvent l'idee. S'il essaye quand meme et se rend compte qu'il a l'entreprise au cul qui lui demande de confirmer reception tous les jours, il abandonne l'idee. Chaque rappel est une porte de sortie ideale pour dire qu'on a enfin recu le colis ce matin.

  8. #8
    Expert éminent
    Citation Envoyé par yento Voir le message
    La signature numerique n'a rien avoir la dedans. .
    Je ne sais pas ce que tu entends par signature numérique, mais le LDAP t'identifie unitairement, c'est donc une signature numérique que de loguer un accès identifié par LDAP.
    Du coup nous sommes sur la même longueur d'onde.

    Là où je tiquais c'est sur la fin de ton message.
    Il laisse entendre que seul l'opérateur utilise le ticket, et non le destinataire du matériel.

    « Toujours se souvenir que la majorité des ennuis viennent de l'espace occupé entre la chaise et l'écran de l'ordinateur. »
    « Le watchdog aboie, les tests passent »

  9. #9
    Membre expert
    Ah pardon j'ai tique parce qu'on est sur un sujet legal. J'ai passe beaucoup trop longtemps a m'occuper d'authentification ces dernieres mois. ^^

    La "signature electronique" et sujets derives, c'est tout ce qui est couvert par la directive europeenne 910-2014 (que je ne peut pas linker par que le site europeen est en panne) et la directive nord americaine 800-63 du NIST. Avec la partie la plus importante qui definie les niveaux d'assurance (quelle confiance peut etre accorde d'un point de vue legal a savoir que la personne qui est identifie est la bonne personne).
    Si on parle de signature d'un point de vue technique et procédés, c'est ce qui releve des maths et chiffrage asymétrique (et c'est vraiment pas le sujet).

    Enfin bref, le posteur du sujet devrait acheter Jira service desk et voila https://www.atlassian.com/software/j...a/service-desk

  10. #10
    Membre averti
    merci à vous pour vos retour