Navigation

Inscrivez-vous gratuitement
pour pouvoir participer, suivre les réponses en temps réel, voter pour les messages, poser vos propres questions et recevoir la newsletter

  1. #1
    Chroniqueur Actualités

    En moyenne, un adulte passerait 34 ans de sa vie à regarder des écrans, selon un nouveau sondage
    En moyenne, un adulte passerait 34 ans de sa vie à regarder des écrans, avec un peu plus de quatre heures par jour consacrées à l’écran d’ordinateur,
    Selon un nouveau sondage

    Un nouveau sondage a conclu sur un temps d’écran record pour les adultes : au cours de sa vie, l’adulte moyen passerait plus de la moitié du jour, soit des décennies à regarder sur les écrans de ses appareils numériques, selon des chercheurs d’OnePoll. En 2018, une étude de Nielsen, un groupe américain prestataire en marketing, avait établi que l’adulte moyen aurait passé onze heures par jour devant un écran, dont plus de quatre devant la télévision.

    Selon un sondage commandé par Vision Direct, l'adulte moyen passerait l'équivalent de 34 ans de sa vie à regarder des écrans. Un questionnaire répondu par 2 000 personnes en Grande-Bretagne a révélé qu'elles passeraient en moyenne plus de 4 866 heures par an à utiliser des gadgets tels que le téléphone, l'ordinateur portable et la télévision. Cela équivaudrait à 301 733 heures sur la durée de vie moyenne d'un adulte, soit 62 ans.

    Selon les résultats du sondage rapportés par Study Finds, un site Web qui couvre les nouvelles sur les dernières études de recherche, au cours de la vie adulte typique, de 18 à 81 ans, les chercheurs de OnePoll, une société d'études marketing, affirment qu'une personne ne quitterait pas son écran pendant plus de 13 heures par jour. Et pendant la crise du covid-19 qui a obligé les gens à rester à la maison, ces chiffres ont connu un pic important, le sondage ayant révélé que les appels vidéo ont doublé pendant la quarantaine.

    Les chercheurs ont constaté que plus de la moitié des personnes interrogées ont admis que le temps passé devant l'écran leur avait fatigué les yeux. Mais malgré la fatigue, quatre personnes sur dix disent qu'elles s'arrêtent rarement pour se reposer la vue. Un autre 12 % des personnes interrogées ont déclaré qu'elles ne faisaient jamais de pause.


    « Nous avons la chance d'avoir des appareils qui nous relient au monde extérieur », a déclaré Benjamin Dumaine, de Vision Direct, dans un communiqué. « Une pandémie similaire qui aurait eu lieu il y a 30 ou 40 ans aurait vu les gens faire face au manque de contact de manière très différente ».

    « Il est toutefois important de savoir ce que le temps passé devant l'écran peut faire pour la santé des yeux et de ne pas en faire trop lorsqu'il s'agit d'écrans », a ajouté Dumaine. « Nous suggérons de profiter des conseils du gouvernement pour faire de l'exercice, afin d'aider à avoir cette pause écran essentielle », a-t-il recommandé.

    Le sondage ajoute également que les adultes sont « collés » à leurs appareils dès leur réveil. En effet, l'adulte moyen commence à regarder un écran dans les 20 minutes qui suivent sa sortie du lit. Près d'un tiers des personnes interrogées allument un appareil dans les cinq minutes qui suivent. Le temps passé devant l'écran a surpris près d'un dixième des personnes interrogées, tandis que 19 % ont estimé que c’était préoccupant.

    Plus de temps passé devant l'écran d’ordinateur que devant la télévision

    Selon les chercheurs, les adultes passent la plupart de leur temps d'écran devant un ordinateur. Un peu plus de quatre heures par jour sont consacrées à regarder sur un ordinateur portable, tandis que trois heures et demie sont consacrées à la télévision chaque jour. Les téléphones arrivent en troisième position, les adultes passant deux heures et 25 minutes par jour à parcourir des données. L'enquête a révélé que les adultes passaient également une partie de leurs journées à utiliser des tablettes, des appareils de jeu et des lecteurs électroniques.

    En 2014, une étude commandée par Facebook et menée par le cabinet GTK avait établi que, déjà à l’époque, plus d'un adulte sur quatre commence une activité sur un dispositif pour la finir sur un autre.

    L'étude avait constaté que les utilisateurs ont une connexion différente vis-à-vis de chaque appareil, et que chacun d’eux joue un rôle distinct. Le smartphone étant par exemple considéré comme le dispositif à tout faire. Près de deux tiers des adultes en possession d’un smartphone (77 % au Royaume-Uni et 76 % aux États-Unis) ont fait savoir qu’il était toujours présent et était le plus souvent utilisé dans la communication ou les activités sociales. En revanche la tablette était considérée comme un outil de divertissement et est souvent utilisée à la maison pour 50 % des Britanniques et 43 % des Américains. L’ordinateur portable pour sa part était à l’époque consacré aux tâches importantes comme le travail ou la gestion des finances selon 86 % du panel anglais et 80 % du panel américain.

    L’étude avait conclu que plus de 60 % des individus utilisaient au moins deux dispositifs par jour, tandis que plus de 40 % utilisaient au moins trois appareils. Parmi ceux qui utilisaient au moins deux appareils, un peu plus de la moitié ont dit qu'ils commençaient une tâche sur un appareil pour la finir sur un autre. Selon GTK, ce pourcentage s'élevait à 77 % pour les personnes utilisant au moins trois dispositifs quotidiens.

    12 % des parents se sentent coupables du temps que leurs enfants passent devant l’ordinateur ou la télévision

    Selon le sondage d’OnePull, bien que les adultes passent plus de 13 heures par jour devant un écran, les personnes interrogées estiment que moins de la moitié de ce temps est utilisé de manière productive.

    Quatre parents sur dix pensent que leurs enfants passent trop de temps devant leur console de jeu ou leur téléphone, et un cinquième trouve difficile de gérer le temps qu'ils passent devant l'écran. Par ailleurs, 12 % des parents se sentent coupables du temps que leurs enfants passent à regarder la télévision ou l'ordinateur, selon l’étude. Mais plus des deux tiers se sont sentis hypocrites de réprimander leurs enfants sur le temps passé devant l'écran, alors que les adultes de la maison étaient tout aussi coupables.

    Selon l’étude, un peu moins d'un quart des personnes en couple ont eu une dispute avec leur partenaire à propos du temps qu'elles passent à regarder des écrans.

    « Il y a des points positifs et négatifs avec le temps d'écran, mais tant que les gens sont conscients du moment où il faut limiter l'utilisation, il n'y a pas de dommages à long terme », a dit Dumaine. « Les écrans jouent un rôle très important dans nos vies, aujourd'hui plus que jamais, mais si les gens suivent nos directives, ils peuvent conserver une bonne santé oculaire ».

    Cependant, une étude d’Oxford publiée en 2019 avait jeté un doute sur l’idée largement acceptée selon laquelle passer du temps en ligne, jouer ou regarder la télévision, en particulier avant l’heure du coucher, peut nuire à la santé mentale des jeunes. Les chercheurs ont jugé les précédentes études peu fiables pour plusieurs raisons, dont le fait que la plupart des conclusions reposent en effet sur des études exploratoires portant sur un seul pays et s'appuyant uniquement sur une auto-évaluation du temps d'utilisation de la technologie numérique.

    Les chercheurs pensent également que les gros utilisateurs d’Internet ont tendance à sous-estimer le temps qu’ils passent en ligne, alors que les utilisateurs peu fréquents surestiment ce comportement. Ce qui fausse les résultats des sondages, selon eux. « En appliquant les meilleures pratiques statistiques et méthodologiques, nous avons trouvé peu d'évidence d'associations négatives substantielles entre le temps d'écran et le bien-être des adolescents », avaient conclu les chercheurs d’Oxford à l’époque. Et vous, que pensez-vous des impacts d’un abus d’écrans sur les utilisateurs ?

    Source : StudyFinds

    Et vous ?

    Que pensez-vous des résultats du sondage ? Pertinents ou pas ?
    Selon vous, l’abus d’écrans est-il nocif pour la santé ?
    Quelle est votre propre expérience d’utilisation journalière des écrans ?

    Lire aussi

    Le temps d'écran, même avant d'aller au lit, a peu d'impact sur le bien-être des adolescents, d'après une nouvelle étude d'Oxford
    Les utilisateurs excessifs des médias sociaux, en particulier de Facebook, prennent des décisions altérées comme les toxicomanes, selon une étude
    Plus les jeunes adultes passent du temps sur les médias sociaux, plus ils sont susceptibles d'être déprimés, affirme une récente étude
    Plus d'un adulte sur quatre commencent une activité sur un dispositif pour la finir sur un autre, d'après une étude de GTK
    Contribuez au club : Corrections, suggestions, critiques, ... : Contactez le service news et Rédigez des actualités

  2. #2
    Expert éminent sénior
    Cette étude c'est de la merde.

    J'ai moins de la 30aine, et pourtant j'ai déjà passé plus de 70 ans devant un écran.
    "Parce que le diable est dans les détails, une vision sans nuance ne peut prétendre à la compréhension du monde."

    Mon ancienne page perso : https://neckara.developpez.com/

  3. #3
    Membre chevronné
    Et mon chat passe la moitié de sa vie à regarder des papillons...

  4. #4
    Responsable
    Office & Excel

    Perso, je vois de moins en moins d'activités aussi intéressantes que de coder (au sens large du terme). Je passe donc de plus en plus de temps devant mon écran...
    "Plus les hommes seront éclairés, plus ils seront libres" (Voltaire)
    ---------------
    Mes remarques et critiques sont purement techniques. Ne les prenez jamais pour des attaques personnelles...
    Une fois pour toutes, je donne mon avis. Je ne vais pas le répéter à chaque message...
    Si je propose une solution générique sur votre solution spécifique, c'est parce que, fainéant de nature, je privilégie le réutilisable...
    Le VBA ne palliera jamais une mauvaise conception de classeur ou un manque de connaissances des outils natifs d'Excel...
    Ce ne sont pas des bonnes pratiques parce que ce sont les miennes, ce sont les miennes parce que ce sont des bonnes pratiques
    VBA pour Excel? Pensez D'ABORD en EXCEL avant de penser en VBA...
    ---------------